Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

l'actualité, les projets, les envies, bref tout ce dont vous avez envie de parler !
Règles du forum
Les modérateurs de ce forum s'efforceront de supprimer ou éditer tous les messages à caractère répréhensible aussi rapidement que possible. Toutefois, il leur est impossible de passer en revue tous les messages. Vous admettrez donc que tous les messages postés sur ce forum expriment la vue et opinion de leurs auteurs respectifs, et non celles des modérateurs ou des administrateurs (excepté des messages postés par eux-mêmes) et par conséquent qu'ils ne peuvent pas être tenus pour responsables des discussions.
Marie_May
Administrateur
Messages : 10566
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Marie_May » 14 sept. 2014, 00:26

Super.... voilà une affaire qui roule!

Zinette
Confirmé
Messages : 1353
Enregistré le : 01 août 2013, 21:11
Localisation : Moselle Sud Est

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Zinette » 14 sept. 2014, 11:29

Claude a écrit :Ken Follett, La chute des géants.
Livre commencé.
Vous connaissez ?
Personne ne t'a répondu mon pauvre Claude! :D Je les ai achetés dès leur parution, j'ai adoré , et lu les deux tomes à la suite! Je me suis aussi régalée de deux autres livres de Kan Follett : "les piliers de la terre" et "un monde sans fin"!

Claude
Administrateur
Messages : 14740
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claude » 14 sept. 2014, 13:42

Merci Zinette. Je termine le tome 1 emprunté sur la Première Guerre Mondiale. J'en suis aux mutineries de soldats à Petrograd en 1917.
Ça se lit facilement : un bon mélange entre trame historique et itinéraires de vie… on suit une poignée de héros dans leur temps, en passant d'un pays à l'autre, Grande-Bretagne, Russie, Allemagne, USA. On se retrouve près de ceux qui décident (comme de petites mouches) puis de citoyens ordinaires.

C'est aussi l'occasion de voir ou de se rappeler comment les événements se sont engagés pour produire cette guerre à l'échelle du continent. De l'assassinat de l'héritier d'une tête couronnée à des réactions en chaîne fondées sur des réseaux d'alliance.

Zinette
Confirmé
Messages : 1353
Enregistré le : 01 août 2013, 21:11
Localisation : Moselle Sud Est

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Zinette » 14 sept. 2014, 19:12

Claude a écrit :Merci Zinette. Je termine le tome 1 emprunté sur la Première Guerre Mondiale. J'en suis aux mutineries de soldats à Petrograd en 1917.
Ça se lit facilement : un bon mélange entre trame historique et itinéraires de vie… on suit une poignée de héros dans leur temps, en passant d'un pays à l'autre, Grande-Bretagne, Russie, Allemagne, USA. On se retrouve près de ceux qui décident (comme de petites mouches) puis de citoyens ordinaires.

C'est aussi l'occasion de voir ou de se rappeler comment les événements se sont engagés pour produire cette guerre à l'échelle du continent. De l'assassinat de l'héritier d'une tête couronnée à des réactions en chaîne fondées sur des réseaux d'alliance.

Exact et ça m'a remis des tas de choses en mémoire! Avec les autres que je t'ai cités, j'ai appris comment on construisait certains morceaux des cathédrales, c'est absolument passionnant et bien plus que ne le serait un cours magistral! ;)

Marie_May
Administrateur
Messages : 10566
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Marie_May » 14 sept. 2014, 20:33

Oui, enfin... rappelez-vous tout de même que c'est un romancier. Pour les cathédrales, j'avoue avoir été aussi emporté à la lecture... mais pour la Révolution russe, la première guerre mondiale, l'attentat de Sarajevo et tout le bastringue, un historien même un peu ch...ant est tout de même plus fiable. Encore que même celui-là a ses opinions politiques... un petit grain de sel, un petit doute, c'est toujours préférable, non?

Claude
Administrateur
Messages : 14740
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claude » 14 sept. 2014, 23:03

Oui, à certains moments, on sent qu'on a affaire à un romancier. Et que sa lecture historique s'appuie sur peu de sources. De toute façon, il passe vite, il reste assez général. On enchaîne vite sur la vie privée d'un héros.



