De l'art du feu

l'actualité, les projets, les envies, bref tout ce dont vous avez envie de parler !
Règles du forum
Les modérateurs de ce forum s'efforceront de supprimer ou éditer tous les messages à caractère répréhensible aussi rapidement que possible. Toutefois, il leur est impossible de passer en revue tous les messages. Vous admettrez donc que tous les messages postés sur ce forum expriment la vue et opinion de leurs auteurs respectifs, et non celles des modérateurs ou des administrateurs (excepté des messages postés par eux-mêmes) et par conséquent qu'ils ne peuvent pas être tenus pour responsables des discussions.
Mianne
Confirmé
Messages : 2491
Enregistré le : 03 août 2013, 09:42
Localisation : Loire-Atlantique

Re: De l'art du feu

Message par Mianne » 13 oct. 2013, 21:17

En attendant la descente du pôle nord jusque chez nous, j'ai rallumé le chauffage. Monzôm avait froid... et moi pas chaud :mrgreen: Quand je pense qu'il y a peu je me ramassais à 10h parce que le soleil tapait trop fort pour jardiner !!!! :evil:

z@z@
Confirmé
Messages : 1590
Enregistré le : 01 août 2013, 20:46
Localisation : uzes

Re: De l'art du feu

Message par z@z@ » 13 oct. 2013, 21:19

sam a écrit :baaaa , laisse venir , on verra à se moment la si c''est vrai . ce qui n’empêche pas de tricoter dur dur . http://www.smiley-lol.com/smiley/noel/noel.gif
dit celui qui a un beau poele !!!....... :lol: :lol: :lol:

Claude
Administrateur
Messages : 17657
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: De l'art du feu

Message par Claude » 13 oct. 2013, 21:38

Zaza et Patricia.

Il y a une quinzaine, c'était un des deux scénarios pour l'hiver à venir, selon LCM.
Donc le pire n'était qu'une probabilité assez faible.
Est-ce que la prévision a acquis une plus grande probabilité ?


Patricia a écrit :Espérons que ces prévisions ne soient pas fiables.

Zinette
Confirmé
Messages : 1353
Enregistré le : 01 août 2013, 21:11
Localisation : Moselle Sud Est

Re: De l'art du feu

Message par Zinette » 14 oct. 2013, 08:06

Mianne a écrit :En attendant la descente du pôle nord jusque chez nous, j'ai rallumé le chauffage. Monzôm avait froid... et moi pas chaud :mrgreen: Quand je pense qu'il y a peu je me ramassais à 10h parce que le soleil tapait trop fort pour jardiner !!!! :evil:
Pareil ! :?

antoine11
Confirmé
Messages : 351
Enregistré le : 12 août 2013, 10:12
Localisation : montagne noire Audoise

Re: De l'art du feu

Message par antoine11 » 16 oct. 2013, 23:20

on est en plein dans la période froide du cycle solaire, cycle de soixante ans +ou-, et on est là dans la décennie cold...
ça fait qq hivers de suite qu'on a avec des T° basses, sur des périodes assez longues sans dégel, en janvier/février...

Ceci était prédit et annoncé depuis un temps certain, par des météorologues, souvent un peu rapidement classé "climatosceptiques", alors que certains étaient par ailleurs les tenants de la thèse du réchauffement anthropique.
Il se trouve qu'à l'heure actuelle, l'ordre de grandeur de l'impact climatologique imputable à l'homme reste inférieur à celui des variations cycliques régulières du soleil, et même de la plupart de ses variations exceptionnelles, donc, réchauffement anthropique ou pas, ce cycle "froid" du soleil est très sensible.

Par contre, en période "hot", les effets de l’activité débridée humaine peuvent s'additionner à la frénésie solaire et faire basculer brutalement le climat vers...???

La machineries du GIEC est avant tout financée par ceux là même qui favorisent et profitent de ce système économique polluant, et qui bénéficient des "mesures" prises, genre "taxe carbone", donc, pour le moment, "on" a intérêt à nous "vendre" du réchauffement, même si chaque hiver depuis bientôt dix ans nous fait ressentir tout le contraire ...

En attendant, rentrez du bois, et protégez ce qu est fragile...
@

muscari
Confirmé
Messages : 1749
Enregistré le : 02 août 2013, 08:32

Re: De l'art du feu

Message par muscari » 17 oct. 2013, 09:24

oh je suis prudente par rapport à ce genre d'analyse, les fontes des calottes glacières, le recul de beaucoup de glaciers voire leur disparition ce ne sont pas des vues de l'esprit, la monté des mers non plus, les réfugiés climatiques, c'est déjà un fait.

Mianne
Confirmé
Messages : 2491
Enregistré le : 03 août 2013, 09:42
Localisation : Loire-Atlantique

Re: De l'art du feu

Message par Mianne » 17 oct. 2013, 09:48

Il s'agit plutôt d'un dérèglement climatique auquel il va falloir s'habituer.

