Transparence ?

l'actualité, les projets, les envies, bref tout ce dont vous avez envie de parler !
Règles du forum
Les modérateurs de ce forum s'efforceront de supprimer ou éditer tous les messages à caractère répréhensible aussi rapidement que possible. Toutefois, il leur est impossible de passer en revue tous les messages. Vous admettrez donc que tous les messages postés sur ce forum expriment la vue et opinion de leurs auteurs respectifs, et non celles des modérateurs ou des administrateurs (excepté des messages postés par eux-mêmes) et par conséquent qu'ils ne peuvent pas être tenus pour responsables des discussions.
Marc
Modérateur
Messages : 2857
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Transparence ?

Message par Marc » 07 janv. 2014, 23:09

Je ne veux pas dire qu'il y a le feu, seulement une urgence grandissante à comprendre ce qu'il se trame autour du GMT, le grand marché transatlantique, qui porte d'ailleurs une multitude d'appellations, je ne retiens que celle-ci pour la clarté de langage. Les éléments qui se dessinent sont très inquiétants, lire et comprendre ce qui peut transpirer donne la mesure de ce que des politiciens, financiers conçoivent dans l'ombre en dénaturant le sens réel lorsque ceux-ci doivent répondre à nos questions. Lisez le texte de la pétition cyberacteur à envoyer avant le 9 janvier. http://www.cyberacteurs.org/cyberaction ... p-719.html

Retenez quelques mots, pervers dans le langage codé qu'ils utilisent pour définir les termes de ce hold up :
Règles tarifaires pour tarifs douaniers et autres taxes;
Règles non tarifaires pour désigner TOUT, absolument TOUT, ce qui peut gêner la circulation financière : de la convention collective (peu importe laquelle) aux décisions d'un conseil municipal ou tout autre institution;
Arbitrage privé dont les compétences juridiques seront supérieures aux lois d'un pays, géré, contrôlé par des entreprises ou organismes privés, comme des banques, enfin des multinationales.

Nous avons un gouvernement qui a donné le feu vert à la commission de Bruxelles pour "négocier" avec les US. Dpuis longtemps dans les cartons, cet accord risque bien de voir le jour courant 2015. Il importe d'avoir un sursaut citoyen pour les faire reculer. Je recherche d'autres infos que dont j'avais pris connaissance fin 2011/début 2012.

Marc
Modérateur
Messages : 2857
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: Transparence ?

Message par Marc » 07 janv. 2014, 23:15

Dans la foulée, un peu pour barrer la route aux gaz de schiste qui riquent bien de repasser la porte en France via le GMT, soutenir la propossition de loi de François-Michel Lambert contre les hydrocarbures non-conventionnels c'est-à-dire le gaz de schiste une autre pétition : http://www.cyberacteurs.org/cyberaction ... s-715.html

Claude
Administrateur
Messages : 24588
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Transparence ?

Message par Claude » 08 janv. 2014, 15:59

Bravo pour la présentation (c'est clair et soigné :lol: ) Marc.
Le manque de transparence est inquiétant ! :!:

Marie_May
Administrateur
Messages : 14427
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Transparence ?

Message par Marie_May » 08 janv. 2014, 16:07


Claude
Administrateur
Messages : 24588
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Transparence ?

Message par Claude » 08 janv. 2014, 22:36

4 minutes de transparence et de lucidité ici : http://www.europe1.fr/MediaCenter/Emiss ... s-1765357/

Claude
Administrateur
Messages : 24588
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Transparence ?

Message par Claude » 11 janv. 2014, 06:44

Quoique citoyen depuis l'âge de 21 ans, en 1968   :mrgreen:  nos institutions me surprennent toujours. Je croyais tout savoir mais c'est un leurre.

C'est le cas du Conseil Constitutionnel qui a le pouvoir de juger et d'annuler la constitutionnalité des lois votées par les députés. Et donc plus de pouvoir qu'eux …… Pas facile la transparence !
Voici copié collé le début de l'article de Médiapart sur les décisions du Conseil Consrtitutionnel qui furent rendues publiques le 29.12.13 —>
08.01.14 - LA «RÉVOLUTION FISCALE» REMISE SUR LE TAPIS ?
Le Conseil constitutionnel fait-il le jeu de l'évasion fiscale ?

