Le glyphosate est chahuté

l'actualité, les projets, les envies, bref tout ce dont vous avez envie de parler !
Règles du forum
Les modérateurs de ce forum s'efforceront de supprimer ou éditer tous les messages à caractère répréhensible aussi rapidement que possible. Toutefois, il leur est impossible de passer en revue tous les messages. Vous admettrez donc que tous les messages postés sur ce forum expriment la vue et opinion de leurs auteurs respectifs, et non celles des modérateurs ou des administrateurs (excepté des messages postés par eux-mêmes) et par conséquent qu'ils ne peuvent pas être tenus pour responsables des discussions.
Claude
Administrateur
Messages : 22672
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Le glyphosate est chahuté

Message par Claude » 07 déc. 2017, 15:25

Existe-t-il un recours contre le vote des États européens
en faveur d'une prolongation pour 5 ans du glypho ?

Eh bien ! Oui.

C'est ici l'occasion de mieux connaître la réalité européenne,
loin des nombreuses caricatures qu'on rencontre trop souvent.
Rubrique : MERCI DE L'AVOIR POSÉE

L'autorisation européenne du glyphosate va-t-elle être annulée?


Plusieurs députés européens se mobilisent pour que le Parlement fasse un recours en annulation devant la Cour de justice européenne. Des Etats-membres pourraient faire de même.



Une nouvelle saison a été annoncée dans la série glyphosate. Le vote du 27 novembre par lequel les 28 Etats-membres ont approuvé, à la majorité qualifiée, la réautorisation pour cinq ans de l’herbicide glyphosate, en a mécontenté plus d’un. Notamment après le cafouillage allemand qui a vu le ministre de l’Agriculture CDU décider tout seul d’approuver le renouvellement, contre l’avis de son gouvernement.

Le groupe social-démocrate au Parlement européen se mobilise, jeudi, pour faire avancer un recours en annulation devant la Cour de justice européenne. A partir de la publication dans le Journal officiel européen du renouvellement pour cinq ans, prévue le 12 décembre, les recours sont possibles dans un délai de deux mois et qq.

Violation des traités

Les sociaux démocrates s’appuyent sur une analyse juridique, publiée jeudi, par le juriste belge Olivier de Schutter, professeur de droit international à l’université catholique de Louvain. Selon lui, le vote du 27 novembre constitue une violation de la réglementation européenne 1107/2009 sur l'autorisation des pesticides. Il avance deux raisons: cette réglementation prévoit que les produits peuvent être autorisés seulement s'ils n'ont «aucun effet négatif» sur la santé humaine et l'environnement. Or, le glyphosate a été classé comme «cancérigène probable» pour l'homme et «cancérigène» pour les animaux, par l'Organisation mondiale de la santé en 2015. Les agences européennes sur la sécurité des aliments (EFSA) et des produits chimiques (ECHA) ne reconnaissent pas ces dangers. «Si des doutes existent, ils auraient dû conduire à un refus du renouvellement de l'autorisation, comme le prévoit le principe de précaution», poursuit le juriste.
A LIRE AUSSI:
Glyphosate : les champs des possibles
Raison n°2 invoquée : les pesticides autorisés doivent «contribuer au bon fonctionnement du marché interne européen». Or, De Schutter assure que cette condition n'est pas remplie car le glyphosate a des effets néfastes sur l'environnement, sur les animaux et peut s'avérer dangereux pour les utilisateurs non-professionnels. «Le Parlement européen [qui a demandé une interdiction sur cinq ans, ndlr] et les neuf Etats-membres qui ont voté contre la proposition de la Commission européenne sont appelés à engager une action pour l'annulation de l'application du renouvellement», conclut le juriste.

«Cette étude nous confirme que la décision des 28 de renouveler le glyphosate pour cinq années supplémentaires ne respecte pas le principe de précaution !», ont déclaré les eurodéputés socialistes Eric Andrieu et Marc Tarabella, qui demandent aussi un recours en justice.

