Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Nos carnets de jardin
Règles du forum
Les modérateurs de ce forum supprimeront tout contenu de caractère illégal dès qu'il aura été porté à leur connaissance. Pour que les échanges soient fructueux et que l'ambiance reste conviviale, ils veilleront à ce que la liberté d'expression s'accorde avec le respect des personnes. Les opinions exprimées sont celles des auteurs respectifs, les modérateurs et administrateurs n'en seront pas tenus pour responsables (exceptés concernant les messages postés par eux-mêmes).
Claude
Administrateur
Messages : 20202
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 08 févr. 2020, 08:58

Hier, j’ai tellement forcé (jusque vers 20 heures) que je me réveille avec des crampes dans les mains ! Bizarre.

Claude
Administrateur
Messages : 20202
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 11 févr. 2020, 08:48

Beaucoup de floraisons en ce début février, avec celles du mimosa et de l’amandier. Une violette, des alysses, le romarin, etc. .
.
Et sur des noisetiers, des chatons longs, jaunes et pendants (fleurs mâles)
et des très petites fleurs rouges (fleurs femelles).
.
36C7CE64-763B-4422-A509-2B4BE0079BA9.jpeg
(380.19 Kio) Téléchargé 194 fois
.
D6FABA34-689D-49F4-A2D0-DA5499FE020F.jpeg
(181.37 Kio) Téléchargé 189 fois

Marie_May
Administrateur
Messages : 12993
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Marie_May » 11 févr. 2020, 11:16

Chez nous ici et là, des erantis, des jonquilles, des perce-neige et des bergenias, tout ça en même temps, sans parler des noisetiers qui fleurissent depuis janvier. Et à Entraygues, les iris violets sont aussi en fleur. Dingue...

Claude
Administrateur
Messages : 20202
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 13 févr. 2020, 14:35

Sur cette photo, l’on voit les efforts de deux végétaux, la force du jasmin dont des tiges s’enroulent non seulement «  comme un serpent » me dit mon petit petit-fils autour d’une branche de noisetier mais latige de jasmin s’imprime et s’encastre dans le bois de son support.
.
.
B8166FCB-75E0-4DAD-9FE2-8A8708ED7F75.jpeg
(942.83 Kio) Téléchargé 172 fois
.
53A795C5-66AA-49E0-817A-A019809F537F.jpeg
(1.31 Mio) Téléchargé 172 fois

Marie_May
Administrateur
Messages : 12993
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Marie_May » 13 févr. 2020, 16:37

La tige de gauche, c'est le noisetier, n'est-ce pas, puisqu'il se laisse creuser de la sorte, c'est qu'il est vivant. Si j'étais toi et que je tienne à ce noisetier, je le débarrasserais de cet envahisseur. D'ailleurs, ton jasmin n'en a plus besoin, il doit être rendu là où il voulait grimper.

Claude
Administrateur
Messages : 20202
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 13 févr. 2020, 18:44

Oui visiblement, la branche de noisetier, la plus épaisse a grossi malgré l'étreinte et de son côté la tige du jasmin a résisté au grossissement ce qui donne une idée de leur robustesse respective.

Le jasmin, un végétal envahissant et sans-gêne, masquait les rameaux de mes petits fruitiers, 2 noisetiers et 3 pommiers (en espalier) et m’empêchait de voir clair tailler et un renouveler les liens, donc il a vu ses prétentions ramenées à zéro. Mais j’anticipe, je connais ses ressources, il reviendra, et l’an prochain, je devrais lui rabattre à nouveau son caquet.
.
Ailleurs, du côté de la tonnelle- une vigne ancienne avec un cep gros comme mon poignet est morte l’an dernier. Je me demande si le jasmin qui poussait à ses côtés n’en est pas responsable.
.
:?:
.
En ce moment, bonheur, je reçois de la famille
et je profite, en plus, d’une pause dans mes différents chantiers.

:D :D :D

Claude
Administrateur
Messages : 20202
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 16 févr. 2020, 19:51

Fin des parenthèses familiales.

Inspection du mur
et recherche des »bonnes » pierres de la future 3° rangée.

Ce mois de février est bien sec.

singe
Confirmé
Messages : 3346
Enregistré le : 04 nov. 2013, 14:57
Localisation : VAR et HAUTES ALPES

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par singe » 17 févr. 2020, 17:04

Claude , as-tu eu la même production de citrons que d'habitude ?
Pour moi, c'est très maigre cette année - il y a longtemps que je n'avais pas eu si peu de citrons , une cinquantaine - soit dix fois moins que les autres années ... Sécheresse, coulage des fleurs , faim, je ne sais quoi incriminer !

ege
Confirmé
Messages : 4396
Enregistré le : 08 juil. 2015, 17:13
Localisation : vallée du Rhône, Vivarais, Ardèche, près de Tournon alias Tornon, Occitanie

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par ege » 17 févr. 2020, 17:34

discussion de riches!
Jigé est contente d'en avoir une grosse douzaine :D

Claude
Administrateur
Messages : 20202
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 17 févr. 2020, 18:45

Navré pour toi, Singe, mais mon citronnier est extraordinaire. Je ne peux compter ce qu’il produit. Il prend tellement de volume que j’aimerais savoir le tailler avant qu'il ne se baobabise. Sa production est presque continuelle. Je me demande parfois quand ça commence et quand ça finit.
Certes il y a eu un moment creux en fin d'année, assez court, mais c’est reparti, aujourd’hui je ne saurai dire combien je vois de citrons verts. La semaine dernière, j’ai cueilli un citron énorme de presque une livre.

