radio/télé

l'actualité, les projets, les envies, bref tout ce dont vous avez envie de parler !
Règles du forum
Les modérateurs de ce forum s'efforceront de supprimer ou éditer tous les messages à caractère répréhensible aussi rapidement que possible. Toutefois, il leur est impossible de passer en revue tous les messages. Vous admettrez donc que tous les messages postés sur ce forum expriment la vue et opinion de leurs auteurs respectifs, et non celles des modérateurs ou des administrateurs (excepté des messages postés par eux-mêmes) et par conséquent qu'ils ne peuvent pas être tenus pour responsables des discussions.
Marie_May
Administrateur
Messages : 10566
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: radio/télé

Message par Marie_May » 31 août 2018, 16:08

Je ne me suis pas du tout sentie visée, Plumee.
Mais c'est sûr que "merde" n'est pas un argument...
Bisous itous.

Claude
Administrateur
Messages : 14740
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: radio/télé

Message par Claude » 06 sept. 2018, 21:15

Ége.

Je t'ai vu à la télé, ce soir dans "50 nuances de Grecs". Juste après 28 minutes.
À vrai dire, tu t'appelais Égée dans ce dessin animé et tu parlais avec ton fils Thésée coincé dans le labyrinthe en Crète. Tu étais à côté de ton épouse qui paraissait avoir une dent contre toi.

:lol:

plumee
Confirmé
Messages : 8258
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: radio/télé

Message par plumee » 07 sept. 2018, 06:22

:lol:

ege
Confirmé
Messages : 2670
Enregistré le : 08 juil. 2015, 17:13
Localisation : vallée du Rhône, Vivarais, Ardèche, près de Tournon alias Tornon, Occitanie

Re: radio/télé

Message par ege » 07 sept. 2018, 14:46

files moi le lien que je visionne le truc et, le cas échéant; que j'ablationne la dent!

mon pépé, qui avait fait les Dardanelles et avait été torpillé sur son bateau, jeté à la mer, et sauvé par une mule qui elle savait nager, disait à propos de la mer Egée: "Si vite prononcée et si longue à traverser". Voyez, j'ai de qui tenir!

Claude
Administrateur
Messages : 14740
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: radio/télé

Message par Claude » 11 sept. 2018, 16:17

Dans la matinale de F-C, ce mardi, G. Erner accueille et interviewe Fabrice Nicolino.
Intéressant après la Marche pour le Climat.
Il revient sur les propos sur Rabhi, du Monde Diplo.
À écouter.

;)

Claude
Administrateur
Messages : 14740
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: radio/télé

Message par Claude » 11 sept. 2018, 17:27

Podcast.
Écouter NICOLINO à partir de la 40ème minute environ dans Les Matins de France-Culture.

plumee
Confirmé
Messages : 8258
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: radio/télé

Message par plumee » 13 sept. 2018, 07:03

Hier soir, j'ai regardé sur Arte le docu/fiction recommandé par Marie-May: "18/39, les rêves brisés de l'entre-deux guerres".
Effectivement, c'est une production exceptionnelle qui m'a appris beaucoup sur cette période dont je connaissais surtout
les jupes courtes et le charleston. :mrgreen:

L'imbrication images d'époque et film était percutante.
Je n'ai tenu que 3/4 d'heure. J'en avais la nausée d'être une fois de plus confrontée à la noirceur de l'humain,
que je vois reprendre du pouvoir à tout allure.
Plus ça va et plus je me vois dans l'obligation de me protéger pour ne pas sombrer.
Dommage, car franchement, des productions comme ça, chapeau.

https://www.emissionreplay.fr/1918-1939 ... ux-guerres

Claude
Administrateur
Messages : 14740
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: radio/télé

Message par Claude » 13 sept. 2018, 10:09

J'avais raté la diffusion de mardi soir.
Mercredi soir, j'ai suivi jusqu'au bout malgré l'impression de décousu.

Intéressant mais souvent, on reste sur l'écume des choses. Les questions monétaires qui plongèrent les pays européens dans une spirale de folie (inflation allemande) par exemple, auraient nécessité des explications plus longues. La question de la révolution socialiste (dans un seul pays ou transnationale) est évoquée brièvement. Par contre je suis plus sensible à cette question d'une concurrence ambigüe entre extrême-droite et extrême-gauche, et qui au final renforce ma propre conviction républicaine

plumee
Confirmé
Messages : 8258
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: radio/télé

Message par plumee » 13 sept. 2018, 15:07

Oh la la! Je suis bien incapable d'une pareille vision et étude des choses.
Bravo.

