Va-t-il pleuvoir des gilets jaunes ?

l'actualité, les projets, les envies, bref tout ce dont vous avez envie de parler !
Règles du forum
Les modérateurs de ce forum s'efforceront de supprimer ou éditer tous les messages à caractère répréhensible aussi rapidement que possible. Toutefois, il leur est impossible de passer en revue tous les messages. Vous admettrez donc que tous les messages postés sur ce forum expriment la vue et opinion de leurs auteurs respectifs, et non celles des modérateurs ou des administrateurs (excepté des messages postés par eux-mêmes) et par conséquent qu'ils ne peuvent pas être tenus pour responsables des discussions.
Marc
Modérateur
Messages : 1683
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: Va-t-il pleuvoir des gilets jaunes ?

Message par Marc » 21 janv. 2019, 19:19

:D Foi de procrastinateurs invertébrés !

C'est "Clochemerlesque" ! Çà vient de plus loin encore !

Un film de 1948. Une date qui devrait parler a tous, surtout les retraités, une longue histoire sociale qui nous suit encore, eh oui, les idées sont tenaces ! :roll: :twisted:
pour les cinéphiles :

Mais les acteurs ont oublié de retirer les gilets !

Marc
Modérateur
Messages : 1683
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: Va-t-il pleuvoir des gilets jaunes ?

Message par Marc » 22 janv. 2019, 14:24

Quand les médias parlent des gilets jaunes violents, merci monsieur Castaner, je n'ai jamais entendu ou vu les "mainstream" sur ceci, accrochez-vous :
https://desarmons.net/index.php/2019/01 ... mbre-2018/ :geek:

Marc
Modérateur
Messages : 1683
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: Va-t-il pleuvoir des gilets jaunes ?

Message par Marc » 25 janv. 2019, 00:14

La violence contre les gilets jaunes n'a pas d'équivalent dans ce que j'ai vécu dans les périodes troubles de notre histoire. Hormis ce que j'ai connu dans les manifs contre la guerre en Algérie, particulièrement Charonne en février 1962. Voici une interview qui peut faire réfléchir sur les buts que poursuit le pouvoir actuel.
Un ancien cadre de la DGSE met les choses au point :

Je crois que la seule possibilité de repousser la violence est de faire en sorte que toutes les luttes sociales convergent.
Ce mouvement, aussi diversifié soit-il, commence à trouver sa cohérence dans ce qu'il souhaite vraiment pour le pays, c'est là que le débat commence à trouver sa place et un sens plus affirmé. La grève lancée par la CGT le 5 février prochain trouve un bon écho, beaucoup de syndicalistes et de gilets jaunes commencent à converger sur cette idée. L'insoumis que je suis soutiens cette initiative, bien entendu.

Claude
Administrateur
Messages : 19147
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Va-t-il pleuvoir des gilets jaunes ?

Message par Claude » 25 janv. 2019, 11:35

Cet homme était un fonctionnaire, avant mais aujourd'hui c'est un entrepreneur privé qui aimerait que le secteur public, celui qui est constitutionnellement et légalement détenteur de la.usage de la force, devienne privé. Son message est donc spécieux, son expertise intéressée. Des caractéristiques qui en font un acteur prêt à faire "entrer en action" sacpetite entreprise.
Étonnant de le retrouver dans ton argumentaire Marc !



Le paradoxe de gens qui crient qu'on ne les écoutent pas et qui ne soient pas organisés pour produire des "négociateurs" mandatés …… tout en continuant de manifester semaine après semaine, et de nous bloquer dans une boucle temporelle est une forme structurelle de violences. En soi ! Et ne vouloir que le Président de la République comme interlocuteur tout en exigeant sa démission c'est plus que "disruptif", c'est anti-républicain. Et quand les acteurs " bruns" et "rouges" sont dans une forme combinée et concurrente de destabilisation des institutions, je crie Au Fou !


Cet événement qui a du mal à se transformer en mouvement n'est pas un mouvement social comme on les a connus et encouragés ou compris. C'est avant tout le cri de colère des petits blancs de la classe moyenne inquiets devant les aléas de la vie moderne. Et contre le fiscaliste de façon assez majoritaire (mais comment définir ce qui est majoritaire sans auto organisation C'est le même réflexe qui a porté un Salvini ou un Trump vers le pouvoir.

