Les jardins des copains

vermi-compost, engrais verts, basse-cour, pedo-faune, purins de plantes, biodynamie, permaculture, horticulture, arboriculture, maraîchage...
Règles du forum
Les modérateurs de ce forum supprimeront tout contenu de caractère illégal dès qu'il aura été porté à leur connaissance. Pour que les échanges soient fructueux et que l'ambiance reste conviviale, ils veilleront à ce que la liberté d'expression s'accorde avec le respect des personnes. Les opinions exprimées sont celles des auteurs respectifs, les modérateurs et administrateurs n'en seront pas tenus pour responsables (exceptés concernant les messages postés par eux-mêmes).
ege
Confirmé
Messages : 6261
Enregistré le : 08 juil. 2015, 17:13
Localisation : vallée du Rhône, Vivarais, Ardèche, près de Tournon alias Tornon, Occitanie

Re: Les jardins des copains

Message par ege » 19 juil. 2020, 18:53

et voila, on me fait encore une réputation de monstre!
une jolie vue de chez Garance, enfin 3:
rvisitgarance-0215.jpg
(654.07 Kio) Téléchargé 281 fois
rvisitgarance-0219.jpg
(761.82 Kio) Téléchargé 277 fois
rvisitgarance-0222.jpg
(654.39 Kio) Téléchargé 274 fois

plumee
Confirmé
Messages : 15255
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Les jardins des copains

Message par plumee » 28 oct. 2020, 18:32

Enfin, voici le compte-rendu promis sur l'expérience hyper intéressante
tomatierroma.jpg
(157.09 Kio) Téléchargé 237 fois
tomatierserrejuillet.jpg
(141.8 Kio) Téléchargé 238 fois
tomatiersroma.jpg
(166.73 Kio) Téléchargé 242 fois
faite par Nanard cette année,
en semant des tomates début mai.
LES TOMATES FIN DE SAISON DE NANARD

