Rat taupier et autres "remueurs de jardin"

Identifications et fiches pour partager nos savoirs sur la culture d'une plante
la larmouise
Confirmé
Messages : 409
Enregistré le : 24 juin 2014, 12:50
Localisation : Isere des couleures

Rat taupier et autres "remueurs de jardin"

Message par la larmouise » 22 juil. 2014, 18:19

Informations générales

"la rate"… ou rat taupier

Le Grand campagnol, Campagnol terrestre ou encore Rat taupier (Arvicola amphibius, syn. Arvicola terrestris), est une espèce de petits mammifères rongeurs de la famille des Muridés. Ce campagnol est très commun en Europe et en Asie en zone de prairie de moyenne montagne où il se signale par les dégâts qu'il cause dans les cultures ; Il y creuse des galeries et ronge les racines des végétaux
Le corps est ramassé, plutôt rond. Les oreilles sont fines, la queue relativement courte et le museau est arrondi. Son poids est généralement compris entre 100 à 300 g. Il mesure entre 15 à 25 cm de long, dont 6 à 7 cm de queue. Il possède un pelage brun roux ou clair, foncé dessus, et gris-beige, plus ou moins foncé, dessous. Il possède 4 doigts et 5 orteils.
Le campagnol terrestre vit sous terre dans les prairies, mais aussi dans les jardins ou les vergers quand il y trouve une nourriture facilement accessible et appétissante (fruits en particulier).

Avec ses griffes et si nécessaire à l'aide de ses incisives, il creuse des galeries dans le sol, repoussant la terre derrière lui avec les pattes, puis avec la tête, formant des monticules de surface évoquant les taupinières. Cependant il est à noter que la galerie du campagnol débouche en biais à l'air libre alors que celle de la taupe débouche verticalement (enfoncer un bâton lève aussitôt le doute). La raison est due à la différence de profondeur des galeries respectives

le Campagnol terrestre vit en couple. Sa durée de vie est d'environ 2 ans.
La reproduction donne lieu à plusieurs portées de 4 à 5 petits. Une femelle peut avoir jusqu'à 6 portées par an
La gestation dure 3 semaines.
Les jeunes : ils sont émancipés vers 4 semaines et atteignent leur maturité sexuelle vers 2 mois. Dans un milieu riche en prédateurs, la plupart des petits sont mangés dans les premiers mois de leur vie.

Des feuilles molles, couchées au sol, des poireaux, des salades ou des carottes semblant avoir été aspirés par le sol ou l'absence de feuillage sur des pommes de terre ou des dahlias sont autant de signes annonçant la présence des campagnols. Les racines des arbres fruitiers sont aussi à leur goût
Cette espèce est connue pour fréquenter parfois les galeries de taupes ceci dit, le campagnol terrestre peut tout à fait creuser ses propres galeries (qui ont à peu près les mêmes dimensions que celles de la taupe), et dans certains cas créer lui-même des taupinières, légèrement différentes de celles de la taupe pour un œil averti


la taupe

La Taupe, Taupe commune, Taupe d'Europe, Taupe européenne, Taupe ordinaire ou Taupe vulgaire (Talpa europaea) est un petit mammifère fouisseur de l'ordre des insectivores, qui vit sous terre dans les sols humides et meubles, en se signalant par des monticules de terre, les taupinières. Cette taupe, comme les autres taupes, est considérée, largement à tort, comme un ravageur des cultures.
La taupe est un animal de 15 à 20 cm de long, d'un poids de 100 à 140 g, au corps cylindrique couvert d'un poil sombre, et au museau pointu. La tête porte des yeux minuscules et des oreilles sans pavillon. Le museau, terminé par un boutoir soutenu par un os spécial, est un organe tactile et fragile qui n'est pas utilisé pour creuser. Les pattes antérieures polydactyles recouvertes de corne sont adaptées au fouissement . Les doigts munis de griffes puissantes, sont réunis par une membrane, presque jusqu'aux ongles, formant une sorte de pelle, renforcée par un os particulier, l'os falciforme. Les membres postérieurs sont munis d'une sorte de protubérance aidant au fouissement.

La taupe est un animal peu sociable qui vit seul, en général dans des galeries souterraines (taupinières) qu'elle creuse et où elle trouve sa nourriture constituée d'animaux divers du sous-sol : lombrics (80 % de son régime alimentaire), cochenilles (5 % en hiver), larves et insectes (ver blanc...), limaces, etc. Sa longévité théorique est de l'ordre de 10 à 20 ans, mais dans la nature l'usure prématurée de ses dents, due à la terre et au sable contenus dans les lombrics qu'elle mange, limite en général cette espérance de vie à moins de 5 ans.

