SANTÉ - Les plantes à "tisanes" et onguents

Identifications et fiches pour partager nos savoirs sur la culture d'une plante
Brigitte
Modérateur
Messages : 2286
Enregistré le : 24 nov. 2013, 18:17
Localisation : Aveyron, à l'est de Rodez..

Re: Les plantes à "tisanes"

Message par Brigitte » 19 juin 2015, 14:53

Je ne peux m'empêcher de rire en te lisant ;)
Chichinette 11 a écrit :Merci mon petit avion renifleur préféré Image

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 13346
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Les plantes à "tisanes"

Message par Chichinette 11 » 18 juil. 2015, 09:34

Je ne sais pas si j'ai le droit de mettre ce lien concernant les plantes à tisanes :?: http://www.rustica.fr/articles-jardin/p ... ,3726.html

singe
Confirmé
Messages : 3378
Enregistré le : 04 nov. 2013, 14:57
Localisation : VAR et HAUTES ALPES

Re: Les plantes à "tisanes"

Message par singe » 18 juil. 2015, 11:15

Pourquoi pas, c'est plein de conseils intéressants ... même si Rustica fait beaucoup de pub, on peut y récupérer des infos ...

IBIS
Confirmé
Messages : 501
Enregistré le : 14 sept. 2013, 16:02
Localisation : Rhone Alpes quelques KM à l'est de Lyon.

Re: Les plantes à "tisanes"

Message par IBIS » 29 juil. 2015, 16:42

merci Chichinette pour ce lien , je pense qu'il va m'être très utile.

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 13346
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Les plantes à "tisanes"

Message par Chichinette 11 » 29 juil. 2015, 22:33


Chichinette 11
Modérateur
Messages : 13346
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Les plantes à "tisanes"

Message par Chichinette 11 » 02 oct. 2015, 23:27

Copié sur le site du Magazine Petit Jardin http://www.graines-et-plantes.com/Magaz ... in-106.htm

Des plantes qui soignent les bleus et bosses

- L'arnica
L'arnica est la plante la plus connue pour réduire les bleus et les bosses.
Remède: laissez fondre sous la langue 5 granules d'Arnica 9 CH juste après avoir pris un coup, puis répétez la prise toutes les 4 h jusqu'au soir.
Appliquez du gel d'arnica sur les blessures sans plaie ouverte, en massant doucement la zone pour bien faire pénétrer le gel.

- L'immortelle (Helichrysum italicum)
Cette plante est idéale pour lutter contre la formation de bosses.
Remède: appliquez deux gouttes d'huile essentielle d'helichrysum sur le coup le plus rapidement possible.

- La lavande
Anti-douleur et apaisante, la lavande vraie est aussi un bon anti-inflammatoire qui réduit les contusions.
Remède: appliquez deux gouttes d'huile essentielle de lavande vraie sur la zone heurtée le plus rapidement possible. Renouvelez si nécessaire 4 heures plus tard.


Des compresses apaisantes

- Le persil
Le persil permet la dispersion du sang accumulé dans les tissus, il est idéal pour réduire les bleus.
Remède: hachez un petit bouquet de persil et mélangez-le à un peu d'huile d'amande douce. Placez la préparation sur une compresse et appliquez en cataplasme pendant ½ heure.

- Le gingembre
Anti-inflammatoire et connu par ses vertus circulatoire, le gingembre fera disparaître plus rapidement les bleus.
Remède: coupez de fines tranches de gingembre et maintenez-les sur la zone meurtrie avec une compresse. Laissez en place une nuit.

- Le souci
Apaisant, le souci est un bon anti-inflammatoire.
Remède: laissez infuser deux cuillères à soupe de fleurs de souci dans 30 cl d'eau bouillante pendant 10 minutes. Laissez bien refroidir puis utilisez en compresses directement sur le bleu ou la bosse.