Pour en parler plus entre nous, MM, (de l'intérêt historique) il faudrait ne pas en rester à des généralités et voir cas par cas.

Par exemple. Ce soir, je lisais l'épisode du retour des exilés politiques russes vers leur patrie en traversant le territoire allemand dans un train plombé. K. Follett fait une description assez comique de la personnalité de Lénine. On sent ses efforts pour en faire une personne très autoritaire, obstinée (c'était peut-être vrai) comme si ce trait de personnalité permettait d'expliquer le tour autoritaire que pris plus tard la révolution russe. Comme si on avait besoin de la psychologie pour expliquer les événements historiques. Ça sent le raccourci. Grouikk !



Aujourd'hui sur la 5 ( ? ) il y avait un docu (le premier d'une série) avec des films d'époque sur le début de la guerre.

Marie_May
Administrateur
Messages : 10566
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Marie_May » 14 sept. 2014, 23:55

Est-ce qu'il donne des noms pour ces exilés politiques russes?

Zinette
Confirmé
Messages : 1353
Enregistré le : 01 août 2013, 21:11
Localisation : Moselle Sud Est

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Zinette » 15 sept. 2014, 08:05

Mais je ne parlais pas des opinions politiques, je parlais de l'enchaînement des grands évènements qu'on n'a parfois plus en mémoire ( hé oui ! ) .....et puis j'avoue ne pas être absolument fan de bouquins politiques qui me gavent vite ! :D Là c'est un roman, je le sais et ça me suffit !

Marie_May
Administrateur
Messages : 10566
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Marie_May » 15 sept. 2014, 08:57

Sans doute Zinette. Mais quand un romancier raconte des événements historiques réels, il donne de ces événements un point de vue. Et ce point de vue n'est pas neutre. Tu remarques que je ne prononce même pas le mot qui te choque. Mais tu permettras bien sûr à ceux qui s'y intéressent de se poser des questions à ce sujet, hein? :lol:

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 11545
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Chichinette 11 » 15 sept. 2014, 10:25

Ben non, un roman c'est un roman. L'auteur raconte l'histoire de ses personnages et la place où il veut, comme il veut. Il ne fait pas passer de message, il n'essaye pas d'orienter nos convictions il raconte une histoire pas L'Histoire avec un H majuscule.

Je partage complètement l'avis de Zinette et j'ai lu presque tous les bouquins de Ken Follett dont j'aime la façon de raconter. Moi aussi les trucs politiques ça me gave et c'est pour ça que je ne lis même pas une grande partie des sujets dans "petits riens".

Je ne lis pas un bouquin pour apprendre, je lis un bouquin pour me changer les idées, pour rêver, pour me creuser le ciboulot si c'est un roman policier, pour rire si possible et tant mieux si, en route, j'apprends des choses intéressantes. Il m'arrive souvent pendant mes lectures, d'aller voir ceci ou cela sur le net pour compléter ou visualiser quelque chose mais si je voulais de la vérité historique (est-ce que ça existe au moins ?) je lirais des livres d'histoire.

Je revendique le droit à l'inculture, trop tard, trop à faire mais je revendique aussi le droit de lire certains livres juste pour le plaisir et sans bénéfice intellectuel à la sortie.

Claude
Administrateur
Messages : 14740
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claude » 15 sept. 2014, 11:34

J'entends bien. Moi aussi, j'ouvre des livres et regarde des films pour échapper au monde réel.
Personne, ici à ICI, ne prétend s'opposer à ce droit d'être indifférent aux questions de société,
ou d'être méfiant avec les déclarations, les débats, les professions de foi, les opinions
et à se tenir à l'écart de nos "Petits Riens".



Bien que … Bien que participer à un réseau de jardiniers est en soi un acte politique.
Ça l'est au sens large d'abord,
mais aussi dans un sens moins large vu que —me semble-t-il—
nous qui nous situons dans une frange de jardiniers sensibles à l'écologie,
nous avançons quelques principes communs comme la méfiance ou le rejet des biocides par exemple …
et que cette "opinion" en vient à nous opposer aux sociétés qui en produisent ou qui les encouragent,
et à nous opposer à certaines politiques plutôt qu'à d'autres.