Marie_May
Administrateur
Messages : 10566
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: radio/télé

Message par Marie_May » 16 sept. 2018, 20:50

Je viens de voir une émission sur Arte qui m'a emballée : Etonnants jardins. Il s'agissait de celui qu'un architecte paysagiste a réussi magnifiquement à Duisbourg-Nord, en pleine Ruhr, sur le site d'une aciérie désaffectée depuis les années 80. Je me souviens de ces paysages chaotiques et puants qu'on traversait par l'autoroute pour nous rendre au Danemark. Franchement pas appétissant. Mais bon, on y faisait de l'acier. C'était utile. Jusqu'à ce qu'on arrête tout. Et le terme de friche industrielle a fait son apparition.
Les années ont passé, la pollution est restée. Jusqu'à ce que les responsables de Westphalie prennent la décision de la réhabiliter. Et qu'un mec génial imagine de laisser surtout faire la nature.
Bon j'exagère, l'homme a beaucoup fait. Mais on a beaucoup expérimenté et fait au plus simple, on a regardé ce qui poussait facilement, quelles étaient les herbes pionnières qui venaient spontanément sur des sols minéralisés (le site contenait aussi une mine) qui se réchauffent à 60° en été... La vipérine s'y adapte, figurez-vous. Et le sedum acre. Le bouleau vient aussi tout seul, certaines fougères car le sol est aussi acide. Et bien sûr le buisson des friches, le buddleia.
Mais on a aussi expérimenté avec les matériaux du site, les pierres, le béton, etc. en couvre-sol.
On a retrouvé un petit jardin, sans doute appartenant à une famille d'ingénieur.
On cultive des plantes rares dans certains coins protégés de murs.
On a creusé des porches et des passages dans le béton, à la scie, dans des épaisseurs de plusieurs mètres.
On a laissé vivre un coin totalement à son gré. C'est devenu un marais, un nouvel écosystème inattendu.
On a dépollué les cours d'eau, récupéré l'eau des toitures, on l'a amenée plus haut à l'aide de l'éolienne gigantesque qui est le symbole des lieux.
On a créé un bassin dans le gazomètre, où les plongeurs en profondeurs peuvent s'entrainer avec 18 mètres de fond.
On a mis des kilomètres de pistes cyclables à la disposition des promeneurs.
On a créé des murs d'ascension, des lieux de baignade dans les canaux, des aires de jeux pour les petits, des points de vue en haut des tourelles
On a transformé le hall de l'aciérie en salle de spectacle et de conférence...
C'est extraordinaire.

Claude
Administrateur
Messages : 14740
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: radio/télé

Message par Claude » 16 sept. 2018, 23:06

.
Pour le retrouver :

https://www.arte.tv/fr/videos/073064-00 ... s-jardins/
.
.
Et aussi le jardin de Plume ! Oui le jardin de plume en Normandie.

https://www.arte.tv/fr/search/?q=Étonna ... ins&page=1

Claude
Administrateur
Messages : 14740
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: radio/télé

Message par Claude » 03 oct. 2018, 22:54

Phœnix.
Très beau film diffusé ce soir sur Arte.

Ai cherché les paroles de Speak Low chanté par Nina Hoss.

.
Speak low when you speak, love
Our summer day withers away too soon, too soon
Speak low when you speak, love
Our moment is swift; like ships adrift, we're swept apart too soon

Speak low, darling, speak low
Love is a spark lost in the dark too soon, too soon
I feel wherever I go
That tomorrow is near, tomorrow is here and always too soon

Time is so old and love so brief
Love is pure gold and time a thief

We're late, darling, we're late
The curtain descends, everything ends too soon, too soon
I wait, darling, I wait
Will you speak low to me? Speak love to me and soon

Time is so old and love so brief
Love is pure gold and time a thief

We're late, darling, we're late
The curtain descends, everything ends too soon, too soon
I wait, darling, I wait
Will you speak low to me? Speak love to me and soon
Speak low


plumee
Confirmé
Messages : 8258
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: radio/télé

Message par plumee » 04 oct. 2018, 06:22

Etonnants jardins. Il s'agissait de celui qu'un architecte paysagiste a réussi magnifiquement à Duisbourg-Nord, en pleine Ruhr, sur le site d'une aciérie désaffectée
Pas encore regardé (merci Claude) mais ça m' émoustille.

