Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

l'actualité, les projets, les envies, bref tout ce dont vous avez envie de parler !
Règles du forum
Les modérateurs de ce forum s'efforceront de supprimer ou éditer tous les messages à caractère répréhensible aussi rapidement que possible. Toutefois, il leur est impossible de passer en revue tous les messages. Vous admettrez donc que tous les messages postés sur ce forum expriment la vue et opinion de leurs auteurs respectifs, et non celles des modérateurs ou des administrateurs (excepté des messages postés par eux-mêmes) et par conséquent qu'ils ne peuvent pas être tenus pour responsables des discussions.
plumee
Confirmé
Messages : 16291
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par plumee » 05 sept. 2021, 15:02

Ah vouiiiiiiiiiii !

Pour ma part, nouvelle période de difficulté à me tenir à la lecture.
Donc, retombage dans "L'allée du Roi" et Madame de Maintenon. :lol:
Ah si! J'ai quand même lu "Mon autopsie" de Jean-Louis Fournier.
Qui imagine son autopsie par une nana qu'il a baptisée Egoïne car elle le travaille parfois avec une scie!
Du Jean-Louis Fournier, court et drôle.
Peut-être moins que d'autres…

Marie_May
Administrateur
Messages : 14806
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Marie_May » 05 sept. 2021, 19:10

Merci, Claude, tout juste.

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 13927
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Chichinette 11 » 16 sept. 2021, 13:09

Patricia, j'étais en train d'oublier que je j'avais promis de te dire ce que je pensais de "Ravages".

Et bien je me demande comment et si, je suis vraiment allée jusqu'au bout dans les années 70.
Barjavel a l'air de s'être délecté à décrire froidement toutes les horreurs possibles qui pouvaient arriver aux humains. Corps brûlés dans les incendies, chutes du haut de tours monstrueusement hautes, têtes écrasées ou tranchées, de la violence à toutes les pages ou presque, bref du sang et des larmes.

Je me suis vraiment forcée à le finir pour voir jusqu'où il allait mais vraiment ça a été dur.

Tu avais raison : très, très mauvais bouquin.

Claude
Administrateur
Messages : 26106
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claude » 16 sept. 2021, 13:27

Ravageur !

PatriciAndree
Confirmé
Messages : 1307
Enregistré le : 04 avr. 2018, 08:10

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par PatriciAndree » 17 sept. 2021, 07:42

Si je me souviens bien, j'ai détesté tous les livres de cet auteur !

Claude
Administrateur
Messages : 26106
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claude » 22 sept. 2021, 00:35

Dan SMITH, Le village.

Le Village est mon bouquin en cours. J’ai encaissé un sacré coup de poing dans le buffet à la fin du sixième chapitre. Je vais continué à suivre la vie d’un vétéran revenu de bcp de choses et qui vit avec sa famille replié dans un village isolé que trouble soudain l'arrivée d’un malheureux tirant son traineau……

C’est un roman très bien écrit (jusque là) se déroulant dans le froid de l’Ukraine, pendant l.hiver 1930. Les armées sont soit blanche, soit rouge, soit noire

Claude
Administrateur
Messages : 26106
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claude » 23 sept. 2021, 14:44

La lecture de Le village de Dan Smith est vraiment prenante. Je poursuis.´

Marie_May
Administrateur
Messages : 14806
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Marie_May » 23 sept. 2021, 17:28

En 1930 ?

Il me semble que les blancs et les noirs avaient disparu, en 1930. Enfin, les blancs, je n'en suis pas sûr, mais les noirs (Makhno et son armée notamment) avaient été liquidés et boutés hors de leur Ukraine natale dès 1924-25. Vérifie les dates, Claude.

ege
Confirmé
Messages : 6686
Enregistré le : 08 juil. 2015, 17:13
Localisation : vallée du Rhône, Vivarais, Ardèche, près de Tournon alias Tornon, Occitanie

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par ege » 23 sept. 2021, 18:16

ouais, dans les années 30 ce fut la montée des bruns!
il y a même eu outre rhin des "bifsteack" = brun à l’extérieur et rouge à l'intérieur!

