Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Nos carnets de jardin
Règles du forum
Les modérateurs de ce forum supprimeront tout contenu de caractère illégal dès qu'il aura été porté à leur connaissance. Pour que les échanges soient fructueux et que l'ambiance reste conviviale, ils veilleront à ce que la liberté d'expression s'accorde avec le respect des personnes. Les opinions exprimées sont celles des auteurs respectifs, les modérateurs et administrateurs n'en seront pas tenus pour responsables (exceptés concernant les messages postés par eux-mêmes).
ege
Confirmé
Messages : 2696
Enregistré le : 08 juil. 2015, 17:13
Localisation : vallée du Rhône, Vivarais, Ardèche, près de Tournon alias Tornon, Occitanie

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par ege » 15 janv. 2018, 18:26

noires, elles sont plus douces si tu fais de l'huile, tournantes entre vert, rouge et noir, elles sont plus fruitées.
pour confire, soit franchement vertes puis 24 h à la lessive de soude, faute de cendres et une semaine de lavage puis saumure légère.
noires, simplement au gros sel, sec. laisser reposer dans une jarre en terre jusqu'à la noël ou au printemps selon le degré d'amertume et, au fur et à mesure, enlever l'eau qui se dégage peu à peu.elles sont prêtes à utiliser telles quelles pour la cuisine et après désalage et frottage avec un peu d'huile, pour la bouche.
cette eau, tu peux la garder, la faire évaporer au feu ou au soleil et tu as du sel parfumé à l'olive. je viens de le faire

je n'avais pas assez d'olives pour faire de l'huile (en plus il y a 300 km jusqu'au vr'ger et au moulin) compte tenu qu'il me faurt environ 6,5 kg d'olives pour 1 l d'huile! donc je n'ai fait que 2 ou 3 seaux d'olives noires en novembre le reste, c'est pour les oiseaux, l'an que ven, il y en aura plus

Claude
Administrateur
Messages : 14936
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 15 janv. 2018, 19:51

Merci Ege pour tous ces conseils.
Pour sûr, je n'irai pas au moulin pour obtenir en bout de course un gros litre d'huile.

.

En fait il doit y avoir plusIEurs variétés d'oliviers chez moi.
L'un d'eux produit des olives petites et noires. Un autre des olives asymétriques.
Et le niveau de maturité est variable selon l'arbre d'où les olives encore un peu vertes.



J'avais taillé à ma façon, il y a 2 ans, et franchement, je n'ai pas fait des étincelles.
Seule satisfaction, les oliviers au pied desquels j'ai entassé du compost
semblent plus productifs. On ne peut pas tout rater, hein ?

Muscardine
Confirmé
Messages : 1569
Enregistré le : 02 sept. 2013, 15:09
Localisation : Ariège

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Muscardine » 16 janv. 2018, 16:12

Je pense que tu peux suivre les conseils de Ege - sur les recettes de conservation d'olives bien sûr :mrgreen: - tu te souviens de celles qu'il nous a fait déguster chez Plumette ? Moi je m'en suis régalée !

ege
Confirmé
Messages : 2696
Enregistré le : 08 juil. 2015, 17:13
Localisation : vallée du Rhône, Vivarais, Ardèche, près de Tournon alias Tornon, Occitanie

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par ege » 16 janv. 2018, 17:39

un peu restrictif tout ça, je pense! :ugeek:

Claude
Administrateur
Messages : 14936
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 16 janv. 2018, 19:50

Restrictif.
Qu'est-ce qui est restrictif ?

Claude
Administrateur
Messages : 14936
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 16 janv. 2018, 19:55

Grand vent cet après-midi.
Au champ ai comblé des trous de poule sur la piste d'accès. Galets et un sac de mortier.

Olivier de l'épicier : il m'a laissé faire la récolte.
Ce sont des olives de grande taille. La majorité de ces olives sont un peu fripées.

ege
Confirmé
Messages : 2696
Enregistré le : 08 juil. 2015, 17:13
Localisation : vallée du Rhône, Vivarais, Ardèche, près de Tournon alias Tornon, Occitanie

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par ege » 16 janv. 2018, 20:44

au sel!
ce qui est restrictif c'est de ne suivre mes conseils que pour les olives! peuh :lol:

Claude
Administrateur
Messages : 14936
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 17 janv. 2018, 09:29

En effet ! :lol: Sache qu'on attend toujours avec impatience tous tes oracles.
Même quand ils sont (bilin', bilin', bilin', bilin', bilin', bilin' ) (*).

