Chez Plumee, jardin toutes manières

Nos carnets de jardin
Règles du forum
Les modérateurs de ce forum supprimeront tout contenu de caractère illégal dès qu'il aura été porté à leur connaissance. Pour que les échanges soient fructueux et que l'ambiance reste conviviale, ils veilleront à ce que la liberté d'expression s'accorde avec le respect des personnes. Les opinions exprimées sont celles des auteurs respectifs, les modérateurs et administrateurs n'en seront pas tenus pour responsables (exceptés concernant les messages postés par eux-mêmes).
xyla56
Administrateur
Messages : 4097
Enregistré le : 01 août 2013, 19:11
Localisation : ardèche

Re: Chez Plumee, jardin toutes manières

Message par xyla56 » 10 févr. 2014, 19:13

chez Olivier aussi, les graines sont sur la table.... chez moi, elles sont rangées, j'ai semé tout ce que j'avais à semer, heu, non me reste les poireaux :oops: . ils nous annoncent 4 jours sans pluie :lol: je vais pouvoir finir de préparer le potager, il me reste 3 planches de 2,50m sur 1.2 plus un bord de 15m à faire

plumee
Confirmé
Messages : 12402
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Chez Plumee, jardin toutes manières

Message par plumee » 19 févr. 2014, 19:18

Bonnes gens, oyez, oyez!
La saison de Plumée
est commencée.

Par trois caissettes avec deux semis de laitue, un d'oignon de Tournon, histoire de pomper sur Xyla mais j'en ferai aussi un en place. Plus un semis de poireau, après tergiversage habituel:" Vu le massacre à la mineuse… tu vas les voiler ??? Ah! Ah! Fais moi rire……toi, qui n'aime pas te bichonner, tu vas pas bichonner des poireaux, non?
Et puis, si tu les achètes à Jardin'enVie, ils mineront quand même si tu ne les voiles pas……tu crois pas que tu devrais te passer de poireaux au jardin? Et acheter sagement pendant l'hiver des poireaux bien sains et bien traités? :o
Bref, je les ai semés quand même.

En taillant ma vigne Isabelle, j'ai fait une soixantaine de boutures pour moi et pour JVie: dix boutures de 25/30cm dans un pot rempli d'un mélange terreau et sable. Au pied d'un mur Nord et tenir humide, OK. Repiquage en septembre. Taux de réussite environ 3/4.

Taillé aussi les rosiers sauf Pierre de Ronsard et Bordurella et allez savoir pourquoi.

D'abord un groseillier à maquereaux, rouge. Et si je le mettais pas loin du prunier d' Ente, il aurait l'ombre? Oui, mais il y a de la consoude et déjà que pour ramasser les fruits tombés bonjour…
Et si tu le mettais dans ce petit coin au bout de ce qui fut un carré potager? Oui mais il y a un tas de pierres à ranger en demi-cercle pour cerner le talus. Donc je range le tas de pierres. Oui mais vu qu'elles sont petites, les chats vont bien t'en faire rouler… t'as qu'à y ranger dessus les tuiles rondes qui traînent là-haut sur ton parking, depuis au moins cinquante ans. Va pour brouetter les tuiles (cinq voyages). Oui, mais il faut aussi enlever le sureau qui a poussé là. Heureusement Plumix passe par là et son âme charitable à pitié de moi. Il s'y colle………méthode spéciale: en charentaises.
Oui mais, va chercher tes baguettes magiques, Plumee. Tu sais ce que ça coûte de planter un végétal n'importe où, sur un nœud lunaire par exemple. Euh, non, sur un croisement magnétique. Donc, on remonte à la maison, baguettes, c'est tout bon. Sauf qu'en creusant au milieu de l'espace, ça coince. Mais kès??? Un dépôt de déchets de plaques de toit, olé.
Je ne pense pas que ce soit l'idéal pour une plantation.
Voyons voir au petit potager à côté. Là où je regarde, mes baguettes disent oui! oui! Je creuse. Pour m'apercevoir que c'est au coin du potager, que je veux mettre une vraie clôture anti-chevreuil et comment tu vas faire pour tourner autour de la plante pour récolter tes groseilles, hein?
Bon, on se tourne, on baguette au bout d'une planche, c'est bon, on creuse, on composte, on remplit, on arrose.
Ce soir, Plumée est rétamée.
Bizarre, non?

