Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

l'actualité, les projets, les envies, bref tout ce dont vous avez envie de parler !
Règles du forum
Les modérateurs de ce forum s'efforceront de supprimer ou éditer tous les messages à caractère répréhensible aussi rapidement que possible. Toutefois, il leur est impossible de passer en revue tous les messages. Vous admettrez donc que tous les messages postés sur ce forum expriment la vue et opinion de leurs auteurs respectifs, et non celles des modérateurs ou des administrateurs (excepté des messages postés par eux-mêmes) et par conséquent qu'ils ne peuvent pas être tenus pour responsables des discussions.
Répondre
plumee
Confirmé
Messages : 8265
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par plumee » 12 déc. 2013, 11:46

Je l'ai vu en film assez récemment
Et m………… et crotte… et de bique (ardéchoise) bien sûr! Maintenant que tu le dis, le titre me dit quelque chose.

Je suis l'actualité ciné mais je n'y vais pas: cher, la flemme ( se laver, se changer, descendre en ville, se garer…), exigence extrême qui fait que je préfère être déçue à la télé qu 'au ciné.

Mais bon, en général, je suis presque toujours déçue par les adaptations de romans… Donc pas de regrets.


Dans ce bouquin, ce qui est formidable, ce sont les situations décrites de l'intérieur des bonnes et de la fille élevée par une bonne.

plumee
Confirmé
Messages : 8265
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par plumee » 12 déc. 2013, 11:48

Zut! J'ai bégayé. Y'a-t-il un-e effaceu-r (se- dans l'avion?
Claude a écrit :           Ben, oui, il te suffit de cliquer sur le rectangle ÉDITER en haut du cadre.  Donc tu gommes et réécris etc ………

plumee
Confirmé
Messages : 8265
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par plumee » 12 déc. 2013, 11:52

Je viens de visiter internet pour le film. Ben……ça n'a pas l'air rien, vu les avis donnés…
Ceci dit, cela mérite-t-il de se payer le DVD ????

Qu'en dis-tu Muscardine?

Marc
Modérateur
Messages : 1042
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Marc » 12 déc. 2013, 17:01

BD très captivante...Etienne Davodeau* Les ignorants, récit d'une initiation croisée, paru chez Futuropolis.
Initiation réciproque d'un dessinateur de BD et....d'un viticulteur converti à la biodynamie...surprenant !

_____
* pour ceux qui connaissent, auteur entre autre de Un homme est mort et Lulu, femme nue

Muscardine
Confirmé
Messages : 1544
Enregistré le : 02 sept. 2013, 15:09
Localisation : Ariège

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Muscardine » 12 déc. 2013, 17:32

plumee a écrit :Je viens de visiter internet pour le film. Ben……ça n'a pas l'air rien, vu les avis donnés…
Ceci dit, cela mérite-t-il de se payer le DVD ????

Qu'en dis-tu Muscardine?
Comme toi, en général quand je lis un bouquin et que je vois l'adaptation je suis souvent très déçue.
Le film on me l'a passé, alors de mon avis perso rien qu'à moi ... je ne l'achèterais pas. Je me souviens m'être fait la réflexion qu'il aurait pu être mieux joué ... chui peut-être un peu sévère là ... mais comme tu as lu le bouquin ...

plumee
Confirmé
Messages : 8265
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par plumee » 12 déc. 2013, 18:18

Le film on me l'a passé, alors de mon avis perso rien qu'à moi ... je ne l'achèterais pas. Je me souviens m'être fait la réflexion qu'il aurait pu être mieux joué ... chui peut-être un peu sévère là ... mais comme tu as lu le bouquin ...
Merci Muscardine. On est du même tonneau. Je préfère rien à pas satisfaisant. Déjà qu'il faut faire avec quand c'est imposé, alors, hein bon.

Claude
Administrateur
Messages : 14743
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claude » 12 déc. 2013, 18:49

Mon attention a été attiré par des éloges fait à une BD. Le titre "Platon Lagaffe". Quelqu'un l'a pratiquée ?

Marie_May
Administrateur
Messages : 10576
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Marie_May » 12 déc. 2013, 19:07

Oui,c'est assez rigolo. Une entreprise avec ses employés, chaque rôle étant joué par une grosse tête de philosophe. Je l'ai envoyée à mon cher fils, aux USA. Un peu d'humour français, ça le changera.
C'est dessiné par Jul, le celui de Silex and the city, un petit feuilleton rigolo en bd, juste après le journal du soir, pour ceux qui regardent Arte.

xyla56
Administrateur
Messages : 3926
Enregistré le : 01 août 2013, 19:11
Localisation : ardèche

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par xyla56 » 12 déc. 2013, 21:57

j'aime bien Silex and the City; je vais essayer de trouver Platon Lagaffe .