:mrgreen:

Claude
Administrateur
Messages : 14936
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 17 janv. 2018, 11:01

(*)

(bilin', bilin', bilin', bilin', bilin', bilin') = sibyllin.

;—)

ege
Confirmé
Messages : 2696
Enregistré le : 08 juil. 2015, 17:13
Localisation : vallée du Rhône, Vivarais, Ardèche, près de Tournon alias Tornon, Occitanie

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par ege » 17 janv. 2018, 13:50

Ugh!
sachem ténébreux prend acte.

Claude
Administrateur
Messages : 14936
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 18 janv. 2018, 10:35

Hier soir, je me suis mis au travail sur les olives. Ce fut vite décevant.
En fin de compte, ma récolte est trop tardive.

Apres un lavage à grande eau, un tri sévère fut nécessaire.
Beaucoup d'olives n'etaient pas trēs belles. C'est-à-dire que certaines sont ridées et dures. D'autres au contraire molles (comme un pneu dégonflé). Certaines sont abîmées.. J'ai même découvert des petites larves blanches (probablement de la fameuse mouche prédatrice) sorties de je ne sais où. Photo prise.

Finalement, je ne garde que celles qui restent fermes visuellement … et pour finir fermes au contact de mes doigts.
J'évite de mélanger les olives de variétés différentes.
Après ce tri draconien, les olives des plus grosses variétés sont piquetées avant d'être salées.
Puis elles sont saupoudrées de sel fin et secouées doucement dans leur barquette.
Je secouerai plusieurs fois par jour.

Détail.
Pour piqueter rapidement, j'ai acheté des cure-dents en bois. Attachés en botte par des élastiques, ces cure-adents percent très vite d'une dizaine de trous la chair de l'olive. :idea: C'est quand même plus rapide que ce que faisait une parente avec son aiguille de couture !

.

Travail à poursuivre et finir aujourd'hui. ;)
Modifié en dernier par Claude le 18 janv. 2018, 10:55, modifié 1 fois.

ege
Confirmé
Messages : 2696
Enregistré le : 08 juil. 2015, 17:13
Localisation : vallée du Rhône, Vivarais, Ardèche, près de Tournon alias Tornon, Occitanie

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par ege » 18 janv. 2018, 19:18

pourquoi tu piques tonton?

Claude
Administrateur
Messages : 14936
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 18 janv. 2018, 22:54

EGE
Je pique parce qu'avant moi, on piquait les olives pour les préparer. Je suppose que cela active les effets du sel sur la chair plus épaisse des grosses olives. :?: Tu ne t'y prends pas comme ça pour les gros modèles ?

Je me demande d'ailleurs si c'est bien utile vu qu'on secoue les olives quand elles sont salées. Au cours de ces séismes, les petites arêtes du sel, surtout du gros sel, doivent percer la peau des olives. Je ne sais plus quoi te dire d'autre, Mister EGE. Point final.     :D



Photo de près. Les larves de mouche de l'olive.
Au pifomètre, elles mesurent 1 ou 2 mm.

Mouche olivier, larves.jpg
(53.33 Kio) Téléchargé 62 fois

Claude
Administrateur
Messages : 14936
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 18 janv. 2018, 23:00

J'ai sauvé cet oiseau gris à calotte noire de la gueule de Gatto. Il a pu s'envoler.
Quelqu'un peut-il me l'identifier ?
oiseau gris calotte noire, Gatto.jpg
(200.42 Kio) Téléchargé 59 fois

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 11590
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Chichinette 11 » 18 janv. 2018, 23:18

Si ses yeux étaient rouges c'est une fauvette mélanocéphale
http://www.oiseaux.net/oiseaux/fauvette ... phale.html

Claude
Administrateur
Messages : 14936
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 18 janv. 2018, 23:26

Non ses yeux étaient noirs et le dessus de la tête plutôt plat qu'arrondi comme la fauvette melanocephale.

ege
Confirmé
Messages : 2696
Enregistré le : 08 juil. 2015, 17:13
Localisation : vallée du Rhône, Vivarais, Ardèche, près de Tournon alias Tornon, Occitanie

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par ege » 19 janv. 2018, 10:34

l'avait pas de papiers?
devait encore être un de ces demi grands qui envahissent notre pays et mangent notre pain, comme disait l'autre comique (me rappelle plus si c'était Devos ou celui de F reynaud)

ege
Confirmé
Messages : 2696
Enregistré le : 08 juil. 2015, 17:13
Localisation : vallée du Rhône, Vivarais, Ardèche, près de Tournon alias Tornon, Occitanie

