labour

vermi-compost, engrais verts, basse-cour, pedo-faune, purins de plantes, biodynamie, permaculture, horticulture, arboriculture, maraîchage...
Règles du forum
Les modérateurs de ce forum supprimeront tout contenu de caractère illégal dès qu'il aura été porté à leur connaissance. Pour que les échanges soient fructueux et que l'ambiance reste conviviale, ils veilleront à ce que la liberté d'expression s'accorde avec le respect des personnes. Les opinions exprimées sont celles des auteurs respectifs, les modérateurs et administrateurs n'en seront pas tenus pour responsables (exceptés concernant les messages postés par eux-mêmes).
ALAINGARD
Confirmé
Messages : 105
Enregistré le : 18 sept. 2013, 10:37
Localisation : Gard, au pied des Cévennnes

labour

Message par ALAINGARD » 23 sept. 2013, 22:21

A l'époque, je labourais tous le jardin avec un motoculteur,et puis à force de lire dans les revues que c'était pas bien, je l'ai abandonné au profit de plein de méthode ,la couverture du sol,... et plus récemment par l'acquisition d'une grelinette. Je trouve pas la grelinette très pratique en plus on me l'a vendu sans les manches, j'en ai adapté 2 qui sont pas trop à sa taille, cela brandouille un peu, enfin un peu galère pour remuer la terre.
Ma question, :sur ce coin de potager remué avec cet engin on a presque rien eu cet été en plus lorsque j'ai gratté un peu la terre pour planter des courgettes, je me suis aperçu que le sol était rempli de petites racines (j'ai plein d'arbres à proximité), je me dis que si j'avais labouré avec mon vieux motoculteur il n'y aurait plus tout ça. et à coté de ça, une nouvelle parcelle suite à la construction d'un petit garage, je me suis emménagé le devant avec un petit muret de pierre et de la terre rapportée des fondation ainsi que de gratter le fond de mon compost: résultat, je crois que je n'ai jamais eu autant de légumes, et ça continue encore avec plein de tomates et des concombres. en résumé une terre peu dérangée avec tout ses microbes et bactéries au top :rien, de l'autre cote une terre en vrac et des légumes à la clef. je suis un peu perdu là! Et vous ? :shock:

muscari
Confirmé
Messages : 1749
Enregistré le : 02 août 2013, 08:32

Re: labour

Message par muscari » 23 sept. 2013, 22:56

lorsque j'ai gratté un peu la terre pour planter des courgettes, je me suis aperçu que le sol était rempli de petites racines (j'ai plein d'arbres à proximité),
ne cherche pas plus loin, les racines des arbres ont pompé l'eau et les nutriments au dépends des cultures.

Zinette
Confirmé
Messages : 1353
Enregistré le : 01 août 2013, 21:11
Localisation : Moselle Sud Est

Re: labour

Message par Zinette » 24 sept. 2013, 07:04

Et ta terre de fondation devait être de la bonne terre ! Ça + un peu de compost bien mûr c'est certain que ça a aidé!Pour le reste, comme dit Musc, les arbres ont pompé tout ce qui était bon !

Patricia
Confirmé
Messages : 2877
Enregistré le : 01 août 2013, 21:30
Localisation : Finistère nord

Re: labour

Message par Patricia » 24 sept. 2013, 08:07

Une grelinette sans manche ???? J'espère au moins que tu l'as eu à prix réduit.

ALAINGARD
Confirmé
Messages : 105
Enregistré le : 18 sept. 2013, 10:37
Localisation : Gard, au pied des Cévennnes

Re: labour

Message par ALAINGARD » 24 sept. 2013, 08:16

Je l'ai eu à 50€ à St Jean Du Gard pour la fête des fruits oubliés. Mauvaise affaire ?

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 13727
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: labour

Message par Chichinette 11 » 24 sept. 2013, 08:32

Non, pas forcément mais trouver des manches du bon diamètre risque d'être difficile.

C'est une combien de dents ?

