Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Nos carnets de jardin
Règles du forum
Les modérateurs de ce forum supprimeront tout contenu de caractère illégal dès qu'il aura été porté à leur connaissance. Pour que les échanges soient fructueux et que l'ambiance reste conviviale, ils veilleront à ce que la liberté d'expression s'accorde avec le respect des personnes. Les opinions exprimées sont celles des auteurs respectifs, les modérateurs et administrateurs n'en seront pas tenus pour responsables (exceptés concernant les messages postés par eux-mêmes).
Claude
Administrateur
Messages : 17242
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 12 juin 2015, 21:45

Serait-il possible de transformer un mal en bien ?
De rendre coopératifs des sangliers sauvages et —à nos yeux— imprévisibles ?

C'est une question avec laquelle je cohabite. Ce n'est pas une idée en l'air, j'ai du biscuit.

On peu remarquer que le sanglier fouille la terre à la recherche des gourmandises qui le font courir la nuit. Mais il préfère comme tout un chacun, comme vous et comme moi, creuser là où c'est plus facile. C'est ans doute la raison pour laquelle des sangliers s'étaient acharné(s) sur ma ligne de légumes, sur la terre que j'avais ameublie. Sans doute, c'était plus facile de creuser après moi. Quelqu'un me disait qu'ils aimaient bien la boue, et cette ligne de culture était irriguée par un tuyau de goutte à goutte. J'avais pensé me protéger de ces initiatives en entourant les pieds des légumes de plusieurs bambous enfoncés à coups de masse.

Sur la planche que je compte mettre en culture, existe plusieurs tuyaux parallèles. Un seul est utile pour l'instant. J'ai pourtant fait goutter les deux tuyaux inutiles. C'était un test.
Surprise, l'examen montre que des sangliers ont creusé le long de ces lignes.
En conclusion, je peux transformer des sangliers en "laboureurs" en me contentant d'irriguer LÀ OÙ j'aimerais qu'ils le fassent.
Elle est pas belle la vie !

Claude
Administrateur
Messages : 17242
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 12 juin 2015, 22:33

Voici les preuves :
3.jpg
Planche en cours de débroussaillage.
(110.99 Kio) Téléchargé 102 fois
Sur la droite, la ligne de légumes travaillées par le jardinais assisté par les équipes de nuit.
Et à gauche, les deux lignes travaillées par les sangliers.
Pour ne pas abîmer les tuyaux noirs, pendant le débroussaillage, je les ai suspendus en l'air.
2.jpg
Lignes travaillées "seulement" par les sangliers.
(133.04 Kio) Téléchargé 102 fois

Claude
Administrateur
Messages : 17242
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 12 juin 2015, 22:47

Sur la ligne de culture, peu de légumes plantés survivants.
Voici le plus beau plant de tomates, encerclé par des bambous fichés en terre et dans un cadre de butte.
Tout autour, la terre a été remuée pas mal de fois par ces fouisseurs impénitents.
J'ai souvent refait la butte de terre autour du pied !    :mrgreen:
1.jpg
Pied de tomate sauvé du désastre.
(114.81 Kio) Téléchargé 103 fois

Claude
Administrateur
Messages : 17242
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 14 juin 2015, 11:23

Enfin le ciel nous souriT. IL a plu hier.  Ce matin, :o c'était grondements et roulements du tonnerre de façon ininterrompue.



Je ressens toujours une douleur dorsale. Ça me réveille 3 ou 4 fois la nuit. :evil:
Mon kiné a parlé d'un problème de bassin.

En modérant mes mouvements —ça m'est difficile de cesser de faire quelque chose alors que le temps passe— j'ai continué à débroussailler dans le champ. En évitant de faire un grand balayage avec le grand bras de débroussaillage. Le kiné m'a dit de ne pas dépasser "10 heures 10 minutes". Heureusement, mon appareil est constitué d'un bras et d'un moteur porté comme un sac à dos. C'est moins lourd à bout de bras.
Encore une séance et je pourrais l'installer ma clôture électrique.   :P

Par endroits, je n'aurai pas besoin de pailler pour obtenir un sol couvert vu que l'épaisseur de la couche de débris végétaux se mesure en centimètres ! Confortable !

plumee
Confirmé
Messages : 10298
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par plumee » 14 juin 2015, 19:02

Je ressens toujours une douleur dorsale. Ça me réveille 3 ou 4 fois la nuit. :evil:
Mon kiné a parlé d'un problème de bassin.