Marie_May
Administrateur
Messages : 14427
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Les plantes à "tisanes"

Message par Marie_May » 09 oct. 2015, 00:41

L'essence de lavande me sert pour tous les problèmes de peau, les démangeaisons (ça s'arrête presque tout de suite, c'est miraculeux!), les bobos, les petites plaies, les boutons. Sauf l'herpès labial que je n'ai jamais essayé de soigner à la lavande parce que c'est si pénible... et que j'ai peur que ça le dessèche, ce qui n'est pas recommandé. J'avoue préférer une crème du pharmacien.

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 13346
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Les plantes à "tisanes" l'olivier

Message par Chichinette 11 » 19 oct. 2015, 14:31

( Pour ceux qui ont des Oliviers dans leur jardin ou accessibles librement dans les environs )

Hier j'ai eu la surprise de voir à la vente des feuilles d'Olivier en tant que tisane. J'ai fait quelques recherches et vous livre ci-dessous un genre de synthèse les concernant.

Principales propriétés pharmacologiques
Les feuilles d'olivier ont principalement une action contre l'hypertension artérielle, que les pharmacologues attribuent en grande partie à l'oleuropéine.
De plus, leur emploi normalise le taux de sucre dans le sang et fait baisser celui du cholestérol. En laboratoire (in vitro), l'extrait de feuille d'olivier est actif contre un grand nombre de microbes (staphylocoques, streptocoques, hémophilus - à l'origine de la grippe -, pseudomonas...) ainsi que contre certaines affections virales.

Usages les plus fréquents
Les feuilles d'olivier sont très utiles pour prévenir ou combattre
certaines pathologies cardiovasculaires, notamment une hypertension artérielle légère à modérée,
un excès de cholestérol en particulier de LDL, celui qualifié de "mauvais" car il se dépose sur la paroi des artères.
Les spécialistes conseillent alors souvent de lui adjoindre de l'aubépine.
Ils le mélangent au chardon-marie en cas de diabète, pour améliorer les paramètres métaboliques sanguins et protéger le foie ainsi que les vaisseaux,
à l'artichaut en cas de surcharge pondérale et d'obésité de type androïde (ventre volumineux),
au pissenlit chez les personnes souffrant de syndrome métabolique (donc à la fois d'un excès de graisse dans le sang, d'une glycémie élevée, d'HTA et avec un fort tour de taille)
ainsi qu'au ginseng en cas de fatigue (d'asthénie).

Précautions d'emploi
L'olivier est très bien toléré par tous, jeunes et vieux, hommes et femmes, sans effets secondaires ni contre-indications connues.
À savoir
Les feuilles d'olivier perdent leur activité au séchage. Celles employées en thérapie doivent donc absolument être aussi fraîches que possible.

Comment réaliser une décoction de feuilles d'olivier?
Dans un grand faitout en fonte laquée ou inox (éviter l'aluminium et le Tefal), on place une couche généreuse de feuilles d'olivier soigneusement lavées (pour éliminer les retombées de Fukushima et autres cadeaux empoisonnés de l'industrie humaine). On place une pierre elle aussi lavée sur les feuilles pour les maintenir dans le fond. On complète le tout avec de l'eau (les trois quarts du faitout). On laisse cuire à frémissement jusqu'à réduction à la moitié du volume initial d'eau (environ deux heures). La décoction se conserve en bouteille une semaine au réfrigérateur.

On peut préparer la décoction à la demande en faisant bouillir une bonne poignée de feuilles fraîches ou sèches dans un demi-litre d'eau mise à bouillir vingt minutes (à petits bouillons).
Boire 4 demi-verres à Bordeaux par jour ou plus si besoin. 
Seul inconvénient, le goût (qui peut être adouci par une adjonction de miel).

Comment utiliser la décoction de feuilles d'olivier?
En cure d'une ou deux semaines trois ou quatre fois par an (en prévention).
En cas de pathologie infectieuse, de parasitose ou de dérèglement chronique de l'intestin, prolonger la cure le temps nécessaire, renouveler au besoin.
Tous les immuno-déprimés sont concernés par la décoction de feuilles d'olivier.

