Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

l'actualité, les projets, les envies, bref tout ce dont vous avez envie de parler !
Règles du forum
Les modérateurs de ce forum s'efforceront de supprimer ou éditer tous les messages à caractère répréhensible aussi rapidement que possible. Toutefois, il leur est impossible de passer en revue tous les messages. Vous admettrez donc que tous les messages postés sur ce forum expriment la vue et opinion de leurs auteurs respectifs, et non celles des modérateurs ou des administrateurs (excepté des messages postés par eux-mêmes) et par conséquent qu'ils ne peuvent pas être tenus pour responsables des discussions.
Marie_May
Administrateur
Messages : 11929
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Marie_May » 19 janv. 2019, 20:57

Du moment que ça ne t'attriste pas...

plumee
Confirmé
Messages : 10601
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par plumee » 20 janv. 2019, 17:25

Eh oui, fini le temps où j'emportais un livre/jour pendant les vacances…
Non, cela ne m'attriste pas. La vie m'a permis une grande capacité d'acceptation.
Je reconnais que c'est précieux.
Heureusement, parce que je pourrais aussi me lamenter sur le fait que mon métier m'a tellement esquinté
la voix que je ne peux quasiment plus chanter. Moi qui adorais ça.
Un jour, en ramenant mes enfants de l'école, dans la voiture, ma fille dit:
"Tu ne chantes pas aujourd'hui, maman?"!
Entre nous, à choisir, je préfère avoir perdu tout ça mais avoir récupéré de l'énergie après la fibromyalgie.
Modifié en dernier par plumee le 21 janv. 2019, 06:43, modifié 1 fois.

Claude
Administrateur
Messages : 17676
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claude » 20 janv. 2019, 18:22

Je me régale en lisant à petites doses le gros livre de Bernard BERTRAND,
Le Grand Livre des RESSOURCES VÉGÉTALES (Quand les plantes nous aident à nous passer de pétrole).
Éd Plume de carotte.

Un voyage dans le monde des plantes utilitaires qui étaient encore très utiles il y a 70 ans.

Hier, je découvrais le bufadou (devinez l'usage) avec la tige creuse du sureau noir.
Que produisez la plante Salsola soda qui comme la salicorne ou les varechs étaient transformée par combustion et réduction en cendres ?
Connaissiez-vous le spartage et ce qu'on fabriquait avec la sparte ou (Alfa ?

ege
Confirmé
Messages : 3374
Enregistré le : 08 juil. 2015, 17:13
Localisation : vallée du Rhône, Vivarais, Ardèche, près de Tournon alias Tornon, Occitanie

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par ege » 20 janv. 2019, 19:00

è drolle, es per bufar la fuega!

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 12319
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Chichinette 11 » 20 janv. 2019, 19:06

Nous on en a un boufadou à côté de la cheminée, na !

Claude
Administrateur
Messages : 17676
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claude » 20 janv. 2019, 19:30

Bravo. On souffle dans le boufadou pour attiser le feu.
Si vous pouviez publier une photo ?

Le livre explique qu'il est facile de retirer ou de pousser la moelle qui est au milieu de la tige avec un fil de fer. Et de fabriquer des flûtes, sarbacanes, sifflets, bobines de fil, petites boîtes. Les canne de pèlerins étaient souvent faite avec un rameau de sureau, le bois creux cachant une lame aiguisée, une épée, car les chemins étaient peu sûrs.

Claude
Administrateur
Messages : 17676
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claude » 20 janv. 2019, 19:35

Alors le spartage et l' Alfa ?
Et Salsola soda ?

xyla56
Administrateur
Messages : 4061
Enregistré le : 01 août 2013, 19:11
Localisation : ardèche

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par xyla56 » 20 janv. 2019, 19:49

salsoda soda, c'était pour fabriquer de la potasse pour faire du savon.
le spartage c'est la fabrication d'objets en paille tressée.

Claude
Administrateur
Messages : 17676
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claude » 20 janv. 2019, 23:53

Bravo Xyla, pour le spartage, activité liée à une plante appelée sparte, une herbe, une graminée. On fabriquait ainsi les tresses qui une fois cousues formaient la semelle des espadrilles. Mais aussi (je recopie) paniers, chapeaux. frondes, tamis, nattes, pâte à papier, rembourrage et rempaillage de sièges.

