Le jardin de Montagne de LAVANDE

Nos carnets de jardin
Règles du forum
Les modérateurs de ce forum supprimeront tout contenu de caractère illégal dès qu'il aura été porté à leur connaissance. Pour que les échanges soient fructueux et que l'ambiance reste conviviale, ils veilleront à ce que la liberté d'expression s'accorde avec le respect des personnes. Les opinions exprimées sont celles des auteurs respectifs, les modérateurs et administrateurs n'en seront pas tenus pour responsables (exceptés concernant les messages postés par eux-mêmes).
LAVANDE05
Confirmé
Messages : 2551
Enregistré le : 02 sept. 2013, 17:56
Localisation : Hautes Alpes ZONE 7

Re: Le jardin de Montagne de LAVANDE

Message par LAVANDE05 » 16 févr. 2014, 17:18

J'espere qu'il neige dans les stations car ici , il a plu toute la journée .Plus de trace de neige et toujours ce brouillard que nous n'avons pas souvent vu .
Je n'étais plus entrée dans la serre depuis un mois .Beaucoup de salade frisée qu'il va falloir que je couvre pour les faire blanchir .Les épinards repiqués sont superbes .Du persil , de la coriandre et du cerfeuil tout fringant .Beaucoup de semis spontanés de salade pourront être repiqués dans quelques temps .
Les chrysanthèmes sauvés du cimetiere repartent du pied , je vais attendre pour les raccourcir .Les boutures de rosiers bourgeonnent .
Il a fallu que j'arrose car c'était tres sec ....un comble avec ce qu'il pleut .

singe
Confirmé
Messages : 3359
Enregistré le : 04 nov. 2013, 14:57
Localisation : VAR et HAUTES ALPES

Re: Le jardin de Montagne de LAVANDE

Message par singe » 17 févr. 2014, 21:37

En station , en altitude, neige au lieu de pluie, mais en bas, - à Pelvoux par exemple, il fait tellement doux que la neige fond à grande vitesse …
Ceci dit le brouillard s'est dissipé aujourd'hui , et j'ai pu emmener les petits faire un peu de ski - eux, pas moi, car avec mon épaule, je suis un peu frustrée , m'enfin … je n'aurais pas cru il y a deux mois que je pourrais m'en occuper maintenant … c'est quand même bon signe !
Quant à jardiner ici, ce n'est pas encore la veille … il reste entre 25 et 50 cm de neige par endroit dans le jardin …il 'y a qu'autour de la maison u'on est au noir, en gadoue !!

Au fait comment va ton papa ??

Claude
Administrateur
Messages : 20811
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Le jardin de Montagne de LAVANDE

Message par Claude » 17 févr. 2014, 23:34

On a déjà fait la moitié du chemin du mois de février. ;-)

antoinette
Confirmé
Messages : 1148
Enregistré le : 16 sept. 2013, 14:47

Re: Le jardin de Montagne de LAVANDE

Message par antoinette » 18 févr. 2014, 15:28

oui on a déja fait la moitié du moi de février et bientot le printemps, mais la nature est déja bien avancé en espérant que le gel ne viendras pas tout abimer
antoinette

http://gif.supertoinette.com/i/fleurs/fleurs-258.gif

LAVANDE05
Confirmé
Messages : 2551
Enregistré le : 02 sept. 2013, 17:56
Localisation : Hautes Alpes ZONE 7

Re: Le jardin de Montagne de LAVANDE

Message par LAVANDE05 » 18 févr. 2014, 18:04

Merci Antoinette pour ton joli bouquet printanier !!!
Singe , ici plus du tout de neige et j'ai pu ramasser cet apres midi une jolie salade de pousses de salade , pisselit , mache .Un saladier de carottes (bien protégées par des feuilles ) , un chou rouge et un gros chou vert ."le roi n'était pas mon cousin " et je suis rentrée ravie .