Gaia
Confirmé
Messages : 215
Enregistré le : 26 sept. 2013, 11:35
Localisation : Sud Seine et Marne

Re: Chez Plumee, jardin toutes manières

Message par Gaia » 20 févr. 2014, 08:24

J'ai honte mais je pose quand même la question parce-que je suis trop curieuse: c'est quoi tes baguettes magiques? :oops:

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 12620
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Chez Plumee, jardin toutes manières

Message par Chichinette 11 » 20 févr. 2014, 09:47

Tas pas à avoir honte, l'avait qu'a pas en causer (même, je la soupçonne de l'avoir fait exprès pour qu'on demande) http://img11.hostingpics.net/pics/45721180xn.gif
Ça doit être le genre baguette de Coudrier comme les sourciers.

muscari
Confirmé
Messages : 1749
Enregistré le : 02 août 2013, 08:32

Re: Chez Plumee, jardin toutes manières

Message par muscari » 20 févr. 2014, 13:34

trop bonne Plumee, tu me fais toujours autant rire avec tes récits si savoureux :D

Claude
Administrateur
Messages : 20228
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Chez Plumee, jardin toutes manières

Message par Claude » 20 févr. 2014, 14:31

Plumette, on doit avoir du codage génétique en commun !


De projets vagues en décisions imprévues, d'initiatives impulsives à un vieux chantier en cours, de mouvements divers en mouvements variés, d'un semis très partiel à la recherche d'un outil ce qui donne l'occasion, au passage de s'occuper du vidage de l'eau contenue dans quelques coupelles, de la découverte d'un outil bêtement oubliée à son bâchage, d'un découpage de boutures à une reconstruction de talus, d'un désherbage partiel au pied d'un vieil arbre à une pause au salon, puis après repos, d'un retour au jardin à une récupération de déchets bons pour la poubelle, on monte puis on descend, vire et contourne, puis remonte pour redescendre, de droite au centre gauche, et de centre droit à centre médian, de Charybde en Scilla, d'une initiative lunaire à un mouvement pendulaire, du frigo au canapé, …… nous, nous sommes les rois de la zapounette au jardin. De vraie girouette à deux pattes.

Modestine
Confirmé
Messages : 258
Enregistré le : 04 août 2013, 21:05
Localisation : Au Cœur de l'Ardèche

Re: Chez Plumee, jardin toutes manières

Message par Modestine » 20 févr. 2014, 14:56

Moi je me reconnais bien dans le coup des charentaises. Nous devons avoir un point commun Plumix et moi.

plumee
Confirmé
Messages : 12402
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Chez Plumee, jardin toutes manières

Message par plumee » 20 févr. 2014, 18:45

Chichinette
J'ai honte mais je pose quand même la question parce-que je suis trop curieuse: c'est quoi tes baguettes magiques? :oops:
T'as pas à avoir honte! Moi-même, avant de savoir, je ne savais pas, aloooooors………
J'ai assisté un jour à un petit stage de géobiologie dont je ne connaissais que couic ou que pouic. Je suis d'un esprit très cartésien même si j'accepte tout à fait que d'autres aient des modes de perception différents auxquels mon esprit plutôt scientifique ne me donne pas accès et des fois, ce serait bien mieux. Parce tu raisonnes, tu raisonnes et si en même temps tu es, comme moi, une grande tergiverseuse, tu finis par te perdre dans tes raisonnements, alors tu t'énerves et après, crac, tu prends une décision à l'arraché :shock: et tu te plantes royalement. :lol:
Bref, j'ai donc assisté, médusée à une démonstration de l'utilisation des fameuses baguettes.
Il s'agit de deux baguettes en cuivre, recourbées à 90°. On les tient dans les mains, bien parallèles entre elles et au sol, sans les serrer. Et on se promène avec. On découvre alors qu' à peu près tous les entre 2m40 et 2m70, tu ne peux pas empêcher les baguettes de se croiser.
Pour expérimentation, tu fais dans un sens, celui que tu veux, puis en travers.
Si tu mets une petite pierre à chaque fois, tu t'aperçois que tu traces un réseau aux mailles un peu rectangulaires. Il s'agit du réseau magnétique de la terre, découvert par un certain Mr Hartman et donc dit réseau Hartman. Je crois qu'il y a aussi un autre gars… Les croisements sont appelés des nœuds. Ils sont dit négatifs.
Ce qui est intéressant, c'est de remarquer que la plupart des végétaux plantés sur ces nœuds présentent des anomalies: ils poussent mal, ont des cancers (comme les platanes), sont de travers, vrillent ou crèvent carrément.

