Les jardins des copains

vermi-compost, engrais verts, basse-cour, pedo-faune, purins de plantes, biodynamie, permaculture, horticulture, arboriculture, maraîchage...
Règles du forum
Les modérateurs de ce forum supprimeront tout contenu de caractère illégal dès qu'il aura été porté à leur connaissance. Pour que les échanges soient fructueux et que l'ambiance reste conviviale, ils veilleront à ce que la liberté d'expression s'accorde avec le respect des personnes. Les opinions exprimées sont celles des auteurs respectifs, les modérateurs et administrateurs n'en seront pas tenus pour responsables (exceptés concernant les messages postés par eux-mêmes).
Répondre
plumee
Confirmé
Messages : 10080
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Dans les jardins des copains

Message par plumee » 17 août 2014, 17:09

Jeudi dernier, Mijo nous a invités, Plumix, Modestine (+ Chéri et Indira Chien), Copinette, et moi, à visiter le jardin de Miline, sa coreligionnaire en matière d’atelier de vannerie, en compagnie de Pierrot, jardinier et vannier amateur lui aussi.

Le jardin est situé tout au bord du Rhône, à un vol d’oiseau de la petite ville voisine dont on aperçoit, au loin, le château et les péniches d’Américains en goguette.
La propriété est située « Chemin du Poisson frais » et ce n’est pas une blague.
En matière de poisson, Miline nous avoue qu’elle se baigne dans le Rhône (beurk…) mais faut pas craindre les silures (poissons chats) qui peuvent être énormes et tenter de happer les pieds mais ne sont pas dangereux, contrairement aux brochets qui eux, carnassiers, peuvent carrément mordre !
Il faut dire que Miline – sur la cinquantaine- a une énergie renversante. Rien ne semble devoir lui faire peur. Une vraie Plumee d’il y a vingt ans…
La petite propriété est là, posée au bord du chemin communal, sans clôture autre que quelques buissons et arbres. Une petite terrasse caffie de plantes de toutes sortes, en terre ou en potées, nous accueille, en attendant la propriétaire qui arrivera sous peu, à vélo depuis la ville, par la Viarhôna, voie de promenade qui longe tout le Rhône sur l’ancien chemin de halage.

Le petit jardin est un fouillis-fouillas majuscule, à côté duquel, les miens sont des prototypes d’organisation. Miline avoue qu’elle n’est pas intéressée par la production car elle n’aime guère cuisiner, ni manger compliqué. Elle a toujours trop de tout – dit-elle- , même en donnant à sa fille.
Ce qui l’intéresse, c’est de voir pousser, d’observer, d’expérimenter.
A elle, le non-travail du sol, laisser faire la nature, l’accompagner tout à fait éventuellement et supprimer des bricoles - avec grande difficulté et la mort dans d’âme. Résultat : son petit jardin est une jungle. La haie lui a déjà bouffé pas mal de mètres carrés.
Une organisation en ressort pourtant sous forme de parcelles rectangulaires ou carrées dédiées qui aux roses trémières, qui aux aromatiques, qui à la pépinière. Chaque parcelle est entourée de plessis faits avec les chutes de matériaux récupérés à l’atelier vannerie.
Entre eux, de la moquette, ainsi que le faisait le papa, pionnier des années 70, imprégné de Jean Pain (compost de broussailles) de permaculture et autre BRF.
A plusieurs endroits, dans les allées, de gros récipients servent à l’arrosage, après avoir été remplis par une pompe avec l’eau de la nappe phréatique. Ainsi, pas d’eau froide dans les plantations. Un bac abrite des nénuphars et des roseaux.
Derrière, une butte a été faite à partir du système d’épuration récent qui a été obligatoirement surélevé, à cause du fleuve. Le dispositif a été enterré avec… la terre du jardin. La bonne, celle de surface… Qu’il a donc fallu reconstituer et ça a bien pris trois années.
Miline, là, comme ailleurs, y a entassé ses « mauvaises » herbes, du compost, ainsi que la paille encaquée, sortie de son poulailler.
Des courges aventureuses sont sorties de ci, de là ? Qu’à cela ne tienne : « Je suis incapable de supprimer des plantes ». Résultat : les courges grimpent dans les plants de tomates et lycée de Versailles, et les framboisiers se couchent sur les plants de courge.
Les aubergines ? « J’en avais bien mis là…… ? – Miline fouille sous des courgharicots- Ah oui, les voilà ! Tiens ! Un fruit… ».
Ensuite, nous visitons le poulailler avec une tripotée de poules naines très rigolotes, un coq et donc des poussins. Vingt huit… Vraisemblablement, comme pour les plantes, Miline n’arrive pas à réguler sa volaille, tout intéressée par ce qui va bien en sortir comme spécimen. Pourtant, sous nos yeux, elle tente de virer une poule d’un nid en lui disant « Non, non, c’est interdit ». Elle espère trouver quelqu’un nanti d’un poulailler vide, pour lui élever ses poussins-coqs……L’espoir fait vivre…
Ensuite, nous faisons connaissance avec les outils chéris de Miline : notamment un croc à fumier et des outils anglais, de même nationalité que la maman de Miline. Outils costauds, à manches courts et dont elle nous vante la qualité et la fonctionnalité.
Fin des opérations chez Mijo et Mijonix pour un repas convivial partagé, avec promesse de revoyure, par exemple chez nous.
Fichiers joints
jardmarylinebutte.jpg
Butte d'épuration customisée
(1 Mio) Téléchargé 202 fois
jardmarylineplanchearros.jpg
parcelle et son arrosage
(1.32 Mio) Téléchargé 202 fois
jardmarylinefouillis.jpg
fouillis-fouillas pas organisé
(1.62 Mio) Téléchargé 201 fois

