Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Nos carnets de jardin
Règles du forum
Les modérateurs de ce forum supprimeront tout contenu de caractère illégal dès qu'il aura été porté à leur connaissance. Pour que les échanges soient fructueux et que l'ambiance reste conviviale, ils veilleront à ce que la liberté d'expression s'accorde avec le respect des personnes. Les opinions exprimées sont celles des auteurs respectifs, les modérateurs et administrateurs n'en seront pas tenus pour responsables (exceptés concernant les messages postés par eux-mêmes).
Claude
Administrateur
Messages : 20499
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 11 oct. 2019, 23:35

Nettoyage du champ interrompu par F.C. Mais il me reste à faire.
.

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 12646
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Chichinette 11 » 12 oct. 2019, 11:23


Claude
Administrateur
Messages : 20499
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 12 oct. 2019, 14:56

Le Jardingo est le carnet de notes personnelles de chacun de nous. C’est un pense-bete, le moyen de prendre des repères (perso). Disons qu’il s’agit de monsieur F.C. qui me fait des ennuis tellement pénibles que je les ai pas exposés.cela a un rapport avec mon longue activité au « champ » que je vais être obligé d’arreter. Certes je m’arrête parce que fatigué, parçe que j’ai trop de chantiers, trop à faire chez moi, mais cette fin d’activité est gâtée par ce F.C. Pas envie d’en parler maintenant Chichi.

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 12646
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Chichinette 11 » 12 oct. 2019, 17:50

Le Jardingo est le carnet de notes personnelles de chacun de nous.
Là où il est situé, ton Jardingo est de facto un espace public pour les lecteurs du forum dans lequel il s'intègre.
Tu es censé y écrire en clair puisque tu es supposé être lu (et compris) par les autres. Si à la base tu l'as ouvert en tant qu'espace privé, tu t'es trompé d'endroit.
Lorsque tu le rédiges en code compréhensible seulement par toi, ne viens pas t'étonner qu'on soit "indiscrets", ça te prouve au moins qu'on te lit et qu'on est attentifs.

Marie_May
Administrateur
Messages : 13098
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Marie_May » 14 oct. 2019, 11:08

Ah... les ennuis de voisinage...!
Pour te changer les idées, Claude, je vais te raconter les nôtres - tout nouveaux d'ailleurs.
Notre voisin était à l'origine une voisine très accueillante, Marie-Louise.
Son fils qui a dix ans de plus que nous et vit à Paris, a pris sa suite et c'est maintenant la fille de celui-ci qui est propriétaire et la petite-fille - arrière-petite-fille de Marie-Louise - qui utilise la maison une semaine en été avec ses potes. Vous suivez...?

Nous habitons comme vous le savez un endroit très pentu. Mais ce que vous ignorez, c'est que nous sommes situés au milieu du hameau de trois fermes. Or les deux autres avaient un accès à l'ancien chemin cadastré qui passe au-dessus du village.
Mais pas nous. Nous avons des escaliers mais pas d'accès carrossable. Vous suivez toujours ?...

La ferme de droite a été divisée depuis longtemps en plusieurs propriétés et aucune n'a plus d'accès direct entre le haut du village et la route.
Ce qui ennuyeux quand on fait des travaux lourds.
Restait la ferme de gauche, celle de Marie-Louise qui a un accès carrossable entre la route et le haut du village, accès qui passe devant leur porte, dans leur cour.
Depuis 51 ans que nous habitons ici, nous les Nielsen avons toujours eu la permission de passer par là, les quelques quatre ou cinq fois par an où Mio devait apporter du sable, des poutres ou du ciment au pied de sa grange située en haut du village, au-dessus de la maison .

Et cet automne, on a trouvé un cadenas sur le portail du haut. On ne nous en a pas prévenu. Et le fermier lui-même n'a pas la clé....
On a évidemment téléphoné chez la propriétaire qui nous assez malpoliment coupé le téléphone au nez en nous disant qu'elle était dans son droit et qu'elle ne veut pas qu'on prenne sa cour pour un passage public. Ce dont nous ne doutions pas. Et nous ne l'avons jamais gênée pendant ses très courts séjours ici. Mais voilà, la paranoïa ambiante fait qu'elle craint le "droit de passage" qui pourrait s'établir si elle ne réagissait pas.
L'aurait pu en parler, nous donner un peu de temps pour trouver une solution. Mais non, vaut mieux être brutale, ça évite toute discussion...

