Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Nos carnets de jardin
Règles du forum
Les modérateurs de ce forum supprimeront tout contenu de caractère illégal dès qu'il aura été porté à leur connaissance. Pour que les échanges soient fructueux et que l'ambiance reste conviviale, ils veilleront à ce que la liberté d'expression s'accorde avec le respect des personnes. Les opinions exprimées sont celles des auteurs respectifs, les modérateurs et administrateurs n'en seront pas tenus pour responsables (exceptés concernant les messages postés par eux-mêmes).
Marc
Modérateur
Messages : 5988
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Marc » 11 juil. 2023, 08:44

Moins chaud ici aujourd'hui avec une maximale de 28° et 22° dans la maison, en laissant toujours un filet d'air passer (fenêtre entrouverte et persiennes closes. Mon toutou a chaud et s’allonge sur le carrelage. Lorsque les températures montent trop, je l'emmène dehors à l'ombre et je l'arrose avec de l'eau de pluie (à l'arrosoir) en passant la main à rebrousse-poils...le petit bonhomme adore et se laisse faire ! ensuite, un essuyage et brossage léger et....il retourne se coucher, il est détendu. Le matin vers 7 h le temps est frais et les balades, même si elles sont courtes, sont agréables et nous rentrons dès que le soleil commence à monter...Le soir vers 20 h, lorsque c'est possible il se met dehors sur l'herbe et s'étale de tout son long.....C'est son anniversaire, 14 ans !.
Les variations de températures sont très éprouvantes15/16° au plus frais et 33° au plus chaud.....

Claude
Administrateur
Messages : 28848
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 11 juil. 2023, 14:33

Pour moi, pour des raisons perso (peut-être mes origines viking :roll: ), la chaleur m’a toujours affecté même bien avant que le sujet du réchauffement global soit mis à la Une. Enfant, je me couchais comme ton toutou bien à plat sur le carrelage comme pour « en boire » la froidure. Elle entrait dans les pores de ma peau. Cette particularité, mon comportement avait encouragé mes parents à m’envoyer le plus possible à la montagne en été chez une de leur connaissance

Je racontais cela à mes enfants et à leurs conjoints en précisant que ce petit événement —mon rejet de la chaleur estivale— avait été primordial pour leur existence même. Sans lui je ne serai jamais venu à répétition dans le village où j’ai croisè la mère de mes enfants, et donc d’eux. Leur existence a qq chose de paradoxal, et reste lié à un étonnant enchaînement d’aléas. Ça n’a tenu qu’à un fil.

Claude
Administrateur
Messages : 28848
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 11 juil. 2023, 18:12

Dans les pierrailles du lit du Verdon.
. .
IMG_4637.jpeg
(1.12 Mio) Téléchargé 130 fois
.
IMG_4638.jpeg
(770.65 Kio) Téléchargé 129 fois
.
Ammonite en positif puis en négatif (quand on a pu extraire proprement le fossile.
.
IMG_4639.jpeg
(3.45 Mio) Téléchargé 131 fois
.
Troisième photo. Une bizarrerie à l’allure très minérale mais que je soupçonne être la production d’animaux … comme les traces laissées par un insecte ou ses larves.

Claude
Administrateur
Messages : 28848
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 13 juil. 2023, 23:50

AM toujours en vigilance orange canicule. Seul département. Pfftttt !

Claude
Administrateur
Messages : 28848
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 14 juil. 2023, 15:00

Arrosage du matin.

Mes salades ont disparu à cause de la chaleur.

plumee
Confirmé
Messages : 18901
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par plumee » 14 juil. 2023, 18:06

es salades ont disparu à cause de la chaleur.
C'étaient des laitues? Quelle variété?
Le type laitue n'aime pas la chaleur, hormis les variétés grasses que tu dois connaître et qui la supporte, celles de la salade niçoise: Sucrine ou Sucrette.
J'ai quand même semé de la Sucrette et de la batavia Grenobloise dans une jardinière, mais à mi-ombre et je fais attention à la
déplacer dans la journée, carrément à l'ombre en pleine journée.
Zut! Aujourd'hui, j'ai oublié :o Je file voir…Ouf! La brouette dans laquelle j'avais mis la jardinière pour pouvoir la déplacer était déjà à l'ombre.
Je vais bientôt pouvoir repiquer en godets.
Sinon, dimanche, jour feuille, je sème les chicorées scaroles, autres frisées et sauvage, notamment Sucrée de Trieste…s'il m'en reste.

