La pollution de l'air ça n'existe pas !

l'actualité, les projets, les envies, bref tout ce dont vous avez envie de parler !
Règles du forum
Les modérateurs de ce forum s'efforceront de supprimer ou éditer tous les messages à caractère répréhensible aussi rapidement que possible. Toutefois, il leur est impossible de passer en revue tous les messages. Vous admettrez donc que tous les messages postés sur ce forum expriment la vue et opinion de leurs auteurs respectifs, et non celles des modérateurs ou des administrateurs (excepté des messages postés par eux-mêmes) et par conséquent qu'ils ne peuvent pas être tenus pour responsables des discussions.
Répondre
Claude
Administrateur
Messages : 24553
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

La pollution de l'air ça n'existe pas !

Message par Claude » 14 mars 2014, 20:22

En bref.
Un titre choc pour vous montrer une photo comparative qui vaut plusieurs discours :

http://abonnes.lemonde.fr/planete/artic ... _3244.html

Claire
Confirmé
Messages : 3627
Enregistré le : 02 août 2013, 09:40
Localisation : Sarthe Est limite Perche Zone 8

Re: La pollution de l'air ça n'existe pas !

Message par Claire » 15 mars 2014, 09:13

Chez nous aussi, nous avons un voile de pollution. Hier, bizarre, beau temps, mais comme un voile de brume ! Ce matin, le voile est encore là et je n'arrive pas à savoir s'il va pleuvoir ou non, bizarre, bizarre et inquiétant.

Marie_May
Administrateur
Messages : 14427
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: La pollution de l'air ça n'existe pas !

Message par Marie_May » 15 mars 2014, 09:46

Chez moi, pareil, Claire, un voile grisonnet sur la vallée du Lot. Et en allant voir sur http://www.oramip.org/oramip/prevision-aujourdhui qui donne pour la région Midi-Pyrénées l'état de l'air et les prévisions pour demain, Entraygues qui est normalement dans le 2,3,4, (très bon ou bon) est aujourd'hui dans le 5 (moyen).

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 13337
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: La pollution de l'air ça n'existe pas !

Message par Chichinette 11 » 15 mars 2014, 11:34

Ici aussi c'est laiteux mais c'est ce que j'appelle un voile de beau temps. Typiquement ce qui nous empêche de voir le Canigou du bord du canal parce qu'il fait "trop beau" alors que lorsqu'il fait plus gris on le voit bien (à condition qu'il ne soit pas pris dans les nuages bas).
De toutes façons, avec la tram qui s'est levée de bon matin, la pollution ne risquerait pas de stagner :roll:

Claude
Administrateur
Messages : 24553
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: La pollution de l'air ça n'existe pas !

Message par Claude » 16 mars 2014, 16:19

Pendant que Canal diffuse une course voitures, de Formule 1, par dépit, je copie colle une analyse parue sur le site de Libé.

DÉCRYPTAGE

Plus de la moitié des Français était hier sous la menace d’une pollution essentiellement due à l’automobile. Pourtant, les autorités se contentent de demi-mesures.
Drôle d’époque où beau temps ne rime plus avec joie et insouciance. Où l’air est cotonneux, trouble, teinté de gris orangé, menaçant. Où il faut éviter de faire du sport, de promener les bambins… Bref, où respirer nuit gravement à la santé. Depuis plus d’une semaine, la pollution aux microparticules touche à nouveau une bonne partie des Français. Le seuil d’alerte, c’est-à-dire le niveau maximum de mise en garde, était dépassé hier dans plus de trente départements, surtout dans la partie nord du pays et la vallée du Rhône. Et pas de signes d’amélioration aujourd’hui.