C'est un événement minoritaire avec un large sympathie parce qu'en France, on est comme ça. Mais que vaut la sympathie du clic dans un fauteuil ? La reponse est dans la question.
.

Marc
Modérateur
Messages : 1683
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: Va-t-il pleuvoir des gilets jaunes ?

Message par Marc » 25 janv. 2019, 14:21

Ne me fais pas dire autre chose que ce qui est exprimé par cet homme. Je ne ne le connais pas , mais je ne le situe pas à gauche. L'intérêt de ses déclarations est de situer un gouvernement qui ne sait plus s'exprimer autrement que par la violence de ses déclarations et de ses actes. Il développe certains mécanismes des centres de décisions au sein du ministère de l'intérieur entre autre mais aussi au "château". Les déclarations de M. Castaner sont assez claires, non ?
Venant d'une personne de gauche, c'est sujet à caution (n'est-ce pas ?), mais là, c'est plus édifiant. (Tu devrais réécouter ses propos sur les gilets jaunes, ils confirment ce qui se dit et ce qu'ils sont socialement).

On peut voir, selon les lunettes que l'on chausse, du rouge et du brun partout. Mais depuis le mois de novembre la couleur jaune reflète tout autre chose. Le refus d'être récupéré par quiconque marque toutes les tendances politiques, y compris par les fascistes, dans ce sens c'est plutôt une garantie. ce qui s'exprime et se formule de plus en plus clairement sont des revendications sociales et démocratiques. Le "Macron démission" et en quelque sorte une "synthèse" du désaveu d'une politique mise en place depuis bientôt 2 ans, et puis aussi depuis 30 ans, Mitterrand inclus.

Je ne sais pas si tu mets les pieds dans ces nombreux ronds-points et autres points pas forcément ronds où se manifestent ces femmes, ces hommes, jeunes et vieux, de conditions sociales bigarrées (il n'y a pas que des petits blancs de la classe moyenne, Claude, de très loin !), je ne sais pas si tu as écouté ce qu'ils disent, échangé avec eux assez régulièrement. Peut-être oui, mais il faut croire que non, sinon tu aurais entendu des chômeurs, des précaires, des artisans, des maires de petites communes, des salariés de toute condition exprimer leurs soucis au quotidien leurs déception (certains avaient voté Macron) et leurs espoirs s'appuyant sur cette lutte, tu aurais, comme moi, revu ton opinion. Certes il y a aussi des c... mais il n'y a pas besoin d'être gilet jaune !

Soit dit en passant Lepen désapprouve l'essentiel des revendications des gilets jaunes, je vais éviter de citer toutes ses déclarations. Cela arrange la droite (j'écoute aussi) et aussi une partie de la gauche de faire l'amalgame, cela permet de fausser les jugements, de désorienter. Malgré tout ceci,les Français soutiennent massivement ce mouvement. La pression devient même très forte au sein des syndicats qui commencent à se remuer, un peu pour l'instant, parce que les militants de la base poussent pour que l'action se développe, c'est le cas pour SUD, la CGT maintenant et aussi FO depuis peu. Nous verrons bien le 5 février.

Un tel mouvement n'a pas existé depuis des décennies en France. Le temps qu'il lui faut pour se structurer n'est évidemment pas quantifiable ni dans le temps ni dans l'espace. à moins de t'appeler Mme Soleil, tu n'es pas plus capable de faire de prévisions que moi ! Mais la profondeur de ce qui s'exprime là est totalement nouvelle, il faut être à l'écoute.
C'est pour ça que le vrai débat est ici, au plus près des gens, ce qu'il disent bouleverse aussi bien des idées reçues.