Claude
Administrateur
Messages : 26106
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claude » 27 sept. 2021, 10:11

Marie_May a écrit :
23 sept. 2021, 17:28
En 1930 ?

Il me semble que les blancs et les rouges avaient disparu, en 1930. Enfin, les blancs, je n'en suis pas sûr, mais les noirs (Makhno et son armée notamment) avaient été liquidés et boutés hors de leur Ukraine natale dès 1924-25. Vérifie les dates, Claude.
Luka, personnage central a participé à la Guerre de Crimée dans les rangs de l'armée tsariste avant de rejoindre l’Armée Rouge laquelle sera désertėe par lui pour l’armée de Makhno, elle aussi désertée par ce vétéran qui ne garde pas de ses 3 expériences un bon souvenir.
Au cours du récit, la campagne d’Ukraine est sillonnée par les sbires de Staline appliquant la « géniale » pensée du guide suprême en matière de collectivisation de l’agriculture et c’est un monde de paysans sérieusement malmenés par des exécutants minables, dans une nature agressive et une humanité de survivants. ;)
C’est un livre bien écrit, une intrigue simple mais efficace, et qq pages géniales.

Marie_May
Administrateur
Messages : 14806
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Marie_May » 27 sept. 2021, 19:47

Personne ne peut garder "un bon souvenir" d'expériences guerrières, à moins d'être dingue.

Ce que je voulais dire c'est qu'en 1930, il ne restait plus que des Rouges, les Noirs de Makhno avaient contribué largement à éliminer les Blancs de Denikine et Wrangel - ce qui arrangeait bien Trotsky, suprême général de l'armée rouge - et celui-ci, une fois débarrassée des Blancs s'est retournée contre Makhno et l'a éliminé à son tour. Makhno a réussi à rejoindre la frontière et s'est réfugié à Paris (devinez chez qui ?)

Comment s'appelle ce bouquin, Claude ?

Claude
Administrateur
Messages : 26106
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claude » 27 sept. 2021, 20:14

Le village,Dan Smith.
Titre original : The Child Thief

Claude
Administrateur
Messages : 26106
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claude » 28 sept. 2021, 14:16

Makhno était en France de 1925 à 1934 (source Wikipedia).

hebergé chez qui ?
Quelqu’un de ta connaissance, je parie ! Pas ta mère ?

ege
Confirmé
Messages : 6686
Enregistré le : 08 juil. 2015, 17:13
Localisation : vallée du Rhône, Vivarais, Ardèche, près de Tournon alias Tornon, Occitanie

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par ege » 28 sept. 2021, 14:36

surement pas au couvent des batignolles!

Marie_May
Administrateur
Messages : 14806
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Marie_May » 29 sept. 2021, 22:00

Ben si, Claude. A leur arrivée avec sa femme et sa fille c'est elle qui les a hébergés.

Je vais essayer de me procurer ce bouquin pour voir comment il traite cette histoire.

Claude
Administrateur
Messages : 26106
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claude » 30 sept. 2021, 08:36

Je l’aurais parié……… :lol: ……. En 25, elle avait quel âge ? 27 ans

Le livre. Je te l’enverrais, te l offrirais volontiers mais c’est un prêt de la médiathèque que je dois rendre. Désolé.

:mrgreen:

Je viens d’acheter l’ é-Book
L’origine du monde, de M-A SELOSSE.
J’espère avoir le temps de le lire :?:

Il fait partie de ceux qui défendent l.essentiel c.est à dire le sol, la terre fertile.


PS j en ai marre de devoir corriger les fautes de frappe dues à ma vitesse. :roll:

Claude
Administrateur
Messages : 26106
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claude » 03 oct. 2021, 23:37

J’ai entamé le 3° tome de la trilogie Le Siècle de Ken Fossett.
Il s’appelle Aux Portes de l’éternité.

