alimentation

l'actualité, les projets, les envies, bref tout ce dont vous avez envie de parler !
Règles du forum
Les modérateurs de ce forum s'efforceront de supprimer ou éditer tous les messages à caractère répréhensible aussi rapidement que possible. Toutefois, il leur est impossible de passer en revue tous les messages. Vous admettrez donc que tous les messages postés sur ce forum expriment la vue et opinion de leurs auteurs respectifs, et non celles des modérateurs ou des administrateurs (excepté des messages postés par eux-mêmes) et par conséquent qu'ils ne peuvent pas être tenus pour responsables des discussions.
Claire
Confirmé
Messages : 3627
Enregistré le : 02 août 2013, 09:40
Localisation : Sarthe Est limite Perche Zone 8

Re: alimentation

Message par Claire » 09 nov. 2014, 08:44

Ma pauvre plumee.

plumee
Confirmé
Messages : 15278
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: alimentation

Message par plumee » 09 nov. 2014, 17:11

Oh punaisse tes pieds, j'ai mal rien qu'en les regardant. Mais tu es donc obligé d'avoir des chaussures spéciales ?
et tu arrives à marcher sur une longue distance ?
Je fus une randonneuse infatigable mais depuis déjà pas mal de temps, je ne peux plus marcher sur de longues distances.
Quand j'ai marché une heure, je boite encore plus et je suis crevée. Paradoxalement, c'est en ville que je peine le plus et donc,
j'y mesure toutes les distances à parcourir à pied.

Quant aux chaussures, pour l'instant, je vis l'été avec des tongs Birken-machin (une merveille),
une paire de vieux pour maison et jardin quand je n'y travaille pas vraiment.
Et une paire de neufs pour aller en ville. De mars à novembre car la semelle étant épaisse et très isolante (caoutchouc, cuir et liège), on n'a pas froid aux pieds et ça surprend tout le monde y compris moi. Comme disait ma moman "c'est par les pieds qu'on s'enrhume"!
Elle voulait dire que si la semelle est très isolante on n'a pas froid aux pieds.
Sinon, en hiver j'ai des chaussures montantes de deux pointures au-dessus de la mienne, avec des semelles orthopédiques hors d'usage.

Car je suis en transit: j'ai pris un RV chez un spécialiste début janvier mais je connais sa réponse car déjà consulté
il y a quelques années et déjà, il fallait casser les orteils et les embrocher. Mon médecin - classique- de l'époque
(avant mon régime alimentaire) avait estimé que j'étais en trop mauvais état pour une opération lourde comme ça
et que tant que je pouvais me chausser et marcher, lui, ne ferait pas.

Maintenant, ça devient trop dur et pour marcher et pour me chausser, mais je suis perplexe car mon médecin actuel
(spécialiste des problèmes de santé réglables par l'alimentation) dit que sur des terrains inflammatoires comme le mien,
"on ne sait pas trop dans quelle galère on s'aventure".

Il faut dire que j'ai autour de moi des exemples divers et variés d'opérations réussies ou complètement foirées: douleurs permanentes ou comme un de mes oncles
entré à l'hôpital pour un rabotage des hallus valgus et ressorti avec une maladie nosocomiale, plaie toujours suitante, ablation de la moitié du pied, antibiotiques à répétition pendant des années pour finir par une leucémie et plein de problèmes immunitaires.

Je n'angoisse pas du tout. Ce n'est pas mon tempérament. Je prends les choses comme elles viennent.
J'ai un caractère à supporter, à accepter, à ne pas me plaindre, faire avec ce que j'ai et comme je peux.
Côté état général je me sens tellement miraculée que je ne vais pas me plaindre pour mes pieds!
Je n'irai pas jusqu'à dire que c'est un détail mais bon, c'est de la mécanique.
Il y a des problèmes de santé bien pires que les miens.

