Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Nos carnets de jardin
Règles du forum
Les modérateurs de ce forum supprimeront tout contenu de caractère illégal dès qu'il aura été porté à leur connaissance. Pour que les échanges soient fructueux et que l'ambiance reste conviviale, ils veilleront à ce que la liberté d'expression s'accorde avec le respect des personnes. Les opinions exprimées sont celles des auteurs respectifs, les modérateurs et administrateurs n'en seront pas tenus pour responsables (exceptés concernant les messages postés par eux-mêmes).
plumee
Confirmé
Messages : 12396
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par plumee » 23 avr. 2019, 07:30

Ah ! Mémoire traîtresse !
Même tonneau que toi.
Quand j'ai causé de la mienne (que je vois se dégrader de jour en jour), une amie, très branchée santé,
m'a dit qu'il fallait beaucoup boire pour hydrater le cerveau.
Elle en a observé les effets très rapides, peu de temps après l'ingestion. Sa fille à acquiescé.
A tester.

ege
Confirmé
Messages : 4400
Enregistré le : 08 juil. 2015, 17:13
Localisation : vallée du Rhône, Vivarais, Ardèche, près de Tournon alias Tornon, Occitanie

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par ege » 23 avr. 2019, 13:03

plumee, tant que tu peux constater que ça se dégrade dans le ciboulot, ............................. c'est que ça va
c'est quand tu ne t'en rends plus compte que ça sedégrade vraiment!

vous laisse méditer là dessus!

ege
Confirmé
Messages : 4400
Enregistré le : 08 juil. 2015, 17:13
Localisation : vallée du Rhône, Vivarais, Ardèche, près de Tournon alias Tornon, Occitanie

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par ege » 23 avr. 2019, 14:22

Claude, m'en vais essayer ton plan bouturage pour le basilic car, avec le persil, le basilic, c'est qque chose que je ne sais pas semer, enfin si, je sème mais il en sort jamais rien!!

plumee
Confirmé
Messages : 12396
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par plumee » 23 avr. 2019, 14:32

Terreau riche, chaleur et pas manquer d'eau. Je le sème en pot, toujours très tard, car j'attends que ce soit possible dehors.
Et je veille à le protéger si les nuits sont fraîches.
Donc, après le 15 mai.
Je l'ai tard? Oui. Perque? :D

ege
Confirmé
Messages : 4400
Enregistré le : 08 juil. 2015, 17:13
Localisation : vallée du Rhône, Vivarais, Ardèche, près de Tournon alias Tornon, Occitanie

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par ege » 23 avr. 2019, 14:44

plumee, tu m'en prépares qques plants, merci

Claude
Administrateur
Messages : 20218
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 23 avr. 2019, 21:30

Ége, mes essais de boutures alimentaires, basilic et patate douce ne sont pas très concluants. Photos bientôt.



Ici, une vraie journée de pluie.
Mais récup’ de 3 gros sacs de tontes d’herbes. Elles ont rejoint un de mes gros tas de broyâts (cyprès) pour y être mélangées.
Empotage de jonquilles ou narcisses venant du jardinet du 04 et de 2 iris.

;)

ege
Confirmé
Messages : 4400
Enregistré le : 08 juil. 2015, 17:13
Localisation : vallée du Rhône, Vivarais, Ardèche, près de Tournon alias Tornon, Occitanie

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par ege » 24 avr. 2019, 18:46

trop tard, j'ai mis le basilic en jauge, on verra bien

Claude
Administrateur
Messages : 20218
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 25 avr. 2019, 00:45

Deuxième journée de pluie. Ça déborde.



Mardi, env. 4cm.
Mercredi, 2cm.

Marie_May
Administrateur
Messages : 13008
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Marie_May » 25 avr. 2019, 17:25

Le basilic, je le sème dans le bac chauffé. La chaleur est plus importante que l'arrosage ou la richesse du terreau. Et il faut patienter et le laisser au chaud, sinon il végète.