Une réforme en cours

Pour que le Parlement européen prenne la décision de saisir la Cour de justice européenne, la demande doit être approuvée par la Commission des affaires juridiques que s'apprête à saisir le groupe des sociaux-démocrates. Ensuite, pas besoin de vote en session plénière. Il suffit que le président du Parlement, Antonio Tajani, approuve la décision de la Commission et saisisse la Cour.
Autre possibilité: un Etat-membre peut demander lui-même une annulation devant la Cour. Pour l'instant, ni la France, ni les huit autres Etats opposés au vote (Belgique, Hongrie, Italie, Chypre, Malte, Luxembourg, Autriche, Croatie) n'ont manifesté de volonté de le faire. Pourtant Emmanuel Macron a annoncé que le gouvernement interdirait l'herbicide «au plus tard dans trois ans» dans le pays.
A LIRE AUSSI
Dicamba : après le glyphosate, un autre désherbant déclenche une nouvelle polémique
En parallèle, plusieurs ONG ont annoncé déposer plainte, le 4 décembre, en Autriche, en France, en Italie et en Allemagne, contre les agences réglementaires européennes responsables de l’évaluation de la toxicité du glyphosate, soit l'EFSA, l'ECHA et le bureau d'évaluation allemand Bfr. Bureau à l'origine du rapport initial en faveur de l'herbicide, en grande partie copié-collé d'une étude de Monsanto, comme l'a montré l'ONG autrichienne Global 2000. Le produit phare de la firme américaine, le Round up, contient justement du glyphosate.

Toutes les polémiques autour des dysfonctionnements et de l'opacité des processus d'autorisation européens des pesticides pourraient en tout cas déboucher sur des réformes. Au printemps 2018, la Commission devrait faire une proposition législative pour revoir le règlement européen sur la législation alimentaire. Cela pourrait comprendre des éléments sur l’indépendance et la transparence des études prises en compte par les agences -elles restent inconnues du public- et le recrutement des scientifiques par les agences européennes. En effet, plusieurs cas de conflits d'intérêts majeurs ont été dénoncés par l'ONG Corporate europe observatory.
A LIRE AUSSI
Comment Monsanto a financé des scientifiques en Europe pour défendre le glyphosate
Aude Massiot
APRÈS CET ARTICLE
ANALYSE Paradis fiscaux, les Vingt-Huit ferment les yeux sur cinq Etats membres

Claude
Administrateur
Messages : 22672
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Le glyphosate est chahuté

Message par Claude » 12 déc. 2017, 22:23

message perdu

?

Claude
Administrateur
Messages : 22672
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Le glyphosate est chahuté

Message par Claude » 21 janv. 2018, 00:20

.
" L'Europe " n'en a pas fini avec le glyphosate.
Plein de surprises, voici un Nouvel épisode d'une série mouvementée.
Et Où l'on voit que certains ne lâchent rien
!

h


Glyphosate : le Parlement européen annonce une commission d’enquête

Alertés par la controverse sur l’herbicide de Monsanto, les eurodéputés veulent étudier les procédures d’évaluation des pesticides en Europe.

LE MONDE | 19.01.2018 à 10h52 | Par Stéphane Foucart


La saga européenne du glyphosate n’est pas tout à fait terminée. Quelques semaines à peine après la réautorisation pour cinq ans de l’herbicide controversé, les présidents de groupe du Parlement européen ont annoncé, jeudi 18 janvier, la création d’une commission spéciale chargée d’enquêter sur les modalités d’autorisation des pesticides en Europe. Portée par deux eurodéputés socialistes, Eric Andrieu et Marc Tarabella, l’initiative a été votée à l’unanimité par la Conférence des présidents du Parlement et doit être validée, début février, par un vote en séance plénière.

