FRAISIERS …

Identifications et fiches pour partager nos savoirs sur la culture d'une plante
Marie_May
Administrateur
Messages : 14427
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

FRAISIERS …

Message par Marie_May » 29 juil. 2014, 11:29

Plantation : Quand ?  Comment ?  Où ?
Comment se reproduit-il ?
Soins
Maladies et ravageurs
Diététique
Origines
Variétés

Petite vivace indispensable au jardin, le fraisier est connu dans le monde entier. Et en Europe depuis l'Antiquité sous sa forme sauvage de fraises des bois. Nos grosses fraises sont originaire d'Amérique du Sud. Botaniquement, la fraise (Fragaria en latin) est un faux-fruit ; les fruits sont les petites graines jaunes dont la fraise est le réceptacle. Quant à la graine, elle est au cœur des petits grains jaunes.
La fraise cultivée existent sous deux formes, les variétés précoces non remontantes qui ne produisent qu'une fois au printemps; et les variétés remontantes dont la production s'étale tout au long de l'année.

Plantation : Quand, comment, où?
Le fraisier se plante plutôt en fin d'été. On peut également pratiquer au printemps, mais il faudra les arroser plus copieusement en été, les plantes n'ayant pas eu le temps de former des racines solides. Sur les fraisiers nouvellement plantés, il est prudent de supprimer les toutes premières fleurs.

Le fraisier est un gourmand, il aime les sols riches en humus. Les planter sur une petite butte est une bonne idée, surtout en terre argileuse. Elle se réchauffera plus vite au printemps et les racines seront mieux drainées. A condition de se souvenir que la terre des buttes sèche plus facilement. Il faudra donc arroser plus souvent..
Il aime l'acidité. A la plantation, si la terre est calcaire il faudra l'amender avec de la tourbe ou un broyât de résineux et d'aiguille de pin.
Il aime le soleil, mais dans le Midi, on le plantera plutôt à mi-ombre.
Le planter en quinconce, tous les 30 cm. Les buttes ou les plates bandes auront entre 60 et 80 cm de large. Ne pas enterrer le collet. Arroser copieusement et pailler.
Le paillage peut se faire à l'aide de plastique noir, qu'on pose avant la plantation. J'ai fait l'essai. Les fraises sont plus propres et on s'évite le désherbage. Mais il faudra être très soigneux, la pose se fera avant la plantation, et on placera les fraisiers dans des trous pratiqués tous les 30 cm en quiconque. Mais l'arrosage est moins facile et doit se faire à la main - à moins de disposer d'un système de goutte à goutte. De plus, sous l'action du soleil, le plastique se déchire assez rapidement - et on retrouve des morceaux de plastique partout. C'est cependant une bonne solution en terre humide, sur butte et si le terrain est envahi de liseron ou de chiendent.
La paille est une meilleure solution, surtout en région sèche. Si c'est possible, offrez de temps à autres à vos fraisiers un paillis d'aiguilles de pin même si le sol est neutre, le fraisier appréciera cette attention.
Il ne faut pas garder une planche de fraisier plus de quatre ans au même endroit car ses racines peu profondes épuisent le sol en surface. En revanche, on peut planter à sa suite des légumes racines (carotte, navet, radis noir) qui iront chercher en profondeur les éléments non utilisés.
On peut également semer un engrais vert après les fraisiers pour régénérer le sol en surface. On attendra ensuite quatre ou cinq ans avant de replanter des fraisiers au même endroit.

Comment se reproduit-il?
Le fraisier lance des stolons, longs rameaux portant des bourgeons de racines adventives qui vont s'implanter dans le sol pour donner de nouveaux pieds. Ce qui avouons-le est bougrement commode, à condition de ne pas se laisser envahir, de sélectionner les premiers et de replanter les nouveaux pieds plus loin, pour que la planche ne soit pas trop compacte. On peut placer les jeunes plants sur de petits godets remplis de terre et on les fixe avec des cavaliers pour pouvoir ensuite les repiquer plus aisément ailleurs.