La chicorée sauvage Grumolo verde que j'ai repiquée au pied des concombres se comporte bizarrement.
Normalement - et c'est pour cette raison que j'en raffole- elle fait une petite pomme serrée bien craquante
et là, elle a poussé en hauteur.
Je soupçonne qu'étant au pied des concombres, elles bénéficient de la richesse de ce coin de sol et que ça ne leur plaît pas…
Est-ce que les chicorées sauvages ne préfèrent pas peut-être être semées en pleine terre…?

Les chicorées frisées Fine de Ruffec que j'ai repiquées semblent contrariées…
Pas assez de soleil, car pas mal à l'ombre de mon pêcher, toute la matinée?
Ou elles n'aiment pas avoir été repiquées derrière du sarrasin?
Ou elles n'aiment pas la compagnie de pterre d'un côté et fraisiers de l'autre?
Ah! La vie est compliquée…

Claude
Administrateur
Messages : 28848
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 16 juil. 2023, 12:20

La vie est compliquée surtout quand on essaie de comprendre.

Activités : arrosage (partiel).

06 : tjrs en vigilance orange canicule.

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 14860
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Chichinette 11 » 16 juil. 2023, 19:52

Au fait Claude, je ne sais plus où tu parlais de ta clim qui zone. Elle est vieille ? Tu la fais vérifier comme on doit le faire au minimum tous les 2 ans ?

Nous avons la clim mais elle est réversible et nous sert surtout de chauffage l'hiver. Il y a des radiateurs électriques mais on ne s'en est jamais servi. Bref, elle a au minimum 10 ans puisqu'elle était déjà là quand on est arrivés ici mais nous la faisons vérifier tous les ans et (je touche du bois) elle fonctionne très bien.

Claude
Administrateur
Messages : 28848
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 16 juil. 2023, 20:06

On a eu droit à un nettoyage il y a moins d’un an par une société.

Actuellement un des trois splits ne fonctionne pas et le réparateur diagnostique un élément à changer dans le groupe émetteur (je ne sais pas le mot qui convient) ce qui ferait une dépense dépassant les mille roros. Comme il y a possibilité d’inverser les tuyaux et qu’un des split sert peu, m’est proposé une inversion pour un tiers du prix. Je reste hésitant.

Pas facile quand, dans la pratique, tu te retrouves face à un artisan. Faudrait aller voir ailleurs et comparer !

ege
Confirmé
Messages : 8705
Enregistré le : 08 juil. 2015, 17:13
Localisation : vallée du Rhône, Vivarais, Ardèche, près de Tournon alias Tornon, Occitanie

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par ege » 17 juil. 2023, 09:48

ben merci la clim!
quand je bossais on en avait une pour rafraîchir le personnel!
comme ces petitEs fragiles poussaient le réglage, j'ai vu des bureaux réglés sur 16° les mêmes qui en hiver poussaient le chauffage sur 25 d'ailleurs,
la vieille dame de clim des années 80 était toujours en panne, sauf dans une des ailes ou elle avait été débranchée par les occupants des bureaux parce qu'elle faisait trop de bruit!
et vous dis pas le prix des interventions!

Claude
Administrateur
Messages : 28848
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 17 juil. 2023, 10:14

On est tjrs à la merci d’intervenants + ou — compétents/honnêtes.

Claude
Administrateur
Messages : 28848
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 17 juil. 2023, 13:28

Le17/07/2017 a eu lieu un incendie dans mon coin et une tension de tout un après-midi.


Aujourd’hui, 17/07/2023 sera le jour de ma rencontre horrifique avec des platelminthes, ces vers plats prédateurs de nos amis les vers de terre. J’en ai vu une dizaine, grands et petits, la plupart tout noirs et le plus long noir avec une bande brune longiligne sur le dos. Et c’était chez moi !
.

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 14860
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Chichinette 11 » 17 juil. 2023, 14:44

Ho m.rde ! Tu les as scrabouillés ou ébouillantés j'espère.
Le blème c'est que si tu en as trouvé là, il peut y en avoir ailleurs.