Claude
Administrateur
Messages : 25841
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: labour

Message par Claude » 24 sept. 2013, 12:27

Je reviens à la question initiale. Une zone non labourée et simplement aérée à la grelinette n'a pas brillé d'un point de vue potager ;
la découverte de la présence de nombreuses racines indiquaient probablement une suprématie des arbres qui bordent ce coin-là, et une concurrence en défaveur du potager.

C'est un mauvais point pour l'idée que la présence d'arbres est une bonne chose pour les autres cultures comme l'invite à penser l' "agro-foresterie" qui tend à gagner en notoriété. Je ne peux faire autre chose que souligner l'existence de ce courant cultural mais pas en être l'avocat. Faire cohabiter arbres et autres cultures est peut-être une bonne chose mais … pas n'importe quel arbre, ni n'importe quel légume et dans n'importe quelle condition. Certains arbres se nourrissent grâce à des racines qui plongent profondément et ne seraient donc pas en concurrence avec les racines superficielles de certains légumes !!! Est-ce bien le cas de tous les arbres ?

Il y a qq mois, j'avais expliqué ma tentative de rapprochement arbres/légumes … et montré la création d'un coin potager au pied de 2 arbousiers, encadré par trois niveaux de plessis et amendé en compost. J'avais aussi planté un kiwaï tout près d'un des 2 arbousiers. Aujourd'hui, le kiwaï est desséché, hélas, et les légumes n'ont pas brillé. J'ai obtenu quelques petites aubergines, très peu de tomates.

Je ne peux pas en tirer bcp de leçons.

Zinette
Confirmé
Messages : 1353
Enregistré le : 01 août 2013, 21:11
Localisation : Moselle Sud Est

Re: labour

Message par Zinette » 24 sept. 2013, 16:16

On ne peut en effet pas en tirer de leçons .....mon potager est bordé d'arbres et tout prospère mais le climat y est sans doute pour quelque chose! Ça et la qualité de la terre ?

Mianne
Confirmé
Messages : 2491
Enregistré le : 03 août 2013, 09:42
Localisation : Loire-Atlantique

Re: labour

Message par Mianne » 24 sept. 2013, 17:53

L'agro-foresterie concerne surtout les "grandes" cultures, pas forcément les petits jardins. J'ai lu quelque part qu'on laissait une bande de 16m entre 2 rangées d'arbres. Mon terrain fait 22m de façade, j'aurai donc une haie au nord et une au sud. Rien de nouveau à l'horizon :D Et je crois comme toi, Claude, qu'il faut choisir ses arbres et plutôt mettre ceux dont les racines vont en profondeur.
le sol était rempli de petites racines (j'ai plein d'arbres à proximité),
C'est quoi tes arbres Alain ? En général, les grands arbres ont des grosses racines :mrgreen: Je me méfierais davantage des arbustes. Quoi que les courgettes, poireaux et salades plantés à côté d'un cornus et d'un viburnum se portent parfaitement bien. Pas de problème non plus pour les légumes placés à 2m du pêcher. Je dirais même que cette année, plutôt sèche, c'était mieux à l'ombre des arbres qu'en plein soleil. Et je crois qu'il faut plusieurs saisons avant que ta terre ne prenne sa "vitesse de croisière" quand tu commences à jardiner "sol vivant". Ne te décourage pas.

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 13727
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: labour

Message par Chichinette 11 » 24 sept. 2013, 21:29

Parmi les pires que je connaisse en matière d'envahissement par les racines superficielles il y a le Broussonetia papyrifera (Mûrier de Chine), le Fusain d'Europe et le Buxus sempervirens (Buis). Il y en a sûrement d'autres mais ces trois là sont cotons.

ALAINGARD
Confirmé
Messages : 105
Enregistré le : 18 sept. 2013, 10:37
Localisation : Gard, au pied des Cévennnes

Re: labour

Message par ALAINGARD » 25 sept. 2013, 08:32

Les plus proches: chenes verts et micocoulier, à 5 m environ orme et chêne blanc.
pour la grelinette il faut que j'aille voir le nombre de ses dents, je sais plus :oops:

Modestine
Confirmé
Messages : 266
Enregistré le : 04 août 2013, 21:05
Localisation : Au Cœur de l'Ardèche

Re: labour

Message par Modestine » 25 sept. 2013, 10:34

Chez moi j'ai des racines de cerisier dont une aussi grosse qu'une grosse branche.
Pourtant le dit cerisier est sur la terrasse en dessous, elle est haute d'environ 2 mètres.
Le terrain à cet endroit est moins fertile.