Soins
En fin d'hiver, les fraisiers ont généralement une triste mine, avec leurs feuilles marrons. Marc nettoie ses fraisiers en enlevant les feuilles sèches et les stolons mal plantés avec un râteau, en tirant doucement, il replante dans les "trous" certains pieds pris sur les stolons ou par division en deux du fraisier et jette à la volée du compost bien mûr qu'il répartit avec une balayette.
Et puis c'est vers le début de mars qu'il plante l'ail et même de l'oignon un peu partout dans les fraisiers, ils y poussent bien et se protègent mutuellement.
On peut saupoudrer les fraisiers de cendres de bois pour leur faire un apport de potasse, une fois tous les deux ans.

Maladies et ravageurs
Le fraisier est finalement assez peu sensible aux maladies. La plus courante est la pourriture grise des fruits qui se répand surtout si les plants sont serrés. Ne pas jeter les fruits atteints sur le compost. Les ennemis sont surtout les limaces, les escargots et les oiseaux.

Xyla a un truc:
Chez moi, les fraisiers (gariguette) poussent dans le trèfle ce qui leur assure plein d'azote et le trèfle évite que les fraises touchent la terre. e coupe les tiges de trèfles avant la fructification des fraises pour y voir quelque chose, à la main ou aux ciseaux. La cohabitation a l'air de bien se passer car la planche de pieds mère qui a 3 ans est hors trèfle et végète à qui mieux mieux alors que les stolons que j'ai repiqué dans le trèfle se portent vraiment bien, stolonnent à leur tour et ont bien produit cette année (entre 500g et 1kg de fraises tous les 2-3 jours sur une dizaine de mètres de long).
Diététique
La fraise est regorge de vitamines C (antioxydant), de vitamine A et B9. Elle contient des oligo-éléments, du calcium, du fer et du magnésium. Mais elle libère des histamines qui peuvent provoquer des allergies. On les déconseille aux enfant avant l'âge de six mois.

Origines
On a consommé beaucoup de fraises des bois avant que la grosse fraise - fragaria chiloensis - fasse son apparition sur les tables royales, quand François Frazier la rapporta du Chili en 1714. Ce monsieur Frazier portait bien son nom, son ancêtre ayant déjà servi au roi un dessert à base de fraises des bois.
Nos variétés actuelles sont issues de la fraise des jardins, elle-même résultat de croisements entre F. chiloensis (pour la taille) et F. virginiana (pour le goût) et obtenue vers 1750 par Nicolas Duchesne. La fraise de Virginie ayant un goût d'ananas, elle fut baptisée Fragaria xananassa Duch.

Variétés
Elles sont très très nombreuses et on se perd parmi les nouvelles hybridation . On trouve des fruits rouges, jaunes et blancs, des fraisiers à fleurs roses, des fraisiers grimpants et de nombreuses spécialités développées ces dernières années, notamment aux Etats-Unis, pour résister à l'air salin - ou au Quebec où on a développé une fraise régulatrice du glucose sanguin.
Personnellement, après avoir essayé Ciflorette, Mara des bois et Gariguette, ainsi que Mme Moutot, une ancienne variété délicieuse, je suis fidèle à la Charlotte, une fraise remontante, facile à vivre, au goût délicieux et à la jolie robe rouge vif.
Nicandra affectionne Cirafine et elle a dit
Je possède 6 fraisiers dans une jardinière sur le bord d'une fenêtre plein sud.
Au goût de fraises des bois, elles se nomment "Cirafine"
Et comme il n'y a toujours pas eu de gelées, elles sont en pleine fructification et je n'ai, pour ainsi dire, pas cessé d'en manger.
Juste quelques jours d'attente entre les vagues successives de floraison-fructification.
La fraise des bois peut se naturaliser au jardin où elle couvrira rapidement une grands surface. Elle fleurit dès le mois d"avril et produit début mai. La taille des fruits est souvent fonction du terrain. C'est une coureuse qui se déplace rapidement vers les terrains plus riches.