Pour la deuxième fois en moins d'un mois, la plus haute juridiction française a freiné les députés dans leur ardeur à s'attaquer aux fraudeurs et aux entreprises jouant abusivement de l'optimisation fiscale. Ancien membre du conseil, Pierre Joxe qualifie ses décisions de « profondément réactionnaires ».
………
La lutte contre l'évasion fiscale ne sera pas ce qu'on espérait……



Et ce fut aussi le cas pour une autre institution : le Conseil d'État qu'on vient de voir en mesure d'invalider une décision d'un Tribunal Administratif… Pas facile à comprendre ce mécano complexe.



Enfin les journalistes me prennent pour un idiot vu que, eux, ne croient pas nécessaire de m'expliquer la nature et le fonctionnement de ces institutions si puissantes. Ils imaginent que je dois bien le savoir. Mais que savent-ils au juste ? Ils sont peut-être aussi ignorants que moi. Pas facile la transparence.

Va falloir que je retourne lire maître Eolas.

Claude
Administrateur
Messages : 24588
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Transparence ?

Message par Claude » 23 janv. 2014, 10:10

Sur le traité de libre échange transatlantique :

http://bruxelles.blogs.liberation.fr/co ... 9db098970b

Mianne
Confirmé
Messages : 2491
Enregistré le : 03 août 2013, 09:42
Localisation : Loire-Atlantique

Re: Transparence ?

Message par Mianne » 23 janv. 2014, 11:29

Claude a écrit :Sur le traité de libre échange transatlantique :

http://bruxelles.blogs.liberation.fr/co ... 9db098970b
Comment s'étonner de la méfiance des gens quand on nous cache tout, qu'on agit dans notre dos, qu'on ne nous demande notre avis que quand on est certain que la réponse ira dans le "bon" sens, et que, dans le cas contraire on ignorera notre avis ? En y réfléchissant bien, je trouve nulles toutes les lois qui interdisent ceci ou cela, veillent à ce que la "limite autorisée" ne soit pas franchie. Sommes-nous des enfants qui doivent être protégés ? N'avons-nous pas la capacité de juger, nous-mêmes, de ce qui est correct ou pas ? Marre des censeurs !

Quant au traité qu'on négocie dans notre dos... je crains le pire.
il a permis, par exemple, à des sociétés américaines de poursuivre le Québec qui a annulé unilatéralement les permis de recherche de gaz de schiste dans la vallée du Saint-Laurent.
On a intérêt à se remuer si on ne veut pas être livrés pieds et poings liés aux intérêts américains. :evil:

Claude
Administrateur
Messages : 24588
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Transparence ?

Message par Claude » 23 janv. 2014, 13:02

J'ai laissé un petit commentaire sur le blog des Coulisses de Bruxelles pour inciter ce journaliste à exercer sa curiosité dans ce sens là… et nous tenir informés.

Mianne
Confirmé
Messages : 2491
Enregistré le : 03 août 2013, 09:42
Localisation : Loire-Atlantique

Re: Transparence ?

Message par Mianne » 23 janv. 2014, 13:42

Ce serait utile, en effet.

Par contre, aurions-nous un début de bonne nouvelle avec ceci ? : http://blogs.mediapart.fr/edition/vert- ... ur-la-cont

Claude
Administrateur
Messages : 24588
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Transparence ?

Message par Claude » 23 janv. 2014, 13:51

Merci Mianne.

Un petit extrait sympa : "
«
Le sujet semences va en effet être retiré de la proposition de loi contrefaçons par amendement gouvernemental, de façon à pouvoir être discuté en Loi d’avenir agricole. Notre position est claire : nous souhaitons exclure les semences de ferme du champ de la contrefaçon ». La loi sur la contrefaçon sera débattue à l’Assemblée nationale le 4 février prochain. « Nous resterons vigilants et continuerons à interpeller les députés afin qu’elle soit effectivement confirmée dans le texte de la loi » prévient la Confédération paysanne.
"

Marie_May
Administrateur
Messages : 14427
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Transparence ?

Message par Marie_May » 24 janv. 2014, 16:14

CHOUETTE... CHOUETTE... CHOUETTE! Ça c'est une bonne nouvelle!

Et une autre que j'ai entendue à la radio à Paris, c'est que la TVA des médias en ligne était ramenée à 2% et quelque. Et donc, je pense que Médiapart est tiré d'affaire.

Claude
Administrateur
Messages : 24588
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Transparence ?

