carrés potager

vermi-compost, engrais verts, basse-cour, pedo-faune, purins de plantes, biodynamie, permaculture, horticulture, arboriculture, maraîchage...
Règles du forum
Les modérateurs de ce forum supprimeront tout contenu de caractère illégal dès qu'il aura été porté à leur connaissance. Pour que les échanges soient fructueux et que l'ambiance reste conviviale, ils veilleront à ce que la liberté d'expression s'accorde avec le respect des personnes. Les opinions exprimées sont celles des auteurs respectifs, les modérateurs et administrateurs n'en seront pas tenus pour responsables (exceptés concernant les messages postés par eux-mêmes).
Claude
Administrateur
Messages : 26106
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: carrés potager

Message par Claude » 27 oct. 2014, 09:37

Tu as bien raison Nicandra de tenir compte de la pause qui fait partie du rythme de notre vie.
On dit que le silence qui suit une pièce écrite par Mozart c'est encore du Mozart.
Le développement et la pause, l'activité et le sommeil, la belle saison et l'hiver.
Tous ces couples vont très bien ensemble. On comprend bien qu'ils sont associés.

Mais la justification par le recours à l'argument du naturel est moins appropriée car l'homme n'a eu de cesse de vouloir réguler à sa façon son environnement. Aucune des plantes que nous aimons faire pousser n'est une plante sauvage et investie d'une sorte de pureté originelle.

Le petit livre " La plus belle histoire des plantes " montre bien cet effort constant des générations de paysans, de jardiniers à faire évoluer les végétaux d'une façon plus satisfaisante. La pomme de terre était d'origine étrangère, un légume bien étrange puisque se développant normalement dans la zone climatique marquée par des journées de 12 heures propres au climat tropical d'Amérique du Sud. Il lui a fallu s'adapter à nos conditions climatiques et aux journées à durée variable sur l'année. Ce qui ne s'est pas réglé en un jour.

Le simple fait de récupérer les graines sur les épis mûrs des céréales —plutôt que d'attendre le semis naturel par les épis eux-mêmes se débarrassant de leurs graines bien mûres— a réalisé un début de sélection, d'orientation des premières céréales vers une production normée et compatible avec les besoins humains. Ce geste répété année après année a créé des lignées de céréales, une uniformité des productions végétales.

:idea:

L'homme n'a eu de cesse, c'est dans son histoire, c'est dans ses gènes, de modifier son environnement, d'améliorer son ordinaire. Le " naturel " auquel nous pouvons avoir accès est un naturel de salon, une nature civilisée…

Enfin, je ne suis pas sûr que l'idée que nous nous faisions de l'épuisement de la terre, l'usure de sa fertilité, correspond à la réalité. Au départ, l'idée de " couvrir " le sol, de cultiver sans éradiquer les adventices, me paraissait incongru. Pourquoi ? parce que je pensais en terme de concurrence. J'imaginais que deux plantes trop proches entraient en compétition pour le territoire, l'éclairage et les ressources. Mais certaines pratiques culturales (comme celle de JML, comme l'agro-foresterie, comme ce que j'ai cru comprendre de la permaculture) semblent trouver du bonheur à oublier les saisons, et le respect des distances minimales entre plantounes.

Au fond, y a-t-il une "morte saison" pour la terre arable, la terre végétale avec tous ses acteurs ? Ne recommande-t-on pas de semer en ce moment des engrais verts et des légumineuses juste après une récolte ? Ce qui soulignerait à la fois l'idée que l'on se fait d'un appauvrissement annuel de la fertilité et paradoxalement une remise en service immédiate de l'activité végétale……

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 13921
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: carrés potager

Message par Chichinette 11 » 27 oct. 2014, 09:47

En clair, il faut se passer de légumes en hiver pour ne pas épuiser le sol, va falloir prévenir les maraîchers. M'en va faire des provisions de riz, pâtes, légumes secs et conserves :mrgreen:

Nicandra
Confirmé
Messages : 1015
Enregistré le : 08 sept. 2013, 20:02
Localisation : Le Lardin St Lazare Dordogne

Re: carrés potager

Message par Nicandra » 27 oct. 2014, 11:51

Bonjour Chichinette

C'est quoi ce délire?
Les maraîchers cultivent toute l'année, mais pas toujours sur les mêmes parcelles, déja!
Féfléchis un peu:
- Les potimarrons, les potirons et les courges en tous genres, les pommes de terre, l'ail, l'oignon, les échalotes se conservent très bien à l'abri tout l'hiver.
- Petits-pois, haricots grains ou verts, et d'autres font d'excellentes conserves, les tomates aussi entières ou en coulis.
- On peut mettre en jauge les carottes, les poireaux, les scorsonères, etc..
- On peut congeler aussi.
Les arbres fruitiers ne nous régalent qu'à une période bien déterminée et pourtant on peut en conserver certains, hors saison, et en manger l'hiver, alors!

