Climat et agriculture

l'actualité, les projets, les envies, bref tout ce dont vous avez envie de parler !
Règles du forum
Les modérateurs de ce forum s'efforceront de supprimer ou éditer tous les messages à caractère répréhensible aussi rapidement que possible. Toutefois, il leur est impossible de passer en revue tous les messages. Vous admettrez donc que tous les messages postés sur ce forum expriment la vue et opinion de leurs auteurs respectifs, et non celles des modérateurs ou des administrateurs (excepté des messages postés par eux-mêmes) et par conséquent qu'ils ne peuvent pas être tenus pour responsables des discussions.
Répondre
Claude
Administrateur
Messages : 24542
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Climat et agriculture

Message par Claude » 21 févr. 2015, 00:40

Un point sur les rapports du climat et de l'agriculture est réalisé dans un article de Coralie Schaub.

http://www.liberation.fr/terre/2015/02/ ... re_1206800

Voici un graphique sur l'origine des émissions des gaz à effet de serre puis quelques citations empruntés à cet article
Capture d’écran 2015-02-21 à 00.30.59.png
Graphique ÷ Origine / Gaz effet de serre
(107.37 Kio) Téléchargé 207 fois
" Au sens strict, l’agriculture produit 10% à 12% des émissions mondiales de gaz à effet de serre d’origine humaine. Mais, si l’on inclut la déforestation des forêts tropicales (notamment pour produire de l’huile de palme ou du soja) ou l’urbanisation (dont l’agriculture n’est pas responsable), ce chiffre grimpe jusqu’à 24%, selon le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec). Sans compter la transformation et le transport des marchandises. "

Donc un quart des émissions de gaz réchauffants est imputable à la production de nourriture par l'agriculture sans compter le transport vers les lieux de conditionnement et de consommation.

Rappel :
……… L’agriculture produit du CO2, mais elle " émet surtout du méthane résultant de la digestion du bétail et du stockage du fumier, et du protoxyde d’azote qui se dégage des engrais. Des gaz aux pouvoirs respectivement 25 fois et 300 fois plus réchauffants que le CO2. Mais toutes les agricultures ne portent pas la même responsabilité. Le développement de l’agriculture industrielle, à coups d’élevage intensif et de monocultures nécessitant l’utilisation massive de pesticides et d’engrais d’origine pétrochimique, libère d’importants stocks de carbone."

Cet article présente "le concept de climate-smart agriculture,«agriculture climato-intelligente» une dynamique derrière laquelle se glissent des multinationales responsables des excès de l'agriculture industrielle.

Il évoque aussi l'agroécologie comme alternative.



•Lien donné par cet articvle :
Un scénario agricole soutenable pour la France : AFTERRES 2050 http://www.solagro.org/site/393.html

•Un livre de AURÉLIE Trouvé : Le business est dans le pré, les dérives de l’agro-business, Fayard, 220 pp., 18 euros.

Marie_May
Administrateur
Messages : 14419
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Climat et agriculture

Message par Marie_May » 21 févr. 2015, 19:13

J'entendais à la radio, ce tantôt, un couple qui avait sauté le pas pour devenir agriculteurs-éleveurs bio. Justement pour ne plus avoir à acheter du tourteau de soja en provenance d'Amazonie, en participant à la déforestation et en agravant leur impact carbone. Z'avaient pas l'air de le regretter. C'était un couple du Nivernais, près de Rouy.

muscari
Confirmé
Messages : 1749
Enregistré le : 02 août 2013, 08:32

Re: Climat et agriculture

Message par muscari » 22 févr. 2015, 09:23

Claude qui se réveille...

Marie_May
Administrateur
Messages : 14419
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Climat et agriculture

Message par Marie_May » 22 févr. 2015, 09:51

Qui est-ce qui disait l'autre jour qu'on ne fait pas d'omelette sans casser des œufs?
Sûr que tous nos gestes ici bas peuvent être mis en chiffre de consommation de carbone. Il me semble tout de même que d'asséner sans cesse qu'on est d'horribles pollueurs tous autant que nous sommes parce qu'on mange un blanc de poulet bio une fois la semaine, c'est un peu fatiguant à entendre, surtout quand c'est répété à longueur de pages.
Depuis le temps qu'on en parle, je trouve que chacun peut se faire une opinion pour consommer raisonnablement sans être sans cesse pris à parti.

