vivaces

vermi-compost, engrais verts, basse-cour, pedo-faune, purins de plantes, biodynamie, permaculture, horticulture, arboriculture, maraîchage...
Règles du forum
Les modérateurs de ce forum supprimeront tout contenu de caractère illégal dès qu'il aura été porté à leur connaissance. Pour que les échanges soient fructueux et que l'ambiance reste conviviale, ils veilleront à ce que la liberté d'expression s'accorde avec le respect des personnes. Les opinions exprimées sont celles des auteurs respectifs, les modérateurs et administrateurs n'en seront pas tenus pour responsables (exceptés concernant les messages postés par eux-mêmes).
Répondre
Patricia
Confirmé
Messages : 2877
Enregistré le : 01 août 2013, 21:30
Localisation : Finistère nord

vivaces

Message par Patricia » 12 sept. 2014, 16:56

Je cherche les noms de vivaces dont le feuillage serait persistant. Avez-vous des noms ?

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 13337
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: vivaces

Message par Chichinette 11 » 12 sept. 2014, 17:26

En vrac : Giroflées, Hellébores, Epimédium, Fougères, Heuchères, Iris, Phlomis, Anthémis, Coquelourdes ...
Mais bon, tout ça c'est relatif, certaines les perdent l'été et d'autres que je n'ai pas citées les conservent ici ou lors d'hivers doux.

On peut connaître la raison de ta question ? Tu cherches quelque chose de particulier ?

Patricia
Confirmé
Messages : 2877
Enregistré le : 01 août 2013, 21:30
Localisation : Finistère nord

Re: vivaces

Message par Patricia » 13 sept. 2014, 09:50

Je souhaite continuer à créer un massif avec des plantes qui ne disparaissent pas en hiver ou en été. Quand elles disparaissent, je les oublie, je ne sais plus où elles se trouvent et je suis bien embêtée quand je veux planter quelque chose de nouveau ou alors lorsque ces malheureuses commencent à repointer leur nez les ayant oubliées je les prends pour des indésirables et je les arrache.
Donc si elles ne disparaissent pas périodiquement, je ne me heurte plus à ces problèmes et en plus cela évite les trous dans le massif. Trous que je trouve tristounets.
Parmi les fougères certaines sont caduques pourrais-tu préciser les noms de celles qui persistent ? Et les heuchères sont-elles toutes persistantes ?

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 13337
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: vivaces

Message par Chichinette 11 » 13 sept. 2014, 12:00

Alors là ma jolie, une seule solution, les p'tites n'étiquettes plantées au bord de la touffe ou moins discret, ce que je fais depuis longtemps, des tronçons de Bambou pour délimiter l'endroit. Je voulais te faire une photo mais mon apn a déchargé ses piles. Je réessayerai tout à l'heure.

Les Fougères, même si elles perdent leurs frondes, tu ne risques pas de les louper. D'abord, tu laisses les frondes desséchées jusqu'à ce que les nouvelles crosses sortent, ensuite ça fait des sortes de souches à la base et on les voit très bien, même l'hiver.

De mémoire, les Heuchères que j'avais ne perdaient pas complètement leurs feuilles et je savais où elles étaient toute l'année.

Les Epimédium sont de très jolies plantes dont je rasais le feuillage en fin d'hiver pour mieux profiter de la floraison et comme les Fougères, on ne risque pas d'oublier où ils sont.

Patricia
Confirmé
Messages : 2877
Enregistré le : 01 août 2013, 21:30
Localisation : Finistère nord

Re: vivaces

Message par Patricia » 13 sept. 2014, 12:28

Mes étiquettes disparaissent les une après les autres. Une a survécu mais la plante qui va avec est morte !!!
Mais une des raisons le plus importantes pour moi, c'est d'éviter les trous, d'avoir un massif toujours bien fourni. Un massif avec des vides, je trouve cela triste et démoralisant.

Nicandra
Confirmé
Messages : 1015
Enregistré le : 08 sept. 2013, 20:02
Localisation : Le Lardin St Lazare Dordogne

Re: vivaces

Message par Nicandra » 13 sept. 2014, 12:57

Bonjour Patricia

Toutes ces vivaces réapparaissent au printemps.
N'interviens dans les massifs que quand tout ressort.
Tu auras suffisamment de temps pour désherber et ajouter de nouvelles plantes, à ce moment là.
Il faut savoir être patient, c'est primordial face à la nature!

