Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

l'actualité, les projets, les envies, bref tout ce dont vous avez envie de parler !
Règles du forum
Les modérateurs de ce forum s'efforceront de supprimer ou éditer tous les messages à caractère répréhensible aussi rapidement que possible. Toutefois, il leur est impossible de passer en revue tous les messages. Vous admettrez donc que tous les messages postés sur ce forum expriment la vue et opinion de leurs auteurs respectifs, et non celles des modérateurs ou des administrateurs (excepté des messages postés par eux-mêmes) et par conséquent qu'ils ne peuvent pas être tenus pour responsables des discussions.
Répondre
Claire
Confirmé
Messages : 3629
Enregistré le : 02 août 2013, 09:40
Localisation : Sarthe Est limite Perche Zone 8

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claire » 07 janv. 2014, 12:26

J'ai fini 2 tomes sur Louis XIV. Il est beaucoup question de la Maintenon (bigote au possible) des huguenots, massacrés à tour de bras...

Marie_May
Administrateur
Messages : 10576
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Marie_May » 07 janv. 2014, 19:29

J'ai reçu en cadeau de Nowel de mon beau-fils un superbe bouquin sur les plantes, Atlas illustré des plantes médicinales et curatives qui est d'abord un plaisir pour les yeux. Très belle présentation des plantes comme dans un herbier, des dessins très fins, très détaillés, sur la page de gauche, avec les textes; et sur la page de droite, des dessins couleurs très précis sur fond de page noire. Les textes recoupent assez bien ceux de mon livre de référence (Les bonnes herbes de Pierre Lieutaghi, que j'ai depuis ma jeunesse.
A propos, je savais que la chélidoine est toxique. Mais j'ai lu ailleurs qu'avaler son suc amer est réellement très dangereux. Je me demande si c'est vrai.

xyla56
Administrateur
Messages : 3926
Enregistré le : 01 août 2013, 19:11
Localisation : ardèche

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par xyla56 » 07 janv. 2014, 19:38

pour la toxicité de la chelidoine, je viens de lire le récit d'un suicide avec cette plante dans Comme un avion sans elle. La phytothérapie de Valnet ne mentionne que ses vertus antispasmodique et hypotensive en plus de l'action sur les verrues, il ne donne pas de précautions particulières.

Marie_May
Administrateur
Messages : 10576
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Marie_May » 07 janv. 2014, 20:07

Je l'ai lu au même endroit, Xyla... :lol:

Sisi, la chélidone est toxique, c'est vrai. C'est un poison du fuseau mitotique qui agit sur la division cellulaire. On l'expérimente actuellement comme le colchique pour le traitement des tumeurs cancéreuses.
Mais je me demande à quel point, et si on peut se suicider en l'ingérant.

Claude
Administrateur
Messages : 14743
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claude » 07 janv. 2014, 20:18

Ah ! C'est pour ça qu'elle n'a pas pu prendre l'avion ?

xyla56
Administrateur
Messages : 3926
Enregistré le : 01 août 2013, 19:11
Localisation : ardèche

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par xyla56 » 07 janv. 2014, 20:26

quant t'as le fuseau mitotique atteint, c'est génant pour passer les portiques d'aéroport :mrgreen:

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 11548
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Chichinette 11 » 07 janv. 2014, 21:22

Ouiki dit entre autre :
On y retrouve en outre différents alcaloïdes isoquinoléiques tels la chelidonine qui cause la toxicité de la plante, la sanguinarine, la chélerythrine, la berberine et la coptisine.

La plante est rarement ingérée à cause de son odeur et de son goût désagréables. L'ingestion peut causer des nausées, vomissements, crampes abdominales, diarrhées et déshydratations.

Les remèdes à base de chélidoine ne doivent être employés que sous contrôle médical.
Beaucoup de plantes utilisées en quantité infinitésimales deviennent curatives mais sont très dangereuses prises inconsidérément.
De là a réussir à se suicider avec, il doit falloir connaître la dose requise et avoir envie de finir en se tordant de douleur dans les toilettes, la tête au dessus de la cuvette http://site.voila.fr/jardinesque/Semi-laids/ic38.gif

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 11548
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Chichinette 11 » 07 janv. 2014, 21:24

Au fait, ne m'en dis pas plus parce que j'ai acheté "comme un avion sans elle" et il est dans la pile d'attente. J'aime autant ne pas connaître les détails avant de le lire siplaît http://img4.hostingpics.net/pics/216792scusegif.gif

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 11548
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Chichinette 11 » 07 janv. 2014, 21:34

Pour noyël et le first one de l'an j'ai reçu des bouquins aussi.