Variété : Roma

Semis : 3/05, dans la serre
Repiquage en godet : 17/05, à l’extérieur, à mi-ombre.
L’an dernier à l’endroit de la plantation, compostage des déchets de cuisine sur la période automne-hiver, puis plantation de pommes de terre.
Cette année : plantation le 1/07, une rangée de tomates Roma, une rangée de choux, une rangée de tomates de diverses variétés, aucun plant venant d’une jardinerie. Belle satisfaction pour les Roma. Aucun traitement, même « bio ».
Orga 3 en surface et fine couverture d’anciennes couvertures de paille.
La récolte a commencé dans la 3ème décade du mois d’août et cela ira facilement jusqu’à mi-octobre, voire plus.
« ….
En 2019 je n’ai pas bien réussi mes tomates en pleine terre, pas ou peu de « pincements » des pieds, très fortes chaleurs, peu ou pas d’arrosage (alors qu’il y a 4 ans, une belle réussite d’une plantation hâtive, avec « pincements » et sans aucun arrosage).
En 2020, après des semis de nombreuses variétés à partir de mi-février en serre froide, j’ai eu une récolte dans cette serre de tomates très hâtives de petite grosseur (2-3 cm de diamètre). Puis plantation de diverses variétés en pleine terre, plus tardivement qu’en 2019, en réitérant ce que j’ai fait en 2019.
En anticipation d’une faible réussite en raison de fortes chaleurs prévisibles, semis en Mai en grands pots et repiquage en pots individuels de Roma. En Mai parce que c’est la limite pour les avoir jusqu’à mi-automne en pleine terre. J’ai commencé la récolte 3ième décade du mois d’août. J’ai pensé que le risque de très fortes chaleur, nuisibles aux fleurs de tomate, se situe en moyenne fin juin, début juillet quand le soleil est au zénith. En mai parce que les plantes poussent plus vite en mai–juin en raison de la longueur des jours par rapport à des semis en serre froide de fin février début mars, plus compliqués à réussir.
J’ai eu de la chance, mes fleurs sont passées au travers des chaleurs excessives.
Des Roma, comme le nom l’indique, variété plutôt du sud, donc adaptée à la chaleur ? Moins goûteuses que d’autres variétés, mais excellentes pour cuire en coulis.
Des Roma parce que d’une grosseur intermédiaire, pas trop rikiki pour avoir quelque chose à manger, pas trop grosses pour arriver à maturité à temps, les tomates mûrissent quand elles sont à leur bonne grosseur, une tomate cerise arrive à maturité bien plus vite qu’une Cœur de bœuf…(Ouais, je connais Lapalisse).
Plantation dans un « carré » sur lequel il y a eu en surface en automne-hiver 2018 un compostage grossier de déchets de cuisine. Printemps 2019 plantation de pommes de terre, attaquées par de très nombreuses petites limaces grises. Limaces combattues avec de la cendre avec succès, mais les PdT ont quand même souffert. Puis parcelle mal utilisée, en « friche, liseronneuse » après récolte de PdT.
Les plants de Roma avaient de belles racines, bien blanches, juste développées, conditions qui me paraissent optimales.
Plantation dans un simple trou de la hauteur du pot utilisé, rien dedans, en surface Orga3 + très peu de cendre, cela descend vers les racines à chaque arrosage. Petite couverture du sol, pas épaisse et choux entre les deux rangs.
Arrosage copieux une fois par semaine / 10 jours au pied avec de l’eau d’une pique (intarissable, précise Plumée). Deux arrosages par aspersion après de très petites pluies qui avait mouillé le feuillage.
Arrosage plutôt le matin, moins d’écart de température entre l’eau et l’environnement. Avec +ou- 3 litres d’eau autour du pied. Mes tomates ont des racines, proches de la surface (arrosage) s’écartant pas mal de la tige principale.
A L’AVENIR :
Choix plus restreint et variétés méridionales.
Semis de 3 graines par godet pour garder le plus beau plant.
Pas de repiquage intermédiaire par pied d’un semis en nombre en pot ou terrine, cela retarde la croissance. ( mais renforce le plant » pense Plumee)
Mise en terre dès qu’il y a de belles racines, bien blanches, ne pas attendre.
Mais aussi semis directement en place mi/fin mars, de 4/5 graines sous une bouteille plastique (cloche) pour garder 1 seul plant. Les fleurs arriveront avant les gros coups de chaud. Les emplacements préparés à l’automne-hiver ne seront pas bouleversés par le creusement d’un trou de plantation (cela plaira à Yoann !).
J’ai tenté de ne pas tailler les tomates, pour moi catastrophe, ça part dans tous les sens…la sève sert à la croissance des tiges et des feuilles, fruits trop nombreux, plus lents à murir. La taille met le plant en souffrance, qui cherche à ne pas disparaître en produisant des graines – dans de belles tomates. Au pire tailler à 2 ou 3 tiges pour économiser le nombre de plants, mais je m’arrêterai à une tige par plant en serrant un peu plus les plants.
(pour moi, dit Plumee, ne pas tailler fait du fouillis mais protège les fruits du soleil caniculaire et leur évite de blanchir et durcir…et puis surtout, du boulot en moins !)
Il est certainement possible d’utiliser moins d’eau par de la couverture du sol qui doit être adaptée en qualité et épaisseur => meilleur goût, mais j’ai l’impression qu’un arrosage donne plus de vigueur et de résistance aux fleurs.
Inconsciemment on s’aligne sur les dates de disponibilités des plants en jardinerie. Il est à remarquer qu’en jardinerie la tendance et de faire des semis dans des mottes de 1 à 2 cm de coté et de mettre ces mottes à plant unique dans les godets, donc pas de choc « racinaire ». Les plants de jardinerie obtenus en serre chauffée, plus avancés par rapport au calendrier, peuvent permettre une floraison des plants de tomates avant les gros coups de chaud. Dans certaines jardineries, beaucoup de variétés hybrides, que je préfère éviter.
Je suis persuadé que Yoann a raison (heu, dit Plumee, je sais plus pourquoi… , mais c’est une autre histoire……).
Le grain de sel de Plumee:
Nanard bénéficie d'un arrosage par une pique intarissable…

plumee
Confirmé
Messages : 15255
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Les jardins des copains