Je ne me souviens pas à l'époque où on en parlait beaucoup, s'il était question de prévenir tel ou tel organisme. Je cherche.

Marc
Modérateur
Messages : 5988
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Marc » 17 juil. 2023, 14:55

Quand je pense qu'au Japon le chauffage dans les habitations ça n’existe pas (sauf dans es habitations récentes), les gens se couvrent avec plusieurs épaisseurs....le neveu de ma copine qui habite Tokyo depuis 6 ou 7 ans s'en plaint ! Il vient d'acheter une maison un peu en dehors de la ville et il étonne tout ses voisins parce qu'il a fait installer une clim....

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 14860
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Chichinette 11 » 17 juil. 2023, 14:56

Pour commencer => spécialiste de cette sale bestiole en France Je ne trouve pas son site très clair mais je n'ai pas forcé non plus.

Au fait, ils ne supportent pas un passage au micro-onde :lol:

Je me permets de recopier intégralement le texte ci-dessous parce que c'est notre Marie_May qui s'est fadé la traduction le 06/05/2013
Ce site (http://nobanis.slu.se/files/factsheets/ ... ulatus.pdf) ne donne pas énormément de renseignements concrets qui nous soient utiles à nous autres jardiniers. Je mets quand même la traduc au cas où certains seraient intéressés par les recherches entreprises. Cette étude est danoise. (...) Je vous ai mis en gras les points à retenir.

Habitat

Les plathelminthes terrestres vivent à la surface des sols relativement peu travaillés, en se dissimulant sous des pierres, tuiles, pots ou morceaux de vieux bois, qui créent les conditions d'humidité nécessaire, et à une température optimale située entre 12 et 15°C; ils ne survivent apparemment pas au-dessus de 20°. (Christensen and Mather 1999). Ils se nourrissent presque exclusivement de vers de terre, et sont capables d'en réduire fortement la population (Christensen and Mather 1995). Actuellement, on ignore encore si leur présence est fonction de celle des vers de terre ou d'autres facteurs (micro-climat, prédateurs…).

Reproduction et cycle de vie

Arthurdendyus triangulatus est hermaphrodite (tous les individus adultes se fertilisent mutuellement.) Après la fertilisation, un œuf se forme qui contient jusqu'à 14 nouveaux individus. Le platelminthe peu produire approximativement un œuf par quinzaine; ce qui signifie que la population peut être multipliée par dix en quelques mois. (Christensen and Mather 2001). (J'ajoute ici une précision quant à sa taille, le Wiki anglais dit que l'adulte peut mesurer jusqu'à 17 cm)


Propagation

Le platelminthe terrestre et ses œufs se propagent passivement par l'intermédiaire des transports commerciaux et d'échanges de végétaux ou de matières horticoles. Dans son pays d'origine, la Nouvelle Zélande, le ver se meut dans les petites fissures du sol ou en empruntant les galeries des vers de terre. Il a été démontré qu'il peut couvrir en surface jusqu'à 17 mètres à l'heure (Mather and Christensen 1995) et survivre sans nourriture pendant plus d'un an (Christensen and Mather 1995). Cette capacité mise en lumière chez certains individus néo-zélandais freine la recolonisation par les vers de terre des sols adjacents non envahis.
Autrement dit, ils vivent tellement longtemps que même une fois qu'il a bouffé tous les vers de terre du coin, il peut attendre avec patience que les vers des sols voisins viennent recoloniser son territoire. Donc point de recolonisation.

IMPACT

Habitats infectés et organismes indigènes

Des expériences de terrain en Irlande ont démontré que le P(latelminthe) t(terrestre) cause une diminution rapide et sévère du nombre et des espèces de vers de terre (Blackshaw 1990). Ces résultats ont été confirmés en terrains agricoles et horticoles aux Iles Féroé (Christensen and Mather 1995, Mather and Christensen 1994). Son énorme capacité de reproduction et son féroce appétit (un P. t. peut théoriquement consommer 52 vers de terre par an) expliquent la chute des population de vers dans les zones envahies (Christensen and Mather 2001).
On sait que la présence des vers de terre est vitale pour les écosystèmes, tant naturels que semi-naturels, car ils décomposent les végétaux morts, aérent et drainent le sol et favorisent les relations étroites entre bactéries et moisissures.
De plus, ils représentent un source importante de nourriture pour les oiseaux et autres espèces animales. L'impact indirect qu'il pourrait avoir sur la qualité des sols n'a pas été étudié mais on peut assumer que la chute de la population des vers de terre serait cause d'importantes transformations des propriétés du sol ainsi que des conditions environnementales.
A. triangulatus représente donc une menace potentielle grave pour la biodiversité et la fertilité des terres agricoles européennes.(Christensen and Mather 1999).