Je te signale à toutes fins utiles qu'un clic de soutien est repéré, fiché et stocké pour un usage ultérieur, l'arsenal des lois est aussi là pour le démontrer... et comment peux-tu juger de la qualité d'un clic qui décide d'approuver, totalement ou partiellement ce mouvement, que sais-tu ce que font des personnes au-delà du clic ? RIEN. C'est limite insultant !

je vais revenir sur le débat, là ou Plumee l'a lancé et montrer les contradictions flagrantes entre un débat ou l'on met tout à plat d'un côté sauf ce qui dérange, et de l'autre l'application d'une politique autant dans ce qui a été entériné que dans les projets qui, vaille que vaille, sont maintenus en l'état (voir la feuille de route de la commission de Bruxelles). C'est ce qui me fait affirmer qu'il s'agit d'une intention d'occulter les vraies questions.

Claude
Administrateur
Messages : 19147
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Va-t-il pleuvoir des gilets jaunes ?

Message par Claude » 26 janv. 2019, 01:00

Marc, Quand un événement est aussi éclaté,
et ses acteurs aussi (follement) hostiles à la démocratie représentative,
aller sur un rond-point n'apprend rien sur ce que sont les GJ et çe qu'ils veulent.

On verra si la grève syndicale qui vient transcende ces défauts !

Marc
Modérateur
Messages : 1683
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: Va-t-il pleuvoir des gilets jaunes ?

Message par Marc » 28 janv. 2019, 17:44

Bon, désolé Claude, je vais faire le mieux possible pour t'exprimer mon ressenti.
Reprend en mémoire les grèves et manifs de 68. Dans la diversité des lieux et des moments, on peut effectivement en dire une chose et l'inverse. Cependant avec un peu de recul, ce mouvement avait sa cohérence propre, ce que j'appelle le sens profond. À l'époque les divers courants s'exprimaient d'une part dans le mouvement étudiant très éparpillé et puis d'autre part les syndicats, lesquels n'étaient pas au diapason, c'est le moins que l'on puisse dire ! Sur le plan politique, le PC était très fort et la SFIO nettement en en déshérence (Mitterrand affûtait ses couteaux !), l'écologisme était balbutiant Tous s'opposaient aussi....bref l'enjeu était de sortir le mieux possible de cette grève.
À l'époque, je naviguais entre mouvement étudiant et ma grève avec l'occupation de l'usine et des discussions entre ouvriers (j'étais typographe et dans l'imprimerie du Labeur, 70/80% des ouvriers étaient syndiqués, 90% d'entre eux étaient à la CGT-Livre...c'était exceptionnel, même à l'époque). Nous avons perdu politiquement, mais gagné syndicalement. beaucoup. Je ne vais pas plus loin sur cette époque, cela nécessiterait plus de temps.
Aucun mouvement n'est parfait et ne le sera jamais, il se manifeste, s'exprime de façon bigarrée, mais tire dans le même sens. Il importe également de tenir compte de l'histoire sociale ces 30 dernières années. La diversité sociale et politique des gilets jaunes montre bien la profondeur de ce qu'il se passe, je n'ai pas vraiment souvenir d'équivalent. Je n'en tire aucune conclusion (ce serait figer les choses) pour la ou les suites.
Comme toi, je ne crois pas au "grand soir", chacun sait que c'est une rêverie d'idéaliste ! Les mouvements sociaux actuels méritent mieux que ça.
bon, je te laisse, la miss Noisette réclame !!! :P

plumee
Confirmé
Messages : 11700
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Va-t-il pleuvoir des gilets jaunes ?

Message par plumee » 29 janv. 2019, 05:51

La diversité sociale et politique des gilets jaunes montre bien la profondeur de ce qu'il se passe,
Juste une remarque…grammaticale!

Pourquoi dit-on maintenant couramment "la profondeur de ce qu'il se passe"
et non comme je l'ai appris autrefois "la profondeur de ce qui se passe" :?:
J'étais jadis assez championne en matière d'orthographe et de grammaire…
Ma mémoire serait-elle défaillante à ce point? :shock:
J'avais déjà demandé quelque part sur ce forum mais personne n'avait relevé.
Simple évolution de la langue?

Contente, Marc, d'apprendre que tu étais typographe.
Tous les métiers qui touchent à l'écriture me sont beaux!

Claude
Administrateur
Messages : 19147
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Va-t-il pleuvoir des gilets jaunes ?

