Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

l'actualité, les projets, les envies, bref tout ce dont vous avez envie de parler !
Règles du forum
Les modérateurs de ce forum s'efforceront de supprimer ou éditer tous les messages à caractère répréhensible aussi rapidement que possible. Toutefois, il leur est impossible de passer en revue tous les messages. Vous admettrez donc que tous les messages postés sur ce forum expriment la vue et opinion de leurs auteurs respectifs, et non celles des modérateurs ou des administrateurs (excepté des messages postés par eux-mêmes) et par conséquent qu'ils ne peuvent pas être tenus pour responsables des discussions.
Répondre
Claude
Administrateur
Messages : 14740
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claude » 01 janv. 2014, 20:26

Avec mon Bac ScEx des années 60, je suis mal placé pour évaluer de telles compétences. À mon niveau, je me contente de vulgarisateurs forcément. Et mon scientifique de fils préfère même ne pas essayer de m'expliquer sur quoi il travaille   ; — ()

Je suis abonné aux vulgarisateurs. Et si j'ai bien compris les jumeaux Bogdanoff en sont. J'imagine que tous les vulgarisateurs ne sont pas des scientifiques d'avant-garde (de terrain). On leur demande de bien avoir digéré des informations pour les mettre à la portée de publics plus larges. C'est une histoire d'entonnoirs. À un bout, c'est étroit, il y a très peu de gens compétents et à l'autre, il y a nous tous. Et entre les deux bouts, il faut quelques maillons. J'imagine que le bon maillon c'est celui qui maîtrise bien ce qui fait l'actualité des recherches (pour des scientifiques en exercice) ET se montre bon pédagogue ce qui satisfait le grand public !

J'ai eu une expérience assez proche de la tienne, Plumee.   :mrgreen:   … J'avais offert un bouquin à mon scientifique de fils écrit par Claude Alègre avant de me rendre compte que cet auteur n'était pas du tout apprécié par un grand pan de scientifiques !    :D

Claude
Administrateur
Messages : 14740
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claude » 01 janv. 2014, 21:04

Plumee, j'ai trouvé une fiche sur les deux frères sur wikipédia.
Il y a controverse. Et la clé d'une controverse au sujet d'un travail scientifique se situe au niveau des spécialistes ……
http://fr.wikipedia.org/wiki/Igor_et_Grichka_Bogdanoff

Un autre vulgarisateur et journaliste, Sylvestre Huet, a parlé des frères. Notamment ici :
http://sciences.blogs.liberation.fr/hom ... danov.html

plumee
Confirmé
Messages : 8258
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par plumee » 02 janv. 2014, 18:25

Plumee, j'ai trouvé une fiche sur les deux frères sur wikipédia.
Il y a controverse. Et la clé d'une controverse au sujet d'un travail scientifique se situe au niveau des spécialistes ……
http://fr.wikipedia.org/wiki/Igor_et_Grichka_Bogdanoff

Un autre vulgarisateur et journaliste, Sylvestre Huet, a parlé des frères. Notamment ici :
http://sciences.blogs.liberation.fr/hom ... danov.html

Claude, merci, je suis allée et j'ai lu. Les polémiques me fatiguent à un point difficilement exprimable. :roll:
Le petit moucheron que je suis se gardera bien d'avoir une opinion à la suite de cette lecture.
D'ailleurs, les bouddhistes disent qu'il faut cesser de les chérir, les opinions, et ça m'arrange. ;)
Et puis ces controverses violentes ne changeront ni le plaisir que j'ai pris à lire le livre des deux controversés, ni le goût du superbe pain de Plumix.
Et je continue à penser que ce genre de livre ne peut que passionner, voire susciter une vocation dans le bas peuple dont je fais partie.

sam
Confirmé
Messages : 486
Enregistré le : 25 sept. 2013, 20:57
Localisation : combe de savoie.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par sam » 02 janv. 2014, 18:49

plumee a écrit :Le plus rigolo, c'est que d'une certaine façon, j'y ai retrouvé mon fils à son adolescence, regardant tomber les feuilles d'automne et, en rigolant, disant: "Je ne peux pas m'empêcher en les regardant tomber, de me demander quelle formule mathématique est derrière".

