Chez Plumee, jardin toutes manières

Nos carnets de jardin
Règles du forum
Les modérateurs de ce forum supprimeront tout contenu de caractère illégal dès qu'il aura été porté à leur connaissance. Pour que les échanges soient fructueux et que l'ambiance reste conviviale, ils veilleront à ce que la liberté d'expression s'accorde avec le respect des personnes. Les opinions exprimées sont celles des auteurs respectifs, les modérateurs et administrateurs n'en seront pas tenus pour responsables (exceptés concernant les messages postés par eux-mêmes).
Claude
Administrateur
Messages : 20210
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Chez Plumee, jardin toutes manières

Message par Claude » 10 avr. 2015, 18:43


Claude
Administrateur
Messages : 20210
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Chez Plumee, jardin toutes manières

Message par Claude » 10 avr. 2015, 18:44

Ou ça :


plumee
Confirmé
Messages : 12382
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Chez Plumee, jardin toutes manières

Message par plumee » 17 avr. 2015, 19:55

Histoire d'eau ou péripéties dans l'arrosage


L'autre matin, grande décision : devant la sécheresse à la surface des semis, je me décide à brancher l'asperseur dans le potager de démonstration. Vous savez, celui qui est en bas du pré…
Il faut savoir que si nous avons toutes sortes de cuves de récupération d'eau de pluie, bien sûr, l'asperseur ne marche que sous la pression de l'eau de distribution. Dont le robinet extérieur se trouve à l'angle de ma maison. Pour aller jusqu'au dit potager, il y a tout un trajet : quelques 45m sur du plat et 25 en pente. Le détail est d'importance, ainsi que vous l'allez voir tout à l'heure.

Pour l'opération, je dois :
dérouler mon tuyau de 50m et le tirer jusque dans le pré. Comme le dérouleur est fixé au mur à l'équerre de la bonne direction, il me faut tirer en face sur un chemin puis remonter pour attaquer la direction. En tirant, je me fais l'effet d'être un tireur de charrette.
Généralement, un nœud se fait quelque part et je dois revenir le dénouer. Là, juste deux fois.
Détacher le tuyau de 25m qui relie une cuve de récup en haut du pré à un autre tuyau, dans le potager…et le relier à celui déplacé précédemment…sans oublier de trimballer le raccord.
Au moment de raccorder les deux, bien sûr, j'ai oublié le raccord au bout du tuyau resté en bas.
J'ai aussi oublié l'asperseur en haut. Remonter et descendre l'asperseur.
Je branche enfin.
Je remonte pour ouvrir le robinet et vais vérifier – du haut du pré, hé, pas folle la guêpe ! - que l'asperseur marche.
Youpi ! Il marche ! Cinq secondes  et plaf, le tuyau se décroche. « Et crotte » dis-je tout haut.
Je remonte fermer le robinet.
Je redescends, rebranche et remonte re-ouvrir le robinet.
Du haut du pré, je vérifie que ça marche…et vois un superbe geyser sortir du tuyau à deux mètres de l'asperseur. Je commence à froncer du sourcil.
Je remonte fermer le robinet et chercher chez moi du ruban super collant + un chiffon pour essuyer le tuyau. Je redescends faire la réparation. Heureusement, le terrain étant sec, je repère la zone de mouillage et fait une triple solide ligature d'au moins 50cm de long.
Je remonte ouvrir le robinet. Ça fuit encore : juste au bout de la ligature. « MEEEERDE ! ».
Je suis pestiférée ou bien ? Ah ! C'est comme ça ? Je décide de ne pas me laisser pourrir l'humeur : ça durera le temps que ça durera. L'aventure me fait penser à un dessin animé, musique façon Benny Hill. C'est plutôt cocasse, non.
Il devait y avoir deux fentes (invisibles). Remonter, fermer le robinet, réparer au bon endroit, remonter ouvrir le robinet……
Cette fois, ça geyserise au milieu de la ligature qui a explosé. Remonter, fermer le robinet. Aller chercher le tuyau en repos dans le potager, l'accrocher à l'asperseur en vérifiant que c'est bien fait – eh, pas folle la guêpe!- remonter le pré pour attacher ce tuyau au bout de l'autre, remonter et ouvrir le robinet, en remontant aussi le tuyau malade pour Dr Plumix.
Je vais au bord du pré…

QUOI ? QUOI? QUOI ? ÇA MARCHE ?????
ÇA MARCHE !!!!!!!

C'était la séquence Sport et Aventure.