Mon père ???? difficile ...de par la situation mais surtout par son caractere qui complique les moindres choses .Exemple : rien soir , la plateforme d'alarme nous appelle parcequ'il a actionné le bouton de l'alarme , il ne répond ni au téléphone ni sur la base micro de l'alarme .On se précipite , l'angoisse au ventre ,pour le trouver ronflant dans son lit , enfermé dans sa chambre , un bonnet (???) enfoncé sur le crane .Comme il est sourd , il ne risquait pas d'entendre les sonneries. Il du appuyer par inadvertance sur le bip mais refuse de l'admettre .Réaction ? je me suis fait "virer" avec perte et fracas "atteinte à sa vie privée ,je suis autonome ...et referme la porte en partant " .
J'ai mis en place l'arsenal complet pour qu'il reste le plus longtemps chez lui (aide ménagere , infirmiere quotidienne , alarme ) il m'appelle au moindre probleme comme si j'étais responsable de tout .Bref , c'est usant et bizarrement culpabilisant .

xyla56
Administrateur
Messages : 4105
Enregistré le : 01 août 2013, 19:11
Localisation : ardèche

Re: Le jardin de Montagne de LAVANDE

Message par xyla56 » 18 févr. 2014, 20:01

il serait pas en train de décharger sur toi toute son angoisse de la maladie et de la mort? d'où mauvaise humeur envers toi (et il doit être charmant avec les aides à domicile et l'infirmière ;) ) bisous

Muscardine
Confirmé
Messages : 1943
Enregistré le : 02 sept. 2013, 15:09
Localisation : Ariège

Re: Le jardin de Montagne de LAVANDE

Message par Muscardine » 18 févr. 2014, 20:49

Je te comprends quand tu dis que c'est usant et "bizarrement" culpabilisant. Je crois que beaucoup ressentent cela envers leurs parents (ça serait pareil pour moi), comme si on était responsable de leur état !
Le jour où on arrivera à se libérer de la culpabilité on pourra peut-être avoir des relations plus authentiques.

singe
Confirmé
Messages : 3359
Enregistré le : 04 nov. 2013, 14:57
Localisation : VAR et HAUTES ALPES

Re: Le jardin de Montagne de LAVANDE

Message par singe » 18 févr. 2014, 21:08

Ma belle-soeur a vécu la même chose avec son papa (le père de mon compagnon) - elle en a encore gros sur le coeur … ce qu'on peut comprendre ! Mais il ne faut pas culpabiliser , ça ne sert qu'à te démolir, toi … lui il balance où il peut son angoisse, et comme il peut !
Je pense qu'on vivra la même chose avec notre mère, Volubilis et moi ! Elle a un peu le même type de réaction : très dans le déni, incapable d'accepter qu'on l'aide … simplement, c'est pour moi toujours très compliqué !
En tous cas , courage à toi , et … vis ta vie !

LAVANDE05
Confirmé
Messages : 2551
Enregistré le : 02 sept. 2013, 17:56
Localisation : Hautes Alpes ZONE 7

Re: Le jardin de Montagne de LAVANDE

Message par LAVANDE05 » 19 févr. 2014, 15:08

et il doit être charmant avec les aides à domicile et l'infirmière
:lol: Vous le connaissez ???? c'est tout a fait cela .
Lorsque ma sœur vient le voir , il ne chauffe pas sa chambre mais lorsque la toute nouvelle aide-ménagere vient , il met le chauffage dans toute la maison de peur qu'elle ait froid , il lui prepare du thé ....ce qui fait dire à cette dame que mon père est vraiment "charmant" . Quant aux infirmieres qui viennent tous les jours pour faire acte de presence (puisqu'il n'a aucun traitement , ni soins )il est ravi car elles l'embrassent en arrivant et en partant alors ...que je ne me souviens pas d'avoir reçu le moindre signe de tendresse .Il vaut mieux en rire (jaune ....) mais bon , on a inculqué à notre génération la notion de devoir , respect envers nos parents .Mes fils ont du mal à comprendre que j'accepte ses rebuffades .Differences d'education :lol:

Patricia
Confirmé
Messages : 2877
Enregistré le : 01 août 2013, 21:30
Localisation : Finistère nord

Re: Le jardin de Montagne de LAVANDE

Message par Patricia » 19 févr. 2014, 18:04

Et si tu lui trouver une copine de son âge ?

muscari
Confirmé
Messages : 1749
Enregistré le : 02 août 2013, 08:32

Re: Le jardin de Montagne de LAVANDE

Message par muscari » 19 févr. 2014, 18:53

il est ravi car elles l'embrassent en arrivant et en partant alors
ouille, ça c'est pas du tout "professionnel"!!!!je parie qu'elles l'appellent aussi par son prénom :roll:

xyla56
Administrateur
Messages : 4105
Enregistré le : 01 août 2013, 19:11
Localisation : ardèche