Ége, tu parles ici à un ultra-riche. D’ailleurs, moi, je ne paie aucun impôt sur mes citrons. Bon, on s'égare. :o

Ce que j’y fais ?
:idea:
Vu son développement, on ne peut l’envelopper en hiver dans un voile d’hivernage mais je protège le bas de son tronc avec qq gros sacs bourrés de compost, et ce compost sera étalé tout autour dans qq semaines quand il n’y aura plus de risque de gel. C’est ce que je fais chaque année. À ce régime, le niveau du sol à l’aplomb du feuillage est monté de plus de 20 cm :o :o :o grâce à ces engraissements annuels.

Tu comprends pourquoi j’insiste tellement sur le broyage et le compostage.
Moralité à chanter en chœur : de l’humus, de l’humus et de l’humus !
Même si le sol du citronnier est d"une couleur bien sombre, je ne broie jamais du noir.

ege
Confirmé
Messages : 4396
Enregistré le : 08 juil. 2015, 17:13
Localisation : vallée du Rhône, Vivarais, Ardèche, près de Tournon alias Tornon, Occitanie

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par ege » 17 févr. 2020, 21:04

ouais, ouais, tu rappes du jaune à ce régime (de bananes)

Claude
Administrateur
Messages : 20202
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 17 févr. 2020, 22:49

Non Ége pas de rappeur par ici.
À vrai dire je râpe souvent ou plutôt je passe au broyeur
les feuilles mortes d’un très grand chêne
après avoir récupéré les gros sacs que me donne une dame de StM
qui ne supporte pas ces cadavres de feuilles dans ses allées.
Elle me prévient par SMS.
C’est un service offert par l’entreprise « Claude Jardiniais, recycleur de déchets végétaux ».

Super Brouette est de la partie : elle amène les sacs jusqu’au broyeur.
.
81B1509A-A5C2-4A9C-B6A7-69ADFB084DB9.jpeg
(1.13 Mio) Téléchargé 127 fois

Marie_May
Administrateur
Messages : 12993
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Marie_May » 18 févr. 2020, 11:51

Même 10 citrons, j'aimerais bien...
j'en ai eu 2.

Il fait actuellement plein de fleurs et de petits boutons mais je sais à quoi m'en tenir... avec le pot bien trop minus qui lui tient le pied, ça ne peut guère être mieux. Mais étant donné les deux marches qui permettent de le descendre sur le balcon, je ne peux pas - vu mes forces - lui donner beaucoup mieux. Je ne devrais tout simplement pas avoir de citronnier en pot... c'est inepte.

Claude
Administrateur
Messages : 20202
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 18 févr. 2020, 14:49

Une chayote achetée en grande surface (et choisie avec un soupçon de départ de végétation) a bien tenu ses promesses, la tige la plus longue dépasse les 20 cm. Elle végétait sur la corbeille à fruits dans la cuisine qui est une pièce lumineuse, et donc avec une température qui n’est jamais descendue en dessous des 15°.
BF7FD622-5B89-46B8-8F50-DDDD2A8594B0.jpeg
(2.31 Mio) Téléchargé 113 fois
.

Aujourd’hui, je plante ma chayote . J’ai choisi un endroit abrité,
dans une terre améliorée.
Et à 30 cm du grillage sur lequel cette liane volubile pourra se répandre.

.
9D090C8F-8B55-4685-96C7-31B5F2E2A468.jpeg
(1.36 Mio) Téléchargé 112 fois
.
83D4D252-B38D-40B9-85C4-5A2378C44988.jpeg
(1.87 Mio) Téléchargé 111 fois

Claude
Administrateur
Messages : 20202
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 18 févr. 2020, 14:56

J’isole la partie de cette grosse graine (*) qui devrait voir se développer des racines.
.
4AA4DA09-BB64-4560-906A-027DAADED47A.jpeg
(444.06 Kio) Téléchargé 122 fois
.
(*) Botaniquement tout le fruit est en réalité une graine.

Claude
Administrateur
Messages : 20202
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 18 févr. 2020, 14:58

Chayote ou chayotte, Sechium edule.

Ne me reste qu’à planter des tuteurs pour le guidage des tìges vers le grillage,
à recouvrir de 20 cm de paillage, ou de compost, pour les nuits fraîches,
et d’arroser.

