Je volubile, tu volubiles, il volubile...

Nos carnets de jardin
Règles du forum
Les modérateurs de ce forum supprimeront tout contenu de caractère illégal dès qu'il aura été porté à leur connaissance. Pour que les échanges soient fructueux et que l'ambiance reste conviviale, ils veilleront à ce que la liberté d'expression s'accorde avec le respect des personnes. Les opinions exprimées sont celles des auteurs respectifs, les modérateurs et administrateurs n'en seront pas tenus pour responsables (exceptés concernant les messages postés par eux-mêmes).
Chichinette 11
Modérateur
Messages : 13456
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Je volubile, tu volubiles, il volubile...

Message par Chichinette 11 » 01 nov. 2015, 09:56

C'est qui l'aînée de vous deux ? Tu crois vraiment qu'elle va t'obéir ? :roll:

singe
Confirmé
Messages : 3378
Enregistré le : 04 nov. 2013, 14:57
Localisation : VAR et HAUTES ALPES

Re: Je volubile, tu volubiles, il volubile...

Message par singe » 01 nov. 2015, 10:31

:lol: :lol: :lol: :lol: :lol:
Ben ... c'est moué, mais je suis sûre à 100 pour 100 qu'elle ne m'obéira pas - d'ailleurs c'est juste un conseil ... pas un ordre !!
J'ai mal au cou, quand elle dit qu'elle s'est coincée ... c'est pour qu'elle n'en arrive pas à mes conneries, j'ai payé pendant deux ans (et si je ne fais pas attention, je recommence à payer !!)
On se sent djeun' dans sa tête - mais j'entend toujours le toubib me dire : "vous avez 20 ans dans votre tête ... et 200 ans dans vote corps ! Faut trouver un milieu ... " sic !
Alors bon si ça peut servir ....

Volubilis
Confirmé
Messages : 2067
Enregistré le : 19 déc. 2013, 07:40
Localisation : Bègles, Gironde, France

Re: Je volubile, tu volubiles, il volubile...

Message par Volubilis » 01 nov. 2015, 11:03

Oui t'as raison : c'est hyper fatiguant !
d'ailleurs, on devrait mener ici une discussion sur les broyeurs : il doit bien en exister un qui broie fin, sans bruit, sans vibrations, et qui ne coûte pas des millions ???

En répondant, je ne t'avais pas lu, Chichi : obéir à Singe qui me dit de me reposer ? Ca va pas, la tête !!!! Je ne connais pas ce mot ! Non, j'ai changé d'activité hier, et c'est bon, aidé de romarin/millepertuis/gaulthéria et hélichryse, aujourd'hui, je ne sens plus rien..
Et puis faut que de temps en temps, je prenne un quart d'heure dedans à faire autre chose. (ce que je n'ai pas fait avant hier : vu la montagne de branches que fiston m'avait coupées et qui encombraient la pelouse depuis une semaine, j'ai décidé d'en faire un maximum...)

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 13456
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Je volubile, tu volubiles, il volubile...

Message par Chichinette 11 » 01 nov. 2015, 13:06

me reposer ? Ca va pas, la tête !!!! Je ne connais pas ce mot !
J'ai l'impression de voir ma frangine quand je te lis, nous sommes l'exact inverse :lol:

singe
Confirmé
Messages : 3378
Enregistré le : 04 nov. 2013, 14:57
Localisation : VAR et HAUTES ALPES

Re: Je volubile, tu volubiles, il volubile...

Message par singe » 01 nov. 2015, 13:29

:lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

Tu vois, Chichi, je t'avais bien dit ... !! :lol: :lol: :lol:

Ceci dit, j'avais à l'époque utilisé le même mélange d'HE que toi, Volub' - c'est bien sur tout ce qui est contractures, voire même sur les douleurs liées aux poussées d'arthrose .. mais sur mes tendons rompus, ça n'avait pas donné les résultats escomptés - j'avais fait pendant deux mois, tous les jours deux fois !

Par contre dans quelle huile tu dilues ? Je n'aimais pas beaucoup l'odeur de l'huile que j'avais utilisé, mais je ne me souviens plus ce que j'avais pris comme huile - Faudrait que je retrouve ma recette et donner ça à monz'homme qui a des contractures très fréquentes, restes de sa sciatique sévère de début 2015...