Message par Claude » 29 janv. 2019, 06:58

J'ai approché la typographie en publiant des journaux scolaires. Il y avait deux belles casses avec des caractères en plomb, des petits composteurs (déjà ) pour créer des lignes de texte et l'on passait l'encre d'imprimerie avec un rouleau. L'imprimerie était une presse à volet fabriquée par la CEL. Les pages imprimées séchaient un peu partout. Souvenirs !
.
.
Ce matériel a perdu de son charme avec l'arrivée d'un ordinateur. Grâce à un Mac Plus,
l'on pouvait non seulement saisir du texte sans se salir les doigts mais faire de la mise en page !

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 12504
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Va-t-il pleuvoir des gilets jaunes ?

Message par Chichinette 11 » 29 janv. 2019, 09:30

Plumee, et là dedans :
Grâce à un Mac Plus, l'on pouvait
il n'y a rien qui te choque ? Moi ça m'écorche les oreilles à chaque fois, même si c'est par écrit.

Marc
Modérateur
Messages : 1683
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: Va-t-il pleuvoir des gilets jaunes ?

Message par Marc » 29 janv. 2019, 15:35

plumee a écrit :
29 janv. 2019, 05:51
....
Pourquoi dit-on maintenant couramment "la profondeur de ce qu'il se passe"
et non comme je l'ai appris autrefois "la profondeur de ce qui se passe" :?:
J'étais jadis assez championne en matière d'orthographe et de grammaire…
Ma mémoire serait-elle défaillante à ce point? :shock:
J'avais déjà demandé quelque part sur ce forum mais personne n'avait relevé.
Simple évolution de la langue?

Contente, Marc, d'apprendre que tu étais typographe.
Tous les métiers qui touchent à l'écriture me sont beaux!
Ma foi, les deux se disent et s'écrivent, il me semble.
la profondeur de ce qu'il se passe : C'est une forme plutôt impersonnelle, ici désignant un ensemble d'éléments, entendu que "la profondeur" en question ne peut exister qu'à partir d'un nombre indéterminé de causes. Pour moi, il y a aussi une "sonorité" qui me paraît importante.
la profondeur de ce qui se passe : Implique davantage l'observateur, le place dans ce qui se passe, approche personnalisée.
J"avoue que ma façon de construire des phrases est faite de bric et de broc et je n'y avais pas réfléchi plus que ça ! Je ne voudrais pas sodomiser les diptères... on m'a toujours dit : l'important est de dire ou écrire comme on ressent.
Claude a écrit :
29 janv. 2019, 06:58
J'ai approché la typographie en publiant des journaux scolaires. Il y avait deux belles casses avec des caractères en plomb, des petits composteurs (déjà ) pour créer des lignes de texte et l'on passait l'encre d'imprimerie avec un rouleau. L'imprimerie était une presse à volet fabriquée par la CEL. Les pages imprimées séchaient un peu partout. Souvenirs !
Il faut, à l'occasion d'une visite à Paris se rendre à l'Ecole Estienne, au moment des portes ouvertes (1/2 février 2019) chaque année. Je ne sais plus ce que l'on peut y voir. J'étais toujours admiratif de ces fameuses "formes"* représentant la façade de l'école en éléments de plomb (antimoine/étain/plomb) et de cuivre https://fr.wikipedia.org/wiki/Forme_(im ... ypographie en relief, sachant sue cette "construction" demande un calcul exact de "points*" dans les deux sens afin que l'ensemble tienne (*point Didot = environ un tiers de millimètre). Comme du dis Claude, souvenirs....

Marc
Modérateur
Messages : 1683
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: Va-t-il pleuvoir des gilets jaunes ?

Message par Marc » 29 janv. 2019, 17:48

J'observe avec intérêt les déclarations de la commune de Commercy, j'y vois ici un exemple à méditer, dans un contexte où tout paraît diffus, où le monde des médias mainstream sont si prompts à citer les violences, en occultant celle des ordres préfectoraux et des excès de quelques éléments policiers qui apparaissent soit en gilet jaune soit en policier (BRI, BAC ?) lors des manifestations.
Absence d'info se conjugue avec déformations. Voilà une déclaration de ceux de Commercy que je publie in extenso, laquelle fait suite à d'autres appels ou déclarations.
Allons, un effort de lecture pour se former une opinion :

APPEL DE LA PREMIÈRE « ASSEMBLÉE DES ASSEMBLÉES » DES GILETS JAUNES

Nous, Gilets Jaunes des ronds-points, des parkings, des places, des assemblées, des manifs, nous sommes réunis ces 26 et 27 janvier 2019 en « Assemblée des assemblées », réunissant une centaine de délégations, répondant à l’appel des Gilets Jaunes de Commercy.