J’aime bien retrouver les membres de familles déjà présentes dans les tomes précédents
même si je finis pas percevoir les tics de l’auteur. Et prévoir des éléments du scénario.
D?autant que le cadre historique m’est mieux connu comme la marche des droits civiques
vers les États ségrégationnistes……

Claude
Administrateur
Messages : 26106
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claude » 17 oct. 2021, 09:54

Trilogie Le Siècle ……

Le dernier tome est moins intéressant que les deux tomes précédents vu que je « connaîs » mieux le dénouement des événements plus récents comme l’affaire des ogives nucléaires secrètement apportées à Cuba par Kroute de Chef …

Marc
Modérateur
Messages : 3962
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Marc » 17 oct. 2021, 11:55

je lis une BD :"Le choix du chômage" de Pompidou à Macron.... de Benoit Collombat et Damien Cuvillier
Le fameux chômage structurel, pensé organisé et mené de main de maître par les politiques du capitalisme version néolibérale.
comment récupérer les marges financières sans augmenter (trop) les prix en pesant sur les salaires et indemnités de chômage....et vous aurez l'explication des 6 millions de chômeurs et de l'uberisation....

Claude
Administrateur
Messages : 26106
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claude » 31 oct. 2021, 18:01

Livre de W. Audureau qui enquête sur la complosphère : Dans la Tête des Complotistes.

https://www.lemonde.fr/idees/article/20 ... _3232.html

.


Passage dans C Politique :


Moyen

Claude
Administrateur
Messages : 26106
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claude » 31 oct. 2021, 18:04

Le continue de lire (lentement) le 3ème tome de la trilogie Le Siècle de K. Follett.
Titre succulent : Aux portes de l’Éternité.

C’est moins bon que les 2 premiers tomes. Il devait être fatigué le Ken Follett. Ceci dit, les événements de ce 3° tomes sont plus proches plus contemporains.

:roll:

Claude
Administrateur
Messages : 26106
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claude » 30 nov. 2021, 20:21

Robert Goddard fait partie de ces auteurs qui ne brillent pas à leur époque
puis qui prennent du reluisant avec le temps.


Je lis en ce moment Le Monde des Abberley. L'art du récit dans toute sa splendeur.
Aparté : des références faites aux brigades internationales en Espagne.

Claude
Administrateur
Messages : 26106
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claude » 28 déc. 2021, 17:45

Je viens de terminer Les Prisonniers de la Liberté de Luca di Fulvio, un roman dur, poignant sur la vie désespérante de migrants italiens et russes de 1912-1913 que j’ai failli abandonner 20 pages avant la fin car le dénouement devenait trop rocambolesque. Il est dommage que l’auteur ait voulu bacler un happy end.

Des souteneurs organisaient des enlèvements de jeunes filles juives souvent mineures pour alimenter des bordels, notamment en Argentine (le lieu principal de ce roman est Buenos-Aires). Dans Wikipedia j’ai trouvé mention de l’existence de cette forme de criminalité qui a réellement existé en marge et aux bans de la société israélite.

Voir Societad Israelitas di Socorros Mutuos Varsovie, nom de cette organisation mafieuse.

PatriciAndree
Confirmé
Messages : 1307
Enregistré le : 04 avr. 2018, 08:10

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par PatriciAndree » 28 déc. 2021, 20:55

À la fin du roman il est clairement précisé que ce traffic a vraiment existé. De cet auteur j'ai aussi lu un roman qui se déroule à Venise. Le titre ???

Claude
Administrateur
Messages : 26106
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claude » 28 déc. 2021, 22:14

Patricia. Oui c’était indiqué mais je tenais à vérifier en consultant une source différente . C'est un peu mon habitude. (Sourire)

.

Le roman de Di Fulvio qui a Venise pour décor, devrait être Les Enfants de Venise dont le titre italien est « La figlia che toccava il cielo »  ce qui se traduirait littéralement par « La fille qui touchait le ciel. »

Répondre