à+

Zinette
Confirmé
Messages : 1353
Enregistré le : 01 août 2013, 21:11
Localisation : Moselle Sud Est

Re: carrés potager

Message par Zinette » 27 oct. 2014, 13:40

Je trouve en tout cas très intéressante l expérience de JML et Volub ! Vu qu'il n'est pas question de faire pousser à contre saison juste de protéger lors des grands froids ce qui n est pas illogique! Si de plus on rend à la terre ce qu'on lui a pris! ;)
Il existe maintes façons de faire son potager et à chacun de trouver celle qui lui convient!

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 13921
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: carrés potager

Message par Chichinette 11 » 27 oct. 2014, 13:56

C'est quoi ce délire?
Ben justement, c'est un délire http://yelims3.free.fr/Maison/LimerSesOngles.gif
Pas envie d'être sérieuse à toute heure du jour la Chichinette http://site.voila.fr/jardinesque/Semi-laids/ic27.gif

jac11
Confirmé
Messages : 1937
Enregistré le : 15 août 2013, 10:27
Localisation : aude minervois zone 8 3\4

Re: carrés potager

Message par jac11 » 27 oct. 2014, 15:13

Je suis tout à fait d'accord pour que la terre se repose l'hiver et je la laisse bien volontiers le faire parce que de toute façon je ne peux rien y faire, à part les quelques légumes de saison.

C'est pourquoi je me suis construit une serre pour pouvoir délirer sur des trucs hors saison qui seront certainement parfaitement dégueulasses, je viens de bouturer 2 plants de tomates qui ont poussé spontanement et qui me font actuellement des tomates super bonnes et de la taille de tomates à farcir, eh bien je veux voir ce que ces tomates vont donner.

Je vais peut-être semer quelques fèves, petit pois et autre pour voir. Bien que dans notre région ce ne soit pas nécessaire.
En fait pour moi c'est plus pour ne pas rouiller, je ne peux pas hiberner, il faut que je bouge, les années de la cinquantaine où je bossais encore mais où je passais beaucoup de temps derrière un bureau m'ont été pénibles, douleurs dans le dos, dans les coudes, à ne pas dormir, dans les épaules, enfin bref, chiant. Depuis que je ne fais que ce que j'ai envie de faire, c'est-à-dire 2009, juste quelques séquelles de ne pas bouger après mais depuis 2011, la pleine forme sans aucune restriction.

Bon j'ai arrêté de fumer mais je m'autorise le pinard depuis un problème cardiaque, j'ai été abstinent pendant 18 ans.
Encore hors sujet, désolé.

Volubilis
Confirmé
Messages : 2067
Enregistré le : 19 déc. 2013, 07:40
Localisation : Bègles, Gironde, France

Re: carrés potager

Message par Volubilis » 28 oct. 2014, 18:06

Je laisse la parole à Jean-Marie qui réponds à la question que je lui ai envoyée par mail (moi, je souscris à tout )

"Oui la terre ne se repose jamais. Une terre qui se repose meurt peu ou prou. Cependant, selon les températures de nos régions, l’activité de ses habitants (au total tout confondu plus de 30 tonnes à l’hectare!) est plus ou moins réduite.
Lorsqu’il gèle en hiver je mets un manteau pour sortir. De même je couvre mon jardin et l’Eisenia sous sa planche mange et se multiplie, la batavia Matinale pomme, le radis rose à jours courts grossit... moins vite qu’en été bien sûr!
Pourquoi ne pas utiliser l’énergie solaire ? Le voile n’est pas un isolant mais il permet au sol de se réchauffer le jour pour restituer la nuit cette chaleur emmagasinée. Or lorsqu’il gèle le soleil est présent le jour ! Froid le matin, chaud le jour : la distance au soleil est quasiment la même qu’en été, il suffit d’être perpendiculaire aux rayons (dôme).
Sachons que dans “l’espèce” on trouve des “variétés” qui ne sont pas “d’été” et s’adaptent aux basses températures ainsi qu’aux nuits 2 fois plus longues que le jour (photopériodisme différent).
Enfin, les plantes pérennes continuent à croitre en hiver : le plant de pommier en jauge fait des racines, le noisetier fleurit et féconde ses fleurs femelles...
Pour terminer que pensons-nous des températures que nous avons en cette fin octobre ?..."