Face à l’urgence, les autorités commencent à lever un petit doigt. «A la demande du Premier ministre et en accord avec le président de la région Ile-de-France», dixit le ministère de l’Ecologie, les transports publics franciliens seront gratuits à partir de ce matin et jusqu’à dimanche soir (ce sera aussi le cas à Caen et Rouen, et aujourd’hui à Reims). En Ile-de-France, «des mesures ont été prises par la préfecture de police pour baisser de 20 km/h la vitesse autorisée sur les routes, détourner les poids lourds en transit et limiter les émissions des sites industriels». La ville de Paris a quant à elle décidé de rendre gratuits Autolib et Vélib pendant tout l’épisode de pollution. Autant de gouttes d’eau qui masquent mal l’inaction des pouvoirs publics depuis des décennies.

«L’urgence, c’est de ne plus céder aux lobbies des pétroliers et des constructeurs automobiles», lance Nadir Saïfi, vice-président de l’association Ecologie sans frontière, qui a déposé mardi une plainte contre X au tribunal de grande instance de Paris pour «mise en danger de la vie d’autrui». Une procédure à laquelle se sont jointes les associations Respire, Rassemblement pour la planète et la Fnaut (Fédération nationale des associations d’usagers des transports), qui réclame des mesures préventives pour réduire l’impact de la circulation routière. Mercredi, trois salariés de l’ONG Agir pour l’Environnement ont, eux, décidé de faire usage de leur droit de retrait (qui permet, quand on est confronté à un danger grave et imminent pour sa vie ou sa santé, de quitter son lieu de travail pour se mettre en sécurité). Ils ont «appelé l’ensemble des salariés exposés à cette pollution, au premier rang desquels les travailleurs ayant une activité physique (agents de circulation, éboueurs, travailleurs du bâtiment, coursiers…) à recourir à ce droit de retrait». Ce qui mettrait une belle pression sur les autorités. En attendant, petit état des lieux.


Qu’est-ce qui pollue ?

Homo-automobilicus ! «Il existe plusieurs sources de pollution, mais la voiture est la principale», signale Sébastien Vrey, de l’association Respire. Des millions de véhicules circulent tous les jours en Ile-de-France et leurs pots d’échappement pourrissent nos poumons et nos horizons. La particule fine, en suspension dans l’air, ne pèse rien, (10 micromètres voire 2,5 micromètres) mais elle se loge dans nos systèmes respiratoires. Tout comme celles des cheminées et du poêle à bois…

Quels sont les risques ?

Un être humain respire 9 litres d’air par minute. Quand celui-ci est vicié, le corps déguste. Poumons, cerveau, veines… les particules fines s’infiltrent partout. Le programme «Air pur pour l’Europe» (Clean air for Europe, Cafe) mené par la Commission européenne entre 2001 et 2006, a comptabilisé les années d’espérance de vie perdues à cause de cette pollution. Au total, cette pollution pernicieuse provoquerait 348 000 décès prématurés par an en Europe dans la population de plus de 30 ans. En France, elle entraînerait 42 090 morts prématurées, l’équivalent de la ville de Cherbourg, selon le tableau des impacts sur la santé par pays réalisé par le programme Cafe. Et on évoque le chiffre de 600 000 journées d’arrêt maladie rien qu’en respirant !

Qu’est-ce qui a été fait ?

Très peu. Et quand des mesures préventives existent, elles sont vite enterrées ou reportées. «En France, la première loi sur l’air date de 1961. Mais celle qui est inscrite dans le Code de l’environnement, la loi Lepage de 1996, n’a hélas pas eu beaucoup d’effets : l’Etat, frappé d’inertie, n’a pas sorti les décrets nécessaires», explique Arnaud Gossement, avocat spécialiste en droit de l’environnement. Des mesures ont été prises, au fil des années, pour lutter contre la pollution d’origine industrielle (via, notamment, la loi sur les installations classées). Mais ça coince - c’est un euphémisme -, sur l’automobile.

