IDENTIFICATION •   Champignon qui es-tu ?

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 13462
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: IDENTIFICATION •   Champignon qui es-tu ?

Message par Chichinette 11 » 25 oct. 2016, 12:06

Ce matin j'ai découvert avec étonnement tout un secteur rempli de champis. Je dis secteur passqu'il y en a aussi dans la friche d'un côté de l'angle du terrain et chez un voisin de l'autre côté du même angle.

Je n'y connais que dalle en champipis et je ne risque pas d'y goûter mais vous saurez peut-être me dire de quoi il s'agit

Les "jeunes"

http://i.imgur.com/qlZitIr.jpg

Un "adulte" vu du dessus. Les chapeaux font entre 10 et 12 cm de diamètre

http://i.imgur.com/Y73uiBO.jpg

Le dessous avec une volve

http://i.imgur.com/28Fda5k.jpg

http://i.imgur.com/hjkWBXi.jpg

Claude
Administrateur
Messages : 24991
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: IDENTIFICATION •   Champignon qui es-tu ?

Message par Claude » 25 oct. 2016, 13:44

À première vue, ça me fait penser à un rosé des prés, le classique champignon de Paris. Mais il faut affiner la recherche. Attends avant de les mettre au menu ! ;)

Claude
Administrateur
Messages : 24991
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: IDENTIFICATION •   Champignon qui es-tu ?

Message par Claude » 25 oct. 2016, 13:54

Le risque avec des champignons blancs ayant cette allure est de confondre un agaric avec une amanite.
La couleur rose des lamelles plaide pour l'option agaric.
Bien vérifier l'absence de cette "chaussette" qui habille le pied des amanites et qu'on appelle volve.

http://www.tachenon.com/Html/confondre10.html


Je me demande sur quel support se développe le mycélium. Peut-être est-ce un "cadeau" de ton compost ?
Tu te rappelles de sa composition ?
Les professionnels le cultivent sur du fumier de cheval.

On arrose un peu le crottin pour lancer la montée en chaleur
et quand ça ne sent plus l'ammoniac, c'est bon. On peut l'étendre, mélanger à de la terre.
Il faut alors prélever du blanc (c'est-à-dire le mycélium), le fragmenter et en parsemer le fumier.
Arroser, éviter les écarts de température et attendre la première volée …

Claude
Administrateur
Messages : 24991
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: IDENTIFICATION •   Champignon qui es-tu ?

Message par Claude » 25 oct. 2016, 14:17

Il existe plusieurs sortes d'agarics ou psalliotes.

Pour les distinguer : http://mycologia34.canalblog.com/archiv ... 86288.html

Deux agarics sont plus indigestes que toxiques : la psalliote jaunissante et de la psalliote radicante

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 13462
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: IDENTIFICATION •   Champignon qui es-tu ?

Message par Chichinette 11 » 25 oct. 2016, 14:34

Peut-être est-ce un "cadeau" de ton compost ?
Tu te rappelles de sa composition ?
Aucun risque. Je n'ai pas touché à cet endroit depuis 3 ans ½ qu'on est là. C'est un angle du terrain où nous n'allons pas, du moins pour y faire autre chose que tondre ou s'occuper de tailler un peu la haie. C'est le sol d'origine du terrain.

Brigitte
Modérateur
Messages : 2299
Enregistré le : 24 nov. 2013, 18:17
Localisation : Aveyron, à l'est de Rodez..

Re: IDENTIFICATION •   Champignon qui es-tu ?

Message par Brigitte » 25 oct. 2016, 18:41

Chez moi aussi il m'arrive souvent de trouver des champignons, des blancs, des noirs, etc...

Mais ce que j'ai remarqué surtout c'est qu'à l'endroit où ils sortent, il y a eu des morceaux de bois fins que j'ai cassé et que j'ai du fouler plusieurs fois sur un sol où il y a eu des feuilles mortes et de paillis des années précédentes ...pour moi donc logiquement les champignons sortent quand il y a eu transformation....parce que les champignons s'en nourrissent...
Sur wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Lignine
Dégradation biologique de la lignine :
Certains micro-organismes, en particulier les champignons dits de la pourriture blanche du bois, sont capables de digérer entièrement le complexe lignine - hémicellulose - cellulose (ligninolyse) et ainsi d'améliorer la valeur nutritive des matériaux lignocellulosiques.
Sur ce site : http://www.journees-paysannes.org/Du-co ... l-a-l.html