Message par plumee » 28 oct. 2020, 18:35

La récolte des tomates à Nanard aujourd'hui, dans une petite barquette pour six godets.



tomatforomananard.jpg
(344.07 Kio) Téléchargé 236 fois
:

ege
Confirmé
Messages : 6261
Enregistré le : 08 juil. 2015, 17:13
Localisation : vallée du Rhône, Vivarais, Ardèche, près de Tournon alias Tornon, Occitanie

Re: Les jardins des copains

Message par ege » 29 oct. 2020, 16:23

eh bé, c'est beau, pour ma part, je trouve encore quelques tomates, au hasard des broussailles qui me servent de jardin!!! 3 à 4 chaque 2 jours, des variétés plutôt petites, et ma foi plutôt gouteuses (pas "aïgalouses" en occitan pour "acqueuses")

Marie_May
Administrateur
Messages : 14427
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Les jardins des copains

Message par Marie_May » 30 oct. 2020, 19:05

C'est vrai que ne pas tailler donne des plants pleins de feuilles - ce qui est un bien, Plumee, je te donne raison là dessus - mais aussi avec beaucoup trop de branches, de trop petits fruits, ça finit par dégringoler par terre, c'est pas commode.
Donc on peut aussi tailler d'abord puis laisser deux branches - c'est ce que fait J.M. Lespinasse - et je trouve que c'est une bonne idée. Sur les premières tomates du bas, il y a assez de feuilles pour la période de fin juin début juillet. Et ensuite, avec deux branches seulement et suffisamment d'arrosage aussi, les feuilles sont suffisantes. Cette année, j'ai arrosé plus que d'habitude - surtout que d'habitude je n'arrose plus du tout après la reprise des plantes. Ce qu'il faut surtout ce sont de bon supports. Mes tiges de fer ne sont pas suffisantes, il faut que j'imagine des supports transversaux.

plumee
Confirmé
Messages : 15255
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Les jardins des copains

Message par plumee » 30 oct. 2020, 19:25

Mes tiges de fer ne sont pas suffisantes, il faut que j'imagine des supports transversaux.
C'est ce que je fais systématiquement, à la plantation.
Non seulement des supports transversaux entre les piquets d'une même rangée, mais aussi
en travers entre les deux rangées.
Ça permet de lutter contre le vent mais aussi de faire courir des branches dessus.
Ainsi, je n'ai jamais de branches qui courent à terre.

DSCN5549.jpg
Ceci n'est que le début. Les premières traverses sont à environ 50cm du sol.
En cours de pousse, je rajoute une deuxième rangée de traverses à environ 1m, enfin… selon la configuration.
Il m'arrive de rajouter aussi des piquets de soutien.
(171.71 Kio) Téléchargé 224 fois

Marie_May
Administrateur
Messages : 14427
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Les jardins des copains

Message par Marie_May » 30 oct. 2020, 20:00

Oui, mais j'ai environ 70 pieds à un mètre les uns des autres sur plusieurs lignes.
Il faut aussi pouvoir les atteindre pour la cueillette.
J'en suis pour le moment à supputer et à imaginer comment faire.
Je mettrai sans doute les traverses plus haut pour les double branches, en laissant des rangées sans traverse.
Je crois que Lespinasse se sert aussi des supports arrondis pour les plastiques hivernaux. Et il ne conduit pas ses tomates très haut, deux-trois grappes environ. Il en plante lui aussi moins que moi et les dissémine au milieu de ses autres plantations.

plumee
Confirmé
Messages : 15255
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Les jardins des copains

Message par plumee » 06 nov. 2020, 09:24

Le nouveau jardin de ma fille en son état actuel et dessiné par ses soins.

viewtopic.php?f=7&p=111471#p111471

plumee
Confirmé
Messages : 15255
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Les jardins des copains

Message par plumee » 29 janv. 2021, 19:19

Nous sommes passés chez les Chapix, sis dans la vallée.
Chapounet avait planté, ainsi qu'il le fait depuis trois ans, ses premières pommes de terre:
"Oh! juste dix plants".
Terre travaillée (il est mi-classique/mi-conventionnel mais bio), compost ajouté.
Même pas couverte sauf lorsque du gel est annoncé, donc couverture pour la nuit.
"Et ça marche très bien" dit-il en citant un jardinier qui plante ses patates en trois fois.