Claude
Administrateur
Messages : 14743
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claude » 14 déc. 2013, 01:03

Ah ! J' me rappelle : c'est DCB qui en avait dit du bien dans un billet du matin sur Europe 1.

Claire
Confirmé
Messages : 3629
Enregistré le : 02 août 2013, 09:40
Localisation : Sarthe Est limite Perche Zone 8

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claire » 14 déc. 2013, 08:13

J'aime bien Silex.

Marie_May
Administrateur
Messages : 10576
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Marie_May » 14 déc. 2013, 10:14

Avant le Platon Lagaffe, il y avait eu La planète des sages qui n'était pas mal non plus.

plumee
Confirmé
Messages : 8265
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par plumee » 16 déc. 2013, 10:26

Lu en un après-midi le dernier livre d'Amélie Nothomb: "La nostalgie heureuse".
Petit livre sensible et très bien écrit, avec quelques mots dont j'ignore l'existence et dont elle semble se délecter à les employer!
Mais quand même: c'est scandaleux d'écrire des petits livres qui se lisent si vite. On a à peine le temps d'y goûter que c'est déjà la fin.
En plus, on me l'a prêté, mais je trouve que 16euros50 pour un plaisir qui dure si peu de temps, c'est cher payé!

plumee
Confirmé
Messages : 8265
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par plumee » 16 déc. 2013, 10:30

Je n'ai pas dit que le sujet était un séjour au Japon pour un film télé sur elle. Japon où elle est née, quitté à l'âge de 5 ans, dans le déchirement de quitter sa nounou. Elle va faire un pèlerinage dans sa ville, revoir son école, sa nounou et son ancien fiancé japonais.

Claude
Administrateur
Messages : 14743
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claude » 16 déc. 2013, 19:53

plumee a écrit :Lu en un après-midi le dernier livre d'Amélie Nothomb: "La nostalgie heureuse".
Petit livre sensible et très bien écrit, avec quelques mots dont j'ignore l'existence et dont elle semble se délecter à les employer!
Mais quand même: c'est scandaleux d'écrire des petits livres qui se lisent si vite. On a à peine le temps d'y goûter que c'est déjà la fin.
En plus, on me l'a prêté, mais je trouve que 16euros50 pour un plaisir qui dure si peu de temps, c'est cher payé!
J' comprends. Mais le vrai prix e ce livre est 8 roros et 25 centimes de roro si vous n'avez été que 2 à le lire.
Et s'il faut en plus avoir un gros dico pour les mots dont tu ignorais l'existence même, cela change les données du problème.

:mrgreen:

Marie_May
Administrateur
Messages : 10576
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Marie_May » 17 déc. 2013, 12:26

J'avais trouvé à Paris dans la librairie du coin (super sympa) un petit bouquin en poche dont le titre me disait quelque chose : "Travaux". Ben oui, bien sûr, l'auteur (Georges Navel) était un correcteur, copain de ma moman. Je me souviens même qu'au columbarium du Père Lachaise, il nous avait dit de cesser de faire des gueules d'enterrement, que ça ne lui plairait pas, à ma moman, de nous voir comme ça...
Du coup j'ai relu son œuvre qui se compose de quatre ou cinq bouquins que ma mère avait fait relier de cuir et qui se trouvaient dans les livres que j'ai récupérés de sa bibliothèque.
Il y fait revivre tout une époque. Né en 1904 ou 5, dans une famille ouvrière de Lorraine (fonderies, hauts-fourneaux), il fait partie d'une famille nombreuse pauvre, avec jardinet ouvrier, lapins en cage et vu sur les crassiers. Au boulot dès 12 ans, il connaît les luttes ouvrières du début de siècle, l'anarco-syndicalisme et la chaleur de ses réunions dans lesquelles les ouvriers tentent de s'émanciper non seulement en luttant mais en se cultivant. Période de grandes espérances anéanties par la Première guerre mondiale.
Libertaire, il fréquente entre les deux guerres les communautés naturistes, végétaliennes, (oui, oui, déjà...!) les cantines ouvrières; il 'trimarde", c'est-à-dire qu'il part à pied (ou en "brûlant le dur") vers des régions de travail saisonnier. Il fait tous les métiers, non seulement dans l'industrie et la construction, mais dans l'agriculture et l'apiculture qu'il pratique du côté de Nice.
Et il finit écrivain et correcteur à Paris.
Lire Travaux ou Parcours, c'est vraiment revivre un vingtième siècle ouvrier, partageux dont on a du mal à se faire une idée actuellement. C'est aussi s'apercevoir que la plupart des idées sur le fait de mener une vie plus simple, plus saine et et plus généreuse ne date pas d'hier...