Forte de cette démonstration, avec Plumix, en bonne scientifique, j'ai voulu vérifier chez nous. Bingo! Partout où les baguettes se croisaient, les végétaux n'étaient pas au mieux de leur forme. Nous avons donc pris l'habitude, avant de planter quoi que ce soit, de baguetter.
J'ai ainsi compris au passage, pourquoi dans certains coins de mon terrain, je m'étais escrimée à faire pousser des trucs sans succès, accusant même l'ancien maçon d'y avoir fait son ciment
J'ai appris aussi à l'occasion qu'on pouvait ainsi repérer ces nœuds négatifs dans les maisons. Il faut éviter d'y mettre des lits ou des postes de travail car, à la longue, la santé peut en être fortement perturbée.
A l'époque de ce stage, je venais d'emménager dans un appartement. Je m'étais choisi la pièce la plus grande comme chambre et bureau et parce qu'une de ses deux fenêtres sur deux murs adjacents donnait sur la colline. J'avais mis mon bureau dans l'angle sombre parce que j'aime travailler contre un mur car ainsi, je suis plus concentrée.
Pendant 15 jours, j'ai eu un très mauvais sommeil, comme si je ne dormais qu'à moitié. J'ai accusé la difficulté du moment, séparation notamment. Heureusement, un ami est passé, passionné de géobiologie et avec ses baguettes et il a testé: j'avais choisi comme position de mon lit, le seul endroit négatif de la pièce et je dormais même dessus!
Nous avons tout déménagé, j'ai inversé lit et bureau. Le soir même, je reprenais mon sommeil de bébé.
Je précise qu'un autre ami n'a jamais vu ses baguettes se croiser! Je signale qu'il est parti au départ hyper sceptique, prêt à me démontrer que tout ça c'était de la fumisterie et donc pas réceptif, voire même, inconsciemment, à faire de la résistance. Donc, surtout, ne me croyez pas mais testez.

Gaia
Confirmé
Messages : 215
Enregistré le : 26 sept. 2013, 11:35
Localisation : Sud Seine et Marne

Re: Chez Plumee, jardin toutes manières

Message par Gaia » 20 févr. 2014, 19:21

Merci Plumee de toutes ces explications :D (en plus je suis nulle avec les smileys je ne trouve jamais ce que je veux)

xyla56
Administrateur
Messages : 4097
Enregistré le : 01 août 2013, 19:11
Localisation : ardèche

Re: Chez Plumee, jardin toutes manières

Message par xyla56 » 20 févr. 2014, 19:23

une photo de tes baguettes? dans quel sens les tiens-tu? j'ai pas compris le coup de l'angle à 90° :oops:

muscari
Confirmé
Messages : 1749
Enregistré le : 02 août 2013, 08:32

Re: Chez Plumee, jardin toutes manières

Message par muscari » 20 févr. 2014, 20:35

moi j'ai testé et je confirme.

je n'avais pas de baguettes, mais une sorte d'antenne en fil de fer que je tenais en équilibre entre 2 doigts, chaque fois que je m'approchais d'une ligne de ce fameux réseau, l'antenne tournait vers la droite ou vers la gauche.
Je n'ai pas chercher à bien délimiter le réseau, ni de marquer les nœuds. Ce qui m'a par contre intriguée, c'est que chaque fois que je m'amusais à ça, le soir ou le lendemain je ressentais des douleurs, des élancements très désagréables dans le poignet.
je me suis mise à faire ça par curiosité après la lecture d'un bouquin sur le sujet, bouquin dont au demeurant je ne me souviens plus du titre.