j'en ai vu tomber des millions , de feuilles , et ce n'est pas une formule mathématique que je cherche derrière , c'est une elfe . mais en vain . :P
maintenant j'y chercherais aussi une formule de math , si je trouve quelque chose , j’avertis ton fiston en premier . ;)

Claude
Administrateur
Messages : 14740
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claude » 02 janv. 2014, 20:22

Moi, je ne vois rien derrière les feuilles qui descendent. Ni elfes, ni formules. J'éprouve seulement du plaisir à les voir s'animer.

Trop optimiste, trop confiant ou trop porté sur le plaisir des sens, je raffole de leur grâce en les voyant voleter, tourbillonner, décrire des arabesques, plonger et glisser. Je prends pour un signe de vie toute cette animation sans penser à la réalité à savoir qu'elles s'écrasent pour s'enterrer, mourir et disparaître.

ALAINGARD
Confirmé
Messages : 105
Enregistré le : 18 sept. 2013, 10:37
Localisation : Gard, au pied des Cévennnes

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par ALAINGARD » 03 janv. 2014, 09:13

J'avais essayé à l'époque de lire Stepen Hawking "une brève histoire du temps" que pas mal de personne disaient facile !!! :oops: n'étant pas scientifique pour deux sous, j'ai eu énormément de mal pour comprendre ce qu'il racontait. J'ai toujours été fasciné par ces savants, mais un monde me sépare d'eux, j'essaierai pour le coup les frères Bogdanov lorsqu'ils seront en bibliothèque.

Claire
Confirmé
Messages : 3629
Enregistré le : 02 août 2013, 09:40
Localisation : Sarthe Est limite Perche Zone 8

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claire » 03 janv. 2014, 09:14

Un peu de poésie pour un monde de brutes.

plumee
Confirmé
Messages : 8258
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par plumee » 03 janv. 2014, 18:39

Sam
j'en ai vu tomber des millions , de feuilles , et ce n'est pas une formule mathématique que je cherche derrière , c'est une elfe . mais en vain . :P
maintenant j'y chercherais aussi une formule de math , si je trouve quelque chose , j’avertis ton fiston en premier . ;)
Il en sera ravi. Surtout si c'est trouvé par un zozo elfeux. :lol:

Alaingard
J'avais essayé à l'époque de lire Stepen Hawking "une brève histoire du temps" que pas mal de personne disaient facile !!! :oops: n'étant pas scientifique pour deux sous, j'ai eu énormément de mal pour comprendre ce qu'il racontait. J'ai toujours été fasciné par ces savants, mais un monde me sépare d'eux, j'essaierai pour le coup les frères Bogdanov lorsqu'ils seront en bibliothèque.

En fait, c'est plus un livre sur la quête des humains à comprendre leur environnement qu'un livre scientifique. Tu n'auras aucune formule mathématique ou scientifique. Preuve s'il en est que les deux auteurs ne sont pas sérieux. :lol: :lol: :lol:

plumee
Confirmé
Messages : 8258
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par plumee » 03 janv. 2014, 19:09

Ne sachant plus que lire, j'ai repris pour la nème fois le livre de Françoise Chandernagor (historienne et romancière, encore une pas sérieuse ah la la),
"l'Allée du Roi", vie de Françoise d'Aubigné, deuxième épouse (morganatique =secrète mais bien épousée!) de Louis XIV. Et la régalade n'a pas pris une ride.

Le destin de cette femme me fascine: petite fille du poète Agrippa d'Aubigné, elle est née en prison, d'un père bien né mais brigand (et même meurtrier) et aventurier de première. Elle a même vécu à Marie-Galante, dans la misère, puis élevée de ci de là par sa mère (qui n'en avait rien à faire) ou une tante ou une tutrice ou des bénédictines.
Puis elle a été l'épouse, à 16 ans, de Scarron, poète handicapé, dont seules les mains et la tête bougeaient et dont le bas du corps était pris dans une sorte de jarre. C'était ça ou le couvent pour lequel elle ne se sentait pas d'inclination! Ou la misère et la mendicité qu'elle connaissait bien.