Claude, j'ai compris le sens de la chanson mais eu la flemme de traduire pour du sérieux.
Marie-May, tu veux bien t'y coller?

Claude
Administrateur
Messages : 14740
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: radio/télé

Message par Claude » 05 oct. 2018, 23:56

Plume, voici une traduction de Speak Low (Phoenix).
Je ne peux affirmer qu'elle soit très bonne. ;)

http://paroles-traductions.com/chanson/ ... speak-low/

Cette chanson est un standard repris par une foule de chanteuses surtout (Eva Gardner que je préfère à Billie Holiday ou Sarah Vaughan) …
J'ai remarqué que, dans le film, l'actrice Nina Hoss a modifié les paroles et le sens de de We're late qui devient It's late.

Claude
Administrateur
Messages : 14740
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: radio/télé

Message par Claude » 06 oct. 2018, 00:11

J'ai réussi à copier et coller des videos. Youpi ! :P

D'abord un extrait du film :


.
Et le même standard en duo :


.

Si vous voulez comparer les interprétations d'une foule de chanteurs, cliquez ici :

.
https://www.google.fr/search?client=saf ... 24&bih=729
.
Finalement pour "entendre" les paroles, c'est pas mal F. Sinatra.

Marie_May
Administrateur
Messages : 10566
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: radio/télé

Message par Marie_May » 06 oct. 2018, 01:29

C'est normal qu'elle dise "It's late" plutôt que "We're late" dans le film, Claude. Parce qu'il a vraiment traîné à la reconnaître. Et maintenant, c'est trop tard - it's (too) late.

plumee
Confirmé
Messages : 8258
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: radio/télé

Message par plumee » 06 oct. 2018, 06:26

Merci Claude.
Tout ce que vous évoqué avec Marie-May m'est complètement étranger!

Et puis, là, j'ai trop de pain sur la planche: toujours les arrosages, préparation de la couverture végétale d'hiver, dernières récoltes, les Coquelicots,
la venue d'un artisan dans quelques jours pour refaire mon sol du séjour, donc tout débarrasser.
J'en profite pour nettoyer les objets, trier, évacuer.

Claude
Administrateur
Messages : 14740
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: radio/télé

Message par Claude » 06 oct. 2018, 09:31

Je me demande si c'est vraiment l'actrice du film, Nina Hoss, qui chante ?

Oui, MM, son "it's too late" (c'est trop tard) change le sens plus romantique du "we're late". Il n'y a plus le "nous" du couple.
Larmes.

plumee
Confirmé
Messages : 8258
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: radio/télé

Message par plumee » 14 oct. 2018, 17:53

Ce soir, sur Arte, le film "La jeune fille à la perle", d'après le livre de Tracy Chevalier.
Film que j'ai trouvé magnifique. Image superbes, peu de paroles.

L'histoire d'une jeune bonne employée chez le peintre Vermeer. Elle va finir par s'intéresser à la peinture et son patron à l'employer
à la préparation des pigments.
Le Télézède à Plumix dit que la jeune fille ne tarde pas à tomber amoureuse de son patron.
J'ai vu le film deux fois et ça ne m'a absolument pas effleurée: j'ai plutôt vu l'ouverture de la jeune fille à
un monde culturel artistique loin du sien, quoique son père était aussi un artiste car fabriquant des fameux carreaux de Delft.
Et l'ouverture d'esprit aussi de son patron qui lui permet d'accéder à cette nouvelle culture, en l'embauchant et en la peignant.
"Jeune fille à la perle" est le nom du célèbre tableau.
Plumix est OK avec moi.
Le tournage avait été épique, à Delft, par -15°!

https://tv-programme.com/la-jeune-fille-a-la-perle_film

Marie_May
Administrateur
Messages : 10566
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: radio/télé

Message par Marie_May » 16 oct. 2018, 23:09

En effet, dans le bouquin, comme dans le film, il n'est pas question qu'elle s'éprenne de Vermeer. Elle n'a rien compris, ta journaliste...