Re: Le jardin de Montagne de LAVANDE

Message par xyla56 » 19 févr. 2014, 19:27

difficile de faire accepter cette limite aux Aides à domicile mais cela permet aussi aux personnes âgées de recréer un lien affectif lorsqu'elles sont dans l'incapacité d'exprimer leurs sentiments envers leur famille pour x ou y raisons. Garde courage, même les plus revêches, insupportables, acariâtre (et + si affinités) finissent par lâcher prise à un moment ou un autre...

muscari
Confirmé
Messages : 1749
Enregistré le : 02 août 2013, 08:32

Re: Le jardin de Montagne de LAVANDE

Message par muscari » 20 févr. 2014, 13:28

cela permet aussi aux personnes âgées de recréer un lien affectif
oui, bien sur, mais gare aux dérapages quand trop de familiarité s'installe, quand les limites ne sont pus suffisamment nettes.

xyla56
Administrateur
Messages : 4105
Enregistré le : 01 août 2013, 19:11
Localisation : ardèche

Re: Le jardin de Montagne de LAVANDE

Message par xyla56 » 20 févr. 2014, 20:01

tout à fait d'accord! on peut même arriver à des cas de maltraitance d'un côté ou d'un autre....

Claude
Administrateur
Messages : 20811
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Le jardin de Montagne de LAVANDE

Message par Claude » 20 févr. 2014, 20:31

singe a écrit :Ma belle-soeur a vécu la même chose avec son papa (le père de mon compagnon) - elle en a encore gros sur le coeur … ce qu'on peut comprendre ! Mais il ne faut pas culpabiliser , ça ne sert qu'à te démolir, toi … lui il balance où il peut son angoisse, et comme il peut !
Je pense qu'on vivra la même chose avec notre mère, Volubilis et moi ! Elle a un peu le même type de réaction : très dans le déni, incapable d'accepter qu'on l'aide … simplement, c'est pour moi toujours très compliqué !
En tous cas , courage à toi , et … vis ta vie !
Je suis hésitant pour ce que j'ai envie de dire. Voilà. Personnellement, je ne veux pas être dépendant de mes proches, et je compte ( serais-je toujours sur cette ligne-là ? :?: ) la refuser si jamais elle devait se présenter.

Alors ……

Avez-vous posé clairement la question de votre soutien ?

singe
Confirmé
Messages : 3359
Enregistré le : 04 nov. 2013, 14:57
Localisation : VAR et HAUTES ALPES

Re: Le jardin de Montagne de LAVANDE

Message par singe » 20 févr. 2014, 21:20

Claude, les choses ont claires et simples : notre mère par exemple ne peut plus préparer un repas - que ce soit pour elle-même ou pour plusieurs personnes (alors qu'elle conduit encore à 90 ans , certes uniquement dans sa ville) - mais si je lui propose directement de le faire à sa place lorsqu'on vient la voir, elle refuse absolument et de façon péremptoire et catégorique ; si j'essaie de passer outre, on finit par se disputer méchamment … c'est extrêmement usant - ce n'est qu'un exemple, mais c'est vrai pour tout (ranger, nettoyer, faire des courses, etc … ) -
Elle refuse d'avoir quelqu'un qui passe tous les jours, au risque de s'effondrer dans son appart' sans pouvoir actionner son alarme - donc nous sommes en souci constant, - l'une à 700 km, l'autre à 450 km !! certes il ne nous faut pas 5000 ans pour venir, mais c'est très très difficile , et les rapports s'enveniment forcément !
Moi je suis pour que les "seniors" choisissent leur lieu et mode de vie, mais pas au détriment des enfants : nous avons expliqué depuis des années à notre mère que nous voudrions bien la savoir en sécurité, mais pour que nous soyons plus sereines, il devient inévitable que dans un futur proche elle intègre un milieu sécurisé, c'est à dire une maison dite de "retraite" , alors qu'elle aurait accepté l'aide extérieure régulière voire permanente, on n'en serait peut-être pas là !
Je pense que notre génération - enfin moi en tous cas - réfléchira à ce dilemme : autonomie oui, mais pas au détriment de la vie des enfants …