Il n'y a aucune contre-indication ni accoutumance.

On trouve aujourd'hui des gélules de poudre de feuilles d'olivier séchées ou de poudre d'extrait sec.

Marie_May
Administrateur
Messages : 14427
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Les plantes à "tisanes"

Message par Marie_May » 20 oct. 2015, 01:06

Si les feuilles d'olivier perdent leur activité quand elles sont sèches, à quoi bon utiliser de la poudre de feuilles séchées ou la poudre d'extrait sec ou de la décoction de feuilles sèches. Il y a des incohérences dans ces recettes.

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 13346
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Les plantes à "tisanes"

Message par Chichinette 11 » 20 oct. 2015, 09:45

C'est pour ça que je l'ai précisé pour l'avoir lu sur plusieurs sites.
Ce n'est pas forcément les scrupules qui étouffent les marchands :roll:

Marie_May
Administrateur
Messages : 14427
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Les plantes à "tisanes"

Message par Marie_May » 20 oct. 2015, 11:06

J'ai un olivier en pot (ben oui...) depuis des années sur la terrasse. Tous les ans je me dis qu'il devrait être remis en liberté mais d'abord il est dans une jarre, faudrait la casser pour l'extraire, ce qui m'embête. Et ensuite il fait trop froid l'hiver pour le mettre chez nous. Il faudrait que je le donne mais à qui? Enfin, c'est un truc lourd à manier, il entre dans la chambre et sort sur la terrasse et c'est tout.

Bon, ce que je voulais demander: est-ce que vous pensez que les feuilles ont un quelconque intérêt? je veux dire par là, est-ce que les feuilles auront les mêmes propriétés que si cet arbre était correctement traité, les pieds dans une terre qui lui convient?
Parce que monMio a un petit peu d'hypertension, je pourrais lui décocter quelques feuilles pour (essayer de) lui en faire boire des tisanes.

Qu'en pensez-vous? Est-ce que ça vaut la peine?

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 13346
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Les plantes à "tisanes"

Message par Chichinette 11 » 20 oct. 2015, 12:41

Pas de raison pour que les feuilles aient moins de vertus qu'en pleine terre si il n'est pas souffreteux.

Je suppose que tu tiens à ta jarre mais sinon, c'est résistant au froid jusqu'à -12°les Oliviers à condition que ça ne dure pas 15 jours d'affilée et c'est encore mieux si ça dégèle dans la journée. A toi de voir si ça peut se risquer dans un endroit très abrité. En revanche, dans ton coin tu as peu de chances de voir un jour des Olives.

J'avais lu une fois quelqu'un qui avait un truc en jarre comme ça. Sa méthode avait été de noyer le contenu de la jarre de façon à ramollir le substrat jusqu'à ce qu'il n'y ait pratiquement plus rien que les racines dans le pot. Ça lui a permis d'extirper sa plante sans trop de dommage mais ça avait été long et je ne sais pas si un Olivier supporterait un tel traitement humide :?

Marie_May
Administrateur
Messages : 14427
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Les plantes à "tisanes"

Message par Marie_May » 20 oct. 2015, 18:16

Oui je vois, pas bête... Mais je n'ai jamais vu le moindre olivier en terre ici. Il faudrait que je trouve quelqu'un a qui le donner, tout bêtement. Il est plus grand que moi, maintenant. Ce n'est pas une mince affaire.

Mais pour la décoction, non, il n'est pas malingre, les feuilles sont bien vertes. Je vais peut-être bien essayer. Mais si c'est dégueu, monMio n'en voudra pas. Il n'est pas maso, et selon lui, il n'est pas malade. D'ailleurs, une tension de 16, ce n'est peut-être pas énorme. Mais c'est assez constant. Alors... il vaudrait qu'il prenne sa tisane - quand je l'aurai faite.

la larmouise
Confirmé
Messages : 409
Enregistré le : 24 juin 2014, 12:50
Localisation : Isere des couleures

Re: Les plantes à "tisanes"