Message par Claude » 24 janv. 2014, 17:10

Oui, et franchement, je crois qu'on ne comprendra jamais le pataquès qui a eu lieu.
Compte tenu de ce qu'avaient dit les "responsables", l'initiative qui a provoqué notre indignation était franchement illogique.

Marc
Modérateur
Messages : 2857
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: Transparence ?

Message par Marc » 25 janv. 2014, 14:55

Il y a des logiques qui nous échappent, ces logiques ne sont pas du tout illogiques...

Claude je te réponds tardivement à propos du topic "sur l'affront des ogm". Je réponds ici aux questions de la démocratie au sein de l'UE et de la Commission. J’adosse cette réponse aux négociations en cours concernant le Grand marché transatlantique entre l’UE et US, qui commence à secouer l'opinion française mais pas seulement. Ce n’est pas la première fois que j’évoque ce GMT, j’insiste sur cet aspect parce que la Commission de Bruxelles fait quasiment le silence sur ce qui se profile, en précisant qu’elle n’est que le bras visible des 28 gouvernements des Etats de l’UE. Ainsi, nous voyons dans les faits comment la démocratie est la plupart du temps l’exclue du fonctionnement de l'UE.

Définir ainsi la démocratie comme imparfaite en ce bas monde revient à montrer la ligne d’horizon qui s’éloigne au fur et à mesure que l’on avance... Sans être naïf, il y a malgré tout quelques principes de "base" très simples à mettre en œuvre, ne serait-ce que de rendre souverain à 100 % le Parlement européen, même si celui-ci est soumis au système libéral (avec lequel je suis en profond désaccord), puis de supprimer la Commission de Bruxelles, dont les circonvolutions restent dans l’ombre (sauf lorsque nous braquons la lumière sur elle). Elle ne représente qu’elle-même, avec les lobbies pas tous européens de surcroît qui l’accompagne.
Cette transformation supposerait, bien entendu, de revoir en amont certains critères de représentativité et du mode de fonctionnement, vis-à-vis des parlements nationaux entre autre. C’est plutôt une refondation dont il faut parler !

Les mécanismes actuels de l’Europe peuvent donner l’apparence de démocratie, il ne faut pas donner beaucoup d’exemples pour découvrir la face cachée de son fonctionnement réel, très libéral. Aujourd’hui l’Europe est devenue un "pot-pourri" qui n’a plus rien à voir avec l’intention initiale. C’est mon point de vue. Et on peut l’étayer...

Je prends donc comme exemple ce qui est le plus grand hold up sur la démocratie européenne en général, sur chaque Etat de l’union en particulier depuis ces vingt-cinq dernières années, mais en réalité, planétaire. je veux parler du PTCI ou TTIP que je nomme le Grand Marché Transatlantique, ou encore le TAFTA, similaire à l’ALENA surnommé le NAFTA (qui "normalise" par le bas les droits des pays, surtout donner tous les moyens possibles aux multinationales, pour faire court, entre les US, le Canada et le Mexique). C’est l’ALENA qui sert de modèle. Les peuples Canadien et Mexicain subissent en ce moment la loi des entreprises états-uniennes qui ne se paient pas de mots.

Beaucoup d’informations connues jusqu’ici sont des éléments qui ont "fuité", des communications partielles suite aux interrogations des réseaux associatifs, mais qui ne permettent pas d’avoir le projet de l’UE sous les yeux, l’état des négociations actuelles par exemple. Et pour cause…Le texte est et reste secret pour l'essentiel, même le Parlement européen n’a finalement que très peu d’éléments concrets*. Ce que nous savons implicitement ou par quelques indiscrétions comme je l'ai déjà dit, seront concernés... en vrac tous les commerces et les services ,activités industrielles et agricoles, donc : l’agriculture et l’élevage, les produits pharmaceutiques (notamment les génériques), le gaz de schiste, la construction automobile (notamment les tarifs, normes), la santé en général avec les hôpitaux, les marchés publics à tous niveaux (du niveau d'un Etat à un simple conseil municipal), droits sociaux etc...etc…ET la protection des investisseurs par un système de juridiction privée passant par-dessus les Etats, lesquels ne pourraient jamais porter plainte, en créant une "législation en dehors du cadre des Etats, .
Avec les réactions de nombreuses organisations politiques et associatives, la Commission de Bruxelles tente de rassurer en affirmant que cela ne sera pas ainsi (alors que le commissaire européen Karel de Gucht, négociateur en chef du GMT pour l’Europe, propose d'intégrer de tels mécanismes dans l'accord en cours de négociation avec les US. L'UE est en train d'accepter des tribunaux d'arbitrage…et avec l’approbation du gouvernement français…
La Commission refuse de donner ou de publier l’état des négociations, craignant des actions comme en 97 et 98 à à propos de l'AMI (accord multilatéral sur l'investissement) lequel du coup fut abandonné. Aujourd'hui, Il s’agit de créer un marché unique entre les Etats-Unis et l’Union européenne, pas seulement sur le plan commercial, mais surtout un marché avec des normes juridiques, sociales, écologiques et économiques communes, sur la base du moins-disant. Comme ces gens-là le dise eux-mêmes, la concurrence libre et non faussée.
Je décrirais ce processus ainsi : les loups se battent pour se partager le marché, nous sommes ce marché, autrement dit, les plus concernés (exploités) et les moins consultés.