Bilan : auto admiration de n'être même pas horripilée.
A la louche, au moins 800 mètres de montées et descentes
deux jours après, des courbates derrière les cuisses et les mollets.
Et trois jours après, tout à refaire à cause de la chaleur et du vent…

Mais ce soir, il pleut, na na nèreu. :P :P :P

xyla56
Administrateur
Messages : 4097
Enregistré le : 01 août 2013, 19:11
Localisation : ardèche

Re: Chez Plumee, jardin toutes manières

Message par xyla56 » 17 avr. 2015, 20:19

c'est aussi un grand classique chez moi, le coup de la fuite juste après le pansement de 50 cm de long et les kilomètres faits dans le jardin à aller chercher les différents accessoires genre raccord et de prendre le raccord mâle quand il faut un raccord femelle et vice-versa :mrgreen: on se fait vite des mollets de coureurs cyclistes à ce rythme :lol: :lol: :lol:

jac11
Confirmé
Messages : 1937
Enregistré le : 15 août 2013, 10:27
Localisation : aude minervois zone 8 3\4

Re: Chez Plumee, jardin toutes manières

Message par jac11 » 17 avr. 2015, 20:25

Je compatis et j'admire la patience , moi je n'ai que 200 m en plat et quand la flotte ne sort pas a l'endroit ou je l'attend tout le l'etang est au courant ,ça m'enerve mais que ça m'enerve
Je ne fait plus de réparations , je coupe et pose un raccord , bon c'est plus cher , pour l'instant j'ai les moyens ça va pas durer :mrgreen:

xyla56
Administrateur
Messages : 4097
Enregistré le : 01 août 2013, 19:11
Localisation : ardèche

Re: Chez Plumee, jardin toutes manières

Message par xyla56 » 17 avr. 2015, 20:35

tu vas finir par avoir plus de raccord que de tuyau :lol: :lol: :lol:

jac11
Confirmé
Messages : 1937
Enregistré le : 15 août 2013, 10:27
Localisation : aude minervois zone 8 3\4

Re: Chez Plumee, jardin toutes manières

Message par jac11 » 17 avr. 2015, 20:52

Non , non l'andouille il a un tas de tuyaus plus ou moins long qu'il fini par racorder correctement sans trops de raccords en fait je sais plus , racords sur racords

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 12620
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Chez Plumee, jardin toutes manières

Message par Chichinette 11 » 18 avr. 2015, 08:44

Ça m'aurait sûrement mise de mauvais poil mais je n'aurais sans doute pas été aussi persévérante.

Par contre, juste un truc, ils sont en quoi vos tuyaux pour fuir comme ça ?
En Essonne, j'avais 2 fois 25 m de tuyau, un rangé dans la cabane aucazou et un qui restait déroulé à longueur d'années dans l'allée et qui subissait gel intense ou cagnard. Jamais je n'ai eu de fuite à déplorer mais ils sont très solides, de la sorte jaune granité avec l'intérieur noir. J'avais récupéré un rouleau de 50 m en 1990 chez mon paternel, on l'a coupé en deux et ils tiennent encore.

Volubilis
Confirmé
Messages : 2067
Enregistré le : 19 déc. 2013, 07:40
Localisation : Bègles, Gironde, France

Re: Chez Plumee, jardin toutes manières

Message par Volubilis » 18 avr. 2015, 08:51

Chichinette 11 a écrit : Par contre, juste un truc, ils sont en quoi vos tuyaux pour fuir comme ça ?
r mais ils sont très solides, de la sorte jaune granité avec l'intérieur noir. .
pareil chez moi : pas récupérés, mais achetés neufs par mon beau-frère préféré (j'en n'ai qu'un !!) il y a 10 ans, et qui subissent tout, froid, chaud, sans broncher...Je me souviens qu'il avait dit : mieux vaut prendre de la qualité, ça dure...

singe
Confirmé
Messages : 3346
Enregistré le : 04 nov. 2013, 14:57
Localisation : VAR et HAUTES ALPES

Re: Chez Plumee, jardin toutes manières

Message par singe » 18 avr. 2015, 12:06

Et pour les tuyaux, ça se vérifie vraiment : ceux de la montagne (les mêmes que les tiens, Volubilis) semblent increvables, alors que ceux du midi, des récupérés, des en -solde, des pas -cher , ne valent pas un clou!! On est toujours en train d'en rafistoler !!

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 12620
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Chez Plumee, jardin toutes manières

Message par Chichinette 11 » 18 avr. 2015, 15:15

La phrase chez nous c'est : "on n'a pas les moyens d'acheter pas cher" (où "de la m.rde" selon l'humeur du jour ). A terme, c'est jamais rentable.

plumee
Confirmé
Messages : 12382
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Chez Plumee, jardin toutes manières

Message par plumee » 18 avr. 2015, 19:36

Ça m'aurait sûrement mise de mauvais poil mais je n'aurais sans doute pas été aussi persévérante.
Eh oui, je suis très persévérante, avec un goût du défi contre moi-même assez prononcé!
Par contre, comme tout persévérant qui se respecte, je peux m'encagner jusqu'à me faire cuire la cervelle, ou/et m' user les muscles et c'est vraiment pas malin.
Quand j'étais jeune, c'était avec satisfaction et auto-admiration.
Quand j'étais moins jeune, c'était parfois à la limite d'un craquage de nerfs.
Heureusement, l'âge et les soucis de santé sont passés par là et m'ont appris à lâcher le nonosse quand la bête n'en peut plus.
La vie est bien faite.

