Chez Mio et Marie-May

Nos carnets de jardin
Règles du forum
Les modérateurs de ce forum supprimeront tout contenu de caractère illégal dès qu'il aura été porté à leur connaissance. Pour que les échanges soient fructueux et que l'ambiance reste conviviale, ils veilleront à ce que la liberté d'expression s'accorde avec le respect des personnes. Les opinions exprimées sont celles des auteurs respectifs, les modérateurs et administrateurs n'en seront pas tenus pour responsables (exceptés concernant les messages postés par eux-mêmes).
ege
Confirmé
Messages : 6453
Enregistré le : 08 juil. 2015, 17:13
Localisation : vallée du Rhône, Vivarais, Ardèche, près de Tournon alias Tornon, Occitanie

Re: Chez Mio et Marie-May

Message par ege » 21 sept. 2020, 18:15

tu connais pas plumix, c'est une marque sur les pull over des joueurs de badminton, une poule verte avec un coquelicot dans la crête!

Marie_May
Administrateur
Messages : 14551
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Chez Mio et Marie-May

Message par Marie_May » 30 sept. 2020, 16:17

J'ai fait fort hier...
Ramassé les tomates mûres en vue de faire ma troisième ou quatrième tournée de coulis.
Je lave, je coupe, j'ajoute oignon et ail, je fais cuire dans la cocotte, je transvase dans le tamis, je tamise et je remets le résultat sur le feu avec toutes les herbes et épices d'usage.
Et je m'en vais clopin clopan tapoter sur mon clavier pour terminer un état daté - dont je vous expliquerai un jour l'utilité - demandé par un notaire au syndic bénévole que je suis pour ma copropriété parisienne.
Et puis, je sens brusquement comme une odeur....
Mon coulis avait très vachement attaché à la cocotte.
J'ai récupéré ce que j'ai pu mais... il reste une odeur de fumée qui ne part pas. Et pour nettoyer la cocotte, je ne vous fais pas de dessin...

Question cruciale : Devais-je tout virer ?

Aujourd'hui j'ai essayé de mélanger un peu de ce coulis infâme à des haricots verts bien aillés, servis avec du couscous et des merguez poêlées avec quelques rondelles de tomates fraiches - bien aillées.
Ben... c'était passable. Avec un plat bien relevé, beaucoup d'ail et de la bonne volonté, c'est passable.

Donc je ne vais pas virer, mais mettre en petits bocaux avec une marque sur lesdits bocaux pour que nous soyons les seuls à les "déguster".

Mais quand est-ce que j'apprendrai à ne pas faire deux choses à la fois...?

Plumix
Confirmé
Messages : 1277
Enregistré le : 10 janv. 2020, 17:35
Localisation : Ardèche, Vivarais, bordure de la vallée du Rhône

Re: Chez Mio et Marie-May

Message par Plumix » 30 sept. 2020, 16:55

Peut-être peux tu essayer de les utiliser dans un rougail (recette créole). Je pense que le curcuma,le gingembre, l'ail, l'oigon et les saucisses fumées devraient atténuer fortement les effluves désagréables! Ci-joint une recette simple que j'utilise souvent avec succès
(Aïe mes chevilles!)
Recette rougail.docx
(1.38 Mio) Téléchargé 49 fois

Marc
Modérateur
Messages : 3327
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: Chez Mio et Marie-May

Message par Marc » 30 sept. 2020, 17:56

Ben vrai je ne connaissais pas la recette, j'ai fait une copie et je vais essayer !

Comment fais-tu tes coulis Marie-May ??? c'est compliqué ton système...
J'utilise un extracteur à vapeur (gaz, mais le même système existe en électrique). J'extrais le maximum d'eau de la tomate : je la prépare, coupée en gros morceaux, pour un chargement de 4 kg de tomates, j'y ajoute ail, oignon, bouquet garni avec basilic, sel et poivre, je laisse une bonne heure dans l'ébullition, mes tomates ont rendu et je récupère l'eau pour faire des jus que je stérilise ensuite (bouteilles de limonade avec bouchon mécanique). Je passe les tomates au moulin à légumes, trame fine. Je peux aussi faire réduire mais je pense que le coulis est assez épais. je stérilise en bocaux de 350 g (1/3)....j'ai fait 40 pots ! De plus j'ai stérilisé une vingtaine de bouteilles de jus (j'ajoute toujours un peu de coulis pour renforcer le goût : 1 petite louche pour 6/7 litres)

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 13592
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Chez Mio et Marie-May

Message par Chichinette 11 » 30 sept. 2020, 18:52

Plumix, la semaine dernière j'ai fait ma Marie_May avec mon rougail-saucisse mais j'ai eu plus de chance qu'elle car j'ai assez vite senti une petite odeur de cramé.