Il y a 4 ou 5 ans j'ai demandé a un sourcier d’étudier mon terrain, je voulais savoir si j'avais de l'eau en profondeur et s'il était possible de creuser un puits. Il travaillait avec des baguettes en cuivre comme Plumee, mais aussi avec un pendule et une carte pour évaluer la profondeur à laquelle se trouve l'eau.
Il y a effectivement une rivière souterraine qui traverse en partie mon terrain en passant sous la maison, mais à environ 70m de profondeur, donc j'ai abandonné l'idée de forer, trop onéreux.

voilà les sites de ce monsieur:
http://www.bleucommeleau.com/

plumee
Confirmé
Messages : 12402
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Chez Plumee, jardin toutes manières

Message par plumee » 21 févr. 2014, 18:38

une photo de tes baguettes? dans quel sens les tiens-tu? j'ai pas compris le coup de l'angle à 90° :oops:

La photo de mes baguettes est au programme………Si elle tarde c'est parce que j'ai omis de vous dire qu'en plantant mon groseillier après les avoir utilisées, je les ai perdues !!!
Ça n'a fait que deux fois en pas dix minutes……Et dans la paille de couverture, va chercher deux machins de cuivre de 20cm de long (d'un côté et autant de l'autre).
Pas moyen. A croire que je les ai enterrées…Bon, Plumix trimballe les siennes dans son bagage à boulot. Demain, promis, juré vous aurez des photos.

Je vois que Muscari est initiée elle aussi.

Un épisode rigolo: quand j'ai fait faire les travaux de ma maison, j'ai voulu savoir où passait la conduite d'eau de distribution. Je supputais mais ça ne suffisait pas et donc creuser pour une fosse septique, bonjour. Donc, je fais venir les autorités compétentes. Débarque un jeunot dans les quarante balais. Il regarde les regards, suppute lui aussi puis nous dit qu'il va chercher de quoi vérifier. On s'attend à le voir revenir avec un machin électronique de la plus haute technicité mais non, il arrivait avec ………deux baguettes en cuivre!

NB: en fait, les végétaux mal foutus poussent au croisement d'un nœud magnétique et d'un courant d'eau souterrain. Enfin, c'est ce que j'ai retenu…Donc à vérifier.

plumee
Confirmé
Messages : 12402
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Chez Plumee, jardin toutes manières

Message par plumee » 21 févr. 2014, 18:46

Plumette, on doit avoir du codage génétique en commun !
Pas de doute là-dessus mais je … doute qu'on soit les seuls! Dans mon petit réseau d'entraide, on fonctionne tous les trois comme ça, dans l'immense plaisir d'utiliser à droite ce qu'on a stocké à gauche - " encore un ça peut, disait ma mère- … et aussi de dévoyer les objets de leur utilisation traditionnelle. Le meilleur pour ça, c'est Plumix qui est un vrai Mike Giver. Et donc, le fourbi qu'il partout, faut voir!
Je n'ai rien à critiquer, moi qui suis incapable de jeter quoi que ce soit - tout des "ça peut"- même pas un bout de lacet qui peut servir pour attacher les tomates.

C'est grave docteur?

LAVANDE05
Confirmé
Messages : 2551
Enregistré le : 02 sept. 2013, 17:56
Localisation : Hautes Alpes ZONE 7

Re: Chez Plumee, jardin toutes manières

Message par LAVANDE05 » 21 févr. 2014, 20:56

moi qui suis incapable de jeter quoi que ce soit - tout des "ça peut"- même pas un bout de lacet qui peut servir pour attacher les tomates.
Lors d'un stage j'ai visite , la tres vieille bibliotheque de Besançon et sur les rayonnages d'un bureau , hors de portée , un carton avec une étiquette "petits bouts de ficelles ne pouvant servir à rien " ....les telephones avec photos n'existaient pas encore .

Claude j'ai adoré la description de NOS pérégrinations jardinesques .Tout a fait cela .ET l'amusant c'est qu'on arrive ...quelquefois , au bout de ce que l'on avait décidé de faire :lol:

Marie_May
Administrateur
Messages : 13008
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Chez Plumee, jardin toutes manières

Message par Marie_May » 23 févr. 2014, 10:48

Moi aussi, je me suis totalement reconnue dans ta description. Enfin, c'est surtout les jours de vague à l'âme. En principe quand je me lance dans un truc, j'ai du mal à décrocher, à rentrer du jardin pour midi, à laisser une traduc' en route, à ne pas finir un bouquin à 40 pages de la fin... enfin vous voyez quoi. Mais quand je n'ai pas de projet défini, c'est tout à fait ta description, Claude, qui prévaut.


