pipis valorisés

vermi-compost, engrais verts, basse-cour, pedo-faune, purins de plantes, biodynamie, permaculture, horticulture, arboriculture, maraîchage...
Règles du forum
Les modérateurs de ce forum supprimeront tout contenu de caractère illégal dès qu'il aura été porté à leur connaissance. Pour que les échanges soient fructueux et que l'ambiance reste conviviale, ils veilleront à ce que la liberté d'expression s'accorde avec le respect des personnes. Les opinions exprimées sont celles des auteurs respectifs, les modérateurs et administrateurs n'en seront pas tenus pour responsables (exceptés concernant les messages postés par eux-mêmes).
Marie_May
Administrateur
Messages : 10729
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: pipis valorisés

Message par Marie_May » 26 nov. 2014, 11:16

Et chacun nettoie le sien... pas bête...

Oh faut pas que je me plaigne. Les Danois apprennent tout jeunes à faire pipi comme il faut, à refermer le siège et même son couvercle. Et monMio, il aime bien s'asseoir... ça le repose, ce petit.

Marc
Modérateur
Messages : 1063
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: pipis valorisés

Message par Marc » 26 nov. 2014, 12:28

Pour les hommes bien sûr qu'il faut s'asseoir !!!
La lecture à cet endroit ne m'inspire pas vraiment....en dehors du bottin dont l'usage n'est pas le même :mrgreen:

Pour les messieurs l'arrosoir et pour les dames le pot de chambre....

Nine
Confirmé
Messages : 238
Enregistré le : 19 sept. 2013, 17:30
Localisation : Ille et Vilaine

Re: pipis valorisés

Message par Nine » 13 nov. 2018, 08:57

Solution adoptée par monsieur Nine: une bouteille à jus de fruits en plastique d'un litre. Elles sont costaudes et ont un goulot assez large pour que les messieurs puissent y faire pipi directement.
Ensuite, je dilue ce litre d'urine dans l'arrosoir.
Modifié en dernier par Nine le 13 nov. 2018, 15:03, modifié 1 fois.

Marc
Modérateur
Messages : 1063
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: pipis valorisés

Message par Marc » 13 nov. 2018, 11:38

Même sur les salades ?

Claude
Administrateur
Messages : 14931
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: pipis valorisés

Message par Claude » 13 nov. 2018, 14:30

Au pied.
On vise les racines.

:lol:

Je crois me rappeler que l'urine fraîche est … stérile.

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 11587
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: pipis valorisés

Message par Chichinette 11 » 13 nov. 2018, 19:50

Éviter d'utiliser l'urine des gens qui prennent des médicaments.

Muscardine
Confirmé
Messages : 1569
Enregistré le : 02 sept. 2013, 15:09
Localisation : Ariège

Re: pipis valorisés

Message par Muscardine » 13 nov. 2018, 20:28

Cet été j'ai été surprise, en arrosant les 4 ou 5 pieds de tomates en pot d'une voisine, de voir comment ils étaient bien plus costauds et sains que les miens en pleine terre (c'étaient des plants que je lui avais donné, donc les mêmes que les miens).
Elle m' a expliqué qu'elle les arrosait régulièrement (toutes les semaines ? je ne sais plus ...) avec son pipi dilué après avoir remarqué qu'ils périclitaient.

Claude
Administrateur
Messages : 14931
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: pipis valorisés

Message par Claude » 13 nov. 2018, 20:41

Ce n'était donc ni la magie, ni la pluie-pluie mais le pi-pi.

Nine
Confirmé
Messages : 238
Enregistré le : 19 sept. 2013, 17:30
Localisation : Ille et Vilaine

Re: pipis valorisés

Message par Nine » 14 nov. 2018, 12:40

Chichinette 11 a écrit :
13 nov. 2018, 19:50
Éviter d'utiliser l'urine des gens qui prennent des médicaments.
Pour dégrader les résidus médicamenteux mon livre cite une étude suisse qui utilise 200mg/l de charbon actif en poudre. La dégradation atteint presque les 100%.

Marc
Modérateur
Messages : 1063
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: pipis valorisés

Message par Marc » 14 nov. 2018, 18:52

je me sers des urines pour activer les composts. Autrement, j'utilise de l'eau de pluie cendrée, notamment pour les choux en arrosage par-dessus systématiquement (très peu de piérides et quasiment pas d'altises), par en dessous je mets du marc de café, ça permet une très forte croissance. C'est très bon pour les céleris raves qui sont très gros cette année.

Marie_May
Administrateur
Messages : 10729
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: pipis valorisés

Message par Marie_May » 14 nov. 2018, 19:31

Je ne me souviens plus : comment est ta terre, Marc ? lourde, légère, calcaire ou pas ?