. ;)

Claude
Administrateur
Messages : 20202
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 19 févr. 2020, 19:08

Remonter en selle ! Encore fait-il que le cheval ne soit pas contre.

Aujourd’hui je devais reprendre en main le bétonnière. Il faut dire qu’elle avait été perturbée récemment, on l’avait déplacée. Pour cela on avait dû casser le béton qui peu à peu avait ancré son pied. Une fois libérée de son socle, elle devenait plus « sensible » aux effets de sa pesanteur. Comme le fond de la cuve est un peu « entartré », la machine ne boxe pas dans la catégorie poids plume. Fin des préliminaires.


En enfournant un sac de mortier, j’ai été surpris : elle a basculé dans ma direction.
J’ai eu le bon réflexe, Instinctivement. J’ai sauté du bon côté. Coup de bol.
.
66F9E092-DB7C-472B-B8AA-47E5AA76CF80.jpeg
(952.38 Kio) Téléchargé 98 fois
.
Mais ce soir, la sale bête reste à terre car même avec l’aide de mon kangoo,
je n’ai pu redresser l’animal.

.
C884A0C4-9946-4D9D-A733-1A72C37B6AD3.jpeg
(1.82 Mio) Téléchargé 103 fois
.
Demain est un autre jour.
;)

Claude
Administrateur
Messages : 20202
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 19 févr. 2020, 20:00

J’ai commandé de la reine-des-prés à la jardinerie. Madame veut pouvoir en faire des tisanes.
Et je suis revenu avec des plants de salade, de blettes à couper, et un choix de bulbes « Abeilles et Papillons ».

Claude
Administrateur
Messages : 20202
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 20 févr. 2020, 22:20

Aujourd'hui, j’étais sur la brèche : 3° rangée.
Bien sûr, la bétonnière est enfin relevée. Même à deux, c’était lourd. ;)
Et merci à Tina.

Plumix
Confirmé
Messages : 505
Enregistré le : 10 janv. 2020, 17:35
Localisation : Ardèche, Vivarais, bordure de la vallée du Rhône

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Plumix » 20 févr. 2020, 23:13

Si même les machines se rebellent, où va-t-on? Une attaque de bétonnière peut être très lourde de conséquences...🤕

plumee
Confirmé
Messages : 12381
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par plumee » 21 févr. 2020, 08:41

J’ai commandé de la reine-des-prés à la jardinerie. Madame veut pouvoir en faire des tisanes.
Si j'ai bonne souvenance, la Reine des Prés pousse dans des sols bien humides,
genre au bord d'un mini-ruisseau planqué dans un pré ou au moins dans un fossé humide.
Ici, point de cette bête-là mais c'était commun du temps de ma jeunesse dans les Alpes,
limite Isère/Savoie.

Claude
Administrateur
Messages : 20202
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 21 févr. 2020, 10:12

Je change de cheval. Je délaisse l’abbé Tonière pour le broyeur.
Notre aide merveilleuse, j’ai nommé Tina, finit de tailler les derniers lauriers et elles s’attaquent aux oliviers. Donc je broie au fur et à mesure. Ça sent bon.

Entre la maison et la rampe d’accès, là où la déclivité du terrain sous la maison est très forte, ça déménage !
J’avais planté une ligne de fruitiers il y a environ 15 ans et protégé ce léger replat —pour le stabiliser— par une ligne de plessis. Ces derniers sont en plein délabrement. En contrebas se trouvent des implantations d’iris (c’est d’ailleurs intéressant l’iris pour stabiliser les sols en pente).

Tina refait ces anciens plessis qui avaient pour mission de border le cerisier, le prunier et le mirabellier. Elle le fait à sa façon en utilisant des ferrailles de recup’. Et oui, elle a adopté mes options recyclage et pioche dans mon « fond de commerce ». Bravo. En un mot, ça déménage.

J’y retourne. La pause du vieux se termine. ;) ;) ;)

Claude
Administrateur
Messages : 20202
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 22 févr. 2020, 16:36

Samedi de broyage.
Au menu les tailles d’oliviers et de lauriers-roses coupées la veille, et les feuilles de chênes.
.
CDA105D9-A911-414B-93B2-6D07C85F0F87.jpeg
(3.79 Mio) Téléchargé 56 fois
Je laisse le broyât au sol autour du broyeur. Le compostage commence là,

antoinette
Confirmé
Messages : 1148
Enregistré le : 16 sept. 2013, 14:47

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par antoinette » 22 févr. 2020, 19:35

tu travaille bien claude mais attention aux accidents .

Claude
Administrateur
Messages : 20202
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 22 févr. 2020, 21:00

Merci Antoinette, je fais toujours attention
sauf quand je suis distrait et fatigué. Donc faut que je fasse des pauses
et sache m’arrêter.

Mais c’est vrai qu’avec la bétonnière, j’ai fait une grosse bêtise cette semaine. J’ai eu chaud.

Répondre