J'ai eu :
- Le coffret de réédition des 5 premiers numéros de "La Hulotte" qui me manquaient
- " Alternatives au gazon" de Filippi
- "La dernière conquète du major Pettigrew" d'Helen Simonson
- "Le passé continu" de Neel Mukherjee
- "La rebelle : Femme médecin au Moyen-Age" de Valeria Montaldi

je suis pourvue pour un moment http://site.voila.fr/jardinesque/Semi-laids/ic27.gif

Claude
Administrateur
Messages : 14743
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claude » 07 janv. 2014, 22:29

Chichi a écrit : …… Je suis pourvue pour un moment.

…… et bien pourvue. Et fini l'ennui !

xyla56 a écrit :  Quand t'as le fuseau mitotique atteint, c'est génant pour passer les portiques d'aéroport. :mrgreen:
…… et fini de faire du saute-mouton sur les fuseaux horaires !

plumee
Confirmé
Messages : 8265
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par plumee » 08 janv. 2014, 18:31

A propos, je savais que la chélidoine est toxique.
Mésségué l'employait pour les problèmes hépatiques et la vision en signalant qu'il fallait l'utiliser avec discernement.
Pour ma part, ma vésicule biliaire se trouve fort bien du Chelidonium/curcuma de chez Wéléda mais il est vrai qu'en homéopathie moult substances sont toxiques hors doses homéopathiques. Par exemple. Belladonne, arsenic et autres, Apis et autres…

Marc
Modérateur
Messages : 1042
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Marc » 08 janv. 2014, 22:38

Une performance ? voire. Je viens de lire une BD, Saison brune de Philippe Squarzoni, publié chez Delcourt (encore une) à propos des études du GIEC sur le dérèglement climatique. Très dense, il faut forcément le relire. En fait s'il y a performance c'est bien d'articuler des textes arides dans des dessins, ceux-ci servent de support et curieusement, le texte devient plus accessible et s'enchaîne bien. On suit la réflexion, l'interrogation des personnages qui s'adressent au lecteur, le force à tenter de comprendre, de s'insérer dans cette recherche. Personnellement, je me pose des questions sur ma place et de l'utilité de ce que je fais dans ce processus, c'est aussi une invite implicite tout au long des pages (480 pages) à se situer dans une société qui est elle-même déréglée. Nous sommes à la croisée des chemins, on est en droit de se demander si les humains verront le 22e siècle. Moi bien sûr que non, mais ceux qui, proches ou non, suivront ?

Claude
Administrateur
Messages : 14743
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claude » 09 janv. 2014, 01:22

Une B D de 480 pages. Huh !

Marc
Modérateur
Messages : 1042
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Marc » 09 janv. 2014, 13:10

Oui c'est assez rare Claude mais ce n'est pas ce qui en fait l'intérêt. J'ajoute que c'est l'occasion de mettre en avant la nécessaire conjonction de la conscience individuelle et collective.

Claire
Confirmé
Messages : 3629
Enregistré le : 02 août 2013, 09:40
Localisation : Sarthe Est limite Perche Zone 8

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claire » 10 janv. 2014, 08:27

Pour Noël, ma fille m'a offert, Histoire de la Turquie, de l'Empire à nos jours de Hamit Bozarslan.

Comprendre l'histoire d'un pays, y compris le nôtre c'est compliqué et ardu, alors là, je me lance dans les difficultés. Je m'oblige à lire le début, pour comprendre la Turquie contemporaine car ça en vaut le coup.

Claude
Administrateur
Messages : 14743
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claude » 10 janv. 2014, 15:11

Claire, je viens de lire un récit savoureux ; je voulais savoir pourquoi Molière parlait du "Grand Turc" dans sa comédie Le bourgeois gentilhomme.

En fait le roi Louis XIV n'avait pas apprécié l'attitude méprisante de l'ambassadeur turc —bien que celui-ci lui ait fait découvrit le kawah (le café)— et il souhaitait se venger par une comédie qui ridiculise le Grand Turc.