Seulement elle ignore apparemment (ou elle s'en moque) que c'était un échange de bons procédés puisque les vaches de ses divers fermiers passent des prés du dessous de la route à ceux du dessus en grimpant par un terrain qui nous appartient - le passage était plus facile à faire chez nous que chez eux - et ils n'ont pas hésité à le faire il y a déjà longtemps sans même nous demander la permission. Ce terrain n'étant pas très utile, on a accepté tacitement. Tu passes chez nous, je passe chez toi, c'était équilibré.
Bien que depuis longtemps, Mio songe à faire une petite plate-forme sur ce terrain pour y mettre par exemple un petit bungalow qui servirait à coucher des gens quand on est nombreux. Ou y poser des ruches. Ou y planter des arbres fruitiers.

Alors tout ce qu'elle va gagner, c'est qu'on va nous aussi reprendre nos billes... C'est pas une vengeance, le fermier que nous aimons bien pourra quand même utiliser le nouvel accès que nous allons y faire creuser à la place de l'autre, pour faire monter ses vaches, tant qu'il n'aura pas trouvé un autre moyen de les faire grimper. Mais d'ores et déjà, il pourra les faire passer par ... la cour de cette voisine !

plumee
Confirmé
Messages : 12610
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par plumee » 14 oct. 2019, 16:20

Voilà bien des réactions de citadins égocentrés.
Je crois savoir que le droit de passage va de soi, dès lors que le passage existe depuis trente ans.
Enfin, c'est ce que j'avais entendu dire.
Mais il est vrai que l'heure est à la grogne et l'agressivité, hélas…

Claude
Administrateur
Messages : 20499
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 14 oct. 2019, 17:21

Oui, je crois que Plumee a raison sur la servitude. Je ne parlerai peut-être pas de citadins égocentrés ‘ :x
Avez-vous envisagé de faire constater cette rupture d’un droit de passage ?

Marie_May
Administrateur
Messages : 13098
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Marie_May » 14 oct. 2019, 19:06

Pas du tout. Ce n'est pas notre genre. Une permission est une permission.

Mais s'ils commencent à nous emmerder avec ce genre d'exigence sur notre terrain, ça n'ira pas de soi et nous nous défendrons.

Claude
Administrateur
Messages : 20499
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais

Message par Claude » 14 oct. 2019, 20:32

Avez-vous eu un contact avec ces nouveaux venus ?

Claude
Administrateur
Messages : 20499
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 15 oct. 2019, 13:46

Beaucoup d’eau depuis cette nuit. À midi, il y avait 8cm dans un bidon.

Doublon.

………J’ai profité de ces trombes d’eau pour semer à la volée des lentilles vertes que j’avais fait prégermer (4 jours). En espérant que ça prenne. Je verrai ainsi s’il faut obligatoirement les enfouir dans le creux d’un sillon et les recouvrir un peu pour leur assurer une bonne continuation.
[/quote]
A7FFBF19-1E72-4147-A397-1643623A3353.jpeg
(3.39 Mio) Téléchargé 117 fois

Marie_May
Administrateur
Messages : 13098
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Marie_May » 15 oct. 2019, 17:00

Claude tu demandes si nous avons eu un contact avec les nouveaux propriétaires - qui est une dame. Oui, bien sûr, nous la connaissons depuis qu'elle est jeune. Mais c'est une connaissance superficielle puisqu'elle n'a jamais vécu ici. Elle et son frère, puis elle et son mari, puis elle seule avec son fils, nous les avons vu en été quand ils venaient passer quelques jours. "Bonjour, ça va ? Il fait chaud... Voulez-vous quelques tomates ? Alors vous repartez déjà ?" Mais ça n'a jamais été très chaud. Pas d'atomes crochus d'autant qu'ils sont lepénistes et ne s'en cachent pas. Et comme ses parents, elle donnait l'impression de nous regarder d'en haut, peut-être à cause de l'accent de Mio, peut-être parce qu'ils possèdent beaucoup de terrain et un café parisien. Surtout par une certaine forme de bêtise, le genre de ceux qui se sentent plus aveyronnais que nous, parce que les ancêtres sont au cimetière local, alors qu'ils n'ont jamais vécu ici.