J'ai bien gratté le fond de ma gamelle pour décoller la tomate qui commençait à attacher et j'ai sauvé mon plat mais franchement, on se serait bien passés du petit goût de brûlé.

Marie_May
Administrateur
Messages : 14551
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Chez Mio et Marie-May

Message par Marie_May » 30 sept. 2020, 22:33

Et moi, donc.....

Marc je fais mes coulis comme toi, mais sans extraction préalable. Je dois avouer que je n'aime pas tellement le jus de tomate en boisson. Donc je cuit les tomates en morceaux avec les mêmes ingrédients que toi (sauf le basilic car je trouve qu'il perd son goût à la cuisson - donc je l'ajoute tout à la fin, dans le plat pour lequel j'ai utilisé le coulis). Quand les tomates ont éclaté et rendu leur jus, je passe le tout au moulin à légumes, trame fine, et je fais réduire (sans brûler...) avant de mettre en bocaux. Les miens sont petits, du type petit pot pour bébé d'un an. Ça fait quoi, 150 gr, peut-être. C'est ce qui nous convient pour une pasta pour deux ou une pizza.
Pour le moment, j'en ai fait une cinquantaine.
Mais je fais aussi des bocaux plus grands (350 et 500 gr) de tomates confites au four.
Et des tomates séchées au soleil.

Chichi, je n'avais jamais aussi bien réussi à cramer ma cocotte. C'était vraiment une cata exigeant un jeu de poignet inhabituellement féroce et un tournemain sans pareil avec le bouchon de laine d'acier. A la fin Mio m'a donné un coup de main tellement j'en avais soupé, j'étais prête à virer la cocotte en question...

Muscardine
Confirmé
Messages : 2085
Enregistré le : 02 sept. 2013, 15:09
Localisation : Ariège

Re: Chez Mio et Marie-May

Message par Muscardine » 01 oct. 2020, 12:13

Cela ne m'arrive pas souvent mais ... ça m'arrive :mrgreen:
Donc quand ça m'arrive, je verse immédiatement la cuisson en cours dans un autre récipient sans gratter le fond. Si ce n'est pas trop cramé et si je n'ai pas du tout gratté le fond le goût de cramé ne passe pas dans le reste du plat. Si la cuisson n'est pas terminée, je la continue dans l'autre ustensile.
Bon pour la gamelle il faut bien gratter ... si si si ....

plumee
Confirmé
Messages : 15714
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Chez Mio et Marie-May

Message par plumee » 01 oct. 2020, 12:53

En faisant tremper ou bouillir avec du bicarbonate de soude, on s'évite bien du mal.
Je me demande si l'eau cendrée n'aurait pas aussi un excellent résultat…
ou tout bêtement, de la cendre et de l'eau pendant un jour ou deux.

ege
Confirmé
Messages : 6453
Enregistré le : 08 juil. 2015, 17:13
Localisation : vallée du Rhône, Vivarais, Ardèche, près de Tournon alias Tornon, Occitanie

Re: Chez Mio et Marie-May

Message par ege » 01 oct. 2020, 14:41

Marie_May a écrit :
30 sept. 2020, 16:17

Mais quand est-ce que j'apprendrai à ne pas faire deux choses à la fois...?
l'autre jour j'ai entendu ma fifille, sollicitée par deux ou trois sources, gamins, mari, .....dire "eh oh, moi je suis "monotâche"
Ca m'a fait rigoler!