Volubilis
Confirmé
Messages : 2067
Enregistré le : 19 déc. 2013, 07:40
Localisation : Bègles, Gironde, France

Re: Je volubile, tu volubiles, il volubile...

Message par Volubilis » 01 nov. 2015, 14:35

je frotte direct, je ne dilue pas. et je frotte un bon moment...

Marie_May
Administrateur
Messages : 14463
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Je volubile, tu volubiles, il volubile...

Message par Marie_May » 01 nov. 2015, 15:14

Pour diluer, j'aime bien l'huile de noisette. Elle est fine et elle sent bon.

Patricia
Confirmé
Messages : 2877
Enregistré le : 01 août 2013, 21:30
Localisation : Finistère nord

Re: Je volubile, tu volubiles, il volubile...

Message par Patricia » 01 nov. 2015, 17:36

Volubilis a écrit : : obéir à Singe qui me dit de me reposer ? Ca va pas, la tête !!!! Je ne connais pas ce mot !

Tu n'est nullement obligée d'obéir à Singe, tu peux simplement t'asseoir avec un bon livre et lire. Ne me dis pas que toi, une ancienne libraire, tu n'aimes pas lire ?

Volubilis
Confirmé
Messages : 2067
Enregistré le : 19 déc. 2013, 07:40
Localisation : Bègles, Gironde, France

Re: Je volubile, tu volubiles, il volubile...

Message par Volubilis » 01 nov. 2015, 19:17

Patricia a écrit :
Volubilis a écrit : : obéir à Singe qui me dit de me reposer ? Ca va pas, la tête !!!! Je ne connais pas ce mot !

Tu n'est nullement obligée d'obéir à Singe, tu peux simplement t'asseoir avec un bon livre et lire. Ne me dis pas que toi, une ancienne libraire, tu n'aimes pas lire ?
Bien sûr que si ! Mais une grande partie de l'année, à la belle saison, quand j'ai plein d'activités dehors je ne lis que dans des temps de pause, un quart d'heure à la fois ; si j'ai des tonnes de choses à faire à l'extérieur, que je suis en retard dans mes projets, que l'hiver arrive presque et que je sais que j'aurai tout mon temps pour lire au chaud dans 15 jours quand il pleuvra ou qu'il fera froid, je préfère m'activer ...

Et lire, d'ailleurs, c'est pas toujours de tout repos, suivant ce que l'on lit !!! Là, je suis dans un roman d'Elfriede Kern " Etude pour Adèle et un chien " chez Gallimard, et finalement, à petite dose, c'est aussi bien (une étrange histoire d'un type Aaron et de la gouvernante de son frère, Adèle, qui est à la dérive : il aime fréquenter les SDF, c'est un ex-pianiste qui donne des cours de piano... qui s'est arrangé pour que son frère fasse une crise cardiaque pour avoir la paix... A la fois cynique, drôle, mélancolique...L'auteur est une autrichienne, de l'école de Thomas Bernhard.)

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 13456
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Je volubile, tu volubiles, il volubile...

Message par Chichinette 11 » 03 nov. 2015, 17:17

Je reviens sur ce que tu écrivais Chez Mio et Marie-May le 30 Oct 2015 à 10:17.

J'ai relu à plusieurs reprises le texte de Gilles Domenech http://jardinonssolvivant.fr/quels-amen ... -lautomne/
et ... je n'y comprends pas grand chose http://site.voila.fr/jardinesque/Semi-laids/ic23.gif

Là par exemple, je suis en train de récupérer les feuilles mortes des Figuiers du voisin qui tombent dans l'impasse. J'allais aller les déposer sur mon sol mais je suis bêtement rentrée vérifier ce que le lien expliquait et ... je sais plus si je dois les étaler ou pas là où rien n'est planté ou s'il vaut mieux que je les composte.

Voui, je sais, je suis godiche avec la science et j'ai besoin qu'on me mette les points sur les i :roll:

Volubilis
Confirmé
Messages : 2067
Enregistré le : 19 déc. 2013, 07:40
Localisation : Bègles, Gironde, France

Re: Je volubile, tu volubiles, il volubile...

Message par Volubilis » 03 nov. 2015, 17:29

C'est quoi qu tu comprends pas ? Cette histoire de rapport carbone/azote ?

Brigitte
Modérateur
Messages : 2299
Enregistré le : 24 nov. 2013, 18:17
Localisation : Aveyron, à l'est de Rodez..