Mais nous n'avons jamais eu de problèmes jusqu'ici, ni avec les parents ni avec les enfants.

Claude
Administrateur
Messages : 20499
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 18 oct. 2019, 16:34

J’ai dû dormir avec la tête de travers. J’ai bien mal à gauche quand je la bouge. Et bouger, je dois !
Je dois nettoyer le BORDEL — les majuscules s’imposent —
autour de la maison pour l'arrivée des petits Parisiens.

Temps couvert et pas de pluie pour l’instantmais recrudescence de moustiques. Plusieurs sont arrivés à leurs fins / faim.
.

Claude
Administrateur
Messages : 20499
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 18 oct. 2019, 16:37

MM. Mon questionnement concernait plutôt le ou les contacts avec cette voisine depuis la pose du cadenas !
J’imagine qu’il n’y en a pas eu.

Claude
Administrateur
Messages : 20499
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 18 oct. 2019, 16:40

Champ.

Hier, j’ai revu JMC le proprio d’une des 2 parcelles du « champ ». Il est désolé des réactions de son frère FC —un propriétaire toujours absent et pendant les années où j’y ai œuvré (bien avant, il avait prêté sa parcelle à son frère pour qu’il la cultive et quand JMC m’a donné la liberté de faire ce que je voulais je traversais forcément les 2 terrains)—. Ce frère s’etait emparé de mes clés (voitures et domicile) vendredi soir, en hurlant qu’il porterait plainte pour violation de domicile parce que j’avais introduit ma voiture dans sa parcelle. Ma venue en voiture était nécessaire pour transporter, emporter des objets lourds comme mon motoculteur. Vendredi, à la nuit venue, j’avais dû faire appel à la gendarmerie pour récupérer mes clés !

;)

L’accueil de JMC me réchauffe un peu le cœur. Je craignais une attitude moins amicale par une sorte de solidarité familiale.
Il me reste encore des déménagements :o à faire ……… là aussi !

Marie_May
Administrateur
Messages : 13098
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Marie_May » 19 oct. 2019, 10:33

Ah la la... les voisins paranos, c'est désolant.

MM. Mon questionnement concernait plutôt le ou les contacts avec cette voisine depuis la pose du cadenas !
J’imagine qu’il n’y en a pas eu.
Oui nous avons écrit aux parents une lettre adressée à leur fille puisque nous n'avons pas réussi à obtenir d'eux l'adresse de leur fille. Elle nous a téléphoné un dimanche et nous avons parlé avec elle. D'abord Mio et puis moi. Nous avons l'impression que c'est la mère et la fille qui mènent l'affaire. La fille craint comme je l'ai déjà dit que le passage répété dans cette cour n'entraine une servitude. Et nous avons eu beau essayer de la rassurer sur nos intentions, il n'y a rien eu à faire. Elle était décidée et disait elle, dans son droit. Mais plus agaçant, la mère nous expliquait qu'elles avaient fait de mauvaises rencontres, que des gens inconnus étaient passés par là, entrés dans sa cuisine, que son portail restait ouvert, qu'elles craignaient pour leur vie... Et que tout ce vilain monde venait "d'en haut" et pas de la route...
Complètement parano.
J'ai fini par lui dire "Mais ma cocotte, il ne passe JAMAIS personne sur ce chemin, nous sommes les seuls..." Je n'ai pas pu finir ma phrase que sa fille m'a interrompue en me disant : "N'appelez pas ma mère "ma cocotte" ... c'est un manque de respect" A quoi j'ai eu le temps de dire que nous avions le même âge et que ... Elle a interrompu la conversation en raccrochant. Voilà...