Selon certaines observations non scientifiques faites aux Iles Féroé, il semble cependant que les surfaces infestées et vidées de leurs vers de terre, puissent retrouver au bout d'un certain temps, une sorte d'équilibre, avec moins de P. t. et plus de vers de terre (moins nombreux cependant qu'avant l'invasion).

Effets génétiques.

Pas d'effet rapporté.

Effets sur la santé humaine

Le mucus qui enrobe P. t. peut irriter la peau et causer des réactions allergiques (DEFRA 2005).

Effets économiques et sociétaux (positifs et négatifs)
Pour le moment, étant donné les moyens de propagation de P.t., l'habitat le plus touché reste le jardin domestique. Pourtant, de récentes recherches systématiques effectuées dans le nord de l'Irlande ont montré que A. triangulatus se propage aux prairies agricoles. (Murchie et al. 2003).

Méthodes de prévention

Les mesures de contrôles aux frontières s'étant avérées insuffisantes pour empêcher l'introduction des différents Pl. terrestres dans les iles britanniques et les iles Féroé, l'Organisation européenne de protection des plantes a mis au point deux séries de mesures nouvelles concernant l'importation de plantes et le traitement des pépinières.
De plus une nouvelle directive a été mise en place dans les pays de l'Union européenne concernant les organismes nuisibles aux végétaux (2000/29/EC of May 2000) qui devrait permettre aux états membres d'empêcher l'importation des produits infestés par Arthurdendyus triangulatus. Cependant en dépit de ces mesures et réglementation nouvelles, la tâche est difficile - notamment en raison de l'importance du commerce via Internet. Il semble inévitable que le Pl. t. envahisse de nouveaux territoires et que l'importation de végétaux en provenance des territoires envahis ne fera qu'augmenter le risque.


Il est important de prendre conscience des risques qu'il y a à transférer des végétaux et des matériaux organiques. En Grande Bretagne, le ministère de l'Environnement et des affaires rurales a édité un guide pour la Prévention de la Propagation du Platelminthe terrestre (DEFRA 2005), pour aider les producteurs et les pépiniéristes à détecter à temps et limiter la propagation des vers plats, notamment du Arthurdendyus triangulatu néo-zélandais et du Australoplana sanguinea australien notamment. On espère beaucoup de l'utilisation de ce guide par les intéressés.

Aux Iles Féroé, bien que la population soit consciente du problème, aucune mesure officielle n'a été prise à ce jour pour juguler la propagation du fléau. Pas même de contrôles aux frontières (Janus Hansen, pers. comm).

Éradication et contrôle

Jusqu'à présent, aucune méthode d'éradication efficace contre Arthurdendyus triangulatu (pulvérisation de pesticides ou pièges) n'a encore été mise au point - (Blackshaw et al. 1996).


(Suivent des informations spécifiques aux pays nordiques, (Danemark notamment), les Instituts de recherches où on se penchent sur le sujet, des recommandations particulières aux iles de l'Atlantique nord, reliées par des ponts ou des ferries, le transport des cheptels, les toits couverts d'herbes, etc. tous facteurs de propagation……)
C'est tout pour l'instant.

Claude
Administrateur
Messages : 28848
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 17 juil. 2023, 16:03

Merci Chichi. L’arrosage intensif aurait pu entraîner l’apparition de ces zombies et leur escalade du mur sur lequel il était plus facile d’en voir !

.
Les preuves en images.
,
IMG_4746.jpeg
(2.34 Mio) Téléchargé 71 fois
.
Le plus gros des deux mesure une dizaine de cm. La « tête » —l’avant— c’est le bout pointu.
.
IMG_4747.jpeg
(1.65 Mio) Téléchargé 70 fois
C’est le plus long avec ses 20 cm. Son costume diffère, il est noir avec une bande longitudinale marron clair.