Ces fameuses baguettes, je voudrais bien les voir, moi aussi. Est-ce que ça se fabrique chez soi? Alors les dimensions, siouplait... Je voudrais savoir si par hasard mon vieux cognassier ne serait pas placé sur un "n@ud" ou bien si c'est juste un mal aimé ou un mal planté ou un mal grandi...

plumee
Confirmé
Messages : 12402
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Chez Plumee, jardin toutes manières

Message par plumee » 24 févr. 2014, 18:31

Pas moyen de moyenner avec Hosting Pics. Ça tourne, ça tourne, ça tourne et ça tourne :evil: . Modestine me dit qu'elle a des soucis avec, au-ssi (Marie-May, ma formatrice, si tu sais pourquoi………)
Donc, je fais pièce jointe avec le Radeau.

Les baguettes sont en fil de cuivre qui servait à Plumix du temps où il était tisserand, pour les chapeaux d'abat-jour. Dimensions: environ 20 à 30cm de long mais on en a eu des plus longues et je crois en fil de fer, qui marchaient très bien aussi. Celles-ci sont plus transportables.

Sur la photo où elles sont croisées, elles sont juste au-dessus d'un endroit où il y avait jadis un frêne tout chétif et tout tordu.
Mick voulait que je prenne la photo n'importe où, c'est lui qui les aurait croisées, sous prétexte que ça n'aurait pas d'importance, bouh que c'est vilain mais je suis zhonnête moi Monsieur.
Donc frêne rabougri, alors qu' ici c'est le paradis des frênes (espèce invasive!). Ils sont du genre immenses et droits comme des i.
Ensuite, ayant oublié l'épisode, quelques années après, j'ai planté là un rosier (Amber Queen réputé pour sa vigueur). Il a végété.
Du coup, le coin est vide…sauf pour le chiendent!

NB: les baguettes ici sont peu croisées. Parfois, elles se superposent carrément.
NB 2: quand on les a en mains, il faut marcher lentement, sans les serrer. Le croisement se fait tout seul.
Fichiers joints
baguettescroisées.jpg
croisement sur un point négatif
(1015.31 Kio) Téléchargé 84 fois
baguettesgéobiologie.jpg
baguettes géobiologie en fil de cuivre
(378.75 Kio) Téléchargé 86 fois

plumee
Confirmé
Messages : 12402
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Chez Plumee, jardin toutes manières

Message par plumee » 25 févr. 2014, 17:50

UTILISATION DES AUXILIAIRES : opération baveux

Les poules dans le potager


Oui, vous avez bien lu. Mais pas n’importe quand et pas n’importe où. Un de ces derniers jours de temps printanier, j’ai sorti mon troupeau dans le petit potager, sur des espaces libérés avant l’hiver et restés à peu près paillés. Donc, nos deux poules ont intégré pour quelques heures une cage volante fabriquée par Plumix à partir d’une mini serre donnée par la voisine. Tubes et grillage à poules. Avantage : sa légèreté qui me permet de tenir une poule sous un bras et d’attraper la cage de l’autre.
De temps en temps, je déplace la cage. Il suffit de la faire ripper et ces dames suivent.
Pour y mettre les deux poules et surtout les récupérer, il me faut un aide de camp. Je fais donc ça quand Plumix est là.
Nos deux comparses sont à la fête. Par contre, on ne peut pas dire qu’elles font un travail d’orfèvre : ratisser et remettre la paille en place n’est pas leur tasse de thé. L’essentiel n’étant pas là, j’aurais mauvaise grâce à chipoter.

Dimensions de la cage : 105x80x50
Fichiers joints
cageàpoulespotager.jpg
(1.42 Mio) Téléchargé 76 fois

Patricia
Confirmé
Messages : 2877
Enregistré le : 01 août 2013, 21:30
Localisation : Finistère nord

Re: Chez Plumee, jardin toutes manières

Message par Patricia » 25 févr. 2014, 19:05

Mais c'est pas bête du tout ça !

plumee
Confirmé
Messages : 12402
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Chez Plumee, jardin toutes manières

Message par plumee » 26 févr. 2014, 10:56

Mais c'est pas bête du tout ça !
Eh oui, y'en a dans la cervelle… :roll:

Bon, ceci dit, j'ai piqué l'idée sur celle d'une cage à lapin mobile. Et après avoir eu envie, puis hésité à prendre des canards coureurs indiens. Trop rigolos, pleins de qualité mais des mange-cague, comme on dit dans le Midi et on a tout dit.

plumee
Confirmé
Messages : 12402
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Chez Plumee, jardin toutes manières

Message par plumee » 26 févr. 2014, 10:59

Oignons et projet fou

Ayé ! Me voilà partie à planter 500g de bulbilles d’oignon jaune, 250g d’oignon rouge et 250g d’oignon blanc, dans le potager du val.
Où vas-tu donc mettre tout ça, Plumee Tergiversee ? Après tournicotage, je décide de les planter dans l’espace traité à l’automne : gratouillage après haricots, semis de moutarde, puis, quand elle a eu bien poussé, zigouillage et dépôt sur place sous petit paillage.
Donc, j’enlève le paillage avec mon chéri (croc à fumier quatre dents). Le sol n’est pas dur mais mérite quand même d’être un peu travaillé. Surtout quand on a lu, comme moi, que les oignons demandent « une terre ferme mais souple ».
Boudiou, c’est encore pas mal mouillé… Tant pis, j’ai décidé. J’ai apporté aussi l’engin dont se sert Xyla et qui dormait chez moi : ce long manche équipé d’un long cou, heu, de trois dents triangulaires. J’attaque. Mouais, ça tire sacrément dans la bedaine, ce truc. Alors je reprends mon chéri et petit à petit……par tranches de quelques cms, en cassant les mottes avec le revers…Quoi la grelinette ? D’abord, le sol est trop mouillé, j’aurais un mal fou à la soulever et puis surtout – argument imparable- il faudrait remonter le pré pour aller la chercher. Va pour chéri et râteau. 12 raies d’oignon, mon colon. Pour finir, je marche carrément sur les raies. Oui, oui, sol ferme vous dis-je.
NB : je fais de même pour les épinards, dont j’ai loupé le jour lunaire le lendemain pour cause de carcasse ratatinée.


Tout en travaillant à mes oignons, je m’offre de petites récréations pendant lesquelles je suppute de l’utilisation de l’espace. Car, figurez-vous que j’ai de grands projets.
J’ai été contactée par l’université populaire du coin pour causer nouveau jardinage écolo et tout et tout. Je vais commencer, début octobre, par une conférence sur les nouvelles tècheuniques : tout ce que j’ai expérimenté et dont je cause dans le topic « Présentation ».
Techniques découvertes pour cause d’arrivée sur un sol ingrat mais aussi de problèmes de santé et pas mal de curiosité invétérée.

Ensuite, fin octobre, visite de mes jardins. Ben dis donc, Plumée, t’es gonflée : après trois années de laisser aller……va te falloir remonter la pente, ma cocotte…
J’ai l’intention de faire ou refaire sur de petits espaces :
- les engrais verts d’automne
- le BRF
- la butte inca : pas encore faite, gros boulot au départ mais je suis piquée, donc tout est normal et c’est plutôt bon signe côté énergie et moral.
- une parcelle de cultures associées à la Gertrüd Franck
- et un carré potager
- sans oublier ce mini-parc Paradisio, biodiversité à la Lespinasse qui m’avait rendu si heureuse (le mini-parc, pas JM Lespinasse), il y a quelques années.
- Le reste en culture classique ou allez savoir quoi et comment…

J’ai demandé à Plumix un plan du jardin en question et j’ai défini les espaces en tenant compte de ce qui existait déjà. Ainsi, la butte inca sera dans la partie basse qui a été un marécage caïman tout l’hiver, le carré potager dans la partie non travaillée depuis deux ans et recouverte de plaques de paille, et le mini-parc paradiso dans l’espace non travaillé mais qui avait hérité d’îlots : deux pieds de courge bouffés par les campagnols, trois plants de tomates aventurières, six pieds de cardon qui vont sans doute repousser, un gros pied d’achillée millefeuilles et un de marguerite, deux pieds de sauge sclarée, un de consoude et un semis aventurier de phacélie. Comme lors de la première expérience, je vais tracer les allées en fonction de ces plants. Ensuite, je gratouillerai au fur et à mesure des plantations.
Ajouté à ça, à l’entrée, l’espace entrepôt, la poubelle noire qui me sert à stocker et faire chauffer de l’eau au soleil pour des frileuses, et deux ou trois appuis à outils répartis, parce qu’on les voit de loin et surtout parce que la terre est de plus en plus basse, mes bons.