L’UE affirme tenir compte d’une grande diversité de points de vues, et "s’appuie sur les informations reçues du public avant que les négociations ne commencent", et qui reflètent un très large éventail de vues". D‘après ce que nous savons, la diversité des points de vues est illustrée par au moins 119 réunions avec les entreprises et les lobbies qui les soutiennent contre en gros une petite dizaine avec les associations de consommateurs et syndicats. La Commission suit les avis de lobbies financiers à plus des deux tiers, c’est joué d’avance, vu que les négociations ont commencé dans l’ombre il y a des années (le GMT est le frère jumeau de l’AMI, de l’OMC, de l’AGCS). Comme pour décourager toute lecture, les questions posées sont très techniques, voire absconses, ne sont pas là pour éclairer le débat devant un public non informé. Des informations provenant du côté américain démontrent qu’en fait l’UE est bien en rapport étroit avec les associations industrielles "compétentes" - et personne d’autre - "pour se faire une idée de la qualité offensive de leurs intérêts" sur des questions comme la libéralisation des services. On voit bien quels points de vue comptent vraiment. Libéralisation des services ? Tiens donc !

L’UE veut fournir les informations les plus complètes possibles. Même si la Commission a publié quelques infos, l’essentiel est bien occulté. De nombreuses infos qui devraient être données entre autre sur les mécanismes de règlements des différends investisseur-Etat, les fameux tribunaux privés dont j’ai déjà parlé plus haut. Aucun document n'est disponible, et l'intention se découvre lorqu'on écoute le commissaire Karel de Gucht...Que cache la Commission de Bruxelles, puisque dans un courrier adressé par le négociateur de l'UE aux US dans les propositions d'accords commerciaux "Tous les documents concernant les négociations ou le développement du TTIP, y compris les textes des négociations, les propositions faites des deux côtés, le matériel explicatif joint, les emails échangés et les autres informations échangées dans le contexte des négociations ( …) seront gardés confidentiels" et plus loin "La Commission peut décider de rendre publics certains documents qui refléteront exclusivement la position de l’UE". Je souligne en apparté le bruyant silence des ministres français.

L’UE met en avant un certain niveau de secret durant les négociations commerciales : Le Guide pour la transparence dans la politique commerciale de la Commission européenne dit : "Pour que des négociations commerciales fonctionnent et réussissent, un certain niveau de confidentialité est nécessaire, sinon ce serait comme montrer ses propres cartes à l’autre joueur dans un jeu" et plus loin "c’est entièrement normal dans des négociations commerciales" que les pourparlers eux-mêmes et les textes discutés soient secrets "pour protéger les intérêts de l’UE" et pour garantir un "climat de confiance" afin que les négociateurs puissent "travailler ensemble pour obtenir le meilleur accord possible". Quels intérêts, quelle confiance et pour quel meilleur accord possible ?
Les positions des négociateurs sont connues de tous les protagonistes, y compris des concurrents potentiels ou existants. Le gouvernement français est parfaitement au courant des discussions en cours, il se tait.
Le secret, c’est pour sécuriser les meilleurs accords possibles pour les multinationales. Pas pour les peuples concernés qui par leurs réactions pourraient mettre en cause lesdits accords (…). C’est si vrai que les réactions commencent, voir la manifestation de Berlin http://www.levif.be/info/actualite/inte ... 748303.htm. Les peuples sont incapables de comprendre ? Ils risquent même de trop bien comprendre, de compromettre le succès des volontés des grands de ce monde...

