Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Nos carnets de jardin
Règles du forum
Les modérateurs de ce forum supprimeront tout contenu de caractère illégal dès qu'il aura été porté à leur connaissance. Pour que les échanges soient fructueux et que l'ambiance reste conviviale, ils veilleront à ce que la liberté d'expression s'accorde avec le respect des personnes. Les opinions exprimées sont celles des auteurs respectifs, les modérateurs et administrateurs n'en seront pas tenus pour responsables (exceptés concernant les messages postés par eux-mêmes).
Claude
Administrateur
Messages : 16811
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 06 mai 2016, 13:53

Nouvelle journée ensoleillée. De la pluie annoncée pour la semaine prochaine.



LORS de la taille du jeune pied de bignone planté l'an dernier, j'ai récupéré deux tiges feuillues que j'ai transformé aussitôt en boutures.
Et pourquoi ne pas les mettre en cage …… ? :P
1.jpg
Boutures de bignone prêtes à l'envol
(62.51 Kio) Téléchargé 135 fois

Non pas pour les empêcher de se sauver mais pour mener un "bouturage à l'étouffée".
Les branchettes (ici de l'olivier) sont choisies en fonction de leur souplesse, on doit pouvoir les plier en U.
Par dessus la "cage", on installe un petit sac transparent.

Claude
Administrateur
Messages : 16811
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 06 mai 2016, 16:38

UNE branche de saule au moment de l'envol des graines …

download/file.php?id=3251

Claude
Administrateur
Messages : 16811
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 07 mai 2016, 04:23

-CHAMP-
Vendredi : 15 pieds de tomate Cœur de bœuf plantés avec grand soin.

…  GRAND SOIN !  Tsoin, tsoin …  CAISSE À DIRE :

Sur une ligne crééE par la motobineuse qui, je le rappelle ne travaille qu'en surface,
les pieds sont espacés de 1 m. À l'aise. Premier point.

Les pieds forment des groupes de 5 tomatiers consécutifs, et ces groupes sont séparés entre eux par un espace de 2 m que je réserve pour une culture différente. J'AVAIS déjà manœuvré ainsi, c'est-à-dire créer des ilots (4 mètres de PDT) séparés par autre chose, à savoir un semis de capucines et un pied de courgette longue.

Chaque pied a eu droit à un trou de 4 ou 5 litres réalisé à la fourche bêche
et au giro-machin (j'ai perdu le nom de cet outil qu'on enfonce et fait tourner comme un volant),
d'une belle poignée de fumier de cheval et de 2 litres de compost tamisé
pour la gourmandise du tomatier.

Le petit plant et sa dizaine de cm de pousse est sorti de son godet
après un bain de pied prolongé dans la baignoire (oui, j'ai une vraie baignoire en plein champ :D
car je ne me refuse rien ; c'est la vie d' palace ; Palace chez nous).
Tout RAGAILLARDI, le jeune plant est placé sur son lit de terreau tassé
mais le collet reste légèrement en dessous du niveau du terrain
de façon à pouvoir le butter par la suite quand il aura pris de la hauteur.
Ce léger buttage l'amènera à produire plus de racines et à croître en force et puissance !

VOILÀ POUR LES SOINS !

Dois-je rajouter que ces fruits seront mangés par moi-même avec beaucoup de soins également ?
disait celui qui aimerait bien vendre la peau de l'ours……

Claude
Administrateur
Messages : 16811
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 07 mai 2016, 04:33

Photo prise vers 19-20 heures, peu de lumière.
Fichiers joints
1.jpg
Ligne de tomates Cœur de bœuf
(127.07 Kio) Téléchargé 122 fois

Claude
Administrateur
Messages : 16811
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 07 mai 2016, 16:30

Je préfère installer 2 tuteurs par pied de tomate.
Ça sera plus solide et l'exploitation :lol: plus aisée.
1.jpg
(148.2 Kio) Téléchargé 105 fois

Claude
Administrateur
Messages : 16811
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 07 mai 2016, 16:32

