Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

l'actualité, les projets, les envies, bref tout ce dont vous avez envie de parler !
Règles du forum
Les modérateurs de ce forum s'efforceront de supprimer ou éditer tous les messages à caractère répréhensible aussi rapidement que possible. Toutefois, il leur est impossible de passer en revue tous les messages. Vous admettrez donc que tous les messages postés sur ce forum expriment la vue et opinion de leurs auteurs respectifs, et non celles des modérateurs ou des administrateurs (excepté des messages postés par eux-mêmes) et par conséquent qu'ils ne peuvent pas être tenus pour responsables des discussions.
Marie_May
Administrateur
Messages : 10576
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Marie_May » 04 nov. 2018, 18:42

Ce serait bien que quelqu'un les trouve en bibliothèque pour voir ce qu'ils pourraient nous apporter, ces bouquins.
Je vais les noter dans mon petit carnet, pour quand j'irai à Aurillac ou Rodez.

Claude
Administrateur
Messages : 14742
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claude » 04 nov. 2018, 20:35

Bonne idée MM.
J'ai emprunté Le Livre des Ressources Végétales, un volume grand format…… à la magnifique Médiathèque Verdet (ville de CARROS) aux bibliothécaires de laquelle je communiquerai mon précédent message. Je tâcherai de vous en parler.



Le lien de ce blog de geographes :
http://geographiesenmouvement.blogs.lib ... -sera-pas/

Nine
Confirmé
Messages : 238
Enregistré le : 19 sept. 2013, 17:30
Localisation : Ille et Vilaine

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Nine » 12 nov. 2018, 19:29

"L'urine de l'or liquide au jardin" de Renaud de Looze que j'ai offert à monsieur Nine.
Je me contente, plus simplement que ce qui est préconisé dans le bouquin, d'arroser mes pots et la serre avec, pour un arrosoir de 12l, 1l d'urine. Les agrumes et les lauriers roses étaient magnifiques cette année.
Mais peut-être en avez-vous déjà parlé?

Marie_May
Administrateur
Messages : 10576
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Marie_May » 13 nov. 2018, 00:26

Je ne crois pas. En fait, c'est un truc facile mais qu'on oublie souvent de mettre en pratique. Comment stocker l'urine pour en avoir un litre... ? un arrosesoir à demi rempli d'eau et un petit seau pour pouvoir y déposer ses urines... ? Faut-il réellement ressortir les pots de chambre ?

Claude
Administrateur
Messages : 14742
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claude » 13 nov. 2018, 00:46

Il est arrivé qu'on en parle de façon incidente. C'est un composant essentiel du fumier produit par les animaux de ferme (et par le produit des toilettes sèches). L'urine est un apport azoté et phosphaté … c'est donc un engrais pour les plantes.

Je me souviens avoir raconté l'histoire d'une comtesse fière de sa roseraie qui aimait parler de ses filles, les roses, auxquelles elle apportait chaque matin le contenu de son " pot" de chambre et qui la remerciaient en lui offrant leur beauté et leur parfum.

On a aussi rappelé dans notre forum le discours fameux du député Victot Hugo devant ses pairs pestant contre le développement du tout-à-l'égout qui allait priver l'agriculture du pays de ces engraissements naturels.

Claude
Administrateur
Messages : 14742
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claude » 13 nov. 2018, 01:14

L’urine que rejette notre corps contient du phosphore (P) et de l’azote (N) uréique (l’engrais solide azoté le plus employé au monde) et du potassium (K). N, P, K sont les 3 grands composants chimiques de tout engrais naturel ou pas.

Tous les jours, chaque être humain produit au moins un litre d'urine dont presque tous les éléments sont immédiatement recyclables en agriculture.

Rejeter l'urine dans l’eau de nos WC et le tout-à-l'égout n’a aucun sens. Ce rejet entraîne des traitements coûteux des composants azotés ainsi que la perte dramatique du phosphore, un élément qui devient de plus en plus rare et cher au niveau de la planète. Le rejet de ce dernier favorise la pullulation d’algues dans les cours d'eau, les estuaires, les lacs et les mers.

