zones de rusticité de la France

l'actualité, les projets, les envies, bref tout ce dont vous avez envie de parler !
Règles du forum
Les modérateurs de ce forum s'efforceront de supprimer ou éditer tous les messages à caractère répréhensible aussi rapidement que possible. Toutefois, il leur est impossible de passer en revue tous les messages. Vous admettrez donc que tous les messages postés sur ce forum expriment la vue et opinion de leurs auteurs respectifs, et non celles des modérateurs ou des administrateurs (excepté des messages postés par eux-mêmes) et par conséquent qu'ils ne peuvent pas être tenus pour responsables des discussions.
Répondre
Brigitte
Modérateur
Messages : 2286
Enregistré le : 24 nov. 2013, 18:17
Localisation : Aveyron, à l'est de Rodez..

zones de rusticité de la France

Message par Brigitte » 01 mars 2014, 16:44

j'ai trouvé cette carte sur cybergeo et ce qui est bien quand on clique dessus cela zoom plus en avant, du coup on peut mieux y voir son département...j'aurais préféré vous la mettre en photo mais je ne sais pas faire :oops:

http://cybergeo.revues.org/docannexe/im ... /img-4.png

Type 1 : les climats de montagne
En raison de sa grande dispersion spatiale, il est difficile de parler de climat franc avec le type 1 qui associe Pyrénées, Massif central, Alpes, Jura, Morvan, Ardennes et, malgré des altitudes modestes, les plateaux à l’est de la Champagne et une partie de la Lorraine et de la Franche-Comté. Ce type regroupe évidemment tous les lieux où les influences montagnardes et/ou semi-continentale sont prépondérantes, ce qui se traduit par : un nombre de jours et un cumul élevés de précipitation, une température moyenne inférieure à 9,4°C et, corrélativement, plus de 25 jours au cours desquels la température minimale a été inférieure à -5°C et moins de 4 avec un maximum supérieur à 30°C. La variabilité interannuelle des précipitations de juillet et des températures d’hiver et d’été est maximale.

Type 2 : le climat semi-continental et le climat des marges montagnardes
Le type 2 fait transition entre les climats de montagne et :

au nord, le type 3,

au sud-ouest, le type 4,

au sud-est, le type 8.

Il regroupe les périphéries montagnardes et s’étend sur de vastes secteurs en Bourgogne, Lorraine et Alsace où les températures sont moins froides qu’en montagne (elles sont cependant, à altitude égale, plus froides que partout ailleurs), les précipitations légèrement plus faibles et moins fréquentes, mais la variabilité climatique sur la normale 1971-2000 tout aussi élevée. Le faible rapport entre les précipitations d’automne et d’été est une autre caractéristique de ce type.

Type 3 : Le climat océanique dégradé des plaines du Centre et du Nord
Ce type affecte l’ensemble du Bassin parisien avec une extension vers le sud (vallée moyenne de la Loire, le nord du Massif central et vallée de la Saône). Le climat reste océanique mais avec de belles dégradations. Les températures sont intermédiaires (environ 11°C en moyenne annuelle, entre 8 et 14 jours avec une température inférieure à -5°C). Les précipitations sont faibles (moins de 700 mm de cumul annuel), surtout en été, mais les pluies tombent en moyenne sur 12 jours en janvier et sur 8 en juillet, valeurs moyennes rapportées à l’ensemble français. La variabilité interannuelle des précipitations est minimale tandis que celle des températures est élevée.

Type 4 : Le climat océanique altéré
Le climat océanique altéré apparaît comme une transition entre l’océanique franc (type 5) et l’océanique dégradé (type 3). Entre le Nord-Pas-de-Calais et la Normandie il s’agit d’une fine bande tandis qu’à l’Ouest, cette transition s’élargit jusqu’à atteindre plus de 150 km. Elle affecte également le sud-ouest du Massif central, de la Dordogne à l’Aveyron et le nord des Pyrénées. La température moyenne annuelle est assez élevée (12,5°C) avec un nombre de jours froids faible (entre 4 et 8/an) et chauds soutenu (entre 15 et 23/an). L’amplitude thermique annuelle (juillet-janvier) est proche du minimum et la variabilité interannuelle moyenne. Les précipitations, moyennes en cumul annuel (800-900 mm) tombent surtout l’hiver, l’été étant assez sec.

Type 5 : Le climat océanique franc
Le climat océanique occupe un mince liseré en bordure de la Mer du Nord et l’ensemble de la Normandie, la Bretagne, la Vendée et les Charentes. Un espace océanique réduit occupe l’ouest des landes et des Pyrénées-atlantiques. Les températures sont moyennes et très homothermes : l’amplitude annuelle (moins de 13°C d’écart entre juillet et janvier), le nombre de jours froids (moins de 4) et chauds (moins de 4) et la variabilité interannuelle sont minimaux. Les précipitations sont annuellement abondantes (un peu plus de 1000 mm) et fréquentes en hiver (plus de 13 jours en janvier). L’été est également pluvieux (8-9 jours en juillet) mais les cumuls sont réduits. Le climat océanique se caractérise enfin par une forte variation interannuelle des précipitations d’hiver.

Brigitte
Modérateur
Messages : 2286
Enregistré le : 24 nov. 2013, 18:17
Localisation : Aveyron, à l'est de Rodez..