Claude
Administrateur
Messages : 24542
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Climat et agriculture

Message par Claude » 22 févr. 2015, 11:03

Je ne suis pas convaincu que la solution de ces questions passe par des changements de comportement individuel. Même si cela peut aider. Je suis convaincu de l'importance de passer au bio, d'un point de vue général, mais cela n'implique pas que je cherche à n'avaler que de la nourriture estampillée bio. Ce que j'attends c'est que la société dans son ensemble, et dans les initiatives de ses pouvoirs publics, avance peu à peu.
Enfin, mon désir de changement ne s'accompagne pas d'une "mise au pas" des personnes. Voilà, ce sont mes préalables.

Deuxièmement, il m'importe de connaître les glissements, les évolutions des acteurs qui apparaissent sur la scène publique —leurs positions évoluent—. ET ce que le lien, plus haut, donne à lire, décrit des évolutions propres au monde de l'agro-business, des gros semenciers aux gros dealers de produits de synthèse. Ils se retrouvent autour d'un nouveau concept, et nous avons intérêt à y faire attention.

Claude
Administrateur
Messages : 24542
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Climat et agriculture

Message par Claude » 22 févr. 2015, 11:09

Dans la citation ci-dessous, j'ai isolé la nouveauté chez les gros acteurs du monde l'agro-business que j'avais désignée. Mais que je n'avais pas détaillée pour ne pas faire trop long… :mrgreen:

Il faut comprendre que c'est une tentative de ces acteurs d'intégrer une composante climatique, anti-CO2 … tout en ménageant leur business.
Pas question de se préoccuper de la potabilité de l'eau, et de fertilité durable et de la vie des sols dans ce concept à la mode de chez eux.
Claude a écrit :
……………

Cet article présente "le concept de climate-smart agriculture,«agriculture climato-intelligente» une dynamique derrière laquelle se glissent des multinationales responsables des excès de l'agriculture industrielle.

Il évoque aussi l'agroécologie comme alternative.

……………

muscari
Confirmé
Messages : 1749
Enregistré le : 02 août 2013, 08:32

Re: Climat et agriculture

Message par muscari » 22 févr. 2015, 15:58

Marie_May a écrit :Qui est-ce qui disait l'autre jour qu'on ne fait pas d'omelette sans casser des œufs?
Sûr que tous nos gestes ici bas peuvent être mis en chiffre de consommation de carbone. Il me semble tout de même que d'asséner sans cesse qu'on est d'horribles pollueurs tous autant que nous sommes parce qu'on mange un blanc de poulet bio une fois la semaine, c'est un peu fatiguant à entendre, surtout quand c'est répété à longueur de pages.
Depuis le temps qu'on en parle, je trouve que chacun peut se faire une opinion pour consommer raisonnablement sans être sans cesse pris à parti.
oui, mais faut pas se plaindre d'avoir cassé les oeufs une fois l'omelette mangée.

Parce que la majorité des gens mangent du poulet bio une fois la semaine, n'est-ce pas.

Ne généralise donc pas ton cas à l'ensemble de la population, et si tu te sens prise à parti ma foi cela t'appartient, tu voudrais peut-être me priver de ma liberté d'expression...mmm?

muscari
Confirmé
Messages : 1749
Enregistré le : 02 août 2013, 08:32

Re: Climat et agriculture

Message par muscari » 22 févr. 2015, 16:40

Je ne suis pas convaincu que la solution de ces questions passe par des changements de comportement individuel.
Ce que j'attends c'est que la société dans son ensemble, et dans les initiatives de ses pouvoirs publics, avance peu à peu.
la société dans son ensemble est composée d'individus, je ne vois pas comment les choses peuvent changer si on ne réalise pas de changements individuellement.

quant à avancer peu à peu...le mur de Berlin n'est pas tombé peu à peu.

xyla56
Administrateur
Messages : 4196
Enregistré le : 01 août 2013, 19:11
Localisation : ardèche

Re: Climat et agriculture

Message par xyla56 » 22 févr. 2015, 16:59

Pour que les échanges soient fructueux et que l'ambiance reste conviviale, les modos veilleront à ce que la liberté d'expression s'accorde avec le respect des personnes

Extrait des Règles du forum, à méditer.

