Culture sur buttes permanentes

vermi-compost, engrais verts, basse-cour, pedo-faune, purins de plantes, biodynamie, permaculture, horticulture, arboriculture, maraîchage...
Règles du forum
Les modérateurs de ce forum supprimeront tout contenu de caractère illégal dès qu'il aura été porté à leur connaissance. Pour que les échanges soient fructueux et que l'ambiance reste conviviale, ils veilleront à ce que la liberté d'expression s'accorde avec le respect des personnes. Les opinions exprimées sont celles des auteurs respectifs, les modérateurs et administrateurs n'en seront pas tenus pour responsables (exceptés concernant les messages postés par eux-mêmes).
Mianne
Confirmé
Messages : 2491
Enregistré le : 03 août 2013, 09:42
Localisation : Loire-Atlantique

Culture sur buttes permanentes

Message par Mianne » 05 août 2013, 11:47

Quelqu'un a-t-il déjà essayé de cultiver sur buttes ? J'ai envie de faire un essai en fabriquant une butte à l'automne. Juste pour voir la différence avec ma façon de faire actuelle, cad des planches à la façon de J.M.Lespinasse.

Pour ceux qui ne connaissent pas, je mets qq liens :

http://www.youtube.com/watch?v=FldNFf3XVQQ

http://www.youtube.com/watch?v=0jk0h1laL-0

A voir aussi la ferme du Bec Helloin qui travaille en permaculture :

http://www.youtube.com/watch?v=LRQ8MCz6u6M

Et pour vous en mettre plein les yeux, allez faire un tour en Belgique :

Après avoir vu tout cela, je trouve qu'il me reste beaucoup à apprendre.

http://www.youtube.com/watch?v=P831hBMJB_w

Zinette
Confirmé
Messages : 1353
Enregistré le : 01 août 2013, 21:11
Localisation : Moselle Sud Est

Re: Culture sur buttes permanentes

Message par Zinette » 05 août 2013, 13:44

J'ai surtout regardé la vidéo n°2 et j'y retournerai encore dès que j'aurai plus de temps! En fait, j'ai fait la même chose sans savoir que c'était une véritable idée de culture!!!!!!!!!! Au fond du jardin j'ai un tas de vielles bûches à moitié pourries et je comptais les débarrasser! Or en les déplaçant j'ai trouvé un humus du tonnerre ( comme Chichi sous son abri écroulé!!) et j'ai tout mis dans un futur carré potager! Mais comme il me reste plein de ces fameuses bûches , je vais les fendre ( facile, elles sont presque molles!) et les y ajouter!
Chez moi en terre très argileuse donc très dure et collante mais sans calcaire, je ne ferai plus de lasagnes car ça sèche trop vite !
Mon expérience des carrés façon JML est récente, de ce printemps et déjà ça me semble idéal pour une partie des légumes comme les salades, les haricots, les carottes .......

A suivre ............

Claude
Administrateur
Messages : 14743
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Culture sur buttes permanentes

Message par Claude » 05 août 2013, 21:18

Je n'ai pas eu le temps de regarder les vidéos.

On peut dire que chez moi, j'ai fait des buttes permanentes mais mon terrain est très pentu et ces buttes sont aussi une réponse à la nécessité d'un bon terrassement.

Mianne
Confirmé
Messages : 2491
Enregistré le : 03 août 2013, 09:42
Localisation : Loire-Atlantique

Re: Culture sur buttes permanentes

Message par Mianne » 05 août 2013, 21:45

En naviguant sur le net (avant même d'utiliser le radeau :D ) j'ai repéré deux façons différentes de confectionner des buttes.

1) on creuse les allées tout autour et on rajoute la terre pour faire les buttes. La hauteur dépendra de la terre dont on dispose. C'est ce que je fais depuis plusieurs années.