Claude
Administrateur
Messages : 24613
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: FRAISIERS revu et corrigé

Message par Claude » 24 août 2014, 15:06


Marie_May
Administrateur
Messages : 14427
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: FRAISIERS revu et corrigé

Message par Marie_May » 24 août 2014, 19:13

:o

xyla56
Administrateur
Messages : 4196
Enregistré le : 01 août 2013, 19:11
Localisation : ardèche

Re: FRAISIERS revu et corrigé

Message par xyla56 » 24 août 2014, 19:52

chez moi, les fraisiers (gariguette) poussent dans le trèfle ce qui leur assure plein d'azote et le trèfle évite que les fraises touchent la terre.

Marie_May
Administrateur
Messages : 14427
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: FRAISIERS revu et corrigé

Message par Marie_May » 24 août 2014, 23:40

Le trèfle n'étouffe pas les fraises?

xyla56
Administrateur
Messages : 4196
Enregistré le : 01 août 2013, 19:11
Localisation : ardèche

Re: FRAISIERS revu et corrigé

Message par xyla56 » 25 août 2014, 06:59

texte intégré à la fiche

je coupe les tiges de trèfles avant la fructification des fraises pour y voir quelque chose, à la main ou aux ciseaux. La cohabitation a l'air de bien se passer car la planche de pieds mère qui a 3 ans est hors trèfle et végète à qui mieux mieux alors que les stolons que j'ai repiqué dans le trèfle se portent vraiment bien, stolonnent à leur tour et ont bien produit cette année (entre 500g et 1kg de fraises tous les 2-3 jours sur une dizaine de mètres de long).
Le trèfle n'était pas très abondant dans cette planche au départ mais s'est bien développé, il profite aussi des arrosages, faut dire ;)

Claude
Administrateur
Messages : 24613
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: FRAISIERS revu et corrigé

Message par Claude » 25 août 2014, 10:48

Une belle cohabitation. Trèfles et fraisiers.


Mes propres essais de fraisiers tournent à la médiocrité. Ce sont de bien pauvres producteurs de fraises que les miens.
La mise sous une assistance à base de trèfles … une idée plaisante, je suis prêt à tenter l'expérience !

Marie_May
Administrateur
Messages : 14427
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: FRAISIERS revu et corrigé

Message par Marie_May » 27 août 2014, 16:34

Le problème, c'est que petit trèfle devient grand et se répand. J'ai un sentier semé en trèfle et bordé par des fraises. Cet été, tout particulièrement en raison de l'arrosage gratuit, le trèfle s'est jeté sur les fraises. Il fallait être vraiment vigilant pour les sauver de l'étouffement. En revanche,je suppose que le trèfle coupé est bénéfique question azote. Me trompe-je?

Claude
Administrateur
Messages : 24613
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: FRAISIERS revu et corrigé

Message par Claude » 27 août 2014, 16:47

Le trèfle fait partie de ces plantes (légumineuses) dont les racines sont garnies de nodosités qui fixent l'azote de l'air. L'intérêt des légumineuses se situe donc en dessous (non pas de la ceinture mais dans le sol).

J'ai compris que cet azote devient assimilable par les autres plantes, et que cela booste leur développement. C'est une façon d'enrichir, d'engraisser la terre. Les fraisiers devraient en bénéficier.

Claude
Administrateur
Messages : 24613
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: FRAISIERS revu et corrigé

Message par Claude » 27 août 2014, 17:01

Ce n'est peut-être pas le bon endroit pour placer l'info suivante !!!

