Nos sols et nous

vermi-compost, engrais verts, basse-cour, pedo-faune, purins de plantes, biodynamie, permaculture, horticulture, arboriculture, maraîchage...
Règles du forum
Les modérateurs de ce forum supprimeront tout contenu de caractère illégal dès qu'il aura été porté à leur connaissance. Pour que les échanges soient fructueux et que l'ambiance reste conviviale, ils veilleront à ce que la liberté d'expression s'accorde avec le respect des personnes. Les opinions exprimées sont celles des auteurs respectifs, les modérateurs et administrateurs n'en seront pas tenus pour responsables (exceptés concernant les messages postés par eux-mêmes).
Répondre
Claude
Administrateur
Messages : 17657
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Nos sols et nous

Message par Claude » 03 sept. 2019, 15:40

Je ne vois pas quoi te dire mis à part
— qu’il y a des différences entre le sol d’une région et celui d’un autre coin, sa composition, sa nature varient avec la géologie entre autres,
— que la façon de s’y prendre pour le cultiver, l’histoire d’une parcelle, est encore une source de variation (comme tu le suggères d’ailleurs).

C’est donc difficile de mettre en commun des situations, expositions aussi diverses.

Seule, une analyse scientifique de la composition de son sol permettrait de mieux comprendre ce qui nous tracasse. Mais cela a un prix. Allô, M. où Mme Bourguignon ?

Sur l’équilibre carbone/azote, quand je prépare du compost, je me doute qu’il est trop chargé en carbone. Le broyeur broie beaucoup de bois et pas assez de feuilles, pas assez de tiges vertes. Alors comme on rajoute des ingrédients dans un plat pour en modifier le goût, je corrige crois corriger en ajoutant du vert. Par exemple je coupe des hautes herbes de graminées et je hache un peu les chaumes encore verts avant de les mélanger aux broyâts.
.
:?:

plumee
Confirmé
Messages : 10595
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Nos sols et nous

Message par plumee » 04 sept. 2019, 07:32

Je ne vois pas quoi te dire mis à part
— qu’il y a des différences entre le sol d’une région et celui d’un autre coin, sa composition, sa nature varient avec la géologie entre autres,
— que la façon de s’y prendre pour le cultiver, l’histoire d’une parcelle, est encore une source de variation (comme tu le suggères d’ailleurs).
On sait bien!
Seule, une analyse scientifique de la composition de son sol permettrait de mieux comprendre ce qui nous tracasse. Mais cela a un prix. Allô, M. où Mme Bourguignon ?
Même si j'avais les sous, cela ne m'intéresserait pas!
Parce que je préfère et de loin le tâtonnement expérimental avec ses questions, ses essais, ses erreurs, ses bourdes, son partage avec les copains!
En fait, ce n'est pas le résultat qui m'importe le plus (je rappelle que je ne suis pas productrice) mais le cheminement et la communication directe.

Sur l’équilibre carbone/azote, quand je prépare du compost, je me doute qu’il est trop chargé en carbone. Le broyeur broie beaucoup de bois et pas assez de feuilles, pas assez de tiges vertes. Alors comme on rajoute des ingrédients dans un plat pour en modifier le goût, je corrige crois corriger en ajoutant du vert. Par exemple je coupe des hautes herbes de graminées et je hache un peu les chaumes encore verts avant de les mélanger aux broyâts.
.
:?:
Je fais tout comme toi. Mais là, on ne parle pas de compost en tas mais en quelque sorte de compostage en surface.
C'est sûr que si j'avais des tonnes de compost du tas à mettre sur toute la surface des potagers et bien couvert toute l'année,
très vraisemblablement, il n'y aurait pas ce souci de compactage (supposé dû à l'excès de carbone).
D'ailleurs, aux endroits où cela a été le cas, c'est ce qui se passe.
Conclusion: continuer à enlever la paille pour la remplacer par du foin.
Puis ajouter consoude, ortie et autres végétaux verts en gardant la paille de manière pour les allées ou de manière ponctuelle
ou dans une proportion bien moindre.

plumee
Confirmé
Messages : 10595
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Nos sols et nous

Message par plumee » 12 sept. 2019, 08:08

Plumix et moi commençons à penser à la saison prochaine pour nos sols.
En tenant compte de l'évolution du climat et de l'étonnante réussite du trou de serrure, sobre et productif.