…… En forêt, les champignons colonisent rapidement branchages, brindilles et feuilles tombés au sol, et en transforment la lignite décrite : ils sont les seuls à pouvoir le faire en quantités considérables, dans les conditions édaphiques [12] courantes, cela grâce à leur système enzymatique particulier
Ces champignons trouvent dans la lignine et ses sous-produits, à la fois la source d’énergie et certains des nutriments dont ils ont besoin pour leur croissance et leur multiplication. En particulier, des travaux ont montré qu’ils sont capables de mobiliser l’azote associé à la lignine, azote dont ils ont besoin, comme tous les autres êtres vivants ;
- Il est probable que, d’une façon ou d’une autre, ils fixent ou participent à la fixation de l’azote gazeux, mais c’est vraisemblablement au niveau du cyclage entre constituants de la biocénose que se passent les phénomènes importants ;
- La transformation de la lignine est d’autant plus active que les branches sont jeunes et fraîches : ce changement de rendement s’explique par la différence quantitative et qualitative du contenu azoté du substrat et la synergie qui semble s’installer avec le reste de la biocénose ;
- Très tôt dans le processus, d’autres formes de vie participent à ces transformations, et le processus se complexifie rapidement. Par exemple, les mycéliums sont des aliments de base pour une variété d’espèces animales qui ont elles-mêmes leurs prédateurs ;
- De proche en proche, la chaîne trophique se constitue et se referme jusqu’à devenir un système qui est auto-stable dès lors qu’il reçoit l’énergie du soleil à travers la photosynthèse (l’eau et les minéraux élémentaires étant disponibles dans le substrat) ;
- On est là au cœur des mécanismes de formation de ce qu’il est convenu d’appeler l’humus, et l’explication va au-delà de l’habituel « … l’humus est produit par la transformation de la matière organique sous l’action de la microbiologie du sol, le type d’humus produit étant fonction de diverses conditions de milieu, telles que le pH… »
- D’où l’idée, suite à cette découverte, de mimer la nature en amendant les sols agricoles avec des branchages pour tenter d’y enclencher les mêmes phénomènes pédogénétiques. Des expériences ont été faites et ont donné des résultats inespérés, autant sur les récoltes que sur l’état du sol. Les branches étaient broyées autant pour des raisons de commodité que pour améliorer le contact avec le sol et faciliter la colonisation par les micro-organismes. L’équipe a nommé « bois raméal fragmenté » (BRF) le matériau ainsi préparé.
Heuuuuu j'espère que ce n'est pas trop long à lire :mrgreen:

Mais en tous les cas, voilà comment je comprends la sortie de champignons dans nos jardins ;)

Claude
Administrateur
Messages : 24991
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: IDENTIFICATION •   Champignon qui es-tu ?

Message par Claude » 25 oct. 2016, 19:46

Oui, ça décrit bien la relation entre bois et champipi. Merci Brigitte.

;)

PS. Je me suis permis d'utiliser l'outil [ Quote ] pour tes deux citations.   ;)

Claude
Administrateur
Messages : 24991
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: IDENTIFICATION •   Champignon qui es-tu ?

Message par Claude » 25 oct. 2016, 22:06

Et ceux-là trouvés cet après-midi au pied de mon grand noisetier ?
Fichiers joints
Champi ….jpg
(77.28 Kio) Téléchargé 267 fois

Marie_May
Administrateur
Messages : 14463
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: IDENTIFICATION •   Champignon qui es-tu ?

Message par Marie_May » 25 oct. 2016, 23:52

Chichi, ton champipi est un agaric. L'amanite a non seulement une volve au pied mais une collerette. Et le dessous rosé est une indication sûre. Il pousse dans l'herbe.
Mais si en le tripotant un peu, le blanc du pied ou du chapeau tourne au jaune, tu rejettes. Moi j'en ai déjà mangé sans savoir, je n'ai pas été malade.
Mais ils sont indigestes et moins bons.
Sinon, c'est le champignon de Paris sous son aspect sauvage.

Celui que tu montres, Claude, pourrait être bien des choses. Il n'est pas ouvert sur ta photo? Ça pourrait être les valves de phallus impudicus non développé - qui a ce stade est comestible. Mais dans le doute...

Il y a eu un bel orage, la nuit dernière. M'en vais aller faire un tour demain.

Claude
Administrateur
Messages : 24991
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: IDENTIFICATION •   Champignon qui es-tu ?