Message par la larmouise » 01 mars 2016, 07:07

Pas a tisane a proprement parlé mais

C'est le moment de la récolte de la sève de bouleau

et les premières primevères et tussilages commencent a fleurir

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 13346
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Les plantes à "tisanes"

Message par Chichinette 11 » 30 avr. 2016, 11:06

Soulager les ballonnements
Les remèdes naturels pour soulager les ballonnements
Par Isabelle Poveda (Petit jardin - Mai 2016 )
Comment se soigner avec la nature ? Voici les remèdes naturels par les plantes
Des plantes pour réduire les ballonnements

- La sauge (Salvia officinalis)
La sauge augmente la sécrétion de bile et calme les douleurs spasmodiques dues aux ballonnements.
Remède: préparez une infusion à base de deux cuillères à café de feuilles de sauge pour 250 ml d'eau bouillante. Laissez infuser 5 minutes et buvez dès la fin du repas.

- Le fenouil
Il est idéal contre les flatulences et les ballonnements.
Remède: préparez une infusion à base d'une cuillère à soupe de graines de fenouil pour 250 ml d'eau bouillante. Couvrez. Laissez infuser 10 minutes. Buvez après le repas.
Autre solution : si vous avez du fenouil dans votre jardin, croquez les graines directement prélevées sur les inflorescences.


- L'anis
Cultivée en Egypte depuis au moins 4 000 ans, cette plante est reconnue pour réduire significativement ballonnements et flatulences.
Remède: préparez une décoction à base de 40 cl d'eau froide dans laquelle vous mettrez à bouillir 3 'étoiles' d'anis. Laissez réduire le mélange d'1/3 à petit feu. Retirez les étoiles et buvez pendant le repas.

- La réglisse
Les ballonnements sont parfois liés à des inflammations gastriques, pour les combattre la réglisse sera parfaite.
Remède: préparez une infusion à base de 250 ml d'eau bouillante pour 1 cuillère à café de poudre de réglisse. Laissez infuser et buvez.

- La valériane
Si les ballonnements sont provoqués par le stress, la valériane vous viendra en aide efficacement.
Remède: préparez une décoction à base de 2 cuillères à soupe de racine de valériane pour 500 ml d'eau. Laissez réduire d'un tiers à feu doux. Filtrez. Buvez avant l'événement stressant.

- La cardamome
Cette plante soulage les problèmes digestifs, les flatulences et les ballonnements. Son goût est très agréable.
Remède: écossez 4 gousses de cardamome séchées et croquez directement les graines après chaque repas,
ou
préparez une infusion à base d'une cuillère à soupe de graines pour 25 cl d'eau bouillante. Laissez infuser pendant 4 minutes, filtrez. Buvez en accompagnement des repas ou juste à la fin de ceux-ci.

Mianne
Confirmé
Messages : 2491
Enregistré le : 03 août 2013, 09:42
Localisation : Loire-Atlantique

Re: Les plantes à "tisanes"

Message par Mianne » 30 avr. 2016, 14:21

Marie_May a écrit :L'essence de lavande me sert pour tous les problèmes de peau, les démangeaisons (ça s'arrête presque tout de suite, c'est miraculeux!), les bobos, les petites plaies, les boutons. Sauf l'herpès labial que je n'ai jamais essayé de soigner à la lavande parce que c'est si pénible... et que j'ai peur que ça le dessèche, ce qui n'est pas recommandé. J'avoue préférer une crème du pharmacien.
C'est un peu à retardement que je lis ton post. Pour l'herpès labial j'utilise avec succès l'H.E. de tea-tree. Une goutte sur le doigt et on frotte plusieurs fois par jour s'il le faut. Et j'ai toujours le dernier mot. Nanméo ! :D Pour les démangeaisons j'utilise l'H.E. de menthe poivrée. J'essaierai la lavande.