Le pipi dans le composteur... oui, mais c'est encore plus incommode que l'arrosoir...!!!
Faut d'abord qu'on trouve un contenant où y faire les besoins, avant d'en disposer. Comme disait le type dans le lien, nous autres filles, on est des sans-queue.

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 11587
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: pipis valorisés

Message par Chichinette 11 » 14 nov. 2018, 20:02

200mg/l de charbon actif en poudre
Je serais bien incapable de savoir où trouver ça et en plus, du coup ça devient compliqué. J'opterais plus facilement pour attendre après un traitement. Évidemment, ça ne vaut pas pour les gens qui prennent des médicaments à vie.

Claude
Administrateur
Messages : 14931
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: pipis valorisés

Message par Claude » 14 nov. 2018, 21:38

Sur l'innocuité ou pas des traitements de maladies chroniques.

Ce qui est mon cas.
Je ne sais comment trancher ; il est possible que les molécules actives sur notre corps se transforment et deviennent moins (ou plus) problématiques. A priori, les médocs —sauf les antibiotiques— ne sont pas des biocides. Et que seule la dose fait le poison.

Ça m'embarrasse, :?: ce qui ne m'empêche pas d'utiliser ce moyen. :P

plumee
Confirmé
Messages : 8454
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: pipis valorisés

Message par plumee » 15 nov. 2018, 07:14

T'inquiète pas, Claudinou, on est cerné par tout.

Un peu plus, un peu moins
les humains
n'échapperont pas
à leur destin.

Coin coin
C'était la Gazette
du matin.

Claude
Administrateur
Messages : 14931
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: pipis valorisés

Message par Claude » 15 nov. 2018, 13:05

En cette Journée du Recyclage, voici une une info étonnante
que je viens de découvrir sur FranceInfo. Il est possible de fabriquer des briques avec du pipi,
à température ambiante (supprimant la traditionnelle cuisson énergivore à près de 1400° )
en mélangeant sable, urine et bactéries.

Voir ici : https://www.bbc.com/afrique/region-45990495

Marc
Modérateur
Messages : 1063
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: pipis valorisés

Message par Marc » 15 nov. 2018, 18:28

Marie_May a écrit :
14 nov. 2018, 19:31
Je ne me souviens plus : comment est ta terre, Marc ? lourde, légère, calcaire ou pas ?

Le pipi dans le composteur... oui, mais c'est encore plus incommode que l'arrosoir...!!!
Faut d'abord qu'on trouve un contenant où y faire les besoins, avant d'en disposer. Comme disait le type dans le lien, nous autres filles, on est des sans-queue.


Marie-May, ma terre est argilo-calcaire, c'est donc quand même une terre lourde, j'ai intérêt à l'assouplir, par du foin décomposé, du compost bien mûr en automne et du brf que je place uniquement en surface en début de saison (lequel est "digéré" pendant l'été).
Donc, les urines servent à accélérer le processus de transformation. Avec les toilettes sèches, la maturation se produit en 18 à 24 mois.
Pour le pipi des dames, un seau hygiénique suffit ! c'est du reste valable pour les messieurs, on peut mieux répartir sur le tas !
Pour cette circonstance précise, si les hommes sont avec-queue, les dames sont sans-culotte !!!

Claude
Administrateur
Messages : 14931
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: pipis valorisés

Message par Claude » 18 nov. 2018, 09:51

Valoriser les pipis est le sujet de cet article excellent publié par Libé
ce jour
(un signe manifeste que notre forum est bien "dans l'air du temps"
et que le temps est bien, lui, en recherche du bien-faire
)
… avec quelques réponses à des questions laissées ouvertes. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Rubrique : TERRE D'ACTIONS

L'urine, cette mine d’or qui s'ignore
Par Margaux Lacroux — 17 novembre 2018 à 15:26

Nos excréments regorgent de nutriments essentiels à la production de notre alimentation. Plutôt que de les faire passer à la trappe, autant les recycler.


Retrouvez tous les samedis
dans la chronique «Terre d’actions» des initiatives pratiques et écolos en France et dans le monde
.

Tous les jours, de l’or se perd au fond de nos cuvettes. A grands coup d’eau, nous chassons ces excréments que l’on ne saurait voir. Pourtant, notre corps est une petite usine d’extraction de richesses. Nos déjections contiennent potassium, calcium, magnésium, fer, oligo-éléments, mais surtout deux nutriments dont les plantes ont besoin pour pousser : l’azote et le phosphore. Ce dernier se fait rare dans la nature. Alors pourquoi ne pas rendre aux sols ce qu’on leur a pris, pour qu’ils nous nourrissent à long terme ? C’est ce qu’a étudié Fabien Esculier, chercheur à l’Ecole des Ponts ParisTech et porteur du programme OCAPI (Optimisation des cycles carbone, azote et phosphore en ville).