Re: Je volubile, tu volubiles, il volubile...

Message par Brigitte » 03 nov. 2015, 17:48

Comme toi Chichinette, j'ai un peu de mal à m'y retrouver...et Marie-May m'a répondu que tout fait ventre...parce que j'y avais découvert des touts petits champignons dans le mélange composté de feuilles mortes et de broyats de bois, je n'osais pas l'étendre aux pieds des artichauts...j'avais peur de provoquer la faim de l'azote...
Pour toi ton souci est autre mais ce que j'ai compris c'est qu'il ne faut pas laisser la terre nue...les feuilles bien au contraire en se décomposant sous le travail de la faune du sol, des bactéries, etc...vont travailler et enrichir le sol...
C'est bien ça Volubilis ? :P

plumee
Confirmé
Messages : 15442
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Je volubile, tu volubiles, il volubile...

Message par plumee » 03 nov. 2015, 17:59

feuilles mortes et de broyats de bois
Pour moi, comme pour Marie-May, tout ce qui rentre fait ventre.
Autrement dit, tout ce qui pousse sur mon terrain doit retourner à mon terrain.
Le plus simple, à l'automne étant de rester sur place.
Ou d' être étalé ailleurs, sans passer par la case compost qui demande toujours des manip.

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 13456
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Je volubile, tu volubiles, il volubile...

Message par Chichinette 11 » 03 nov. 2015, 18:23

tout ce qui pousse sur mon terrain doit retourner à mon terrain
Vouai mais si rien n'a poussé, tu fais quoi ? Bon, ok, chez toi ça n'existe pas le rien-n-a-poussé mais ici, oui.

Je veux bien mettre des feuilles mortes sur le sol mais l'an dernier, celles mises en Novembre étaient intactes en Mars, ça avait juste servi d'anti ravinement ( quoique, sans pluie, le ravinement est très limité ).

Ma terre n'est pas nue du tout, elle est recouverte de broyât de tout et n'importe quoi, tiges de Fèves, Palmier sec, Papyrus sec, Aloès, ...et certes ça la protège du vent mais rien ne se décompose et ça ne modifie pas sa structure http://site.voila.fr/jardinesque/Semi-laids/ic47.gif

J'en ai ras la chéchia de ce jardin.

ege
Confirmé
Messages : 6348
Enregistré le : 08 juil. 2015, 17:13
Localisation : vallée du Rhône, Vivarais, Ardèche, près de Tournon alias Tornon, Occitanie

Re: Je volubile, tu volubiles, il volubile...

Message par ege » 03 nov. 2015, 18:33

attends l'été, mets le feu au broyat et dans les 10 mn, t'as les canadairs avec des tonnes d'eau au dessus du jardin.
bon, ils utilisent de la poudre pour aider à éteindre le feu, mais pas dit qu'elle soit toxique.

enfin, je dis ça, mais suis pas très sur que t'auras pas des ennuis! :?

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 13456
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Je volubile, tu volubiles, il volubile...

Message par Chichinette 11 » 03 nov. 2015, 18:37

Tu fais rien qu'à te moquer, c'est pô gentil https://smileys.surlatoile.org/reposito ... ux-524.gif

Brigitte
Modérateur
Messages : 2299
Enregistré le : 24 nov. 2013, 18:17
Localisation : Aveyron, à l'est de Rodez..

Re: Je volubile, tu volubiles, il volubile...

Message par Brigitte » 03 nov. 2015, 18:57

Chichinette, ne te décourages pas... :(

Juste une petite remarque : si je te lis bien tu avais éparpillé des feuilles mortes par dessus le broyat sec ?
Et si tu faisais le contraire ? tu étales d'abord les feuilles mortes, tu les arroses et tu recouvres le tout de ton mélange de broyat sec ?

Volubilis
Confirmé
Messages : 2067
Enregistré le : 19 déc. 2013, 07:40
Localisation : Bègles, Gironde, France

Re: Je volubile, tu volubiles, il volubile...

Message par Volubilis » 03 nov. 2015, 19:45

Chichinette 11 a écrit :Tu fais rien qu'à te moquer, c'est pô gentil https://smileys.surlatoile.org/reposito ... ux-524.gif
Pas le temps de te répondre ce soir, Chichi, mais fais une recherche sur la restauration des terres dans le désert, la technique du Zaï.
Et adapter chez toi en te concentrant sur des petits espaces ?