Message par Claude » 26 oct. 2016, 14:29

Pardon pour cette blague. Voici une photo moins étriquée de ce curieux champignon que j'ai trouvé hier,
juste après avoir beaucoup écrit et réfléchi sur la question des agarics. Quand j'ai pris mon photophore en main,
j'étais encore convaincu d'avoir affaire à du champignon !! :D :D :D Comme quoi on se laisse facilement dupé
par ses propres pensées. J'ai cru voir ce qui avait occupé mon esprit juste avant !
Gant ….jpg
(92.63 Kio) Téléchargé 264 fois

Marie_May
Administrateur
Messages : 14463
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: IDENTIFICATION •   Champignon qui es-tu ?

Message par Marie_May » 27 oct. 2016, 01:16

Oh bravo, très amusant...

En tout cas pour l'agaric, Chichi, le seul qui soit indigeste se tache de jaune sur le pied et le chapeau quand on le touche.

Et si nous fait encore des coups pendables, Claude, je t'en envoie une caissette...

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 13462
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: IDENTIFICATION •   Champignon qui es-tu ?

Message par Chichinette 11 » 27 oct. 2016, 09:32

Au fait, je suis allée couper un pied et il a tout de suite viré au brun rosé, dans les mêmes tons que les lamelles mais en plus clair.

Dommage que tu ne sois pas dans le coin Marie_May, je te les aurais donnés avec plaisir car nous on n'en mange pas.

Claude
Administrateur
Messages : 24991
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: IDENTIFICATION •   Champignon qui es-tu ?

Message par Claude » 27 oct. 2016, 10:32

Deux agarics sont indigestes, l'agaric jaunissant qui a tendance à jaunir par plaque et surtout à la cassure , et l'agaric radicant.
Mauvaise odeur.

Marie_May
Administrateur
Messages : 14463
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: IDENTIFICATION •   Champignon qui es-tu ?

Message par Marie_May » 28 oct. 2016, 00:40

Le radicant, je n'en n'ai jamais vu.

Claude
Administrateur
Messages : 24991
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: IDENTIFICATION •   Champignon qui es-tu ?

Message par Claude » 29 oct. 2016, 18:48

Voici deux champignons dont la présence est aussi forte
que celle des petits gris dans les pinèdes mixtes des montagnes bas-alpines. Vous les reconnaissez ?

1
image.jpg
(1.44 Mio) Téléchargé 239 fois
2
image.jpg
(825.09 Kio) Téléchargé 245 fois

Marie_May
Administrateur
Messages : 14463
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: IDENTIFICATION •   Champignon qui es-tu ?

Message par Marie_May » 29 oct. 2016, 19:18

Le premier à première vue, on dirait un lactaire mais je ne vois pas de cercles sur le chapeau, ce n'est donc pas celui qu'on appelle sanguin, le lactaire délicieux.

Je ne me prononcerai pas pour le second.

Claude
Administrateur
Messages : 24991
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: IDENTIFICATION •   Champignon qui es-tu ?

Message par Claude » 30 oct. 2016, 09:53

En effet le premier joue au sosie avec les lactaires délicieux, on s'approche,
on le retourne par acquit de conscience. Mais c'en est un :mrgreen: autre.

Finalement c'est la cassure du pied qui reste LE critère.
Sur la photo 1, pas de trace d'une coloration plus foncée, soit vers. l'orange rouge (le "safrané"), soit vers le rouge vineux (le "sanguin") … en forme d'anneau. Et une odeur significative que j'ai du mal à préciser.

...¥¥¥¥

Hier soir j'ai traité la récolte de petits gris Tricholoma terreum, de l'après-midi d'une façon différente.
Élimination de presque tous les pieds, pas de rinçage à l'eau,
cuisson ultra rapide, ajout de vin blanc et de vinaigre blanc en volume egal,
cuisson plus longue, ajout de petits oignons blancs et d'ails libérés de leur germe.
Remplissage de 3 pots avec un peu de vinaigre blanc, mise au frigo.

Si ça me fait passer l'arme à gauche vous aurez donc la recette diabolique, le bouillon de onze heures.
Salut, les amincies, je vous aimais bien !

Claude
Administrateur
Messages : 24991
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: IDENTIFICATION •   Champignon qui es-tu ?

Message par Claude » 22 mars 2017, 22:01

Deux sortes de champignons sur un tas de broyât,
deux témoins d'une belle activité mycologique.
Fichiers joints
campi de compost.jpg
(549.37 Kio) Téléchargé 201 fois
Champi compost choufleur.jpg
(352.13 Kio) Téléchargé 197 fois

Marie_May
Administrateur
Messages : 14463
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: IDENTIFICATION •   Champignon qui es-tu ?