muscari
Confirmé
Messages : 1749
Enregistré le : 02 août 2013, 08:32

Re: Le jardin de Montagne de LAVANDE

Message par muscari » 20 févr. 2014, 22:04

ma mère ne voulait pas être à notre charge, c'est ce qu'elle disait tant qu'elle était valide, vous me mettrez en maison de retraite, et lorsqu'elle a été admise dans un établissement elle nous l'a reproché et cerise sur le gâteau elle a refusé de dénoncer le bail de son appartement, ce qui fait qu'elle payait un loyer pour un appartement qui restait vide et son loyer à la maison de retraite,ceci a duré près de 4 ans, toutes ses économies y sont passées et elle nous a laissé des dettes.J'avais fait une demande de mise sous tutelle ou au minima sous curatelle, cela m'a été refusé, ma mère ayant soit-disant les capacités intellectuelles pour gérer ses affaires.
En fait elle n'avait absolument pas conscience de son état physique, elle était dans le déni total. Quand je lui expliquais qu'elle était complètement dépendante, qu'elle ne pouvait plus marcher et qu'elle ne remarcherait plus, elle me soutenait que chez elle elle pourrait marcher, et s'occuper de tout. Nos rapports furent très distants à la fin, je ne supportais plus d'aller la voir, c'était trop pénible aussi bien pour moi que pour elle. Je le regrette infiniment et ça m'a beaucoup attristée, mais je ne me sens pas coupable pour autant.

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 12680
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Le jardin de Montagne de LAVANDE

Message par Chichinette 11 » 21 févr. 2014, 09:46

Je pense que notre génération - enfin moi en tous cas - réfléchira à ce dilemme : autonomie oui, mais pas au détriment de la vie des enfants …
On dit tous ça mais j'ai bien peur que ce soit un raisonnement de "biens portants".

Nos parents, à l'âge que nous avons, juraient leurs grands dieux qu'à aucun prix ils ne voulaient être une charge pour leur entourage ou devenir comme tel ou tel vieux de leur connaissance qui pourrissait la vie de ceux qui voulaient les envoyer en maison de retraite.
Rien ne nous permet de certifier que dans 20 ans notre cerveau nous enverra les mêmes messages qu'aujourd'hui http://yelims3.free.fr/Jesuis/Vieux01.gif

Pour ma part, comme je n'ai absolument pas confiance dans le devenir de mon neurone, plutôt que de souhaiter ne pas être un poids, je préfère souhaiter de ne pas vivre assez longtemps pour en arriver là.

Muscardine
Confirmé
Messages : 1943
Enregistré le : 02 sept. 2013, 15:09
Localisation : Ariège

Re: Le jardin de Montagne de LAVANDE

Message par Muscardine » 21 févr. 2014, 15:02

Et pourquoi un parent aurait-il le droit d'être odieux avec sa famille et adorable avec les soignants ou voisins ou .. ?
Il me semble que chacun a le droit de vivre sa vie comme il l'entend ... mais pas celui de "pourrir" celle des autres.
Ce qui est difficile c'est d'accepter le choix de vie de nos proches quand ils sont dans la peine, la maladie etc et qu'ils refusent toute piste d'amélioration ou de confort.

Je pense que ça ravive des émotions en nous - entr'autres la culpabilité parce qu'on ne peut pas laisser un parent dans la souffrance même s'il l'a choisi et même s'il est insupportable hein ! ça ne se fait pas ! - donc la culpabilité, notre propre souffrance, la colère, l'impuissance ... émotions qui ne sont pas toujours conscientes bien sûr.

Je n'ai pas eu à vivre ces situations là mais ma mère savait parfaitement me faire culpabiliser et elle ne s'arrêtait que quand je me positionnais clairement et qu'elle se rendait compte que je ne marchais plus. Si elle réussissais si bien c'est aussi parce que je jouais son jeu à ma façon et bien inconsciemment.

Le temps a passé et aujourd'hui je dirais que dans de telles situations il est indispensable de prendre du recul si on ne veut pas y laisser sa santé mentale et physique. Ceux et celles qui sont dans cette situation, prenez soin de vous ... c'est vous qui le ferez le mieux !