J'ai répondu à ton questionnement, Claude mais tu peux effacer tout ça de ton Jardingo. C'est tellement bête.

plumee
Confirmé
Messages : 12610
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par plumee » 19 oct. 2019, 11:50

Vos histoires de clés subtilisées et de voisinage

:roll: :roll: :roll:

singe
Confirmé
Messages : 3351
Enregistré le : 04 nov. 2013, 14:57
Localisation : VAR et HAUTES ALPES

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par singe » 19 oct. 2019, 18:53

Ahurie !!!! Je suis, moi aussi, - surtout que te connaissant, Marie May, le «  ma cocotte » ne peut pas passer pour un manque de ...respect, tout au plus une petite familiarité pour arrondir les angles !!!!
Quant au frère piqueur de clés, Claude, il est grave , lui , et ...voleur!!!
Ici , nous avons un coq qui a de la voix, une très belle voix , qui carillonne dès potron minet, et recommence vers la fin du jour : agréable. Pour moi, je me sens plus à la campagne...
Eh bien , notre voisin s’est fait engueuler par des »touristes loueurs de studio - pour la semaine - , parce que Eux, ils étaient là pour se REPOSER et pas se faire emm... par un Con de volatile ...
un nouveau Maurice au Brusc ?,, :lol: :lol: :lol:

Claude
Administrateur
Messages : 20499
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 19 oct. 2019, 23:29

MM.
Si la voisine déclare qu’elle a peur mais pas de vous, vous pourriez négocier pour disposer d’ un double de la clé de son cadenas pour vos besoins avec promesse de refermer aussitôt après ?
.

Marie_May
Administrateur
Messages : 13098
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Marie_May » 20 oct. 2019, 12:52

Singe, j'étais moi aussi ahurie de cette méprise.
Mais ma fille m'a dit que je m'étais exposée en étant aussi familière. Elle est de la même génération que cette nouvelle propriétaire et elles n'ont pas utilisé cette expression amicale. Alors que nous deux, toi et moi, savons qu'elle n'est pas irrespectueuse, pour elles, le terme de "cocotte" fait plutôt référence à la poule de luxe qu'à la copine.

Claude, Mio a été très clair dans sa lettre en demandant s'il pourrait ou non disposer d'une clé ou si on voulait par ce cadenas l'empêcher de passer. Il ne lui a pas été répondu. D'ailleurs, on lui a dit qu'on n'avais pas lu sa lettre, qu'on préférait en parler de vive voix. Dans cette lettre Mio disait aussi que si on la lui refusait, cette clé, il ne protesterait pas. Mais qu'il voulait savoir à quoi s'en tenir.
Donc je pense qu'il n'y a pas à si tromper. Cette "crainte" qui n'est pas fondée, est un simple écran qu'on place pour donner une raison qui ait l'air un tant soit peu valable. Or PERSONNE ne passe là haut. Le chemin est très bouché. Seul Mio et le fermier y vont pour raison de nettoyage ou de travaux.
On a toujours exigé de nous qu'on referme le portail et nous l'avons toujours fait. Non, il faut se rendre à l'évidence. Les voisins sont hostiles à ce passage sporadique et veulent que ça cesse.
Et ça va cesser. Le problème est que nous allons, entre autres solutions, demander à la commune de faire rouvrir le chemin pour que les autres propriétaires du hameau puissent avoir un accès public. Et du coup, il se pourrait qu'il y ait beaucoup plus de passage au-dessus de leur maison ...

Claude
Administrateur
Messages : 20499
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 20 oct. 2019, 13:41

Ah ! L’esprit de propriété !

Je dis l’esprit sans oser parler du droit ce qui est un point juridique. Cet esprit qui pousse à s’isoler en brandissant son acte notarié en refusant les bénéfices de mutualités de voisinage. Les services rendus (?), et votre présence permanente par exemple qui est, elle, un plus, un élément dissuasif dans le contexte de visiteurs indélicats.

Le refus de lire le courrier de Mio est une violence qui pourrait vous inciter en retour à leur adresser une LR. Avec ce refus, on devine la crainte de vos voisins de donner à vos rapports un tour officiel, de répondre aussi par écrit. Cette peur de l’ecrit interroge. Se sentent-ils aussi légitimes que ça ? Je crois que dans votre situation, j’essaierais de voir si l’on ne peut pas graver dans le marbre cette servitude. Essayer ne voulant pas dire plus que se renseigner auprès du maire. Mais je ne suis pas à votre place, et que ferais-je vraiment, moi le Procrastinateur ?
.
;)

je reviens sur mon histoire, je n’avais pas raison de rentrer en voiture chez le propriétaire nouvellement présent. J’avais eu un échange avec lui dans le passé, il avait déclaré alors que les roues de ma voiture abimaient le sol (sur 40 mètres) de son terrain qui était abandonné par lui depuis longtemps et libre de cultures depuis 3 où 4 ans. Je lui avais répliqué que ce qui était vrai pour une terre cultivée ne l'était pas ici, et j’avais parlé de l’effet de tassement et durcissement, la « battance » exercée sur les terres argileuses nues par les pluies. J’en étais resté à une discussion « agricole ». Je contestais sa compétence en la matière. Victoire médiocre de ma part. Lui se contentait d’agiter dans sa tête un acte de propriété.