T'as plus qu'à prendre le train ou la voiture et te pointer chez Plumee, en prenant RV chez son ostéopathe de merveille (méthode Poyet et Vernet).

Hein, Xyla?
Venue boitant du genou - qui avait oublié qu'un jardin c'était pour jardiner et pas pour s'affacler-
et partie en dansant.

xyla56
Administrateur
Messages : 4050
Enregistré le : 01 août 2013, 19:11
Localisation : ardèche

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par xyla56 » 16 juin 2015, 04:52

je confirme! mais partir en dansant, c'était plutôt dû au St Joseph excellent que tu m'avais servi :lol: :lol: :lol:

Claude
Administrateur
Messages : 17242
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 16 juin 2015, 07:31

Nuits toujours entrecoupées par un point de douleur. Bon ! mardi et jeudi … c'est kiné ! ON VERRA APRÈS !
MERCI les amies pour vos gentils conseils.
Je regrette que mon médecin ne m'ait même pas examiné le dos (ce que le kiné, lui, a fait), ET il trouvait inutile de passer une radio ou un scanner alors que je lui disais ressentir une douleur différente et différemment placée par rapport à des épisodes lombalgiques anciens !



Mon kiné m'ayant donné des conseils pour limiter la casse avec un débroussailleur à la main —LE FAMEUX 10 HEURES 10— je vais essayer de finir le grand débroussaillage … pour installer une clôture électrique DANS LA FOULÉE. J'ai 20 piquets achetés et je m'en suis fabriqué 5 de plus avec du bois (récupéré) de lit.   :P
J'espère que le terrain ne me collera pas trop aux semelles !

Jean Marie m'a donné 2 plateaux de plants …… à planter !   :P



Bonne nouvelle pour les câpres. Le CÂPRIER acheté il y a peu fleurit. Une beauté ces fleurs blanches auréolées d'étamines comme une coiffure de mode. Et surprise, AU MOINS un câprier de l'an dernier est reparti.

singe
Confirmé
Messages : 3123
Enregistré le : 04 nov. 2013, 14:57
Localisation : VAR et HAUTES ALPES

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par singe » 16 juin 2015, 11:03

Et moi je n'aurai pas vu la floraison du mien, de câprier, car il est dans le sud et ..; je suis à la montagne ! Il avait au moins 40 boutons quand on est parti il y a une semaine, et comme les floraisons splendides sont éphémères ... bouh! bouh!... je ne les verrais pas !
Je n'ai pas encore trouvé le moyen d'être aux deux endroits à la fois !!

Tu nous mets une photo des fleurs ? c'est tellement beau !

Claude
Administrateur
Messages : 17242
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 16 juin 2015, 11:39

Ne t'en fais pas. Il y aura photo. La floraison est échelonnée, Et de courte durée.

Un site intéressant : http://mediterranee.revues.org/117

Claude
Administrateur
Messages : 17242
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 18 juin 2015, 14:31

Clôture électrique.

J'ai fini ce matin de désherber tout le périmètre de la future clôture électrique (anti-sangliers). Parmi les végétaux dominants dans ce champ, je suis confronté à une graminée pauvre donnant une herbe fine et dense. Tellement dense —avec CETTE densité que l'on trouve dans un molleton— que le fil de la débroussailleuse peine à en pénétrer l'épaisseur. TOUT ce hachis de tiges, d'herbe va former un excellent paillis. Et donc une bonne couverture pour le sol.
Parmi les spontanées poussant dans cette terre,l y a aussi de la folle avoine desséchée, du plantain et de fortes tiges d'oseille.

