Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Nos carnets de jardin
Règles du forum
Les modérateurs de ce forum supprimeront tout contenu de caractère illégal dès qu'il aura été porté à leur connaissance. Pour que les échanges soient fructueux et que l'ambiance reste conviviale, ils veilleront à ce que la liberté d'expression s'accorde avec le respect des personnes. Les opinions exprimées sont celles des auteurs respectifs, les modérateurs et administrateurs n'en seront pas tenus pour responsables (exceptés concernant les messages postés par eux-mêmes).
Claude
Administrateur
Messages : 28994
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 29 août 2022, 13:51

La première fois que j’ai pris conscience de l’existence de cette courgette longue de Nice et aérienne de surcroît, c’est quand mon front a été heurté par elle.

Voilà qui dit beaucoup de choses sur le regard du jardinier mais aussi le témoignage des êtres humains. Le jardinier regarde au ras du sol puisque c’est du sol et de la terre nourricière que tout vient et se développe. Le jardinier lambda a le regard orienté vers le bas. Alors que celui qui cultive des arbres fruitiers regarde vers le haut et néglige de zyeuter au niveau de ses pieds qui piétinent parfois des bouses. Mais pas le cultivateur de légumes, de salades, poireaux et autres amuse-gueule…… ou pas le chercheur de champignon qui se laisse heurter par les branches qui cinglent son visage braqué sur le sol, les tapis de mousse.

De façon plus générale, l’on regarde toujours avec des biais, des filtres. On regarde avec des anticipations. L’on ne regarde jamais tout le panorama. Et l’on voit bien ou mieux que ce que l’on s'attendait à voir. Chacun de nous n’est jamais aussi objectif qu’il/elle le croit. Le témoin d’un événement n’est pas aussi fiable qu’il le prétend.

plumee
Confirmé
Messages : 18925
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par plumee » 29 août 2022, 14:39

Amen :P

Claude
Administrateur
Messages : 28994
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 29 août 2022, 14:44


plumee
Confirmé
Messages : 18925
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par plumee » 30 août 2022, 08:26

:lol:

Marc
Modérateur
Messages : 6097
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Marc » 30 août 2022, 09:26

là aussi, ça sent le vécu.....

Claude
Administrateur
Messages : 28994
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 30 août 2022, 13:02

Pour la bonne pluie annoncée,
Fagots de tailles bien préparés,
Tailles de saules et de peupliers.
.
E968D6CD-CAE0-48A1-B78D-30DB4CE1D406.jpeg
(2.59 Mio) Téléchargé 114 fois

Claude
Administrateur
Messages : 28994
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 31 août 2022, 22:01

Beaucoup de broyage pour produire rapidement du compost bien fin.
Et humifier le sol de nos plates-bandes.
Ça m’occupe surtout l’esprit. Je ne pense plus à rien……
.
79A7DA94-A083-403B-B7F9-60C844358ADD.jpeg
(1.86 Mio) Téléchargé 102 fois

Claude
Administrateur
Messages : 28994
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 31 août 2022, 22:03

95F6573B-FA9F-440C-8C5D-12CC6A236C7A.jpeg
(995.62 Kio) Téléchargé 108 fois

Claude
Administrateur
Messages : 28994
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 31 août 2022, 22:06

Mon figuier fait de belles figues bien sucrées.
La production des vignes est abondante.
Figues et raisins du jardin sur notre table.

Claude
Administrateur
Messages : 28994
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 31 août 2022, 22:22

Ayant utilisé le mot « humifier » puis fait une recherche pour connaître le niveau de reconnaissance de ce mot, je suis tombé sur une nouvelle « méthode » de régénération des sols : WENZ 2.0


http://vernoux.org/agriculture_regenera ... 01-abc.pdf

plumee
Confirmé
Messages : 18925
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par plumee » 01 sept. 2022, 08:28

Très intéressant mais beaucoup trop compliqué et scientifique pour la jardinière basique que je suis.
J'ai calé.
NB: Jacky Dupétit parlait aussi champignons et de sur son BRF, mais ça m'était plus accessible!

Claude, c'est une information à mettre dans "Agriculture" ou "Nos sols et nous".

Marc
Modérateur
Messages : 6097
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Marc » 01 sept. 2022, 08:54

Oui, intéressant, mais complexe à lire, il faudrait trouver une synthèse de cette démarche. À propos de l’humification du sol, c'est le problème majeur de l'agriculture en général, en y ajoutant les cultures maraîchères Jacky Dupéty utilise le brf, Jacques Hébert aussi. Mais pour l'agriculture, le brf à ses limites. L'agroforesterie est une technique plus intéressant mais sur du plus long terme....reste à examiner de plus près cette méthode Wenz. Je garde le site pour le relire plus lentement....

Claude
Administrateur
Messages : 28994
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 01 sept. 2022, 10:44

Moi également, je le garde pour plus tard —pour quand j’aurai l’esprit plus clair—.

L’agroforesterie, pour moi devient une évidence tant je vois souffrir mes légumes à cause de cette chaleur persistante.

Apporter de l’humus a toujours été mon premier « credo » depuis presque 20 ans,
et créer de l’ombrage, et de la fraîcheur pour l’ été est ma seconde « mission ».
Me voilà engagé dans une « croisade », une « sacrée » croisade !!!
.


http://www.smiley-lol.com/design/vil2_plafond.gif



Quelle gageure !

Claude
Administrateur
Messages : 28994
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 01 sept. 2022, 11:00

Mes petits-fils « parisiens » sont entrés à l’école. Nous avons déjà reçu les photos de ces moments si importants.