Qu’est-ce que j’avais en tête ? Fort de soins bénévoles apportés au terrain de ce monsieur, tels que la multiplication des pieds d’artichaut, la taille des ricins envahisseurs ainsi que le débroussaillage récent d’une partie de sa parcelle, et récemment l’installation d’une barrière rudimentaire fermant sa propriété, sans parler des effets du compostage pratiqué par moi chez lui …… je me croyais légitime à entrer une dernière fois pour faire le ménage, emporter des trucs lourds. C'était sans tenir compte de l.étroitesse du point de vue de ce monsieur cramponné à son droit de propriétaire et qui allait pouvoir se faire justice soi-même, et objectivement m’empêcher d’emporter des objets (mon motoculteur et des objets récupérés, piquets, grillages et sommiers, pour servir de barrière aux sangliers).
Je me suis donc retrouvé agressé par les cris, le tutoiement d’un homme brandissant son téléphone en criant qu’il me filmait et en tournant autour de moi comme si j’étais un animal. À la fin de cette séquence, je criais également pour qu’il me rende les clés qu’il avait prises sous mes yeux. Il n’avait cessé de clamer qu’il porterait plainte contre moi mais c’est moi qui ai appelé la gendarmerie.

Quand je suis reparti ce vendredi soir, tout en saluant les gendarmes qui s’étaient déplacés, c’est moi qui ai remis en place la poutre —ma poutre— :lol: pour « fermer » cette propriété.

plumee
Confirmé
Messages : 12610
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par plumee » 20 oct. 2019, 17:36

:roll: :roll: :roll: :roll: :roll:

Ça donnerait très envie de prendre des sanctions.
Tu n'as pas pensé à faire caca partout?

Claude
Administrateur
Messages : 20499
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 20 oct. 2019, 21:04

Dame Plumette. Je ne vais pas gaspiller mon or noir n’importe où et l’offrir à n'importe qui.

.

Hier soir, à la télé, il était question du microbiote et de son intérêt pour notre santé. L’as-tu regardé ?
Il va falloir changer son regard sur ce caca qui est le lieu d’existence de milliards de bactéries
qui vivent en nous et nous aident à vivre.

Nous les forumeurs, nous étions sensibilisés à l’importance pour la vie végétale des microorganismes qui rendent la terre si fertile. Il va falloir étendre cette compréhension aux populations qui peuplent notre propre organisme. Nous ne sommes jamais seul(e).

Revoir ce documentaire : https://www.arte.tv/fr/videos/080499-00 ... du-ventre/

singe
Confirmé
Messages : 3351
Enregistré le : 04 nov. 2013, 14:57
Localisation : VAR et HAUTES ALPES

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par singe » 21 oct. 2019, 00:11

Documentaire passionnant que j’ai vu aussi... Je savais déjà un peu pour le microbiote. Mais les découvertes racontées dans ce doc sont absolument phénoménales, et à mon humble avis, sont hyper importantes pour la santé Pour se trouver guéris des sales maladies actuelles ...
Mais pas sûr que l’industrie pharmaceutique y trouve son compte et ne mette pas tout en œuvre pour contrer ces recherches ...

Claude
Administrateur
Messages : 20499
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 24 oct. 2019, 14:00

Belles récoltes.
Une cagette de feuilles de blettes (champ)

et une grosse courgeasse (chez nous) transformée en gratin une heure après par madame. C.était très bon.
.
873064F9-6FF7-4F56-BD88-00DA985D9907.jpeg
(1.03 Mio) Téléchargé 55 fois

Claude
Administrateur
Messages : 20499
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 25 oct. 2019, 17:15

En 10 jours du 14 au 24 : 108 mm enregistres à la station de Nice.
Le niveau du Var esthaut, et j’ai vu deux brèches dans le batardeau.

Répondre