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 13456
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Je volubile, tu volubiles, il volubile...

Message par Chichinette 11 » 03 nov. 2015, 20:11

si je te lis bien tu avais éparpillé des feuilles mortes par dessus le broyat sec ?
Ha non, le broyât c'est là où je n'avais pas mis de feuilles. Donc, tu préconiserais que je retire le broyât, que je mette des feuilles et que je remette le broyât ? Pourquoi pas.

ege
Confirmé
Messages : 6348
Enregistré le : 08 juil. 2015, 17:13
Localisation : vallée du Rhône, Vivarais, Ardèche, près de Tournon alias Tornon, Occitanie

Re: Je volubile, tu volubiles, il volubile...

Message par ege » 03 nov. 2015, 20:51

mes apologises Chichinette, je me moquais pas, ta bouille triste me fait de la peine.

on va essayer de faire autrement, qu'est ce qui peut aider la matière sèche à se décomposer?
faire pipi dessus, ai je lu dans les 4 saisons, mais pas facile de doser, broyer en petites particules et mettre quelque chose qui retiens sur place l'humidité de l'air, un voile percé de petits trous pour que les gouttes entrent, tu as bien le marin de temps en temps, asperger et couvrir? y mettre les résidus des cuves à vin de la coopé et laisser fermenter un temps?
nos spécialistes de la conduite dujardin vont bien nous donner la solution

bises et bonne nuit, demain va pleuvre!

Volubilis
Confirmé
Messages : 2067
Enregistré le : 19 déc. 2013, 07:40
Localisation : Bègles, Gironde, France

Re: Je volubile, tu volubiles, il volubile...

Message par Volubilis » 04 nov. 2015, 19:11

Quelques extraits de textes sur le zaï :


"La méthode consiste à creuser des microcuvettes (zaï) pendant la saison sèche (de novembre à mai). En général, les poquets de zaï ont un diamètre de 20-30 cm et une profondeur de 10-15 cm. Les paysans y mettent une poignée de fumure organique (500g). Cette fumure attire des termites qui creusent des galeries et facilitent ainsi l'infiltration profonde des eaux de pluies et de ruissellement. Les termites transportent aussi des éléments nutritifs des couches profondes vers les horizons supérieurs et inversement. Le zaï permet la réintroduction de la faune du sol (termites, etc.) et favorisent ainsi l'amélioration de la structure des sols"

"Les trous ne sont pas complètement remplis, mais seulement jusqu’à une profondeur d’environ 10 cm, et l’excédent de terre est accumulé du côté le plus bas pour contribuer à la capture du ruissellement. Il s’agit d’une forme simple de récolte de l’eau qui permet efficacement de concentrer l’eau aux endroits où le
mil est cultivé, et d’éviter la perte du fumier par le ruissellement. Les semis de mil nécessitent normalement 20 mm ou plus de pluie. Or, le zaï a également comme avantage de permettre les semis de mil même avec une faible pluviométrie, en emmagasinant ainsi l’eau. "

En fait, il s'agit de s'adapter aux conditions de climat difficile et de sol dégradé, en inventant des solutions intelligentes.
Plutôt que d'essayer de cultiver ton jardin entier, Chichi, choisir quelques endroits pour tenter de restaurer une terre un peu meilleure qui retiendra mieux l'eau, et tout doucement, année après année agrandir la zone...Tu nous ferais quelques photos pour nous montrer comment ça se présente ; je ne me souviens pas que tu nous aies montré des vues générales de ton terrain...

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 13456
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Je volubile, tu volubiles, il volubile...

Message par Chichinette 11 » 04 nov. 2015, 19:56

Je répondrai plus tard chez moi passque là je squatte chez toi ac' mes p'tites misères http://site.voila.fr/jardinesque/Semi-laids/ic42.gif

En revanche, j'ai une question.
J'ai 4 hénaurmes Fraisiers 'Luxey' que je voulais extirper pour les nettoyer parce que justement ils sont tellement gros que j'ai un mal fou à choper les Fraises qui se planquent sous le feuillage.
Si je les arrache, est-ce que tu crois que je peux diviser les pieds ou est-ce une chose qu'on ne peut pas faire avec les Fraisiers ?
Sinon, est-ce que je peux juste les "nettoyer" puis les replanter mieux ?