Inutile de vous dire que ce retour à la passion et au plaisir de partager m’émoustille et… m’affole quelque peu, mais à cœur de Plumee, rien d’imposseeble.
A prouver ! Je sens que mon mini réseau d’entraide va être sollicité…

LAVANDE05
Confirmé
Messages : 2551
Enregistré le : 02 sept. 2013, 17:56
Localisation : Hautes Alpes ZONE 7

Re: Chez Plumee, jardin toutes manières

Message par LAVANDE05 » 26 févr. 2014, 15:58

Et bien quelle energie , cela fait plaisir à lire !!! Il n'y a aucune raison que tu n'arrives pas au bout de tes projets .Comme quoi il ne faut jamais désesperer lorsque les baisses de regime , pour des raisons diverses et variées , vous tombent dessus .Et tout cela , si je me souviens bien , grace à un changement de régime ( sans gluten ) cela fait rêver .

En ce qui concerne tes poulettes (un rêve que je caresse et abandonne tous les jours :roll: )dorment elles la nuit dans un abri .As tu des renards , buses , fouines ....les laisses tu libres en dehors du potager ?

plumee
Confirmé
Messages : 12402
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Chez Plumee, jardin toutes manières

Message par plumee » 26 févr. 2014, 18:43

Et bien quelle energie , cela fait plaisir à lire !!! Il n'y a aucune raison que tu n'arrives pas au bout de tes projets .Comme quoi il ne faut jamais désesperer lorsque les baisses de regime , pour des raisons diverses et variées , vous tombent dessus .Et tout cela , si je me souviens bien , grace à un changement de régime ( sans gluten ) cela fait rêver .
Oui, j' ai retrouvé la santé - miracle! Mis à part l'arthrose… mais bon, vu mon âge…et mis à part mon âge :lol:- grâce au régime sans gluten mais aussi sans lactose (produits à base de lait de vache). L'un ne semble pas aller sans l'autre.

Côté poules
En ce qui concerne tes poulettes (un rêve que je caresse et abandonne tous les jours :roll: )dorment elles la nuit dans un abri .As tu des renards , buses , fouines ....les laisses tu libres en dehors du potager ?
Ces deux nanas sont des poules de luxe: elles ont un Château pour l'hiver (adossé à ma citerne de récupération d'eau de pluie) et des Flots Bleus pour l'été, sous des fruitiers, dans un grand pré. Bref, deux cabanes que nous ouvrons et fermons matin et soir, toutes deux dans un enclos.
Renards: on en voit parfois un pas loin. D'après ce que j'entends autour de moi, qui dit poules, dit forcément renard un jour…Il vaut mieux accepter d'avance.
Buses fréquentes, fouine non (ou alors on ne sait pas).
Nous ne les laissons pas vagabonder le jour - et pourtant, Dieu qu'elles seraient heureuses et les œufs meilleurs…- parce que Plumix qui a eu des poules jadis, ne veut pas courir le risque et du renard et des nichées imprévues qu'on voit un jour débouler de derrière les buissons.
Depuis, Plumix a mis le mobile sur pilotis: mamie en avait ras de se coucher par terre pour nettoyer le nid.
L'an dernier, quand on a eu déménagé les poules aux Flots Bleus, j'ai planté des patates et des tomates dans l'enclos de leur Château dont le sol était bien gratté et composté! Cette année, je pense y semer de la moutarde et ensuite planter des salades d'été.
Dans l'enclos des Flots Bleus, pendant les vacances d'hiver des poulettes, j'ai semé tout un fatras de graines périmées + des engrais verts et ça sort.
Fichiers joints
gaz103jacpoulfixearrière.jpg
poulailler fixe façade arrière (accès humain)
(1.15 Mio) Téléchargé 57 fois
gaz103poulfixeavant.jpg
poulailler fixe dit le Château, façade enclos
(1.68 Mio) Téléchargé 57 fois
gaz103jacpoulmobfin.jpg
poulailler mobile dit les Flots Bleus
(4.71 Mio) Téléchargé 57 fois

singe
Confirmé
Messages : 3346
Enregistré le : 04 nov. 2013, 14:57
Localisation : VAR et HAUTES ALPES