L’UE affirme que les négociations sont encadrées par des études d’impacts indépendantes. En réalité les études en question sont dirigées par la Direction générale au commerce avec des laboratoires d’idées (think-thanks), tous financés par des entreprises intéressée par les négociations en cours.... Indépendante ! tout est écrit par la Commission elle-même, avec la DG Commerce dans un rôle dominant. L’étude originale, déboulonnée par le Professeur George, était un rapport « indépendant » du Centre de Recherches pour la Politique Economique (CEPR) situé à Londres. Le CEPR est financé par quelques-unes des plus grandes banques qui se positionnent pour bénéficier du projet d’accord commercial – dont la Deutsche Bank, la BNP Paribas, Citigroup, Santander, Barclays et JPMorgan. Ces firmes paient entre 600 et 20.000 euros par an pour financer ce think tank, qui, selon son site web, offre à son tour à ses généreux membres (« dont le succès dans les affaires dépend de la présence en première ligne dans les processus de formulation de la politique économique européenne ») une influence active sur les recherches du CEPR et les orientations politiques. L'indépendance à des limites au-delà desquelles on ne distingue plus rien...
Les quelques victoires, au demeurant fragiles, ne doivent pas nous laisser perdre de vue le fil conducteur. Exemple l'exploitation du gaz de schiste pour le moment en arrêt mais dont nous allons bientôt reparler.

Voilà pour le moment... parce que je continue à m'informer, comprendre et tenter d'expliquer ce qui est encore bien complexe. Je perçois à la lecture et à l'écoute de toutes ces infos que toutes les décisions, orientations actuelles du gouvernement, de la commission, du parlement européen tirent dans le même sens. Il importe, c'est mon avis, de faire échouer une telle approche qui veut mettre en coupe réglée notre façon de vivre et nous imposer tout ce qui peut faire nos particularités (ce que les medias appellent bêtement l'exception française), originalités. En d'autres termes, notre vision sociale, culturelle, environnementale, c'est tout ceci qui est dans la balance. À nous de nous informer et de réagir


__________________
* Sources :
Différentes analyses d’ATTAC;
Economistes atterrés;
Le Monde Diplomatique,Un certain nombre de conférences, notamment Suzan George;
des ouvrages comme le Grand Marché Transatlantique de Ricardo Cherenti et Bruno Poncelet avec préface de JL Mélenchon (Bruno Leprince);
d'articles notamment de Bastamag http://www.bastamag.net/Mariage-commercial-Europe-Etats;
Médiapart notamment l'article de Raoul Marc Jennar http://blogs.mediapart.fr/blog/raoul-ma ... rge-du-gmt
Les « matins de France Culture » consacré à l’eau http://www.franceculture.fr/emission-les-matins-0 qui montre bien, outre l’importance du sujet en soi, le poids des lobbies de l’eau sur les négociateurs du GMT qui entre dans une proportion décisive. Cela illustre ce qui suit…
Faire une première approche en écoutant le Terre à Terre de Ruth Stégassy http://www.franceculture.fr/emission-te ... 2014-01-18

Il y a bien d'autres sources que je n'ai plus en tête, je les donnerai au fur et à mesure....

Marie_May
Administrateur
Messages : 14427
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Transparence ?

Message par Marie_May » 25 janv. 2014, 16:22

Merci Marc de nous alerter. Il faut en effet se tenir au courant et être prêts à réagir. Mais comment?

Marc
Modérateur
Messages : 2857
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: Transparence ?