Depuis le 17 novembre, du plus petit village, du monde rural à la plus grande ville, nous nous sommes soulevés contre cette société profondément violente, injuste et insupportable. Nous ne nous laisserons plus faire ! Nous nous révoltons contre la vie chère, la précarité et la misère. Nous voulons, pour nos proches, nos familles et nos enfants, vivre dans la dignité. 26 milliardaires possèdent autant que la moitié de l’humanité, c’est inacceptable. Partageons la richesse et pas la misère ! Finissons-en avec les inégalités sociales ! Nous exigeons l’augmentation immédiate des salaires, des minimas sociaux, des allocations et des pensions, le droit inconditionnel au logement et à la santé, à l’éducation, des services publics gratuits et pour tous.

C’est pour tous ces droits que nous occupons quotidiennement des ronds-points, que nous organisons des actions, des manifestations et que nous débattons partout. Avec nos gilets jaunes, nous reprenons la parole, nous qui ne l’avons jamais.

Et quelle est la réponse du gouvernement ? La répression, le mépris, le dénigrement. Des morts et des milliers de blessés, l’utilisation massive d’armes par tirs tendus qui mutilent, éborgnent, blessent et traumatisent. Plus de 1.000 personnes ont été arbitrairement condamnées et emprisonnées. Et maintenant la nouvelle loi dite « anti-casseur » vise tout simplement à nous empêcher de manifester. Nous condamnons toutes les violences contre les manifestants, qu’elles viennent des forces de l’ordre ou des groupuscules violents. Rien de tout cela ne nous arrêtera ! Manifester est un droit fondamental. Fin de l’impunité pour les forces de l’ordre ! Amnistie pour toutes les victimes de la répression !

Et quelle entourloupe que ce grand débat national qui est en fait une campagne de communication du gouvernement, qui instrumentalise nos volontés de débattre et décider ! La vraie démocratie, nous la pratiquons dans nos assemblées, sur nos ronds-points, elle n’est ni sur les plateaux télé ni dans les pseudos tables rondes organisées par Macron.

Après nous avoir insultés et traités de moins que rien, voilà maintenant qu’il nous présente comme une foule haineuse fascisante et xénophobe. Mais nous, nous sommes tout le contraire : ni racistes, ni sexistes, ni homophobes, nous sommes fiers d’être ensemble avec nos différences pour construire une société solidaire.

Nous sommes forts de la diversité de nos discussions, en ce moment même des centaines d’assemblées élaborent et proposent leurs propres revendications. Elles touchent à la démocratie réelle, à la justice sociale et fiscale, aux conditions de travail, à la justice écologique et climatique, à la fin des discriminations. Parmi les revendications et propositions stratégiques les plus débattues, nous trouvons : l’éradication de la misère sous toutes ses formes, la transformation des institutions (RIC, constituante, fin des privilèges des élus…), la transition écologique (précarité énergétique, pollutions industrielles…), l’égalité et la prise en compte de toutes et tous quelle que soit sa nationalité (personnes en situation de handicap, égalité hommes-femmes, fin de l’abandon des quartiers populaires, du monde rural et des outres-mers…).

Nous, Gilets Jaunes, invitons chacun avec ses moyens, à sa mesure, à nous rejoindre. Nous appelons à poursuivre les actes (acte 12 contre les violences policières devant les commissariats, actes 13, 14…), à continuer les occupations des ronds-points et le blocage de l’économie, à construire une grève massive et reconductible à partir du 5 février. Nous appelons à former des comités sur les lieux de travail, d’études et partout ailleurs pour que cette grève puisse être construite à la base par les grévistes eux-mêmes. Prenons nos affaires en main ! Ne restez pas seuls, rejoignez-nous !