Claude
Administrateur
Messages : 25460
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Chez Mio et Marie-May

Message par Claude » 01 oct. 2020, 15:23

:lol:

C’est le monde des ordinateurs qui s’invite gentiment dans le quotidien de nos vies familiales.

plumee
Confirmé
Messages : 15714
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Chez Mio et Marie-May

Message par plumee » 01 oct. 2020, 17:20

Mais quand est-ce que j'apprendrai à ne pas faire deux choses à la fois...?
Il va falloir qu'on fasse toi et moi des recherches généalogiques car on doit avoir des ancêtres
multitâches en commun!
Mais, nous, les femmes, sommes souvent multitâches par nécessité et culture.
Un jour j'ai entendu un oncle critiquer ma tante (en douceur car sinon, gare! :lol: ),
de faire plusieurs choses à la fois.
Elle lui a répondu: "Mais comment veux-tu que je fasse?".
C' est sûr que pendant qu'il se centrait sur son bricolage, elle faisait le ménage, pendant que la machine à laver,
tournait, qu'elle surveillait le fricot et qu'elle répondait au téléphone!

Mon record de cuisson a été de cuire toute la nuit à la lessive, un petit pull en coton blanc, qui avait une tache.
Heureusement à feu doux.
A mon lever, la cuisine était enfumée grave.
Dans la casserole, il restait de la cendre et les bouts de métal de la fermeture éclair.
Oui, je sais, j'ai dû déjà raconter ça mais j'aime trop l'histoire et donc c'est pour ceux qui l'avaient zappée, na.

plumee
Confirmé
Messages : 15714
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Chez Mio et Marie-May

Message par plumee » 01 oct. 2020, 17:24

Marc je fais mes coulis comme toi, mais sans extraction préalable.
Perso, depuis des années, je préfère la conserve de tomate nature, juste débarrassée de sa peau
et faire le coulis au dernier moment.
Bon, OK, en plein hiver, on n'a plus d'herbes aromatiques fraîches mais bon.
Je ne dis pas que c'est la meilleure solution mais c'est celle qui est la plus rapide
et me coûte le moins d'efforts à un moment où le boulot ne manque pas.
Puis, bon, vous savez que la conserverie et moi…

ege
Confirmé
Messages : 6453
Enregistré le : 08 juil. 2015, 17:13
Localisation : vallée du Rhône, Vivarais, Ardèche, près de Tournon alias Tornon, Occitanie

Re: Chez Mio et Marie-May

Message par ege » 01 oct. 2020, 18:21

en matière de tomates, je fais comme toi plumee, mais sans réduire.
après avoir "passé", je laisse refroidir et le lendemain, j'ajoute 1 gramme d'acide salicylique et mets en bouteilles de 50 à 66 cl, les petites bouteilles de bière avec un mécanisme de bouteille de limonade, un peu d'huile par dessus et ça tient deux trois ans si il faut. jamais eu de pb avec

à la cuisson, l'acide se détruit et personne n'a pu me dire en quoi ça se décomposait, même mon fiston chimiste et les pharmaciens du coin, mais je n'ai jamais vu de documentation remettant en cause cette méthode. j'évite aussi d'aromatiser le "tomata" comme ça je peux le préparer de diverses façons.

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 13592
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Chez Mio et Marie-May

Message par Chichinette 11 » 01 oct. 2020, 19:06

je fais mes coulis comme toi, mais sans extraction préalable. Je dois avouer que je n'aime pas tellement le jus de tomate en boisson. Donc je cuit les tomates en morceaux avec les mêmes ingrédients que toi. Quand les tomates ont éclaté et rendu leur jus, je passe le tout au moulin à légumes, trame fine, et je fais réduire (sans brûler...) avant de mettre en bocaux.
Quand j'avais des tomates, je faisais presque comme-pareil, à ceci près

Quand les tomates ont éclaté et rendu leur jus, je passe mets le tout au dans le moulin à légumes, trame fine, au dessus d'un récipient pour récupérer le jus clair dû à la cuisson.

Seulement une fois le trop de liquide évacué je mouline la pulpe à la grille fine et je fais réduire (sans brûler...) avant de mettre en bocaux.

Ce liquide résiduel, plutôt que de le jeter est super pour faire cuire des pâtes ou du riz ou ... et en plus, la cuisson du coulis mouliné dure beaucoup moins longtemps puisqu'il n'y a plus grand chose à évaporer.