Message par Marc » 25 janv. 2014, 17:07

Marie_May, le comment agir est d'abord de comprendre et faire comprendre avant tout l'essentiel au plus grand nombre de gens. Ça, c'est urgent. Nous avons cette fois affaire à très forte partie. L'enjeu est vital puisqu'il s'agit à la fois de nos démocraties en Europe, même critiquables ô combien, ce sont nos cultures qui risquent d'être "normalisées", "formatées"" et les questions si fondamentales liées à l'environnement globalement mises à la sauce du libéralisme, principalement étatsunien (je n'ai rien contre les américains, faut-il le dire ?), et avec l'accompagnement de l'UE, laquelle cherche à inclure ce que les européens ont pour l'essentiel toujours refusé, l'AMI, l'AGCS ainsi qu'un certain nombre de "règles" adoptées par l'OMC...le tout dans un seul paquet. En 1998,devant les réactions hostiles, le gouvernement français avait lâché l'AMI, conséquence, il avait capoté en partie. Aujourd'hui la donne a changé, nous le voyons bien avec les orientations du gouvernement actuel. Faut-il dire que toutes les normes, sociales, environnementales, culturelles et le principe de précaution sont sur le plateau des négociations ?
Comment agir dépend donc de nous tous. Quelles formes d'actions ? la manif de Berlin pourrait être un exemple. À coup sûr, il faudrait coordonner des actions sur tout le périmètre européen. La forme ou les formes qu'elles pourraient prendre sont liées à la capacité créatrice de chacun !

Marie_May
Administrateur
Messages : 14427
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Transparence ?

Message par Marie_May » 25 janv. 2014, 17:38

Comprendre et en parler, c'est encore ce qu'il y a de plus facile... Mais se sortir de ses charantaises pour organiser manifs ou autres, c'est une autre paire de manches. Y a-t-il des endroits en France où des manifestations sont projetées?

Marc
Modérateur
Messages : 2857
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: Transparence ?

Message par Marc » 25 janv. 2014, 19:19

je n'ai pas d'infos la-dessus, il est possible que quelque chose se prépare en février, mais quoi comment où, je ne sais pas...encore.
Voici un concentré d'infos, qui se recoupent avec ce que j'ai dit : http://france.attac.org/se-mobiliser/le ... tlantique/

Mianne
Confirmé
Messages : 2491
Enregistré le : 03 août 2013, 09:42
Localisation : Loire-Atlantique

Re: Transparence ?

Message par Mianne » 25 janv. 2014, 23:31

Une autre bonne nouvelle : http://www.confederationpaysanne.fr/actu.php?id=2246
La preuve que la persévérance paye parfois.

Marie_May
Administrateur
Messages : 14427
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Transparence ?

Message par Marie_May » 26 janv. 2014, 12:03

En lisant le dernier lien de Mianne, celui de la conf' paysanne, j'ai trouvé un lien sur le Grand Marché Tr. http://www.confederationpaysanne.fr/mob ... hp?id=2135 qui bien entendu confirme ce que disait Marc, mais là non plus, pas de détails sur des moyens de lutte.

Mianne
Confirmé
Messages : 2491
Enregistré le : 03 août 2013, 09:42
Localisation : Loire-Atlantique

Re: Transparence ?

Message par Mianne » 26 janv. 2014, 20:45

Purée, j'ai l'impression qu'on est en train de se faire plumer comme une dinde à Noël. :evil:

Marc
Modérateur
Messages : 2857
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: Transparence ?

Message par Marc » 28 janv. 2014, 23:09

Transparence !!! Ô Transparence !!!

à propos d'une interview de Monique Pinçon-Charlot sur Basta mag (http://www.bastamag.net/Monique-Pincon- ... a-violence)
On peut toujours discourir sur l'analyse économique de la crise actuelle et préconiser et/ou soutenir telle ou telle solution, nous voyons bien la mécanique, comment elle fonctionne ..Mais que font-ils avec notre argent ? Parce que vous le saviez sans doute, c'est le nôtre !!!, Pourquoi et comment de tant de souffrance sociale...et de mensonge social sur la crise qui profite à ce monde richissime dont nous ne soupçonnons pas un instant l'ampleur...Je n'en dirais pas plus, ou plutôt pour donner envie de lire, quelques extraits savoureux... mais surtout...très riches d'enseignements :

...10 millions de Français vivent aujourd’hui en-dessous du seuil de pauvreté. Celui-ci est défini très précisément. Mais il n’existe pas de « seuil de richesse ». C’est très relatif, chacun peut trouver que son voisin est riche. Et pour être dans les 10 % les plus riches en France, il suffit que dans un couple chacun gagne 3000 euros....

...Nous nous sommes intéressés aux plus riches parmi les riches......grands patrons, financiers, hommes politiques, propriétaires de journaux, gens de lettres... Mais nous utilisons délibérément ce terme. Car malgré son hétérogénéité, ces « riches » sont une « classe », mobilisée pour la défense de ses intérêts...