Marie_May
Administrateur
Messages : 14613
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: labour

Message par Marie_May » 25 sept. 2013, 11:01

Pareil, Modestine, j'ai un cerisier jaune très vieux en bordure de jardin. Je l'aime comme un ancêtre qui en a vu de toutes les couleurs, bien qu'il ne soit plus très productif. Il lance des racines très longues (mais contrairement à toi, plutôt fines) vers le haut du jardin et me pompe le coin de ses nutriments. Je vais peut-être lui abandonner l'endroit, puisqu'il faut que je commence à réduire un peu la surface cultivée. Peut-être juste mettre des fleurs qui aiment un peu d'ombre (ben oui, le cerisier fait aussi pas mal d'ombre). Vous me conseilleriez quoi? Je viens de recevoir des ancolies (bisannuelles) c'est pas une mauvaise idée. (Surtout que quand Mio me les ratiboise, elles reviennent fidèlement quand même.) Mais que mettre d'autres pour l'été?
Une autre enquiquineuse, c'est la treille de baco qui surplombe le jardin au dessus d'un petit muret. Ses racines descendent dans le potager, dans le sentier du haut mais aussi maintenant dans la terre cultivée. Je coupe quand je trouve. Mais elle n'épuise pas autant, je trouve. Et puis le jus qu'elle nous donne est tellement délicieux.
Il faut juste que tout le monde cohabite.

Zinette
Confirmé
Messages : 1353
Enregistré le : 01 août 2013, 21:11
Localisation : Moselle Sud Est

Re: labour

Message par Zinette » 25 sept. 2013, 14:09

Le cerisier , ça peut être une plaie! J'ai des rejets partout à cause de celui du champ d'à côté! Du coup à la saison, je me venge en piquant quelques cerises! :D

antoine11
Confirmé
Messages : 351
Enregistré le : 12 août 2013, 10:12
Localisation : montagne noire Audoise

Re: labour

Message par antoine11 » 26 sept. 2013, 11:02

les arbres font des grosses racines, vivaces et durables, et plein de radicelles, annuelles, comme les feuilles, qui se renouvellent chaque année.
An niveau du potager, ces racines viennent pomper les nutriments avec bcp d’efficacité, au détriment des légumes si la disponibilité est faible, ce qui est très sensible en climat rude, comme dans le sud assoiffé par exemple.
Si on ne travaille pas le sol, celles ci s'installent fortement, et les racines pérennes prennent leurs aises jusqu'à la surface, ce qui permet la recolonisation annuelle des radicelles encore plus rapide.

certains arbres et arbustes sont de sacrées pompes, troènes, lilas, buis, marronniers, tilleuls, par exemple, et les persistants comme les leyland, les ifs aussi...
Le chêne caduque ne semple pas poser de gros problèmes.
les petits fruitiers comme le pêcher aucun, l'amandier guère, comme les groseilliers et consorts, ils peuvent être dans le potager même, d'autres plus développés sont mieux en bordure, même si on peut réaliser de bonnes récoltes dessous au potager, mais moins de variétés de légumes, ce qui pose le problème des rotations...

Le non travail du sol est peut être à reconsidérer dans certains cas de figure, peut être qu'un travail tous les X? années peut être bénéfique.

Perso, c'est ce qu je compte faire, pour libérer régulièrement la couche arable des racines vivaces qui s'installent avec gourmandise pour le potager précisément, par contre là où je cultive les vivaces non, là je vise au contraire une intégration la plus profonde possible avec les plantes locales et les arbres en place.

Je voulais dire aussi que ce n'est pas surprenant de réussir un bon potager avec de la terre de remblais (si pas trop mauvaise)amendée avec de la bonne M.O. bien vivante, car les plantes disposent là d'un vaste volume de terre foisonnée libre de concurrence...
@

Claude
Administrateur
Messages : 25841
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: labour

Message par Claude » 26 sept. 2013, 11:31

Voilà une belle contribution comme on les aime. Du vécu, du pensé, de l'expérience et du savoir. Merci Antoine.