Marie_May
Administrateur
Messages : 14419
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Climat et agriculture

Message par Marie_May » 22 févr. 2015, 17:33

Ne généralise donc pas ton cas à l'ensemble de la population, et si tu te sens prise à parti ma foi cela t'appartient, tu voudrais peut-être me priver de ma liberté d'expression...mmm?
Oulah... non, tu penses.... Je m'attendais d'ailleurs à cette apostrophe, tu ne rates jamais une occasion de te servir de cet argument suprême...
Mais peut-être serait-il plus fructueux que tu t'adresses directement à ceux - nombreux - qui n'ont pas ta conscience élevée des problèmes de ce bas monde. Je crois qu'ici on est déjà tous au courant des méfaits de l'agriculture industrielle. Le prêchi prêcha, ça fatigue à la longue. Tu n'as pas été la dernière à t'en plaindre. C'est un forum de jardinage, pas une tribune pour végétaliens, ici.
Par ailleurs, on peut très bien parler de tout, à condition de ne pas clouer au pilori ceux qui pensent autrement, qui croient autrement ou qui mangent autrement.

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 13331
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Climat et agriculture

Message par Chichinette 11 » 22 févr. 2015, 21:03

C'est un forum de jardinage, pas une tribune pour végétaliens, ici.
Valà. Ceux qui en ont envie ouvrent un sujet ciblé clairement "végé" dans le titre comme ça, personne n'est obligé de lire et/ou participer au lieu de digresser au milieu de nulle part et enquiquiner tout le monde. C'est comme les sujets qui traitent de politique qui n'ont rien à faire a priori dans un forum de jardinage mais dont les titres sont suffisamment explicites pour qu'on les évite si on n'a pas envie de les lire en ce lieu d'échanges jardiniers, là au moins c'est clair et on a le choix.

Claude
Administrateur
Messages : 24542
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Climat et agriculture

Message par Claude » 22 févr. 2015, 23:17

Marie_May a écrit :J'entendais à la radio, ce tantôt, un couple qui avait sauté le pas pour devenir agriculteurs-éleveurs bio. Justement pour ne plus avoir à acheter du tourteau de soja en provenance d'Amazonie, en participant à la déforestation et en agravant leur impact carbone. Z'avaient pas l'air de le regretter. C'était un couple du Nivernais, près de Rouy.
Dans On n'arrête pas l'éco, émission de F-I, de samedi, 23, un couple d'agriculteurs céréaliers (Crémieux, Isère) produit du blé dur, mais au lieu de le vendre, ces producteurs le passent à la meule et fabriquent des pâtes sèches. Ces pâtes sont vendues en direct par un groupe d'agriculteurs, en dehors des circuits commerciaux dominants. Une nouvelle idée pour sortir des sentiers battus.

Je ne sais pas si on peut relier cet exemple à la lutte contre le dérèglement climatique. Un agriculteur sur 5 a choisi d'utiliser de la sorte un circuit court.

Volubilis
Confirmé
Messages : 2067
Enregistré le : 19 déc. 2013, 07:40
Localisation : Bègles, Gironde, France

Re: Climat et agriculture

Message par Volubilis » 23 févr. 2015, 08:24

pâtes sèches, c'est quoi ?

xyla56
Administrateur
Messages : 4196
Enregistré le : 01 août 2013, 19:11
Localisation : ardèche

Re: Climat et agriculture

Message par xyla56 » 23 févr. 2015, 09:04

c'est la pâtes que tu trouves en sachet, elles sont faites à partir de semoule tandis que les pâtes fraîches sont fabriquées à partir de farine.