Le seul risque lié à la récupération de l’urine en agriculture est son taux élevé de chlorure de sodium, qui peut devenir nuisible à certains végétaux et à la stabilité des sols. Que voilà une raison supplémentaire pour réduire sa consommation de sel de cuisine ou de le remplacer.
in https://blog.defi-ecologique.com/urine-agriculture/

… La totalité des minéraux présents dans l’urine est disponible pour les plantes. Dans la majorité des cas, les doses d’emploi sont entre un et trois litres d’urine par mètre carré, en fonction des cultures et de la richesse du sol. Une surface de culture annuelle de 400 mètres carrés suffit pour épandre l’urine d’une personne sans polluer et produire la quantité nécessaire à son autonomie alimentaire.

Claude
Administrateur
Messages : 14742
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claude » 13 nov. 2018, 01:46

:D
Un autre blog que l'on peut visiter : http://www.lejardinvivant.fr/2017/10/29 ... au-jardin/

Un extrait :
En théorie, l’idéal serait de pisser directement dans l’arrosoir. Certes, c’est moins contraignant, sauf pour le genre sans queue. En revanche, plus besoin de rester cloîtrer dans son jardin, sauf que de se balader toujours avec un arrosoir à la main… Tout est dans le design. Alors, inventons l’arrosoir sac à main pour pisser en toute liberté. Très dissuasif par ailleurs contre tous les voleurs de sacs… un plus qui s’ajoute aux autres. Quant à l’arrosoir sac à dos, plus discret, il nécessiterait une pompe de relevage. Bonjour la discrétion !
Le conseil du jardiniais. :lol:

La bouteille d'eau minérale de 5 litres offre l'avantage d'un orifice conséquent (il est plus large, la récolte en est facilitée) et le désavantage de son trop fort volume (faut pas thésauriser cet or liquide en présence de beaucoup d'oxygène) et l'inconvénient de sa transparence (à cause des effets de la lumière sur cette soupe de composants organiques et d'une culture de la pudeur). L'on peut prévenir les effets éventuels de composants trop concentrés en coupant cette soupe avec de l'eau.

:roll:

Claude
Administrateur
Messages : 14742
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claude » 13 nov. 2018, 02:02

J'étais sur le point d?ouvrir un topic sur l' URINE & Cie, pour y reporter ces dernières contributions quand j'ai redécouvert l'existence d'un très vieux sujet ( 2014 = 4 Ans déjà ! ) de notre forum :

viewtopic.php?f=3&t=838&p=36117&hilit=Urine#p36117

plumee
Confirmé
Messages : 8265
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par plumee » 13 nov. 2018, 06:31

Je viens de finir "Kaboul était un vaste jardin, histoire d'une famille afghane" de Qais Akbar Omar.

Le commentaire sur la couverture "livre poétique, puissant et inoubliable" par un certain Khaled Osseini,
pour moi, n'est pas adapté.
Par contre, cette autobiographie se lit facilement et nous apprend beaucoup sur l'histoire récente de l'Afghanistan,
avec les luttes entre factions et l'arrivée des talibans.
On y apprend beaucoup aussi sur le mode de vie, les liens sociaux, la culture
et en prime, énorme cerise sur le gâteau, ça fait réfléchir sur la montée insidieuse des extrémismes…
Mais de quoi donc je parle, moi? :?

Marie_May
Administrateur
Messages : 10576
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Marie_May » 13 nov. 2018, 20:02

Ah l'Afghanistan... C'est vrai que c'était beau, en 1967... Ses camions décorés, ses bus surchargés, ses cols et ses déserts, ses villes bariolées et ses villages couleurs de terre, ses concours de cerf-volant... Les hommes étaient racés, nobles, aimables, pas du tout emmerdant avec les dames venues d'Occident qui ne suivaient pas les coutumes locales et se baladaient en robe ou pantalon (pas comme au Pakistan...). On était sans cesse invité à venir boire du thé pour raconter Paris ou Copenhague. C'était un pays merveilleux.

Répondre