CE SOIR, à la fraîche, je compte planter les piquets. J'en ai fabriqué en plus. J'EN AVAIS PRÉPARÉ en bois percé tous les 20 cm pour permettre le passage des fils. Et j'ai découpé du fer à béton que j'habillerai d'un tuyau d'arrosage —du plastique pour isoler— avec des crochets placé tous les 20 cm ET RÉALISÉ en fil de fer plastifié (de tension).

xyla56
Administrateur
Messages : 4050
Enregistré le : 01 août 2013, 19:11
Localisation : ardèche

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par xyla56 » 18 juin 2015, 14:38

quel courage! mon fils doit installer celle autour du terrain qu'il défriche mais là, c'est avec fer à bétons de 12 mm coupés par le vendeur et queues de cochon pour tenir les rubans.

plumee
Confirmé
Messages : 10298
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par plumee » 18 juin 2015, 18:35

,l y a aussi de la folle avoine desséchée, du plantain et de fortes tiges d'oseille.
Que des plantes de terrain riche. :lol:

quel courage! mon fils doit installer celle autour du terrain qu'il défriche mais là, c'est avec fer à bétons de 12 mm coupés
par le vendeur et queux de cochon pour tenir les rubans.
Je n'aurais jamais cru que des queues de cochon puissent servir en jardinage. Chez nous, on les mange seulement.

Claude
Administrateur
Messages : 17242
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 20 juin 2015, 05:09

Réveillé en pleine nuit. Je repense aux choses à faire dans le champ.

Le débroussaillage sur le pourtour de la planche est fait. Hier tous les piquets ont été enfoncés, et les "queues de cochon" sur les piquets maison faits d'un fer à béton de 1m enfoncé de 40cm recouverts d'un tuyau noir de 70cm. Les queues de cochon ont été réalisés dans un fort fil de fer plastifié (celui destiné aux grillages à mailles).

Hier soir, je suis retourné   y  installer l'arrosage des lignes de goutte à goutte …… là où les sangliers n'avaient pas encore "labouré", histoire de leur laisser encore une chance d'y travailler cette nuit justement. Ce devrait être la dernière nuit, leur dernière chance de m'aider avant la fermeture de la planche. Niak, niaq !

Claude
Administrateur
Messages : 17242
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 21 juin 2015, 10:57

Je n'ai pas tardé à faire une visite matinale. La clôture électrique est bien là. Rien n'a bougé. Aucun piquet n'a été emporté.

Le montage est-il correct ? J'aimerais savoir si l'on prend bien le courant en touchant les fils mais je répugne à y mettre le doigt. Quelqu'un connaît il une méthode pour savoir ?

singe
Confirmé
Messages : 3123
Enregistré le : 04 nov. 2013, 14:57
Localisation : VAR et HAUTES ALPES

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par singe » 21 juin 2015, 11:56

Un tournevis d'"électricien" , en plastique avec une petite lumière au bout : si tu touches et qu'il y a le jus, ça s'allume ?? ...Il me semble avoir vu ça quelque part ...

Mianne
Confirmé
Messages : 2491
Enregistré le : 03 août 2013, 09:42
Localisation : Loire-Atlantique

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Mianne » 21 juin 2015, 15:32

Claude a écrit :
Le montage est-il correct ? J'aimerais savoir si l'on prend bien le courant en touchant les fils mais je répugne à y mettre le doigt. Quelqu'un connaît il une méthode pour savoir ?
Souvenirs, souvenirs.... Adolescente, en vacances avec mes cousins, ils m'avaient fait poser la main sur un poste de radio bricolé. Court-jus. Le courant passait. Pas trop méchant puisque chuis encore là. M'en souviens encore. Les chameaux ! Me souviens aussi de la distribution de paires de claques qui avait suivi :D :mrgreen: :D

Claude
Administrateur
Messages : 17242
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 21 juin 2015, 22:02

Mianne. On les entend encore ces paires de claques bien senties ET BIEN APPLIQUÉES !
   :P

Merci Singe pour le truc du tournevis.    :idea:
Mais je n'en aurai pas besoin.
D'abord j'ai ressenti un petit choc électrique. Les maladroits se débrouillent toujourspar faire ce qu'il ne faudrait pas faire …… :D
Et puis quand j'ai voulu refermer "l'entrée" j'ai entendu un tic tic régulier. Cela correspondait aux chocs électriques provoqués par la ligne qu'on dépose en entrant. Comme je l'avais posé simplement par terre cela faisait contact !
Ça fonctionne.



