Chez Mio et Marie-May

Nos carnets de jardin
Règles du forum
Les modérateurs de ce forum supprimeront tout contenu de caractère illégal dès qu'il aura été porté à leur connaissance. Pour que les échanges soient fructueux et que l'ambiance reste conviviale, ils veilleront à ce que la liberté d'expression s'accorde avec le respect des personnes. Les opinions exprimées sont celles des auteurs respectifs, les modérateurs et administrateurs n'en seront pas tenus pour responsables (exceptés concernant les messages postés par eux-mêmes).
Marc
Modérateur
Messages : 2822
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: Chez Mio et Marie-May

Message par Marc » 15 févr. 2020, 10:55

Tous les jardins installés sur des pentes sont (ont été) bordés par des murs en pierre sèche, j'en ai construit et j'en vois très souvent encore. C'était aussi une façon de clôturer un terrain. Je prenais garde de bien croiser les moellons et les placer en quinconce de sorte que le point d'appui se répartisse sur une grande surface, en largeur et en profondeur....l'eau passe mais pas la terre. Le plus grand que j'ai construit faisait 5 à 6 m de long, 1 m de profondeur sur 2 m de hauteur

Marie_May
Administrateur
Messages : 14419
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Chez Mio et Marie-May

Message par Marie_May » 16 févr. 2020, 16:49

Mio en a fait de très nombreux, Marc. Mais il en a un peu marre. L'âge et la santé, etc... Donc faut trouver des palliatifs - ou des sous !

Marie_May
Administrateur
Messages : 14419
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Chez Mio et Marie-May

Message par Marie_May » 16 févr. 2020, 16:51

Plumee, merci pour Albinia mais je n'aime pas trop les tomates blanches. Va savoir pourquoi...
Et puis je t'ai tapé (plumée...?) tellement de fois!

Marc
Modérateur
Messages : 2822
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: Chez Mio et Marie-May

Message par Marc » 16 févr. 2020, 16:55

Marie_May a écrit :
16 févr. 2020, 16:49
Mio en a fait de très nombreux, Marc. Mais il en a un peu marre. L'âge et la santé, etc... Donc faut trouver des palliatifs - ou des sous !
Moi itou, c'est un souvenir d'il y a 30 ans !!!

ege
Confirmé
Messages : 6256
Enregistré le : 08 juil. 2015, 17:13
Localisation : vallée du Rhône, Vivarais, Ardèche, près de Tournon alias Tornon, Occitanie

Re: Chez Mio et Marie-May

Message par ege » 17 févr. 2020, 11:23

MM, stop, l'Albinia n'est pas blanche, c'est la tomate qu'on trouve dans tous les supermarchés de france & de navarre, la grosse bouse plissée et translucide étiquetée "cœur de bœuf", sauf que c'en est pas une!

mais cultivée chez soi, dans des conditions naturelles, elle est excellente.

attention quand même avec les échanges de graines de sollanacées, maintenant, avec ce virus qui se répand, va falloir connaître le pedigree de l'obtenteur

plumee
Confirmé
Messages : 15243
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Chez Mio et Marie-May

Message par plumee » 17 févr. 2020, 15:42

Comme dit Ege, l'Albinia Liguria n'est pas blanche du tout.
A mon avis, ce n'est pas non plus la toute pleine de plis des super marchés mais une cousine.

T'as pas dû lire ce qu'en dit la Sainte Marthe… qui ne tarit pas d'éloge à son sujet et comme elle a raison!
Et puis je t'ai tapé (plumée...?) tellement de fois!
Ah ben bravo!
Parce que tu te sens des scrupules, tu hésites à me re-taper et tu préfères me priver du plaisir
de donner et faire plaisir ? :cry:
Eh ben, c'est pas gentil. :x Na. :D

Claude
Administrateur
Messages : 24542
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Chez Mio et Marie-May