plumee
Confirmé
Messages : 8265
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par plumee » 17 déc. 2013, 18:32

Claude,
Lu en un après-midi le dernier livre d'Amélie Nothomb: "La nostalgie heureuse".
Petit livre sensible et très bien écrit, avec quelques mots dont j'ignore l'existence et dont elle semble se délecter à les employer!
Mais quand même: c'est scandaleux d'écrire des petits livres qui se lisent si vite. On a à peine le temps d'y goûter que c'est déjà la fin.
En plus, on me l'a prêté, mais je trouve que 16euros50 pour un plaisir qui dure si peu de temps, c'est cher payé!
J' comprends. Mais le vrai prix e ce livre est 8 roros et 25 centimes de roro si vous n'avez été que 2 à le lire.
Eh! C'était de la plaisanterie !!!!!! Bon, d'acc, il manquait le smiley.
Car, bien évidemment, j'aime trop les bons livres pour ne pas être prête à payer cher le plaisir.
Il m'arrive même de m'offrir un livre que j'ai déjà lu par la bibli mais que j'ai trop envie d'avoir pour le relire et pouvoir le prêter!
C'est comme ça que je relis régulièrement certains de mes livres, dont "L'allée du Roi" de Françoise Chandernagor (l'histoire de Mme de Maintenon, mi-roman, mi historique) et "Comme un roman" (de Daniel Pennac, ah! le passage de la lecture de "Le parfum", dans une classe défavorisée d'élèves qui ne lisent pas et disent ne pas aimer lire))…et Sido, de Colette (je ne compte plus les fois). et… et… et.

Claude
Administrateur
Messages : 14743
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claude » 17 déc. 2013, 19:00

Plumee je suis rarement sérieux à 100 pour 100. Alors ne m'en veux pas d'avoir oublié de smaiiller …… d'autant qu'ils ne sont pas bien meuglons ceux d'à côté. :lol:
Et enfin, je sais très bien que toi aussi tu te gaussais …… c'est pour cela que j'enchaînais dans la galéjade. :D



Arrivé au milieu du second volume de La Fortune de France (R. Merle), cette saga que j'avais ratée dans mon (plus) jeune âge.
Le titre est En nos vertes années, et la sève de l'Escalier vedette, Pierre Siorac, y coule bien souvent.
Le jeune huguenot fait son entrée à l'École de médecine de Montpellier et c'est un grand plaisir de suivre ces aventures, ces études ……
entendre un médecin préférer se tromper avec Gatien (l'illustre et antique auteur de référence) plutôt qu'avoir raison avec un médecin contemporain qui le contredit, ou qu'avec un vulgaire chirurgien, fi donc, et contemporain comme Ambroise Paré.

Quelques détails, on finit par apprendre un peu de latin tant le roman en est comme saupoudré (mais à dose homéopathique).
Et on finit par apprécier ce vocabulaire d'époque (plus ou moins réinventé).
Je me ramentevois ; le bren ; la clabauderie ; emburlucoquer ; vies et bagues sauves ……

:D

ALAINGARD
Confirmé
Messages : 105
Enregistré le : 18 sept. 2013, 10:37
Localisation : Gard, au pied des Cévennnes

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par ALAINGARD » 22 déc. 2013, 19:51

Un livre marrant: "Demain j'arrête" de Gilles LEGARDINIER on suit les aventures d'une jeune femme qui me fait fortement pensé à Amélie Poulain, bon l'histoire n'est pas le plus fort du bouquin, c'est surtout les personnages et les anecdotes qui valent le coup. J'ai passé un bon moment et me suis marré plusieurs fois. :D
Content que tu aimes Fortune de France, Claude, c'est assez prenant comme histoire.

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 11548
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Chichinette 11 » 22 déc. 2013, 20:05

ALAINGARD a écrit :LES NYMPHEAS NOIR de Michel BUSSI: un polar chez les impressionnistes, dans Giverny le village de Claude Monet. Une visite de ce village en compagnie de personnages insaisissables. un dénouement quasiment impossible à deviner. Vraiment un livre qui sort de l'ordinaire mais il faut quand même s'accrocher parfois.
A découvrir et il est en poche.
Ps: je ne suis pas souvent sur le forum, trop de boulot mais je vous suis de loin. :oops:
Je suis plongée dedans et j'aime beaucoup la façon de narrer de l'auteur.
Je lis seulement quelques pages avant de dormir alors ça va durer encore un moment avant que je ne connaisse le fin mot de l'histoire.