2) on creuse à l'endroit où on fera la butte. On y place du bois (rondins, bûches, tronc d'arbre à demi-décomposé), puis des petits branchages, de la terre, de l'herbe, de la paille, encore de la terre et on finit par du compost si on en a et on paille. Une sorte de lasagnes en sorte.
Bien entendu on entretient sa terre en rajoutant de la matière organique (feuilles mortes, herbe, épluchures de légumes etc...)

La décomposition du bois maintiendrait un sol fertile et humifère pendant longtemps. Pratiquement plus d'arrosage.... le pied !!! http://www.emoticonland.net/smileys/bananes/ban09.gif Ca, c'est un "détail" qui me plait.

Je vais tenter à l'automne.

Claude
Administrateur
Messages : 14743
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Culture sur buttes permanentes

Message par Claude » 06 août 2013, 00:00

Bravo ! Si cela te convient, pense à faire des photos d'étapes.


Quelles seront les dimensions de ta butte ? Quel genre de terre est-ce ?

crepidule
Confirmé
Messages : 470
Enregistré le : 05 août 2013, 22:46
Localisation : landelo, Centre Bretagne au pied des monts d'Arrée

Re: Culture sur buttes permanentes

Message par crepidule » 06 août 2013, 10:04

Sur feu mon glog (au début) tu verra que j'ai cultivé sur buttes!

J'ai aimé cette technique et l'ai détesté en même temps!

aimé car le sol était ce qu'il y a de pire, une ancienne carrière d'ardoise transformé en sapinière durant trente ans!

j'ai donc retiré la petite couche de terre vivant, creusé les allées, mis par endroit des troncs pourris et remis le tout puis paillé, paillé, paillé...

En trois ans j'ai obtenu une belle terre grumeleuse et vivante.

J'ai détesté parce que c'est le milieu idéal pour les limaces et les mulots! impossible de semer ou de cultiver ce que ces bestioles aiment!

Je pense que c'est très bien en climat continental, sans intérêt en climat océanique à moins de devoir faire une espèce de "hors sol" à cause de la qualité de la terre. (je pense la même chose du brf).

Ce qui est intéressant c'est qu'ici en centre bretagne, les "vrai" jardineux, ceulles qui ont des connaissance et de la pratique ont abandonné les dogmes à la mode (buttes, perma, brf, lasagne) au profit d'une adaptation à la situation. Par ex, cette année on paille car il fait sec et chaud, le brf pour les petits fruits mais avec apport de temps en temps d'azote, les buttes en terre très humides mais avec une aire de semis dans un lieu protégé...

Les autres, les "doux rêveurs", les théoriciens qui ne font que se gaver de rêves sur la toile, produisent presque rien et continuent à pérorer et... on les ignore car ils ont le droit de rêver. Si un jour ils ont besoin de manger, ils reviendrons à un principe de réalité celui du jardinage étant que l'on doit s'adapter et que le dogmatisme est la pire des choses, le tout conventionnel en est l'exemple le plus frappant!

Depuis que j'ai déménagé, j'ai repris un jardinage classique (lignes, binage...) qui me convient mais je regrette la beauté des buttes avec sont mélange fouillis!

muscari
Confirmé
Messages : 1749
Enregistré le : 02 août 2013, 08:32

Re: Culture sur buttes permanentes

Message par muscari » 06 août 2013, 10:10

je partage absolument ton point de vue Crépidule et bienvenue sur le radeau http://smileys.sur-la-toile.com/reposit ... s/0002.gif

Mianne
Confirmé
Messages : 2491
Enregistré le : 03 août 2013, 09:42
Localisation : Loire-Atlantique

Re: Culture sur buttes permanentes

Message par Mianne » 06 août 2013, 13:02

Je te souhaite aussi la bienvenue Crépidule.

Je dois avouer que je n'allais guère visiter les blogs de la Galère et donc que je n'ai pas vu l'article que tu avais posté. Je suis d'accord avec toi sur plusieurs points.