Organisons-nous de façon démocratique, autonome et indépendante ! Cette assemblée des assemblées est une étape importante qui nous permet de discuter de nos revendications et de nos moyens d’actions. Fédérons-nous pour transformer la société !

Nous proposons à l’ensemble des Gilets Jaunes de faire circuler cet appel. Si, en tant que groupe gilets jaunes, il vous convient, envoyez votre signature à Commercy (assembleedesassemblees@gmail.com). N’hésitez pas à discuter et formuler des propositions pour les prochaines « Assemblées des assemblées », que nous préparons d’ores et déjà.

Macron Démission !
 Vive le pouvoir au peuple, pour le peuple et par le peuple.

Appel proposé par l’Assemblée des Assemblées de Commercy.

Il sera ensuite proposé pour adoption dans chacune des assemblées locales.

Marie_May
Administrateur
Messages : 12574
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Va-t-il pleuvoir des gilets jaunes ?

Message par Marie_May » 29 janv. 2019, 20:54

Quand je t'entends parler de point didot, de forme, d'encre, j'ai l'odeur d'une salle de linotypes dans le nez et son bruit dans les oreilles.
De même que l'odeur du savon rose en pâte qu'on utilisait aux toilettes pour se laver les mains de l'encre d'imprimerie qui se collait aux mains et jusqu'aux coudes.
En revanche, je m'aperçois souvent trop tard que je fais de plus en plus de fautes d'orthographe. Ça la fout mal, pour une ancienne correctrice...

Claude
Administrateur
Messages : 19147
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Va-t-il pleuvoir des gilets jaunes ?

Message par Claude » 29 janv. 2019, 21:35

… ou un ancien instit'

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 12504
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Va-t-il pleuvoir des gilets jaunes ?

Message par Chichinette 11 » 29 janv. 2019, 23:45

Si tu t'en aperçois, qui t'empêche de les corriger ?

Claude
Administrateur
Messages : 19147
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Va-t-il pleuvoir des gilets jaunes ?

Message par Claude » 30 janv. 2019, 01:35

Chichi.
Je ne cherche plus à corriger les fautes que je vois (entre parenthèses, on voit mieux celles des autres que les siennes) les gens sont trop susceptibles. Haie puits aqua bond.

Claude
Administrateur
Messages : 19147
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Va-t-il pleuvoir des gilets jaunes ?

Message par Claude » 30 janv. 2019, 01:53

Macron Démission !
 Vive le pouvoir au peuple, pour le peuple et par le peuple.
.
Houlala ! :| En général quand on utilise le mot " peuple " comme cela,
ça file le vertige ! Ça rappelle des choses très sérieuses, et de méchants dérapages historiques.
Peuple. Il faudrait beaucoup, beaucoup de temps pour définir ce qu'on entend par là
et j'imagine que les auteurs de ce texte n'ont pas trop le temps d'y réfléchir.

•••

En tout cas, le " peuple " de ce slogan, ce ne doit pas être le peuple de la Constitution républicaine,
ce peuple qui est dit souverain puisqu'il est l'acteur des élections qui ont lieu dans notre pays
Vu que c'est ce peuple souverain qui a élu justement ce Président-là.
Macron Démission !
 Vive le pouvoir au peuple, pour le peuple et par le peuple.
Voilà un slogan qui fout le malaise à ceux qui veulent que soient respectées
les procédures républicaines : les règles du jeu démocratique.

En vertu de quel article de la Constitution
Macron devrait-il démissionner ? Ou être destitué ?
Soit l'on répond à ces deux questions, soit on arrête de se la raconter.

:|

Ce soir j'ai regardé les docus diffusés sur Arte.
Celui sur la Chine et Mao, je le conseille pour se passer l'envie d'invoquer le nom du peuple.

Gus
Confirmé
Messages : 672
Enregistré le : 26 sept. 2013, 06:53
Localisation : 06
Contact :

Re: Va-t-il pleuvoir des gilets jaunes ?

Message par Gus » 30 janv. 2019, 06:11

C'est exactement la réaction que j'ai eu en arrivant à la fin du texte.
La dernière phrase disqualifie tout le reste.

Marc
Modérateur
Messages : 1683
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: Va-t-il pleuvoir des gilets jaunes ?

