On ne parle pas la bouche pleine...

l'actualité, les projets, les envies, bref tout ce dont vous avez envie de parler !
Règles du forum
Les modérateurs de ce forum s'efforceront de supprimer ou éditer tous les messages à caractère répréhensible aussi rapidement que possible. Toutefois, il leur est impossible de passer en revue tous les messages. Vous admettrez donc que tous les messages postés sur ce forum expriment la vue et opinion de leurs auteurs respectifs, et non celles des modérateurs ou des administrateurs (excepté des messages postés par eux-mêmes) et par conséquent qu'ils ne peuvent pas être tenus pour responsables des discussions.
Répondre
Marc
Modérateur
Messages : 3045
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

On ne parle pas la bouche pleine...

Message par Marc » 21 août 2014, 12:18

....et on ne pense pas la tête vide...
http://www.franceculture.fr/emission-on ... mission-du
J'aime cette phrase au début de cette émission, que je fais complètement mienne, qui dit que dans la société dans laquelle nous sommes plongés, la radicalité comme réponse est la seule chose raisonnable
à écouter avec gourmandise !!!

Marie_May
Administrateur
Messages : 14463
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: On ne parle pas la bouche pleine...

Message par Marie_May » 21 août 2014, 15:49

J'adore cette émission que j'écoute pratiquement tous les jours (ce mois-ci)en faisant la cuisine. Difficile en ce moment de faire tout ce que je fais d'habitude, la maison est pleine de membres de ma famille qui ont des habitudes différentes, habitant des pays différents, se levant à des heures différentes, etc... Mais heureusement, je peux les écouter plus tard sur FranceCult.

plumee
Confirmé
Messages : 15446
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: On ne parle pas la bouche pleine...

Message par plumee » 22 août 2014, 17:49

J'adore cette émission que j'écoute pratiquement tous les jours (ce mois-ci)en faisant la cuisine. Difficile en ce moment de faire tout ce que je fais d'habitude, la maison est pleine de membres de ma famille qui ont des habitudes différentes, habitant des pays différents, se levant à des heures différentes, etc...
Mais heureusement, je peux les écouter plus tard sur FranceCult.


Les membres de la famille? :lol:

Claude
Administrateur
Messages : 24991
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: On ne parle pas la bouche pleine...

Message par Claude » 22 août 2014, 18:08

France-Cul comme disent certains est une radio très familiale !  :lol:



On ne parle pas la bouche pleine.
Il me semble que j'avais signalé cette émission culinaire lors de l' interview d'un spécialiste des vers de terre !
Au mois d'août, il doit s'agir des rediffusions en mode quotidien d'une diffusion hebdomadaire tout au long de l'année.



Oui, Marc et oui, MM, il faut de la radicalité…… Mais laquelle ?

plumee
Confirmé
Messages : 15446
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: On ne parle pas la bouche pleine...

Message par plumee » 22 août 2014, 18:30

Oui, Marc et oui, MM, il faut de la radicalité…… Mais laquelle ?
Encore des rats? Non merci, sans façons.

Claude
Administrateur
Messages : 24991
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: On ne parle pas la bouche pleine...

Message par Claude » 22 août 2014, 19:03

On n'aime pas les radis qualité, ma'me Plumette ?

Marie_May
Administrateur
Messages : 14463
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: On ne parle pas la bouche pleine...

Message par Marie_May » 23 août 2014, 22:07

Je ne sais pas de quelle radicalité tu parles.

Ce ne sont pas que des rééditions, bien qu'il y en ait quelques unes. toute l'année, c'est le dimanche matin, donc une fois par semaine. Mais tout l'été, ce fut cinq fois par semaine. Un vrai feu d'artifice. C'est une émission très plaisante qu'on écoute en préparant le repas, de midi à midi et demi.
Et soit dit en passant, Môssieur Claude, tu peux la prendre à ton compte, mais je l'ai signalée plusieurs fois - y compris à propos de Marcel Bouché.

Claude
Administrateur
Messages : 24991
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: On ne parle pas la bouche pleine...

Message par Claude » 24 août 2014, 12:10

Les diffusions de cette émission, j'en ai peu écouté. Néanmoins j'en accumule sur le DD de l'ordi (pour + tard).

Oui il avait été question en juillet de cette émission consacré au géodrilogogue M. Bouché, ici :
http://ecolighting.fr/leradeau/viewtopi ... 076#p28076



Et le 11 mars …

http://ecolighting.fr/leradeau/viewtopi ... 077#p28077



Tiens un petit cadeau pour éveiller l'oiseau qui sommeille en chacun de nous.

http://31.media.tumblr.com/86f8aef4ea7a ... o1_500.gif

Marie_May
Administrateur
Messages : 14463
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: On ne parle pas la bouche pleine...

