loi sur la fin de vie

l'actualité, les projets, les envies, bref tout ce dont vous avez envie de parler !
Règles du forum
Les modérateurs de ce forum s'efforceront de supprimer ou éditer tous les messages à caractère répréhensible aussi rapidement que possible. Toutefois, il leur est impossible de passer en revue tous les messages. Vous admettrez donc que tous les messages postés sur ce forum expriment la vue et opinion de leurs auteurs respectifs, et non celles des modérateurs ou des administrateurs (excepté des messages postés par eux-mêmes) et par conséquent qu'ils ne peuvent pas être tenus pour responsables des discussions.
Répondre
plumee
Confirmé
Messages : 15284
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

loi sur la fin de vie

Message par plumee » 26 janv. 2015, 16:05

Une loi sur la fin de vie va être votée au Parlement.
L'ADMD dont je fais partie (Assoc pour le Droit à Mourir dans la Dignité), réclame depuis plus de 30ans, la même loi qu'en Belgique, Pays-Bas, luxembourg etc…, à savoir le droit pour toutes les personnes qui le souhaitent, et en fin de vie, dans une maladie incurable qui lui inflige des souffrances devenues pour elle insupportables (physiques ou morales), de choisir de partir au moment où elle l'aura décidé, soit suicide assisté, soit euthanasie.
Aidée par un médecin volontaire. Et dans un cadre très strict évitant toute dérive et pouvant être contrôlé à tout moment.

La loi pour l'instant (loi Léonetti), n'a fait que rajouter , à la possibilité d'arrêt des traitements (décidée dans des directives anticipées) qui font des morts difficiles pouvant durer, une sédation profonde en attendant que la mort arrive.

Ma mère:" Tu imagines ce que ça va coûter à la Sécu?".

Lettre de l'ADMD reçue aujourd'hui

Chers amis,
 
C’est avec beaucoup de plaisir que je vous annonce que ce lundi 26 janvier, notre association a franchi le cap des 60.000 adhérents actifs (60.018 à cette heure). La carte n°135.503 a été délivrée. En un an, durant l’exercice 2014, nous avons gagné 12.104 nouveaux adhérents (plus du double de l’année dernière). Du jamais vu depuis la création de notre association !
C’est la preuve du dynamisme de notre association et de la large adhésion à la revendication qu’elle porte depuis 35 ans, que ce soit par les Français qui se déclarent favorables à 96% à la légalisation de l’euthanasie (http://www.admd.net/les-sondages/sondag ... -2014.html) ou par les médecins qui se déclarent favorables à 60% à la légalisation de l’euthanasie (sondage Ipsos pour le Conseil national de l’Ordre des médecins – janvier 2013).
Ce message est l’occasion de rappeler le Manifeste qui a été diffusé par les médecins de la commission Soignants de l’ADMD (http://www.admdblog.fr/Fin-de-vie-medec ... a2808.html) ainsi que la tribune que j’ai publiée sur le Figaro (http://www.admdblog.fr/Jean-Luc-Romero- ... a2805.html).
Pour ceux d’entre vous qui seront à Paris ce samedi 31 janvier 2015, je vous appelle à un rassemblement à 13h30 suivi d’une réunion publique (http://www.admdblog.fr/L-ADMD-vous-invi ... a2824.html).
Je compte sur votre mobilisation. Amicalement,
 
Jean-Luc Romero
Président de l'ADMD
50, rue de Chabrol - Paris 10e (75010)
+33 (0)1 48 00 04 16
Site : www.admd.net
Blog : www.admdblog.fr
 
 
 
 


Claude
Administrateur
Messages : 24613
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: loi sur la fin de vie

Message par Claude » 26 janv. 2015, 16:29

Merci Plumette.

Que serait la vie, la tienne, la mienne sans un minimum de dignité et de déchéance. 

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 13354
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: loi sur la fin de vie

Message par Chichinette 11 » 26 janv. 2015, 16:49

adhérents actifs (60.018 à cette heure). La carte n°135.503 a été délivrée
Encore des excentriques, pourquoi commencer la numérotation au n° 75.485 ? http://site.voila.fr/jardinesque/Semi-laids/ic35.gif
"Tu imagines ce que ça va coûter à la sécu?".
Moins cher que les traitements qui prolongent dans la souffrance.

