Page 167 sur 206

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Posté : 13 sept. 2017, 20:18
par Claude
Les 4 courgettes coureuses, des longues de Nice,
ont été libérées de leur grilles de protection. J'ai offert un plan incliné
pour qu'elles puissent grimper. :idea:
Plans inclinés pour courgette, serre volière.jpg
(618.76 Kio) Téléchargé 80 fois


:o Découverte d'une belle empreinte de pied de sangliers avec les 4 doigts,
2 gros et allongés devant et 2 bien ronds en arrière-plan.
Sanglier, empreinte 4 doigts.jpg
(665.48 Kio) Téléchargé 80 fois


Et encore une belle récolte de haricots verts. ;)

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Posté : 13 sept. 2017, 22:58
par Chichinette 11
J'ai pensé à toi en lisant ça dans le journal :?

https://i.imgur.com/dp69UFF.png

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Posté : 14 sept. 2017, 08:00
par plumee
Quatre pieds de courgette Longue de Nice ! Diantre !

Tu la connais?
C'est une coureuse de première. Mon seul pied a émis deux branches de bien trois mètres de long.
Hyper productrice. J'ai distribué des fruits à gogo.
J'aime beaucoup cette variété généreuse dont le jeune fruit (jusqu'à 40cm) est délicatement fin.
Une fois gros, pas terrible.

En photo, la dernière récolte en fin d'automne sur un seul plant !

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Posté : 14 sept. 2017, 08:26
par Chichinette 11
cette variété généreuse
Tu ne voudrais pas venir dire ça à la mienne qui n'a jusqu'à présent pas encore donné un fruit comestible malgré un encombrement au sol conséquent http://img15.hostingpics.net/pics/287695bling.gif

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Posté : 14 sept. 2017, 09:54
par Claire
20 000 ça me paraît énorme quand même !

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Posté : 14 sept. 2017, 11:39
par Chichinette 11
Ben non. Tu sais, ici il y a d'immenses surfaces inhabitées et beaucoup de chasseurs.
Tiens, regarde => https://www.planetoscope.com/Faune/1661 ... rance.html

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Posté : 14 sept. 2017, 13:47
par Claude
Plume,
la courgette longue de Nice est généreuse en effet. Sur près d'une dizaine d'énormes courgettes de l'an dernier, celles qu'on laisse grossir exprès et dont la peau durcit et jaunit, la survivante reste bien grosse et mesure près de 60 cm. Elle habite dans le salon. ;) j'ai appris qu'on pouvait la garder 2 ans ! Qui dit mieux ?

:mrgreen:



Ce matin, débroussaillage à fond autour de la serre–volière. Beaucoup d'herbe bien drue et des ronces (plus les câbles de clôture qui s'y cachent et qui s'emmêlent dans la tête de debroussaillage. :oops: )

Je passerai la moto-bineuse plus tard. J'aimerais planter quelques boutures de saule pour produire de l'osier … et une légumineuse pour amender le terrain. Je me demande quoi semer en cette période.

:?:

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Posté : 14 sept. 2017, 13:51
par Claude
Précision. Avec la débroussailleuse, je choisis de couper très court, de hacher menu l'herbe
Par des passages multiples, progressant lentement de haut en bas,
pour favoriser la transformation vers l'humus. Cela fait déjà un joli tapis blond, façon moquette :lol:

;)

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Posté : 14 sept. 2017, 13:57
par Chichinette 11
Tu ne crains pas que le Saule accapare la ressource en eau à son seul profit ?

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Posté : 14 sept. 2017, 15:07
par Claude
En effet, Chichi, le risque existe. J'en tiendrai compte en espaçant, en ménageant de bonnes distances.

On verra et en cas de pb l'on pourra toujours arracher, broyer et faire du bon compost. Rien ne sera perdu.

;)

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Posté : 14 sept. 2017, 16:04
par plumee
et une légumineuse pour amender le terrain. Je me demande quoi semer en cette période.
Si tu parles d'engrais verts, sache que je vais semer dimanche, jour feuilles, derrière les patates à Plumix,
un mélange de trèfle incarnat,
phacélie et moutarde, autrement dit engrais vert d'automne. A proportions égales m'a dit Jardin'enVie.
Comme la sécheresse continue, je sais que je vais devoir tenir l'arrosage, surtout au départ.
La phacélie tient beaucoup mieux le choc sec que la moutarde qui n'aime pas la grosse chaleur.
Quelle belle plante! Pas chochotte, gèle à -8°, attire les abeilles (quand il y en a… :mrgreen: )
et il paraît qu'elle tient super bien en vase, en dégageant un parfum subtil.

Plus tard, en novembre/décembre on peut passer à l'engrais vert d'hiver avec un mélange céréale/légumineuse.
Ex seigle/vesce d'hiver.
Sinon, les légumineuses légumes fèves et pois, c'est bien sûr beaucoup trop tôt.
En attendant, ça vaut le coup de semer un engrais vert d'automne (arrosé!).

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Posté : 14 sept. 2017, 20:23
par LAVANDE05
Tu ne crains pas que le Saule accapare la ressource en eau à son seul profit ?
Tout a fait !!!! l'énorme saule têtard devant la maison avale la totalité des eaux usées(cuisine , salle de bains) de la maison .

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Posté : 14 sept. 2017, 23:56
par Claude
Un grand merci pour tes bons conseils, dame Plumette. Je passerai un coup de moto-bineuse
pour casser la croûte argileuse dès demain avant le semis.
On sème ces graines à la volée sur le sol émietté, et il faut damer ensuite ? N'est-ce pas ?



Dame Lavande. :?: Est-ce que tu utilises les ressources de ton saule têtard ?