Claude
Administrateur
Messages : 17657
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: De l'art du feu

Message par Claude » 17 oct. 2013, 11:06

Est-ce qu'ON a intérêt à nous vendre "du réchauffement climatique" ? C'est bien possible. Dans notre société si diverse en intérêts différents voire même opposés, il y aura toujours du lobbying derrière chaque option possible. Donc cet argument du ON qui manipule dans le sens de ses intérêts propres (mais un peu sales) ne tient pas la route. Derrière le climatoscepticisme, se cache ÉGALEMENT des lobbyistes et des intérêts économiques concrets.

Est-ce que des événements climatiques exagérés se produisant en France seraient suffisants pour parler de dérèglement ? J'imagine que non ! Pourquoi ? Parce que la latitude de la France autour de 45° en fait ne zone tampon, une zone à forte variabilité. Climat tempéré !

Climat tempéré cela ne veut pas dire climat "moyen". La moyenne doit tenir compte de tous les points du globe. On additionne et on divise avant de comparer. Cette approche n'est pas à la portée de tout un chacun, on est bien obligé de faire confiance à ceux qui sont en charge de ces calculs.

Même si cet hiver devait être si froid que la Seine gèle à Paris cela ne voudrait rien dire sur la tendance planétaire.

antoine11
Confirmé
Messages : 351
Enregistré le : 12 août 2013, 10:12
Localisation : montagne noire Audoise

Re: De l'art du feu

Message par antoine11 » 17 oct. 2013, 12:15

Tout à fait d'accord Claude, et je n'ai pas dit autre chose, je répète, les variations naturelles sont (encore) d'une amplitude bien supérieure aux influences anthropiques, et pour cette période précise, elles sembles se contrarier, en phase chaude elles pourraient dramatiquement s'amplifier...

Ceci dit, je re- re- rappelle que les phénomènes sus cités (fonte des calottes et autres glaces) ne sont tout d'abord pas homogènes sur la planète, il y a même des cas inverses, que même dans un passé très récent, ils ont été supérieurs cas du passage ouvert vers l'ouest exploité par les Viking trois siècles durant, cas des villages et passages alpins qui ont été depuis enfouis sous les glaces etc etc), que la montée des eaux est une constante globalement depuis le début de cet interglaciaire, ainsi que la montée des T°, mais que cette moyenne masque les fortes irrégularités qui ont eu lieu au cours des millénaires...
Rien que les deux ou trois derniers millénaires bien documentés, les variations ont été bien supérieures à ce que l'on constate actuellement...(épisodes chauds ou froids, secs ou humides, le sahel "vert" aux époques romaines et avant, la vigne en Angleterre, la colonisation viking du Groenland, la désertification du croissant fertile...)

J'ai eu l'occasion de vivre en direct et sur place plusieurs épisodes "exceptionnellissimes", dits séculaires ou millénaires par les commentateurs à la verve emphatique, que ce soient les crues terribles que nous avons vécues dans le grand sud (j'ai eu en plus le "privilège" de travailler sur les dossiers indemnisation agricole lors de ma période DDA, donc du chiffre bien concret... ), les vagues de froid de 92 en "indochine", 2010 en Amérique du sud (j'étais au Chili), 2013 en Inde/chine/moyen orient (j'étais en Inde)...voila pour le thème "froid".
Mais bien sur, sur les thèmes "chaud", tempêtes et autres, il y en a autant!
Le fait que ces évènements se multiplient apparemment (attention au biais de l'information mondialisée, et du gout morbide pour le catastrophisme) indiquerait que nous sommes en plein dans une phase d'instabilité climatique grandissante, mais il faut bien se rappeler que les archives météo les plus anciennes n'ont pas deux siècles, que celles concernant l’activité solaire (en mesures modernes) à peine 70 ans (des archives datant des années 40/50 ont été juste récupérées!), que celles des mesures fines des taux de CO2 ne sont pas bien vieilles non plus...

Les autres "archives" sont les études des cercles de croissance des arbres vivants ou fossiles, des stalactites et gmites, carottes de glaces, des dépôts alluvionnaires divers, des émaux dentaires, os, cornes, et autres témoins potentiels les plus divers...
Ces études donnent des résultats souvent convergents, pas tjrs, et puis cela dépend de l'orientation de celui qui les interprète, et des erreurs ou imprécisions inhérentes aux mesures elles mêmes.

Tout cela alimente effectivement les argumentaires des différents lobbies, dont, c'est fort curieux, les financeurs sont parfois présents des deux cotés, comme c'est étrange...