Je me demande justement depuis longtemps si on a le droit de refuser de se faire soigner et de demander seulement à souffrir le moins possible sans passer par la case hôpital, une fois le diagnostic posé ?


PS : ce serait possible d'éviter de poster la même chose à 2 endroits différents afin que les réponses ne soient pas éparpillées partout ? On ne s'y retrouve jamais lorsqu'il y a doublon.

muscari
Confirmé
Messages : 1749
Enregistré le : 02 août 2013, 08:32

Re: loi sur la fin de vie

Message par muscari » 28 janv. 2015, 09:07

Je me demande justement depuis longtemps si on a le droit de refuser de se faire soigner et de demander seulement à souffrir le moins possible sans passer par la case hôpital, une fois le diagnostic posé
bien sur, rien ni personne peut t'obliger à accepter des traitements si tu n'en veux pas.

http://www.conseil-national.medecin.fr/ ... esoins.pdf

http://www.village-justice.com/articles ... e,638.html


Dans l'établissement ou je travaille, nous respectons les désirs des personnes et les accompagnons au mieux en fin de vie pour leur éviter les souffrances. Et quand une personne est en fin de vie, mais qu'elle ne peut plus communiquer et qu'elle n'a pas de famille ou de personne de confiance et qu'elle n'a jamais laissé de consignes nous ne pratiquons aucun acharnement thérapeutique, mais pas de geste actif non plus pour accélérer la fin, juste des antalgiques pour qu'elle ne souffre pas, elle part tranquillement.

Ce n'est pas évident à vivre pour le personnel soignant, même si intellectuellement il adhère à cette démarche.

Claude
Administrateur
Messages : 24613
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: loi sur la fin de vie

Message par Claude » 28 janv. 2015, 13:17

Oui c'est sûrement très très dur ! Les soignants sont des gens admirables.

Muscardine
Confirmé
Messages : 2037
Enregistré le : 02 sept. 2013, 15:09
Localisation : Ariège

Re: loi sur la fin de vie

Message par Muscardine » 28 janv. 2015, 14:26

... oui et de mon point de vue mal reconnus.

Pourtant, quand on est hospitalisé on a bien besoin des compétences et de l'humanité de ces personnes.
Quand je vois leur amplitude horaire :shock: ... il vaut mieux choisir ce métier par vocation !

muscari
Confirmé
Messages : 1749
Enregistré le : 02 août 2013, 08:32

Re: loi sur la fin de vie

Message par muscari » 28 janv. 2015, 17:54

il vaut mieux choisir ce métier par vocation
peut-être, je suis réservée sur ce terme, ce n'est pas forcément une vocation. Je n'ai pas choisi ce métier par vocation, mais parce que j'étais à peu près certaine de ne jamais manquer de travail. Quoique actuellement c'est moins évident pour les jeunes de trouver des postes .

par contre ce qui est indispensable c'est d'aimer les gens, (même ceux qui sont détestables à priori) et de disposer de qualités humaines, et une certaine force psychologique.

edit:

quand je dis aimer même les detestables ça peut sembler difficile, je le reconnais, toutefois dans tout les cas:

"L'infirmier ou l'infirmière dispense ses soins à toute personne avec la même conscience quels que soient les sentiments qu'il peut éprouver à son égard et quels que soient l'origine de cette personne, son sexe, son âge, son appartenance ou non-appartenance à une ethnie, à une nation ou à une religion déterminée, ses mœurs, sa situation de famille, sa maladie ou son handicap et sa réputation."

extrait des règles professionnelles.

singe
Confirmé
Messages : 3378
Enregistré le : 04 nov. 2013, 14:57
Localisation : VAR et HAUTES ALPES

Re: loi sur la fin de vie

Message par singe » 30 janv. 2015, 11:02

Je trouve admirables les professionnels de santé : qu'est-ce que ça doit être difficile de soigner les aigris, les grincheux, les mal vissés … c'est éprouvant je trouve de ne pas pouvoir soulager les autres, surtout lorsqu'on a affaire à des gens qui ne peuvent plus être soulagés …
Moi je pense que chacun doit pouvoir dire en conscience ce qui lui convient, - le compliqué, c'est que quand on est bien portant, on ne pense pas assez tôt à ce qui pourrait nous advenir de méchant, - une situation difficile ou désespérée - pour que les proches, les soignants puissent prendre les bonnes décisions -
on ne peut que s'encourager à mettre par écrit ses volontés quand on le peut encore, pour que notre entourage sache quoi faire !