Ici : http://www.herodote.net/14_octobre_1670 ... 701014.php

herran
Confirmé
Messages : 241
Enregistré le : 26 sept. 2013, 19:37
Localisation : Gers (quart NE)

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par herran » 14 janv. 2014, 16:29

Purge de Sofi Oksanen (auteure finlandaise) (stock)
Une histoire qui met en scène 3 générations, entre 1936 et 1992 (l’essentiel se passe entre 50 et 92), en Russie et surtout Estonie. Des bouts de vie quotidienne dans un cadre historique. On alterne entre le présent et le passé au gré des personnages qu’on rencontre. Tout s’éclaire peu à peu (un côté un peu roman policier). Une écriture précise, sans fioriture, pour rencontrer des personnages pleins de chair, confrontés à des situations parfois dramatiques.
J’ai bien aimé.

La main de Joseph castorp de Joao Ricardo Pedro (Viviane Hamy) un peu dans le même genre que le précédent, dans la mesure où on rencontre également 3 générations, dans le Portugal d’après la révolution des œillets, mais avec des retours dans la période dictatoriale, avec des passages par l’Angola.
Là aussi une belle écriture pour suivre une famille dans ses préoccupations quotidiennes éclairées par le contexte historique.
Bien aimé.

singe
Confirmé
Messages : 2976
Enregistré le : 04 nov. 2013, 14:57
Localisation : VAR et HAUTES ALPES

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par singe » 19 janv. 2014, 14:47

Moi aussi, Herran, j'ai bien aimé Purge de Sofi Oksanen - assez dur tout de même ; je crois qu'elle a sorti un autre bouquin il n'y a pas très longtemps, il faut que je cherche -

Je viens de lire La femme au miroir de E-E Schmidt , que j'ai bien aimé aussi, dans un tout autre style , sur l'histoire en parallèle de 3 femmes à trois époques différentes - subtil, sensible, très documenté pour les parties historiques - qui ont un vrai lien entre elles ! Etonnant aussi !

herran
Confirmé
Messages : 241
Enregistré le : 26 sept. 2013, 19:37
Localisation : Gers (quart NE)

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par herran » 19 janv. 2014, 22:58

Pour le dernier roman de Sofi Oksanen, je suis allé faire un tour sur le net; "quand les colombes disparurent"; ça donne envie
http://www.lemonde.fr/livres/article/20 ... _3260.html

LAVANDE05
Confirmé
Messages : 2551
Enregistré le : 02 sept. 2013, 17:56
Localisation : Hautes Alpes ZONE 7

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par LAVANDE05 » 20 janv. 2014, 14:16

Je viens de telecharger sur ma liseuse "purge" je vous dirai .
Il ne me reste plus que les deux derniers livres de Mankell de la serie des "wallender " et je vais devoir oublier ensuite Kurt ....soupirs .
Lus à la file 3 Douglas Kennedy relation dangereuse , piege nuptial , la femme du v eme .pas de la grande littérature mais Idéal pour se detendre sans prise de tête.
de Mazetti (celle qui avait ecrit le mec de la tombe d'à côté )les larmes de Tarzan , un peu bébête mais bon cela repose .J'avais bien aimé le premier plein d'humour .La suite était moins réussie .

plumee
Confirmé
Messages : 8265
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par plumee » 20 janv. 2014, 18:48

Claire:
J'ai fini 2 tomes sur Louis XIV. Il est beaucoup question de la Maintenon (bigote au possible) des huguenots, massacrés à tour de bras...
D'après l'Allée du Roi, qui est donc composé principalement des écrits de Mme de Maintenon, celle-ci n'apparaît pas comme bigote, mais comme dévote.
J'ai vérifié sur le dico! Et même par moment, ses propos sont très proches de ceux de bouddhistes: la recherche du détachement émotionnel par exemple, qui ne veut absolument pas dire de tuer les émotions, évidemment! Mais d'en avoir conscience et de sortir de leur dépendance.
Cette femme avait une réelle recherche spirituelle.
Elle dit par exemple:
" J'avais dans la dévotion, soif de liberté et de passion, faim d'absolu et de déraison: j'étais lasse de cette austérité des jansénistes qui l'emportait alors dans le monde et je doutais qu'on parvint à Dieu par un excès de scrupules et la comptabilité toujours recommencée, de ses bonnes ou mauvaises actions. Je voulais respirer en Dieu".