Comme son mari était plein d'esprit, des gens bien nés fréquentait sa maison. Par le jeu des fréquentations et reconnue pour sa beauté et son esprit, Françoise à eu contact avec des gens connus, comme Ninon de Lenclos, puis des gens de la Cour.
Quand son mari est mort, n'ayant aucune fortune (le poète n'était riche que de son esprit et vivait de pension), elle a cherché du travail et fut la nourrice cachée des enfants de la grande favorite du roi, à cette époque: Mme de Montespan. Qui tomba en disgrâce quand elle-même monta en grâce.
Elle s'est distinguée par sa simplicité vestimentaire et d'attitude, son bon sens, ses principes et sa droiture. Le roi a fini par tenir le conseil d'état dans sa chambre ou elle brodait silencieusement. De temps en temps, il l'interpellait: "Qu'en pense votre Solidité?".
Ils ont passé de nombreuses années ensemble, jusqu'à la mort du roi. Elle avait créé Saint-Cyr, pensionnat pour jeunes filles bien nées mais pauvres, lieu où elle s'est enfermée à la mort du roi et a vécu jusqu'à plus de 80 ans.

Le livre est un véritable travail d'historienne car il repose sur de très nombreux documents de l'époque car Mme de Maintenon a beaucoup écrit.
Chaque fois qu'elle l'a pu, Françoise Chandernagor a utilisé les propos réels.


NB: je ne suis pas du tout un prototype de personne intéressée par l'histoire, ma première prof de collège m'en ayant dégoûtée. Les leçons consistaient à avoir le livre ouvert devant soi, elle et nous. Elle préparait ses mains bout de doigts contre bouts de doigts et nous lisait le texte du livre derrière ses bésicles.
Bien sûr, je n'aimais pas l'histoire. Bien sûr, je ne l'apprenais pas. Bien sûr, quand j'étais interrogée, j'avais zéro et passais la récré contre un mur, le livre à la main et à la vue des écoliers de primaire et de collège. Moi, la bonne élève! :lol: Même pas marrie. :o
Un prof passionné serait certainement venu à bout de ma difficulté de fille de famille espagnole analphabète à la génération des grands-parents.
Ma mère, elle, aimait l'histoire mais c'était une taiseuse qui ne savait pas transmettre et n'avait sûrement pas l'idée qu'elle devait ou pouvait le faire.
La transmission, c'était l'intendance: cuisiner (dès 8 ans) et s'occuper de son linge (dès 12ans)! :lol:
Du pouvoir de la transmission des goûts et des passions…

Claude
Administrateur
Messages : 14740
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claude » 03 janv. 2014, 20:03

Moi aussi, je ne lis pas "sérieusement". Je termine le troisième de la saga Fortunes de France de R. Merle. Le jeune Siorac, le fils cadet d'une baron protestant du Périgord, monte à Paris pour obtenir sa grâce auprès du Roi qui est l'un des fils de Catherine de Médicis. Le massacre des huguenots lors de la nuit de la St Barthélémy vient de se produire alors qu'une grand partie de l'élite protestante qui était venue assister au mariage du futur Henri IV, se trouve prise au piège dans Paris dont les autorités ont fermé les portes. Les curés avaient monté la tête du "populaire" … Tuez un huguenot c'est aller au Paradis sans passer par la case Purgatoire !

J'imagine (j'espère) que ce récit romanesque repose sur des données historiques "sérieuses"
et rafraîchir ma mémoire avec le récit de ces tueries entre "Français"' rafraichit ma crainte de ce qui peut arriver,
de ce qui pourrait encore arriver, si les passions et les violences devaient bouleverser encore notre société. Il y a quelque chose de terrible
à voir une population se déchirer et se diriger droit dans un mur. Désolé mais je reste très sensible aux enjeux de guerre civile.