Je découvre en te lisant, que les radicelles sont annuelles comme les feuilles. J'avais entendu à la radio un spécialiste des arbres (krrottt j'ai perdu son nom) expliquer que les racines portaient des sortes de feuilles sans bien comprendre.

C'est au fond une idée de bon sens de considérer que l'idée du non-labour n'excluait pas celle d'une remise à zéro du compteur ! Un reset en quelque sorte.

Marie_May
Administrateur
Messages : 14613
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: labour

Message par Marie_May » 26 sept. 2013, 11:47

Oui, j'y réfléchis aussi.

antoine11
Confirmé
Messages : 351
Enregistré le : 12 août 2013, 10:12
Localisation : montagne noire Audoise

Re: labour

Message par antoine11 » 26 sept. 2013, 12:33

je crois qu'un labour de tps en tps, dans un sol bien amendé en bonne M.O. et reprise de culture avec couverture du sol ne risque pas de faire de bien gros dégâts...et supprime ou réduit fortement pas mal d'inconvénients.

Le bouleversement des sols fait partie des choses naturelles, il n y a qu'à voir le nombre de plantes et de bestioles qui en dépendent pour leur survie, un bon sol vivant doit pouvoir encaisser ça sans soucis.

C'est d'ailleurs à mon avis ce qui a "trompé" les paysans aux débuts de l'agriculture industrielle.Les labours , traitements et apports d'engrais plus ou moins chimiques des débuts ont été opérés sur des sols bien vivants plein de réserves organiques, et l'effet apparent immédiat a été un dopage sensibles des résultats.
Ensuite au fil des années, les réserves et la vie du sol baissant, la surenchère chimique et mécanique a été automatique.
Ce qui est un autre sujet à lui tout seul ça...

Ceci juste pour dire qu'un sol vivant, comme ceux de nos jardins, ne va pas être dégradé par un labour ponctuel...
@

ALAINGARD
Confirmé
Messages : 105
Enregistré le : 18 sept. 2013, 10:37
Localisation : Gard, au pied des Cévennnes

Re: labour

Message par ALAINGARD » 26 sept. 2013, 13:26

Merci Antoine, cela me conforte dans mon idée de ressortir mon motoculteur pour faire une bonne razzia de toutes ces racines et redonner vie à tout ce jardin. J'ai aussi un débat dans mon couple concernant l'ombrage du potager, je considère que le potager doit être en plein soleil (cf les maraichers qui ont de longues bandes sans arbres aucun). Surtout chez moi dans le sud. Qu'en pensez vous ?

Mianne
Confirmé
Messages : 2491
Enregistré le : 03 août 2013, 09:42
Localisation : Loire-Atlantique

Re: labour

Message par Mianne » 26 sept. 2013, 14:27

Je n'ai pas assez d'expérience pour te donner des conseils Alain. Cette année, dans mon terrain léger et sableux, je n'ai eu de résultats potables que dans le haut du jardin à l'ombre des 2 cerisiers et du grand pommier. Tout ce qui était en plein soleil a grillé. Il faut dire que j'arrose peu.
Quand mon jardin-jungle-forêt vierge a été remis en culture, j'ai fait passer le motoculteur. Après avoir enlevé des brouettes de racines de ronces et d'orties j'ai commencé à jardiner en utilisant du compost et en paillant généreusement. Le motoculteur ne repassera plus ici puisque mes plates-bandes sont surélevées et bordées de planches à la façon de J.M.L.