Message par Claude » 17 févr. 2020, 19:09

Pffttt ! Tu as raison Plumette, t’as affaire à un ingrat (j’avons pas dit un nain gras, M. Ége).
Il ne cherche pas à te faire plaisir, c’est le cadet de ses soucis, ou bien il a peut-être oublié que te demander quelque chose c’est faire monter le niveau d’hormone du bonheur dans ta caboche. Mais s’il a oublié c’est même pas une excuse. Fi !

ege
Confirmé
Messages : 6256
Enregistré le : 08 juil. 2015, 17:13
Localisation : vallée du Rhône, Vivarais, Ardèche, près de Tournon alias Tornon, Occitanie

Re: Chez Mio et Marie-May

Message par ege » 17 févr. 2020, 21:01

me sens pas visé avec mes 2,20m et mes 65 kg!

Marie_May
Administrateur
Messages : 14419
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Chez Mio et Marie-May

Message par Marie_May » 02 mars 2020, 12:15

Mes petites graines de tomates-piments-poivrons-aubergine poussent vaillamment dans mon banc de semis, au chaud, et sous l'éclairage psychédélique des mes petites lampes violettes. Comme d'hab', les gens se demandent en passant s'il y a des possibilités de guincher ou de s'envoyer en l'air aux Cayrouses...

L'Albinia - qui n'est donc pas blanche, en dépit de son nom qui le laisse entendre - ben non, je connaissais pas. Même si Sainte-Marthe prie pour elle. A l'occasion je veux bien tester, ne serait-ce que pour te faire plaisir, Plumee, mais pour cette année, c'est trop tard. J'ai plus de place.

J'ai semé des petits pois, des petits oignons, de l'épinard, de la salade (dernières graines de cressonnette du Maroc) et chepukoi.
Il pleut à verse, pas moyen de retourner ajouter des petits pois qui réussissent bien ici. J'en ai encore au congélateur et on en a mangé à foison. Je voudrais réessayer les pois capucines qui sont si jolis avec leurs fleurs violettes.
Et puis mettre des pommes de terre hâtives (amandines) gardées de l'an passé.

Mio a motocultivé la presque totalité du jardin, un jour de courage (bonjour les liserons...) mais je ne peux pas lui en vouloir, c'est quand même bien pratique d'avoir une terre prête à recevoir les graines sans sortir la grelinette. Cela dit je la sors quand même pour ouvrir les rayons et enlevé un maximum de racines de liserons. Après je recouvre dès que tout est sorti. Il faut que je sème des engrais verts là où je ne travaille pas tout de suite. J'ai de la moutarde de l'an passé, ça va-t-y le faire ?

Claude
Administrateur
Messages : 24542
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Chez Mio et Marie-May

Message par Claude » 02 mars 2020, 13:59

Pour la moutarde, je ne sais pas.
Là où j’en avais fait pousser l’an dernier, ça s’est ressemé. Je l’ai vu en … passant sur la route.

plumee
Confirmé
Messages : 15243
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Chez Mio et Marie-May

Message par plumee » 02 mars 2020, 15:47

J'ai de la moutarde de l'an passé, ça va-t-y le faire ?
Bien sûr! Ça doit avoir le même temps de péremption que les autre crucifères, à savoir la famille radis/choux.
Si tu doutes, tu en sèmes de suite sur du coton: ça germe très vite.
M'est avis que tu auras la réponse avant vendredi/samedi, jours feuilles ***.

Marie_May
Administrateur
Messages : 14419
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Chez Mio et Marie-May

Message par Marie_May » 08 mars 2020, 17:28

J'ai enfin trouvé un créneau non pluvieux pour planter des patates hâtives. Des amandines. Coup de chance, c'est un jour racine. J'ai vu ça dans le calendrier lunaire qu'on m'a donné dans un supermarché de jardinage.
Quatre petits rangs. 48 pommes de terre. Et je suis crevée. Ah, ma pauv' dame, on rajeunit pas...
Je vais aller m'écraser dans mon fauteuil avec une tasse de thym et mon Orwell - celui qui parle de la pauvreté dans le nord de l' Angleterre dans les années 30, après la Dépression. Ce n'est pas un livre amusant, mais ça me permet de considérer la période actuelle avec un peu plus d'optimisme.

ege
Confirmé
Messages : 6256
Enregistré le : 08 juil. 2015, 17:13
Localisation : vallée du Rhône, Vivarais, Ardèche, près de Tournon alias Tornon, Occitanie

Re: Chez Mio et Marie-May

Message par ege » 08 mars 2020, 18:44

oh, le père orwell, en terme de pronostics l'était plutôt pas mal, mieux en tous cas que les économistes de tout poil!