Pourquoi ne pas s'interroger sur la nécessité d'une action espérée ou sur la portée de telle ou telle décision (par exemple, comment évolue la législation des biocides chez nous, et au delà ; par exemple, comment des thèmes qui nous sont chers sont pris en compte par les actions politiques dans notre région, notre pays, de l'Europe et plus) ?



L'ennui, c'est que la réalité te rattrape parfois au dépourvu. Et que la réalité de nous tous ( ;) sauf pour Robinson Crusoé) c'est qu'on vit en société, et tout ce qui se passe entre êtres humains est, par définition, :o formaté par les rapports sociaux et culturels, donc par le politique au sens large.

Mais le citoyen en nous est souvent fatigué…… et l'ensemble des sujets qui pourraient mériter —pour le moins— notre attention est tellement long qu'on aurait même pas le temps d'en faire simplement la liste.…     :cry:     :P

Claude
Administrateur
Messages : 14740
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claude » 15 sept. 2014, 13:00

Revenons à ce livre. C'est agréable à lire pour des tas de raisons. Une raison qui compte pour moi, c'est que bien que l'on ait à suivre beaucoup de personnages, je ne me perds pas, je m'y retrouve (se perdre au milieu d'une foule de personnages, c'est devenu un obstacle pour le lecteur usé que je suis).

Mais l'intrigue du roman de K. Follett ne serait pas extraordinaire sans la toile de fond historique ! J'y recherche des choses connues mais un peu oubliées, et j'essaie de comparer avec le souvenir un peu écorné d'autres sources. Je sais bien que l'Histoire n'est pas une science exacte et qu'il existe des tas de lectures possibles. Ce serait une bonne idée ( pour moi, pour moi ! ) de lire quelques ouvrages "sérieux" pour confronter les données historiques du roman. Ce serait bien ……… ah ! le conditionnel !   :D

J'avais lu plusieurs volumes de la saga Fortunes de France , R. Merle, où l'on voit évoluer des personnages romancés dans le décor historique des guerres de religion en France. À la suite de cette plongée, j'avais éprouvé l'envie de consulter des ouvrages d'historiens. Une forte envie. Mais la visqueuse Procrastination est survenue. Sale bête !

Zinette
Confirmé
Messages : 1353
Enregistré le : 01 août 2013, 21:11
Localisation : Moselle Sud Est

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Zinette » 15 sept. 2014, 16:56

Marie_May a écrit :Sans doute Zinette. Mais quand un romancier raconte des événements historiques réels, il donne de ces événements un point de vue. Et ce point de vue n'est pas neutre. Tu remarques que je ne prononce même pas le mot qui te choque. Mais tu permettras bien sûr à ceux qui s'y intéressent de se poser des questions à ce sujet, hein? :lol:
Ah mais moi je permets que chacun se pose les questions qu 'il veut ! Remarque bien qu' à aucun moment je ne dis le contraire je donne juste mon avis qui ne concerne que moi !!!!! Par contre je ne comprends pas bien où tu veux en venir avec ton mot qui serait censé me choquer ! Mais c'est pas grave hein, ça ne m'empêchera pas de dormir! :D
Comme Chichi je lis pour le plaisir pas pour la prise de tête ! :)

Marie_May
Administrateur
Messages : 10566
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Marie_May » 15 sept. 2014, 18:14

Le mot "politique", Zinette. Claude parlait d'un bouquin qui abordait en le romançant un sujet avec toile de fond hautement politique. Et donc je lui demandais s'il citait des noms de personnages réels, exilés politiques russes.

Zinette
Confirmé
Messages : 1353
Enregistré le : 01 août 2013, 21:11
Localisation : Moselle Sud Est

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Zinette » 15 sept. 2014, 21:06

Contre sens ou mauvaise interprétation ! La politique ne me choque pas elle me gave ! Nuance!http://www.millan.net/images/offtobed.gif Et comme tu parlais à la cantonade de romancier et de politique, je me suis permis une réponse ..... ;)

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 11545
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Chichinette 11 » 15 sept. 2014, 21:16

http://www.smiley-lol.com/smiley/sport/ ... by/bx5.gif Temps mort les filles !