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 14860
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Chichinette 11 » 01 sept. 2022, 14:21

créer de l’ombrage, et de la fraîcheur pour l’ été est ma seconde « mission »
Et comment fait-on quand les arbres crèvent de sécheresse et qu'on est en restrictions d'eau ? :?

Claude
Administrateur
Messages : 28994
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 01 sept. 2022, 16:00

Je me bats.

Ou plutôt, selon les jours, j’essaie de me battre. Il y a des jours sans et des jours avec. Agir quand même.

Marc
Modérateur
Messages : 6097
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Marc » 01 sept. 2022, 16:40

Ce qui me fait de l'ombre, c"est l'absence de politiques qui pourraient organiser et lutter contre les causes humaines de la sécheresse. les gaspillages, les mésusages, l'absence d'entretien des canalisations de distribution d'eau.....
Ce qui n'empêche pas de faire des efforts individuellement...on sait que cela ne suffit pas, mais quand même, les petites additions s'ajoutant, elles forment les grands résultats.

Claude
Administrateur
Messages : 28994
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 03 sept. 2022, 10:30

Quand je dis que je me bats, ce n’est qu’une façon d’ « occuper » mes journées, de « vider » ma tête et de maintenir mon corps dans son état intermédiaire pour qu’il ne se détériore pas trop vite.

Effectivement, l’on pourrait parler politique vu qu’ « Aucun homme n’est une île. » (Poète J. Donne)

Claude
Administrateur
Messages : 28994
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 03 sept. 2022, 10:42

Hier, de la pluie mais pas de trombes d’eau. La fraîcheur renaissante a du bon.

Hier, récupération de ma brouette à moteur. Les techniciens préfèrent l’appeler « transporteur ». C’est plus classieux. J’ai donc ramené le transporteur réparé dans mon utilitaire. Sans ce véhicule, j’aurais eu des frais supplémentaires. L’usage des rampes pour l’y faire monter et descendre me stresse toujours un peu.

Du coup, hier et ce matin, j’ai pu monter jusqu’au grand composteur-piscine 20 sacs de broyâts du mois d?août. Chacun contient 50 litres ou disons, litres 40 une fois tassé.
Avant d’ajouter le nouveau broyât, pour l’aérer, j’ai remué à La fourche le compost existant. Je me suis rendu compte que la transformation était mauvaise. Compostage compromis. Beaucoup, beaucoup trop de sec. J’ai donc aéré à La fourche et arrosé abondamment au tuyau. Pas sûr que cela soit la meilleure chose à faire……

Mais que faire avec ces canicules, ces sécheresses !!!

Marc
Modérateur
Messages : 6097
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Marc » 03 sept. 2022, 11:10

Éventuellement tu peux ajouter légèrement de l'eau, le couvrir le jour et l’ouvrir la nuit...., normalement il faut le mouver ton broyat, la transformation se fait bien, sauf s'il pleut, dans ce cas, laisse faire. Il faut du temps pour la maturation.....

Claude
Administrateur
Messages : 28994
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 03 sept. 2022, 17:42

Le mouvoir ?
Il l’a été. Les 40 cm anciens du compost trop sec ont été travaillés à La fourche et inondés. Puis j’ai recouvert de broyât nouveau en arrosant et toujours avec la fourche comme « mixer ».

Il est vrai que mon système a un désavantage : l’aération par trituration est difficile par dessus la tôle cannelée qui monte à 120 cm.

En ce moment, il pleut. L’humidification de mes broyats est en cours !

Marc
Modérateur
Messages : 6097
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Marc » 04 sept. 2022, 08:01

tu veux dire que ton broyat n'est pas à même le sol ?

Claude
Administrateur
Messages : 28994
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 04 sept. 2022, 08:57

Le composteur est très grand, un petit tapis de sol existe pour barrer le chemin aux racines affamées du chêne vert voisin. Mais ce tapis (un bout de piscine gonflable) n’en occupe que 50%. Le contact direct avec le sol est donc de 50%.
.
Il n’y a pas de fond. De la piscine, je n’avais récupéré qu’une tôle.
.
Comme le sol est inégal et légèrement pendu, une partie de la tôle cannelée est posée sur des cales ce qui crée des entrées d’air.
.
Voici une vue au moment du travail à La fourche sur les 40 premiers centimètres de broyât ancien (env. 6 mois) . Photo : j’étais à l’intérieur du composteur pour aérer jusqu’au sol par retournement, déplacement de matières de droite à gauche, et grand malaxage……

.
12369007-9CD9-44E0-A1A1-CBA37036C151.jpeg
(1.35 Mio) Téléchargé 47 fois

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 14860
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Chichinette 11 » 04 sept. 2022, 10:14

Franchement, tu cherches les crosses :roll: Enjamber une fine paroi instable qui d'après toi fait 1,20 m de haut, tu n'as pas trouvé plus casse-gueule ?
Et puis, quoi que tu mettes au fond, tu n'empêcheras aucun arbre de venir y glisser ses racines.
Je m"appellerais Claude, je viderais ce composteur géant ingérable pour en créer plusieurs autres plus accessibles et efficaces.
À mon avis, plus la surface d'un compost non couvert est grande, plus il sèche, surtout un été comme celui-ci mais bon, de quoi je me mêle ...

Marc
Modérateur
Messages : 6097
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Marc » 04 sept. 2022, 10:52

Et surtout, Claude, il est important que le broyat soit en contact direct avec le sol, le travail de la pédofaune se fait au départ par dessous...
Ecoutes ce qu'en dit Jacques Hébert, ça vaut la peine, même si on connaît le processus, c'est important d'y revenir...

Répondre