Pour ma part, dans le grand potager, je vais faire un trou de serrure… sans pierres autour.
C'est à-dire un espace lasagne que je vais tester dans une parcelle ainsi que le fait Jean-Marie Lespinasse:
en y collant deux trous à compost (sans litière de toilette).

Butte ou pas butte?
Butte entourée de planches? Justement on en a qui viennent du toit de Plumix en réfection.
Je n'ai jamais fait de butte car c'était signalé comme craignant la sécheresse et les campagnols.
Or ici, un truc aéré surélevé, avec le vent et le manque de pluie, ça m'avait semblé assez déraisonnable
s'il fallait arroser double.
NB: la non butte n' a pas eu besoin de plus d'arrosage, mais on n'a pas échappé aux campagnols. :lol:
Ceci dit, depuis deux ans, on n'en voit pratiquement plus.
Eradication due à la belette trouvée morte? Compactage et appauvrissement des sols?
Presque idem pour les taupes: Copinette ne peut plus venir chercher des tonnes de terre à taupinière pour équilibrer
son sol calcaire.

Mais là, pourquoi pas une sorte de butte/lasagne semi-enterrée avec une bordure en planches
et ses deux trous à compost?

Décision aussi d'être vigilants à ne pas mettre que du sec (paille et feuilles mortes) en couverture hivernale,
pour éviter l'excès de carbone signalé par un permaculteur comme source de compactage.
J'avais cru comprendre qu'au contraire la paille apportait de la structure.
Mais il est vrai que ce n'est pas ce qui nourrit les vers de terre, travailleurs de la terre.
Alors, ils se barrent, sans faire le boulot d'aération.

D'après Jardin'enVie, l'idéal sont les engrais verts d'hiver (mélange seigle/avoine/vesce d'hiver par exemple).
Mais pour cela, faut que les parcelles soient libérées et quand on a de tout partout comme chez nous, ben……
Là aussi, pourquoi pas une seule parcelle? Histoire de faire la comparaison.

En tous cas, il est clair pour nous, à voir ce qui se passe dans notre région qui est une des moins arrosées du pays
qu'il est impératif de revoir notre copie.

Claude
Administrateur
Messages : 17657
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Nos sols et nous

Message par Claude » 12 sept. 2019, 14:17

Décision aussi d'être vigilants à ne pas mettre que du sec (paille et feuilles mortes) en couverture hivernale,
pour éviter l'excès de carbone signalé par un permaculteur comme source de compactage.
J'avais cru comprendre qu'au contraire la paille apportait de la structure.

Mais il est vrai que ce n'est pas ce qui nourrit les vers de terre, travailleurs de la terre.
Alors, ils se barrent, sans faire le boulot d'aération.
L'excès de carbone, c’est-à-dire un rapport arithmétique entre carbone et azote trop fort et trop défavorable à l’azote,
un rapport dé.sé.qui.li.bré.

C’est probablement ce qui dévalorise mes composts massifs et produits par d’ énormes accumulations de broyats livrés par camions entiers et offerts par un élagueur. Ce « généreux » professionnel broyait bien plus de grosses branches que de feuillages verts. C’était le revers de cet important avantage.

Il m’aurait fallu mélanger ces broyâts avec des tonnes d’herbes hachées. Chose impossible avec mes moyens limités. C’est ce que j’essaie encore de faire avec une partie infime de ces broyâts.

Mais Plume, en disant tout cela, et tout comme toi dans ta dernière contribution, toi et moi, ou moi et toi, nous restons en marge de la question qui consiste à définir quelles sont les bonnes proportions du vert et du brun. Je n’ai pas les moyens de calculer quelles sont les quantités convenables, le bon rapport pour un compost optimisé. Nous mesurons, toi et moi, au pifomètre. Et s’il semble plus facile d'évaluer la quantité de brun, comment mesurer la quantité d’azote incluse dans le vert ? Comment peser l’herbe ?

Quand saurai-je répondre à la question : Combien faut-il de kilos d’herbes fraîches pour 10 kilos de broyat de branches d’arbre ? That’s Ze Question.