La mise en place de ce comité ad hoc a été suscitée par les expertises scientifiques divergentes qui ont marqué la procédure de réautorisation du glyphosate. Les agences européennes le considèrent en effet non cancérogène, à l’inverse du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), qui l’a classé « cancérogène probable », en mars 2015. Les révélations sur les « Monsanto Papers » ont, elles aussi, contribué à la création de cette commission d’enquête.

Rendus publics par la justice américaine dans le cadre d’une action collective lancée par plusieurs centaines de malades du cancer, ces milliers de documents internes de la firme ont dévoilé les stratégies de la société agrochimique pour faire pression sur le CIRC, peser sur les avis des agences sanitaires et défendre à tout prix son produit phare. Ils ont aussi montré que les toxicologues de la firme s’inquiètent en privé, de longue date, des risques posés par cette substance, ou encore que des études rédigées par des scientifiques présentés comme indépendants avaient en réalité été corédigées par des salariés de la firme…

Mention sibylline

« L’affaire du glyphosate a agi comme un révélateur des défaillances structurelles de la Commission européenne, déclarent MM. Andrieu et Tarabella dans un communiqué conjoint. Cette commission devra faire toute la lumière sur les “Monsanto Papers” et évaluer les potentiels conflits d’intérêt entre l’industrie et les agences européennes. » La commission d’enquête devrait être composée de trente parlementaires, elle travaillera pendant neuf mois pour rendre son rapport avant la fin de l’année, sauf prorogation de sa mission.
Lire aussi : Glyphosate : les ONG portent plainte contre les agences d’expertise européennes
Selon le projet de mandat de la commission spéciale que Le Monde a pu consulter, celle-ci devra « analyser et évaluer la procédure d’autorisation des pesticides dans l’Union européenne, y compris la méthodologie utilisée et sa qualité scientifique, son indépendance par rapport à l’industrie, la transparence du processus décisionnel et ses résultats ».

En particulier, les enquêteurs devront contrôler les « conflits d’intérêts éventuels », y compris au niveau « des organismes nationaux de l’Etat membre rapporteur ». Sibylline, cette mention est une référence directe à l’une des polémiques ayant marqué la réévaluation du glyphosate. A l’automne 2017, Global 2000, une ONG autrichienne, avait révélé que des chapitres entiers du rapport d’expertise préliminaire préparé par l’agence de sécurité sanitaire allemande avaient été copiés-collés depuis le dossier d’homologation soumis par les industriels.

Initiative citoyenne

Ce n’est pas tout. La commission des affaires juridiques du Parlement européen devrait voter, avant fin janvier, afin que ce dernier examine la possibilité d’un recours en annulation de la réautorisation du glyphosate.

Selon nos informations, plusieurs membres de la commission des affaires juridiques se fondent sur une analyse du juriste Olivier de Schutter, professeur de droit à l’université catholique de Louvain (Belgique). Selon l’étude de cet ancien rapporteur spécial des Nations unies pour le droit à l’alimentation, les modalités de la réautorisation du glyphosate ont violé le droit de l’Union. En cas de recours, ce sera à la Cour de justice de l’Union européenne de trancher.

La création de la commission d’enquête sur les pesticides intervient alors que plusieurs Etats membres, dont la France et l’Allemagne, ont demandé officiellement une réforme des procédures d’autorisation des produits phytosanitaires en Europe. Une exigence appuyée par une initiative citoyenne européenne lancée par plusieurs ONG en février 2017 et signée par 1,3 million d’Européens.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/planete/article/2 ... EwOByh6.99

Marie_May
Administrateur
Messages : 13756
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Le glyphosate est chahuté

Message par Marie_May » 22 janv. 2018, 16:42

Bon... il est temps qu'on se réveille, à Bruxelles.