:mrgreen:

L'autre nom de Salsola soda c'est la soude végétale (d'où le soda). Il n'est pas question de potassium (K) ou de potasse mais de sodium (Na). Cette petite plante succulente pousse dans des zones salées et sait donc vivre avec le sel de mer : NaCl. Elle contient un bon taux du produit chimique appelé soude (jusqu'à 30% dans les cendres d'après mon bouquin) : c'est du carbonate de sodium (Na2CO3). (j'ai vérifié :lol: )
Avec les cendres, on a fait de la lessive, on en a fait du savon. C''est utile pour fabriquer du verre plus économiquement. On pouvait fabriquer du savon en tamisant ces cendres avec du suint de mouton ou du saindoux !

plumee
Confirmé
Messages : 10601
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par plumee » 21 janv. 2019, 06:47

Alors, Claudinou, tu nous mets des devinettes dans les livres? :P


Quand il fera jour, je ferai une photo de notre boufadou à nous, parce que nous aussi on en a un et toc.

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 12319
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Chichinette 11 » 21 janv. 2019, 09:20

https://i.imgur.com/FIaDUUt.jpg
Il ne sert pas souvent et je râle à chaque fois parce que Chichinet souffle si fort qu'il fait envoler de la fumée et des cendres dans la pièce, après ça me pique les z'oeils .

singe
Confirmé
Messages : 3237
Enregistré le : 04 nov. 2013, 14:57
Localisation : VAR et HAUTES ALPES

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par singe » 21 janv. 2019, 09:59

Je lis un peu , quand même : je viens de lire le petit bouquin d’Anna GAVALDA : « Billie » -
Que j’ai bien aimé ... A,GAVALDA n’a pas son pareil pour décrire le quotidien de ceux qui manquent de tout, en plus c’est poétique et si bien écrit !
Nos nantis feraient bien de lire ce genre de bouquins, ça leur ouvrirait peut être les yeux ...

Marie_May
Administrateur
Messages : 11929
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Marie_May » 21 janv. 2019, 10:40

Sur le même sujet, Singe, il y a le Goncourt de cette année que je recommande vivement : Leurs enfants après eux de Nicolas Mathieu. Il avait d'abord écrit Aux animaux la guerre qui était un polar qui se passait dans le même coin - ancien bled sidérurgique et maintenant déclassé - et dans le même milieu. Sauf qu'il s'agit maintenant du déroulé de la vie de jeunes gens entre 92et 98. Il a vécu dans la région et connait bien ces milieux apparemment. C'est très prenant - pas drôle mais très intéressant d'écouter ces jeunes avec leurs expressions et leurs goûts. Défilent au cours de la lecture des titres de chanson, des marques de boissons et de sucreries, des noms de célébrités au milieu de problèmes de rapports parentaux et parents-enfants - l'incertitude du lendemain, le désœuvrement, la violence, la tendresse qu'on ne réussit pas à exprimer, la sexualité débridée, la drogue, l'alcool, l'envie d'ailleurs. On est dans plusieurs couches de la société - ouvrier déclassé, ouvrier maghrébin, petite bourgeoisie provinciale - et on suit le développement des jeunes et de leurs vieux. J'ai lu presque d'une traite et j'avais du mal à m'en extirper. Il faut chercher pour trouver une certaine poésie dans ses descriptions de paysages changeant au rythme des transformations urbaines. Mais son analyse de cette période charnière met dans le mille au bon moment. A lire absolument - si on s'intéresse aux mouvements actuels.

plumee
Confirmé
Messages : 10601
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par plumee » 23 janv. 2019, 08:33

Tu bouffes dans le trou en visant le fuego et bingo! El fuego repart.

boufadou2.jpg
(50.24 Kio) Téléchargé 110 fois
Notre boufadou
Fichiers joints
DSCN5242.jpg
(68.42 Kio) Téléchargé 99 fois

Claude
Administrateur
Messages : 17676
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claude » 23 janv. 2019, 11:32

Plume.
Ça ne doit pas être du sureau mais une branche percée avec un long long forêt. L'avantage du sureau étant que ses rameaux sont creux comme des tuyaux une fois la moelle poussée ou retirée avec un fil de fer.

Alors que celui de Chichinette doit être en sureau !!!

Marc
Modérateur
Messages : 1367
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Marc » 23 janv. 2019, 12:20

Je pense que c'est une variété de bambou....

plumee
Confirmé
Messages : 10601
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par plumee » 23 janv. 2019, 15:18

Chais pô…

Claude
Administrateur
Messages : 17676
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claude » 18 mai 2019, 22:45

Robert GODDARD est un auteur de roman policier que j’ai découvert avec Heather Mallender a disparu. Je vous le recommande. Il y a une densité romanesque qui me plait bien. ;)



Ce soir j’ai commencé un autre de ses romans, Le Retour.