:cry: :twisted:

Les décoller du mur avec la pointe d’un bâtonnet n’a pas été facile car les deux bouts paraissent adhérer plus fortement au support. Le ventre de ces vers est blanc. Sauf aux extrémités, le corps ressemble à un fin ruban.

Avec mon bâtonnet, un tout petit plathelminthe a été coupé en deux et la moitié avant a continué de se déplacer (au moins pour un court instant). Zombie !!

Claude
Administrateur
Messages : 28848
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 18 juil. 2023, 09:39

J’ai changé mon fusil des pôles en ce qui concerne le composteur piscine. Je n’ai pas refermé la tôle cannelée et je me reconvertis vers la technique des andains.

Hier justement j’ai aéré, arrosé et déplacé à lavfourche de droite à gauche le gros tas. Images parlantes (j’espère).
,
Avant :
IMG_4752.jpeg
(4.07 Mio) Téléchargé 60 fois
.
À la fin :
IMG_4754.jpeg
(3.86 Mio) Téléchargé 60 fois

ege
Confirmé
Messages : 8705
Enregistré le : 08 juil. 2015, 17:13
Localisation : vallée du Rhône, Vivarais, Ardèche, près de Tournon alias Tornon, Occitanie

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par ege » 18 juil. 2023, 11:16

mais pourquoi faire ce travail épuisant?
je laisse le compost deux ans sans le toucher, il est super!
pour le compost avec les chutes de taille u n peu boisées, 5 ans et c'est pareil

Claude
Administrateur
Messages : 28848
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 18 juil. 2023, 13:17

Mais il est peu fatigant ce travail quand il est pratiqué à la fourche !

Dans 2 ans… serais-je encore là ??

Claude
Administrateur
Messages : 28848
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 18 juil. 2023, 13:23

Il m’arrive de me substituer aux services communaux. La preuve :
.
IMG_4755.jpeg
(1.63 Mio) Téléchargé 53 fois
.
Après (publié plus tard qd réseau fera mieux !

plumee
Confirmé
Messages : 18901
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par plumee » 18 juil. 2023, 14:46

Je suppose que tu auras zigouillé les herbes cache-panneau…
J'ai gagné?

Claude
Administrateur
Messages : 28848
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 18 juil. 2023, 15:06

Tu as gagné, ce sont de jeunes cannes de Provence gonflées de sève par les pluies récentes.
,
IMG_4756.jpeg
(1.78 Mio) Téléchargé 48 fois
,
… que je broierai avec mes tailles un eu trop sèches.

plumee
Confirmé
Messages : 18901
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par plumee » 18 juil. 2023, 15:42

Admiration!

Claude
Administrateur
Messages : 28848
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 19 juil. 2023, 16:50

Sur les 60 graines de tournesol plantées tard avec l’idée de produire plus d’ombres, beaucoup n’ont rien donné. Je m’étais decidé trop tard. Ce n’est pas là monmoindre défaut. Leur ombrage n’apportera rien.

Et ce n’est pas facile d’assurer l’arrosage sur mon terrain
en pente. Voici une poche créée au pied d?un petit tournesol,
un procédé qui marche (un peu).
.
0A0C44E9-FFAA-4983-9110-92A172B84176.jpeg
(1.49 Mio) Téléchargé 37 fois

plumee
Confirmé
Messages : 18901
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par plumee » 19 juil. 2023, 18:08

Sur les 60 graines de tournesol plantées tard avec l’idée de produire plus d’ombres, beaucoup n’ont rien donné. Je m’étais decidé trop tard. Ce n’est pas là monmoindre défaut. Leur ombrage n’apportera rien.
Quand les as-tu semées? J'ai remarqué que lorsqu'elles sortent toutes seules, elles sortent relativement tôt en saison.

"La date de semis : la période de semis du tournesol se situant généralement entre mars et mai, le choix de la date de semis
est important pour réussir l'implantation de son tournesol.
Au début, il faut semer dans un sol bien structuré pour apporter un bon contact entre la terre et la graine."

Répondre