Elle voit mais est incapable de discerner les mouvements, ce qui la rend très vulnérable en surface mais pas en sous-sol. Elle entend parfaitement. Elle est dotée d'un odorat très puissant capable de repérer un ver de terre ou une cochenille dans plusieurs centimètres de terre (et je vous dis pas la votre). Son sens tactile (frotteuse) est très développé par les vibrisses, poils tactiles présents sur le museau, les pattes antérieures et la queue, ainsi que par l'organe d'Eimer situé à l'extrémité du museau.

La reproduction donne lieu en général à une seule portée par an, de 4 à 6 petits. La gestation dure 4 semaines et l'allaitement environ 6 semaines. Au bout de deux mois, les jeunes quittent le nid, souvent en surface, et sont alors une proie facile pour leurs prédateurs. La saison des amours et l'éducation des petits est la seule période où la taupe côtoie ses congénères.

La taupe vit dans un réseau de galeries complexe, qui comprend des galeries profondes (à 15-25 cm de la surface) plus permanentes, et un réseau de galeries temporaires, superficielles (dans les premiers centimètres du sol) qui sont les galeries de chasse, ainsi que des galeries dites de surface, non réutilisées, plutôt utilisées par les mâles à la recherche de femelles. Les taupinières correspondent à des points d'évacuation de la terre (contrairement au campagnol terrestre qui débouche en biais celui de la taupe est bien vertical). Le nid est généralement le simple élargissement d'une galerie profonde en un lieu qui assure le maintien de la température dans des limites acceptables. La zone de chasse d'une taupe varie de 600 à 900 m².

La taupe est souvent considérée comme nuisible par les jardiniers et les agriculteurs à cause des monticules de terre qu'elle crée.
Toutefois, le travail des taupes contribue à la qualité du sol : les galeries drainent le terrain, tandis que les taupinières permettent de le fertiliser en faisant remonter à la surface la terre des couches plus profondes. En outre, c'est l'un des rares prédateurs de certains vers et larves nuisibles pour le jardin (vers blancs de hanneton, vers taupins, courtilière, limaces, etc.).

En outre, si la présence d'une taupe peut susciter une gêne, elle crée un désordre dans les planches de semis et de bulbes, c'est avec sa disparition que les problèmes peuvent commencer. En effet, la présence de la taupe occupe le terrain ; sa disparition laisse un réseau de galeries inoccupé et bien structuré qui attire rapidement d'autres animaux plus problématiques pour les cultures (rongeurs notamment).
Enfin, une fois que la taupe a fini son réseau de galeries, elle devient plus discrète et les taupinières sont plus occasionnelles (à l'entrée de l'hiver à cause du froid notamment

Ce sont des extrais de Wilki histoire d ... de jardin

la larmouise
Confirmé
Messages : 409
Enregistré le : 24 juin 2014, 12:50
Localisation : Isere des couleures

Re: Rat taupier et autres "remueurs de jardin"

Message par la larmouise » 22 juil. 2014, 18:24

Quelques trucs de vieux jardiniers

Les plantes « répulsives » :
L'euphorbe épurge, fritillaire impériale, incarvillée, mélilot, rue, la rhubarbe...
Plantées autour du jardin, elles tiendraient les campagnols éloignés.

Les purins de plantes:
sureau, euphorbe épurge. L'odeur nauséabonde les indisposerait...mais combien de temps ?

Le poison :
Solution peu écologique, il a tendance à être emmené et stocké en attendant les moments ou le jardin est vide. Le risque de le retrouver plus tard est important.

Le piégeage:
Utilisation du pièges a taupe double (une dizaine d'euros) que je vais expliquer a l'aide de photos
……………..
…………….