Côté qualité de tuyau
Mon installation comportait deux tuyaux apparemment identiques. Plumix et moi avons chacun le nôtre et nous faisons tuyaux communs.
Nous n'avons pas la même façon d'acheter: je préfère acheter qualité pour ne pas avoir à revenir dessus. Entre nous, ça devient coton…
Mais bon, MON tuyau à MOI, qui est armé, a 15 ans de bons et loyaux services. Celui de Plumix était du bien moins cher.
Il va bientôt être couturé comme un baroudeur.
L'hiver, nous rentrons nos tuyaux dans une cave.

plumee
Confirmé
Messages : 12382
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Chez Plumee, jardin toutes manières

Message par plumee » 21 avr. 2015, 19:18

Tellement de choses faites, à faire et à raconter que finalement, je raconte peu. Logique, non?

Voici la transformation du coin compost de litière de toilette. Le tas de gauche est celui retourné en novembre. Il va servir aux gourmandes d'été, tomates and c°.
Il s'est tassé de moitié.
Celui de droite est l'entassement depuis novembre. Il va être retourné sans attendre novembre prochain car il est énorme.
Ces tas étaient protégés des poules par des palettes et pouf et pouf. J'ai - gentiment- couiné auprès de Plumix pour qu'il m'allège tout ça.
Et voilà. Le grillage s'ouvre entièrement en deux parties réunies au piquet blanc.
Confort maximum et ouf et ouf.
Fichiers joints
compostcoinavril2015.jpg
(1.46 Mio) Téléchargé 55 fois

Patricia
Confirmé
Messages : 2877
Enregistré le : 01 août 2013, 21:30
Localisation : Finistère nord

Re: Chez Plumee, jardin toutes manières

Message par Patricia » 22 avr. 2015, 14:38

Dis moi, tes poules, elles sont en liberté chez toi ? et si oui es-tu loin d'une route ? Nous allons bientôt avoir des poules donc je me renseigne faire ou ne pas faire un enclos ?

Claude
Administrateur
Messages : 20210
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Chez Plumee, jardin toutes manières

Message par Claude » 22 avr. 2015, 14:54

Les dangers ne viennent pas que de la route. Il y a les renards, les rapaces, …

plumee
Confirmé
Messages : 12382
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Chez Plumee, jardin toutes manières

Message par plumee » 22 avr. 2015, 15:02

Dis moi, tes poules, elles sont en liberté chez toi ? et si oui es-tu loin d'une route ? Nous allons bientôt avoir des poules donc je me renseigne faire ou ne pas faire un enclos ?
Nous sommes en pleine nature, dans un fond de vallon cul de sac, petite route à 200m où ne passent que trois voitures/jour.
Côté enclos:
on n'a guère de choix: ou on enferme le jardin, ou on enferme les poules!
J'ai laissé vagabonder les donzelles dans le potager en sortie d'hiver quand il n'y avait guère que quelques pieds de blette à tondre,
ce qui a été fait. Je doute de la production de graines mais d'autres, depuis, ont poussé.

Puis ensuite, nous avons clos parfaitement les deux potagers en fonction, grillage à mouton. Ces dames ont essayé de passer au travers. Heureusement, les mailles du bas sont plus étroites, donc bernique.
Depuis, elles courent le pré, le bois, le potager abandonné.
Pour le moment, je les laisse vagabonder dans les vivaces, pour voir. A part gratter les paillis, pas de dégâts mais ce n'est qu'un essai.
S'il faut clore les vivaces, ce sera coton et moche………


Retour en arrière
Sur la photo du coin compost, devant à droite, c'est un tas de chiendent qui a bien séché. Avant de le balancer plus loin,
je me dis qu'il ferait une excellente couverture…L'idée de rendre utile cette peste me plait bien.
Quelqu'un a-t-il testé ??????

Volubilis
Confirmé
Messages : 2067
Enregistré le : 19 déc. 2013, 07:40
Localisation : Bègles, Gironde, France

Re: Chez Plumee, jardin toutes manières

Message par Volubilis » 22 avr. 2015, 18:26

Tu as une tondeuse ?
tu peux le tondre (tu le répands au sol en fine couche, et en quelques passages, c'est fait) , ça va te l'émietter, et s'il est bien sec, il ne repartira pas...(d'autant plus que le paillis se met en surface, pas enfoui....)