Anecdote.
Je viens de remarquer un drôle de phénomène.
Alors que je suis arrivé en bas de page, et qu’il faut la tourner,
je me suis surpris à toucher le papier du bout du doigt avec ce geste qui permet de passer
à la page suivante … sur l’écran d’une tablette !

:lol: :lol:

plumee
Confirmé
Messages : 10601
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par plumee » 20 août 2019, 12:01

Une amie vient de m'envoyer ce lien.

https://www.actualitte.com/article/zone ... ants/63748

Pour moi
premier temps:
"Waouh! C'est formidable!"

Deuxième temps
"Est-ce là vraiment la priorité?" (Qu'est-ce qui est véhiculé dans les livres proposés?)

Troisième temps
Sentiment d'écœurement, de tristesse, de colère devant toutes ces petites filles voilées.
Je ne supporte plus ces filles et ces femmes, même volontaires (?) qui s'enferment la tête.
M'enfin… la nature n'a pas pondu des humains voilés que je sache?
Vous me direz que les soutes… hein?
Sauf que, à l'imitation de ma fille et d'une tendance américaine, je n'en porte quasiment plus
que pour aller en ville mais même là, je sens que ne va pas être loin le moment où…

Dieu du ciel que l'être humain est donc apte à construire des codes qui l'enferment grave.
Surtout ceux qui concernent les femmes…
ou si je suis crétinement partisane?

Claude
Administrateur
Messages : 17676
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claude » 20 août 2019, 14:26

Ta réaction Plume est peut être celle que certains ressentent devant un uniforme.
Je réagissais comme ça devant toutes sortes de personnes arborant une tenue uniforme qui exprime une adhésion excluante, c’est-à-dire à la fois je ne m’appartiens pas et toi tu n’est pas comme nous. Ma réaction oscille entre stress, inquiétude (les gendarmes, les militaires et les tatoués) et perturbation (les fans, les bonnes sœurs et les ecclésiastiques, les confréries, les supporters de foot ou d’autres disciplines). Et le costume militant sauf celui de l’amicale des Coquelicots bien sûr.

Claude
Administrateur
Messages : 17676
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claude » 20 août 2019, 14:41

Après coup j’ai ouvert le lien proposé par toi. : ( Indonésie : il fait route avec un cheval-bibliothèque pour faire lire les enfants
Par Victor De Sepausy, le 01.03.2016
).
Et j’ai eu du mal à raccorder cette info pittoresque, cette belle action et ce que tu disais sur les femmes voilées.

plumee
Confirmé
Messages : 10601
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par plumee » 20 août 2019, 15:29

Ta réaction Plume est peut être celle que certains ressentent devant un uniforme.
Je n'ai pas de réaction épidermique à propos des uniformes,
si on veut - ou doit- se déguiser pour manifester une appartenance.
Et j’ai eu du mal à raccorder cette info pittoresque, cette belle action et ce que tu disais sur les femmes voilées.
Pour les voiles, en dehors de cette considération, je réagis en femme, amoureuse de la liberté et
qui n'est bien qu'au plus près du naturel, les cheveux au vent.
Là, derrière le plaisir à prendre connaissance de la belle action, j'ai vite senti que quelque chose d'autre
me dérangeait et c'était ça: des petites filles déjà enfermées.
Vont-elles en voir d'autres ou des comme elles dans les livres proposés ???

Marie_May
Administrateur
Messages : 11929
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Marie_May » 15 sept. 2019, 22:46

Vous me direz que les soutes… hein?
Sauf que, à l'imitation de ma fille et d'une tendance américaine, je n'en porte quasiment plus
que pour aller en ville mais même là, je sens que ne va pas être loin le moment où…
Ce qui m'embête avec les soutifs, c'est que le bord inférieur devient en été l'endroit préféré des aoutats.
Du coup, quand il fait chaud, je m'en passe.
Je pensais d'ailleurs que vu mon grand âge, personne ne s'en apercevrait. Ben si. Mio me l'a un peu reproché. Lui qui ne voit rien et qui est si souvent dans la lune... mais il garde les yeux ouverts sur les attraits féminins... Ça m'empêche pas d'enlever mon soutif quand j'en ai envie. Nanmais...

ege
Confirmé
Messages : 3374
Enregistré le : 08 juil. 2015, 17:13
Localisation : vallée du Rhône, Vivarais, Ardèche, près de Tournon alias Tornon, Occitanie

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par ege » 16 sept. 2019, 17:30

Claude et moi, pareil, on s'en passe :oops:

Claude
Administrateur
Messages : 17676
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claude » 16 sept. 2019, 17:34

Tu t’avances pas un peu Ége ?
Rires.

Répondre