Marie_May
Administrateur
Messages : 14427
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Les plantes à "tisanes"

Message par Marie_May » 30 avr. 2016, 18:14

J'essaierai le tea-tree, Mianne, merci du tuyau. C'est tellement désagréable, ces boutons de fièvre comme on les appelait dans ma jeunesse. Et les crèmes de pharmacie ne sont pas très efficaces. Merci du tuyau.

Mianne
Confirmé
Messages : 2491
Enregistré le : 03 août 2013, 09:42
Localisation : Loire-Atlantique

Re: Les plantes à "tisanes"

Message par Mianne » 30 avr. 2016, 20:13

Il faut agir dès le début, dès que tu sens un picotement. Si tu attends que le bouton apparaisse, c'est trop tard. Et insister. J'en ai tenu un en échec mais il m'a fallu plusieurs jours. Mais j'ai gagné, il a déclaré forfait. http://www.smiley-emoticones.com/smiley ... bravvo.gif

Marie_May
Administrateur
Messages : 14427
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Les plantes à "tisanes"

Message par Marie_May » 30 avr. 2016, 21:40

Je vais m'acheter un petit flacon dès que possible.

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 13346
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Les plantes à "tisanes" et à remèdes

Message par Chichinette 11 » 18 mai 2016, 23:02

Avec de la Sauge

Jambes lourdes, varices douloureuses

Préparation : 20 minutes
Ingrédients :
2 verres d'huile d'olive
2 poignées de feuilles de sauge officinale

Préparation : Dans un bocal préalablement stérilisé 15 min dans une marmite d’eau bouillante, mettre les feuilles de sauge et verser assez d’huile d’olive pour que toutes les feuilles soient couvertes. Laisser macérer pendant 15 jours. Appliquer sur les varices douloureuses, une fois par jour.

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 13346
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Les plantes à "tisanes"

Message par Chichinette 11 » 21 mai 2016, 14:08

Pour réaliser une tisane digestive, préconisée après un repas trop lourd, il faut choisir des plantes qui agissent sur différentes parties du système digestif comme le tube digestif, l'estomac et l'intestin.

La sauge officinale est reconnue pour ses propriétés antiseptiques sur les voies intestinales. Toutefois, il ne faut pas en abuser ni l'utiliser de manière prolongée. Elle produit des phytoestrogènes, contre-indiqués en cas de cancer du sein. Elle contient aussi une substance abortive, déconseillée pour les femmes enceintes.
La camomille romaine est antispasmodique et recommandée pour les maux d'estomac.
Le souci est employé dans les ulcérations du tube digestif.
On peut ajouter à cette tisane des plantes qui stimulent la digestion comme la menthe poivrée.

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 13346
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Les plantes à "tisanes"

Message par Chichinette 11 » 21 mai 2016, 14:09

Drainer son corps est recommandé deux fois par an, au printemps et à l'automne. Cela consiste à nettoyer l'organisme pour rester en bonne santé.
Il faut choisir des plantes qui favorisent l'élimination des toxines : le bouleau et le frêne agissent sur l'acide urique, l'ortie est reminéralisante et la reine-des-prés est reconnue pour ses propriétés fluidifiantes.

Toutes les espèces de bouleau possèdent des vertus drainantes. Il faut récolter les feuilles au printemps juste après le débourrage, quand elles sont encore bien tendres. Elles nettoient l'organisme sans l'appauvrir en minéraux.

Le frêne est un autre composant important de la tisane drainante. Il pousse sur le bord des rivières. Comme pour le bouleau, les feuilles sont cueillies au retour des beaux jours. À cette époque, elles sont plus faciles à sécher et indemnes de maladies ou d'insectes. Le frêne est surnommé l'arbre des centenaires : il est utilisé traditionnellement pour les infections dues à l'âge (arthrose, arthritisme, excès d'acide urique…).

La reine-des-près, qui se développe en zone humide au bord des fossés, est prélevée au début de sa floraison. On la reconnaît grâce à ses inflorescences et ses tiges rouges. Elle est à l’origine de l'aspirine et s'utilise comme antalgique en raison de son action fluidifiant le sang.