Si tu es envahi de racines et autres joyeusetés ce serait peut-être pour toi la solution. Il ne faut jamais dire jamais :mrgreen:

ALAINGARD
Confirmé
Messages : 105
Enregistré le : 18 sept. 2013, 10:37
Localisation : Gard, au pied des Cévennnes

Re: labour

Message par ALAINGARD » 26 sept. 2013, 14:59

j'ai essayé aussi les carrés à la façon de Mr Lespinasse, mais hélas, chez moi, lorsqu'il fait chaud,il fait chaud, il faut arroser en permanence sinon gasp!
Je pense que ces carrés en planche ne sont pas adaptés dans ma région, il vaut mieux faire (peut être) des carrés en pierre sèche comme j'ai fait cette année, j'ai l'impression qu'il y a moins de perte d'eau. Et puis autre problème avec le bois avec les ans ça pourrit, j'ai les 2/3 de mes carrés qui se font la malle. Pas grave, je vais les démonter, répandre la terre sur le sol et passer le motoculteur sur tout ça, on verra bien

Zinette
Confirmé
Messages : 1353
Enregistré le : 01 août 2013, 21:11
Localisation : Moselle Sud Est

Re: labour

Message par Zinette » 26 sept. 2013, 15:06

Pour l'ombre, je pense qu'il faut savoir à quelle culture on a affaire! Les salades, les radis, le persil par exemple , supportent une ombre partielle ! Mon potager, pourtant situé en Lorraine est à mi ombre et ça lui convient bien , je trouve! J'ai testé deux carrés ( des rectangles en réalité) cette année et ils m'ont donné satisfaction, contrairement aux lasagnes que j'avais essayées il y a deux ou trois ans! Ces dernières demandaient un arrosage trop conséquent mais les carrés bien moins! Ceci dit, question pluie on a a été servis ce printemps! Pourtant on a eu un été très chaud et j'ai bien récolté dans ces carrés!
Maintenant à voir selon la région et la qualité de la terre ! ;)

muscari
Confirmé
Messages : 1749
Enregistré le : 02 août 2013, 08:32

Re: labour

Message par muscari » 26 sept. 2013, 15:21

il vaut mieux faire (peut être) des carrés en pierre sèche comme j'ai fait cette année,
oui, j'ai cette idée en tête depuis quelques temps, aurais-tu des photos à montrer?

Claude
Administrateur
Messages : 25841
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: labour

Message par Claude » 26 sept. 2013, 15:35

Quant on dit "carrés" ou "buttes" ou "lasagnes" ……… on n'est (peut-être) pas tous sur la même longueur d'onde.

Certains les voit sans cadre autour (et c'est une cause d'évaporation supplémentaire),

mais certains non,
………… ils pensent qu'il y a évidemment un cadre quelconque autour,
soit des planches bien jointives,
soit de la maçonnerie,
soit des murets en pierres sèches.
Et chacun de ces dispositifs a ses avantages et ses inconvénients.

Enfin, selon les terrains et selon les jardiniers on mélange un peu les trucs.
Ainsi sur un coin de terrain (d'un terrain bien drainant)
j'ai fait des carrés encadrés par un enclos de planches jointives.
je l'ai rempli par couches (un peu la superposition des lasagnes)
en commençant par une couche de cartons recouverte d'argile (toujours avec cette obsession de limiter le drainage)
et enfin pas mal de compost

Mes petites buttes (comme elles sont près d'un amandier, je les appelle "Buttes de l'amandier"),
c'est donc un peu tout ça, un mélange de lasagne et de butte "encadrée" façon JML.

L'encadrement est conçu pour que l'on puisse poser par-dessus un cadre vitré, à la façon des chassis de semis, une possibilité que je n'ai pas encore exploitée.
Aujourd'hui, mes "buttes de l'amandier" produisent des tomates, et je compte y semer des légumes d'hiver (mâche, épinard, blette).

Mianne
Confirmé
Messages : 2491
Enregistré le : 03 août 2013, 09:42
Localisation : Loire-Atlantique

Re: labour

Message par Mianne » 26 sept. 2013, 16:12

Je pense que ces carrés en planche ne sont pas adaptés dans ma région,
Ils sont censés être adaptés à ma région à moi qui, cette année, a voulu rivaliser avec le midi :evil:
Et puis autre problème avec le bois avec les ans ça pourrit,
J'ai hérité (merci le voisin) de madriers en chêne d'une bonne épaisseur qui devrait durer ... aussi longtemps qu'il me reste à jardiner. http://www.smiley-emoticones.com/smiley ... 20(87).gif Parfois, les voisins, c'est utile :lol:

Répondre