Le héros a l'occasion d'aller au jeu de paume, un ancêtre du tennis. Je me suis plu à découvrir ce qu'était ce jeu. Il n'a pas entièrement disparu, on y joue encore à Paris. (Merci à internet pour les détails complémentaires)

R. Merle n'est peut-être pas un grand écrivain mais on peut aimer sa façon de raconter des "histoires". Il prend visiblement un grand plaisir à forcer le trait des personnages. Son héros est une façon de Casanova. Et il se plaît à manipuler une langue ressemblant à la langue française du XVI° siècle. Il recycle des mots anciens, des mots venant de la langue d'oc, et pour couronner le tout, il en a inventé une parpadelle.

plumee
Confirmé
Messages : 8258
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par plumee » 04 janv. 2014, 19:08

Claude
R. Merle n'est peut-être pas un grand écrivain mais on peut aimer sa façon de raconter des "histoires".
On s'en fout. L'important est qu'on lise et qu'on se régale.
Je m'étais régalée à lire de lui "Mallevil". Roman sur une tragédie nucléaire globale et quelques humains rescapés essayant de recréer quelque chose.
Les premiers étaient dans une cave en train de goûter du vin ou s'en occuper………
Symbolique, non?
Attention! Quand on commence, on ne lâche pas.

A propos de lecture et de goûts, tu as sûrement lu de Daniel Pennac "Comme un roman", ou il livre la charte du lecteur, avec notamment le droit de lire tout et n'importe quoi.

Et pour en rajouter une couche dans les lectures pas sérieuses, je viens de sortir de la bibli les mémoires de Fara Diba.
Le destin de cette "élue des Dieux"… dont deux enfants se sont suicidés.

muscari
Confirmé
Messages : 1749
Enregistré le : 02 août 2013, 08:32

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par muscari » 04 janv. 2014, 19:29

une image trouvée sur la page fb de terre vivante, j'ai bien aimé, je partage

le pouvoir des livres

https://scontent-a-cdg.xx.fbcdn.net/hph ... 1225_n.jpg

plumee
Confirmé
Messages : 8258
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par plumee » 04 janv. 2014, 19:35

une image trouvée sur la page fb de terre vivante, j'ai bien aimé, je partage

le pouvoir des livres
Magnifique! Muscari, où as-tu trouvé ça ?????

Claude
Administrateur
Messages : 14740
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claude » 04 janv. 2014, 19:37

Génial, Muscari, que c'est beau !

http://emoticoneemoticone.com/emoticones/content/59.gif

Plumee, bien d'accord avec toi.



http://emoticoneemoticone.com/emoticones/content/63.gif    À l'école on a appris les classiques, et ça nous poursuit, poursuit !

Marie_May
Administrateur
Messages : 10566
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Marie_May » 05 janv. 2014, 09:26

Pour Plumee ........

Muscari a dit une image trouvée sur la page fb de terre vivante, j'ai bien aimé, je partage

muscari
Confirmé
Messages : 1749
Enregistré le : 02 août 2013, 08:32

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par muscari » 05 janv. 2014, 10:10

voilà c'est ça, mais Terre Vivante a piqué l'image sur un autre site dont j'ai mis le lien sur le topic "sites, blogs et autres merveilles du net" initié par Volubilis.
J'ai adoré cette autre page de FB pour les images drôles, poétiques, surprenantes que j'y ai trouvé. J'y ai passé un bon moment à sourire et même rire, après c'est chacun son truc, ce qui parle aux uns ne parle pas forcément aux autres.
Et c'est comme ça que je passe trop de temps sur la toile, au lieu de m'activer à mes tâches domestiques et jardinières, nan mé c'est un scandaleux scandale. :lol: Bon aujourd'hui je suis raisonnable et je travaille, j'ai déjà nettoyé la douche, c'est bien :lol:

Claude
Administrateur
Messages : 14740
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claude » 05 janv. 2014, 10:38

Super ! Tu vas pouvoir la salir à nouveau.

plumee
Confirmé
Messages : 8258
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par plumee » 05 janv. 2014, 18:19

Muscari a dit une image trouvée sur la page fb de terre vivante,
Je suis comme Claude: j'ai pas envie d'être sur face book.
Sniff… je peux pas piquer l'image autrement, ici par exemple? Claude ??????