Il continue :

" Les gens sont persuadés que la terre est un réservoir d’alimentation des plantes !!... Dans cette perspective, ils pensent que le sol peut être inerte ou doit se reposer et qu’il est seulement un support dans lequel on va mettre de temps en temps de l’engrais (organique pour se donner bonne conscience) pour redonner au sol ce qui lui a été pris ! C’est faux ! L’hibernation est effective pour les bêtes qui ont fait des réserves avant l’hiver ; quant aux hommes, ils continuent à manger l’hiver !!
L’activité des micro-organismes, des champignons dont les mycorhizes etc... n’est possible que si des plantes continuent à se développer (en hiver, les racines en particulier).
Le sol ne peut pas vivre s’il n’a pas des plantes en permanence ; sans plante durant un certains temps, il devient un désert ! La plante a besoin du sol comme le sol a besoin de la plante.
Enfin penser que les plantes n’utilisent que quelques minéraux et de l’eau est une erreur : 93 à 95 % de la biomasse d’une plante provient essentiellement de la photosynthèse..."

Enfin, il nous invite à méditer sur ce texte de Emilia Hazelip :

"En agriculture les plantes sont accusées d’absorber les éléments fertilisants du sol, mais comment est ce possible ? Dans la nature les plantes rendent le sol vivant alors qu’en agriculture elles le détruiraient ?

L’agriculture naturelle, en utilisant la loi de la synergie, refuse la première loi de l’agriculture conventionnelle, qui dit : si une quantité d’éléments se trouvant dans une plante cultivée est recueillie, la même quantité d’éléments devrait être réintroduite dans le sol. Cette loi ne tient pas compte de la capacité des plantes à synthétiser et à convertir les éléments qui lui sont nécessaires. Les éléments nutritifs qui profitent aux plantes viennent du soleil, des gaz atmosphériques et de l’eau pour 95% de leur volume. Les plantes prennent du sol l’azote, les oligo-éléments et les minéraux, et un sol dévitalisé l’empêche. Malheureusement, l’idée d’avoir à couvrir la perte de la fertilité des sols continue à déterminer les calculs effectués pour les fertiliser.

L’art de l’agriculture se perdra par la faute d’enseignants ignorants et myopes qui convaincront les agriculteurs à remettre tous leurs espoirs dans des remèdes universels, qui n’existent pas dans la nature. En suivant leurs conseils, éblouis par les résultats éphémères, les agriculteurs oublieront le sol et ils perdront de vue sa valeur intrinsèque et son influence ; la cause réelle de l’appauvrissement du sol est provoquée par la manière dont nous le manipulons pour la production, en pensant à la « forme » du fruit comme seul élément à sauvegarder. "

J'ajouterai que d'années en années, Jean-Marie cultive en permanence, hiver comme été les mêmes carrés. Son sol est de plus en plus sympathique et fertile. Ses productions magnifiques. Les maladies et ravageurs très rares . Il doit bien y avoir du vrai dans l'idée qu"un sol vivant est un sol couvert et garni de plantes...

Par contre, que le jardinier lui n'ait pas envie de jardiner l'hiver, ait besoin de faire une pause, une rupture, hiberner.. ça je l'entends bien !

Nicandra
Confirmé
Messages : 1015
Enregistré le : 08 sept. 2013, 20:02
Localisation : Le Lardin St Lazare Dordogne

Re: carrés potager

Message par Nicandra » 28 oct. 2014, 18:25

Bonsoir Volubilis

C'est bizarre, mais tous, vous ne comprennez que ce qui vous arrange!!
Ai-je dit quelque part qu'il fallait laisser le sol à nu? Non nulle part!
Je laisse tout pousser, mais ne touche plus à la terre.
En cultivant tout le temps, vous la remuez en permanence ne serait-ce que pour arracher certains légumes.
C'est contre mes principes qui sont de laisser en paix micro organismes, bactéries et autres habitants du sol, pendant quelques mois!
C'est tout.