Le peintre a vite repéré son intérêt pour les couleurs: dans le livre, avant même qu'elle commence à travailler chez lui.
L'homme m'observait de ses yeux gris comme la mer. Son visage allongé, anguleux, reflétait la sérénité alors que celui de son épouse était aussi changeant que chandelle au vent. Il ne portait ni barbe ni moustache, d'où cette apparence nette que j'appréciai. Une houppelande noire couvrait ses épaules, sa chemise était blanche et son col de fine dentelle. Son chapeau était enfoncé sur la chevelure couleur de brique défraîchie par les intempéries.
- Que faisiez-vous là Griet ? demanda-t-il.
Sa question me surprit, mais je n'en laissai rien paraître.
- Je coupais des légumes pour la soupe, Monsieur.
J'avais l'habitude de disposer les légumes en cercle, par catégorie, comme les parts d'une tarte. Il y avait cinq parts : choux rouge, oignons, poireaux, carottes et navets. Je m'étais servie d'une lame de couteau pour délimiter chaque part et j'avais placé une rondelle de carotte au centre.
L'homme tapota sur la table. "Est-ce dans cet ordre qu'ils iront dans la soupe ? me demanda-t-il en étudiant le cercle.
- Non, Monsieur.
J'hésitais, je n'aurais pu expliquer pour quelle raison je les avais arrangés de la sorte. Je m'étais dit que ça devrait être comme ça, un point c'est tout, mais j'avais trop peur d'avouer ça à un monsieur.
- Je vois que vous avez mis de côté les légumes blancs, reprit-il en montrant les navets et les oignons. Tiens, ceux de couleur orange ne voisinent pas avec ceux de couleur pourpre, pourquoi ça ? Il ramassa une tranche de chou et un bout de carotte, les secoua dans sa main comme des dés.
Je regardais ma mère, elle hocha discrètement la tête.
- Les couleurs jurent parfois quand elles sont côte à côte, Monsieur.
Il fronça les sourcils, de toute évidence il ne s'attendait pas à cette réponse. "Dites-moi, vous passez beaucoup de temps à disposer les légumes avant de faire la soupe ?"
- Oh non ! Monsieur, répondis-je confuse.
Je ne voulais pas qu'il crût que je gaspillais mon temps. Du coin de l'œil, j'entrevis un mouvement. Ma sœur Agnès nous épiait, tapie derrière le montant de la porte. En entendant ma réponse, elle avait secoué la tête. Il était rare que je mente. Je baissai les yeux.
L'homme tourna légèrement la tête, Agnès disparut. Il laissa retomber les morceaux de carottes et de chou parmi leurs semblables. Le chou se retrouva en partie avec les oignons. J'aurais voulu tendre la main pour le remettre à sa place. Je me retins, ce qu'il devina. Il me mettait à l'épreuve.
- Assez bavardé comme ça, déclara la femme.
Si agacée fût-elle par l'attention qu'il me portait, c'est moi qu'elle fustigea du regard. "Nous disons donc à demain ?" Elle se tourna vers l'homme avant de sortir majestueusement de la pièce, suivie par ma mère. L'homme jeta un dernier coup d'œil à ce qui devait être la soupe, puis il me salua de la tête et suivit les femmes. "
»

plumee
Confirmé
Messages : 8258
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: radio/télé

Message par plumee » 17 oct. 2018, 07:21

Je comprends encore mieux pourquoi j'ai tant accroché à ce film (et ensuite au livre):
parce tout évoquait ma mère, (fine) cuisinière chez des bourgeois.
Elle prenait grand plaisir à disposer la nourriture de manière harmonieuse dans les plats de service.
Sans rien connaître, bien sûr, des rapports des couleurs et des formes entre elles.
Elle faisait ça naturellement et sans lambiner.
Quelqu'un l'avait bien fait rire quand il lui avait dit qu'elle avait un talent artistique.
Elle avait répondu:" Pfff… je ne sais même pas dessiner"!

Merci MMay pour ce passage significatif qui n'est pas dans le film.
Du coup, je vais me racheter le livre (existe en poche), que j'ai prêté et qui n'est jamais revenu.
Modifié en dernier par plumee le 17 oct. 2018, 11:09, modifié 1 fois.

