Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

l'actualité, les projets, les envies, bref tout ce dont vous avez envie de parler !
Règles du forum
Les modérateurs de ce forum s'efforceront de supprimer ou éditer tous les messages à caractère répréhensible aussi rapidement que possible. Toutefois, il leur est impossible de passer en revue tous les messages. Vous admettrez donc que tous les messages postés sur ce forum expriment la vue et opinion de leurs auteurs respectifs, et non celles des modérateurs ou des administrateurs (excepté des messages postés par eux-mêmes) et par conséquent qu'ils ne peuvent pas être tenus pour responsables des discussions.
ege
Confirmé
Messages : 3251
Enregistré le : 08 juil. 2015, 17:13
Localisation : vallée du Rhône, Vivarais, Ardèche, près de Tournon alias Tornon, Occitanie

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par ege » 16 sept. 2019, 20:20

mö non, j'ai vu les photos!

plumee
Confirmé
Messages : 10303
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par plumee » 17 sept. 2019, 06:59

:lol:

Marie_May
Administrateur
Messages : 11701
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Marie_May » 05 oct. 2019, 19:52

Je suis en train de relire le Pavillon des Cancéreux. Je me souvenais de ce livre que j'ai lu quand j'avais dans les 25 ans comme d'un plaidoyer anti-stalinien. Mais en fait c'est beaucoup plus que ça. D'abord, c'est une œuvre littéraire rudement bien écrite et traduite. Et puis, c'est un humaniste, Soljenistsyne. Mais c'est aussi formidablement intéressant, avec ses personnages nombreux, divers, attachants, irritants, perdus dans le milieu hospitalier, craignant pour leur vie, qui souffrent et qui échangent et essaient de communiquer et de sortir de leur solitude avec philosophie ou avec superbe. C'est passionnant.

Claude
Administrateur
Messages : 17252
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claude » 05 oct. 2019, 20:45

Retour en force de ce topic. Bien vu MM.

plumee
Confirmé
Messages : 10303
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par plumee » 05 oct. 2019, 22:14

"Changer l'eau des fleurs" de Valérie Perrin.

Un livre tout simple, avec des personnages tout simples, avec un personnage de femme pleine d'amour.
Et une histoire qui, mine de rien, dit beaucoup de choses sur l'humanité.
On lit en deux ou trois jours.
Violette Toussaint est garde-cimetière dans une petite ville de Bourgogne. Les gens de passage et les habitués viennent se confier et se réchauffer dans sa loge. Avec la petite équipe de fossoyeurs et le jeune curé, elle forme une famille décalée. Mais quels événements ont mené Violette dans cet univers où le tragique et le cocasse s’entremêlent ?
Après le succès des Oubliés du dimanche, un nouvel hymne au merveilleux des choses simples.

Gros, gros gros coup de cœur. Un livre splendide, bouleversant. Mon livre de l’année 2018, une claque magistrale. Bulledop, C’est au programme.
Un contraste entre rire et larmes qui fait mouche. Baptiste Liger, Lire.
Tonnerre d’applaudissements. Et, croyez-nous, le mot « tonnerre » n’est pas trop fort. Anne-Marie Mitchell, La Marseillaise.
À couper le souffle. Christophe Rivet-Maris, Unidivers.
On nage en plein bonheur. Nathalie Dupuis, Elle.
Prix Maison de la Presse 2018.

Répondre