Surprise ! Non seulement j'ai beaucoup de tétards dans la baignoire—bassin mais en plus j'y découvre une rainette.
Pas si farouche, elle se laisse photographier de près…
1.jpg
(34.18 Kio) Téléchargé 105 fois

Claude
Administrateur
Messages : 16811
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 07 mai 2016, 23:56

Surpris par la hauteur de ces plants de pomme de terre que j'ai buttés
avec du broyat de pins   mais que je ne me souviens pas avoir plantés…
PDT du portail.jpg
PDT poussant dans la plate-bande du portail
(125.43 Kio) Téléchargé 98 fois

Mianne
Confirmé
Messages : 2491
Enregistré le : 03 août 2013, 09:42
Localisation : Loire-Atlantique

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Mianne » 08 mai 2016, 11:12

C'est chouette les semis spontanés. J'aime bien les surprises. Heu... uniquement les bonnes :D Et ces plantes qu'on n'attendait pas c'est super.

Claude
Administrateur
Messages : 16811
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 08 mai 2016, 13:55

Madame vient de me dire qu'elle avait dû en oublier lors de la précédente récolte.     :lol:
Ceci dit c'est une curiosité que de voir pousser des PDT à l'extérieur dans la plate-bande près du portail et de la boîte aux lettres !

;)



Aujourd'hui, au champ, en contrebas de la serre,
j'ai installé un noisetier resté longtemps en jauge dans une grande poubelle de 80 l.
Et de part et d'autre deux pieds de courgettes longues.
J'ai dû creuser dans une argile bien compacte.
Dans la fosse créée j'ai apporté beaucoup de graviers fins et d'humus.

Ne reste plus que croiser les doigts car ce n'est pas recommandé de transplanter un fruitier un peu avant l'époque des chaleurs.
Il faudra que j'arrose avec régularité.
C'est pour cela que j'ai choisi de planter des pieds de courgette de part et d'autre.

Claude
Administrateur
Messages : 16811
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 08 mai 2016, 17:23

1.jpg
Petite Araignée sur un gros artichaut
(48.6 Kio) Téléchargé 86 fois

Claude
Administrateur
Messages : 16811
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 08 mai 2016, 22:12

Je laisse tomber jardins, campagne, pour la grande ville.

Promenade au port de Nice.
Couleurs de Nice…
1.jpg
(88.64 Kio) Téléchargé 82 fois
1.jpg
(70.39 Kio) Téléchargé 82 fois

Claude
Administrateur
Messages : 16811
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 08 mai 2016, 22:21

Retour matinal au champ.

Plantation d'un noisetier et de 2 pieds de courgettes :
1.jpg
(109.76 Kio) Téléchargé 81 fois
Réalisée avec beaucoup de vieux compost de palmier.

Claude
Administrateur
Messages : 16811
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 09 mai 2016, 10:09

Samedi j'ai acquis le livre de D. Depierre et J-M Lespinasse.
Rappel du titre : Cultiver son potager naturel avec Jean-Marie Lespinasse

C'est un beau livre !

Je vais le lire par petits bouts …… ;)

Mianne
Confirmé
Messages : 2491
Enregistré le : 03 août 2013, 09:42
Localisation : Loire-Atlantique

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Mianne » 09 mai 2016, 13:38

Vi, j'ai bien aimé. Mais on me l'a déjà "piqué" :o Si je veux le relire il faudra que je le réclame (comme tout ce que je prête à fifille :evil: ). Mais comme elle aime, comme moi, le jardinage, je lui pardonne tout (ou presque).

Claude
Administrateur
Messages : 16811
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 09 mai 2016, 14:56

Mianne. J'aimerais bien que mes petits me l'empruntent … mais ils sont loin et éloignés d'une pratique jardinière !   :?

Je me suis dit qu'on pourrait faire la critique de ce livre. Sans chercher des poux aux auteurs, bien sûr.
Par exemple. Une affirmation m'interroge, celle que transformation des débris végétaux enfouis serait anaérobie cf les premières pages). Je me demande si c'est bien vrai, ou si ce n'est vrai que dans certaines terres (sol argileux homogène ?). Dans beaucoup de terre, l'air pénètre.