Donc
Qu'est-ce que tu es courageuse.
Heu………Ben……Chais pas si c'est du courage, du je m'en foutisme, de la lâcheté ou du peu de confiance en la médecine actuelle et le corps médical……
ou tout à la fois. :lol:


Si je me suis décidée à consulter c'est parce que le chirurgien contacté semble prendre en compte le terrain sur lequel il va travailler
en donnant un traitement homéopathique de renfort auparavant.
J'en ai un aussi sous le coude, prescrit par le médecin de ma mère pour une très grave opération, qui avait étonnamment facilité les choses. Depuis qu'il utilisait ce traitement, ce médecin l'appliquait systématiquement avec grande satisfaction.
Il se passera ce qui se passera.
Comme disait un ami 'On n'est jamais à l'abri d'un miracle". :lol:

LAVANDE05
Confirmé
Messages : 2551
Enregistré le : 02 sept. 2013, 17:56
Localisation : Hautes Alpes ZONE 7

Re: alimentation

Message par LAVANDE05 » 09 nov. 2014, 20:44

Effectivement la photo est terrible et tu dois souffrir pour te chausser .A partir de quel âge as tu commencé à avoir ces déformations ? Au début as tu eu un traitement ? sans effet .

plumee
Confirmé
Messages : 15278
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: alimentation

Message par plumee » 10 nov. 2014, 19:05

Effectivement la photo est terrible et tu dois souffrir pour te chausser .A partir de quel âge as tu commencé à avoir ces déformations ? Au début as tu eu un traitement ? sans effet .
Pour les chaussures, j'en parle plus haut: tongs Birken…l'été et l'hiver: deux pointures en plus + semelles orthopédiques.

Maintenant que j'y pense, j'ai toujours eu le pied large et très cambré.
J'ai commencé à souffrir de douleurs dans les pieds à 50 ans, après une hépatite carabinée, qui a signé le départ de la fibromyalgie pendant 14 ans.
A l'époque, mon boulot m'était très difficile, j'étais épuisée en permanence, nos deux mères faisaient des concours de pb de santé et ma maison finissait juste de sortir des travaux.
J"'ai mis la souffrance sur le dos de tous ces paramètres en plus des problèmes de pré-ménopause.
Quand je me suis décidée à consulter, les radios ont montré des excroissances osseuses mais je ne me souviens pas si le médecin (classique tendance homéopathe), m'avait donné un traitement. En tous cas, des conseils d'alimentation, c'est sûr que non.
Après, j'étais tellement dans la vase (et les soucis de mère âgée, handicapée et au loin dont j'étais seule à m'occuper)
que j'ai supporté de plus en plus et laissé filer le temps.

Il faut dire aussi que pendant ce temps, ce que j'ai appris sur les conséquences des produits chimiques sur l'organisme
et notamment le mien ne m'a pas aidée non plus à prendre la décision de passer sur le billard.
Si c'était une erreur, ayé elle est faite!
Ça n'aura pas été la seule dans ma vie. :lol:

Muscardine
Confirmé
Messages : 2036
Enregistré le : 02 sept. 2013, 15:09
Localisation : Ariège

Re: alimentation

Message par Muscardine » 11 nov. 2014, 10:00

J'ai eu des problèmes de pieds (rien à voir avec les tiens !)autour de 35 ans qui se sont réglés en ... changeant radicalement de chaussures.
Par contre je reste trèèèèès difficile pour me chausser, aussi j'achète toujours le même style de chaussures, de très bonne qualité et qui au final me reviennent moins cher qu'avant quand je changeais tout le temps vu que je ne supportais plus grand chose. ll faut dire que les escarpins ne sont pas vraiment adaptés à nos pieds !

J'ai vu tes pieds chez Zaza et j'ai admiré ta résistance au mal ... mais si je peux me permettre ... je ne suis pas sûre que cela t'aie rendu service au niveau santé.
Avant de décider toute opération, ce serait intéressant déjà que tu aies une aide qui t'aide à comprendre pourquoi ces problèmes se sont mis en place ... pourquoi pas décodage biologique (je n'ai jamais essayé mais beaucoup de personnes s'en disent satisfaites) ? ou autre technique qui ne me vient pas à l'esprit pour l'instant.
Pour que l'opération (s'il faut en passer par là) aie toutes les chances de réussite, il faut aussi une prise de conscience du problème et une libération de l'émotion liée à ce problème et toujours présente tant qu'elle n'est pas reconnue.
Je consulte un chiropracteur qui travaille dans ce sens et l'efficacité de certaines méthodes m'épate toujours.
Bon je vais un peu loin mais les expériences des uns ....