Il y a bien eu quelques mesures, symboliques et/ou abandonnées, comme la journée sans voitures ou la pastille verte. Mais «à part les normes européennes qui nous ont imposé les pots catalytiques, il n’y a pas eu grand-chose de concret jusqu’aux Zapa», poursuit Gossement. Les Zapa? Des «Zones d’actions prioritaires pour l’air» prévues par le Grenelle de Nicolas Sarkozy, visant à interdire les centres-villes aux véhicules les plus polluants. Une dizaine de villes, dont Paris, Lyon et Bordeaux, devaient les expérimenter. Las, face à la levée de boucliers (élus locaux, constructeurs automobiles, commerçants, automobilistes…), les villes en question ont reculé.

Tout comme le gouvernement Ayrault, qui a enterré le projet pour le remplacer par un «Plan d’urgence pour la qualité de l’air». Lequel est jugé très insuffisant. «Il s’agit de 38 mesurettes qui ne sont en fait que du vent, des beaux discours», tempête Jean Macheras, de la Fnaut. Dans un communiqué dégainé hier, l’association d’usagers voit rouge : «Non seulement le gouvernement et les collectivités locales se contentent de mesures provisoires de réduction des vitesses de circulation et de conseils de prudence («ne bougez plus, ne respirez plus»), mais leurs décisions en temps normal favorisent la croissance du trafic routier».

Et de dénoncer la construction de nouvelles autoroutes urbaines (A45, A31 bis, grand contournement ouest de Strasbourg), le report de l’écotaxe («qui favorise le transport par camions et, en privant l’Etat de recettes importantes, bloque d’indispensables investissements de transports collectifs en site propre»), le report à 2015 - et encore à un niveau marginal - de l’alignement de la fiscalité du gazole sur celle de l’essence et le refus de taxer le kérosène des avions.

Que faudrait-il faire ?

En gros, l’inverse de ce qui est fait aujourd’hui. «Tout le monde le sait : il faut enfin cesser d’encourager le diesel, en agissant sur la fiscalité», résume Arnaud Gossement. «Et instaurer des péages urbains, comme à Londres, Milan ou Stockholm. Ou généraliser les 30 km/h en ville», complète Macheras.

Et de conclure : «Tout n’est pas noir, certaines villes telles que Strasbourg, Nantes ou Grenoble ont fait de très bonnes choses pour développer les modes de transport alternatif comme le tramway ou le vélo. C’est surtout l’Etat qui est en cause.»

Laure NOUALHAT et Coralie SCHAUB



SUR LE MÊME SUJET
DÉCRYPTAGE
Pollution : beaucoup de vent, peu d’action Par Laure Noualhat et Coralie Schaub
ARTICLE + CARTE + VIDÉO
Plus de 30 départements en alerte à la pollution
TRIBUNE
La qualité de l’air, une priorité ? Par Éva Sas
ECLAIRAGE
Pollution: les Verts se battent dans le vide Par Pascale Nivelle
EDITORIAL
Pollution : la politique de la rustine Par François Sergent

Marie_May
Administrateur
Messages : 14427
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: La pollution de l'air ça n'existe pas !

Message par Marie_May » 16 mars 2014, 18:12

Le gouvernement vient d'apporter une réponse: lundi à partir de 5h30 du matin, circulation alternée à Paris. "Dans la pratique, seuls les véhicules, y compris les deux roues immatriculés, portant une plaque impaire pourront circuler. Toutefois, les véhicules électriques ou hybrides seront autorisés, quel que soit leur numéro d'immatriculation, de même que les voitures avec au moins trois personnes à bord. Tous les poids lourds seront interdits à l'exception des véhicules d'urgences et des camions frigorifiques. Les transports en commun continueront à être gratuits" comme les Vélibs. Ça veut dire que si nous étions à Paris, avec notre voiture - ce que nous ne faisons JAMAIS - on ne pourrait pas rouler puisque nous sommes le département 12.
Ça braille dans les chaumières. Et pourtant, ça n'a rien de bien méchant de laisser sa voiture au garage et de prendre les transports en commun (sauf qu'il va y avoir du monde dans les trains de banlieue et dans le métro...) Ou de s'arranger avec les voisins de droite et de gauche pour se rendre au boulot.
Bref, Ayrault fait appelle au civisme, un mot mal connu par chez nous.