à+

Marie_May
Administrateur
Messages : 14427
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: vivaces

Message par Marie_May » 13 sept. 2014, 13:33

Est-ce que ce que Patricia voudrait, ce n'est pas avoir des plantes avec leurs feuilles aussi en hiver?
Le soucis c'est que certaines gardent leurs feuilles, mais ce n'est pas toujours une vue réjouissante. Les feuilles sont tachées, desséchées et les tiges dégringolent. Les épimédiums sont presque des couvre-sols et ils restent assez vert tout l'hiver (merci Antoine) jusqu'à leur floraison au printemps. Mais les iris... :(

Patricia
Confirmé
Messages : 2877
Enregistré le : 01 août 2013, 21:30
Localisation : Finistère nord

Re: vivaces

Message par Patricia » 13 sept. 2014, 19:13

Si Marie-May, tu as compris. Je note pour les Epimédiums.

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 13337
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: vivaces

Message par Chichinette 11 » 13 sept. 2014, 20:06

Nicandra, il y a des plantes qui sortent tard et si on ne marque pas l'emplacement, on peut les abîmer.
A contrario, certaines disparaissent tôt alors, imaginons que Patricia veuille planter des bulbes (Tulipes, Narcisses, Crocus), action qui se fait en fin d'automne, elle a peur de tomber sur une souche de vivace qui a perdu toute trace extérieure de présence http://site.voila.fr/jardinesque/Semi-laids/ic47.gif

Ceci dit Patricia, tu veux le beurre et l'argent du beurre. Une plate bande remplie en hiver ça te limite énormément dans le choix des plantes et ça devient vite morne. C'est ça le plaisir des saisons, le bonheur de voir les plantes ressortir au printemps.

Nicandra
Confirmé
Messages : 1015
Enregistré le : 08 sept. 2013, 20:02
Localisation : Le Lardin St Lazare Dordogne

Re: vivaces

Message par Nicandra » 13 sept. 2014, 22:18

Bonsoir

La où habite Patricia, les bulbes peuvent rester en terre.
Une fois son massif agencé avec quelques feuillages persistants (pour éviter l'absence totale de végétation) pourquoi, sans arrêt, arracher ce qui n'a pas besoin d'être déplacé!
Il n'est pas nécessaire, non plus, de retourner la terre pour que les plantes se développent.
Il faut laisser tout en place et attendre que les plantes ressortent, n'arracher ce qu'on pense être une mauvaise herbe que quand on en est sûr.
Et si une plante ne ressort pas, il est toujours temps de boucher le trou avec une autre plante!

à+

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 13337
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: vivaces

Message par Chichinette 11 » 13 sept. 2014, 22:26

Je ne parlais pas de replanter des bulbes sortis mais juste d'en rajouter de nouveaux.

Nicandra
Confirmé
Messages : 1015
Enregistré le : 08 sept. 2013, 20:02
Localisation : Le Lardin St Lazare Dordogne

Re: vivaces

Message par Nicandra » 14 sept. 2014, 09:17

Bonjour

Quand je préparais un massif, je faisais plusieurs dessins et plantais des piquets aux emplacements prévus pour me donner une idée.
Une fois le plan définitivement arrêté et les végétaux mis en place, je ne rajoutais, ni n'enlevais plus rien (sauf mort du végétal) et ne touchais plus du tout à la terre.
J'attendais que tout soit sorti pour intervenir.
La nature ayant horreur du vide, je n'ai jamais désherbé, ça ne sert qu'à devoir recommencer, sans arrêt!
J'ai toujours coupé au ras du sol les plantes que je ne voulais pas laisser pousser et, de temps en temps, arraché une plantule intéressante pour offrir.
Si une plante ne donnait plus signe de vie, je la remplaçais par une autre différente et en accord avec le reste de la composition.
Il ne sert à rien de s'acharner à replanter une variété qui refuse de s'installer.
Depuis, je ne rajoute plus rien, je n'ai plus de place, je fais juste un minimum d'entretien:
- Pas de travail du sol.
- Coupe de ce qui me dérange (adventices).
- Apport régulier de compost ou de BRF et arrosage si nécessaire.
- Taille des rameaux morts et des fleurs fanées des arbustes.
Les végétaux se protègent les uns les autres et depuis plus de 10 ans, je n'ai à déplorer la mort d'aucun.
C'est même devenu une vraie jungle tellement tout pousse bien, sans autre intervention.
Si une fois intallés on laisse les végétaux tranquilles, on ne risque pas d'en arracher ou d'en blesser.
Et quand un endroit me plaît je ne vois pas l'intérêt d'y apporter des transformations.
Tout ajout ou retrait de quoi que ce soit ne peut que risquer de fragiliser le voisin dont on risque de blesser les racines.