Prend bien soin de toi Plumette, maintenant c'est de la douceur qu'il faut apporter dans ta vie ... c'est pour ça que je préfères t'appeler Plumette, c'est tout simplement parce que c'est plus doux ... :D

plumee
Confirmé
Messages : 15278
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: alimentation

Message par plumee » 13 nov. 2014, 18:59

Merci Muscardine de tes infos. J'ai maintenant la grosse flemme pour me lancer à chercher autre chose.
Il faudrait que le hasard me mette ça sur la route pour que je me lance à tester…

muscari
Confirmé
Messages : 1749
Enregistré le : 02 août 2013, 08:32

Re: alimentation

Message par muscari » 07 déc. 2014, 20:19


xyla56
Administrateur
Messages : 4196
Enregistré le : 01 août 2013, 19:11
Localisation : ardèche

Re: alimentation

Message par xyla56 » 08 déc. 2014, 09:35

avec 20 ans de moins, ça serait mieux aussi :lol: :lol: :lol:

plumee
Confirmé
Messages : 15278
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: alimentation

Message par plumee » 08 déc. 2014, 17:54

un argument de choc pour choisir le veganisme:
avec 20 ans de moins, ça serait mieux aussi

Coment? Vous dites? J'entends pas… :lol:

Claude
Administrateur
Messages : 24596
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: alimentation

Message par Claude » 09 déc. 2014, 00:06

Pffftttt ! ces petites gamines.  Et pourquoi pas 30 ans de moins tant que vousyêtes, hein ! ?

Vindoux, vous m'avez fait mettttren colère les filles, et j'ai encore laiché tomber mon dentier. Mais loù lil est paché che dentier ??

Marc
Modérateur
Messages : 2861
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: alimentation

Message par Marc » 09 déc. 2014, 14:31

Vin doux ? cherche pas le dentier il est dans le verre. :P :geek: :D
je remarque dans ces des sins animés que les légumes sont du même sexe... :oops:

Marie_May
Administrateur
Messages : 14427
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: alimentation

Message par Marie_May » 09 déc. 2014, 17:09

Le dentier est dans le verre. Et le verre est dans le fruit...

plumee
Confirmé
Messages : 15278
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: alimentation

Message par plumee » 09 déc. 2014, 17:59

Vin doux ? cherche pas le dentier il est dans le verre. :P :geek: :D
:lol: :lol: :lol:

Marie_May
Administrateur
Messages : 14427
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: alimentation

Message par Marie_May » 09 déc. 2014, 19:40

:lol: :lol: :lol: Tu fais bien de répéter... j'avais pas compris....

Marc
Modérateur
Messages : 2861
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: alimentation

Message par Marc » 12 mai 2018, 22:43

Je fais remonter le sujet puisqu'il a déjà été évoqué.
J'avais toujours entendu parler du jeûne comme un bon système de détoxification, entre autre, mais je n'avais pas creusé la question.
Mais je me suis rattrapé depuis....Après m'être renseigné et documenté, j'avais décidé de pratiquer le jeûne hydrique, cherchant à perdre du poids afin de soulager mes lombaires et autres dorsales.
Je peux affirmer, pour ce qui me concerne, que c'est vraiment efficace, j'en suis encore surpris du reste !
En me préparant pour un jeûne de 5 jours, j'ai commencé une "descente alimentaire" 5 jours avant...et finalement, j'ai repris mon alimentation graduellement, en réintroduisant et le genre et la quantité d'aliments durant 5 jours, je suis entré en période de "stabilisation" durant 2 semaines...
Je peux dire qu'outre la stabilisation du poids, je me sens beaucoup mieux. Notamment sur le plan des douleurs arthrosiques et autre "bobos" de mon âge...
Je pratique maintenant une journée de jeûne par quinzaine et je compte reprendre un autre jeûne hydrique de 5 et pourquoi pas 6 ou 7 jours d'ici la fin de l'automne prochain....à suivre.
Qui parmi vous a vécu cette expérience ? je suis intéressé de savoir comment vous pratiquez.... :mrgreen:

plumee
Confirmé
Messages : 15278
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: alimentation