Après avoir répondu à MM,
j'ai poursuivi des recherches sur le trèfle et particulièrement le trèfle violet. Je suis tombé sur un site professionnel de semencier. Cette lecture, les modalités de production de semences m'ont intéressé, et je la donne à qui la veut :
http://www.itab.asso.fr/downloads/Fiche ... violet.pdf

Marie_May
Administrateur
Messages : 14427
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: FRAISIERS revu et corrigé

Message par Marie_May » 28 août 2014, 00:18

Mes sentiers sont couverts de trèfle blanc.

Marc
Modérateur
Messages : 2871
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: FRAISIERS revu et corrigé

Message par Marc » 01 sept. 2014, 11:55

L'intérêt du trèfle blanc, au-delà de sa capacité à fixer l'azote du sol est une plante mellifère extraordinaire, puisqu"il suffit de la couper pour qu'elle s'élance pour une nouvelle floraison en très peu de temps. Chez moi aussi il pousse très bien dans les allées. Avec la renouée des oiseaux, ce sont les teintes de vert qui arrivent bien dans un été finissant.
Pour le reste, mes fraisiers sont à désherber... avec cette fichue potentille rampante qui envahit tout...celle-là je m'en passerais bien !!!

Muscardine
Confirmé
Messages : 2037
Enregistré le : 02 sept. 2013, 15:09
Localisation : Ariège

Re: FRAISIERS revu et corrigé

Message par Muscardine » 01 sept. 2014, 15:13

J'ai des caprons framboisés, vraiment délicieuses ces fraises et j'aurais bien du mal à m'en priver.
Plumette parlait plus bas d'envahissement démoniaque :twisted: ... c'est tout à fait le terme.
Comment je fais ? j'ai déjà enlevé plein de jeunes pieds il y a 1 mois ... je peux recommencer. Mais quel "bor---" !
Si quelqu'un a une idée ... et ne me dites pas d'enlever tout je ne peux pas, ceux qui y ont goûté comprendront, n'est-ce pas Plumette ?
Et les ceux qui en veulent lèvent le doigt, je penserai à eux lorsque je m'y collerai.

Marie_May
Administrateur
Messages : 14427
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: FRAISIERS revu et corrigé

Message par Marie_May » 01 sept. 2014, 16:10

Ben tu sais, Muscardine, si tu ne disais pas ça en l'air.... j'en veux bien quelques-uns, petite moi, de tes caprons framboisés, rien que le nom me fait baver...
Ça n'urge en rien...
Quand tu auras fait ton grand nettoyage et que tu te diras, "que faire de tout ce fatras?" pense à moi...

xyla56
Administrateur
Messages : 4196
Enregistré le : 01 août 2013, 19:11
Localisation : ardèche

Re: FRAISIERS revu et corrigé

Message par xyla56 » 01 sept. 2014, 16:37

moi aussi j'en veux bien de tes caprons.... mais uniquement pour te rendre service, hein :lol: :lol: :lol: :lol:

Patricia
Confirmé
Messages : 2877
Enregistré le : 01 août 2013, 21:30
Localisation : Finistère nord

Re: FRAISIERS revu et corrigé

Message par Patricia » 06 sept. 2014, 17:22

Moi aussi Muscadine, je veux bien me dévouer pour deux ou trois plants.
Ma vieille fraisierie à rendu l'âme après six (?) de loyaux services et celle plantée en septembre 2013 n'a pas passé l'hiver peut-être à cause de toute la flotte qui nous ai tombé dessus et sur-eux par la même occasion.

Patricia
Confirmé
Messages : 2877
Enregistré le : 01 août 2013, 21:30
Localisation : Finistère nord

Re: FRAISIERS revu et corrigé

Message par Patricia » 05 avr. 2015, 15:52

Je rage !

J'ai planté 12 fraisiers charlotte voici quelques temps et je viens de découvrir que certains pieds ont été dévorés. Feuilles, tiges, boutons floraux ont fait le régal de quelqu'un. Mais qui ?
Qui peut dévorer ainsi des fraisiers ? les campagnols ? les lièvres ? les pies ? ou un autre prédateurs ?