...disparité entre les très riches......On trouve partout les mêmes personnes dans une consanguinité tout à fait extraordinaire. Le CAC 40 est plus qu’un indice boursier, c’est un espace social. Seules 445 personnes font partie des conseils d’administration des entreprises du CAC 40. Et 98 d’entre eux détiennent au total 43 % des droits de vote....


Et notre assujestissement à ces gens-là, nos renoncements à lutter en croyant que nous sommes libres .....

C'est aussi un livre que je vais de ce pas acheter "Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon, La violence des riches, Chronique d’une immense casse sociale, Éditions Zones / La découverte, 2013, 256 pages, 17 euros.

Claude
Administrateur
Messages : 24588
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Transparence ?

Message par Claude » 29 janv. 2014, 06:27

Merci à Marc pour les développements qu'il a pris le temps d'écrire pour nous. Ici l'on sème pourrait s'enorgueillir de voir fleurir de telles préoccupations dans un petit club de jardiniers.



J'ai eu l'occasion d'échanger avec un voisin ayant une formation universitaire conséqurnte. Lui adhère à l'ordre établi, moi non. Figurez-vous que j'ai fini par réaliser qu'il imagine que moi qui conteste l'ordre établi……  je suis animé par …… la jalousie. C'est comme ça qu'il me comprend et qu'il voit les "gens de gauche" ; c'est ce ressort là qui lui permet de décrypter mes postures de révolte ou de refus. Pour lui, je serais jaloux de ne pas être riche. Je serais simplement de nature envieuse. Et lui de me ressortir le vieil argument, l'effet de ruissellement de la richesse sur les pauvres, l'effet de pluie bénéfique pour les 'pauvres" qu'est cette richesse des "riches" ; car disent les vieux libéraux l'existence même des riches est créatrice d'emplois, alimente une foule d'assistants, de domestiques.

Cet homme se trompe. Parfois ma colère se porte sur un richard particulièrement démonstratif mais ni l'envie, ni la jalousie n'expliquent ma réaction. Je perçois ces richesses comme des anomalies autorisées par un ensembles de règles, d'habitudes. Il est question de structure de la société, de ses codes, de ses lois. Dans toutes les couches de la société, existent des individus avides, prêts à en découdre quand il s'agit d'accumuler, de mettre dans sa poche, d'accaparer. Ce ressort psychologique n'explique pas tout. En réalité, ce sont les règles, les lois, les dispositifs qui encadrent et favorisent les pratiques d'accumulation (de biens, de capitaux) et d'appropriation …… qui comptent. Qui comptent plus que les individus gourmands, avides et injustes.

Je tenais à raconter l'échange que j'ai eu avec ce voisin pour souligner ce que croit comprendre un homme de l'ordre établi. Je préfère parler d' "ordre établi" plutôt que de "système" depuis que je me suis rendu compte que ceux qui parlent de "système" ces temps-ci ne sont pas tous des gens sympas. C'est un mot trop vague. Visiblement, on ne met pas tous la même chose derrière ce mot trop vague. Cette maladie sociale qu'est la volonté d'accumulation et d'appropriation par une frange de la population est l'essence de la société capitaliste dans toutes ses phases, et sous notre climat depuis que les religions du Livre se sont demandé s'il était licite que l'argent fasse des petits. À chaque étape, le processus est allé un peu plus loin. Les manufactures de l'époque de Louis XV ont été remplacées par des usines, le capitalisme industriel du XIX°a bousculé les frontières et la financiarisation, etc…… L'accumulation, l'appropriation par certains, la mondialisation existait en germe dès le Moyen-Âge qui connaissait les routes du sel, de la soie, …… . La taille et le périmètre des "entreprises" n'a cessé de gonfler au fil des siècles…… elles sont devenues internationales. Les fameuses sociétés françaises du CAC40 qui réussissent si bien, exercent sur tous les continents, et ne sont "françaises" que par leur origine. Il ne doit plus y avoir beaucoup de produits industriels qui ne mettent en réseau les fournisseurs de la planète (entre parenthèses, revenir en arrière, amputer cette collaboration, ce serait vraiment retourner vers la bougie ; —) Je lisais que le travail nécessaire pour produire un iPhone mettait ensemble plus d'une centaine de fournisseurs des 5 continents.