LAVANDE05
Confirmé
Messages : 2551
Enregistré le : 02 sept. 2013, 17:56
Localisation : Hautes Alpes ZONE 7

Re: Le jardin de Montagne de LAVANDE

Message par LAVANDE05 » 21 févr. 2014, 20:22

Vous avez tous et toutes raison sur vos analyses et cela me fait un bien fou car il est tres difficile de faire partager ce soucis permanent .
Je me retrouve dans tous vos témoignages .
Je connais les infirmieres qui passent voir mon père tous les jours en "la bise" est des plus "professionnelles" .Elles pensent que cela fait parti de leur travail et je pense qu'elles ont raison .
Je retrouve mon père dans la description de la maman de Singe .Mon père se veut independant , autonome .Il ne se rend même pas compte qu'il est toujours entrain de demander de l'aide .Il est persuadé qu'il se debrouille tout seul et qu'il n'a besoin de personne .Le dénie complet .

Ma sœur me conseille de de ne plus repondre à ses besoins et d'opposer un refus à ses demandes .Plus facile à dire qu'à faire quand on habite à côté.

Bien sûr que l'on est persuadé qu'on agira différemment le moment venu ...mais comment saura t on que c'est le moment de lacher prise ?
Des amis proches viennent d'acquérir un appartement dans ces villages ghettos pour vieux , les senio...riales .Ma réaction "ça jamais !!! " Je me suis demandée avec mon mari , comment on voyait l'avenir ...ben on a du mal ...ce n'est pourtant pas si loin ...

singe
Confirmé
Messages : 3359
Enregistré le : 04 nov. 2013, 14:57
Localisation : VAR et HAUTES ALPES

Re: Le jardin de Montagne de LAVANDE

Message par singe » 21 févr. 2014, 21:59

Honnêtement, je pense qu'il est important de pouvoir parler de cette période de fin de vie avec ses enfants, avant qu'il ne soit trop tard, qu'on perde un peu la maitrise de nos neurones , comme dit Claude ! - de leur exprimer maintenant notre vision du "problème"…
Mes enfants voyant évoluer les relations que j'ai avec leur grand-mère sont très contents de me voir leur parler de ce qui pourra un jour leur "tomber" dessus, ma propre fin de vie …
Je n'aime pas trop non plus l'idée de ces résidences "ghettoisantes", mais il me semble que l'on doit pouvoir positiver : tant que l'on est deux à pouvoir s'entr'aider, rester chez soi me semble possible, sauf en cas de gros handicap - et encore, avec de l'aide extérieure, ça peut marcher -
Le problème, c'est surtout quand on se retrouve seul(e) - Je ne m'imagine pas imposer à mes enfants de faire 700 km dès que j'ai un rhume, et je me dit que pour moi perso, je préférerais me retrouver dans une structure collective pas trop loin d'eux, de façon à les voir régulièrement, sans être un poids dans leur vie ; à partir du moment où l'autonomie est limitée et où le besoin d'aide est primordial, le recours au collectif ne me dérange pas -
Certes il y a structure et structure, mais je crois que c'est surtout la façon dont on prend les choses qui les rend plus ou moins difficiles à supporter … Je connais en tout cas dans mes connaissances plusieurs personnes qui se sont reconstruit une vie très acceptable dans des "maisons de retraite" tout à fait classiques, en y puisant les ressources possibles …
En plus les besoins du grand âge sont plus limités, il reste souvent l'esprit, les livres , la télé, la musique, quand on ne peut plus "faire" …
Ces personnes avaient quitté leur domicile entre 82 et 85 ans - ensuite l'adaptation est (peut-être ??) plus problématique ??

Claire
Confirmé
Messages : 3627
Enregistré le : 02 août 2013, 09:40
Localisation : Sarthe Est limite Perche Zone 8

Re: Le jardin de Montagne de LAVANDE

Message par Claire » 22 févr. 2014, 09:01

Se pose le problème du financement. Les maisons de retraite ayant un coût exorbitant, je n'aurai pas les moyens, qui va payer, ma fille, ses enfants ?

Pour l'heure, j'essaie de me maintenir en meilleure condition possible, mais tout peut arriver.

Une amie qui a 64 ans parle d'aller en foyer logement ! Ça me file le bourdon de l'entendre parler d'un futur tel que celui là. Elle est dynamique, en pleine forme, mais, elle dit que lorsqu'elle aura peur dans sa maison, elle ira dans un lieu comme celui là.