Claude
Administrateur
Messages : 16811
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 09 mai 2016, 15:00

Un peu de pluie. Un doigt au fond des seaux.

Champ. Remise en état du système de ficelles de la serre. Celles qui sont tendues d'un arceau à l'autre pour éviter l'apparition de poches d'eau énormes !

Mianne
Confirmé
Messages : 2491
Enregistré le : 03 août 2013, 09:42
Localisation : Loire-Atlantique

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Mianne » 09 mai 2016, 15:38

Claude a écrit : . Une affirmation m'interroge, celle que transformation des débris végétaux enfouis serait anaérobie cf les premières pages). Je me demande si c'est bien vrai, ou si ce n'est vrai que dans certaines terres (sol argileux homogène ?). Dans beaucoup de terre, l'air pénètre.
J'ai lu cela dans d'autres ouvrages et, comme toi, je me pose la question. Quid des buttes formées avec du bois, du brf, des herbes de tonte etc et recouverte de terre et de compost ? Apparemment ces buttes sont fertiles. Donc la matière organique se décompose malgré qu'elle soit enfouie. Je pense aussi que tout dépend de la terre, de la profondeur d'enfouissement, du climat, bref de tout un tas de choses qui font que cela marche dans certains cas et pas dans d'autres. Et puis, si le jardinage était si facile à ranger dans les cases, ça deviendrait très vite ennuyeux, non ? Donc, ex-pé-ri-men-ta-tion et on se fait chacun son idée.

Claude
Administrateur
Messages : 16811
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 09 mai 2016, 15:53

Et puis … que penser de la pratique culturale des engrais verts, ces plantes qu'on fait pousser juste pour pOuvoir les culbuter et les enfouir … un peu !

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 12039
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Chichinette 11 » 09 mai 2016, 18:39

anaérobie.
Se dit de l'ensemble des réactions chimiques d'un organisme se produisant en l'absence d'oxygène. Se dit de micro-organismes qui se développent uniquement en l'absence d'oxygène. Se dit d'un propulseur capable de fonctionner en l'absence d'air (par exemple un moteur-fusée).
Une affirmation m'interroge, celle que transformation des débris végétaux enfouis serait anaérobie cf les premières pages). Je me demande si c'est bien vrai, ou si ce n'est vrai que dans certaines terres (sol argileux homogène ?). Dans beaucoup de terre, l'air pénètre.
Qu'une terre soit dite aérée je veux bien mais l'air ne pénètre pas dans la terre tout seul si on ne la remue pas. L'air ça a tendance à monter, pas à descendre. Une fois le végétaux enfouis, les micro-organismes qui ne vivent pas à l'air libre s'en occupent.

Tu n'as jamais enfoui du végétal, même par erreur ?

Voilà un lien qui devrait te rassurer sur le sérieux de JML : http://symbiotech.over-blog.com/micro-organismes-du-sol

Claude
Administrateur
Messages : 16811
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 10 mai 2016, 03:49

Non, l'air n'a pas tendance à monter. Je pense que l'air a tendance à occuper toute la place, tous les très petits vides entre les grains de matière.
Une grande partie des micro organismes qui vivent dans la terre, me semble-t-il, en ont besoin pour vivre ……

L'eau d'arrosage traverse le sol, elle reste un moment plus ou moins long mais elle percole, s'écoule, elle n'est là que de façon temporaire. Quand le terrain est inondé longuement, l'absence d'air modifie les réactions chimiques dans ce milieu inondé.

Claude
Administrateur
Messages : 16811
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 10 mai 2016, 03:59

Chichi,
d'ailleurs la présence d'air dans le sol est attestée
dans cet extrait de la page très érudite que tu m'as conseillé de lire :


Humusphère
: définit la vision dynamique du sol avec son mélange de minéraux, d'eau, d'air, de matières organiques et d'organismes vivants. Elle intègre des sous-ensembles comme la rhizosphère, périphérie des racines où la microflore est la plus concentrée, et la minéralosphère, microflore "silencieuse" qui vit sur les particules minérales du sol. Humusphère = 65% de substances organiques + 20% de petits organismes + 15% de minéraux (argile, sable)

ET plusieurs micro-organismes répertoriés dans la page (celle en question) sont définis comme … aérobie.