à+

muscari
Confirmé
Messages : 1749
Enregistré le : 02 août 2013, 08:32

Re: vivaces

Message par muscari » 14 sept. 2014, 09:57

Les vivaces ont besoin d'être divisées régulièrement pour régénérer les touffes qui deviennent moins florifères au bout de quelques années. Donc il faut bien intervenir de temps en temps. Par ailleurs chacun a sa propre conception du jardinage.

Moi-même j'aime bien changer de temps en temps le décor. En plus ça permet de faire des cadeaux.

Claude
Administrateur
Messages : 24553
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: vivaces

Message par Claude » 14 sept. 2014, 10:18

Merci pour ces deux témoignages intéressants.

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 13337
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: vivaces

Message par Chichinette 11 » 14 sept. 2014, 10:59

Quand je préparais un massif, je faisais plusieurs dessins et plantais des piquets aux emplacements prévus pour me donner une idée.
Une fois le plan définitivement arrêté et les végétaux mis en place, je ne rajoutais, ni n'enlevais plus rien
Ça implique un massif vide au départ, ce qui est tout de même assez rare et une planification que je n'ai jamais été capable de mettre en place. Epi, si l'endroit est un peu grand, ça peut générer une dépense conséquente pas forcément possible sur le moment.

Il ya des choses qui ne reprennent pas ou pour lesquelles on s'aperçoit que l'endroit n'est pas adapté et qu'il faut déplacer.
Et quand un endroit me plaît je ne vois pas l'intérêt d'y apporter des transformations.
Musc a raison, parfois on trouve que le résultat n'est pas heureux ou tout simplement on a envie d'autre chose. En 37 ans de jardinage ornemental, je suis incapable de comptabiliser le nombre de plantes qui ont péri, qui m'ont lassée, que j'ai déplacées, que j'ai reçu, que j'ai bouturé, ... et pour tout ça, il a bien fallu que j'arrache ou que je plante au milieu du reste (sans oublier les arbustes qui faisaient la structure).

Epi, les coups de coeur, les cadeaux des copin(e)s ou des voisin(e)s, t'en fais quoi ?

muscari
Confirmé
Messages : 1749
Enregistré le : 02 août 2013, 08:32

Re: vivaces

Message par muscari » 14 sept. 2014, 11:34

peut-être une astuce pour délimiter l'emplacement d'une plante dont la partie aérienne va disparaître complètement en hiver: l'entourer de petits galets.
Et puis tu peux faire des photos de ton massif comme ça tu peux visualiser facilement où se trouve à peu près les touffes.
Si tu nettoies tes touffes de vivaces en fin de saison, ne coupe pas les tiges à ras, du moins pas toutes, laisses-en quelques unes à 10 cm, ça te permettra de retrouver plus facilement les emplacements.

Nicandra
Confirmé
Messages : 1015
Enregistré le : 08 sept. 2013, 20:02
Localisation : Le Lardin St Lazare Dordogne

Re: vivaces

Message par Nicandra » 14 sept. 2014, 14:50

Re bonjour Chichinette

Le jardin avait été laissé à l'abandon depuis 15 ans!
J'ai nettoyé et j'ai gardé tous les arbres: fruitiers et ornements, ainsi que les arbustes.
J'ai façonné les massifs en y incluant 1 ou 2 arbres et j'ai commencé à dessiner plusieurs agencements.
Certaines dispositions ont pris 1 ou 2 ans à me plaire avant de commencer.
J'ai mis surtout des plantes courantes dans ma région et très rustiques.
Une fois mon choix arrêté, je me suis mise au travail.
A part des bulbes de bégonia et de bletilla et un arbuste (chimonantes) et au début des plantes potagères, je n'ai rien acheté. Si cette année un myrtillier!
Il était hors de question de faire des frais!
Je n'ai démarré chaque massif qu'après avoir trouvé tout ce qu'il me fallait.
J'ai récupéré les plantes en excédent que je trouvais dans le terrrain, surtout des plantes médicinales, d'ailleurs, et j'ai fait des échanges dans les bourses aux plantes des communes avoisinantes.
On m'en a offert (une voisine en particulier) j'ai, aussi, écumé les poubelles de cimetière et récupéré (en leur demandant) une partie des tailles qu'effectue régulièrement la commune.
Pour moi, un jardin doit être un havre de paix ne nécessitant qu'un minimum de travail et le moins de frais possible et où tous les animaux ont droit de cité.
Les gouffres financiers qui en plus vous réduisent en un esclavage permanent, très peu pour moi!! ;)
Ainsi mes massifs n'ont jamais changé en 20 ans et comme j'adore toutes les plantes qui les composent, je ne m'en lasse pas.
Trouver certaines plantes que je ne possède pas intéressantes et belles ne m'incite pas, pour autant, à les acheter.
Cela me ferait beaucoup de peine de devoir en oter une pour en mettre une nouvelle!
Celà a déjà été assez crêve-coeur de devoir remplacer les rares qui sont mortes au début.