Main-verte
Confirmé
Messages : 1061
Enregistré le : 26 sept. 2013, 16:53
Localisation : Ile de France, Seine et marne, entre Corbeil & Melun. N6 & N7.
Contact :

Re: Dans les jardins des copains

Message par Main-verte » 17 août 2014, 18:16

:mrgreen: Fouillis, mais productif le (jardin) territoire de Myline. J'aime bien!
C'est le poisson frais de l'affluent voisin qui a determiné le nom du chemin :?: ?

Claude
Administrateur
Messages : 16992
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Dans les jardins des copains

Message par Claude » 17 août 2014, 18:58

De la bonne terre d'alluvions sans doute ?

plumee
Confirmé
Messages : 10080
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Dans les jardins des copains

Message par plumee » 18 août 2014, 15:49

C'est le poisson frais de l'affluent voisin qui a determiné le nom du chemin :?: ?
Vraisemblablement qu'il y avait là autrefois un "marché" aux poissons… Je m'informe.
De la bonne terre d'alluvions sans doute ?
Assurément. Avec la nappe phréatique à portée de racines.
Pas comme sur notre coteau qui, pourtant, borde lui aussi le Rhône, mais dont la terre arable est du gore (décomposition de rocher granitique),
bien léger, bien poreux et vorace d'humus que plus t'en donnes et plus tu dois en donner si tu veux le garder.
Pour l'eau, celle de ruissellement: s'il pleut, t'en as, s'il pleut pas, t'en as pas, et lycée de Versailles.

plumee
Confirmé
Messages : 10080
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Dans les jardins des copains

Message par plumee » 29 août 2014, 18:44

Mais…………j'avais pas mis cette rubrique dans "jardinage"?

Boulette ou déplacement d'un tiers? Elle serait mieux là-bas non? Chais pas faire.

Marie_May
Administrateur
Messages : 11616
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Les jardins des copains

Message par Marie_May » 30 août 2014, 00:42

transfert effectué, belle Plumette.

plumee
Confirmé
Messages : 10080
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Les jardins des copains

Message par plumee » 30 août 2014, 19:15

Merki Mari-Mi !

plumee
Confirmé
Messages : 10080
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Les jardins des copains

Message par plumee » 26 sept. 2016, 08:30

DANS LE POTAGER DE DIDIER ET MARIE_JO
Mi-septembre 2016



Ce potager est situé en bas de chez nous, entre le Rhône et l’autoroute A7. Le sol est un mélange de sable et de galets.
Quand nos jardiniers sont arrivés là, le potager était un dépotoir de matériaux divers.
Comme tous nos potagers, celui-ci a évolué au fil du temps et des échanges. A commencer par la couverture du sol et l’utilisation de la grelinette (3 dents pour que le mini-format MJo puisse s’en servir).
Le style ? Quand je les ai connus, Didier affirmait qu’il préférait organiser l’espace à la traditionnelle : des lignes bien rangées.
Puis des tagètes sont venus égayer les tomates, qu’on a laissé ressemer ainsi que des cosmos et autres aventurières.
Le potager a ainsi commencé à sortir des cadres car cette année, j’observe que l’organisation carrée prend de la gîte !

Voici leur pratique actuelle :
Tout le jardin est paillé à l’automne en couche épaisse sur les parcelles de culture, avec couche moindre sur les allées. Au total, pour l’année 40 bottes pour 200m2.
Au printemps la paille est enlevée provisoirement pour étaler du compost s‘il y en a, ainsi que pour travailler le sol à la grelinette, puis remise pour pailler les plantes, quand elles font quelques centimètres.