Ça me donne bien envie de tenter un petit coup, même si je ne suis pas fana des plantations précoces, ma curiosité me mène par le bout du nez.
Même si, à 350m d'altitude sur le coteau ardéchois (eux, au bord du Rhône, tout en bas),
et au fond d'un vallon qui peut se révéler le coin le plus froid du coin.
Mais je couvrirai de paille dès le début.

Marie_May
Administrateur
Messages : 14427
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Les jardins des copains

Message par Marie_May » 12 févr. 2021, 15:50

Il me reste quelques vieilles pommes de terre pas trop grosses. Mais il faudrait avoir des précoces genre amandine - et je n'en ai pas. Que des charlotte, des rattes et des serpo mira, très tardives.

ege
Confirmé
Messages : 6261
Enregistré le : 08 juil. 2015, 17:13
Localisation : vallée du Rhône, Vivarais, Ardèche, près de Tournon alias Tornon, Occitanie

Re: Les jardins des copains

Message par ege » 16 mars 2021, 19:15

de la part de la plume dont c'est l'arbre totem, son fournisseur du piquant de la vie
jardins yoann-1258185.jpg
(6.02 Mio) Téléchargé 153 fois
et ce n'est pas un arbre coq avec ses ergots

Marie_May
Administrateur
Messages : 14427
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Les jardins des copains

Message par Marie_May » 17 mars 2021, 10:06

c'est un poivrier de Sichuan, non ?

plumee
Confirmé
Messages : 15255
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Les jardins des copains

Message par plumee » 17 mars 2021, 10:15

Bravo Marie-May! Mais lequel, chais pas car Yoann en a cinq.

Message de Yoann, après la visite dans son fief:
"On est restés un peu avec les 2 "jeunes" (des trente/quarante ans plus lui) a refaire le monde...
mais on n'a pas fini!"
:lol:

Un de ces quatre, j'y retourne faire un reportage sérieux pour vous.

Marie_May
Administrateur
Messages : 14427
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Les jardins des copains

Message par Marie_May » 18 mars 2021, 14:43

Il y a différentes sortes de poivrier de Sichuan ? Le mien en tout cas se porte bien. Quand on en a un dans son jardin, on reconnaît facilement celui du voisin... à ses ergots, comme tu les appelles.

plumee
Confirmé
Messages : 15255
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Les jardins des copains

Message par plumee » 17 mai 2021, 19:36

P1120078.jpeg
(877.12 Kio) Téléchargé 113 fois
Opération commando désherbage dans le petit potager de notre Dame d'en Haut.
Car désolated de re rien pouvoir y faire, pisque occupée grave en informatique à refondre un livre de culture ornementale
fait il y a quelques années.
Elle en est ratatinée. Bon, faut dire qu'elle a sonné 83ans…Si! Si!
Donc, la Plume a proposé l'opération vendredi matin avec un couple de ses voisins que nous ne connaissions qu'à peine.
On a tout arraché et tout posé sur place. Il a allait pleuvoir, parfait.
En fin d'action, mon fils et ma bru déboulent, qui se mettent aussi sec au boulot.

Rigolo: quand nous sommes arrivés, la Dame était en train de finir de repiquer douze de mes laitues qui traînaient dans un coin!
Au milieu de ses fraisiers et en couvrant d'écorces de tournesol, dont elle gave les oiseaux pendant l'hiver: il y en a bien 10 ou 15cm à terre!
Problème: bien qu'ancienne parisienne mais ayant habité la campagne pendant 50ans, elle ne sait pas qu'il ne faut pas couvrir le collet des ces
deux plantes. Donc, elle a dégagé.