Quelles que soient les actions entreprises, pour limiter la prolifération des rats taupiers, il faudra y consacrer du temps et de la patience…

Pour se donner du courage, une petite statistique (qui comme la mini jupe, donne des idées mais cache l'essentiel): les populations suivent un cycle (de 5 à 6 ans pour le rat taupier). Elles atteignent un pic démographique avant de s’effondrer... pour remonter progressivement

la larmouise
Confirmé
Messages : 409
Enregistré le : 24 juin 2014, 12:50
Localisation : Isere des couleures

Re: Rat taupier et autres "remueurs de jardin"

Message par la larmouise » 22 juil. 2014, 18:36

tout d'abord le matériel
la larmouise 2014003.JPG
(2.67 Mio) Téléchargé 421 fois
le piège prêt a fonctionner
la larmouise 2014004.JPG
(2.05 Mio) Téléchargé 416 fois
noter le petit fil de fer (très fin, fil d'apiculture) qui relit la palette au piège ce qui permet de ne pas le perdre…

la larmouise
Confirmé
Messages : 409
Enregistré le : 24 juin 2014, 12:50
Localisation : Isere des couleures

Rat taupier et autres "remueurs de jardin"

Message par la larmouise » 22 juil. 2014, 18:46

repérage des traces
la larmouise 2014005.JPG
(3.04 Mio) Téléchargé 600 fois
vérification de la présence de galerie et de son orientation
la larmouise 2014006.JPG
(3.1 Mio) Téléchargé 3929 fois
Avec le doigt

la larmouise
Confirmé
Messages : 409
Enregistré le : 24 juin 2014, 12:50
Localisation : Isere des couleures

Rat taupier et autres "remueurs de jardin"

Message par la larmouise » 22 juil. 2014, 18:58

Dégager la galerie sur la longueur du piège
Renforcer les bords
la larmouise 2014012.JPG
(2.14 Mio) Téléchargé 564 fois
Poser le piège
la larmouise 2014013.JPG
(2.42 Mio) Téléchargé 406 fois

la larmouise
Confirmé
Messages : 409
Enregistré le : 24 juin 2014, 12:50
Localisation : Isere des couleures

Rat taupier et autres "remueurs de jardin"

Message par la larmouise » 22 juil. 2014, 19:21

Poser le pot de fleur, ne pas toucher le métal, mettre un peu de terre autour et sur le dessus pour ne pas laisser passer la lumière et après attendre…..
la larmouise 2014014.JPG
(3.76 Mio) Téléchargé 2211 fois
Pas plus de 24 h entre chaque visite la bête a la possibilité de creuser dessous ou de faire claquer le piège en bourrant de la terre devant elle
J'essais de ne pas avoir d'odeur sur les mains le piège reste a la pluie entre deux utilisations (lavage des odeurs)

Bonne chasse ou bonne chance :mrgreen:

Haaa!!!! :evil: La bête a bourrée…… On recommence….
la larmouise 2014015.JPG
(3.51 Mio) Téléchargé 378 fois

la larmouise
Confirmé
Messages : 409
Enregistré le : 24 juin 2014, 12:50
Localisation : Isere des couleures

Rat taupier et autres "remueurs de jardin"

Message par la larmouise » 22 juil. 2014, 19:35

La taupe est prise…
la larmouise 2014018.JPG
(2.53 Mio) Téléchargé 332 fois
Le mulot aussi….
la larmouise 2014016.JPG
(2.05 Mio) Téléchargé 367 fois
Si ces quelques lignes et photos vous permettent de protéger vos légumes….
Je ne chasse pas la taupe, les taupinières ne me dérange pas mais les "rattes" utilisent les mêmes galeries
@+

Marie_May
Administrateur
Messages : 14463
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Rat taupier et autres "remueurs de jardin"

Message par Marie_May » 23 juil. 2014, 09:32

Merci d'avoir re-écrit ton antisèche, Larmouise. De plus, elle est nettement plus étoffée.
Est-ce que ce type de piège porte un nom spécifique?

plumee
Confirmé
Messages : 15422
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Rat taupier et autres "remueurs de jardin"

Message par plumee » 23 juil. 2014, 19:15

Pour se donner du courage, une petite statistique (qui comme la mini jupe, donne des idées mais cache l'essentiel)
:lol: :lol: :lol:

plumee
Confirmé
Messages : 15422
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Rat taupier et autres "remueurs de jardin"

Message par plumee » 04 sept. 2014, 19:08

Le mulot aussi….
Larmouise, kraf erreur:
comme beaucoup de gens, tu parles de "mulot" en parlant de campagnol.
Or, le mulot est une ravissante souris fauve à ventre blanc essentiellement arboricole, fructivore et granivore.
Qu'on le confonde avec ce gougnafier de campagnol, souterrainement malfaisant, me confond de désolation.

muscari
Confirmé
Messages : 1749
Enregistré le : 02 août 2013, 08:32

Re: Rat taupier et autres "remueurs de jardin"

Message par muscari » 05 sept. 2014, 08:31

exact.