à+

Claude
Administrateur
Messages : 26106
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: carrés potager

Message par Claude » 28 oct. 2014, 20:00

La discussion est intéressante à mon goût par la présentation de points de vue variés.

Dans ce domaine, le jardinier débutant avance avec des a priori (c'est impossible de ne pas en avoir).
Il a une vision, une compréhension qui vaut ce qu'elle vaut. Comme les végétaux semblent s'arrêter, les feuilles tombent, la croissance aérienne s'arrête ou régresse, la plupart des fruits sont du passé, il est logique de penser à une sorte d'hibernation. Mais vous planterez vos arbres en automne, conseil de pépiniériste,c'est le bon moment où l'arbre fabrique des racines. Donc une activité bien peu visible ……… et contre-intuitive ! Encore un a priori à l'eau !

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 13921
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: carrés potager

Message par Chichinette 11 » 28 oct. 2014, 21:01

Nicandra : C'est bizarre, mais tous, vous ne comprenez que ce qui vous arrange!!
En te lisant, je ne comprends pas du tout la même chose qu'en lisant la réponse de JML.
Nicandra : Le jardin subit, lui, le régime total et je trouve normal que la terre se repose après nous avoir gratifiés de tant de bonnes choses.
Comme il l'explique, vous n'êtes absolument pas du même avis.
Nicandra : En cultivant tout le temps, vous la remuez en permanence ne serait-ce que pour arracher certains légumes.
Arracher parfois mais souvent couper au ras des racines pour plusieurs d'entre eux.
JML : Les gens sont persuadés que la terre est un réservoir d’alimentation des plantes !!... Dans cette perspective, ils pensent que le sol peut être inerte ou doit se reposer ...

L’activité des micro-organismes, des champignons dont les mycorhizes etc... n’est possible que si des plantes continuent à se développer (en hiver, les racines en particulier).
Le sol ne peut pas vivre s’il n’a pas des plantes en permanence ; sans plante durant un certains temps, il devient un désert ! La plante a besoin du sol comme le sol a besoin de la plante.
Ne me dis pas que tu trouves qu'il dit la même chose que toi ?

Claude
Administrateur
Messages : 26106
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: carrés potager

Message par Claude » 28 oct. 2014, 22:21

L'idée d'appauvrissement de la fertilité du sol ne me paraît pas réglée avec le point de vue de JML.

Pour faire pousser des plantes exigeantes, gourmandes il me semble que des apports faits par le jardinier ne sont pas inutiles.
J'ai du mal à admettre qu'il ne faille pas "compenser" l'épuisement des éléments captés par une ou plusieurs générations de plantes. C'est la raison pour laquelle nous tenons à apporter du compost, des fumiers divers ou du BRF, des tisanes, parfois de la poudre de corne…… ; et la raison pour laquelle nous faisons pousser de temps en temps des légumineuses destinées à restituer de l'azote au sol.

Nous appartenons à une communauté de jardiniers qui apprécient l'idée de la forêt qui reconstitue ses ressources en l'absence d'un jardinier. Un joli cercle vertueux. Mais que sait-on exactement ? Au bout d'un certain temps, des arbres peuvent avoir épuisé de façon sélective une zone ; par conséquence, cela donne à d'autres espèces aux besoins différents l'occasion de prendre le pas sur les premiers. Comme il s'agit de processus longs, cela doit échapper à notre échelle de temps.

Un autre angle. L'alimentation des plantes.
Après lecture de pas mal d'expériences, nous avons fini par admettre l'importance des intermédiaires. Entre les racines des plantes et les éléments nutritifs, il existe un univers complexe de bactéries, de champignons qui assimilent des éléments du sol et qui ensuite nourrissent les racines. Ce sont des associations bénéfiques. Tous ces intermédiaires sont indispensables et méritent qu'on les respecte, qu'on leur évite la brutalité des intrants chimiques, des biocides et peut-être, si j'ai bien compris, des labours profonds qui perturbent les niveaux du sol (la couche de surface et tous ses locataires se retrouvant trop profond et vice versa). Mais j'ai du mal à admettre que l'usage d'une binette ou d'un ……Zutmotquiméchappe…… pour casser la croûte et aérer ou que l'arrachage d'une plante avec ses racines soit aussi perturbateur que cela. Quand la foudre frappe, elle foudroie rarement qui que ce soit !