Message par plumee » 13 mai 2018, 07:14

Il y a quelques années (avant mon changement complet d'alimentation) j'ai tenté un jeune d'une journée, en simplement buvant de l'eau
un peu sucrée ou salée si faim ou une infusion.
Tout s'est bien passé mais vers 19h, j'ai été prise de faiblesse et d'une fringale d'ogre.
Bref, hypoglycémie. Symptômes que je connaissais bien.
J'ai fait connaissance avec ce problème à la suite de problèmes de santé et de famille, suivis d'une grave dépression, quand j'avais 25ans.
Donc, à l'époque, bourrée de tranquillisants, somnifères et autres cochonneries. Le foie avait dû ramasser vilain.
Pas question que je tente de passer par-dessus le malaise et risquer la gravité: évanouissement et même coma.
Donc, je me suis alors jetée sur la nourriture et j'ai dévoré comme jamais le soir. Je n'en finissais plus!
Je n'ai plus jamais recommencé.
J'ai appris ensuite que le jeûne n'était pas recommandé pour les tempéraments hypoglycémiques comme moi.
Ceci dit, depuis mon changement d'alimentation, je n'ai pratiquement plus d'alertes mais il est vrai que je suis hyper attentive au moindre signal.

Marc, je te signale ou re-signale que je n'ai plus aucune douleur d'arthrose depuis que je ne mange plus aucun produit laitier
et suis vigilante à repérer le lait dans les produits du commerce (dont saucisson et certains chocolats…noirs!).
Je dis ailleurs que ces douleurs ont réapparu avec la prise d'un complément alimentaire pour la vision à base de plantes,
qui contenait de la maltodextrine de blé, que le laboratoire n'avait pas obligation de notifier (que ce soit sur blé) dans la composition, vu la faible dose.

Douleurs reparties avec l'arrêt du produit: il reste un petit reliquat à la base des pouces mais qui s'améliore.
C'est presque fini.
NB: j'avais en même temps fait trois écarts en viande de vache, laquelle produit les mêmes effets.

Rien ne vaut l'enquête alimentaire personnelle: noter en parallèle tout ce qu'on ingurgite (et les compositions si ce sont des produits complexes)
et ce qu'on éprouve.
En quinze jours, on a vite repéré ce qui ne nous est pas favorable.

Marc
Modérateur
Messages : 2861
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: alimentation

Message par Marc » 13 mai 2018, 21:40

Je n'ai pas, apparemment, de problèmes de cet ordre, finalement pas d'intolérance aux produits laitiers et dérivés, idem avec le gluten.
Pour réussir le jeûne dans de bonnes conditions, il faut que l'intestin soit vidé au maximum (j'ai pris la veille du jour "J" un sachet de chlorure de magnésium), sinon la sensation de faim sera toujours là (j'ai pratiqué la même technique que pour une coloscopie). Je n'ai ressenti de la fatigue qu'au bout du quatrième jour, j'ai rompu le jeûne le soir du cinquième jour. Je pensais aller jusqu'à 7 jours... je confirme que pour un jeûne d'une seule journée c'est plus difficile. Ce que je fais néanmoins par quinzaine ou après un repas un peu copieux. Outre la perte de poids (-7kg au cinquième jour) qui se stabilise à -4/5kg, je ressens beaucoup de bien-être physique avec la disparition des douleurs articulaires -sauf les problèmes d'usure de certaines vertèbres- puisque j'ai cessé la prise d'harpagophytum ou même d'antalgiques. Je crois qu'il faudra recommencer d'ici quelques mois, fin d'automne par exemple...
Résultat inattendu, j'ai une tendance au végétarisme alors que ce n'est pas du tout ma culture alimentaire...

Répondre