"la taupe est prise" voilà pourquoi j'ai renoncé au piégeage des campagnols, je prenais autant de taupes que de campagnols, et ça me gênait trop.
Maintenant j'ai l'impression d'avoir assez de chats au jardin pour faire le boulot. Cela fait plusieurs années que je n'ai pas de dégâts. S'il fallait vraiment sévir je tenterais les tapettes en surface à l'entrée des galeries comme le fait Marc.

plumee
Confirmé
Messages : 15422
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Rat taupier et autres "remueurs de jardin"

Message par plumee » 06 sept. 2014, 18:49

Mes débuts dans le piège Topcat anti-campagnol.
Hors de prix oui (61,80 euros en jardinerie) mais qui semble très efficace.
Campagnols, attendez que je parfesse mon habileté et vous allez voir ce que vous allez voir.

Donc, il s'agit d'un tube en inox qui se pose verticalement à l'aplomb d'une galerie.
A la base, deux volets se remontent quand on arme le piège, ainsi la bête peut s'attraper dans les deux sens. Dedans il y a deux fils fins qui servent de guillotine.
Avantage: on le repère de loin, il ne rouille pas, est facile à armer.
Hors de prix oui (61,80 euros en jardinerie) mais qui semble très efficace.
Campagnols, attendez que je parfesse mon habileté et vous allez voir ce que vous allez voir.

Pour le placer:
Depuis la trace de bouffage d'une belle salade (il en reste généralement le trou……ou quelques feuilles), je repère le sens de la galerie en plantant le pique que m'a fabriqué Plumix avec un bout de fer à béton, orné d'un ruban orange pour que je le repère de loin ou à terre (me demande bien pourquoi il a fait ça… :lol: ).
Ensuite, je plante sur ce trajet mon emporte-pièce (tube noir) du même diamètre que le piège. On l'avait en récup et quand je vous dis qu'il faut récupérer et garder, ha.
Donc mon emporte-pièce fait un trou bien net dans lequel avec mes doigts de fée gantés, je repère les deux trous de la galerie.
Puis je place le piège, je referme bien la terre autour et j'arme.
L'exemplaire d'animal pris ce matin, a eu encore des soubresauts au moment où je prenais la photo.
Ça m'a fait peine……Quant à notre grand chien, il piaffait d'impatience en attendant son casse-croûte…
Fichiers joints
piègetopcat.jpg
(1.28 Mio) Téléchargé 229 fois
campagnolpiègeforeur.jpg
(2.19 Mio) Téléchargé 234 fois
campagnolprispiègetopcat.jpg
(572.13 Kio) Téléchargé 208 fois

LAVANDE05
Confirmé
Messages : 2551
Enregistré le : 02 sept. 2013, 17:56
Localisation : Hautes Alpes ZONE 7

Re: Rat taupier et autres "remueurs de jardin"

Message par LAVANDE05 » 06 sept. 2014, 20:25

C'est exactement le piège que m'avait prêté ma voisine (elle l'appelle le piège "suisse" :shock: )il y a deux ans quand les campagnols sévissait chez moi .
2 bestiaux en 1/2 heure .A croire que le deuxième attendait son tour après le suicide du premier .Depuis plus de dégâts , les campagnols ont du faire passer l'info .

plumee
Confirmé
Messages : 15422
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Rat taupier et autres "remueurs de jardin"

Message par plumee » 07 sept. 2014, 16:31

C'est exactement le piège que m'avait prêté ma voisine (elle l'appelle le piège "suisse"
Topcat est effectivement un piège suisse.

2 bestiaux en 1/2 heure .A croire que le deuxième attendait son tour après le suicide du premier .Depuis plus de dégâts , les campagnols ont du faire passer l'info .
Je croise les doigts pour que ce soit le cas chez moi mais je doute, vu les dégâts, que ça dure depuis le printemps et que ces bestiaux se reproduisent à la vitesse de l'éclair.
M'enfin, bon, vu l'efficacité du piège, il semblerait qu'il y ait quelque espoir de limiter l'invasion.

plumee
Confirmé
Messages : 15422
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Rat taupier et autres "remueurs de jardin"

Message par plumee » 07 sept. 2014, 17:27

Et encore une prise! Waouh……
Une hier, une aujourd'hui, youpi!
Pourvou qué ça douré…

z@z@
Confirmé
Messages : 1590
Enregistré le : 01 août 2013, 20:46
Localisation : uzes

Re: Rat taupier et autres "remueurs de jardin"