Nicandra
Confirmé
Messages : 1015
Enregistré le : 08 sept. 2013, 20:02
Localisation : Le Lardin St Lazare Dordogne

Re: carrés potager

Message par Nicandra » 29 oct. 2014, 06:43

Bonjour Chichinette

En disant:
C'est bizarre, mais tous, vous ne comprenez que ce qui vous arrange!!
Je veux parler, uniquement, de mes propos, pas de ceux de JML
Chichinette:Comme il l'explique, vous n'êtes absolument pas du même avis
Et je n'ai jamais dit le contraire. Je suis opposée à sa façon de faire.
On arrache autant qu'on coupe, sinon comment consommer les légumes racines comme: Les carottes, les navets, les betteraves, etc...
Je n'ai jamais dit, encore une fois, que le sol devait être nu.
Je laisse s'y développer tout ce qui veut bien y pousser et j'ai des plantes en permanence qui le recouvre.
Mais comme ce ne sont pas des plantes que je consomme, je ne touche pas du tout à la terre pendant environ 3 mois et ainsi et je ne dérange pas la micro faune.
Au printemps, je coupe tout au ras du sol et je plante ou sème, sans retouner la terre.
Je laisse tout en place.
En effet, je n'ai jamais désherbé où que ce soit dans le jardin, je coupe au ras du sol ce qui me gène, c'est tout! Au potager aussi bien sûr!
A part le fait de continuer à cultiver qui ne me convient pas (et pas du tout par paresse), le reste est assez prôche, puisque que le sol est couvert en permanence de végétation chez moi comme chez lui.

à+

Marie_May
Administrateur
Messages : 14806
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: carrés potager

Message par Marie_May » 29 oct. 2014, 10:08

Oui, en fait, je trouve qu'il y a plus de ressemblances entre les points de vue de Nicandra et JM L que d'antagonismes.
Il est bien évident que la terre continue à vivre dans le jardin de N, c'est elle qui ne s'y active pas. Elle hiberne. C'est sa méthode et son tempérament.
JM L s'active. C'est sa méthode et son tempérament.
Quant à savoir ce qui est préférable pour la terre, ..... Sans aucun doute, elle survit fort bien à ces différences.

Claude
Administrateur
Messages : 26106
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: carrés potager

Message par Claude » 29 oct. 2014, 12:41

Oui, elle survit dans les deux cas.

:P

Volubilis
Confirmé
Messages : 2067
Enregistré le : 19 déc. 2013, 07:40
Localisation : Bègles, Gironde, France

Re: carrés potager

Message par Volubilis » 29 oct. 2014, 23:55

Nicandra a écrit : On arrache autant qu'on coupe, sinon comment consommer les légumes racines comme: Les carottes, les navets, les betteraves, etc...
à+
Par expérience, l'arrachage des légumes-racine bouleverse très peu l'ordonnancement de la terre (et donc dérange fort peu la pédofaune ) : arracher une carotte, une betterave rouge, un navet, un chou-rave ne remue que très peu la terre, surtout si le jardinier ne rebouche pas lui même le trou, mais laisse le trou se combler tout seul avec le temps et les arrosages...
Le légume qui pousse dans la terre et dont le ramassage est très perturbant pour la pédofaune, c'est la pomme de terre ...

A mon sens, les gestes requis pour le repiquage sont bien plus dérangeants que ceux de l'arrachage, pour les tites bêbêtes du sol..

Mais effectivement, ce qui est fondamental dans l'idée de JM en cultivant 12 mois/12, c'est l'histoire des racines vivantes et la symbiose avec les champignons type mycorhize : un carré planté de beaucoup de légumes qui poussent abrite quantité de racines vivantes, qui permettent à toute une série de bestioles de vivre et bosser dans le carré. Un carré planté 12 mois/12 est d'autant plus fertile...

(Nicandra, qui a jamais dit que ta terre n'était pas couverte ??? )

Claude
Administrateur
Messages : 26106
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: carrés potager

Message par Claude » 30 oct. 2014, 02:57

Les populations de la pédofaune et de la pédoflore et des champignons sont très diverses et chaque espèce s'y trouve représenter par un effectif énorme
.
Les dents d'une grelinette, le fer d'un piochon doivent en supprimer quelques-uns, un peu comme la foudre tuerait en frappant la foule sur un quai de métro mais ce foudroiement ne réduirait la population pas même de 1%. Des organismes dont l'échelle de temps est foncièrement différente de la nôtre. Cette idée que le fer de nos outils sème la le feu et la désolation est un a priori. Une projection humaine, une vision anthropomorphique.