Patricia
Confirmé
Messages : 2877
Enregistré le : 01 août 2013, 21:30
Localisation : Finistère nord

Re: Le jardin de Montagne de LAVANDE

Message par Patricia » 22 févr. 2014, 09:01

C'est quoi un foyer logement ?

Claire
Confirmé
Messages : 3627
Enregistré le : 02 août 2013, 09:40
Localisation : Sarthe Est limite Perche Zone 8

Re: Le jardin de Montagne de LAVANDE

Message par Claire » 22 févr. 2014, 11:56

Le foyer logement, ce sont des appartement dans une structure où tu peux manger à la "cantine", emmener ta soupe pour le soir ou faire ta cuisine toi même dans ton appart. Tu disposes d'une alarme au cas ou, reliée au gardien.

Ce sont des studios. C'est un moyen avant la maison de retraite. Il faut avoir une certaine autonomie.

Ils sont en perte de vitesse, car les personnes âgées sont de plus en plus maintenues à la maison.

Les deux foyers proches de chez moi ont de nombreux appart' vides. Celui de mon village, est de plein pied, avec coin jardin si les PA veulent jardiner, salle communes pour goûters, pour jouer aux cartes... Elle est aussi ouverte aux associations.

Les loyers ici, tournent autour de 600 €/mois.

Marie_May
Administrateur
Messages : 13241
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Le jardin de Montagne de LAVANDE

Message par Marie_May » 22 févr. 2014, 15:33

Claire, ça semble pas si mal, ces foyers logements que tu décris. Mais il n'y en a probablement pas partout. Et 600 € c'est le tiers de notre retraite, à mio et moi qui comptons avec un budget sans loyer.

Mais il y a autre chose que je voulais dire. Muscardine disait
Et pourquoi un parent aurait-il le droit d'être odieux avec sa famille et adorable avec les soignants ou voisins ou .. ?
Il me semble que chacun a le droit de vivre sa vie comme il l'entend ... mais pas celui de "pourrir" celle des autres.
Je pense qu'entre parents et enfants il y a des contentieux anciens, au mieux des habitudes de langage, des attitudes un peu "bateau". On s'enferre dans ces habitudes. Dès que l'un(e) dit quelque chose, ça fait résonner une sensibilité particulière chez l'autre, même dans les foyers les plus unis. On connait ça aussi au sein des fratries. Ce n'est pas tant qu'on s'arroge le droit d'être odieux, ou de pourrir la vie des autres, mais... ça se produit à l'insu de leur plein gré, comme disait l'autre. J'ouvre une porte déjà ouverte, tout le monde le sait bien.
Ça peut aussi se produire entre époux, d'ailleurs. C'est pénible et ça prend tellement d'énergie. Le mieux est parfois de ne pas insister, de se taire, ou de changer de conversation... (vous me connaissez, c'est le genre d'attitudes qui me viennent tout seul...)
Avec les personnes agées - vu que j'en suis une, je peux en parler, hein? - l'autonomie est un sujet terriblement sensible. On veut rester valide, on veut décider par soi-même, et cela d'autant plus qu'on perd de sa mobilité ou de ses capacités de décision. Pouvoir, ça devient un maître mot. On veut garder le contrôle sur sa vie. N'est-ce pas très naturel? J'admire encore aujourd'hui les capacités de ma belle-mère à se laisser aider, après son AVC; et cependant une de ses phrases les plus courantes était : Jeg kan selv (je peux toute seule). Ça claquait à longueur de journée, quand bien même elle ne pouvait se déplacer seule. Elle se réservait des tâches dans la maison (faire des gâteaux, nettoyer les légumes -assise à la table de la cuisine - essuyer certains meubles. C'est très dur de devenir dépendant de son mari, quand on toujours assuré toutes les tâches ménagères. Et ma belle-mère avait un caractère doux et paisible... Elle écoutait avec patience les aides-soignantes et autres infirmières. Et aussi ce que nous avions à lui suggérer. Elle était vraiment de bonne composition. J'appréhende énormément de devenir handicapée ou sénile. Etre en mesure de décider de la finalité des choses, et me faire aider en cela, c'est tout ce que je souhaite.

Répondre