Message par Marie_May » 23 mars 2017, 11:43

Au fait, tu as goûté à tes conserves et tu es toujours là? ou tu n'as pas encore goûté à tes conserves et tu ne penses pas que le moment soit encore venu?

Claude
Administrateur
Messages : 24991
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: IDENTIFICATION •   Champignon qui es-tu ?

Message par Claude » 02 févr. 2019, 18:58

Revoici un topic un peu oublié (mars 17) … remis en selle par Dame Plumette. :lol
Pourtant au cours de cette période de 23 mois, nous en avons observé des champignons !
.
🍄

Marie_May
Administrateur
Messages : 14463
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: IDENTIFICATION •   Champignon qui es-tu ?

Message par Marie_May » 03 févr. 2019, 10:37

Oui, et c'est là que tu aurais pu mettre le clathre...

Claude
Administrateur
Messages : 24991
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: IDENTIFICATION •   Champignon qui es-tu ?

Message par Claude » 03 févr. 2019, 10:57

Marie_May a écrit :
03 févr. 2019, 10:37
Oui, et c'est là que tu aurais pu mettre le clathre...
C'est une photo de Ége !
Je le lui avais suggéré il y a peueu

Marie_May
Administrateur
Messages : 14463
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: IDENTIFICATION •   Champignon qui es-tu ?

Message par Marie_May » 04 févr. 2019, 11:27

Ege!!! de l'ordre, que diâble...!

Claude
Administrateur
Messages : 24991
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: IDENTIFICATION •   Champignon qui es-tu ?

Message par Claude » 04 févr. 2019, 23:57

É G E a écrit :
Coucou les amis,

Voilà les photos du jour, et en prime, le superbe champignon qu’on a trouvé en rando en Ardèche. Reconnaissez qu’il est quand même plus beau que ceux de Georges !!!!!!!! ci-après, sa fiche :

Clathre d’Archer, Étoile des bois, Pieuvre des bois

Il se présente d’abord sous la forme d’un œuf enfermé dans une volve blanc-rosâtre à brunâtre reliée au sol par des filaments mycéliens. Lorsque cet œuf s’ouvre il libère des lanières dressées ressemblant à des tentacules de pieuvre, généralement au nombre de 5 à 7, de couleur rouge-pourpre et maculées d’une substance fertile bourrée de spores, qui noircit avec l’âge, sur la face supérieure. La face inférieure est blanc-rose. Ces lanières sont effilées, molles et souvent reliées deux par deux par la pointe. Puis elles se courbent vers l’extérieur prenant l’aspect d’une fleur et enfin elles s’étalent comme une étoile de mer d’un diamètre de 6 à 15 cm. Les Anthurus, tout comme les Phallus et les Clathres, dégagent une horrible odeur cadavérique afin d’attirer les mouches qui viennent se délecter de la substance fertile bourrée de spores qui ne sont pas digérées et qui seront ainsi disséminées par les excréments et les pattes auxquelles elles adhèrent



il est non consommable en raison de son odeur épouvantable. Ce superbe champignon est un exemple d’acclimatation récente d’un champignon supérieur venu des Antipodes et s’implantant en Europe. Son apparition en France est récente, vers 1920 dans les Vosges et un peu plus tard dans la région bordelaise. On suppose que ses spores ont été introduites par des balles de laine débarquées à Bordeaux, en provenance d’Australie, et acheminées vers les tissages des Vosges. Mais il est également possible que l’Anthurus ait voyagé avec les troupes australiennes cantonnées dans les Vosges pendant la guerre de 1914-1918.

ÉGE :
IMG_1343.JPG
(253.73 Kio) Téléchargé 168 fois
.

Claude
Administrateur
Messages : 24991
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: IDENTIFICATION •   Champignon qui es-tu ?

Message par Claude » 05 févr. 2019, 00:04

Claude a écrit :
Clathrus archeri serait devenu Anthurus archeri.

Voir d'autres champignons aux formes fantaisistes : https://www.visoflora.com/guide-nature/ ... sique.html



Nous avions déjà parlé de clathres dans le topic Devinettes. C'est Mianne en octobre 2013 (plus de 5 ans déjà) qui avait publié une photo d'une clathre rouge, Clathrus ruber. Nommée Clathrus cancellatus sur le site référencé.
C'est notre chère Nicandra qui l'avait reconnue. :cry:
M.M. a écrit :
Le clathre j'en avais souvent au jardin, j'ai aussi mis une photo. Le champignon commence comme un petit œuf blanc, dur et rond qui sort un peu de terre. Et puis ça s'épanouit et ça.... pue!

Répondre