Marie_May
Administrateur
Messages : 14551
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Chez Mio et Marie-May

Message par Marie_May » 01 oct. 2020, 20:12

Oui, Chichi, je faisais aussi comme ça il y a quelques années, peut-être sur tes conseils, d'ailleurs. Mais je me suis aperçu que trop souvent, je virais le jus parce que je n'en avais pas eu l'utilité le jour même ou le suivant. Et c'est dommage, je préfère donc le faire évaporer et récupérer les éléments nutritifs. Si j'ai bien compris, Marc l'utilise en boisson après.

A vrai dire, je ne trouve pas que ça prenne très longtemps de faire le coulis pour qu'il soit prêt à l'emploi. Il va directement dans les pâtes, le riz, sur la pizza, etc. Alors que les tomates entières, le coulis liquide en bouteille, il faut le préparer ensuite pour obtenir le plat qu'on désire. Je comprends vos systèmes, mais je me sers peu des tomates entières en hiver. Je me sers des tomates confites, des tomates séchées et du coulis. J'ai une ou deux boites de tomates entières au congélo, pour le Kazou, et voilà.

Ce matin, j'avais décidé de nettoyer une plate-bande de fraises mais je me suis attardée dans la serre où se trouvait l'outil dont j'avais besoin pour la plate-bande. Et il s'est mis à pleuvoir... que c'est agréable de travailler à l'abri, en entendant la pluie tomber sur le plastique, c'est quasiment douillet.
J'ai ramassé les tomates cornue des Andes et Miel du Mexique de la serre, nettoyé dessous, enlevé les feuilles brunes et moches des pieds, rattaché ici et relevé là. Pis, j'ai ramassé des graines de basilic, d'aneth, de salades diverses, repiqué des semis sauvages de blette et de betterave. Oui, une betterave est venue s'échouer dans la serre ne me demandez pas comment et je l'ai laissé monter en graine. Donc j'ai de quoi repiquer au jardin - si le temps le permet. J'ai aussi viré mes deux pieds de concombre mildiousés et ramassé les derniers fruits. Il y a aussi un petit pêcher qui pousse dans la serre. Faut que je le déplace. Mais ce sera pour demain.

Parce que c'était midi, et je suis allée ramasser d'autres tomates au jardin, des jeunes pâtissons, des fraises et des framboises mouillées, des noix, de la salade. Après le déjeuner j'ai refais du coulis et des conserves (coulis, tomates confites, pâtissons-tomates-oignon-ail-herbes). Après les conserves, j'ai coupé les cheveux de Mio, vu un docu sur la chaine chinoise et fait la vaisselle. Après j'ai fait le pain pour demain. Et maintenant, je suis FATIGUÉE.

plumee
Confirmé
Messages : 15714
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Chez Mio et Marie-May

Message par plumee » 02 oct. 2020, 07:00

et en plus, la cuisson du coulis mouliné dure beaucoup moins longtemps puisqu'il n'y a plus grand chose à évaporer.
C'est la même chose pour les coings dont j'extrais le jus à la vapeur pour faire de la gelée.
Puis je passe la pulpe au moulin à légumes pour faire de la pâte de coing.
Cuisson qui dure 10mn au lieu des 45mn à Mijo par la méthode normale.
Tout ça parce que la majorité du jus a été ôtée.
Il me vient une idée: une pâte de tomate (sucrée), ça donnerait quoi?
En tous cas, ce serait sûrement très joli, non?
Côté tomates, cette année fut sous le signe de la tomate cerise, principalement du Mexique.
Et en voilà, et en voilà, et en voilà encore!
Les plants ont été de vrais arbres de Noël et comme j'en avais mis plusieurs, ce fut une belle l'abondance.
Parce que c'était midi, et je suis allée ramasser d'autres tomates au jardin, des jeunes pâtissons, des fraises et des framboises mouillées, des noix, de la salade. Après le déjeuner j'ai refais du coulis et des conserves (coulis, tomates confites, pâtissons-tomates-oignon-ail-herbes). Après les conserves, j'ai coupé les cheveux de Mio, vu un docu sur la chaine chinoise et fait la vaisselle. Après j'ai fait le pain pour demain. Et maintenant, je suis FATIGUÉE.
Roooooooo… :lol:

Marie_May
Administrateur
Messages : 14551
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Chez Mio et Marie-May