Claude
Administrateur
Messages : 14740
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claude » 05 janv. 2014, 18:47

Piquer ?
Qu'entends-tu par là que je n'ouïs pas ?
Tu penses à L'art sain ?



Sauf exceptions :D quand tu vois une image, un smiley qui te plaisent,
tu peux les accaparer pour ton usage personnel (mais pas pour un usage professionnel, commercial).
Voilà comment les dérober pour cuisiner ta propre béchamel :



Je sais le faire sur Mac ; je crois me souvenir que c'est également ton cas.

1)Avec ta souris, tu amènes ton pointeur sur ce qui t'intéresse
2) … puis tu maintiens appuyée la touche CTRL tout en cliquant sur l'image ou le smiley.

3) Cela fait apparaître une petite fenêtre avec un choix de plusieurs commandes.

4) Si tu sélectionnes "Copier l'adresse de l'image", cette adresse se retrouve alors dans le fameux "Presse-papiers". Tu sais que ce "Presse-papiers" est une place de parking de la mémoire de l'ordinateur. Une place de parking sans horodateur. La durée de stationnement ne compte pas mais c'est étroit (7 et 3 égalent 10) et il n'y a qu'une place.

5) Pour le coller ailleurs, là où tu veux le voir s'afficher, il te suffit d'utiliser la commande "Coller" ……

LAVANDE05
Confirmé
Messages : 2551
Enregistré le : 02 sept. 2013, 17:56
Localisation : Hautes Alpes ZONE 7

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par LAVANDE05 » 05 janv. 2014, 21:10

Le pouvoir des livres !!!!!!adoré ce dessin MERCI !!!
Dans une autre vie j'étais bibliothecaire et sur les tables de la section ados , j'avais ecris "a coup de livres je franchirai tous les murs " .... Envole moi Golmann.

plumee
Confirmé
Messages : 8258
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par plumee » 06 janv. 2014, 17:28

Piquer ?
Qu'entends-tu par là que je n'ouïs pas ?
Tu penses à L'art sain ?
Yes! Tiens toi bien j'ai su de suite enregistrer l'image dans mon dossier Photos. J'avais le choix entre plusieurs trucs, comme "enregistrer l'adresse"…
Ou le maître est vraiment bon, ou l'élève super intelligente.
Les deux mon ami, les deux, bien sûr.
Et merci, au fait!

Claude
Administrateur
Messages : 14740
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claude » 06 janv. 2014, 18:33

Plumee, tu as augmenté ta puissance, femme de pouvoirs. :mrgreen:

plumee
Confirmé
Messages : 8258
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par plumee » 06 janv. 2014, 19:22

Plumee, tu as augmenté ta puissance, femme de pouvoirs. :mrgreen:
Non, tout simplement touchée par la grâce divine.




APPEL: y'aurait pas une lumière divine qui pourrait nous changer les smileys qui sont là à droite? Ça commence à être ennuyeux…

xyla56
Administrateur
Messages : 3926
Enregistré le : 01 août 2013, 19:11
Localisation : ardèche

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par xyla56 » 06 janv. 2014, 21:53

je pense qu'Olivier va apprécier d'être appelé "Lumière divine" :lol: :lol: :lol: et qu'il va trouver le biais pour nous mettre d'autres smileys en plus ;)

Patricia
Confirmé
Messages : 2880
Enregistré le : 01 août 2013, 21:30
Localisation : Finistère nord

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Patricia » 07 janv. 2014, 10:21

Alors en ce moment :
La lune au fond du puits. François Beaume.
En fait, FB n'est pas l'auteur du livre. Celui-ci collecte des histoires vraies ou du moins considérées commes vraies par ceux qui les racontent. Ces derniers ont tous en commun de vivre autour de la Méditerranée. Aucun, hors FB, est professionnel de l'écritrure. Le résultat est séduisant, les histoires variées, émouvantes, agaçantes...

Répondre