Je pense qu'on ne voit pas les choses de la même façon selon qu'on soit maraîcher et donc dépendant de ses récoltes pour vivre, ou jardinier par plaisir. Dans le premier cas un échec est une cata qui peut mettre l'exploitation en péril, dans le second cas... et ben on aura rien cette saison-là et pis tant pis :mrgreen:

Ce que j'aime, c'est ex-pé-ri-men-ter. Si ça marche, tant mieux. Si ça foire, tant pis pour moi. Mais j'en fais pas une maladie. En cuisine, je n'ai jamais été capable de suivre une recette à la lettre. Donc, en jardinage, c'est pareil. J'innove, je tente, je bidouille. C'est mon plaisir. Suivre une méthode à la lettre, heu... ça me gonflerais rapidement :twisted: Moi aussi j'aime l'aspect "fouillis". Chez moi, c'est 3 poireaux, 5 carottes, 1 tomate, 2 salades.... Par contre, si je m'aperçois que les baveux et les trotte-menus envahissent mes buttes, ça va pas le faire et je ferai comme toi, retour à l'état précédent. On verra !

Claude, pour te répondre, ma terre est assez légère, sableuse et donc passoire. Depuis que je jardine à la façon de J.M.L. elle s'est beaucoup améliorée. Plus noire, plus souple. Mais cet été, après pourtant un printemps pourri et humide, c'est sec de chez sec. Je compte faire un essai sur environ 3m de long (largeur de mes planches 1m20). Pourquoi si peu ? Parce que je veux voir ce que ça donne et surtout parce que mes vieux bras peu musclés vont protester.

Mais d'accord, je vous tiendrai au courant.

Olivier
Confirmé
Messages : 200
Enregistré le : 01 août 2013, 15:02
Localisation : PNR des monts d'Ardèche

Re: Culture sur buttes permanentes

Message par Olivier » 06 août 2013, 13:28

Claude a écrit :Je n'ai pas eu le temps de regarder les vidéos.

On peut dire que chez moi, j'ai fait des buttes permanentes mais mon terrain est très pentu et ces buttes sont aussi une réponse à la nécessité d'un bon terrassement.
Est ce que tu peux nous mettre des photos ou un schema pour nous donner une idée?
J'ai un jardin en pente avec des restanques en mauvais état.

xyla56
Administrateur
Messages : 3926
Enregistré le : 01 août 2013, 19:11
Localisation : ardèche

Re: Culture sur buttes permanentes

Message par xyla56 » 06 août 2013, 13:45

quand tu auras vu la pente chez Claude, tu trouveras ton terrain très très plat, genre plaine de Caen, la Camargue, la Beauce :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

Zinette
Confirmé
Messages : 1353
Enregistré le : 01 août 2013, 21:11
Localisation : Moselle Sud Est

Re: Culture sur buttes permanentes

Message par Zinette » 06 août 2013, 15:00

Sûr! Claude jardine avec des crampons et encordé! http://www.smiley-lol.com/smiley/saison ... flower.gif

Claude
Administrateur
Messages : 14743
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Culture sur buttes permanentes

Message par Claude » 06 août 2013, 16:27

J'ai pris mon sac à dos, mon piolet, mes cordes d'escalade et un gros pan-bagnat et je suis allé chercher des infos sur mon ancien glog. Il faudrait un tas de voyages pour ramener tout ce que j'ai eu le temps de publier. Un choix s'impose.
Et un scrupule. Je me demande si ces infos sont bien conformes au titre du (topic*) sujet, s'il ne faudrait pas créer un nouveau sujet. Par exemple, " Buttes sur terrain pentu et drainant ".


À cause des reliefs de mon "terrain",
les coins potagers sont dispersés. Il y a du mitage dans l'air.
Je préfère donner un nom à chaque coin.
Voici le coin de l'amandier (en fait le plus gros des 2 amandiers que j'ai plantés)
dont pas mal de racines se promènent :lol: sous ce potager.
Tiens, on ne serait pas raccord avec le thème de l'agroforesterie !
Ce fut mon travail de Juillet 2013.
[quote le 05/07/2013 à 20:13:11, Glaude a dit :]

Exact, Chichinette, la terre fout le camp.
La hauteur du cadre est plus importante à gauche sur la photo pour rattraper (un peu)
la différence de niveau. Alors qu'à droite, c'est plutôt enterré.