Claude
Administrateur
Messages : 14740
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: radio/télé

Message par Claude » 17 oct. 2018, 10:56

Je ne sais pas pourquoi vous me faites repenser au Dîner de Babette ou Babeth. ( un bien jolie surnom ). :?
.
Hier soir, dans l'émission de France5 qu'anime une autre Babette, cette dernière m'a fâché contre elle
car elle coupait la parole -trop souvent et trop vite- à son invité, un député de la FI. C'était au sujet
d'une action judiciaire, une perquisition nationale menée contre son mouvement politique.

Je n'aime pas ces émissions où les animateurs et animatrices au lieu d'organiser les temps de parole
la brouille par des réflexions ou des questions peut-être légitimes mais placées
—parfois comme on lance un bâton dans les jambes de quelqu'un—
lancées au mauvais moment puisque l'invité est en train de répondre à une première question
ce qu'il ne peut finir parfois, et que cela empêche l'auditeur de se faire son idée.
Mme Quin de 28 minutes excelle aussi dans ce sport pénible avec comme seule excuse
que son "format" est beaucoup plus reserré que celui de C dans l'air
et qu'elle veille à faire respecter ce qu'elle avait prévu. Question de temps, de durée de l'émission.
.

plumee
Confirmé
Messages : 8258
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: radio/télé

Message par plumee » 17 oct. 2018, 11:19

Ah! "Le festin de Babette"! Ai-je besoin de te dire à quel point j'ai aimé ce film plein de sensualité mangeatoire, de pédagogie, d'humanité,
de désintéressement et de résilience, bref, d'amour.
Hier soir, dans l'émission de France5 qu'anime une autre Babette, cette dernière m'a fâché contre elle
car elle coupait la parole -trop souvent et trop vite- à son invité, un député de la FI. C'était au sujet
d'une action judiciaire, une perquisition nationale menée contre son mouvement politique.
Je regarde C à vous tous les soirs;
Hier, j'ai trouvé INSUPPORTABLE l'attitude des animateurs que je ne reconnaissais plus.
Et je ne parle pas de la couleur politique de l'invité.
J'aurais réagi de même vis à vis de n'importe qui.

Me suis demandée s'ils n'avaient pas une consigne de rentre-dedans.
Finalement, ils m'ont filé la nausée et je leur ai coupé le sifflet, désappointée et en colère.
J'ai trouvé leur attitude incorrecte, indigne et méchante.
D'ailleurs, je trouve que depuis quelque temps, les sujets commencent à être dignes des journaux racoleurs:
scoops, violences, chicanes…
Je rêve ou bien?

Bon, l'autre soir, il y avait quand même Patrick Sébastien qui défendait la bienveillance.
On en pense ce qu'on veut, mais ce type défend quand même des valeurs d'humanité.
Et comme il est populaire et du bas peuple, je pense qu'avec ça, il a une action bénéfique.

Claude
Administrateur
Messages : 14740
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: radio/télé

Message par Claude » 17 oct. 2018, 11:39

Oh je m'étais trompé de nom d'émission. Ces noms se ressemblent trop.
Avec Babette, on est dans C à vous. C'est bien ça ?


C dans l'air c'est l'émission avec 4 "experts", une émission sans coupure de parole, et donc plus intéressante a priori.

Claude
Administrateur
Messages : 14740
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: radio/télé

Message par Claude » 18 oct. 2018, 03:35

Ceçi est une mise au point. Depuis l'émotion (que j’avais répercutée) née des perquisitions et des conditions de traitement d’un député LFI, j’ai eu l"occasion de repenser aux réactions de mardi de Melenchon au cours de perquisitions judiciaires où il se :? présente en victime d’un acharnement politique.

J’ai notamment écouté ce qu’il avait déclaré il y a plus d’ un an au sujet des actions judiciaires contre le candidat Fillon et contre la candidate de l’extrême-droite et —surprise si l’on a la mémoire ultra courte— il critiquait les positions bien peu républicaines de ces deux-là. Et JLM avait alors bien raison, il défendait le rôle de la justice.

Ce rappel du passé modifie mes premiers mouvements de sympathie pour JLM et LFI. Je n’aime pas qu’on s’en prenne au pouvoir de la justice qui est un contre-pouvoir indispensable de nos institutions. Que les juges qui ne sont ni rouges ni aux ordres du pouvoir politique fassent leur travail.

Répondre