Marc. Ce que tu décris des négociations transatlantiques a de quoi nous inquiéter. La réponse c'est d'abord de rester éveillé, d'insister pour avoir des explications, et pour faire savoir qu'il existe des choses auxquelles on tient plus qu'à d'autres, de faire remonter l'importance de cette question vers nos élus respectifs.

Il va falloir mettre de la "politique" dans les discussions entre Européens. Les négociateurs actuels, s'ils sont "marqués en faveur" des intérêts industriels et financiers c'est que les Européens avaient voté majoritairement pour des gouvernants de droite, et des hommes politiques favorables à l' "ordre établi". "Mettre du politique" c'est permettre aux électeurs de mieux savoir qui est qui, et quels sont les enjeux. Il faut arrêter de décrire l'UE comme un monstre froid et bureaucratique. De façon indirecte, il existe de façon démocratique …… d'une démocratie qui est à l'image de notre sénat. Dois-je rappeler que les sénateurs ne sont pas élus par les citoyens mais par des …… élus de premier niveau (conseiller municipaux, etc……). C'est une forme de démocratie indirecte.

Si cette forme de démocratie indirecte existe ainsi c'est parce que chacun des États européens est jaloux de son pré carré. Les États membres sont à cheval sur les principes de souveraineté. Ils préservent leur souveraineté. C'est pour cela que le conseil des chefs d'États est au-dessus de cette pyramide institutionnelle. Il faut que tous les membres (en la personne du chef d'État) soient d'accord pour céder un tout petit bout de souveraineté … mais aussi, pour le partager en famille.

Mianne
Confirmé
Messages : 2491
Enregistré le : 03 août 2013, 09:42
Localisation : Loire-Atlantique

Re: Transparence ?

Message par Mianne » 29 janv. 2014, 13:59

Plus je me renseigne, plus je lis, plus je discute, plus je pense qu'on n'a plus guère à se soucier de démocratie et encore moins d'indépendance nationale. L'une comme l'autre n'existe plus. Ce que veulent les gens de ce que tu ne veux pas appeler "système", c'est détruire les états et ils sont en train d'y arriver. Nous ne battons plus monnaie, les lois sont votées par Bruxelles (par des gens non élus), nous devons faire valider notre budget par les mêmes... Vive la France !
Comme toi, Claude, je ne jalouse pas les riches. Leur vie, je n'en voudrais pas. Par contre, ce que leur avidité provoque chez les plus fragiles me révolte. Et cette théorie de la richesse des uns qui profitent à la masse des autres.... de l'enfumage. Et ils le savent. Ou alors ils sont idiots.
Et je ne me considère pas en démocratie parce que j'ai une carte d'électeur. Ce n'est pas moi qui ai choisi les candidats. Et j'attends que quelqu'un m'explique la différence entre la politique de Sarko et celle de François. Dégoûtée je suis. :evil:

xyla56
Administrateur
Messages : 4196
Enregistré le : 01 août 2013, 19:11
Localisation : ardèche

Re: Transparence ?

Message par xyla56 » 29 janv. 2014, 14:47

Claude a écrit :
Cet homme se trompe. Parfois ma colère se porte sur un richard particulièrement démonstratif mais ni l'envie, ni la jalousie n'expliquent ma réaction. Je perçois ces richesses comme des anomalies autorisées par un ensembles de règles, d'habitudes. Il est question de structure de la société, de ses codes, de ses lois. Dans toutes les couches de la société, existent des individus avides, prêts à en découdre quand il s'agit d'accumuler, de mettre dans sa poche, d'accaparer. Ce ressort psychologique n'explique pas tout. En réalité, ce sont les règles, les lois, les dispositifs qui encadrent et favorisent les pratiques d'accumulation (de biens, de capitaux) et d'appropriation …… qui comptent. Qui comptent plus que les individus gourmands, avides et injustes.
Ces lois ont été crées par des gens avides, cumulards pour leur permettre d'exister et prouver leur importance (à leurs yeux). Tu ne veux accorder que peu d'importance à ce ressort psychologique; pour moi, je le trouve essentiel. Freud assimilait le besoin d'accumuler (des richesses, du pouvoir...) au stade anal du développement humain, argument qui, je crois, a été repris par Keynes.En gros, nous sommes tributaires des décisions prises par des personnes intelligentes et cultivés mais immatures. Ça craint!

Pour en revenir à ton bonhomme, s'il te soupçonne de jalousie ça doit le rassurer puisqu’il est objet de désir donc important.... :lol:

Répondre