Politique = sujet hautement disputogène, contentons nous de parler bouquins dans ce topic.
http://www.smiley-lol.com/smiley/drague ... dcoeur.gif

Claude
Administrateur
Messages : 14740
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claude » 15 sept. 2014, 22:44

Marie_May a écrit :Le mot "politique", Zinette. Claude parlait d'un bouquin qui abordait en le romançant un sujet avec toile de fond hautement politique. Et donc je lui demandais s'il citait des noms de personnages réels, exilés politiques russes.

Non pas tout à fait.

C'est un roman avec une toile de fond historique (la 1° Guerre Mondiale)
mais bien évidemment, il n'y a jamais une Histoire qui serait la vérité …… mais des lectures de l'histoire qui varient en fonction de partis pris divers lesquels sont en rapport avec la vie actuelle dans cette société (et donc politique "au sens large") de celui qui parle.

Oui quelques-uns des 32 exilés sont cités. À part Oulianov, il y avait un certain Martov, menchevik, et Radek, Zinoviev.

Marie_May
Administrateur
Messages : 10566
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Marie_May » 16 sept. 2014, 01:00

Voila donc la réponse à la question que je posais à Claude, ayant trait à un bouquin dont il venait de parler. Il n'y a pas d'inconvénient du tout à ce que la cantonade s'en mêle et réponde, du moment qu'on puisse tous s'exprimer sur un sujet intéressant. Tout est donc parfait.

Ce sont bien des figures historiques des débuts de la révolution bolchévique, ceux que tu cites, Claude. Oulianov, si c'est Vladimir, c'est évidemment Lénine. Grigori Zinoviev et Karl Radek sont effectivement rentrés en Russie avec lui dans le fameux wagon plombé, bien que Radek n'était pas en exil, il n'était pas Russe. Martov l'était, mais en tant que juif, il n'était pas très bien vu des autres bolchéviques en exil et si je me souviens bien, il est devenu plus tard très anti-stalinien et a réussi à s'expatrier et à quitter la Russie vivant. Ce ne fut pas le cas des deux autres qui ont été condamnés au temps des grandes purges.

Tu nous diras, Claude, comment Follett les décrits?

Claude
Administrateur
Messages : 14740
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claude » 30 sept. 2014, 23:18

Qu'est-ce que je lis lentement. Je regarde les dates de mes messages, (le 2 sept. j'écrivais que je commençais le tome 1) et je constate que ça traîne. Pourtant cette saga de Ken Follett me plaît bien. Je sais maintenant que son titre est Le siècle, tout simplement. Bizarrement le titre était écrit en petit sur la couverture. Je terminerai le second tome sous peu.

Je lis lentement. J'enfile quelques dizaines de pages et il me faut m' arrêter. Je dois faire autre chose, jeter un œil sur internet, jouer à Candy Crush, faire un tour au frigo. Avant, je lisais plus vite, souvent d'un seul trait.

Un détail lu m'est revenu à l'esprit. Dans la Russie stalinienne décrite par Follett, on apprend que le livre Robinson Crusoé était mis à l'encan accusé de développer un esprit "petit-bourgeois". Or je réalise que ce livre découvert vers mes 12, 13 ans a joué un grand rôle dans ma construction personnelle. Cela me fascinait de devoir me débrouiller, de tout construire from scratch, à partir de zéro, de retrouver des problèmes rencontrés par les premiers humains.

Et un curieux rapprochement s'établit avec ma vie actuelle, mon histoire de retraité.

Je me rends compte qu' en achetant notre actuelle maison, pour ma part je faisais l'acquisition de l'île de Robinson. Ce terrain difficile et sauvage que j'essaie de dompter était un territoire pour affirmer sa débrouillardise, un espace où imprimer la forme de sa propre main, pour y développer son énergie, son imagination. Marrant.   :mrgreen:

Bon, j'ai fait une petite pause de lecture, je file, je retourne au tome 2 de Le siècle……

xyla56
Administrateur
Messages : 3926
Enregistré le : 01 août 2013, 19:11
Localisation : ardèche

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par xyla56 » 01 oct. 2014, 05:16

bien reçu "La plus belle histoire des plantes", merci Herran, je sens que je vais me régaler :D
si j'ai bien tout suivi, il est à Chichi. Qui en veut que je fasse suivre dès que j'ai fini?