Au début du changement de pratique, dans la partie la plus ingrate, couverte d’herbes crampons, une couche de 50 à 60 cm a été étalée afin d’étouffer la végétation crampon qui poussait là.
Et ce, malgré ce qu’on pouvait en dire car ce broyat était composé principalement de laurier cerise.
J’avais fait l’oiseau de mauvais augure en annonçant la possibilité d’une future catastrophe : trop d’essences, trop d’épaisseur.
Trois ou quatre ans après, cet endroit est top niveau !
(photo de Didier et des choux-fleur).
Depuis, le broyat des haies sert à la couverture des grosses plantes.
MJo s’occupe principalement de l’entretien : « Quand je sème, c’est tout à la bourre » !
Pour semer, Didier mélange du compost fin à ses graines afin de semer moins serré. Il sème directement en terre, mis à part, bien sûr les tomates, poivrons et autres frileuses à semer tôt.

Côté arrosage, là aussi la pratique a changé : jusqu’à présent un asperseur était branché toute la nuit environ une fois ou deux par semaine.Tout poussait bien, sauf les aubergines qui ne produisaient pas ou mal.
Puis, prise de conscience que l’eau, provenant de la nappe phréatique, sortant à 13°, ne peut que les contrarier. Depuis l’asperseur se met de 6h30 à 8h30 et en fin, de saison, l’arrosage se fait au goulot.
Du coup, les aubergines produisent bien. Il faut dire que ce sont des greffées.

Quand nous nous sommes connus, il y a une grosse dizaine d’années, Didier m’avait dit que s’il faisait le jardin, c’est parce que Marie-Jo y tenait mais qu’il n’était vraiment pas un passionné.
Cette année, il a pris sa retraite et on voit bien, à la passion qu’il met à faire visiter, que, ayant plus de temps, il a mordu à l’affaire !
Fichiers joints
detout.jpg
(102.88 Kio) Téléchargé 124 fois
aubergines.jpg
(90.38 Kio) Téléchargé 122 fois
didierchouxpoireaux.jpg
(80.75 Kio) Téléchargé 124 fois

plumee
Confirmé
Messages : 10080
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Les jardins des copains

Message par plumee » 15 mars 2017, 09:12

Ma voisine, dont j'ai déjà parlé (ici même mais flemme d'aller rechercher :roll: ) a déjà bien entrepris son potager.
En carrés, voire en carrés pas carrés.
Elle avait abandonné son potager pleine terre après une invasion de campagnols qui l'avaient dégoûtée.
Résultat, les campagnols ont émigré chez nous, hi hi hi! Jusqu'au passage d'une belette exterminatrice l'an dernier.
Bref, voilà le potager de ma voisine.
En deux fois.
Fichiers joints
carréspotagervoisineronds.jpg
Le "bazar qui peut servir" dont des enrouleurs de câble électrique (enfin…je crois me souvenir).
(454.6 Kio) Téléchargé 105 fois
carrépotagervoisineauge.jpg
Un truc de ferme, genre chaudron à cochon ou saloir ou ? Fonte émaillée à l'intérieur.
(551.05 Kio) Téléchargé 104 fois
caré$ré.jpg
Vu de l'est, avec au premier plan du "bazar qui peut servir".
(473.32 Kio) Téléchargé 106 fois

plumee
Confirmé
Messages : 10080
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Les jardins des copains

Message par plumee » 15 mars 2017, 09:19

la suite…
Au premier plan, un tabouret retourné pattes en l'air. Tissu et ressorts étaient fichus.
Quand ma voisine a préparé ses espaces, semés ou pas, elle les protège de ses deux minous, comme moi, par du tout venant:
grilles, grillage et même anciennes portes de cages à lapins.
Fichiers joints
potacarrévoisinevuegénér.jpg
Vue générale depuis l'ouest
(484.54 Kio) Téléchargé 109 fois
carréspotvoisineprép.jpg
Les grands carrés dont de vrais carrés potagers achetés et superposés par deux. Doublés d'un textile genre feutre donné par un copain.
(446.58 Kio) Téléchargé 109 fois
carréspotagervoisinetabouret.jpg
Au premier plan, un tabouret retourné pattes en l'air. Tissu et ressorts étaient fichus.
(500.4 Kio) Téléchargé 109 fois

Claude
Administrateur
Messages : 16992
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Les jardins des copains

Message par Claude » 20 mars 2017, 00:54

Elle n'aime pas l'uniformité, ta copine. ;)
Elle me ressemblerait un peu.

plumee
Confirmé
Messages : 10080
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Les jardins des copains

Message par plumee » 04 juin 2019, 16:10

Ce matin, je suis passée chez Nanard et Mimi faire échange: rendre une caisse de godets contre quatre pieds de maïs, mes graines ayant levé 1 sur 5 (?).