Ce sol est très drainant, il vient de la dégradation du poudingue qui a produit du sable. Je crois avoir trouver une parade en créant une lasagne adaptée au sol sableux.

Creuser sur 40 cm environ et niveler le sol.
Déposer deux couches de carton ondulé débarrassé des ses adhésifs
sur toute la surface (sur l'image, 1mx1,20m).
Inonder le tout.
Concasser et tamiser de l'argile et la mélanger avec de la sciure,
puis répandre ce mélange en couche égale (env. 1 cm).
Répandre un peu de terreau.
Inonder pour stabiliser l'argile.

Déposer plusieurs couches de carton et les recouvrir de compost et de terre.
Inonder.
Ces précautions devraient limiter le drainage de ce genre de sol.

Continuer le lasagne de la façon traditionnelle.

http://nsa33.casimages.com/img/2013/07/ ... 231772.jpg

http://nsa34.casimages.com/img/2013/07/ ... 741391.jpg

http://nsa33.casimages.com/img/2013/07/ ... 585211.jpg

http://nsa34.casimages.com/img/2013/07/ ... 168892.jpg

http://nsa33.casimages.com/img/2013/07/ ... 766855.jpg


http://nsa33.casimages.com/img/2013/07/ ... 740049.jpg

http://nsa34.casimages.com/img/2013/07/ ... 669705.jpg
Note. Les planches sont du bois de coffrage traité à l'huile de lin+essence de térébenthine.
L'idée c'est
1• de ralentir la fuite rapide de l'eau vers le bas,
(la percolation koi !)
par un barrage relatif (des cartons dopés à la sciure argileuse ©Pamperce),

2• et de réduire l'évaporation sur les côtés de la butte
par des planches jointes et doublées à l'intérieur
par du carton ou un isolant pérenne.

TOUT cela a un caractère expérimental (je m'amuse). Vous croyez que je peux déposer un brevet pour la couche Pamperce
faite d'une litière d'argile finement concassée et de sciure
entre des feuilles de carton ondulé
???


Pour finir cette lasagne, comme j'avais pas mal de compost très mur (plus d'un an), et bien,
j'ai forcé sur le compost. J'aurais pu mettre aussi des broussailles tassées, de mini-fagots de branchettes, des copeaux, du fumier de cheval (de course lente) pulvérisé alternant avec du feuillage encore vert, des chutes de tissus, des tontes de gazon, du papier passé au broyeur. J'aurais pu… mais la hauteur du coffrage de ma butte ne dépasse pas 30 cm, et l'avarice sied mieux aux avaricieux.
Modifié en dernier par Claude le 06 août 2013, 17:37, modifié 5 fois.

Claude
Administrateur
Messages : 14743
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Culture sur buttes permanentes

Message par Claude » 06 août 2013, 16:51

Suite de …… Le Coin de l'amandier.


Concassage de blocs d'argile
suivi d'un tamisage à travers une grille assez fine
suivi de mélange avec de la matière organique pour homogénéiser :
http://nsa33.casimages.com/img/2013/07/ ... 944076.jpg http://nsa34.casimages.com/img/2013/07/ ... 837126.jpg

Ajout de graviers (une bonne terre c'est aussi une certaine diversité dans la taille des composants) :http://nsa33.casimages.com/img/2013/07/ ... 938970.jpg

Apport de couches les unes sur les autres,
du compost
puis ce mélange d'argile en poudre brassé avec du marc de café, un peu de sciure,
de la terre de jardin (un autre brevet ©Pamperce Limited) :
http://nsa33.casimages.com/img/2013/07/ ... 938970.jpg

Arrosage en pluie de chaque couche :
http://nsa34.casimages.com/img/2013/07/ ... 402135.jpg

Une colonie de vers de litière est prête à prendre place au milieu de cette lasagne (récipient à droite).
En effet, je ne sais pas si cet apport d'argile facilitera —au final—
l'apparition d'une bonne terre de jardin …… et il est plus difficile de programmer
l'apport des éléments vivants qui font la force d'une terre riche.
Quand je me relis, je me file des gifles. La fin du texte est incompréhensible. Mon dernier couplet était pour signaler le caractère artificiel de ma démarche. En espérant que ce sol devienne un sol vivant.