Marie_May
Administrateur
Messages : 10566
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Marie_May » 01 oct. 2014, 20:01

Oui, on s'endort moins bête après chaque lecture... Après l'avoir envoyé à Herran, je me le suis acheté pour l'avoir sous la main - mais dans mon enthousiasme, je l'ai immédiatement prêté à un copain...! C'est malin!

Je viens de finir "Johnny Chien Méchant", un autre bouquin d'Emmanuel Dongala (l'auteur de "Photo de groupe au bord du fleuve" dont Singe parlait plus haut). Il s'agit des conditions de vie de deux ados africains, pendant une guerre civile. Absolument passionnant, très bien écrit et très vite lu, lecture pas drôle (encore que l'auteur parvient à glisser de l'humour dans la description de cette Afrique ravagée). Et puis Dongala est un optimiste. Il décrit avec beaucoup de force ces personnages et leur envie de vivre. Pas drôle donc, mais indispensable, tout comme le précédent.

J'ai commencé les 1001 années de nostalgie, mais j'ai un peu de mal à m'accrocher.

xyla56
Administrateur
Messages : 3926
Enregistré le : 01 août 2013, 19:11
Localisation : ardèche

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par xyla56 » 02 oct. 2014, 08:18

accroche toi MM, ça vaut le coup. Boudjedra raconte l'envers du décor des civilisations qui ont crée les 1001 nuits et comment l'histoire se renouvelle et est toujours la même.

singe
Confirmé
Messages : 2974
Enregistré le : 04 nov. 2013, 14:57
Localisation : VAR et HAUTES ALPES

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par singe » 02 oct. 2014, 09:55

Marie_May a écrit :Oui, on s'endort moins bête après chaque lecture... Après l'avoir envoyé à Herran, je me le suis acheté pour l'avoir sous la main - mais dans mon enthousiasme, je l'ai immédiatement prêté à un copain...! C'est malin!

Je viens de finir "Johnny Chien Méchant", un autre bouquin d'Emmanuel Dongala (l'auteur de "Photo de groupe au bord du fleuve" dont Singe parlait plus haut). Il s'agit des conditions de vie de deux ados africains, pendant une guerre civile. Absolument passionnant, très bien écrit et très vite lu, lecture pas drôle (encore que l'auteur parvient à glisser de l'humour dans la description de cette Afrique ravagée). Et puis Dongala est un optimiste. Il décrit avec beaucoup de force ces personnages et leur envie de vivre. Pas drôle donc, mais indispensable, tout comme le précédent.

J'ai commencé les 1001 années de nostalgie, mais j'ai un peu de mal à m'accrocher.
Chouette ! encore un Dongala ! Je trouve cet auteur passionnant …

Marie_May
Administrateur
Messages : 10566
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Marie_May » 02 oct. 2014, 10:41

Singe, il en a écrit au moins cinq ou six. Si tu veux, je te le prête, le Johnny Chien Méchant.

singe
Confirmé
Messages : 2974
Enregistré le : 04 nov. 2013, 14:57
Localisation : VAR et HAUTES ALPES

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par singe » 03 oct. 2014, 09:22

Merci Marie-May, c'est gentil ! mais je vais chercher à ma bibliothèque, j'en trouverais bien !

Au fait , Mémé, quelqu'un veut-il que je lui envoie ? N'était ce pas ton bouquin, à l'origine, Marie-May ??
Je peux te le rapatrier, si tu veux …

J'ai pensé à toi : vu le doc sur l'Aveyron, cette semaine, sur ??? - "Des racines et des ailes" … quoique pour moi il y avait trop d'ailes !! Vu d'avion, les beaux paysages aveyronnais perdent de leur charme, ça aplatit tout ! Mais nostalgie aidant, j'ai aimé revoir plein de coins que je connaissais dans mon autre vie !

Répondre