Claude
Administrateur
Messages : 17657
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Nos sols et nous

Message par Claude » 12 sept. 2019, 14:23

J’oubliais de réagir aux vers de terre. Quand on parle de compost, les vers utiles ne sont pas ceux qui descendent profondément, qui creusent leurs galeries dans les premiers décimètres voire mètres du sol, mais ce sont des vers vivant dans ce qu’on appelle la litière, et profitant des déchets végétaux Ce sont des vers de litière. Le plus connu s’appelle Eisinia foetida, c’est un petit plutôt rouge et remuant au comportement plusagité que les autres espèces de vers de terre qui eux aiment les profondeurs et pour lesquels le mot de lombric me vient plus facilement aux lèvres.

Claude
Administrateur
Messages : 17657
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Nos sols et nous

Message par Claude » 12 sept. 2019, 16:12

Article Lombric (0rdre : Lumbricina) de Wikipedia.
Citation :
……
En France 150 espèces sont répertoriées[22]. Les espèces Lumbricus terrestris (ver de terre commun), Lumbricus rubellus ou Eisenia fetida (ver du fumier) sont les plus fréquentes.

Certaines espèces vivent dans le bois mort et la matière en décomposition. D'autres circulent dans le sol essentiellement horizontalement, et d'autres encore verticalement (ce sont celles qui laissent des turricules caractéristiques en surface)……
.
Sites ?
http://verdeterre.fr/index.php/

plumee
Confirmé
Messages : 10595
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Nos sols et nous

Message par plumee » 12 sept. 2019, 18:20

Quand saurai-je répondre à la question : Combien faut-il de kilos d’herbes fraîches pour 10 kilos de broyat de branches d’arbre ? That’s Ze Question.
Moi, jamais aimé calculer (à part à l'école) donc m'en fiche! :lol: Trop compliqué pour la Plume.
Mon pifo ne marche finalement pas si mal…
…quand je n'oublie pas une matière indispensable. :lol:

Dans mon compost de litière de toilette, je mets souvent des coupes d'ortie et de consoude.
Pas de problème avec lui mais avec la couverture automnale et hivernale trop carbonée, oui.

Vers: moi bien connaître ceux de la terre (lombrics) et ceux du compost (dont les poules ne veulent pas, curieux, non?).

plumee
Confirmé
Messages : 10595
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Nos sols et nous

Message par plumee » 30 oct. 2019, 06:58

C'est le moment de nourrir le sol pour la saison prochaine: débiter au sécateur, sur place, toutes les plantes
en fin de course et semer les derniers engrais verts qui passeront l'hiver, comme un mélange seigle/avoine/vesce d'hiver et seront détruits au printemps pour accueillir les légumes d'été.
ENGRAIS VERTS.pdf
(234.06 Kio) Téléchargé 10 fois

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 12313
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Nos sols et nous

Message par Chichinette 11 » 30 oct. 2019, 08:26

Tu ne te verrais pas créer une fiche intitulée "Engrais verts" dans Antisèches - Fiches pratiques de jardinage ?
Parce que là, pour deviner où ça peut bien être rangé, on aura du mal.

plumee
Confirmé
Messages : 10595
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Nos sols et nous

Message par plumee » 30 oct. 2019, 17:29

Tu ne te verrais pas créer une fiche intitulée "Engrais verts" dans Antisèches - Fiches pratiques de jardinage ? Parce que là, pour deviner où ça peut bien être rangé, on aura du mal.
C'est déjà fait dans "Jardinage". Je vois que j'étais intervenue en septembre dernier, alors que l'avant-dernier message est de 2013!
https://www.jardins-ici-on-seme.fr/view ... rts#p99264
Tu penses donc que ce serait bien dans antisèches…
Va falloir que je m'y colle…

Arrivez-vous à ouvrir le doc pdf engrais verts posté ce matin?
Car pour moi, ON me demande comment je veux l'ouvrir, avec tout une liste de logiciels…
et chais pas quoi fai-ai-ai-aire. :oops:

Ah si! Avec Adobe Reader, ça marche.
Attention! Fiche hyper complète et super bien faite. :P

plumee
Confirmé
Messages : 10595
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Nos sols et nous

Message par plumee » 11 nov. 2019, 08:32

Réalisation d'une butte en lasagne dans mon Jardingo.

https://www.jardins-ici-on-seme.fr/post ... 09#preview

Claude
Administrateur
Messages : 17657
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Nos sols et nous

Message par Claude » 01 déc. 2019, 15:12


Répondre