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 12917
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Le glyphosate est chahuté

Message par Chichinette 11 » 03 juin 2018, 09:52

248.630 signatures, il en faut au moins 250.000. Faites suivre.
https://www.quechoisir.org/action-ufc-q ... =nlh180524

Marie_May
Administrateur
Messages : 13756
Enregistré le : 01 août 2013, 23:36
Localisation : Nord Aveyron, Gorges du Lot, zone 8A, climat 4

Re: Le glyphosate est chahuté

Message par Marie_May » 08 juin 2018, 20:04

Ils en sont à 275 000 et voudraient aller à 300 000. Faire suivre.

plumee
Confirmé
Messages : 13959
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Le glyphosate est chahuté

Message par plumee » 14 févr. 2019, 19:24

Reçu ce soir d'un comité local. Instructif, non? :mrgreen:

Nous recevons ce jour les résultats des premiers prélèvements d'urines de la campagne glyphosate : "j'ai des pesticides dans mes urines et toi ?". Un prélèvement qui a eu lieu à Laveyron dans la Drôme le 29 janvier dernier.

Sans surprise,
nous pouvons vous annoncer que l'ensemble des participants est contaminé,
avec des taux dépassant pour certains 35 fois le taux légal autorisé dans l'eau potable.

(les résultats étant confidentiels, nous ne dévoilerons ni les noms ni les résultats dans le détail avant le dépôt de plainte prévu dans quelques semaines)

Comme l'ensemble des personnes testées sur tout le territoire français, nous accusons ce jour la réalité de l'empoisonnement généralisé de l'environnement dans le quel nous vivons quotidiennement, car si nous sommes en capacité d'évacuer nos urines chaque jour, il semble alors que le glyphosate soit présent partout autour de nous.

A titre d'exemple, votre coordinateur départemental, quasi autonome en légume produit maison selon les techniques de permaculture est positif à un taux de 0.23ng/litre d'urine, soit 2 fois et demi le taux autorisé dans l'eau potable.

Sans surprise donc, mais avec la frustration de ne pas savoir ce quelles autres substances toxiques se cachent dans nos corps, et empoisonnent nos vies.

Aussi, nous vous invitons à prendre avec le plus grand sérieux ces résultats et de bien vouloir entendre la volonté de poursuivre notre campagne, nationale et citoyenne, jusqu'au bout de son engagement.

Nous poursuivrons donc, comme annoncé, en justice, chaque personne signataire et responsable de la mise sur le marché de ce genre de produit chimique de synthèse et à faire en sorte qu'aucune décision publique, et qu'aucun secret industriel ou affairiste ne vienne entravé la santé et l'environnement.

Nous invitons toutes les personnes qui se demandent si ils sont contaminés eux aussi à rejoindre la campagne et à diffuser eux aussi cette nouvelle.

NOUS SOMMES TOUS CONTAMINÉS.
NOUS DEMANDERONS DONC TOUS QUE JUSTICE SOIT FAITE !!!

Dans les prochaines semaines, nous déposerons, avec tous les participants aux tests effectués, tous contaminés sans exception, une plainte pour MISE EN DANGER DE LA VIE D'AUTRUI, TROMPERIE AGGRAVÉE ET ATTEINTE A L'ENVIRONNEMENT.

Pour toute question ou demande d'information merci de nous contacter sur ce mail ou sur celui de votre coordination départementale.

Notre bataille est importante et nous devons aller jusqu'au bout.
En vous souhaitant tout de même une belle soirée et un bon appétit...

Pour demain, pour la planète et pour nos enfants.
Solidairement

La coordination des pisseurs involontaires de glyphosate en Drôme
:lol:

Chichinette 11
Modérateur
Messages : 12917
Enregistré le : 01 août 2013, 22:17
Localisation : Aude (Sud Est du Minervois en limite des Corbières) Zone 9a

Re: Le glyphosate est chahuté

Message par Chichinette 11 » 14 févr. 2019, 19:50

Mais non, c'est pô gênant, Claude il a dit que c'était moins grave que pour les vers de terre.