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 13354
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: FRAISIERS revu et corrigé

Message par Chichinette 11 » 05 avr. 2015, 18:36

Vers gris ? Tu as farfouillé au pied ?

Patricia
Confirmé
Messages : 2877
Enregistré le : 01 août 2013, 21:30
Localisation : Finistère nord

Re: FRAISIERS revu et corrigé

Message par Patricia » 05 avr. 2015, 20:05

Non, je n'ai pas regardé au pied mais un ver aurait attaqué les racines plutôt que les feuilles et les tiges, non ?

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 13354
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: FRAISIERS revu et corrigé

Message par Chichinette 11 » 05 avr. 2015, 21:02

Non, si ce sont de tendres plants, ça peut faire de gros dégâts. Je suppose que tu n'as pas constaté de traces de bave ?

Patricia
Confirmé
Messages : 2877
Enregistré le : 01 août 2013, 21:30
Localisation : Finistère nord

Re: FRAISIERS revu et corrigé

Message par Patricia » 06 avr. 2015, 16:30

Effectivement aucune trace de bave. J'ai inspecté les pieds et je n'ai trouvé aucun ver gris. J'espère que les plants touchés vont repartir. Je ne vois pas quel animal pourrait causer ces dégâts à part peut-être un mulot ou un campagnol.

Volubilis
Confirmé
Messages : 2067
Enregistré le : 19 déc. 2013, 07:40
Localisation : Bègles, Gironde, France

Re: FRAISIERS revu et corrigé

Message par Volubilis » 30 mai 2015, 17:18

une fiche "maladie" pour la fraise

(chez Rustica, mais bon... )

http://www.rustica.fr/articles-jardin/p ... ,2785.html

ton truc, ça peut être le botrytis...

Claude
Administrateur
Messages : 24613
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: FRAISIERS …

Message par Claude » 02 oct. 2015, 22:31

Volubilis a écrit : - 02 Oct 2015 20:31

Pour les plants de fraisiers que j'ai donc récupérés au jardin et mis en pot au mois de juillet, j'ai bien nettoyé les racines : quand c'était des vieux pieds, j'ai coupé la grosse racine épaisse et courte, et laissé les petites racines plus récentes, en les "habillant". Sans trop savoir comment les plants allaient ensuite se comporter. J'ai mis ensuite chaque plant dans un petit pot avec de la bonne terre (terre+ terreau+compost), bien bien mouillé puis entreposé à l'ombre 15 jours puis à la mi-ombre depuis, en arrosant très régulièrement. Ils ont repris (tous) et sont très très beaux.

Donc finalement, ce que l'on dit (qu'il ne faut pas garder des pieds de fraisiers trop longtemps, qu'il faut les "renouveler"), ça semble un truc de pépiniériste pour nous vendre des plants neufs tous les 4 ans !

Marc
Modérateur
Messages : 2871
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: FRAISIERS …

Message par Marc » 02 oct. 2015, 23:12

Pour répondre au post de Volubilis que Claude vient de placer, je confirme que jamais je n'ai acheté un seul fraisier. Je sélectionne chaque année le premier pied d'un stolon qui deviendra producteur l'année d'après. À la fin de l'hiver je ratisse dans les planches, arrachant le surplus et les vieux pieds avant d'étaler du compost et du brf. Tous les 3 ou 4 ans, je replante tout en prélevant de jeunes plants...Ça fait 20 ans que je travaille ainsi et ne me demandez pas de quelle variété il s'agit ! ils ne "remontent", pas c'est tout ce que je sais.

Volubilis
Confirmé
Messages : 2067
Enregistré le : 19 déc. 2013, 07:40
Localisation : Bègles, Gironde, France

Re: FRAISIERS …

Message par Volubilis » 07 oct. 2015, 09:21

Oui la méthode stolons, j'ai pratiqué souvent. Mais cette année, avec la sècheresse de juillet, pas un seul stolon !
Donc j'essaye la technique de récup des vieux pieds...
A suivre

Répondre