Marc
Modérateur
Messages : 2822
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: Chez Mio et Marie-May

Message par Marc » 10 mars 2020, 13:44

1984....Pas la peine de le relire....nous y sommes !

ege
Confirmé
Messages : 6256
Enregistré le : 08 juil. 2015, 17:13
Localisation : vallée du Rhône, Vivarais, Ardèche, près de Tournon alias Tornon, Occitanie

Re: Chez Mio et Marie-May

Message par ege » 10 mars 2020, 20:06

tu nous rajeunis!

Marie_May
Administrateur
Messages : 14419
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Chez Mio et Marie-May

Message par Marie_May » 11 mars 2020, 10:10

Ce qui vaut la peine d'être lu, c'est "Le Quai de Wigan". Dans la première partie, il décrit la misère de chômeur qu'il va voir de très très près, en vivant chez eux. Et dans la seconde, il questionne les raisons de l'échec de la gauche auprès des populations qui pourtant serait tentées de l'adopter (gauche qu'il appelle "socialism", je ne sais pas comment c'est traduit). C'est très clairvoyant. Il a aussi une approche originale du "progrès" et de la place de la machine dans la société. Une de ses réflexions qui résonnent aujourd'hui, c'est comment un politicien qui apparaît au premier abord inoffensif parce que clownesque peut parfaitement réussir son ascension. On en a actuellement plusieurs exemples.
En revanche, il exècre apparemment les végétariens et autres "buveurs de jus de fruits", Quakers, . Il sait lui-même très bien qu'il partage les préjugés de la middle-class dont il est issu et se le reproche quand il s'agit de la classe ouvrière. Mais vis-à-vis des "hippies" de l'époque (quand le mot n'était pas encore inventé, on est en 1935-36) il n'a pas d'indulgence, ça l'agace que la gauche soit représentée par des barbus en sandales et en short ou par des tenants de la machine et de l'économie sans âme. Il voudrait qu'on se concentre sur ce qui importe et parle à tous : pas seulement le végétarisme ou le progrès par les machines, mais la justice et la liberté.

Claude
Administrateur
Messages : 24542
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Chez Mio et Marie-May

Message par Claude » 11 mars 2020, 12:49

Comme quoi, il faut lire et ou relire.

Marie_May
Administrateur
Messages : 14419
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Chez Mio et Marie-May

Message par Marie_May » 12 mars 2020, 09:20

Il s'en prend aussi au vocabulaire des communistes, le fait qu'ils répètent trop souvent des phrases toutes faites comme "valeurs bourgeoises" ou "solidarité prolétarienne", qu'ils n'incluent pas dans le prolétariat des travailleurs pauvres autres que les ouvriers, comme les petits employés, les petits fonctionnaires, ces "cols blancs" si nombreux et si mal rémunérés de l'entre-deux guerres, cela à un moment où il fallait un parti de gauche solide et massif pour lutter contre le fascisme qui se répandait en Europe. Il estimait que le vocabulaire utilisé n'était pas assez inclusif et que les cols blancs ne pouvaient s'y reconnaître.
Ça aussi, je trouve que c'est intéressant. Parce que le vocabulaire et les formules toutes faites, ça existe toujours. Le rejet de classe aussi, même si les classes ont bougé. Aujourd'hui ce serait plutôt le contraire. Les syndicats n'incluent pas les chômeurs, la gauche est plutôt "cols blancs" aujourd'hui, (profs et éducateurs, fonctionnaires en général) représentative de la classe moyenne et moins des ouvriers ou de ce qu'il en reste.
En Angleterre, à l'époque, on se reconnaissait à son accent. Chaque couche de la société, chaque région avait le sien propre. Ça n'existait pas vraiment chez nous, cette stratification, je pense. Mais ça ne m'étonnerait pas que ça existe toujours là-bas.