Main-verte
Confirmé
Messages : 1411
Enregistré le : 26 sept. 2013, 16:53
Localisation : Ile de France, Seine et marne, entre Corbeil & Melun. N6 & N7.
Contact :

Re: Le glyphosate est chahuté

Message par Main-verte » 14 févr. 2019, 21:56

plumee a écrit :
14 févr. 2019, 19:24
Reçu ce soir d'un comité local. Instructif, non? :mrgreen:

Nous recevons ce jour les résultats des premiers prélèvements d'urines de la campagne glyphosate : "j'ai des pesticides dans mes urines et toi ?". Un prélèvement qui a eu lieu à Laveyron dans la Drôme le 29 janvier dernier.

Sans surprise,
nous pouvons vous annoncer que l'ensemble des participants est contaminé,
avec des taux dépassant pour certains 35 fois le taux légal autorisé dans l'eau potable.

(les résultats étant confidentiels, nous ne dévoilerons ni les noms ni les résultats dans le détail avant le dépôt de plainte prévu dans quelques semaines)

Comme l'ensemble des personnes testées sur tout le territoire français, nous accusons ce jour la réalité de l'empoisonnement généralisé de l'environnement dans le quel nous vivons quotidiennement, car si nous sommes en capacité d'évacuer nos urines chaque jour, il semble alors que le glyphosate soit présent partout autour de nous.

A titre d'exemple, votre coordinateur départemental, quasi autonome en légume produit maison selon les techniques de permaculture est positif à un taux de 0.23ng/litre d'urine, soit 2 fois et demi le taux autorisé dans l'eau potable.

Sans surprise donc, mais avec la frustration de ne pas savoir ce quelles autres substances toxiques se cachent dans nos corps, et empoisonnent nos vies.

Aussi, nous vous invitons à prendre avec le plus grand sérieux ces résultats et de bien vouloir entendre la volonté de poursuivre notre campagne, nationale et citoyenne, jusqu'au bout de son engagement.

Nous poursuivrons donc, comme annoncé, en justice, chaque personne signataire et responsable de la mise sur le marché de ce genre de produit chimique de synthèse et à faire en sorte qu'aucune décision publique, et qu'aucun secret industriel ou affairiste ne vienne entravé la santé et l'environnement.

Nous invitons, toutes les personnes qui se demandent si elles sont contaminées elles aussi, à rejoindre la campagne et à diffuser elles aussi cette nouvelle.

NOUS SOMMES TOUS CONTAMINÉS.
NOUS DEMANDERONS DONC TOUS QUE JUSTICE SOIT FAITE !!!

Dans les prochaines semaines, nous déposerons, avec tous les participants aux tests effectués, tous contaminés sans exception, une plainte pour MISE EN DANGER DE LA VIE D'AUTRUI, TROMPERIE AGGRAVÉE ET ATTEINTE A L'ENVIRONNEMENT.

Pour toute question ou demande d'information merci de nous contacter sur ce mail ou sur celui de votre coordination départementale.

Notre bataille est importante et nous devons aller jusqu'au bout.
En vous souhaitant tout de même une belle soirée et un bon appétit...

Pour demain, pour la planète et pour nos enfants.
Solidairement

La coordination des pisseurs involontaires de glyphosate en Drôme
:lol:
Une petitecorrection S.V.P Merci

Claude
Administrateur
Messages : 22672
Enregistré le : 01 août 2013, 21:06
Localisation : 06- Collines niçoises (300 m) entre mer et montagnes, près du lit du Var.

Re: Le glyphosate est chahuté

Message par Claude » 14 févr. 2019, 23:43

https://www.smiley-lol.com/smiley/anima ... phant2.gif

Je crois que je vais cesser de pisser … sur les vers de terre !

plumee
Confirmé
Messages : 13959
Enregistré le : 19 sept. 2013, 19:37
Localisation : Ardèche centrale-côteau surplombant le Rhône

Re: Le glyphosate est chahuté

Message par plumee » 15 févr. 2019, 07:23

Mais tu peux pisser au pied de tes tomates, ça leur est un excellent engrais…
…si le glyphosate que tu contiens ne les désherbe pas.

Répondre