à+

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 13337
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: vivaces

Message par Chichinette 11 » 14 sept. 2014, 16:54

Je ne peux pas bien discuter avec toi, tu es trop parfaite pour moi, je n'ai pas ta sagesse http://img4.hostingpics.net/pics/216792scusegif.gif

Je ne sais pas imaginer le futur, surtout d'une plante alors d'un ensemble ...
Attendre 2 ans avant de commencer n'est pas pour moi et d'ailleurs pendant ce temps là, vu que la nature a horreur du vide, passer mon temps à couper à ras des "herbes" non prévues ne m'aurait pas du tout amusée sans compter que je suppose que tu as eu tes plantes au fur et à mesure et que tu as dû les maintenir en vie en pots.
Je n'ai démarré chaque massif qu'après avoir trouvé tout ce qu'il me fallait.
En gros, dans mon cas ça aurait pu prendre 10 ans parce que des envies de plantes j'en ai eues mais d'ici à ce qu'on m'en donne ou que j'en récupère des boutures, il s'en est passé du temps.
mes massifs n'ont jamais changé en 20 ans
Ça t'ennuierait de nous en montrer en photos ? Ça doit être quelque chose des massifs d'un si bel âge http://smileys.sur-la-toile.com/reposit ... /a0014.gif

Zinette
Confirmé
Messages : 1353
Enregistré le : 01 août 2013, 21:11
Localisation : Moselle Sud Est

Re: vivaces

Message par Zinette » 14 sept. 2014, 19:05

Pas pour moi, ça! J'aime :
le changement, les nouvelles plantes que je m'efforce de mettre entre les autres, restructurer les massifs, le plaisir que m'apporte une variété que je n'avais pas ou ne connaissais pas, bref je suis un peu comme un gosse à Noël ! :D Malgré tout ce qu'il y a dans ce jardin plein comme un oeuf, il ne m'a pas coûté grand chose grâce aux échanges et à ma passion de la multiplication ! En plus j'ai de l'énergie en rab alors je me défoule au jardin ! Il y a des tas de coins que je laisse tranquilles mais ça me toque chaque année, il me faut quelque chose qui bouge! :mrgreen:

Nicandra
Confirmé
Messages : 1015
Enregistré le : 08 sept. 2013, 20:02
Localisation : Le Lardin St Lazare Dordogne

Re: vivaces

Message par Nicandra » 14 sept. 2014, 19:15

Bonsoir Chichinette

Seuls les contours des massifs en attente étaient tracés et je continuais à passer la tondeuse et bien sûr les plantes étaient en pot dans un endroit ombragé et pas trop éloigné de la réserve d'eau.
J'ai d'ailleurs encore plein de plantes dont je ne sait quoi faire: des lauriers sauce, des althéas, des buddleias, des lilas, des mahonias, des weigelias, des seringuats et d'autres aux quels je ne pense pas sur le moment! J'ai des pots partout! ;)
Je suis sûre que tu aurais pu échanger des plantes! Des bourses aux plantes, il y en a partout en France.
En demandant, les mairies te donne des déchets végétaux avec lesquels tu peux faire des boutures.
Dès que mon APN arrêtera de faire des caprices, j'essaierai de faire des photos.
J'avais déja montré l'agencement de mon potager.

à+

PS Zinette je n'aime pas le changement, je suis tellement bien dans mon petit paradis que je ne tiens pas du tout à le voir changer.
Si j'avais plus de superficie j'aurais ajouté d'autres plantes, mais il n'est pas question de déplacer quelque plante que ce soit.
Celle qui est là appartient au jardin et le jardin lui appartient, en retour.