Re: zones de rusticité de la France

Message par Brigitte » 01 mars 2014, 16:47

Type 6 : Le climat méditerranéen altéré
Le méditerranéen altéré s’étend surtout sur les Alpes et les Préalpes du sud, englobant l’essentiel des deux départements des Alpes-de-haute-Provence et de la Drôme. On en distingue également quelques lambeaux en rive gauche du Rhône, à la hauteur de l’Ardèche et sous la forme d’un étroit liseré à l’ouest, entre les Pyrénées orientales et l’Hérault. La température moyenne annuelle est élevée, avec des jours de froid en nombre réduit et des jours chauds compris entre 15 et 23/an. La variabilité interannuelle des températures de juillet est minimale : l’été est répétitivement chaud d’une année à l’autre. Le cumul des précipitations annuelles est moyen (800-950 mm) mais elles ne sont pas réparties homogènement. L’automne et l’hiver, humides et très variables d’une année à l’autre, s’opposent à l’été, sec et stable sur la normale 1971-2000.

Type 7 : Le climat du Bassin du Sud-Ouest
Ce type concerne une zone géographiquement composite, située à cheval sur plusieurs régions (Aquitaine, Languedoc) et centrée sur le bassin moyen de la Garonne. Par commodité, nous la dénommerons « Bassin du Sud-ouest ». Il est caractérisé par une moyenne annuelle de température élevée (supérieure à 13°C) et un nombre élevé (> 23) de jours chauds tandis que les jours qui présentent un gel inférieur à -5°C sont rares. L’amplitude thermique annuelle est élevée (15 à 16°C) et la variabilité interannuelle des températures d’hiver et d’été est faible. Les précipitations, peu abondantes en cumul annuel (moins de 800 mm) et en hiver, le sont un peu plus durant l’été. Elles sont plus fréquentes en hiver (9-11 jours) qu’en été (moins de 6 jours). Cette répartition indique que l’intensité des précipitations est faible l’hiver (précipitations océaniques) et plus élevées l’été (perturbations orageuses venant de l’Espagne ou du golfe de Gascogne). La variabilité interannuelle des précipitations est moyenne.

Type 8 : Le climat méditerranéen franc
Le climat méditerranéen occupe une bande d’une petite centaine de kilomètres autour de la mer éponyme, depuis les Pyrénées jusqu’au Var. Au-delà, dans les Alpes maritimes, le méditerranéen se rétrécit à tel point qu’il finit par ne plus apparaître que ponctuellement au sein des vallées alpines. En revanche, ce type s’élargit en Camargue, au passage du Rhône dont il investit la vallée jusque dans la Drôme. Le rebord oriental du Massif central, en Ardèche, est également affecté par ce climat. Les caractères climatiques sont très tranchés, plus que dans chacun des sept précédents climats. Les températures annuelles sont élevées, associées à des jours froids rarissimes et des jours chauds fréquents. L’amplitude interannuelle est élevée (plus de 17°C entre juillet et janvier) tandis que ces caractères sont très stables d’une année à l’autre. Le rapport très élevé entre précipitations d’automne et précipitations d’été (> 6) est le caractère principal de ce climat. Le cumul annuel des précipitations est faible avec un été aride mais un hiver plutôt bien arrosé malgré un faible nombre de jours de pluie. Ces caractères sont également stables d’une année à l’autre.

Brigitte
Modérateur
Messages : 2286
Enregistré le : 24 nov. 2013, 18:17
Localisation : Aveyron, à l'est de Rodez..

Re: zones de rusticité de la France

Message par Brigitte » 01 mars 2014, 16:53

Est ce que l'on ne peut mettre cette carte ( bien sûr en photo ) dans " un coin " bien spécifique du forum ? parce qu'un jour il va se retrouver sous les autres topics et qu'il faudra faire des recherches longues pour le retrouver...

qu'en pensez vous ? bien sûr si cela vous intéresse...

Nicandra
Confirmé
Messages : 1015
Enregistré le : 08 sept. 2013, 20:02
Localisation : Le Lardin St Lazare Dordogne

Re: zones de rusticité de la France

Message par Nicandra » 01 mars 2014, 17:01

Bonjour Brigitte

C'est sûr! Si on veut profiter de ces informations, il faudrait les mettre où on pourra les retrouver facilement.
Et pourquoi pas en "Annonce" dans la section jardinage?
Qu'en pensent les préposés à la tuyauterie?? ;)

à+

singe
Confirmé
Messages : 3378
Enregistré le : 04 nov. 2013, 14:57
Localisation : VAR et HAUTES ALPES

Re: zones de rusticité de la France

Message par singe » 01 mars 2014, 17:23

Très bonne idée !!
Moi je ne sais jamais à quoi correspondent les "zones" …
En plus les Hautes-ALpes (mon deuxième jardin et celui de Lavande par exemple) … semblent ne pas rentrer dans un cas de figure précis ??

Nicandra
Confirmé
Messages : 1015
Enregistré le : 08 sept. 2013, 20:02
Localisation : Le Lardin St Lazare Dordogne

Re: zones de rusticité de la France

Message par Nicandra » 01 mars 2014, 18:45

Bonsoir singe

C'est simplissime pourtant!
Brigitte a joint le lien d'une carte détaillée représentant les zones.
Sur le département des Haute-Alpes plusieurs couleurs, donc plusieurs zones.
A toi de voir dans laquelle tu te situes et de lire les explications qui s'y rapportent!!

à+

Marie_May
Administrateur
Messages : 14419
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: zones de rusticité de la France

Message par Marie_May » 01 mars 2014, 19:56

Xyla ou Zaza, est-ce que l'une de vous peut t'en charger ou demander à Olivier? Comme je te l'ai dit, Brigitte, je trouve que c'est une très très bonne idée.

Je suis entre le type 2 et le type 4, faudrait se rapprocher encore pour voir plus clair.

xyla56
Administrateur
Messages : 4196
Enregistré le : 01 août 2013, 19:11
Localisation : ardèche

Re: zones de rusticité de la France

Message par xyla56 » 01 mars 2014, 20:04

Je l'ai mis en annonce dans jardinage!

Répondre