On doit sûrement faire plus de mal à ces organismes, en marchant fréquemment sur les allées et en écrasant sous nos pieds ……… jour après jour des populations significatives au rythme de reproduction ……… quotidien qui est le propre de ces mondes microscopiques !

Nicandra
Confirmé
Messages : 1015
Enregistré le : 08 sept. 2013, 20:02
Localisation : Le Lardin St Lazare Dordogne

Re: carrés potager

Message par Nicandra » 30 oct. 2014, 06:40

Bonjour Volubilis.

Dernière intervention
JML fait comme il veut.
Sa méthode vous plait, tant mieux, pas à moi!
J'ai un jardin d'agrément et un potager dans le quel tout pousse, sans problème et même de façon exubérante.
En arrivant, il y a plus de 20 ans, j'ai fais usage d'outil, type grelinette pour ameublir un peu le terrain. Ce n'était que du pré.
Depuis, je ne touche plus à la terre:
-je n'ai jamais désherbé, je coupe ce qui me dérange.
-quand je plante ou sème, je fais juste le trou nécessaire.
-je laisse les feuilles sur le sol tout l'hiver.
-je rajoute régulièrement compost et BRF un peu partout.
(Nicandra, qui a jamais dit que ta terre n'était pas couverte ??? )
Et là que dois-je comprendre? C'est tellement mal formulé que je ne comprends pas ce que tu veux dire!!
J'ai écrit: "puisque que le sol est couvert en permanence de végétation chez moi comme chez lui."
Eh oui!
Que ce soit des plantes potagères ou pas, ça ne change rien.
Toutes les plantes ont un système racinaire, le même processus se produit et la même fertilité est au rendez-vous!
Et ce n'est pas une question de paresse, il y a tant de choses à faire en hiver comme remettre en état tout ce qu'on n'a pas pu faire en été, trop occupée au jardin: Une bordure qui s'est déplacée, un écoulement qui a tendance à se boucher, le portail qu'il faut repeindre, etc ... , etc ...!!
Comme je n'ai pas l'intention de forcer pour ne récolter que des douleurs en tous genres, je consacre moins de la moitié du temps passé au jardin à l'entretien des plantes, en été, et à l'entretien tout court, en hiver.
Le reste du temps est réservé au far niente. Regarder les poules inventer leur dernière bétise, observer les papillons et insectes en tous genres, faire la sieste assise sous un arbre avec un coq ou un lézard vert sur les genoux, rêvasser pendant des heures.
Chacun son truc!!
En me ménageant au maximum, j'obtiens de très bons résultats, alors pourquoi faire plus?

à+

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 13921
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: carrés potager

Message par Chichinette 11 » 30 oct. 2014, 08:01

Pour manger de la verdure fraîche à la "mauvaise saison" surtout des salades que, si je me souviens bien, la maisonnée de JML consomme quotidiennement. La salade, ça ne se met ni en conserve, ni au congélo.

Marie_May
Administrateur
Messages : 14806
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: carrés potager

Message par Marie_May » 30 oct. 2014, 09:36

Volubilis, je pense que Nicandra répondait à cette phrase que tu as écrite: Il doit bien y avoir du vrai dans l'idée qu"un sol vivant est un sol couvert et garni de plantes...
Elle a compris, cru comprendre, ou voulu comprendre que tu voyais son jardin découvert...

Nicandra, quand Volubilis écrit Nicandra, qui a jamais dit que ta terre n'était pas couverte ??? c'est compréhensible pour tous. Et c'est de l'excellent français. Faut-il que tout soit sujet à discorde? Il ne s'agit pas de se chercher noise mais de discuter jardin et pratiques jardinesques.

La discussion est vachement intéressante, et on peut adopter l'une ou l'autre attitude sans que celui qui défend l'autre point de vue se sente agressé. Encore une fois, les différences sont finalement moins importantes que les points communs entre JML et toi.

Claude
Administrateur
Messages : 26106
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: carrés potager

Message par Claude » 30 oct. 2014, 10:40

Merci à Volubilis et merci à Nicandra.
Merci pour le débat que vous nous offrez, merci pour la recherche d'une meilleure formulation de vos idées et de vos bilans.