Zinette
Confirmé
Messages : 1353
Enregistré le : 01 août 2013, 21:11
Localisation : Moselle Sud Est

Re: vivaces

Message par Zinette » 14 sept. 2014, 19:35

Mais je comprends que tu puisses ne pas aimer le changement! En fait si j'avais 1.000.000m² de terrain, je ne déplacerais ni ne remanierais rien! Je le fais le plus souvent pour pouvoir mettre encore plus de plantes ! Ça me passera certainement un jour quand j'aurai moins de forces ? Quand je serai moi aussi dans un paradis ............terrestre! :? Je ne pourrais jamais partir là où j'aimerais vraiment c'est à dire en haute montagne mais je sais que là je ne ferais même pas de jardin puisqu'il existerait tout autour de moi ! ;) Est ce que finalement je n'essaie pas de compenser un vide sidéral existant ? 8-)

Mais il y avait des endroits que je ne touchais pas: les cachettes de Charlotte ..... :cry:

Marie_May
Administrateur
Messages : 14427
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: vivaces

Message par Marie_May » 14 sept. 2014, 20:45

Est ce que finalement je n'essaie pas de compenser un vide sidéral existant ? 8-)

Sidéral, comme tu y vas... peut-être pas tant que ça, tout de même...
Evidemment, on est sûrement nombreux à compenser quelque chose qui manque.

Mais j'aime bien le chemin que Nicandra nous indique. On ne le prendra pas forcément, mais celui-là aussi existe. Se contenter de ce qu'on a aménagé et mis en place après mûre réflexion. Ce n'est pas donné à tout le monde, c'est sûr, mais ça peut être un but... Chez moi, le fouillis est tellement total que le mot "massif" est un inconnu. N'empêche, ça pousse... le reste aussi!

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 13337
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: vivaces

Message par Chichinette 11 » 15 sept. 2014, 10:01

Je suis sûre que tu aurais pu échanger des plantes! Des bourses aux plantes, il y en a partout en France.
En demandant, les mairies te donne des déchets végétaux avec lesquels tu peux faire des boutures.
Maintenant, sans doute, mais depuis plus de 30 ans ça a bien évolué.

Les bourses aux plantes c'est très récent et le peu que je pouvais voir ces dernières années était minable.

Les voisins ne jardinaient pas ou alors, du potager. Ma famille était en province et mes collègues pouvaient être à plus de 100 bornes parce que nous étions tous des banlieusards bossant à Paname. Avec eux, c'était moi la pourvoyeuse, il y en a eu des plantes qui ont traversé Paris pour aller pousser dans une banlieue lointaine.

Autant Chichinet est dépensier, autant je suis économe au delà du raisonnable mais j'habitais à même pas 20 km de Courson et moins de 30 km de St Jean de Beauregard alors mon seul luxe était d'y aller, de baver et de rapporter des godets lors des journées des plantes.
J'avais ma liste, établie d'après mes lectures au cours de l'année, de plantes théoriquement adaptées à ma terre et mon climat car je n'ai jamais été du genre à planter de l'exotique et, à de rares exceptions près, j'ai perdu très peu de plantes par la suite. C'est comme ça que j'ai eu des merveilles.

Nous avons eu au fil quelque mois après, les gens à qui on a vendu la maison et j'ai été ravie d'apprendre qu'ils se régalaient avec mon jardin. C'était un grand fouillis mais je les avais prévenus d'attendre pour voir tout ce qui sortait et de n'arracher que si ça ne leur convenait pas parce des plantes, il y en avait ... partout et comme le dit Patricia, il y en a beaucoup qui disparaissent une partie de l'année et qu'on risque de détruire faute de savoir où elles sont.

Patricia
Confirmé
Messages : 2877
Enregistré le : 01 août 2013, 21:30
Localisation : Finistère nord

Re: vivaces

Message par Patricia » 15 sept. 2014, 11:03

En tout cas je suis contente de lire vos interventions à tous, c'est intéressant et instructif. Je ne suis pas une collectionneuse donc je ne cherche pas des plantes extraordinaires. Mais j'aimerais bien des plantes qui ne disparaissent par toutes ou presque en hiver, je trouve cela déprimant, triste et effectivement quand je souhaite planter un mouveau plant j'aimerais ête sûre de ne pas planter là où il y a déjà quelque chose qui n'est toujours pas sorti.

Un des autres problèmes que je rencontre c'est d'évaluer par avance le développement d'une plante. Cela va de crever rapidement, rester rachitique ou prendre toutes ses aises au point d'étouffer les voisines. Et là il y a une part d'imprévisible vu que c'est lié aussi au climat, à la terre. Du coup, je me retrouve à déplacer des trop opulentes et donc à leur trouver une place, à attendre que des crevés manifestent un signe de vie qui ne vient pas.

la larmouise
Confirmé
Messages : 409
Enregistré le : 24 juin 2014, 12:50
Localisation : Isere des couleures

Re: vivaces

Message par la larmouise » 21 sept. 2014, 08:32

Il y a aussi Sternbergia lutea fleur jaune en septembre puis feuillage vert tout l'hiver disparait en mai

Répondre