Comme il y a 15 jours ou 3 semaines, et comme d'habitude chez Nanard, je m'attendais à voir le potager débordant de verdoyance, de vitalité, de production.
A en être jalouse et démoralisée, rapport au mien. :?
Surprise! :shock: :shock: :shock: Son potager est aussi moche que le mien en ce moment: l'allure d'un potager sur sa fin
qui n'a pas mis du sien pour pousser, mis à part les salades de début de saison.

Après avoir enfin démarré, nos potagers sont déjà en souffrance à cause du manque de pluie sérieuse et de la brusque chaleur.
De plus, le vent, vient de ré-attaquer grave. Un gros vent du sud chaud, desséchant, perturbant.
Heureusement que j'ai arrosé ce matin à la fraîche… mais je suis sans illusion: il n'en restera pas grand-chose ce soir.
Impression de plus en plus fréquente que la nature nous veut à genoux et qu'elle n'a pas l'intention de lâcher le morceau. :(

plumee
Confirmé
Messages : 10080
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Les jardins des copains

Message par plumee » 08 sept. 2019, 06:29

Hier, chez nous, première rencontre du petit club jardinier, tout à fait informel créé autour des derniers visiteurs
de l'université populaire.
Né après la visite des potagers de Nanard cet été, sur ma proposition et l'enthousiasme de tous (10 personnes dont Nanard, Ege,
Plumix et moi). Pour causes diverses, nous n'étions que 4 (après information auprès de copains).

Ege et JL ont présenté leur territoire de jeu, fait part du travail et des observations qu'ils avaient faits, puis,
nous avons fait le tour de nos potagers.
Nos deux amis ont pu notamment constater les étonnantes productions et bonne santé du jardin en trou de serrure de Plumix
mais aussi, d'une façon générale, de l'ensemble de nos plants, en rapport à ce que se passe dans la vallée, où, notamment,
les plants de tomate sont grillés.
Nous en avons conclu que, par ces temps de changement climatique voué à la chaleur et la sécheresse,
ce qui paraissait un handicap (altitude et fond de vallon ombré), devenait un atout.

JL a proposé que la prochaine rencontre se fasse chez lui, dans la vallée, au bord du Rhône.
En attendant, nous cherchons un nom pour notre club.
Ege, en référence à notre forum qui, au départ, s'appelait le Radeau, a proposé le Robinson.
Perso, je préférerais un nom jardinier mais on va soumettre l'affaire aux autres et si vous avez des propositions,
on prend!

Claude
Administrateur
Messages : 16992
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Les jardins des copains

Message par Claude » 08 sept. 2019, 07:40

Jardingo-sur-Rhone
.
Robinson c’est le triomphe de l’autarcie.
;)

plumee
Confirmé
Messages : 10080
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Les jardins des copains

Message par plumee » 12 sept. 2019, 07:49

Pas maaaal!
Sauf que ça peut causer aussi bien Drôme que Ardèche.
Or, ici, le sujet fut plus que sensible entre un département rude et pauvre
et l'autre béni des Dieux.
Les deux parties ne perdaient donc aucune occasion de se bouffer le nez.
Il en reste que les Ardéchois sont épidermiquement attachés à leur terre
et ne perdent aucune occasion de le faire savoir.
Les immigrés de vieille date comme nous, ont été contaminés grave. :P

Je garde l'idée et la soumettrai.
Ege, qu'en dis-tu?

Claude
Administrateur
Messages : 16992
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Les jardins des copains

Message par Claude » 12 sept. 2019, 08:44

Pour réconcilier : Dromardéchois !

plumee
Confirmé
Messages : 10080
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Les jardins des copains

Message par plumee » 12 sept. 2019, 11:31

Jardingo dromardéchosi?
Tu rigoles!
Ce serait plutôt Jardingo Archédrome.
Sauf qu'on s'en fiche de la Drôme. :lol:

J''aimerais un nom qui évoque le potager…
le Liseron? Le campagnol? :lol:

plumee
Confirmé
Messages : 10080
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Les jardins des copains

Message par plumee » 12 sept. 2019, 11:34

Pour réconcilier : Dromardéchois !
Jardingo dromardéchois? AH NON !
A la rigueur ardèchdromois…
Mais non. La Drôme, on s'en fiche! (jusqu'à ce qu'un Drômois entre dans le club…!)

J'aimerais un nom qui évoque le potager…
Le liseron? Le campagnol? Le mildiou? L'oïdium? :lol:

Marie_May
Administrateur
Messages : 11616
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Les jardins des copains

Message par Marie_May » 14 sept. 2019, 09:42

Bis repetita

Claude
Administrateur
Messages : 16992
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Les jardins des copains

Message par Claude » 14 sept. 2019, 14:37

i O

Répondre