Message par Marc » 30 janv. 2019, 13:47

Marie-May, moi aussi, je pense souvent aux odeurs de papier, d'encre et de solvants (bonjour la santé !) et surtout l'ambiance entre les rangs de casses de caractères où nous respirions la poussière de plomb à plein poumons, la "Goldo" au bec (et le verre de rouge où l'apéro entre les rames de papier !)...quelle ambiance !!! impensable aujourd'hui ! (?)

__________________________________

:lol: C’est curieux ce besoin de juger un texte par ce qu'il a de négatif !!! Pourquoi pas l'inverse ? Garder ce qui est positif est plutôt constructif, faire une analyse plus fine et non à l'emporte pièce les amis !

Qui disqualifie qui ?
Si les gilets jaunes demandent de la justice sociale, de la justice dans les institutions publiques du pays, des pratiques démocratiques qui correspondent, c'est bien que cet ensemble est remis en cause depuis des années, démoli pièce par pièce (vous n'avez donc rien vu, ni lu ?). Nous avons ici débattu des décisions successives, loi travail, code du travail, ISF, CICE, atteintes aux libertés publiques (état d'urgence par ex.), sans oublier le mépris du peuple affiché sans pudeur....

Monsieur Macron est le symbole d'un système financier qui lamine nos concitoyens dans une large proportion mais aussi les institutions républicaines du pays. Que dis-je, il est beaucoup plus qu'un symbole.

Monsieur Macron, du ministère des finances à la présidence de la République, construit ces inégalités. Je ne vais tout de même pas vous faire l'inventaire de tous ses discours, de ses décisions politiques et économiques !

Après un peu moins de 2 ans de pouvoir, les Français découvrent la réalité de cette élection. Que derrière les discours de campagne où il y avait plus que des flous, une autre réalité s'est concrétisée.
Donc, comme il est de plus en plus évident pour nous que ces revendications, occultées dans un prétendu débat, vont à l'encontre de sa politique, que les gilets jaunes la ponctuent par une demande de démission n'est pas choquant, et fait suite aux différentes fins de non recevoir depuis début décembre

Tu confonds tout Claude où est-ce volontaire ? Mao, n'est pas un exemple pour les peuples, faire un parallèle avec Macron est intentionnel ? Le seul parallèle à faire est que, quel que soit le pouvoir, s'il est quasi monarchique, il peut conduire aux pires errements, la dictature.

Claude
Administrateur
Messages : 19147
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Va-t-il pleuvoir des gilets jaunes ?

Message par Claude » 30 janv. 2019, 14:25

Je me méfie de tous ceux qui ont le mot "peuple" à la bouche. De Staline qui savait si bien ce qu'était l'intérêtk du peuple, lui qui était le Petit Père du Peuple, à Le Pen ou Salvini et jusqu'à Trump aujourd'hui. (Je viens de parler de ce clown triste dans le topic Météo).

Et la fameuse opposition entre peuple et élite qui est mise à toutes les sauces. Pffftttt !

Pour rire.
Le monde des imprimeurs, des typos n'a-t-il pas toujours été considéré comme "l'aristocratie", l'élite de la classe ouvrière.

Parler d'élite, en faisant semblant d'oublier que nous vivons depuis longtemps dans la division du travail, que personne ne peut maîtriser toutes les compétences, les formations et les fonctions utiles et devenues indispensable au sort de l'humanité. Les opposer —opposer élite et peuple— comme je l'entends dans la bouche des nombreux démagogues de la scène publique actuelle ça finit par me donner des boutons. Je reprouve cette approche binaire des problēmes qui conduit automatiquement à une impasse. La colere n'est pas bonne conseillère et comme disait Deng, mieux vaut un chat qui atteàpe les souris.
Pour ma santé et celle de mes proches, je ne suis pas près de refuser les avis et les soins proposés par des médecins ayant fait les efforts d'une longue formation, pour me tourner vers les eaux bénites et les postures prophétiques …




RV. Pas le temps de me relire, dois filer.

Marc
Modérateur
Messages : 1683
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: Va-t-il pleuvoir des gilets jaunes ?