L'autre voisine qui n'est pas jardinière pour deux ronds mais est très contente de jardiner, s'est occupée de ratiboiser les grosses touffes de sarriette et de thym.
Voyez sur les photo, nous avons volontairement laissés les coquelicots trop beaux.

Sur la deuxième photo, vous pourrez vous rendre compte de ce qu'est ce terrain, au nord, en pente, sans humus.
Quand on plante un outil, on entend crisser comme dans du gravier.
Notre dame n'y a jamais fait mettre du fumier. Elle n'y a jardiné qu'avec des poignées de terreau de la jardinerie.
Elle a commencé quand même à faire un compost en composteur plastique.
Je ne vous dis pas le rendement…
Ce qui fait que le sol n'a aucun humus et que s'il en fait un peu, le grand vent a vite fait de lui rabattre le caquet.

Alors, voilà ma question: que feriez-vous pour amender ce sol plus qu'ingrat? (comme le nôtre acide et venté, mais nous, on s'en occupe).
Voici le trou fait pour planter un poivrier de Sichuan.
jardinsclaudinesol.jpeg
(918.7 Kio) Téléchargé 106 fois
Modifié en dernier par plumee le 18 mai 2021, 18:06, modifié 3 fois.

Claude
Administrateur
Messages : 24553
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Les jardins des copains

Message par Claude » 17 mai 2021, 22:39

La plupart du temps, on n’a pas assez de compost pour amender tout un jardin. Ce qu’il faudrait savoir dame à plumetis c’est la taille du jardin voire du potager pour une utilisation raisonnable de cette matière organique.

Évalue le volume de compost puis calcule la surface recouverte par une couche d’au moins 5 cm.
Ainsi si tu disposes d’ 1m3 de compost tu pourras recouvrir 20 m2. Pas plus !
Si tu as 100 litres de compost cela conviendra pour 2 m2.
Tant pis s’il y a des zones sans.

Il vaut mieux utiliser ton compost de cette façon pour amender sérieusement et donc n’amender que partiellement. Cela amène à voir la différence entre zone amendée vs zone sans amendement. Par la suite, cela encouragera à rechercher du compost, à mettre à contribution le voisinage. il faut sortir de chez soi.

plumee
Confirmé
Messages : 15255
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Les jardins des copains

Message par plumee » 18 mai 2021, 18:06

Merci Claude.
Au pif, le potager de la dame fait 35m2 à tout casser et tu vois qu' il est en 10 petits espaliers.
Le recouvrir de 5cm de compost est inenvisageable.
Si je m'ai pas gouratée, il doit en falloir presque 2m3…

En fait, j'avais oublié que la Dame avait, depuis quelques mois, un bac à compost sur sa façade nord.
Et même que Mr Mijo lui en a donné un deuxième!
Elle vient de me dire que l'un est presque plein et que, croyant bien faire, quand elle vidait son seau, elle mettait des
épluches un peu de chaque côté! Et jamais remués les cocos.
Mais samedi elle a un gars qui vient lui coupailler des trucs et elle lui fera touiller.
C'est mieux que rien.
Je lui apporterai de l'Orga 3 pour enrichir les fonds et dessus de trous des gourmandes.

Perso, j'ai tendance à voir les choses en radicalement grand, du genre une grande opération fumier d'automne,
mais bon, la dame est bio malgré ses petits moyens et je doute qu'elle accepterait de mettre chez elle, le fumier des vaches du voisin
qu'est-même pas bio et qui donne de l'ensilage à ses bêtes…

Côté voisins:
Dans un hameau d'une quinzaine de maisons, savoir ceux qui (émigrés de la ville) sont portés à ce genre de service…?
Et puis, je doute que notre dame ose demander quoi que ce soit…
Bon, on va vouère.