Il y a donc de l'air dans la terre fertile que nous cultivons. Quand il n'y en a pas —on est en terrain inondé— on change de milieu, on est dans un marais et l'on a affaire à une végétation bien particulière !



Sans parler des plantes appelées légumineuses dont les nodules des racines (donc sous terre) sont capables de fixer l'azote atmosphérique, c'est-à-dire l'azote de l'air.

Enfin, pensons à un compost noyé qui se met à puer. Pourquoi ?
Parce que l'eau ne s'écoule pas, l'oxygène dissout disparait et les réactions chimiques sont différentes. Elles sont dites anaérobies.

Claude
Administrateur
Messages : 16811
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 10 mai 2016, 22:31

Journée de petits bricolages.
J'ai préparé plusieurs dizaines de godets pour des semis.
J'ai vérifié les effets des ficelles pour courber et orienter les branches des oliviers. On dirait que ça marche. Une fois détachées, :idea: les branches restent en place !

Le soleil commence à me taper sur la tête.

:(



En revenant chez moi à 22HOO, je me suis retrouvé entouré de lucioles. Ce sont les premières de l'année. C'est magique de percevoir ces lumières clignotantes et de respirer le parfum envoûtant des jasmins.


;)

Claude
Administrateur
Messages : 16811
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 11 mai 2016, 12:52

.

Quelle belle période
avec ses floraisons de tous côtés,
si nombreuses qu'on ne peut toutes les citer.
Tillandsia fleuri 110516.jpg
Couleurs de Tillandsia et de Fuchsia
(146.29 Kio) Téléchargé 25 fois

Depuis peu, un actinidia affiche des grappes de boutons floraux……


ENFIN je viens de découvrir le retour à la vie de trois grandes plantes dont je craignais la disparition.

• D'abord les 2 annones dans un grand pot qui ont dû avoir froid cet hiver
car les feuilles n'apparaissent pas au bout des branchettes ligneuses mais près de la base du "tronc". Un soupir de soulagement.
Je vais pouvoir continuer l'expérience : peut-on faire pousser cet arbre exotique chez nous !
Annone : http://www.ethnoplants.com/annona-cherimola_CHERIMOYA/

Annona sp.jpg
Annona sp rescapé ?
(53.46 Kio) Téléchargé 24 fois
• Le pied de câprier en pot est bien reparti. Beaucoup de jolies feuilles rondes.
Ces dernières années, j'ai perdu plusieurs câpriers en pot.

http://www.ethnoplants.com/annona-cherimola_CHERIMOYA/

• Du petit pied de hêtre surgissent enfin des feuilles. Ouf !
Il s'agit d'un pied de 20 cm que j'avais prélevé dans une forêt du 04, en creusant profond pour épargner les racines, et qui dormait dans on pot.
Fichiers joints
Câprier Hêtre.jpg
Câprier à gauche ; hêtre à droite.
(58.71 Kio) Téléchargé 25 fois

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 12039
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Chichinette 11 » 11 mai 2016, 14:28

Le Câprier c'est pas fait pour vivre en pot, surtout dans ta région. Ça aime un sol pauvre, caillouteux et sec, je crois que c'est ce que tu as autour de ta maison, non ?
Dans le coin, il y en a qui dégoulinent des talus où ils se sont semés, talus composés sans doute des pierres retirées des vignes et servant de limites avec les chemins. Bref, trop chouchoutés, ils n'aiment pas trop.

http://nature.jardin.free.fr/arbuste/ft ... inosa.html

Claude
Administrateur
Messages : 16811
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 11 mai 2016, 16:47

Chichi.

MERCI pour cette recommandation. Elle est excellente. Ta remarque est un médicament —une piqûre de rappel—  contre ma procrastination. Je tarde à trouver un point d'attache convenable à mes pauvres câpriers. Je vais m'y mettre…… Promis.     :(



Journée pluvieuse.
Nettoyage de la serre ce qui a autorisé deux guêpes à me faire savoir que je les avais dérangées.    :evil: AÏE deux foiS.

Répondre