Marie_May
Administrateur
Messages : 14419
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Climat et agriculture

Message par Marie_May » 23 févr. 2015, 10:00

Oui je crois aussi que l'idée se répand parmi les agriculteurs qu'une autre conception est possible pour gagner sa vie. Ne serait-ce que de dépenser moins en engrais et produits vétérinaires, ce qui compense le manque à gagner en bio. Cela dit, il faut au moins trois ans pour se reconvertir et passer par des filières, retourner sur les bancs de l'école, et surtout avoir compris et prendre son courage à deux mains. Ce n'est pas donné à tout le monde, surtout quand on sait combien les agriculteurs sont maintenant coincés entre les crédits bancaires, l'opinion des voisins, et le désir de réussir à faire vivre sa famille.

Claire
Confirmé
Messages : 3627
Enregistré le : 02 août 2013, 09:40
Localisation : Sarthe Est limite Perche Zone 8

Re: Climat et agriculture

Message par Claire » 24 févr. 2015, 08:41

Je trouve aussi que dans ses domaines Le Foll à un double discours, mais c'est peut-être moi qui ne comprend rien. D'ailleurs je ne comprend plus rien.

Claude
Administrateur
Messages : 24542
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Climat et agriculture

Message par Claude » 24 févr. 2015, 12:18

C'est vrai qu'on se retrouve souvent devant des discours difficiles à interpréter. Le ministre parle bien d'agro-écologie d'une façon sympathique mais il ne condamne pas ce qui pour nous est tout le contraire, ce que nous appelons l'agriculture productiviste ou industrielle. Personnellement je n'ai pas d'avis tranché. J'attends de voir.

J'imagine qu'un ministre (de l'agriculture) se doit d'avoir à l'esprit l'ensemble des agriculteurs, connaître et respecter les différences. Pour lui, pas question de stigmatiser les uns ou les autres. Les consommateurs ont besoin de tous les producteurs. En fait, même si le ministre était un révolutionnaire, il ne pourrait pas faire bouger très vite les choses au risque de provoquer des catastrophes. Il est par nature plutôt un médecin qu'un chirurgien.

Actuellement, même si elle reste fortement minoritaire, l'agriculture biologique se développe. J'avais lu dernièrement des stats qui montraient une progression.

jac11
Confirmé
Messages : 1937
Enregistré le : 15 août 2013, 10:27
Localisation : aude minervois zone 8 3\4

Re: Climat et agriculture

Message par jac11 » 24 févr. 2015, 13:12

Claude ,Claude tu m'agaces a toujours tout temporiser,si cet abruti de ministre nous balance des discours inconpréensibles c'est bien pour nous enfumer il est a la botte des lobbys un point c'est tout ,aucune excuse il a, au départ ,été élu ensuite nommé et maintenant il nous la met et il faudrait que l'on tende l'autre fesse merde ,merde et merde
d'abord pour pouvoir avoir les idées un peu claires il faudrait s'abonner a autre chose que des médias qui ne peuvent pas informer puisque liés au systeme (proprio,pub,et j'en passe)

Claude
Administrateur
Messages : 24542
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Climat et agriculture

Message par Claude » 24 févr. 2015, 13:53

Si demain, tu deviens ministre de l'agriculture, comment t'y prendrais-tu ?
Comment règlerais-tu "leur compte" aux secteurs agricoles industriels ?
Tu as remarqué qu'à la moindre "contrariété", les routes sont barrées par des tracteurs.
Tu imagines aussi les effets d'une rupture dans l'approvisionnement qui se fait en flux tendu des villes ?
Tu te rappelles l'histoire des "bonnets rouges" en Bretagne.

Ou plus précisément comment les "convertirais"-tu les gros céréaliers ? Eux qui participent d'une façon massive à notre alimentation, et qui, de plus, apportent au pays l'avantage d'exporter ? Même si les céréaliers étaient rapidement convertis à d'autres pratiques, il faudrait de longues années pour que l'on constate des changements profonds.

Si Le Foll présente l'agro-écologie comme une perspective désirable, il me semble qu'il fait mieux que ses prédécesseurs. ET qu'ils donnent aux vrais décideurs que sont les gens de la FNSEA une orientation à suivre. Il est intéressant de voir ce que ces vrais décideurs feront, prendront de cette proposition.

Enfin un ministre n'a pas tellement de pouvoir. Il est bien obligé de s'inscrire dans de gros réseaux de contraintes, il ne peut que convaincre et pas question de forcer ou d'imposer. Dans nos sociétés très libres et très complexes, le pouvoir politique est faible. Me semble-t-il.