Main-verte
Confirmé
Messages : 1486
Enregistré le : 26 sept. 2013, 16:53
Localisation : Ile de France, Seine et marne, entre Corbeil & Melun. N6 & N7.
Contact :

Re: loi sur la fin de vie

Message par Main-verte » 30 janv. 2015, 11:42

singe a écrit :Je trouve admirables les professionnels de santé : qu'est-ce que ça doit être difficile de soigner les aigris, les grincheux, les mal vissés … c'est éprouvant je trouve de ne pas pouvoir soulager les autres, surtout lorsqu'on a affaire à des gens qui ne peuvent plus être soulagés …
Moi je pense que chacun doit pouvoir dire en conscience ce qui lui convient, - le compliqué, c'est que quand on est bien portant, on ne pense pas assez tôt à ce qui pourrait nous advenir de méchant, - une situation difficile ou désespérée - pour que les proches, les soignants puissent prendre les bonnes décisions -
on ne peut que s'encourager à mettre par écrit ses volontés quand on le peut encore, pour que notre entourage sache quoi faire !
Mon épouse était adhérente de L'ADMD (Moreno président) et d'un organisme Suisse. "Life circle"
Pour la Suisse, il faut que le patient soit conscient car c'est lui qui agit! Et entre le moment où il a fait son choix et l'action finale, il faut compter 2 à 3 mois de délais avec 2 visites médicales en suisse. ..Quand le malade est tombé dans une phase d'inconscience profonde, c'est trop tard. ...
Il faut féliciter les acteurs des services hospitaliers pour leur attention!
Bon courage à tous.

Claire
Confirmé
Messages : 3627
Enregistré le : 02 août 2013, 09:40
Localisation : Sarthe Est limite Perche Zone 8

Re: loi sur la fin de vie

Message par Claire » 30 janv. 2015, 12:29

A toi aussi Main Verte.

plumee
Confirmé
Messages : 15284
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: loi sur la fin de vie

Message par plumee » 30 janv. 2015, 18:17

Mon épouse était adhérente de L'ADMD (Moreno président) et d'un organisme Suisse. "Life circle"
Veux-tu dire qu'elle a bénéficié de l'aide de Life Circle? Ne réponds pas si le sujet t'es trop difficile.
J'ai vu, il y a quelque temps à la télé, un documentaire vraiment très bien fait sur le sujet.
J'y ai appris beaucoup de choses.

Zut, je me demande si je n'en ai pas déjà parlé…… :oops:
Plummmmmmeeeeeeee!

Main-verte
Confirmé
Messages : 1486
Enregistré le : 26 sept. 2013, 16:53
Localisation : Ile de France, Seine et marne, entre Corbeil & Melun. N6 & N7.
Contact :

Re: loi sur la fin de vie

Message par Main-verte » 30 janv. 2015, 18:39

plumee a écrit :
Mon épouse était adhérente de L'ADMD (Moreno président) et d'un organisme Suisse. "Life circle"
Veux-tu dire qu'elle a bénéficié de l'aide de Life Circle? Ne réponds pas si le sujet t'es trop difficile.
J'ai vu, il y a quelque temps à la télé, un documentaire vraiment très bien fait sur le sujet.
J'y ai appris beaucoup de choses.

Zut, je me demande si je n'en ai pas déjà parlé…… :oops:
Plummmmmmeeeeeeee!
Hé non! Comme expliqué, il était trop tard : inconscience de ma douce! (et délais trop long).
Il y a un très bon film : Quelques heures de printemps. Film de Stéphane Brizé en 2012.
Bonne soirée, pensées à celles et ceux qui souffrent. .

plumee
Confirmé
Messages : 15284
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: loi sur la fin de vie

Message par plumee » 02 févr. 2015, 17:54

Reçu ça de l'ADMD

Si nous tenons à ce que les choses changent, comme le souhaitent 90% des Français, nous avons intérêt à nous manifester.