Message par z@z@ » 07 sept. 2014, 17:48

yark !!!! :evil: :evil: :evil:

LAVANDE05
Confirmé
Messages : 2551
Enregistré le : 02 sept. 2013, 17:56
Localisation : Hautes Alpes ZONE 7

Re: Rat taupier et autres "remueurs de jardin"

Message par LAVANDE05 » 07 sept. 2014, 21:29

VU le prix du piège , il va falloir que tu le rentabilises :lol: tu pourrais vendre leur fourrure ..... vu le nombre .

plumee
Confirmé
Messages : 15422
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Rat taupier et autres "remueurs de jardin"

Message par plumee » 09 sept. 2014, 18:09

VU le prix du piège , il va falloir que tu le rentabilises :lol: tu pourrais vendre leur fourrure ..... vu le nombre .
Excellente idée. Tu fais une réservation pour ton boa d'hiver? :lol:

Ceci dit, oui, le piège est hors de prix mais nous allons pourtant en acheter un deuxième sans tarder car il se révèle très efficace.
J'ai encore attrapé deux spécimens dont un ÉNORME, encore plus gros que celui de la photo plus haut.
Et, dans le même trou, le même jour, un plus petit qui était soit un ado soit un campagnol des champs (variété plus petite).

Côté rentabilité:
Ces voraces nous ont déjà bouffé de quoi payer plusieurs pièges, si je compte le prix des plants et celui qu'ils auraient valu une fois pleinement développés et que nous allons donc être obligés d'acheter.
Exemple: la récolte de 30 plants de pterre, 22 laitues, trois cardons, cinq ou six beaux pieds de blettes, deux gros poquets de plants de haricots sur le point d'être bons à manger, une demi-raie de beau persil, six grosses chicorées scaroles et frisées et pas loin de 80 poireaux sur les 200 plantés.

Ceci dit, je réfléchis à des solutions radicales, comme, par exemple abandonner pendant un an, le potager le plus atteint, en découvrant tout, en remuant la terre à la griffe d'un motoculteur et en semant des engrais verts successifs…
Ironie du sort: je me suis engagée, dans le cadre de l'université populaire du coin, à faire visiter ce jardin trois/fois entre novembre et juin!!!
A croire qu'ON veut tester ma patience… :cry:

singe
Confirmé
Messages : 3378
Enregistré le : 04 nov. 2013, 14:57
Localisation : VAR et HAUTES ALPES

Re: Rat taupier et autres "remueurs de jardin"

Message par singe » 10 sept. 2014, 13:19

C'est des monstres, tes bestiaux !!

LAVANDE05
Confirmé
Messages : 2551
Enregistré le : 02 sept. 2013, 17:56
Localisation : Hautes Alpes ZONE 7

Re: Rat taupier et autres "remueurs de jardin"

Message par LAVANDE05 » 10 sept. 2014, 21:02

Excellente idée. Tu fais une réservation pour ton boa d'hiver?
A ce rytme c'est le manteau qu'il faut prévoir :lol:

Volubilis
Confirmé
Messages : 2067
Enregistré le : 19 déc. 2013, 07:40
Localisation : Bègles, Gironde, France

Re: Rat taupier et autres "remueurs de jardin"

Message par Volubilis » 11 sept. 2014, 09:54

Patafe la chatte est allée passer quelques jours à notre ancien jardin dans les Landes ; au bout d'une demie-heure, elle avait déjà attrapé un bestiau du style de celui montré en photo plus haut...Enorme parait-il ! Avec des dents de plus d'un centimètre de long (elle n'a pas tout mangé, il restait des petits trucs à la fin de son festin !)

plumee
Confirmé
Messages : 15422
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Rat taupier et autres "remueurs de jardin"

Message par plumee » 14 sept. 2014, 18:43

Super piège Topcat:
Trois prises aujourd'hui dont celle-ci.
Devinez la tête que j'ai faite……… :shock: :shock: :shock:
Il y a quelque temps, j'avais déjà découvert ce crapaud (ou consort) dans un ex trou de campagnol resté ouvert.
Après réflexion, je pense que pour limiter ce genre de dégât, je dois reboucher systématiquement les trous.
Je ne le faisais pas car on m'avait dit que c'était le moyen de repérer les nouveaux passages.
Dorénavant, je ne mettrai les pièges qu'à l'emplacement de plantes bouffées et je serai vigilante à reboucher le trou s'il n'y a plus de passage.
N'empêche, cette guillotination me reste sur l'estomac. Mais bon, comme on dit, on n'a rien sans rien.
Fichiers joints
piègetopcatcrapaud.jpg
(833.02 Kio) Téléchargé 206 fois

nono
Confirmé
Messages : 249
Enregistré le : 14 août 2013, 22:34

Re: Rat taupier et autres "remueurs de jardin"