Toutes deux, vos points de vue apportent une variation et cela enrichit nos pages.
Aucune vérité immuable n'est inscrite sur notre fronton.
La vie apporte de multiples variations dans nos besoins, nos conditions de vie et de culture……
et nous sommes sur le même radeau.

Bises à tous. :lol:

Zinette
Confirmé
Messages : 1353
Enregistré le : 01 août 2013, 21:11
Localisation : Moselle Sud Est

Re: carrés potager

Message par Zinette » 30 oct. 2014, 14:14

T as jamais pensé à faire casque bleu ? :D Moi je trouve très intéressante la démarche de JML et je teste certains trucs pour voir ce que ça peut donner chez moi ! Je me suis en plus replongée dans " Manuel de culture sur buttes " de Wallner ! C était un petit bouquin offert par ma fille ! ...

singe
Confirmé
Messages : 3378
Enregistré le : 04 nov. 2013, 14:57
Localisation : VAR et HAUTES ALPES

Re: carrés potager

Message par singe » 31 oct. 2014, 08:22

Super cette discussion, … et qui pour moi tombe à pic !
Moi, la pov' "jardinière-adepte-du-laissez-vivre-la terre-couverte tout-le-temps-même-en hiver, et monz'homme, le jardinier "classique" adepte du laisser-reposer-amender-nettoyer-retourner-et autres vieilles croyances (de mon point de vue) ….
en ce moment nous nous battons (au sens figuré, quand même) en permanence, lui pour retourner une place pour repiquer des salades en lignes dans un endroit "vierge" et "nettoyé", moi pour repiquer entre les aubergines et autres choux, en tentant de les laisser vivre jusqu'à ce qu'on les mange ou qu'il grainent ou meurent tout seuls -
c'est bien, comme je vais voir Volubilis ( :D :D ), je vais lui demander une rude tâche, celle de m'aider à convaincre monz'homme …. !!!
(Sauf que pour le moment, il faudrait sans doute plusieurs … radeaux , pour y parvenir ! )

Claude
Administrateur
Messages : 26106
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: carrés potager

Message par Claude » 31 oct. 2014, 11:36

@Singe

Lui est pris par un a priori, à savoir qu'une concurrence (libre) entre plantes existe et que la " propreté " permet de fausser cette concurrence au détriment des adventices (ou plutôt au profit :D de ce que l'Homme veut pour satisfaire ses Besoins ). Encore un sujet politique. :lol: :mrgreen:

Que sait-on de cette concurrence ?
Moi, pas grand chose.
Mais j'ai entendu des rumeurs sur le noyer qui éradiquerait quasiment tous les autres végértaux. Donc voilà un concurrent puissant !
J'ai entendu d'autres rumeurs sur les associations de légumes et sur les incompatibilités d'humeur (ne pas faire pousser un XXXX à côté d'un YYY car ça craint ! ).

On peut penser aussi qu'il existe des associations heureuses (au fond, tous les mariages ne finissent pas par des divorces). J'aimerais bien avoir un rappel sur ce sujet (je dois penser à mon prochain jardin …… celui que JMC m'a offert mais que je n'ai pas envie de cultiver en " lignes homogènes " ).`

Claude
Administrateur
Messages : 26106
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: carrés potager

Message par Claude » 31 oct. 2014, 11:39

Zinette a écrit :T as jamais pensé à faire casque bleu ? :D Moi je trouve très intéressante la démarche de JML et je teste certains trucs pour voir ce que ça peut donner chez moi ! Je me suis en plus replongée dans " Manuel de culture sur buttes " de Wallner ! C était un petit bouquin offert par ma fille ! ...

Casque bleu c'est un peu notre métier à nous admins et modos ! :D

Moi aussi, je suis tenté par les propositions de JML. J'y réfléchis aussi…

Volubilis
Confirmé
Messages : 2067
Enregistré le : 19 déc. 2013, 07:40
Localisation : Bègles, Gironde, France

Re: carrés potager

Message par Volubilis » 31 oct. 2014, 15:08

Oui discussion passionnante, car options antagonistes à première vue, et pas tant à la seconde ... (potager couvert 12 mois/12, soit par les légumes soit par les adventices ...)

le seul argument irréfutable en la faveur de la méthode JML est celui de Chichi : une salade par jour sur la table, 365 jours/an, ce n'est possible que par la méthode JML !

Répondre