CE dimanche, j'ai planté des pieds de tomate sur toute une longueur de planche, le long du même tuyau de goutte à goutte et ce dernier fonctionnera toute la nuit.
Sur cette ligne j'ai conservé les 4/5 pieds de tomate épargnés et 4 pieds de courgette (marqués d'un adhésif noir sur la canne. Le reste est planté avec des cœurs de bœuf préparés par JMC.

singe
Confirmé
Messages : 3123
Enregistré le : 04 nov. 2013, 14:57
Localisation : VAR et HAUTES ALPES

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par singe » 22 juin 2015, 19:58

Moi, c'est aujourd'hui : balade en montagne, clôture électrique, - comme on avait pas vu de troupeaux, on s'est dit que le courant ne devait pas y être ... et j'ai attrapé le fil à côté de la poignée !!! Bon , du 12 volts, ce n'est pas trop fort ... Et je n'avais pas de tournevis ! :lol: :lol: :lol: :lol:
Quand on est c.., on est c.. !!!

Claude
Administrateur
Messages : 17242
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 22 juin 2015, 21:17

Ça réveille !
;)

Chez moi, j'ai fini de planter 2 pieds d'une cucurbitacée originale dont j'ai perdu le nom. Le fruit ressemble à une bogue de châtaigne et aurait le goût du concombre.
Et 6 pieds de tomate achetés à Moriez : Brin de muguet, Evergreen, King kaki.

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 12161
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Chichinette 11 » 22 juin 2015, 23:30


Claude
Administrateur
Messages : 17242
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 22 juin 2015, 23:46

J'aimerais bien que ce soit du kiwano mais ça diffère du souvenir que j'en garde (il y avait une photo affichée par le vendeur) et ça difffère aussi des exemples de curcurbitacées hérissées de pointes comme dans cette planche :
http://www.botgard.ucla.edu/html/botany ... 250tx.html

Claude
Administrateur
Messages : 17242
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 23 juin 2015, 00:58

Youpi ! J'ai retrouvé une photo où apparaît ce "concombre des Antilles". En partant de la gauche, c'est le deuxième légume. Son petit nom latin : Curcumis anguria

1.jpg
Foire aux plantes de Moriez (04)
(90.49 Kio) Téléchargé 15 fois
Voir ici : http://www.fermedesaintemarthe.com/A-12 ... es-ab.aspx

Claude
Administrateur
Messages : 17242
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 23 juin 2015, 01:05

Une curiosité. J'avais oublié du compost dans ce vieux sac. Deux pieds de tomate ont réussi à perforer le sac … à moins d'avoir utilisé un trou existant !?
2.jpg
La vie pleine de vie des tomates
(97.55 Kio) Téléchargé 15 fois

Claude
Administrateur
Messages : 17242
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 23 juin 2015, 01:17

La clôture électrique demande beaucoup de piquets équipés de dispositifs pour bloquait le fil à certaines hauteurs (je prévoyais 3 hauteurs) tout en lui permettant de glisser. Ces dispositifs doivent être isolants électriquement parlant car le courant circule des fils à la terre.

Le dispositif le plus économique ressemble à une queue de cochon. On enroule à la main un fil de fer solide et plastifié autour d'un manche à balai ou un tuyau de diamètre inférieur.
1.jpg
(31.06 Kio) Téléchargé 16 fois
On enfonce un piquet à coups de marteau. Ici il s'agit d'un fer à béton de 1cm.
2.jpg
(81.8 Kio) Téléchargé 16 fois

Claude
Administrateur
Messages : 17242
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 23 juin 2015, 01:24

Un tube en plastique (ici une récupération de tuyau d'arrosage) est enfilé sur le fer à béton.
3.jpg
(75.61 Kio) Téléchargé 16 fois
Puis on fait glisser les 3 queues de cochon. On m'avait conseillé de les étager à 20cm, 40cm et 60cm.
4.jpg
(74.47 Kio) Téléchargé 16 fois
Avec une pince (becro) on écrase le fil torsadé autour du tube plastique ) la hauteur souhaitée.

Répondre