Gaia
Confirmé
Messages : 215
Enregistré le : 26 sept. 2013, 11:35
Localisation : Sud Seine et Marne

Re: La pollution de l'air ça n'existe pas !

Message par Gaia » 16 mars 2014, 18:35

Il ne s'agit pas du département MM mais du numéro de ta plaque. Exemple si ta voiture à quelques années tu as un numéro à 4 chiffres (sauf si elle est très très vielle) 2 ou 3 lettres en pour toi 12 (le département) exemple 1234 ABC 12. Pour les voitures plus récentes après le 15 avril 2009 les immatriculations sont 2 lettres 3 chiffres 2 lettres (exemple BB 555 BB) le département n'est plus indiqué (en tout cas pas obligatoire et l'on peut mettre celui que l'on veut).

Marie_May
Administrateur
Messages : 14427
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: La pollution de l'air ça n'existe pas !

Message par Marie_May » 16 mars 2014, 18:38

Je suis allée regarder sur l'Oramip pour voir le degré de pollution de ma vallée. Apparemment, c'est pas bon pour demain ici non plus. Estaing est à 7 (médiocre) et Entraygues à 8 (mauvais). Rodez à 8 aussi. Et en regardant de plus près, c'est semble-t-il l'indice d'oxyde d'azote qui joue. Car il est de 3microgrammes à Estaing, 4 à Entraygues. Très bizarrement, à Rodez il est de 31 microgrammes (mauvais comme à Entraygues, mais pas plus...)
Il y a aussi l'indice d'ozone et celui d'ammoniaque dans les campagnes comme les nôtres où les agriculteurs polluent en en déversant sur leurs cultures pour augmenter le taux d'azote.


J'ai essayé de comparer avec Paris, mais le site airparif est surchargé. Je ne suis pas parvenue à entrer.

Merci Gaia de mettre ma pendule à l'heure. J'ai l'impression qu'il va y avoir un certain nombre de gens qui vont faire la même erreur, non?

Claude
Administrateur
Messages : 24553
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: La pollution de l'air ça n'existe pas !

Message par Claude » 16 mars 2014, 19:12

Je suppose que c'est " nombre impair " (appliqué au nombre à 3 ou 4 chiffres) pour lundi, et donc " nombre pair " le jour suivant…… Procédé aléatoire comme un tirage au sort, mais "compensé" par l'alternance.

La règle de trois passagers minimum pour être exempté de l'exclusion me semble une idée futée pour inciter au covoiturage. Maintenant, il faudra voir si l'effet prévu s'inscrit dans le réel !   :D

Je croyais que les cyclistes étaient moins protégés de la pollution (avec les gaz d'échappement en pleine figure). Des spécialistes expliquent que cette évidence est inexacte. Les gens enfermés dans un habitacle de voiture respirent une pollution plus concentrée !

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 13337
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: La pollution de l'air ça n'existe pas !

Message par Chichinette 11 » 16 mars 2014, 21:42

Et pourtant, ça n'a rien de bien méchant de laisser sa voiture au garage et de prendre les transports en commun (sauf qu'il va y avoir du monde dans les trains de banlieue et dans le métro...)
Ou de s'arranger avec les voisins de droite et de gauche pour se rendre au boulot.
La règle de trois passagers minimum pour être exempté de l'exclusion me semble une idée futée pour inciter au covoiturage
En tant qu'ancienne banlieusarde ayant terminé sa carrière avec 3 H de transports en commun par jour, vous me faites doucement rigoler.
Certaines liaisons sont abominables à faire. J'avais : pieds, car, train/RER, pieds, métro, correspondance, métro, pieds. J'ai eu à une époque des collègues qui étaient tributaires de plusieurs trains et plusieurs bus en plus du métro et prendre la voiture leur épargnait beaucoup de temps.