Pour moi, et je l'ai déjà dit, cet acharnement à nous vendre du réchauffement, et les taxes et bulles spéculatives qui vont avec ne sont que des bizness-plans comme d'autres, et ce parasitage du débat par une ambiance de polémique conflictuelle empêche, fort à propos, une réflexion intelligente et efficace sue ces problèmes et surtout des prises de décisions concrètes et bénéfiques...
De toute façon, je suis plus que convaincu que le VRAI souci, ce n'est pas qu'il fasse plus chaud ou plus froid, mais la pollution, la destruction des ressources, la dissémination irrémédiable croissante des OGM en plus de celle des organismes exogènes, et la soumission totale des sociétés humaines aux intérêts privés d'une pognée de criminels économiques.
Hors tout ça va bien et avance bon train, avec si peu de résistance...
@

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 12313
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: De l'art du feu

Message par Chichinette 11 » 21 mars 2017, 14:23

http://img4.hostingpics.net/pics/385721DNgif.gif Qui saurait comment et avec quoi retirer l'espèce de goudron brillant qui s'est déposé sur les parois du poêle ?

Marc
Modérateur
Messages : 1367
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: De l'art du feu

Message par Marc » 21 mars 2017, 16:07

Chichinette, le "goudron brillant" qui s'est déposé sur les parois de ton poêle s'appelle du bistre. Fais très attention parce que cela risque de provoquer des feux de cheminée dans le conduit. D''ailleurs si tu as ce bistrage dans ton poêle, il y a fort à parier pour qu'il y en ait à l'intérieur de ton conduit de cheminée. C'est assez dangereux. Un ramonage simple ne suffira pas, il faut un ramonage avec un appareillage qui casse cette croûte, mais ton intérêt est de le faire. Il est probable que ton conduit refroidit les fumées très vite ou que ces fumées ne s'évacuent pas assez rapidement, c'est ce qui produit ce dépôt. Ou alors tu utilises du bois de chauffage humide, ou insuffisamment sec. Ce sont souvent les causes du bistrage. Je t'en parle en connaissance de cause. Ayant eu autrefois une maison troglodyte, j'avais ce problème et il a fallu casser cette croûte avec un outil spécial qui tourne vite. Je te garantis la poussière et la suie !!! Je ne me souviens plus du prix mais dans mon souvenir, j'avais trouvé le tout assez cher !

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 12313
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: De l'art du feu

Message par Chichinette 11 » 21 mars 2017, 19:35

Donc, ce n'est pas un truc qu'on peut faire soi-même.
Les premières années il n'y en n'avait pas. Nous faisons ramoner tous les ans mais en Septembre dernier j'ai eu l'impression que le type ne s'est pas foulé et n'a pas fait un boulot correct comparé à ses collègues précédents.
Est-il possible que ce bistre se soit installé parce qu'il y avait des résidus de ramonage mal fait ?

singe
Confirmé
Messages : 3237
Enregistré le : 04 nov. 2013, 14:57
Localisation : VAR et HAUTES ALPES

Re: De l'art du feu

Message par singe » 21 mars 2017, 23:48

Possible, dit monz'homme , qui m'a dit la même chose que Marc ..

Marc
Modérateur
Messages : 1367
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: De l'art du feu

Message par Marc » 22 mars 2017, 21:38

C'est possible que le ramonage n'est pas été fait correctement. As-tu brûlé du résineux ? ou ton bois était-il humide ? Le tubage est-il trop petit pour la combustion ? As-tu des coudes d'évacuation ? Il faut contacter un autre ramoneur et rechercher les causes du bistrage.

Marie_May
Administrateur
Messages : 11924
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: De l'art du feu

Message par Marie_May » 23 mars 2017, 11:11

Les tuyaux trop petits, c'est aussi une bonne esplication. Quand nous avons changé le diamètre de nos tuyaux, la combustion s'est faite mille fois mieux.

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 12313
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: De l'art du feu

Message par Chichinette 11 » 23 mars 2017, 14:33

Le bois est le même que l'an dernier avec donc, une année de séchage supplémentaire.
Le conduit du poêle est un double gainage en inox dont le diamètre était prévu pour ce modèle. Il est aussi neuf que le poêle, à savoir Novembre 2013 puisqu'il a été installé en même temps et il n'y a aucun coude. En revanche, la poterie de cheminée sur le toit est un peu juste en hauteur mais avec le vent ça tire pas mal quand même.

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 12313
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: De l'art du feu

Message par Chichinette 11 » 23 mars 2017, 23:32

J'ai recherché des photos du montage du poêle en Nov 2013 qui montrent le conduit

http://i.imgur.com/jl4KuqP.jpg

http://i.imgur.com/95H0Gva.jpg

Marc
Modérateur
Messages : 1367
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: De l'art du feu

Message par Marc » 24 mars 2017, 21:59

Chichinette, j'ai l'impression que ton conduit est vertical, as-tu un chapeau de cheminée bien orienté sur la toiture ? Parce qu'en principe, un conduit d'évacuation doit avoir une certaine inclinaison, je ne sais plus si c'est en rapport avec les vents dominants ou autre ....