Message par Marie_May » 02 oct. 2020, 18:01

Tu peux aussi essayer de faire de la gelée de tomate avec le jus... :lol:

Muscardine
Confirmé
Messages : 2085
Enregistré le : 02 sept. 2013, 15:09
Localisation : Ariège

Re: Chez Mio et Marie-May

Message par Muscardine » 02 oct. 2020, 18:33

J'ai goûté une fois de la confiture de tomates rouges mélangées à ... pommes et citron je crois ? C'était sympa, cela avait vaguement le goût de la confiture d'abricots.

ege
Confirmé
Messages : 6453
Enregistré le : 08 juil. 2015, 17:13
Localisation : vallée du Rhône, Vivarais, Ardèche, près de Tournon alias Tornon, Occitanie

Re: Chez Mio et Marie-May

Message par ege » 02 oct. 2020, 19:21

ha , y a de la pomme aussi!

Marc
Modérateur
Messages : 3327
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: Chez Mio et Marie-May

Message par Marc » 02 oct. 2020, 20:19

Confiture tomates vertes avec oranges...sans pomme

Marie_May
Administrateur
Messages : 14551
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Chez Mio et Marie-May

Message par Marie_May » 03 oct. 2020, 10:34

Ben oui, faut sûrement de la pomme ou du citron pour faire de la confiote avec de la tomate - pour le sucre et la pectine.
La confiture de tomate, j'ai essayé, ça ne m'a jamais rien dit. Vous savez bien... les goûts et les couleurs...

Marie_May
Administrateur
Messages : 14551
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Chez Mio et Marie-May

Message par Marie_May » 04 oct. 2020, 10:38

Il pleut et il pleut toujours.
Hier, avec imper et chapeau, je suis allée de nouveau ramasser les tomates, rouges mais pas encore très mûres. Fais trois bocaux de sauce, un peu acide à mon goût.
Et j'ai ramassé les poivrons à peu près rouges (carrés, longs) les piments types Espelette et laissé les piments Cayette qui ne sont pas tous mûrs. Mis tout ça au congélo.
Mais je crois que je vais aller chercher le pied entier et le suspendre, comme j'avais fait il y a deux ans. Ça marche très bien.
Si ça continue, je rentrerai aussi les pieds de poivrons pour les suspendre de la même façon et les laisser finir de mûrir.
J'ai finalement deux pieds de rocotillos au jardin. Ils sont encore complètement verts et pas très gros. Je vais attendre avec ceux-là. J'en ai un pied très gros dans la serre, que j'avais planté l'an dernier, "pour voir" et qui est formidablement reparti. Celui-là va rester où il est cette année aussi.
Ça peut monter jusqu'à quelle hauteur, un piment rocotillo, Ege ?

Plume, as-tu été regarder ton poivrier de Sichuan ? Je l'ai oublié, il est dans un coin du jardin un peu éloigné. La dernière fois, les grains étaient bien formés. Je ne me rappelle plus le mois où ils se ramassent, mais je sais qu'il faut qu'ils soient ouverts pour que la graine noire tombe. S'ils sont ouverts maintenant, ils doivent être complètement lessivés.....

ege
Confirmé
Messages : 6453
Enregistré le : 08 juil. 2015, 17:13
Localisation : vallée du Rhône, Vivarais, Ardèche, près de Tournon alias Tornon, Occitanie

Re: Chez Mio et Marie-May

Message par ege » 04 oct. 2020, 18:35

mon rocotillo de deux ans, il fait bien 1,50 m voire un peu plus.
le rocotto, un peu plus mais il est tout en feuilles!

plumee en a un de super de rocotillo, avec des fruits grands comme des assiettes, enfin des assiettes de dinnette, mais c'est mahouse quand même

plumee
Confirmé
Messages : 15714
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Chez Mio et Marie-May

Message par plumee » 04 oct. 2020, 19:20

plumee en a un de super de rocotillo,
C'est vrai qu'il est waouh!
Mais je signale qu'il pousse dans la butte/lasagne semi-enterrée, au pied du trou à déchets de cuisine.
Alors, il peut flamboyer le coco!

Marie_May
Administrateur
Messages : 14551
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Chez Mio et Marie-May

Message par Marie_May » 04 oct. 2020, 19:36

Et ton poivrier de Sichuan, il en est où ?

Répondre