Message par Marie_May » 24 août 2014, 19:10

Il n'a pas l'air d'avoir la bouche pleine, lui....

Claude
Administrateur
Messages : 24991
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: On ne parle pas la bouche pleine...

Message par Claude » 24 août 2014, 19:54

Tu as raison, il n'est pas à sa place ici. Je le transfère …… dans mon jardin.   :P

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 13462
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: On ne parle pas la bouche pleine...

Message par Chichinette 11 » 24 août 2014, 21:49

Loupé, il est encore là.
En chemin, il retrouvera peut-être l'ombre de son 2ème bras ...

Marc
Modérateur
Messages : 3045
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: On ne parle pas la bouche pleine...

Message par Marc » 24 août 2014, 21:56

Claude a écrit :..../....Oui, Marc et oui, MM, il faut de la radicalité…… Mais laquelle ?
Laquelle ?

Celle qui permet de remettre en question ce qui ne va pas et de décider comment on procède. Elle s'oppose à toute continuité qui nous maintient la tête sous l'eau, certes de façon inégale entre tous mais sous l'eau quand même. Elle n'accepte plus de gérer à la petite semaine, sachant que chaque rustine qui permettrait d'aller plus loin -seulement un peu plus loin- n'empêchera pas de couler. Je ne veux pas trop me perdre dans des métaphores qui nous éloignent des vrais termes.
La crise (globale) actuelle qui nous prend tous de plus en plus à la gorge en tous domaines ne trouve et ne trouvera jamais de réponses dans ce qui nous est proposé. Les fausses solutions ne sont que des atermoiements et nous emmènent au bord de gouffres vertigineux. C'est pour cette raison que je pense que la radicalité est la seule réponse raisonnable.
Cela appelle une prise de conscience individuelle et collective.

Claude
Administrateur
Messages : 24991
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: On ne parle pas la bouche pleine...

Message par Claude » 24 août 2014, 22:18

Ne trouves-tu pas que l'exercice de la radicalité, du jusqu'auboutisme n'est pas sur sur représenté en ce moment dans ce monde ?

Combien de milliers de fois n'a-t-on pas vu tel ou tel se prendre un mur en pleine vitesse pour défendre jusqu'au bout l'idée qu'il se fait de son intérêt ?

:!:

Marc
Modérateur
Messages : 3045
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: On ne parle pas la bouche pleine...

Message par Marc » 25 août 2014, 00:37

C'est la réponse, en quelques mots, que je peux faire à ta question : Laquelle ?

Tu établis un lien, d"où une confusion à mon avis, entre jusqu'auboutisme et radicalité. Exprimer ce terme ainsi l'oriente vers la violence. Ce qui ne veut pas dire que tu as tort, on peut utiliser ce mot de cette manière. Mais ce n'est pas du tout mon propos, si tu m'as bien lu.

Pour moi la violence viens de la situation existante, laquelle ne doit rien au fatalisme mais à des choix délibérés* (c'est-à-dire pensés), même si ceux-ci ne sont pas entièrement contrôlés au niveau des conséquences. Des choix dont la preuve s'affirme un peu plus chaque jour sur leur nocivité pour le plus grand nombre d'entre nous, humains, mais pas seulement.

Je parle de radicalité parce que je crois qu'il faut reprendre les choses à leur racine, analyser les causes profondes des questions sociales, sociétales afin de dégager les réponses possibles**. Résultat, on se trouve confrontés à des oppositions qu'il faut résoudre, elles sont de tous ordres. Les solutions se trouvant soumises à ces types de pressions, il est beaucoup plus raisonnable de mettre tout à plat et de voir les vraies réponses. Cela suppose un effort de conscience et des décisions collectives sur des questions collectives.

Exemple : va t-on continuer pendant "x" générations à s'empoisonner avec des méthodes agro-chimiques qui tuent les gens, la terre, contribue au dérèglement climatique sans que les acteurs concernés (nous tous) mettent sur la table leurs réponses et fassent des choix démocratiquement ? Voilà ce que j'entends par radicalité.

Bien évidemment, cette approche ne plaira pas à tout le monde. Faut-il se taire, renoncer, se soumettre, accepter quand même d'être un petit peu empoisonnés......ou changer vraiment ?




______________
* On peut les définir, ils partent d'idées philosophiques, politiques, économiques et non d'un hasard arrivant de quelque nuée céleste.
** On peut également les définir, elles peuvent être de purs moyens palliatifs, ravaudant ici et là, repeignant ailleurs. Elles peuvent aussi construire où c'est nécessaire....etc.

Répondre