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 12313
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: De l'art du feu

Message par Chichinette 11 » 24 mars 2017, 23:35

http://i.les-forums.com/ic/ic43.gif Jamais entendu parler de cette histoire d'inclinaison, c'est nouveau ça ?
En revanche, comme je le disais précédemment, il est possible que le chapeau de cheminée soit trop bas par rapport au faîte du toit. Ça pourrait jouer dans la formation du bistre si je lis bien ceci https://fr.wikipedia.org/wiki/Bistre_(cheminee)

Claude
Administrateur
Messages : 17657
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: De l'art du feu

Message par Claude » 25 mars 2017, 09:29

Il faudrait peut-être demander une expertise à un fumiste. Un vrai. ;)




http://www.feusuisse.ch/fr/le-metier-de ... -1143.html

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 12313
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: De l'art du feu

Message par Chichinette 11 » 25 mars 2017, 13:12

Et merdre !
Important : le débistrage n'est possible que sur un conduit maçonné. Si vous possédez un tubage rigide ou flexible, utilisez un traitement chimique, comme une bûche de ramonage.

Marc
Modérateur
Messages : 1367
Enregistré le : 02 août 2013, 18:14
Localisation : Touraine entre fromage de chèvre et vin de Chinon

Re: De l'art du feu

Message par Marc » 25 mars 2017, 22:44

Chichinette 11 a écrit :http://i.les-forums.com/ic/ic43.gif Jamais entendu parler de cette histoire d'inclinaison, c'est nouveau ça ?
En revanche, comme je le disais précédemment, il est possible que le chapeau de cheminée soit trop bas par rapport au faîte du toit. Ça pourrait jouer dans la formation du bistre si je lis bien ceci https://fr.wikipedia.org/wiki/Bistre_(cheminee)
Sur les constructions modernes, je ne peux pas le voir, mais les anciennes maisons en moellons, on peut très souvent apercevoir la maçonnerie de la cheminée -très souvent en briques- elle montre une sortie oblique dans le mur, jusqu'à la sortie de toiture.
Marie_May a raison un fumiste te répondra.

Marie_May
Administrateur
Messages : 11924
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: De l'art du feu

Message par Marie_May » 26 mars 2017, 11:29

Je n'avais rien dit là dessus, c'est Claude qui parlait. Mais j'ai demandé à Mio qui confirme que les cheminées vont en biais - mais pas forcément pour éviter le bistrage ou autre emmerdement. A son avis, ça part en biais surtout pour rejoindre le faitage, car la cheminée n'est pas forcément placée à l'aplomb du faitage. Amener le conduit jusqu'en haut n'est pas une obligation, mais ça améliore le tirage, ça évite des fumées inopportunes si on a des fenêtres dans la toiture. Ou des étincelles dans les toitures en chaumes.

Main-verte
Confirmé
Messages : 1095
Enregistré le : 26 sept. 2013, 16:53
Localisation : Ile de France, Seine et marne, entre Corbeil & Melun. N6 & N7.
Contact :

Re: De l'art du feu

Message par Main-verte » 27 mars 2017, 15:53

hello! :?: Chichinette, as tu pensé à l'entrée d'air pour le tirage? Ne pas trop fermer le volet d'entrée d'air, ou bien, bien ouvrir la trappe de sortie des fumées.
Ma cheminée ( foyer fonte à hotte avec porte en verre ) bistre aussi quand je ferme trop l'entrée d'air.
Cet hiver, j'ai testé un foyer à pellet :mrgreen: avec bonheur, ça bistre nettement moins pour un agrément "feu " ( un charge de pellets > 2H de chauffe).
Bon jardin à tous. :geek:

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 12313
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: De l'art du feu

Message par Chichinette 11 » 27 mars 2017, 18:25

Je crois qu'on va demander à l'installateur de nous mettre une sortie de toit plus haute et que nous mettrons une bûche de nettoyage une quinzaine de jours avant de faire ramoner comme c'est préconisé.
Cette année je n'ai jamais trouvé mes feux satisfaisants comme les autres années et j'ai dans la tête depuis Septembre qu'il est venu le faire, que le ramoneur n s'est pas foulé comparé à ses collègues précédents. Au prochain ramonage je resterai dans le coin au lieu d'aller au jardin comme la dernière fois et je surveillerai de plus près parce que Chichinet ne sait pas râler après un ouvrier (c'est beaucoup moins gratifiant que de râler après moi) ;)

Pas mal le système à pellets mais pour l'instant, homme aimer s'occuper des bûches. On avisera quand il sera plus vieux :mrgreen:

Répondre