Alors que je broyais quelques déchets verts, j'ai assisté aux premières chutes de graines volantes
des charmes houblons de mon petit vallon. Eh ! Eh ! Voilà qui signe le changement de saison. ;)

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Posté : 15 sept. 2017, 19:36
par Claude
Champ.
Ai travaillé un peu avec un gros manque de.énergie !
Un peu de debroussaillage pour préparer l?installation de quelques saules.
Inondation. Un tuyau avait repris sa liberté. ;)

Récolte de haricots verts.

Quelques gouttes.



Une première.
Un Rhynchophorus f… m'a percuté en plein vol. Je l'ai récupéré, photographié
et emprisonné dans une bouteille vide. Ce fléau vivant ne retrouvera pas la liberté !

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Posté : 18 sept. 2017, 21:28
par LAVANDE05
Dame Lavande. :?: Est-ce que tu utilises les ressources de ton saule têtard ?
Voui , en février mars avant que les feuilles n'apparaissent , nous lui mettons la boule à zéro .C'est un gros travail que Mr L. fais au gros sécateur .Ni la tronçonneuse ,ni le coupe-haie ne sont efficaces .
Les plus grosses branches nous servent de piquets pour les haricots grimpants , le reste est broyé .
J'ai aussi utilisé les tiges pour faire des plessis mais cela ne dure guère plus que 3/4 ans alors j'ai abandonné .

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Posté : 18 sept. 2017, 22:50
par Claude
Quand j'en passe au broyeur, je dois faire attention à mes doigts car les tiges de saule malmenées par l'appareil, très élastiques, se comportent comme des fouets. Ça cingle. Il faut soit éloigner sa main, soit serrer très fort.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Posté : 19 sept. 2017, 16:53
par Claude
En Méforme.

:|

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Posté : 20 sept. 2017, 23:55
par Claude
Je suis en train de mûrir un projet de clôture vivante.
Je ferai un essai en utilisant deux bottes de tailles de saule récoltées
dans le lit d'une rivière de montagne. Et sur un saule têtard.
Elles sont en jauge dans un peu d'eau depuis notre retour.



Nous avions vécu un moment de stage à fabriquer un plessis à Moriez. Il ressemblait à un grillage très régulier. Peut-être vais-je mettre à profit cette expérience ?

Grâce à un moteur de recherche il est devenu aisé de rassembler des documents sur les clôtures vivantes (j'avais formulé la requête " plessis vivant " ). Et même des vidéos qui sont souvent des modes d'emploi.



Ci-apres, voici une vidéo qui m'a bien plu (mais ce n'est pas un mode d'emploi), il m'éloignerait de mon idée première. L'accent des personnages est plaisant. Et l'aspect de leurs saules étonnant, bien différent par la taille et l'aspect des saules que je rencontre. Quelle variété est-ce ?

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Posté : 21 sept. 2017, 12:47
par Claude
Nous avons découpé la dernière courge. Elle a vieilli un an dans notre salon. Elle est bonne. ;)

https://img11.hostingpics.net/pics/3352 ... edunan.jpg
Les carreaux de la table mesurent 10cm de côté. La courge dépassait les 60 cm.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Posté : 21 sept. 2017, 12:50
par Claude
Champ.
Beaucoup de traces des visites nocturnes de sangliers.

https://img11.hostingpics.net/pics/4859 ... rottes.jpg

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Posté : 21 sept. 2017, 17:20
par Patricia
La bonne nouvelle c'est que tes sangliers ne sont pas contispés.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Posté : 21 sept. 2017, 20:41
par Claude
:lol: :lol: :lol:

En dessous de l.image des crottes, j'avais failli demander à la cantonade : " Hé ! Y a-t-il un vétérinaire dans notre forum ? "
pour obtenir un bulletin de santé. :D Mais C'était inutile !

Pour la petite histoire, en débroussaillant de hautes herbes, je suis tombé sur " les toilettes " de nos visiteurs de la Nuit,
une concentration de ces choses desséchées. :mrgreen: ces hautes herbes sont couchées à certains endroits. On devine les chemins empruntées.

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Posté : 21 sept. 2017, 21:09
par Claude
Champ.
Début de plantation de boutures de saule sur une ligne de 6 mètres, tous les 16cm.
J'utilise un gabarit ( une planche percée de trous régulièrement espacés )
et des tronçons de fer à béton pour préparer des trous de 15-20cm de profondeur.

À suivre.

;)

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Posté : 22 sept. 2017, 08:47
par Patricia
A ton avis ces crottes sont utilisables au compost ? Tu utilises quelle variété de saule ?

Re: Sur le terrain de Claude, jardiniais et casaniais.

Posté : 22 sept. 2017, 21:09
par Claude
Patricia a écrit :A ton avis ces crottes sont utilisables au compost ? Tu utilises quelle variété de saule ?
Pour les laissées (nom donné aux crottes de sangliers :D ), j'y pense en effet.



Pour la variété de saule, je ne sais. Comme il m'en fallait beaucoup,
je ne pouvais compter sur les boutures lancées ces derniers mois (elles poussent gentiment)
et garantie compatibles avec la vannerie. Alors j'ai pris ce qui existait en grosse quantité au bord du Verdon.
Sans connaître la variété. Mais je vais rechercher.

Aujourd'hui j'ai continué la clôture vivante. J'avance plus vite.
…… J'aurais dû préciser que j'avais d'abord construire, créer une rigole pour l'arrosage de la clôture. À la vérité, j'ai parfois eu la possibilité d'utiliser une rigole créée par quelqu'un d'autre mais je n'avais jamais eu l'occasion de la créer depuis rien. Cette création m'a rempli de joie. Je me sentais dans la peau d'un paysan ouvrant le chemin à l'eau d'arrosage et qui développait une connaissance concrète de l'horizontalité en observant les mouvements de l'eau.