«Aujourd’hui, l’agriculture utilise majoritairement des engrais synthétiques produits à partir de ressources fossiles. Si on veut avoir un fonctionnement soutenable, il faudrait utiliser les nutriments ingérés qu’on retrouve dans les excréments», explique celui qui a consacré sa thèse au système alimentation/excrétion. Nous ingérons et rejetons 4,5 kg d’azote par personne et par an. C’est à peu près 500 grammes pour le phosphore. Ça en fait des choses à récupérer. La majeure partie est contenue dans l’urine, ce qui en fait une meilleure source d’engrais que la matière fécale.

Recyclage d’antan

Il fut un temps où le système était plus circulaire en France. Au XIXe siècle, les agriculteurs utilisaient directement les déjections des habitants. A la fin du siècle, le tout-à-l’égout est arrivé, d’abord avec épandage des eaux usées dans les champs. Mais aujourd’hui, tout passe en station d’épuration et seule une partie des boues résiduelles retourne dans les cultures. Alors que l’on réfléchit aujourd’hui à la pertinence de ce procédé, la Chine, champion de la récup d’excréments pendant les trois derniers millénaires, s’est récemment mise à la mode occidentale de la chasse d’eau. Dommage.
A LIRE AUSSI :
Toilettes sans eau : la chasse au gaspi
«D’une manière générale, faire pipi et caca dans l’eau n’est pas une bonne idée. Toute la richesse du produit se retrouve complètement diluée au départ et cela pose problème pour la récupérer après», précise Bruno Tassin, directeur de thèse de Fabien Esculier et membre d’OCAPI. Sans compter l’énergie et les frais pour traiter les eaux usées en aval. C’est pourquoi le programme de recherche planche sur une séparation des excréments à la source. Urine d’un côté, matière fécale de l’autre. Façon aussi de limiter les contaminations. «L’urine est très peu facteur de maladies alors qu’au contraire les matières fécales sont le support de la transmission du choléra, de la gastro-entérite etc. Les seuls systèmes à la fois circulaires et salubres sont ceux qui séparent urine et matière fécale», détaille Fabien Esculier.
Pour combattre les résidus médicamenteux ou germes de l’urine, une solution consiste à faire reposer le liquide. Lors du stockage, le pH élevé et l’ammoniaque détruisent les molécules indésirables. C’est ce que recommande l’OMS, qui s’est penchée sur la façon dont utiliser sans risque les urines et matières fécales en agriculture.

Tester au potager

Côté collecte, des uritrottoirs sont depuis peu en service à Nantes et Paris. Des toilettes sèches avec séparation des fluides existent déjà et une nouvelle génération devrait être commercialisée en 2019. On pourrait imaginer en installer dans les lieux publics ou sur les lieux de travail. «À terme, le plus intéressant est de travailler sur la quantité la plus importante d’urine, celle qui est produite au niveau des habitations», explique Fabien Esculier. Des produits de valorisation du liquide destinés à l’agriculture sont à l’étude. Pour le moment, seule une entreprise, Vuna, a obtenu une autorisation de mise sur le marché en Suisse pour son Aurin, de l’urine concentrée vingt fois.

Les particuliers peuvent toujours tenter l’expérience à plus petite échelle : faire pipi dans un seau pour alimenter son potager. Tout est expliqué dans l’ouvrage de Renaud De Looze L’urine, de l’or liquide au jardin (1), mine d’informations et d’expérimentations. En attendant de sauter le pas, pour économiser les chasses d’eau, faites au moins pipi sous la douche.


UN LIVRE
(1) L’urine, de l’or liquide au jardin – Guide pratique pour produire ses fruits et légumes en utilisant les urines et composts locaux. Renaud De Looze, réédition 2018, Terran


Marc
Modérateur
Messages : 1063
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: pipis valorisés

Message par Marc » 18 nov. 2018, 12:49

eh bien aujourd'hui, c'est la dixième année que je pratique le compostage des toilettes sèches...ça s'arrose !!!

PatriciAndree
Confirmé
Messages : 276
Enregistré le : 04 avr. 2018, 08:10

Re: pipis valorisés

Message par PatriciAndree » 18 nov. 2018, 18:19

Avec un pit' verre d'urine ?

Claude
Administrateur
Messages : 14931
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: pipis valorisés

Message par Claude » 18 nov. 2018, 21:25

À la tienne Étienne.

Claude
Administrateur
Messages : 14931
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: pipis valorisés

Message par Claude » 18 nov. 2018, 21:55

L'article de presse que j'ai présenté ce matin contient plusieurs liens hypertextes. Ces derniers ont tous disparu au cours du copier/coller privant le lecteur de notre forum de sources d'informations supplémentaires ce qui est dommage.

Voici un des liens hypertextes, celui qui renvoie aux directives de l'Organisation Mondiale de la Santé.
http://www.who.int/water_sanitation_hea ... _fm_fr.pdf

Répondre