Les internautes peuvent donner à partir de ce lundi, sur le site de l'Assemblée nationale, leur avis sur la proposition de loi relative à la fin de vie
 


Claude Bartolone, président de l'Assemblée, qui avait indiqué en octobre qu'il lancerait cette initiative,
explique sur son blog souhaiter "que tous les Français puissent désormais donner directement leur avis sur les textes soumis aux députés".
"Une première expérimentation va être lancée à l’occasion du prochain examen de la proposition de loi sur la fin de vie.
Les internautes pourront, du 2 au 16 février, publier sur le site de l’Assemblée nationale,
dans une rubrique dédiée, leurs commentaires sur les articles de cette proposition de loi. Ces avis seront ensuite versés au débat qui se tiendra au sein de la commission des affaires sociales,
les 17 et 18 février, puis en séance publique", en principe en mars.


]Nous vous encourageons à commenter chaque article de ce texte, d’en souligner ses imperfections et ses limites,
accompagnées d’un témoignage.
 
Pour laisser une contribution, il vous suffit de vous rendre sur le  site de l’Assemblée nationale,
de cliquer sur « Contribuer sur les articles du texte » et de créer un compte contributeur en remplissant un petit formulaire.

 
Cliquer ICI : http://www2.assemblee-nationale.fr/cons ... fin-de-vie
 
 
 
 
 
 
 

plumee
Confirmé
Messages : 15284
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: loi sur la fin de vie

Message par plumee » 26 juin 2015, 11:36

Le Sénat vient de refuser la loi sur la fin de vie… (arrêt des traitements et sédation profonde pour ceux qui l'auront demandé).
Déjà que cette solution "permet" des agonies longues et terribles……(voir les témoignages sur le site de l'ADMD).

J'ose espérer que ce refus entraînera une révision qui ira dans le sens de l'attente de l'ADMD et 90% des Français:
le droit à l'euthanasie volontaire pour les personnes en fin de vie, après des traitements devenus caduques, qui l'auront demandé,
dans un encadrement médical défini et strict par des médecins volontaires.
Si ces 90% de Français qui pensent cette loi souhaitable, ne se manifestent pas, ils n'auront que ce qu'ils méritent et que je ne leur souhaite pas,
pour eux ou pour leurs proches (voir plus haut).


http://www.admdblog.fr/Les-senateurs-re ... a3160.html

plumee
Confirmé
Messages : 15284
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: loi sur la fin de vie

Message par plumee » 30 oct. 2015, 07:55

Et voilà. L'Assemblée nationale a rejeté toute forme d'aide active à mourir. :(
La loi retourne au Sénat mais nous n'avons aucun espoir.

Sur 61 votants, 26 pour et 35 contre (dont 22 socialistes François Hollande ayant promis…).

Alors que 90% des Français (sondages chais plus lesquels) le souhaitent.
Finalement, nous sommes très bien représentés :mrgreen: par des gens qui votent selon leurs idées personnelles
sans tenir compte de celle du peuple.
Aurais-je une mauvaise idée de la démocratie?

En tous cas, c'est bien fait pour nous: nous n'avons que les députés que nous méritons.
Merde, ça m'a filé un coup.
Comme si on m'avait encore enlevé un bout de liberté.

Je ne vais quand même pas souhaiter à tous ceux qui ont voté contre, de se retrouver un jour en face d'un très vieux parent (ou d'eux-mêmes),
malade qu'on ne peut plus soulager, qui n'en peut plus, que la médecine a maintenu contre vents et marée et contre son gré,
et qui déprime et réclame et réclame à partir lucidement?