Message par Marc » 30 janv. 2019, 16:37

Il ne faut pas te réfugier derrière le mot peuple Claude, un simple mot dans lequel tu empiles ce qu'il y a de pire et en fait un épouvantail ! mais dans son sens populaire peuple veut aussi dire classe ouvrière, tous ceux qui pour vivre ont besoin de travailler et n'ont pour cela que leur salaire (le salaire est une conquête du peuple), classe des salariés dans laquelle j'inclus les retraités anciens salariés mais aussi tous les indépendants type uber, différent auto entrepreneurs dont la situation est souvent pire encore. Voilà de qui je parle lorsque j'évoque le peuple. Rien de ce qui constitue nos droits sociaux n'a été donné, tout a été conquis par les salariés eux-mêmes le plus souvent et aussi leurs représentants -mais pas toujours- politiques ou syndicaux.

Par exemple la Sécurité sociale, et le patronat n'a pas pu faire autrement que d'accepter en 1945, qui existait déjà avant la Libération mais dans une multiplicité de caisses professionnelles (autour de 1700 régimes) et à un nombre de taux de cotisations pléthorique, pour l'essentiel les Allocations familiales. Le CNR a eu l'idée de créer une seule caisse à un taux de cotisation unique pour tous, c'est ce que nous appelons encore aujourd'hui le Régime général. Je te la fais courte Claude.

C'est, malgré les attaques incessantes de la droite et des socialistes dès 1947, grâce à cela qu'aujourd'hui que tu peux encore te soigner (sans avoir à débourser), avoir une retraite, avoir des allocations pour les enfants, que de 1947 jusque dans les années 60, l'hôpital public a pu investir sans recourt aux capitaux privés dans des constructions du type CHU, maternités, centres médico-sociaux... (et là je ne parle que de la santé, on pourrait aussi évoquer l'enseignement avec la construction de collèges, lycées sans capitaux privés), tout ceci grâce à la gestion du partage de richesses par les salariés eux-mêmes -le peuple-.

Tu penses bien que maintenant Monsieur Macron ne cherche qu'une seule chose, refiler le tout au privé pour les dividendes...Ces privatisations qui touchent et vont toucher tous les domaines publics, y compris régaliens- sont des affaires juteuses pour les fonds de pensions. C'est pour cela qu'aujourd'hui tout ce qui ne rapporte pas suffisamment est clos ou donné à des privés (lignes SNCF, Hôpitaux, maternités, barrages hydrauliques, autoroutes..........)

Voilà pourquoi, une fois de plus, je soutiens ce mouvement que l'on appelle "les gilets jaunes" mais qui n'a pas besoin de gilet pour montrer qui il est et ce qu'il veut.

Rien n'est parfait ? Tout est perfectible.

plumee
Confirmé
Messages : 11700
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Va-t-il pleuvoir des gilets jaunes ?

Message par plumee » 11 févr. 2019, 06:18

Film "J'veux du soleil", Gilets Jaunes et François Ruffin.

http://shin.mj.am/nl2/shin/l6tvw.html?m ... cj0Cln5NpE

Houlà! :shock: :shock: :shock: Mais kès donc ce lien? En tirez-vous quelque chose?

Marie_May
Administrateur
Messages : 12574
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Va-t-il pleuvoir des gilets jaunes ?

Message par Marie_May » 11 févr. 2019, 09:20

Oui, ça marche chez moi.

Marc
Modérateur
Messages : 1683
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: Va-t-il pleuvoir des gilets jaunes ?

Message par Marc » 13 févr. 2019, 21:25

ça ne marche pas chez moi.... :shock:
La prolongation du mouvement des gilets jaunes et qui demandent la création une loi sur le referendum d'initiative citoyenne est proposée en commission de l'Assemblée....discussions, souvent révélatrices des pensées politiques des groupes. C'est en commission qu'ont lieu les discussions les plus intéressantes...



après, on peut en discuter. N'est-ce pas les amis ? :mrgreen:

Brigitte
Modérateur
Messages : 2184
Enregistré le : 24 nov. 2013, 18:17
Localisation : en Ardèche au pays des châtaignes Zone 6

Re: Va-t-il pleuvoir des gilets jaunes ?

Message par Brigitte » 14 févr. 2019, 04:16

Lol

Répondre