C'était là : ……… topic/4361/le-glog-de-glaude/start/1076/……
Modifié en dernier par Claude le 07 août 2013, 19:06, modifié 5 fois.

Claude
Administrateur
Messages : 14743
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Culture sur buttes permanentes

Message par Claude » 06 août 2013, 17:04

Suite de …… Le Coin de l'amandier.

Entracte pour l'entrée en scène de petits acteurs. On dépose leur castelet ……

Balise pour localiser et protéger
une colonie de vers de litière
……… in situ. http://nsa33.casimages.com/img/2013/07/ ... 369149.jpg

Mianne
Confirmé
Messages : 2491
Enregistré le : 03 août 2013, 09:42
Localisation : Loire-Atlantique

Re: Culture sur buttes permanentes

Message par Mianne » 06 août 2013, 17:55

Punaise, qué boulot ! J'en ai mal dans les bras rien qu'à regarder tes photos Claude. Bon, le mal dans les bras, c'est peut-être aussi parce que j'ai manié la pioche une partie de l'après-midi. Et tout ça pour éliminer les racines d'ortie et les &*#@&*# repousses d'acacia que j'arrive pas à m'en défaire. Grrr... A croire que c'est increvable ces arbres-là ! On en coupe un et il vous fait des bébés partout à la ronde. http://www.emoticonland.net/smileys/demons/demo317.jpg

J'ai mis du carton au sol et du bois par-dessus. Avec un peu de chance l'herbe sera mourue le printemps prochain.

Je suis bien contente d'avoir un jardin plat. :) C'est pas Marie-May qui a aussi un jardin pentu ?

Claude
Administrateur
Messages : 14743
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Culture sur buttes permanentes

Message par Claude » 06 août 2013, 18:18

Oui, MM aussi bénéficie d'un terrain pentu.
Elle avait fait un beau dossier (cadeau offert aux lecteurs de la revue LGDJ
auquel j'avais participé
sur cette question du jardinage par temps couvert et vertes collines.
Jardiner sur terrain pentu.

Ce genre de terrain n'arrange pas son genou abîmé par une mauvaise chute.
Et moi, je fais le mulet pour transporter des charges par des sentiers pénibles.
Si j'étais plus riche, et moins désireux de tout faire à l'aide de mes petites mains,
et le secours de mes bras musculeux,
une entreprise aurait maçonné tout les abords de la maison
de murs, d'escaliers, d'allées bordées de tonnelles et de barrières, d'abris pour le matériel, de bassins, …… voire d'un ascenseur pour les vieux,
et d'une piscine à vagues reliée à des équipements solaires et un sauna.

Et je me contenterai de faire l'artisse, de créer des statues, des mosaïques,
de faire des plans, de photographier le petites bêtes. (soupir)

Mais je dois bien aimer souffrir ~~~

xyla56
Administrateur
Messages : 3926
Enregistré le : 01 août 2013, 19:11
Localisation : ardèche

Re: Culture sur buttes permanentes

Message par xyla56 » 07 août 2013, 08:59

meuh non Claude! tes planches sont de mosaïques en 3D! :lol: :lol:

pour en revenir à la culture sur buttes permanentes, peux--on les mettre en culture de suite ou faut-il les laisser murir? j'aimerais en faire une pour des asperges (donc au printemps prochain) ou pour des fruits rouges (groseillers, cassissiers) qu'il me faut déplacer cet automne.