Volubilis
Confirmé
Messages : 2067
Enregistré le : 19 déc. 2013, 07:40
Localisation : Bègles, Gironde, France

Re: Je volubile, tu volubiles, il volubile...

Message par Volubilis » 05 nov. 2015, 18:47

Moi, je diviserai les pieds : pas forcément facile à faire, car séparer des pieds souvent très mélangés, on risque d'abîmer… Mais il vaut peut-être mieux sacrifier quelques plants pour en sauver d'autres...

et dans la fiche "Fraisiers" dans "Antisèches", y'a :

" Pour les plants de fraisiers que j'ai donc récupérés au jardin et mis en pot au mois de juillet, j'ai bien nettoyé les racines : quand c'était des vieux pieds, j'ai coupé la grosse racine épaisse et courte, et laissé les petites racines plus récentes, en les "habillant". Sans trop savoir comment les plants allaient ensuite se comporter. J'ai mis ensuite chaque plant dans un petit pot avec de la bonne terre (terre+ terreau+compost), bien bien mouillé puis entreposé à l'ombre 15 jours puis à la mi-ombre depuis, en arrosant très régulièrement. Ils ont repris (tous) et sont très très beaux."

Par contre, c'est pas garanti que ça fasse des fraises l'an prochain. On verra au printemps...

Claude
Administrateur
Messages : 24985
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je volubile, tu volubiles, il volubile...

Message par Claude » 05 nov. 2015, 20:46

Volubilis a écrit :Quelques extraits de textes sur le zaï :


"La méthode consiste à creuser des microcuvettes (zaï) pendant la saison sèche (de novembre à mai). En général, les poquets de zaï ont un diamètre de 20-30 cm et une profondeur de 10-15 cm. Les paysans y mettent une poignée de fumure organique (500g). Cette fumure attire des termites qui creusent des galeries et facilitent ainsi l'infiltration profonde des eaux de pluies et de ruissellement. Les termites transportent aussi des éléments nutritifs des couches profondes vers les horizons supérieurs et inversement. Le zaï permet la réintroduction de la faune du sol (termites, etc.) et favorisent ainsi l'amélioration de la structure des sols"

"Les trous ne sont pas complètement remplis, mais seulement jusqu’à une profondeur d’environ 10 cm, et l’excédent de terre est accumulé du côté le plus bas pour contribuer à la capture du ruissellement. Il s’agit d’une forme simple de récolte de l’eau qui permet efficacement de concentrer l’eau aux endroits où le
mil est cultivé, et d’éviter la perte du fumier par le ruissellement. Les semis de mil nécessitent normalement 20 mm ou plus de pluie. Or, le zaï a également comme avantage de permettre les semis de mil même avec une faible pluviométrie, en emmagasinant ainsi l’eau. "

En fait, il s'agit de s'adapter aux conditions de climat difficile et de sol dégradé, en inventant des solutions intelligentes.
Plutôt que d'essayer de cultiver ton jardin entier, Chichi, choisir quelques endroits pour tenter de restaurer une terre un peu meilleure qui retiendra mieux l'eau, et tout doucement, année après année agrandir la zone...Tu nous ferais quelques photos pour nous montrer comment ça se présente ; je ne me souviens pas que tu nous aies montré des vues générales de ton terrain...
1. Cela me rappelle un remarque de Marcel BOUCHÉ qui pensait que sous d'autre latitudes, là où il n'y avait pas de vers de terre pour structurer, aérer, enrichir le sol, d'autres organismes prenaient le relais. Il me semble qu'il parlait ainsi de fourmis. Mais des fourmis aux termites, hein ?

2. Bravo pour cette remarque :

En fait, il s'agit de s'adapter aux conditions de climat difficile et de sol dégradé, en inventant des solutions intelligentes.
Plutôt que d'essayer de cultiver ton jardin entier, Chichi, choisir quelques endroits pour tenter de restaurer une terre un peu meilleure qui retiendra mieux l'eau, et tout doucement, année après année agrandir la zone…

Volubilis
Confirmé
Messages : 2067
Enregistré le : 19 déc. 2013, 07:40
Localisation : Bègles, Gironde, France

Re: Je volubile, tu volubiles, il volubile...

Message par Volubilis » 05 nov. 2015, 23:05

T'es gentil, Claude !

Répondre