Je comprends de mieux en mieux les mots de l'ADMD: "Ne pas être privés de notre ultime liberté".
Quelque chose en moi se rebelle, est en colère.
Car enfin, moi j'accorde bien aux autres, le droit, s'ils le souhaitent, de finir en agonisant grave ou en étant sédaté profond…
De quel droit a-t-on droit de regard sur ma vie (et fin de) et mon corps?
Sentiment de profonde injustice.

singe
Confirmé
Messages : 3378
Enregistré le : 04 nov. 2013, 14:57
Localisation : VAR et HAUTES ALPES

Re: loi sur la fin de vie

Message par singe » 30 oct. 2015, 08:48

J'ai eu le même haut le coeur que toi, Plumee , en entendant ça !

Du coup, je vais adhérer à l'AMD, car il faut se battre pour ça !
Je viens de voir mon cousin , qui a perdu sa femme cet été , il était adhérent de l'AMD, il n'a pas eu besoin de se battre pour la "fin de vie" de ma cousine, car malheureusement la maladie l'a emportée de façon plus brutale que prévu ... elle n'a pas eu le "temps de trainer "
- Comme quoi on est très inégaux devant la mort !

Mais, ce qui me parait important c'est cette ultime liberté qui nous reste, pouvoir faire de soi ce qu'on veut, et ne pas être soumis au diktat de tel ou tel soignant - Quant on voit l'acharnement thérapeutique, la douleur des proches qui se déchirent (je pense à "l'affaire Lambert" - horrible) - on ne peut que militer pour le droit de mourir dans la dignité et "l'exprimer".

plumee
Confirmé
Messages : 15284
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: loi sur la fin de vie

Message par plumee » 30 oct. 2015, 09:22

Du coup, je vais adhérer à l'AMD, car il faut se battre pour ça !
Je viens de voir mon cousin , qui a perdu sa femme cet été , il était adhérent de l'AMD, il n'a pas eu besoin de se battre pour la "fin de vie" de ma cousine, car malheureusement la maladie l'a emportée de façon plus brutale que prévu ... elle n'a pas eu le "temps de trainer "
- Comme quoi on est très inégaux devant la mort !

Mais, ce qui me parait important c'est cette ultime liberté qui nous reste, pouvoir faire de soi ce qu'on veut, et ne pas être soumis au diktat de tel ou tel soignant - Quant on voit l'acharnement thérapeutique, la douleur des proches qui se déchirent (je pense à "l'affaire Lambert" - horrible) - on ne peut que militer pour le droit de mourir dans la dignité et "l'exprimer".

Ma mère aussi a eu la chance de partir brutalement. Encore que je la soupçonne d'avoir utilisé sa dernière énergie
de personne cancéreuse, en grande douleur, pour, à 90 ans et au cours d'une ultime hospitalisation, exiger de partir
et trouvé une personne compréhensive. Depuis le temps qu'elle attendait…
Merci merci merci à cette personne inconnue.

Si on est d'accord avec nous, oui et oui, et oui, il faut se manifester et adhérer à l'ADMD.
Car enfin, comme je le disais plus haut, 90% des gens sont d'accord pour l'euthanasie active (hyper encadrée) mais l'association ne comporte que 67000 adhérents. Or, seule une association puissante peut avoir du poids.
A réfléchir. Sinon, je le dis et redis, on n'a que ce qu'on mérite.
De toutes façons, plus je vieillis et plus je constate que les Français (et Dieu sait si je n'aime pas les généralités) sont très forts
pour clamer haut et fort leurs considérations en matière de solidarité, mais bien peu enclins à changer leurs structures.
Cocorico! Cocorico! Du haut du tas de fumier.

Il vient de sortir un film sur le sujet:

Comment parler de la fin de vie d'un parent avec joie et optimisme ? "La dernière leçon", roman autobiographique de Noëlle Châtelet, livrait un témoignage extrêmement émouvant sur la mort choisie de sa propre mère. Aujourd'hui, la réalisatrice Pascale Pouzadoux signe l'adaptation du livre au cinéma avec Marthe Villalonga et Sandrine Bonnaire.

Et je rappelle le super livre d'Emmanuelle Bernheim sur la mort de son père, tout aussi fort,
tout aussi émouvant et tout aussi plein d'humour et de vie.
Oui, de vie.

plumee
Confirmé
Messages : 15284
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: loi sur la fin de vie

Message par plumee » 30 oct. 2015, 09:31

Décidément, je suis plus qu'en colère. Je me sens profondément triste.