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par ege » 19 janv. 2018, 10:35

pour les olives, on les pique pour que le sel pénètre mieux en effet, mais ça fait un sacré boulot qu'on peut s'économiser si on fait confire plus longtemps

Claude
Administrateur
Messages : 14936
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 20 janv. 2018, 01:43

Champ.
Nettoyage des 300 m2. C'est la zone entourée par une clôture électrique.
Apres déplantage des piquets en olivier et des tuteurs en canne de Provence, je garde ceux qui peuvent encore servir.
Et un peu d'écobuage aujourd'hui…
juste avant le passage du motoculteur pour redonner de la planéité au sol qui est complètement défoncé façon'Verdun.


Olives.
Tri achevé ce soir. Ouf !

Claude
Administrateur
Messages : 14936
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 22 janv. 2018, 11:04

Contre les visiteurs de la Nuit qui ont ruiné mes actions, je continue le projet de création d'un bocage dans cette région de l'arrière-pays niçois qui brille plutôt par ses cultures en restanques que par les bocages de NDDL.

À l'aide du motoculteur j'ai ameubli le sol et créé une tranchée de 20 cm de profondeur dans laquelle vont grandir —je l'espère— plusieurs boutures de saule que je compte tresser et entremêler plus tard, de façon à interdire l'entrée des cochons de la Nuit.
Ces boutures-là sont quelques "piquets" qui me restaient de mes emplettes faites l'automne dernier en bordure du Verdon et qui vivotaient dans une poubelle pleine d'eau.
Quelques-uns de ces piquets ne sont pas plantés "à la verticale" mais inclinés, presque couchés, de façon à favoriser un futur marcottage !

Des planches et de la ferraille plaquées contre cette haie en devenir protègent la "haie" des fantaisies des sangliers.

Voili, voilà ! Fait en espérant que la vitalité des piquets de saule soit toujours là bien cachée … et que les cochons ne se doutent pas de cette menace. Ne les prévenez pas SVP.

;)



.

ege
Confirmé
Messages : 2696
Enregistré le : 08 juil. 2015, 17:13
Localisation : vallée du Rhône, Vivarais, Ardèche, près de Tournon alias Tornon, Occitanie

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par ege » 22 janv. 2018, 11:13

bravo à la création de la "ligne Claude".


tu as quand même oublié cette plante dont je ne me rappelle pas le nom, présentement! pyracantha, voila

j'ai un ami, arpenteur, il ne peut plus la voir en peinture, "les gens" en mettent partout, impossible de passer pour mesurer. par contre, je pense qu'un cochon lancé, il passe!

Claude
Administrateur
Messages : 14936
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Claude » 22 janv. 2018, 14:33

En espérant ne pas être en train de faire une nouvelle version de la Ligne Maginot !

;— { )))

Est-ce que vous auriez d'autres candidats pour mes haies bocagères ?
J'avais pensé à pruneliers et noisetiers… d'autres idées ? …
Et si possible du fruitier.
:?:

Mon projet s'appuie sur ce que je sais des Plessis vivants, (les documentaires que j'ai vus en vidéo)
ces arbustes bien enracinés qu' on entremêle, et dont on tresse les rameaux.

.

Il faut penser aux entrées et sorties. J'ai en réserve des portails prêts à servir. :D

ege
Confirmé
Messages : 2696
Enregistré le : 08 juil. 2015, 17:13
Localisation : vallée du Rhône, Vivarais, Ardèche, près de Tournon alias Tornon, Occitanie

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par ege » 22 janv. 2018, 16:25

de l'osier bien sur!

Marie_May
Administrateur
Messages : 10735
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par Marie_May » 22 janv. 2018, 17:04

Mais mon vieux Claude, les sangliers ne sont pas arrêtés par ça... S'ils ont faim et s'ils sont bien décidés à aller déterrer tes pommes de terre, ce ne sont ni les osiers en plessis ni les prunelliers-noisetiers-saules qui les arrêteront. Les barrières et barbelés non plus du reste. Reste... les chasseurs. Faut bien qu'ils servent à kek chose...

Voui je sais... je suis méchante!

xyla56
Administrateur
Messages : 3931
Enregistré le : 01 août 2013, 19:11
Localisation : ardèche

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Message par xyla56 » 22 janv. 2018, 17:30

l'efficacité des chasseurs reste à prouver. En ardeche, les agriculteurs sont prêts à leur apprendre à viser....

Répondre