Depuis quelques temps je n'arrache plus les herbes dans mes massifs, je les coupe (au ciseau) . Et ensuite, un coup de tondeuse pour les transformer en matériau à pailler...Puis elles repoussent (dans le massif en question) et je continue...

Marie_May
Administrateur
Messages : 13001
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Chez Plumee, jardin toutes manières

Message par Marie_May » 22 avr. 2015, 19:04

Oui, mais il a intérêt à être bien bien sec. Car un petit bout vivant et ça repart. Comme le liseron. Je le fais sécher sur la bâche qui couvre en ce moment une partie du jardin pour éliminer le liseron et le... zut me rappelle plus du nom de cette cochonceté qui adore pousser près des fraisiers et qui y ressemble comme deux gouttes d'eau (sauf que ça a cinq feuilles et des fleurettes jaunes... vous savez bien ce que je veux dire... Potentille! merci, c'est bien ça!)

Bref, je jette tout sur la bâche en ce moment. Quand c'est sec, compost.

plumee
Confirmé
Messages : 12382
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Chez Plumee, jardin toutes manières

Message par plumee » 23 avr. 2015, 12:48

Potentille et chiendent
zut me rappelle plus du nom de cette cochonceté qui adore pousser près des fraisiers
Potentille ma fille. Et plus peste que peste, bien pire que le gentil chiendent car lui,
si on grattouille de temps en temps (en commençant en août de préférence,
au moment de la reprise de sève ou je ne sais plus quoi comme ça, bref) et si en même temps,
on enrichit l'espace avec du compost, au bout d'un x temps (pas long mais je me souviens pas),
les tiges se tirent très facilement et rien ne revient car chiendent = terrain tassé, pas gratté et pas enrichi.
Et quand on tire sur les racines de chiendent par temps mouillé par exemple, gentiment elles viennent, alors que
chez la sal……p…rie de potentille - pourtant si jolie, si! si!- la racine casse… et reprend.
Ainsi, j'ai cru il y a un mois détruire une vieille planche de fraisiers en plantant la bêche et
en retirant les racines de potentille.
J'ai semé là du trèfle incarnat. Un mois après, pas de trèfle mais une belle culture de potentille.
Je me demande si je ne vais pas bâcher de noir…

Claire
Confirmé
Messages : 3627
Enregistré le : 02 août 2013, 09:40
Localisation : Sarthe Est limite Perche Zone 8

Re: Chez Plumee, jardin toutes manières

Message par Claire » 23 avr. 2015, 20:38

Même ça elle adore, la salo..rie de potentille. En arrivant ici, je l'ai couverte de carton, de plastique noir, elle adore, comme le charmant liseron.
Derrière la maison à l'ombre, j'ai potentille, devant au soleil, j'ai liseron.

Marie_May
Administrateur
Messages : 13001
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Chez Plumee, jardin toutes manières

Message par Marie_May » 24 avr. 2015, 00:22

Chez moi, les deux poussent au soleil.

J'ai montré à Mio qui avait désherbé des fraisiers qu'en fait, il avait laissé des potentilles un peu partout. Il n'arrivait pas à voir la différence.Les potentilles ont pourtant cinq feuilles. C'est un bel exemple d'intelligence plantesque, la potentille se planque au milieu des fraisiers pour mieux se dissimuler, sachant que la jardinière l'arrache sans pitié. Enfin, ce n'est une théorie mais je l'aime bien.

Volubilis
Confirmé
Messages : 2067
Enregistré le : 19 déc. 2013, 07:40
Localisation : Bègles, Gironde, France

Re: Chez Plumee, jardin toutes manières

Message par Volubilis » 24 avr. 2015, 07:41

Je me demande s'il y en a ici de la potentille ??? je regarderai
(liseron, oui : il y en avait sur le terrain sur lequel j'ai implanté le potager ; mais les carrés l'ont étouffé !... Moralité, sur le liseron, vous mettez 40 centimètres de terre, il ne s'en sort pas !!!)

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 12620
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Chez Plumee, jardin toutes manières

Message par Chichinette 11 » 24 avr. 2015, 07:58

Heuuuu, je ne voudrais pas t'inquiéter mais 40 cm pour un Liseron bien établi, c'est peanuts, juste une question de temps pour retrouver l'air libre.

xyla56
Administrateur
Messages : 4097
Enregistré le : 01 août 2013, 19:11
Localisation : ardèche

Re: Chez Plumee, jardin toutes manières

Message par xyla56 » 24 avr. 2015, 08:21

tu veux lui casser le moral? :mrgreen:

Claude
Administrateur
Messages : 20210
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Chez Plumee, jardin toutes manières

Message par Claude » 24 avr. 2015, 09:44

Pffftttt ! Il suffit de 40 petits mètres pour en venir à bout.

Répondre