Re: Chez Plumee, jardin toutes manières

Message par singe » 28 févr. 2014, 11:03

Poules … de luxe !! :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

plumee
Confirmé
Messages : 12402
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Chez Plumee, jardin toutes manières

Message par plumee » 28 févr. 2014, 18:33

Tout comme moi… :lol: :lol: :lol:

plumee
Confirmé
Messages : 12402
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Chez Plumee, jardin toutes manières

Message par plumee » 07 mars 2014, 18:19

Je doublonne ce qui suit avec les topics Tambouille/On va déguster et mars au jardin.
Pour les ceusses qui, comme moi, vadrouillent de ci de là mais ne passent pas partout.

Et donc:

Virée de jardinières (mis aussi sur jardinage en mars)

Donc , mardi, Xeela (qui devait récupérer des semences de pdeterre et d'échalotes de Jardin'enVie - "J'ai commandé TOUT ÇA ??? Mais je suis folle!"- )
et Breegeette - que je m'évertuais à appeler Béatrice, et va savoir pourquoi - ont débarqué chez moi
et aussi Modesteene et Mr.Il faut savoir que Modestine n'est jamais effrayée pour lever la patte dans l'instant, avec la chance d' un Mr Mod prêt à l'accompagner au bout du monde.
Plus mes fils/belle-fille/petite fille et ce fut encore une belle tablée. J'avais fait un cocido espagnol très plumeesé, une salade sauvage et une crème renversée au caramel + un gâteau façon baptême de Floradiane. J'entends rire d'ici ceux qui sont au parfum… :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: pour les autres dont Brigitte, allez voir sur le topic "Baptême rosier Floradiane", au 19 septembre (si je n'ai pas bouffé la date en arrivant ici.

Donc, je démarre un gâteau, recette Clea, à l'orange et aux épices provençales de Xyla, un mix qu'elle utilise pour le salé mais qui m'avait fait un moëlleux, goût pain d'épices délicieux.
Au moment de monter les blancs, je m'aperçois que mon four est occupé par ma crème renversée qui en a encore pour un moment. :o Horreur et damnation! La levure chimique est déjà dans la pâte, donc, je devrais enfourner dès les blancs montés mais le four est à 150°, trop bas pour elle. Je fonce chez Plumix, mon voisin, branche son petit four, revient au pas de charge pour être prise dans un dilemne: monter les blancs de suite et enfourner mais le four ne sera pas assez chaud (lui non plus) ou attendre un peu et la levure risque bien de n'être plus qu'un souvenir dans ma pâte. Je transige. Résultat, j'enfourne dans un four qui me semble pas vraiment à la hauteur :? . Je craignais le pire, ce fut le pire. :( :( :( D'autant plus que j'avais un peu loupé le temps de fin de cuisson. Speedy Plumee se préceepeete. Cata: le gâteau est raplapla, lourd, genre disque pour sportif et bien cuit. Trop cuit, enfin, quoi, disons le tout net: brûlé.
Quand j'en cause, Modestine déclare qu'elle adore les gâteaux râtésbrulés. J'ai sorti mon exploit sur la table. Sachons avaler l'échec jusqu'à la lie. :mrgreen:
"Le GOÛT est très bon", m'a t'on dit et on n'avait pas l'air de se fiche de moi.
Et surtout, cela nous a permis de nous remémorer la soupe au pistou désormais légendaire. :lol: :lol: :lol: :lol: :lol: :lol:
Un jour, il faudra que j'écrive un recueil d'épisodes cuisiniers catastrophiques ou/et franchement hilarant.

Après le repas, pendant que mon fils nous jouait du Brassens à la guitare, échanges de graines, visite des jardins et plants et boutures pour nos deux jardinières en goguette.
Smack smack, au revoir et on se promet des retrouvailles en pleine saison, quelque part.
Aussi braves gens, oyez, oyez, si vous habitez par ici ou pas trop loin (région de Valence), ou loin mais motivés, faites vous connaître.
Je prie déjà Saint Ratage, au cas où ça se fasse chez moi.

Répondre