Claude
Administrateur
Messages : 24553
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Les jardins des copains

Message par Claude » 18 mai 2021, 19:04

Bon courage.

plumee
Confirmé
Messages : 15255
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Les jardins des copains

Message par plumee » 19 mai 2021, 07:37

Merki!

plumee
Confirmé
Messages : 15255
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Les jardins des copains

Message par plumee » 19 mai 2021, 12:20

Je viens d'aller voir les bacs à compost de la Dame.
Le premier est presque plein. On y voit plein d'épluchures dont une grosse queue d'artichaut entière.
Le second est au cinquième plein.
Je vais lui demander qu'elle fasse vider ces bacs, en réservant la couche non du tout décomposée à l'intérieur
et en mettant le reste sur le terrain.
Contrairement aux bacs collectifs, je vois qu'elle n'utilise pas du tout de broyat.
On va voir ce que ça donne.

Claude
Administrateur
Messages : 24553
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Les jardins des copains

Message par Claude » 19 mai 2021, 19:03

Tu vois, ce matin, je passe en voiture devant le jardin de ma « cliente », elle avait déposé 5 sacs de déchets verts. Hop ! Embarqués.

Tout ça parce que je suis aux aguets et opportuniste quand je sors de chez moi. Je sais aussi que ce faisant je rends service en proposante de libérer la personne de ce qui l’encombre. Et régulièrement, j’explique quel est l’intérêt pour moi, l’intérêt de l’amendement humique pour mon jardin, et même, j’insiste, le regret de lui « voler » qq chose qui aurait de la valeur pour le bien-être de ses plantes. Ainsi, je fais œuvre de militant. Militant du recyclage.

plumee
Confirmé
Messages : 15255
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Les jardins des copains

Message par plumee » 19 mai 2021, 19:08

Tu fais un excellent travail de divulgation des idées nouvelles! J'adoooooore!

plumee
Confirmé
Messages : 15255
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Les jardins des copains

Message par plumee » 25 juil. 2021, 15:22

Nous étions hier soir dans le jardin de Catherine où, de temps en temps, elle organise de petites manifs artistiques.
Hier soir c'était un groupe de trois musiciens: saxo, contrebasse, batterie.
Nous étions presque vingt personnes, amis et villageois qui avaient tous apporté de quoi se restaurer après,
mais on a commencé avant!
Au menu: de la musique créative composée par le sax, croisée jazz et moderne.
Je ne vais jamais à des concerts et là, j'étais devant, à pas trois mètres du batteur
dont j'ai dégusté la prestation.
On aurait dit que ce type dansait. Tout en précision (encore heureux!), en sobriété et créativité.
Un régal.
Voici, en plusieurs photos un aperçu du jardin de Catherine.
Ce jardin est composé notamment de petites parcelles d'ornementales de toutes sortes
où règne un magnifique fouillis-fouillas.
Depuis que Catherine a un nouveau compagnon sont apparus quelques petits espaces légumiers!
Vous n'aurez pas les musiciens qui n'ont pas souhaité apparaître ici.



sculpturesnaturelles.jpg
Des bois flottés issus du bord du Rhône?
(151.46 Kio) Téléchargé 62 fois
maternité2.jpg
(161.61 Kio) Téléchargé 57 fois
maternité1.jpg
Maternité
(152.63 Kio) Téléchargé 63 fois
Modifié en dernier par plumee le 25 juil. 2021, 15:28, modifié 2 fois.

plumee
Confirmé
Messages : 15255
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Les jardins des copains

Message par plumee » 25 juil. 2021, 15:26

treille.jpg
La treille de mon raisin Isabelle
(155.29 Kio) Téléchargé 59 fois
puits.jpg
Le puits alimenté par une pique ou un pic planté droit dans la nappe phréatique du bord du Rhône.
De l'eau à volonté mais bien froide d'où le petit bassin.
(152.05 Kio) Téléchargé 74 fois
alléepuits.jpg
(133.57 Kio) Téléchargé 60 fois

ege
Confirmé
Messages : 6261
Enregistré le : 08 juil. 2015, 17:13
Localisation : vallée du Rhône, Vivarais, Ardèche, près de Tournon alias Tornon, Occitanie

Re: Les jardins des copains

Message par ege » 26 juil. 2021, 17:33

l'a de sacrés flotteurs la "maternité", mais ça laisse pas de bois!

Répondre