Message par nono » 21 oct. 2014, 23:43

plumee a écrit :
tes campagnols sont bien arrivés chez moi. le 1er de cet automne s'est fait prendre dans un piège, sans souffrir, au milieu des scaroles. je l''avais acheté il y a il y a + de 35 ans chez Manufrance et il me reste qq exemplaires. une tof est en cours.

Bienvenue au club des campagnophiles ! J'attends la photo de ton piège Manuf.
Ils devaient coûter moins de peaux de fesses que les miens.
Les as-tu vu?
http://ecolighting.fr/leradeau/viewtopi ... 692#p31311
je me souviens très bien du prix des pièges : 1 franc pièce de l'époque. c'était pas donné !
je suis depuis très longtemps "connu" dans mon pays pour savoir prendre les campagnols, entre autres. on venait me voir de loin et j'en ai pris jusqu'en pleine ville.

à présent, je suis fatigué par cette chasse inutile car la place laissée vide par un c. occis est tôt ou tard reprise par un copain ou une taupe. ceci est valable pour beaucoup de bestioles " nuisibles".
peu de gens mettent le genou par terre et les mains dans la terre afin de poser un piège.
un jour, j'ai prêté des pièges à un ancien du patelin : il me les as rendus tordus ! je ne sais pas encore aujourd'hui ce qu'il avait fait.
mon record : il y a 25 ans j'en avais pris + de 20 au cours d'1 seule journée. je ne bluffe pas.
j' avais 50 pièges dans un sac et ce jour, il m'en reste 20. je relevais les pièges le soir et au début de la nuit avec une lampe de poche.
ces pièges sont pour moi les meilleurs, car j'ai fait de multiples essais avec x sortes que les gens m'apportaient.
le tien , le suisse, cela fait 5 ans que j'en avais un en main. il est pas mal mais coûte cher et il est un peu volumineux.
mon dernier essai : un piège avec un pétard un peu dangereux même pour nous et qui fonctionne avec une pile ! un attrape-nigaud garanti !

c'est la curiosité qui perd les bestioles : tu chamboules leur demeure et elles viennent voir ce qui se passe. le c. , je le prends très rapidement, en qq heures max.
ainsi, les taupes sont bien + difficiles à prendre que les c. car moins longues à la détente pour réparer leurs galeries.
perso, à la seule vue de la taupinière, je sais si c'est une taupe ou un c. dans 99 % des cas.

http://i59.tinypic.com/2mxe43c.jpg

plumee
Confirmé
Messages : 15422
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Rat taupier et autres "remueurs de jardin"

Message par plumee » 22 oct. 2014, 17:31

Tu vois Nono, je t'ai envoyé un des meilleurs!
Quant à ce piège, j'en ai un que je suis bien incapable d'armer. En plus, comme j'ai dit, j'ai vu par deux fois un bestiau pris par le museau et tentant désespérément de s'en libérer.
Ça m'a été dur. Je préfère le Suisse guillotine.
Dis donc, avec une collection pareille au départ, c'est que tu devais avoir une sacrée invasion…………ou alors la Manu vidait ses placards…

nono
Confirmé
Messages : 249
Enregistré le : 14 août 2013, 22:34

Re: Rat taupier et autres "remueurs de jardin"

Message par nono » 22 oct. 2014, 17:48

plumee a écrit :Tu vois Nono, je t'ai envoyé un des meilleurs!
Quant à ce piège, j'en ai un que je suis bien incapable d'armer. En plus, comme j'ai dit, j'ai vu par deux fois un bestiau pris par le museau et tentant désespérément de s'en libérer.
Ça m'a été dur. Je préfère le Suisse guillotine.
Dis donc, avec une collection pareille au départ, c'est que tu devais avoir une sacrée invasion…………ou alors la Manu vidait ses placards…
il y avait urgence un peu partout car les bestioles faisaient tomber les arbres fruitiers.
ce piège ne pardonne pas dès lors que tu as la technique pour le poser. jamais je n'ai attrapé de c. à demi mort.
j'ai presque honte de le dire, mais en une seule année, j'en avais pris 1000 !! si, si.

Répondre