Mais comprends-moi bien. Je ne sais pas si je voterai pour lui. J'essaie de comprendre. J'ai du mal à percevoir ce que peuvent cacher les ambiguïtés du ministre.

jac11
Confirmé
Messages : 1937
Enregistré le : 15 août 2013, 10:27
Localisation : aude minervois zone 8 3\4

Re: Climat et agriculture

Message par jac11 » 24 févr. 2015, 17:03

1 moi sinistre ,jamais :mrgreen:
2 en arretant de les subventionner
3 a ça j'ai remarqué et même que les flics leur donnent un coup de main et qu'en plus ils crament des pneux et la chaussée
4 ça c'est un probleme mais il faut bien commencer un jour ou l'autre mais y a un probleme d'obesité ça le résoudrait peut_etre ,sans compter qu'en produisant moins on gaspillerait peut-etre moins
5 oui les bonnets rouges devant qui les politiques ce sont déculotés et ou pas mal d'abrutis ont adhérés alors qu'ils 'étaient manipulés par des patrons voyou et encore du fric qui aurait pu servir a autre chose par exemple a ,j'allais écrire agroécologie mais ce terme me défrise comme agrobizness je trouve que ça fait gros mot ça m'écorche la gueule ,agriculture écologique me convient mieux
5 j'espere que tu as entendu parler de la décroissance ,cela ne concerne pas que l'énergie
6 je pense que c'est l'inverse ,la fnsea (ça me fait mal aux seins de l'écrire en majuscules) tire toutes les ficelles
7bon si un ministre n'a aucun pouvoir,il fait quoi là!!il touche sont chèque? et quand a la faiblesse du pouvoir politique c'est bien ce qu'on leurs reproche mais bon ça va toujours dans le même sens
c'est vrai qu'il a dit hier qu'il trouvait indécent le fait que le mec de sanotruc touche 4 millions avant d'avoir put atteindre son stylo, pas un en plastique a 30ct, un vrai de vrai a je sais pas combien (offert par la boite ) pour foutre la moitié des mecs a la porte et bien moi je dit que c'est de l'ingérence vis a vis du sinistre de l'industrie ,enfin il l'a dit ,voila on devrait etre contents ,il a dit que c'était pas bien,il a gagné sa journée et ensuite, tel le surfeur d'argent ,il a continué d'embrasser le cul des vaches ,ah ils sont taquins ces agriculteurs ils continuent de soulever la queue des vaches et les autres s'imaginent les embrasser sur la bouche

Claude
Administrateur
Messages : 24542
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Climat et agriculture

Message par Claude » 24 févr. 2015, 20:26

Le coup de soulever la queue des vaches : ça est LOL :D



Oui j'ai entendu parler de décroissance mais ça ne m'a pas convaincu. Je préfèrerais qu'on parle de réorienter la croissance mais je n'ai pas de certitude sur le moyen d'y arriver. Oui à une autre croissance !

Le capitalisme a étendu, agrandi le domaine de la marchandise. Par conséquent, beaucoup plus de choses ont un prix marchand. Mais ce processus d'extension s'est arrêté à mi-chemin. Dans le calcul des prix, il y a des manques, on oublie de donner une valeur au caractère non-durable de certaines ressources. Il faudrait que ce qui n'est pas durable soit PLUS cher. Le fameux "marché" des partisans du libéralisme … attend qu'une ressource non durable devienne rare pour en augmenter le prix ! Cette "main invisible" arrive un peu tard.

La pollution des milieux (air, eaux, sols) est plutôt sous-évaluée. Ce sont des frais externes qui échappe en général aux comptabilité"s. Ce sonrt des balayures glissées sous le tapis. :( Ni vu, ni connu. Cela me rappelle la question des centrales nucléaires dont l'existence même crée des risques qui ne sont pas connus évidemment, et donc non "comptabilisés" et des brouettées de factures pour plus tard (payées au fur et à mesure par nos descendants. Ces coûts non comptabilisés ou mal comptabilisés permettent de dire que l'électricité nucléaire l'est pas chère !

:D Voilà que je plaide pour une extension du domaine de la marchandise !   :mrgreen:

Répondre