Gaia
Confirmé
Messages : 215
Enregistré le : 26 sept. 2013, 11:35
Localisation : Sud Seine et Marne

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Gaia » 22 déc. 2013, 20:06

C'est marrant ça je n'ai pas accroché. Il faudrait peut-être que je le reprenne...

Claude
Administrateur
Messages : 14743
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Claude » 22 déc. 2013, 21:11

Chichinette 11 a écrit :
ALAINGARD a écrit :LES NYMPHEAS NOIR de Michel BUSSI: un polar chez les impressionnistes, dans Giverny le village de Claude Monet. Une visite de ce village en compagnie de personnages insaisissables. un dénouement quasiment impossible à deviner. Vraiment un livre qui sort de l'ordinaire mais il faut quand même s'accrocher parfois.
A découvrir et il est en poche.
Ps: je ne suis pas souvent sur le forum, trop de boulot mais je vous suis de loin. :oops:
Je suis plongée dedans et j'aime beaucoup la façon de narrer de l'auteur.
Je lis seulement quelques pages avant de dormir alors ça va durer encore un moment avant que je ne connaisse le fin mot de l'histoire.

Tu réinventes la lecture des romans feuilletons ! Bravo :)

ALAINGARD
Confirmé
Messages : 105
Enregistré le : 18 sept. 2013, 10:37
Localisation : Gard, au pied des Cévennnes

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par ALAINGARD » 23 déc. 2013, 09:10

Chichinette 11 a écrit :
ALAINGARD a écrit :L
Je lis seulement quelques pages avant de dormir alors ça va durer encore un moment avant que je ne connaisse le fin mot de l'histoire.
Tu verras tu seras vraiment surprise ou alors je te paie un sachet de graine :D

Marie_May
Administrateur
Messages : 10576
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par Marie_May » 31 déc. 2013, 15:16

Je suis presque arrivée à la fin de l'autre livre de Michel Bussi, Un avion sans elle. A mon sens, il est meilleur que les Nymphéas noirs (où j'ai appris quand même que le musée de Vernon détenait une grande collection de dessins de Steinlen, ce qui m'intéresse beaucoup).
Il sait tenir ses lecteurs en haleine, ce Bussi-là.
J'aurai fini demain.
Je prête l'un et l'autre bouquin, si ça intéresse quelqu'un?

plumee
Confirmé
Messages : 8265
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Je bouquine, tu bouquines, nous bouquinons

Message par plumee » 01 janv. 2014, 19:53

Je viens de me délecter avec le dernier livre des Bogdanof: "La fin du hasard", que j'ai trouvé passionnant.

Au grand dam de mon très scientifique fils, à qui j'ai failli l'offrir!
Dieu du ciel! Qu'allais-je faire là ??? !!
Car pour lui, comme pour tant de gens, ces deux loulous sont des imposteurs qui ont volé leur thèse.
Pour moi qui ne hurle jamais avec les loups et donne toujours aux autres leur chance de se racheter ( :lol: :lol: :lol: ) si usurpation il y a,
la curiosité l'emporte toujours.
Je n'ai aucune idée de la valeur de ces auteurs en tant que scientifiques et en fonction de quelles compétences, je vous le demande.
C'est pour les avoir entendus à la télé que j'ai acheté le bouquin.

A supposer ou démontrer qu'ils ne sont pas les scientifiques qu'ils devraient être, en tous cas, ils sont d'excellents vulgarisateurs et pédagogues.
Ainsi, j'ai appris toute l'histoire de la recherche en matière de compréhension et d'explication de la création de l'univers.
Le parcours de nombreux savants, physiciens et mathématiciens, au plus près de leur recherche.
C'est écrit comme un roman policier, simple et donc très accessible.

Le plus rigolo, c'est que d'une certaine façon, j'y ai retrouvé mon fils à son adolescence, regardant tomber les feuilles d'automne et, en rigolant, disant: "Je ne peux pas m'empêcher en les regardant tomber, de me demander quelle formule mathématique est derrière".
"Chute des feuilles obéissant à une formule mathématique, problème que se posaient des scientifiques" = termes exacts employés par les Bogdanof dans leur bouquin!
Marrant, non?

Répondre