L'ortie pousse partout, mais les tiges les plus vigoureuses se trouvent dans les terres riches et humides. Pour les récolter, il est conseillé de couper la pointe de l'ortie en veillant à ne pas toucher le dessus des feuilles, couvertes de poils urticants.
Après la cueillette, ces plantes sont séchées et mélangées dans une préparation contenant chacune d'elles à parts égales. La cure détoxifiante consiste à boire une infusion d'un litre par jour pendant 21 jours.

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 13346
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Les plantes à "tisanes"

Message par Chichinette 11 » 21 mai 2016, 14:13

Certaines plantes possèdent des vertus calmantes qui peuvent aider à trouver le sommeil. Elles sont consommées en tisane après séchage.

Bleuet, verveine, aubépine, coquelicot, une tisane pour bien dormir est composée de végétaux séchés, récoltés à différemment moment de l'année.

La marjolaine (Origanum vulgare), appelée aussi origan, pousse sur les coteaux et prairies calcaires, en sol sec et au soleil. Cette plante à l’odeur agréable possède des vertus digestives et apaisantes. Il faut la cueillir en juin quand ses fleurs sont encore en boutons ou commencent à s’ouvrir. En revanche, une fois épanouies, elles perdent vite leurs principes actifs.

Une tisane dite du sommeil réunit des plantes calmantes (verveine, bleuet, mélisse) à d’autres espèces qui aident à la digestion (mélisse, souci ).

Il faut récolter 4 kg de plantes fraîches pour obtenir 1 kg de plantes séchées.

Au moment de l'infusion, mettre 4 g du mélange de plantes sèches dans 1 l d'eau et porter à ébullition. Veiller à ne pas faire bouillir la préparation car les principes aromatiques des végétaux sont volatiles. Dès que l’eau frémit, couper le feu, couvrir et laisser infuser. Les enfants peuvent boire cette tisane qu'il faut toutefois diluer dans de l'eau chaude.

Marie_May
Administrateur
Messages : 14427
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Les plantes à "tisanes"

Message par Marie_May » 21 mai 2016, 19:54

Sympa, tous ça. Et bien utile.

Je n'ai qu'une remarque négative à faire, le frêne ne pousse pas seulement au bord des rivières. Il pousse partout dans les terrains siliceux. Sur nos terrains, c'est ce qui pousse le plus facilement, le premier arbre à prendre la place des ronces et des épines noires.

Habitat
On trouve le frêne au bord des cours d’eau, sur les versants ombragés, dans les forêts de
plaine ou les vallées à riches sous-bois. Il peut également pousser dans les forêts mixtes de
l’étage collinéen à montagnard.
collinéen à montagnard... c'est nous, ça.

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 13346
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Les plantes à "tisanes"

Message par Chichinette 11 » 09 oct. 2016, 15:20

Des plantes qui purifient le corps

- La Bardane
Plante dépurative par excellence, elle aide à éliminer les toxines responsables des courbatures.
Remède: préparez une décoction à base de 400 ml d'eau froide pour 3 cuillères à soupe de graines. Portez à ébullition et laissez réduire sur feu doux d'un tiers. Filtrez, et buvez une tasse le matin et une le soir en cure d'une semaine.

- Le Bouleau blanc
Le bouleau blanc est une plante dépurative qui permet d'éliminer les substances nocives et les toxines.
Remède: préparez une infusion de feuilles de bouleau blanc. Pour cela versez 250 ml d'eau bouillante sur un cuillère à soupe de feuilles. Couvrez et laissez infuser 10 minutes. Buvez un tasse le matin et le soir.

- Le Fraisier
Les feuilles de fraisiers ont des propriétés dépuratives et diurétiques. Elles aident à éliminer les toxines.
Remède: préparez une infusion à base de 15 feuilles de fraisier pour un litre d'eau bouillante. Couvrez et laissez infuser 8 minutes. Retirez les feuilles et buvez cette infusion tout au long de la journée.

Répondre