Et aussi: "Confiante dans l'infinie bonté de Dieu, je crus pouvoir me livrer sans péril à la folie et à l'amour".


Quant aux huguenots, il ne faut pas oublier qu'elle était née catholique, puis avait été élevée par un oncle et une tante huguenots dans la religion protestante, ensuite, prise en main par sa vraie tutrice avec obligation de la religion catholique, qu'elle a finalement gardé. Elle a tenté aux moments des évènements d'obtenir du roi qu'il "adoucisse le sort des Huguenots" mais il lui a été répondu que c'était "des affaires compliquées", bref, qu'elle n'y connaissait rien et n'avait pas à s'en mêler.

Marie_May
Administrateur
Messages : 10576
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Marie_May » 24 janv. 2014, 20:14

Pour ce qui concerne Sofi Oksanen, elle avait aussi écrit Les vaches de Staline, le récit d'une gamine anoréxique. C'était tout aussi poignant et dur que Purge, tout aussi prenant aussi. Je ne savais pas qu'elle avait publié un troisième roman. Vais regarder ça de près.

LAVANDE05
Confirmé
Messages : 2551
Enregistré le : 02 sept. 2013, 17:56
Localisation : Hautes Alpes ZONE 7

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par LAVANDE05 » 25 janv. 2014, 17:34

Vient de finir "purge" ....superbe .Merci pour le conseil de lecture .
Modifié en dernier par LAVANDE05 le 25 janv. 2014, 17:36, modifié 2 fois.

LAVANDE05
Confirmé
Messages : 2551
Enregistré le : 02 sept. 2013, 17:56
Localisation : Hautes Alpes ZONE 7

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par LAVANDE05 » 25 janv. 2014, 17:35

Vient de commencer "le chardonneret" de dona TRAPP /

Un roman sur l’apprentissage. Pour le jeune héros, Theo Decker, qui se raconte à la première personne, la vie s’annonce difficile. Elle est étroitement liée à un tableau flamand, Le Chardonneret, de Carel Fabritius, qu’il vole dans des circonstances tragiques. A New York, au Metropolitan Museum, dans un attentat qui tue sa mère. Son père alcoolique, lui, s’est évanoui dans la nature. Il est recueilli par les Barbour, une famille bourgeoise. Puis il fait successivement la connaissance de Hobbie, un restaurateur de meubles qui devient son mentor, de Pippa, une jeune fille rencontrée après l’explosion, et de Boris, un ado déboussolé et compagnon de beuverie. Des relations fouillées. Chez Dona Tartt, plus que l’amour, c’est l’amitié avec ses enthousiasmes et ses déceptions, qui est une source d’inspiration et de progression dans l’intrigue.

pLUS DE 800 pages .J'aime toujours les gros livres mais 35 pages pour expliquer tous les détails d'un attentat ...c'est un peu long .Mais tout de même dés les premieres pages on sent que l'on va passer d'excellents moments .

Marie_May
Administrateur
Messages : 10576
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Marie_May » 25 janv. 2014, 17:59

Je suis en train de lire un livre de David Mitchell "Cloud Atlas" traduit sous le nom de "Cartographie des nuages" et qui a dû être un véritable défi à traduire. Un bouquin tout à fait étonnant, écrit en plusieurs "langues" décrivant des personnages vivant diverses époques et reliés entre eux par un fil ténu. On lit d'abord une partie de l'histoire du premier, puis du second, puis du troisième pour arriver à l'histoire entière du dernier, avant de revenir sur la fin de l'histoire du troisième, du second et du premier. Il y a une partie science fiction, si l'on veut. Mais très réaliste, un peu comme la Planète des Singes. C'est un assez gros bouquin qui au début, m'a semblé difficile à comprendre - surtout en anglais - et puis je ne l'ai plus lâché et je ne l'ai pas encore terminé. Il faut que je me le paie en français pour voir comment certains détails de langue ont été traduits, ça m'intéresse. Je viens de voir sur Gogole qu'un film en avait été fait. Est-ce que quelqu'un l'a vu? ou lu?

Répondre