Au nom de tous les Vincent Lambert, au nom de ces vieilles personnes qui se suicident, au nom de ceux
qui finissent dans des souffrances épouvantables. Et ce, au nom des principes judéo-chrétiens, qui, pour moi,
sur ce sujet là, n'ont rien de chrétien, à savoir l'amour des autres.
Car enfin, proposer à une personne de l'endormir pour qu'elle parte sans s'en apercevoir, alors que ce qu' elle veut,
c'est partir en toute conscience (quand c'est le moment et de plus SON moment), je trouve que c'est de la maltraitance.

Bon, allez, excusez-moi, j'arrête.

Quant à moi, comme je l'avais dit, j'attends, sans aucun espoir, le passage de la loi au Sénat, puis j'adhère à Life Circle, l'association suisse.
Mes enfants sont prévenus. Pas question que je leur impose éventuellement les affres que connaissent pas mal de familles.
Et je vois comment je peux prendre une assurance pour couvrir les frais.
Non mais. Agir, seulement là est la solution.

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 13354
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: loi sur la fin de vie

Message par Chichinette 11 » 30 oct. 2015, 09:42

L'Assemblée nationale a rejeté
Et vous trouvez normal qu'on nous impose des lois votées par 61 députés alors que 577 ont été élus et sont payés pour faire le boulot et nous représenter ? Ça aussi c'est intolérable, on est floués par tous les côtés.

Marc
Modérateur
Messages : 2871
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: loi sur la fin de vie

Message par Marc » 30 oct. 2015, 11:43

C'est tout le côté illusoire de la démocratie représentative.....qui désormais ne représente rien et a fait son temps. Il en est de la fin de vie comme du début de vie (voir les questions sur l'avortement). Au-delà des convictions philosophiques, la notion universelle que promeut la République (avec le grand "R" qu'il est important de souligner) est aujourd'hui battue en brèche au nom d'idées obsolètes. Le judéo-christianisme est une culture sociétale que nous trainons comme un boulet (pardon pour les croyants), comme toute autre religion, elle devient un fléau dès lors qu'elle se permet de juger ceux qui ne sont pas du même avis. Or, la République garantit le respect des convictions, tout comme la laïcité avec la loi de 1905. Voter une loi pour mourir en paix, sans souffrance, ou une autre loi pour interrompre une grossesse non désirée ne concerne donc que celles et ceux qui y sont confrontés, cela devrait être inscrit dans la Constitution au nom de principes universels.
Une loi votée par 61 députés sur 577 ne devrait pas pouvoir s'appliquer * (et que dire des 49-3 !!!!) il doit y avoir un quorum représentatif en deçà duquel aucun vote ne devrait être possible. Quant au Sénat, cela n'engage que moi, je suis pour sa supression pure et simple.
Être élu, quel que soit le niveau, n'est pas un boulot, c'est une responsabilité citoyenne confiée à une personne par une majorité de citoyens pour une politique globale qui convient à cette majorité, sans pour autant reléguer la minorité au coin de la classe, c'est l"idée de la représentativité qu'il faut regarder de près.
Aujourd'hui une élection ressemble à un blanc seing. Il n'y a plus de contre-pouvoir. Les citoyens devraient reprendre leur vote en cours de mandat pour n'importe quelle élection par une pétition représentant une fraction de l'électorat représentatif de l'ensemble.
Je parle des élections politiques mais je crois vraiment que cela devrait s'appliquer également à toute élection, prudhomale, syndicale par exemple (appliquer l'idée de 1 élu = 1 voix = 1 mandat et le "professionalisme" électif mourra tout seul).
Nous avons perdu de vue cette notion de république et de responsabilité citoyenne. Notre système d'existence axé sur la consommation et l"appropriation privée de biens publics pour le seul profit de quelques-uns nous fait oublier qui nous sommes. Reprendre ces pouvoirs nous échoit.
En attendant, je suis aussi mortifié de constater que des élus soient aussi rétrogrades et parmi eux soi-disant de gauche !
_______________
* Robespierre si décrié de nos jours avait contribué à bâtir un système qui, lorsque nous le lisons, explique pourquoi il est tant combattu : http://www.legifrance.gouv.fr/Droit-fra ... en-de-1789 - https://fr.wikisource.org/wiki/Œuvres_d ... _universel

Claire
Confirmé
Messages : 3627
Enregistré le : 02 août 2013, 09:40
Localisation : Sarthe Est limite Perche Zone 8

Re: loi sur la fin de vie

Message par Claire » 30 oct. 2015, 12:01

Voilà qui est dit et bien dit.