C'est le genre de semis qu'on peut faire plus tôt avec un fil chauffant ou une petite serre chauffante. Et c'est dommage d'attendre septembre pour en avoir au jardin, quand il y en a sur tous les étals de marché.

plumee
Confirmé
Messages : 12396
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par plumee » 01 mai 2019, 16:46

Ege
lumee, tu m'en prépares qques plants, merci[/quote

Des plants de quoi?

Claude
Administrateur
Messages : 20218
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 01 mai 2019, 23:43

Plumette, ta question à Ége.
Retourne lire les échanges du 23.04. J’ai compris que tes semis de basilic intéressent fort notre Ége.

Claude
Administrateur
Messages : 20218
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 01 mai 2019, 23:50

Je désherbe le champ,
je récupère quelques vers de terre pour chez moi.
Je fais des bottes de folles-avoines et autres herbes envahissantes
que je découpe ensuite en petits bouts avec une machette ce qui est plus rapide qu’avec un sécateur
mais moins qu’avec un broyeur (le dernier n’a pas encore été remplacé).



Certaines boutures de saule mises en pleine terre l’an dernier
ont bien pris. On voit une jolie floraison sur certains pieds.
.
887DBEAF-E0FC-4B67-B0BC-C4E30CC0FCD5.jpeg
(3.63 Mio) Téléchargé 104 fois
.
343E2E14-4A98-4FD8-8A5A-50AB402AE9D3.jpeg
(398.62 Kio) Téléchargé 106 fois

Claude
Administrateur
Messages : 20218
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 02 mai 2019, 00:02

L’autre variété de saule :
.
9928F865-C947-4B20-A357-16506D64294A.jpeg
(835.88 Kio) Téléchargé 103 fois

plumee
Confirmé
Messages : 12396
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par plumee » 02 mai 2019, 07:34

Plumette, ta question à Ége.
Retourne lire les échanges du 23.04. J’ai compris que tes semis de basilic intéressent fort notre Ége.
Ah.
A la vitesse où ils poussent, ils devraient être bons à donner dans trois ou quatre mois. ;)

Claude
Administrateur
Messages : 20218
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 03 mai 2019, 19:31

Au champ.

Les arrachages d'herbes sont facilités par les pluies qui ont attendri le sol argileux. J’ai mieux compris cette formule qui dit que la terre est amoureuse quand elle finit par alourdir tes chaussures, qu’elle colle bien mais pas trop. C’est le cas en ce moment. Les folles avoines viennent facilement, on serre le faisceau de longues tiges et l’on donne un petit coup de rein, et ça vient. Les oseilles avec leur forte racine plongeante c’est une autre affaire, il faut commencer à négocier avec les grosses dents de son outil qu’on enfonce à fond, sur 25 cm c’est mieux.

J’en profite pour récupérer des vers de terre. Aujourd’hui, j’en ai récolté beaucoup. De toutes tailles. En émiettant des mottes, je suis tombé sur une nursery de petits vers roses très fins mesurant 1 cm, pas plus.

;)

Marie_May
Administrateur
Messages : 13008
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Marie_May » 03 mai 2019, 19:49

Qu'est-ce que tu en fais ?

Claude
Administrateur
Messages : 20218
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 03 mai 2019, 20:05

Les vers de terre ? Entre hier et aujourd’hui, j’ai dû en récolter une bonne centaine que j"installe dans notre terrain ainsi que quelques dizaines de seaux de terre —mélange d’argile et de compost— dans quelques coins où la terre est naturellement médiocre, assez sableuse et sans doute acide.

Quant aux herbes arrachées, sans trop attendre, elles rejoignent mes tas de vieux broyâts en cours de compostage. Je mélange le tout assez grossièrement sous forme d’andains. En peu de temps, j’alterne des fines couches de vert de brun que je travaille en une minute chrono, pas plus, au râteau et à La fourche pour mieux les mélanger. Puis je couvre avec une vîeille couverture.

En ce moment, pour mes composteurs classiques, j’expérimente l’emploi d’une machette pour réduire les tiges de folle avoine, et des herbes en petits bouts. C’est assez rapide. Moins qu’avec un broyeur (j’en ai plus) mais bien mieux qu’avec des ciseaux. Je ferai une photo.
.