Qu'est ce que vous en pensez?

crepidule
Confirmé
Messages : 470
Enregistré le : 05 août 2013, 22:46
Localisation : landelo, Centre Bretagne au pied des monts d'Arrée

Re: Culture sur buttes permanentes

Message par crepidule » 07 août 2013, 11:00

tu peux les mettre en culture immédiatement. Tu aura sans doute une faim d'azote comme avec les brf, surtout si tu force sur le bois. C'est impressionnant mais pas mortel!

Pour les petits fruits pas de problème (attention aux limaces pour les fraises au printemps!), tu peux même bouturer en place cassis, groseilles... Pour les asperges, tu ne pourra pas ou peu butter la butte, tu ne produira donc que des asperges vertes!

Perso en terre très acide en montant mes buttes je mettais un peu d'amendement calcaire, ça aide bien par la suite!

Modestine
Confirmé
Messages : 254
Enregistré le : 04 août 2013, 21:05
Localisation : Au Cœur de l'Ardèche

Re: Culture sur buttes permanentes

Message par Modestine » 07 août 2013, 16:37

Juste une petite remarque suite aux posts de Claude, il me semble qu'il faudrait éviter de mettre un lien vers le forum GDJ car le ou les administrateurs du forum cité peuvent en voir la provenance.

Ils ont sûrement autre chose à faire ! et peut-être suis-je parano ?

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 11548
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Culture sur buttes permanentes

Message par Chichinette 11 » 07 août 2013, 18:14

Heureusement, ce forum n'est accessible que sur inscription approuvée et validée par Xyla.

Me trompe-je ?

Modestine
Confirmé
Messages : 254
Enregistré le : 04 août 2013, 21:05
Localisation : Au Cœur de l'Ardèche

Re: Culture sur buttes permanentes

Message par Modestine » 07 août 2013, 18:29

Oui c'est un forum privé, et Xyla tient les clés.

Patricia
Confirmé
Messages : 2880
Enregistré le : 01 août 2013, 21:30
Localisation : Finistère nord

Re: Culture sur buttes permanentes

Message par Patricia » 07 août 2013, 18:36

Je me suis fais la même réflexion au sujet des liens vers G et je me demande si à partir de ces liens les administrateurs de G ne peuvent pas accéder au radeau.

Claude
Administrateur
Messages : 14743
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Culture sur buttes permanentes

Message par Claude » 07 août 2013, 19:05

Dans le doute, je retire.

Merci de vos avis.


Quant à la paranoyade
……… le dicton du jour : " Même les paranos, on de vrais ennemis ! "

Modestine
Confirmé
Messages : 254
Enregistré le : 04 août 2013, 21:05
Localisation : Au Cœur de l'Ardèche

Re: Culture sur buttes permanentes

Message par Modestine » 07 août 2013, 19:53

"Pour vivre heureux vivons cachés "

Claude j'avais admiré ton mini-composteur sur l'autre F... Et du coup ce matin je suis allée creuser un trou dans ma plate bande JML, j'ai mis au fond un morceau de boîte d'oeuf, comme il a beaucoup plu pas besoin de mouiller et j'ai déposé qq épluchures de cuisine. Par dessus Chéri m'a aussitôt coupé une planchette pour faire comme chez toi et comme JML.
Par contre faut-il ajouter des eisenias ?
J'ai le livre de JMLespinasse 1ère edition, l'explication est donnée dans la seconde.

Patricia
Confirmé
Messages : 2880
Enregistré le : 01 août 2013, 21:30
Localisation : Finistère nord

Re: Culture sur buttes permanentes

Message par Patricia » 07 août 2013, 20:01

Patricia a écrit :Je me suis fais la même réflexion au sujet des liens vers G et je me demande si à partir de ces liens les administrateurs de G ne peuvent pas accéder au radeau.

Je me cite moi-même. On n'est jamais aussi bien servi que par soi-même. Je suis d'autant plus encline à la prudence que j'ai vu des invités et des invisibles navigués sur le radeau. L'un de ces formulaires correspond forcément à des gens non inscrits.

Répondre