Marie_May
Administrateur
Messages : 14427
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: loi sur la fin de vie

Message par Marie_May » 30 oct. 2015, 12:39

... et je plussois aux paroles de Plumee comme à celles de Marc.


j'adhère à Life Circle, l'association suisse.
Est-ce que ça ne réclame pas d'avoir 5000 € en poche pour pouvoir demander à mourir? (même devant la mort, nous ne sommes pas égaux).

plumee
Confirmé
Messages : 15284
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: loi sur la fin de vie

Message par plumee » 30 oct. 2015, 15:11

61 députés alors qu'ils sont 577, bien sûr que j'ai plus que tiqué, mais assez bêtement, tout de suite,
je me suis dit qu'ils appliquaient les consignes de leur groupe. Je réalise seulement maintenant que non, puisque dans les groupes, certains ont voté oui, d'autres non.
De toutes façons, dans le cas de loi comme celle-ci, il est bien clair que les présents au jour dit, sont surtout ceux qui sont contre.

Marie-May
Est-ce que ça ne réclame pas d'avoir 5000 € en poche pour pouvoir demander à mourir? (même devant la mort, nous ne sommes pas égaux).
L'ADMD avait organisé à Valence une rencontre avec une d'entre nous qui nous a livré le témoignage pour la fin de vie en Suisse de son mari,
atteint de la maladie de Charcot, déjà grabataire en soins palliatifs à la maison et en voie d'étouffement.
Cet homme très sportif ne voulait absolument pas aller plus loin.
Son épouse a donc fait appel à Life Circle.

J'ai posé la question du coût. Eh oui, l'opération est réservée aux riches. Ça leur a fait 8000 euros.
Là dedans, il faut compter: l'adhésion à l'association (50 euros/an ou 200 je crois à vie), le déplacement (et l'hôtel) de Suisse
au domicile d'un médecin qui vient rencontrer le malade (seul) et la famille, faire une enquête et examiner le dossier médical.
Puis, au moment voulu, le voyage en véhicule sanitaire du domicile en Suisse + le séjour du ou des accompagnants +
la rencontre en Suisse avec un ou deux autres médecins (chais plus) + prestation + la mise en bière + le rapatriement en France.
L'épouse a reconnu qu'ils avaient eu la chance d'avoir la somme mais que son mari était tellement
souffrant et déterminé qu'elle aurait emprunté s'il l'avait fallu.
Voilà pourquoi je veux prendre une assurance décès. Et encore, j'ai la chance d'avoir une maison à moi qui, même si elle est très modeste,
reviendra à mes enfants.
Donc, oui et oui, faut être riche…une fois de plus.

singe
Confirmé
Messages : 3378
Enregistré le : 04 nov. 2013, 14:57
Localisation : VAR et HAUTES ALPES

Re: loi sur la fin de vie

Message par singe » 30 oct. 2015, 15:36

Tout à fait d'accord, Marc et Plumee -
Contente de voir que pour tout ce qui est fondamental - la VIE, la MORT, la DEMOCRATIE - on est un certain nombre ici à être sur la même longueur d'onde - je sais pourquoi je me sens bien sur ce forum ...

plumee
Confirmé
Messages : 15284
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: loi sur la fin de vie

Message par plumee » 30 oct. 2015, 18:56

Bien entendu, dans ma colère et ma tristesse, j'ai oublié de signaler tous ces soignants
qui osent entendre le désespoir et la volonté de certains d'en finir; qui prennent le risque d'être poursuivis
et qui, eux aussi, attendaient d'être libérés par la loi.
Hommage, reconnaissance et respect.
Ceux-là connaissent le vrai sens de leur métier.

Répondre