Claude
Administrateur
Messages : 20218
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 05 mai 2019, 23:07

J’ai aperçu les premières larves de moustique dans un de mes seaux remplis par les pluies.

Je me demande si cela vaudrait le coup d’installer des poissons prédateurs de ces larves.
Un site sur ce sujet : http://lasolutionmoustique.com/les-poissons/

Claude
Administrateur
Messages : 20218
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 07 mai 2019, 10:31

Ma dernière plate-bande prend tournure (bientôt photo).

Dans la partie légèrement ombragée par mon amandier N° 2, sur un quart de la longueur (env. 2 mètres) de la plate-bande j’ai apporté du compost —de cyprès essentiellement— et établi mes plantes de bruyère.

J’apporte un peu d’argiledans le reste trop sableux.

plumee
Confirmé
Messages : 12396
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par plumee » 07 mai 2019, 15:01

Les vers de terre ? Entre hier et aujourd’hui, j’ai dû en récolter une bonne centaine que j"installe dans notre terrain ainsi que quelques dizaines de seaux de terre —mélange d’argile et de compost— dans quelques coins où la terre est naturellement médiocre, assez sableuse et sans doute acide.
Si tu ne leur donnes pas à manger du vert, ils vont mourir ou se carapater, non?

Claude
Administrateur
Messages : 20218
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 08 mai 2019, 01:03

Plume.

Je ne crois pas qu’ils mangent de nourriture chlorophyllée, du vert. Ce ne sont pas des vers de terre vivant dans la litière, ceux dont nous avons beaucoup parlé en compostage, les fameux Eisenia foetida ou leurs proches.

Ce sont des lombrics dont les galeries traversent la glaise, des vers qui montent et descendent et consomment la terre par un bout pour la recracher par l’autre et qui, ce faisant se nourrissent de ce qu’ils trouvent dans la terre, tout en la fertilisant. Ils sont plus gros, ils sont épais comme mon petit doigt.
.
CB1AF933-B0E5-4784-A95E-67579462787C.jpeg
(7.14 Mio) Téléchargé 64 fois
.
Ne t’inquiète pas dame Plumette. J’en prends grand soin, je compte sur eux pour bonifier la terre d"origine. Et là où je les installe, dans des plates-bandes fermées par un muret, les sangliers ne sont plus qu’un mauvais souvenir. :D

Claude
Administrateur
Messages : 20218
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 08 mai 2019, 01:20

Privé de broyeur, et trop riche en herbes arrachées, j"utilise
- une machette pour trancher,
- une planche de bois tendre pour y maintenir et découper des poignées d’herbe,
- et des gants au cas où.
.
669F71BD-CC6D-4AA9-B74D-F05D249ECE84.jpeg
(2.6 Mio) Téléchargé 63 fois
.
Puis je mélange ces tronçons d’herbes avec de vieux broyâts ce qui devrait donner un bien meilleur compost.

plumee
Confirmé
Messages : 12396
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par plumee » 08 mai 2019, 07:39

C'est sûr, Arthur! :P

Comme dit Terre Vivante: pour un bon compost, il faut du brun (carbone), du vert (azote), de l'air et de l'humidité.
Poiloné.

Claude
Administrateur
Messages : 20218
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 08 mai 2019, 09:52

Ou Polonais !
.
Je rassure tous mes potes,
sur la photo, ce n’est pas la main coupée du maladroit que je suis
que l’on voit mais le gant dédié aux épineux.
.
:geek:

Claude
Administrateur
Messages : 20218
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 09 mai 2019, 14:44

8 mai, temps couvert et petites pluies.
9 mai, soleil.

Les adventices sont en pleine forme mais certaines (la folle avoine notamment) se laissent arracher facilement, alors on en profite. On arrache et on hache un peu. Je redécouvre l’intérêt de la machette, et de la pierre à affûter, pour tronçonner avec aisance les herbes, les tiges en éléments de taille réduite. Cela gonfle la masse des composts, et constitue un bon paillis.

Répondre