Covoiturage ? Heuuu, ça implique de trouver des gens habitant à côté et travaillant dans le même quartier.
J'en ai côtoyé des gens pendant toutes ces années dans le train, à force de voir les mêmes tous les jours on les repère mais jamais ils ne travaillaient dans le même quartier que moi.

Claude
Administrateur
Messages : 24553
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: La pollution de l'air ça n'existe pas !

Message par Claude » 16 mars 2014, 22:46

Ça craint dans les maisons de retraite. Plusieurs conducteurs chercheraient des "volontaires" pour faire une promenade dans la capitale ce lundi. Houlala ! La règle des 3 passagers va être contournée ! Et y aura plein de petits vieux perdus sur les trottoirs parisiens.

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 13337
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: La pollution de l'air ça n'existe pas !

Message par Chichinette 11 » 16 mars 2014, 23:42

Sans oublier un autre truc. Beaucoup de boîtes ont trouvé plus rentable de délocaliser en banlieue. A un an près, je l'ai échappé belle d'aller à Fontenay /s Bois mais mes ancien(e)s collègues n'y ont pas coupé et dans ce cas là, on n'a pas son mot à dire.
De banlieue à banlieue, les temps de transport sont calamiteux, il ne faut dons pas se demander pourquoi le périph est blindé à ce point.

Claude
Administrateur
Messages : 24553
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: La pollution de l'air ça n'existe pas !

Message par Claude » 17 mars 2014, 11:17

Oui, cela fait un monde un peu (beaucoup)   f o u  !

On rêverait de petites villes qui se reconstruisent à partir de zéro from scratch pour réduire les trajets de tout un chacun.
Avoir son job et ses aller et retour, tous les services dans le même quartier avec de bons et judicieux transports en commun …… Rêve…
Ce ne serait possible que dans une société où les grandes décisions qui vont structurer la vie de masses de personnes ne se prennent pas sans recours dans la tête d'un entrepreneur forcément génial.   :mrgreen:

Claude
Administrateur
Messages : 24553
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: La pollution de l'air ça n'existe pas !

Message par Claude » 17 mars 2014, 16:27

Opération numéro pair en cours.
Plutôt que de lire ce que raconte le journaliste, je décide de me jeter sur les commentaires.

Boudiou ! Beaucoup de commentateurs sont bas du plafond. Du coup, le ciel me paraît moins bleu, et un plafond nuageux vient m'envelopper la tête. Que peut-on faire de bien dans un monde rempli de tels phénomènes ! Point d'exclamation.


http://www.liberation.fr/societe/2014/0 ... ris_987647

Nicandra
Confirmé
Messages : 1015
Enregistré le : 08 sept. 2013, 20:02
Localisation : Le Lardin St Lazare Dordogne

Re: La pollution de l'air ça n'existe pas !

Message par Nicandra » 17 mars 2014, 16:50

Bonjour Claude

Aujourd'hui ce sont les numéros impairs qui peuvent circuler!!! :roll:
Serait-ce un effet de cette pollution? cette méprise? ;)

à+

Claude
Administrateur
Messages : 24553
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: La pollution de l'air ça n'existe pas !

Message par Claude » 17 mars 2014, 18:03

Oh ! pardon, désolé d'être navré ……
Je suis bien le père de cet impair !

:D

LAVANDE05
Confirmé
Messages : 2551
Enregistré le : 02 sept. 2013, 17:56
Localisation : Hautes Alpes ZONE 7

Re: La pollution de l'air ça n'existe pas !

Message par LAVANDE05 » 17 mars 2014, 21:01

et le zero ....pair ou impair ?
Et lorsqu'il n'y a pas de transport en commun , plus de lignes de cars et plus de gares et que l'on habite à 40 km de son travail ....j'ai de la chance d'être à la retraite mais les habitants de mon village aurait bien du mal à appliquer un certain esprit civique .

Claude
Administrateur
Messages : 24553
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: La pollution de l'air ça n'existe pas !

Message par Claude » 17 mars 2014, 21:24

Heureusement que personne n'a le numéro zéro !
:lol:

Répondre