ege
Confirmé
Messages : 6256
Enregistré le : 08 juil. 2015, 17:13
Localisation : vallée du Rhône, Vivarais, Ardèche, près de Tournon alias Tornon, Occitanie

Re: Chez Mio et Marie-May

Message par ege » 12 mars 2020, 14:02

"c'est ben vrai ça"!
ben si il y a toujours des parlers propres à chaque couche, mais c'e'st plutôt celle d'un rôle social que d'un milieu d'origine:
écoutes un chasseur, un rappeur, un bobo, un boomer, ................

les argots ne sont pas morts!
https://duckduckgo.com/?q=l+argot&t=h_& ... em3PVMsy8g

Marie_May
Administrateur
Messages : 14419
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Chez Mio et Marie-May

Message par Marie_May » 12 mars 2020, 18:40

Il ne s'agit pas de "parler" ou de langage, Ege. Selon Orwell, l'origine sociale des Anglais se reconnait à leur accent, pas tellement aux mots qu'ils emploient. Je crois que c'est toujours valable aujourd'hui, là-bas. Selon qu'ils prononcent ou non les H, qu'ils mettent l'accent tonique ici ou là, qu'ils disent è ou aï, etc. (Rappelle toi Eliza Doolittle dans My fair Lady... Les mots qu'elle dit sont bien anglais mais presque méconnaissables à cause de l'accent.)
Nous on a des argots divers et variés. Et aussi des façons de prononcer selon qu'on est de telle ou telle région. Moins selon qu'on est allé à l'Ecole Normale ou dans une école de commerce. Me semble-t-il. C'est vrai que les jeunes des banlieues ont une tchatche bien à eux, mais les jeunes de quartiers plus favorisés aussi. C'est pas une question d'accent, mais de vocabulaire. Enfin je crois.

Marie_May
Administrateur
Messages : 14419
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Chez Mio et Marie-May

Message par Marie_May » 12 mars 2020, 19:45



Mes tomates commencent à mettre des vraies feuilles



En revanche les poivrons-piments-aubergines sont plus paresseux. Tous les ans je me dis que je ne vais plus faire d'aubergines et tous les ans je remets ça. Tant que j'ai des graines, je continue. Mais c'est pas tous les ans le grand succès.


Et voilà ma belle installation avec éclairage psychédélique...

Marie_May
Administrateur
Messages : 14419
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Chez Mio et Marie-May

Message par Marie_May » 12 mars 2020, 19:49

On a eu une belle journée, presque chaude aujourd'hui. J'en ai profité pour bosser au jardin. J'ai semé un mélange de carottes-salades-radis.
J'ai aussi planté les oignons jaunes et rouges. Et Mio a refait les allées en enlevant de la terre qu'il a jeté sur vers le haut... avec les mottes d'herbe. J'ai plus qu'à ratisser-secouer les mottes et les virer. Trois fois rien.

Claude
Administrateur
Messages : 24542
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Chez Mio et Marie-May

Message par Claude » 12 mars 2020, 20:56

Ton mélange de graines tu l’as semé à la volée sur une grande surface ?

Marie_May
Administrateur
Messages : 14419
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Chez Mio et Marie-May

Message par Marie_May » 13 mars 2020, 08:53

J'ai fait des rayons, mais tu peux faire comme tu veux, travailler en carré, en cercle ou en triangle sans gêner personne.

ege
Confirmé
Messages : 6256
Enregistré le : 08 juil. 2015, 17:13
Localisation : vallée du Rhône, Vivarais, Ardèche, près de Tournon alias Tornon, Occitanie

Re: Chez Mio et Marie-May

Message par ege » 13 mars 2020, 11:20

quelle installation MM, on se croirait chez les néos ardéchois en train de cultiver leur beuh bio!

Répondre